Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Fredjke_007 le Sam 1 Juin 2013 - 22:02

Comment arriver à se présenter sans paraître ceci ou celà ...

Je n'ai jamais eu conscience d'être différent. Avant 18 ans, j'avais quelques facilités dans certains domaines (math et physique), je n'ai jamais beaucoup bossé (mais je me suis toujours débrouillé pour réussir), et j'étais franchement pas bon dans d'autres branches (histoire, géo, bio, français, sport) et donc j'ai fait ingénieur sans encombres (juste une, l'équivalent d'un concours que j'ai raté, je me suis débrouillé pour étudier ailleurs où il n'y avait pas de concours). Certains disent de moi que j'ai toujours eu de la chance, il me suffisait de tenter pour que ça marche.

Le seul bémol de mon adolescence, un contact social déplorable, 3 tentatives de suicide pour une raison que j'entrevois maintenant assez peu plausible, la vraie raison était sans doute ailleurs mais non comprise (et même aujourd'hui, 23 ans après, je doute encore).

Plusieurs signes me suggère des compétences très pointues dans certains domaines mais des catastrophes vraiment handicapantes dans d'autres.
Puis viens une visite chez une psy qui "ne serait pas étonnée qu'on me diagnostique HP" et les engueulades avec ma femme qui ne comprend pas comment on peut être HP et aussi nul dans certains domaines. (Par exemple, je peut gérer une réunion en 4 langues, ou développer un logiciel d'une centaine de pages ou tout bouge en parallèle mais je suis incapable de savoir où est la gauche et la droite, je ne suis pas capable de penser à 2 choses en même temps). Je n'ai pas fait de diagnostic, l'étiquette qu'on collerait sur mon dos m'importe très peu. C'était il y a 2 ans.

Ce matin, elle me conseille de me renseigner sur les dyspraxies (difficultés kinesthésiques) et là je tombe, par l'intermédiaire d'une graphothérapeute, sur la description d'un scanneur sur ce site. C'était à 14h cet après midi, je m'y suis reconnu en tous points ... et j'ai passé le reste de la journée à lire, parfois avec beaucoup d'émotion, croyant me reconnaitre, parfois sûr de n'avoir rien à faire ici, enfin de plus en plus rempli de doutes.

Je ne cherche pas à me faire reconnaître comme surdoué, zèbre ou pas, haut potentiel ou de QI élevé, toutes ces étiquettes je le répète ne m'intéressent pas. Si elles permettent à des professionnels d'adapter des méthodes à des groupes d'individus et surtout si elles permettent aux autorités de quantifier à partir de quel moment on va rembourser les soins de santés et quand on ne va pas le faire, c'est eux que ça regarde. Je doute que la personne qui obtient un QI = 130 (et qui donc n'est pas strictement supérieur à 130) ne souffre pas de la même incompréhension de ses camarades de classe que son voisin qui aurait 131.

Ce que je recherche, ce sont des trucs, des fonctionnements pour appréhender la vie d'une manière plus heureuse.
J'allais écrire pour reprendre ma vie en main, mais l'ai-je déjà prise en main ?

Puis une grosse interrogation : comment concilier le statut de scanneur et un statut de père, de chef de famille qui doit donner de la stabilité à son enfant ?
Je me souviens d'une période de ma vie ou ce statut de scanneur me plaisait et m'a rendu plus heureux au point que c'est à ce moment là que j'ai rencontré mon épouse mais qui en même temps ne me satisfaisait pas entièrement, pour moi c'est un statut qu'on ne peut vivre à long terme qu'en célibataire puisqu'on cède systématiquement à toutes ses pulsions, ses envies de découvertes sans se mettre aucune limite ni freins. Je n'avais rien à perdre, même pas la vie.

Aujourd'hui, j'essaie de rentrer dans un moule qui ne me va pas, rempli de contraintes depuis 6 à 7 ans et j'ai l'impression d'attendre la fin. Le moral n'est pas bon, je suis las de tout.

Voilà, je vais tenter de conclure ce "petit" mot de présentation, je ne m'attendais pas à vous écrire tout ça. Peut-être que la tonalité du forum m'a mis en confiance sur votre capacité à me comprendre. Allez savoir.

Merci à ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'ici !!!



Fredjke_007
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre Rennes et Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Ainaelin le Dim 2 Juin 2013 - 0:12

Hello, Frejke_Bond. Je n'ai pas de réponse à t'apporter, mais peut-être que la section "Vie de zèbre" et ses diverses sous-sections pourraient te donner des pistes.

Bon courage dans ta recherche, en tout cas. Et bienvenue. Wink

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Fredjke_007 le Dim 2 Juin 2013 - 1:31

Ainaelin a écrit:Hello, Frejke_Bond. Je n'ai pas de réponse à t'apporter, mais peut-être que la section "Vie de zèbre" et ses diverses sous-sections pourraient te donner des pistes.

Bon courage dans ta recherche, en tout cas. Et bienvenue. Wink

Ben comme il n'y a pas encore de question précise, je ne m'étonne pas que tu n'aies pas de réponse ... :-)

Merci pour le conseil. Je parcours encore le forum, mais à plus de 12h d'affilée, je vais aller me coucher!
Pfiouh, quelle découverte!

Fredjke_007
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre Rennes et Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par siamois93 le Dim 2 Juin 2013 - 1:46

Bienvenue !
Tu as écrit entre autre «un statut de père, de chef de famille qui doit donner de la stabilité à son enfant» : Il faut certainement lui apprendre à changer, à bouger, bref de la stabilité dans le mouvement.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Fredjke_007 le Dim 2 Juin 2013 - 9:50

siamois93 a écrit:Bienvenue !
Tu as écrit entre autre «un statut de père, de chef de famille qui doit donner de la stabilité à son enfant» : Il faut certainement lui apprendre à changer, à bouger, bref de la stabilité dans le mouvement.

Je pensais aussi à lui donner des racines, lui dire d'où il vient pour l'encrer sur terre. parce que là depuis sa naissance, il est balloté à gauche à droite au rythme de mon boulot de même que ma femme qui donc est incapable de trouver un boulot, le temps qu'elle trouve je commence à bouger.

Alors est-ce que c'est mon faux-self qui veut absolument lui plaire et donc tente de rester à un endroit où est-ce que c'est moi ? Je n'en sais encore rien. J'ai pas l'impression de m'être autorisé autre chose que le faux self depuis ... sans certitudes, c'est trop nouveau, j'ai envie d'écrire depuis que la différence c'est marquée à ce point que j'ai souffert d'isolement dans la cour de l'école, ... donc aussi au début de mon adolescence.

Et puis alors comment découvrir le self caché derrière ce faux-self ? Et puis comment arriver à concilier le tout pour enfin arrêter la danse ? Je suis fatigué de scanner, j'ai l'impression d'avoir déjà fait le tour de tout ce qui est "scannable" dans le mouvement. J'ai décidé de commencer à bouger vers 17-18 ans avec une maxime, il y a 208 pays dans le monde, espérance de vie de 80 ans, je ne peux donc passer que x mois dans chaque pays. Il faut commencer tout de suite. J'en ai vu entre 35 et 40 et j'ai envie de crier STOP.

Est-ce que l'herbe est vraiment meilleure chez le voisin ?

Fredjke_007
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre Rennes et Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Babel Tower le Dim 2 Juin 2013 - 13:10

Bonjour Fredjke,

fais donc confiance à ton intuition, aux gens qui t'aiment
tu connais peut-être déjà la chemin vers ta quête de sens.
il y a plein de méthodes pour se reconnecter au vrai soi (yoga, méditation, tai-chi, sport...). C'est pour moi très bénéfique, dans ma pratique quotidienne, d'entendre ce qui parle avant le mental, et qui ne demande qu'à être entendu.
Le vrai soi, c'est sans doute aussi celui qui aime sans détour.

Bonne chance

Babel Tower
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 29/03/2013
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Lucilou Sauvage le Dim 2 Juin 2013 - 14:43

Fredjke_007 a écrit:Comment arriver à se présenter sans paraître ceci ou celà ...

Plusieurs signes me suggère des compétences très pointues dans certains domaines mais des catastrophes vraiment handicapantes dans d'autres.
Puis viens une visite chez une psy qui "ne serait pas étonnée qu'on me diagnostique HP" et les engueulades avec ma femme qui ne comprend pas comment on peut être HP et aussi nul dans certains domaines. (Par exemple, je peut gérer une réunion en 4 langues, ou développer un logiciel d'une centaine de pages ou tout bouge en parallèle mais je suis incapable de savoir où est la gauche et la droite, je ne suis pas capable de penser à 2 choses en même temps). Je n'ai pas fait de diagnostic, l'étiquette qu'on collerait sur mon dos m'importe très peu. C'était il y a 2 ans.

Ce que je recherche, ce sont des trucs, des fonctionnements pour appréhender la vie d'une manière plus heureuse.
J'allais écrire pour reprendre ma vie en main, mais l'ai-je déjà prise en main ?

Et oui! C'est la question que je me suis posée en me présentant. Peur de "l'étiquette qu'on me collerait sur le dos", toujours... En tout cas pour un mec pas bon en français, j'ai vu des personnes qui écrivaient plus mal Very Happy
Sans doute que quand on assure pas au quotidien avec nos amis/conjoints, ça passe pour de la mauvaise volonté. Mais ce n'est pas le cas. Je pense qu'ils doivent nous accepter tels que nous sommes, avec nos faiblesses aussi. On ne peut être bon partout.
Ici tu pourras trouver quelques pistes et je serais encline à accorder du crédit au post de Babel Tower ci-dessus.
Bienvenue à tous les deux!

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Fredjke_007 le Dim 2 Juin 2013 - 15:04

Merci à tous 2, ça fait du bien de voir qu'on n'est pas seul pour affronter une découverte pareille en tous cas elle l'est pour moi.

Toujours très branché physique/math/électronique (les sciences mortes comme disait une connaissance biologiste) j'ai toujours rejetté la compréhension de soi. Le choc est assez déroutant ce week-end.

Fredjke_007
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre Rennes et Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Babel Tower le Dim 2 Juin 2013 - 15:49

eh oh on est des filles d'abord Smile

Si tu n'es pas trop familier avec l'introspection et le monde infini des sciences inexactes (toute une liste de mots qui finissent en "ie"),
je te conseille très humblement la lecture/écoute de gens comme Eckhart Tolle, Mathieu Ricard (un proche du dalai lama) ou du Dr Bernie S. Siegel, qui donnent des outils pour l'introspection comme faire des listes, trier ses émotions, mettre des mots sur des sensations, faire des petits exercices.
Sans s'y plier à la lettre, ces lectures valent au moins pour le petit temps à l'abri du monde que ça procure.
De plus, en toute rationalité, il ne s'agit pas je pense d'adhérer au propos, mais plutôt de chercher si cela fait écho en soi.

Il faut aussi trouver le bon moment pour cela, digérer le choc comme tu dis.
Personnellement, je me suis ruée sur des livres. J'en ai fini 3 et j'en ai recommandé 3 autres, pour être sure, pour savoir dans quelle case je suis.

Finalement, ce qui m'a pété à la figure, c'est que j'avais enfoui la cohérence de mon être, et que zèbre ou pas, HP ou pas, certifié ou pas, ça ne changera pas ce que je suis. Pour en finir avec les étiquettes..

Je dis ça parce que moi aussi, je viens d'arriver ici...
à bientôt!

Babel Tower
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 29/03/2013
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Fredjke_007 le Dim 2 Juin 2013 - 16:07

Oops, désolé pour l'erreur, le prénom "Babel" n'avais pas vraiment la connotation féminine pour moi! Je me moque, c'est pas gentil. C'est juste que c'est pas évident sur un forum de distinguer.

Merci pour tes conseils de lecture, ça m'aiderait en effet de pouvoir faire le tri dans tout ce qui m'a explosé à la figure.

Bon courage dans ta recherche.

Fredjke_007
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre Rennes et Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Invité le Dim 2 Juin 2013 - 20:31

Bienvenue Fredkje Smile

Ben oui, zébrotestée depuis peu juste pour me convaincre que c'était vrai et ça l'était. Moi aussi, je scanne. J'ai une carrière de folie, entre le privé et le public (dont j'ai fait le tour complet), parsemée de déménagements à tout va. C'est une vie de famille écartelée parfois (mes filles chez leur père et moi partie à Paris, revenue, repartie). Pas d'ancrage, j'essaie de m'obliger à rester où je suis (et je me suis déjà malgré ça posé la question de repartir ailleurs). Je sais que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs pourtant. C'est pour cela que je m'oblige à rester ici, près de ma fille cadette et de m'ancrer dans sa vie de famille (son petit garçon que je veux connaître et dont je veux qu'il connaisse sa mamie si particulière, d'autant plus que je vois qu'il a des signes laissant penser que c'est un petit zèbre aussi).

Pour ma part, c'est le maelström dans ma tête en ce moment, j'ai décidé de me faire aider par une psy spécialisée dans la douance. On verra....

Bon courage à toi, ça remue tout ça mais tout le monde dit que c'est une bonne chose à la fin.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Fredjke_007 le Lun 3 Juin 2013 - 11:37

Ca permet je crois de le déceler, de faire avec mais de l'inclure dans l'équation "vie de famille" mon couple est à la dérive justement parce que je ne peux fas fixer certaines choses dont mon épouse à besoin. Je crois comprendre que le tiens n'y a pas résister, mais je suis trop curieux ...

J'espère pouvoir expliquer certains fonctionnements, certaines réponses ou non-réponses et seulement décider alors si oui ou non on doit continuer ensemble.

Je crois que c'est super important pour les enfants de savoir d'où ils viennent, de qui, leurs ascendants, ...


Fredjke_007
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 01/06/2013
Age : 42
Localisation : Entre Rennes et Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Début de commencement d'un nouveau cheminement ou halte temporaire sur une route déjà tracée ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum