Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Angeal le Sam 1 Juin 2013 - 10:07

Ma question est: Pourquoi n'étudie t'on que l'histoire politique à l'école ?

J'ai toujours détesté les cours d'histoires du collège au lycée ça me donnait plus envie de dormir qu'autre chose...bref les petites embrouilles politiques et les querelles économiques me passaient bien au-dessus de la tête...C'est pourquoi pendant longtemps toute discipline précédé du mot "histoire" me faisait prendre mes jambes à mon cou.
Or depuis peu je redécouvre l'histoire sous un autre angle et j'ingère des livres entiers sur le sujet tellement je trouve cela passionnant ! Pourquoi ? Car j'ai découvert l'histoire de la musique, l'histoire de l'art, l'histoire de la médecine, l'histoire de la psychiatrie et l'histoire des sciences. Et je trouve ça vraiment géniale ! C'est un pure plaisir d'ouvrir un livre d'histoire sur ces sujets.

Du coup, je ne comprends pas pourquoi à l'école nous n'enseignons que l'histoire politique...le but de l'école est bien de donner un bagage culturel, de comprendre la culture de son pays en premier lieu puis des autres pays en second lieu. L'art, la science, la musique tout cela est tout aussi important historiquement pour comprendre l'avancer du monde, les différentes pensées selon les siècles.

Ou même disons que je n'aime pas l'histoire politique à l'état pure, mais si on me l'avait apprise à travers l'histoire des sciences ou de l'art j'aurais été ravie ! Par exemple tel courant s'inscrit à tel époque car politiquement blablabla...bref pourquoi ne pas enseigner l'Histoire globale montrer les liens qui s'établissent entre avancées politiques, scientifiques et artistiques plutôt que de se cantonner à apprendre une suite de dates qu'on oublies trois jours après sur des sujets barbants au possible...?

Angeal
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 333
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 22
Localisation : En train de siroter un verre avec Satan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Invité le Dim 2 Juin 2013 - 9:48

si seulement il pouvait enseigner tous ces sujet la Triste Pleure

je suis d'accord, c'est toujours les mêmes sujets (-globalement-) et les milliard de dates Terreur j'ai oublier toutes celles que j'ai apprises Pas sûr

ils veulent toujours motiver les élèves, mais on ne change jamais radicalement de sujets... guerres et territoires français. c'est bien d'étudié cela, mais bon... c'est un peu lassant... ça redonnera de la vie au cour de passé de la musique aux sciences, puis aux civilisations, puis à l'art, etc...
aahhh Amoureux enfin j'apprendrais mes cours study

et ça vaut aussi pour d'autres matières... et puis ils devraient sélectionner les profs en fonction de leur degré de passion pour leur matières !! rien de plus chiant qu'un prof qui enseigne en regardant les minutes passer ! nous en face on s'endors tous !! Sleep et puis je passe les profs qui s'emmerde tellement qu'ils préfère raconter leur vie ! c'est à peine si en contrôle ils nous poserais pas des questions du style "qu'ais je eut au noël 1990 ?" "quel gâteau m'a cuisiné tante sophie l'année dernière ? expliquez pourquoi je l'ai aimé en 16 lignes" Twisted Evil j'ai envie de Boxe ce genre de profs qui me font perdre mon temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Bitterlings le Lun 3 Juin 2013 - 11:47

J'ai eu un prof d'histoire passionné par la matière qu'il enseignait.
Je me rappelle aussi avoir appris à l'école de l'histoire de l'art et de l'histoire des sciences Smile
Ca doit dépendre du prof sur lequel on tombe. [Précision: Je veux dire par là que la manière, la passion avec laquelle il donne son cours; et le choix qu'il fait des points à développer par rapport à ceux laissés en second plan, etc... peut faire qu'on aime une matière qu'on n'aimerait pas avec un autre enseignant. (C'était le cas pour moi avec le cours de chimie, que j'aimais beaucoup ou que je détestais en fonction du prof que j'avais) Je ne voulais pas dire que l'enseignant avait le choix du programme scolaire.]


Angeal, tu aimerais peut-être le livre "Le théorème du perroquet". C'est un roman qui parle des maths avec une approche historique et artistique.


Dernière édition par Bitterlings le Lun 3 Juin 2013 - 13:35, édité 1 fois

Bitterlings
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 285
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Ainaelin le Lun 3 Juin 2013 - 13:27

Normalement, l'histoire de la musique peut s'apprendre en musique, l'histoire du dessin en... dessin, etc.

Le problème est aussi qu'il y a trop à apprendre. Si on devait enseigner tout ça, au rythme des plus lents des élèves, ou même de la majorité d'entre eux, des journées de 15h n'y suffiraient pas.
En revanche, je suis d'accord qu'il est difficile de s'intéresser à une série de dates. En licence (!) je suis tombé sur un excellent prof, passioné, qui a réussi pour la première fois de ma vie à m'intéresser à l'histoire des dates et des invasions. Parce qu'il racontait les événements comme un conte. Ce n'était pas (je vais dire n'importe quoi) "en 1658, Charles XII signe le traité de Bourg en Bresse. L'année suivante, les rebelles se soulèvent et c'est la guerre entre la France et l'Espagne. Oui, le neveu de la Comtesse de Bresse avait épouse la fille du roi d'Espagne qui espérait gagner des territoires français..."

Non, c'était raconté comme un conte, comme une histoire, de façon vivante, au coin du feu. On avait presque l'impression de voir un film quand il nous racontait la Guerre des Roses en Angleterre. Pour reprendre l'exemple inventé ci-dessus, ça aurait donné un truc comme :
"La Comtesse de Bresse était la maîtresse du roi de France. Elle vivait à la Cour, tout le monde le savait, elle était aussi puissante que la Reine. elle avait un neveu, un certain Hervé, qu'elle avait réussi à envoyer comme Page à la cour du roi d'Espagne par ses relations. Hervé A vécu quelques années là-bas, apparemment, il avait une vie assez libertine, il a eu plusieurs histoires, mais les scandales ont été chaque fois étouffés. Vous savez, on a beau dire que les moeurs de maintenant sont dépravées, ce n'était pas mieux alors. Les hommes comme les femmes allaient voir à droite et à gauche. Par exemple, telle Dame était aussi connue pour ses frasques, etc. D'ailleurs Hervé avait été envoyé en Espagne suite à un une histoire d'inceste avec la Comtesse, mais ça n'a jamais été prouvé. Cependant, les témoins ont disparus sans laisser de traces quelques jours après son départ pour l'Espagne. Bref, pour en revenir à notre cas, quand la fille du Roi espagnol a été enceinte et que ça s'est su, le jeune Hervé n'a plus été capable de s'en sortir et, de par le soutien de la Comtesse de Bresse, sa tante, et de sa position auprès due Charles XII, il a été décidé d'une alliance entre la France et l'Espagne par mariage entre Hervé et la fille du roi espagnol.

Parallèlement à cela, etc."

Bref, je ne vais pas continuer, c'est juste un exemple inventé pour dire à quel point c'était détaillé et riche en rebondissements et en anecdotes qui rendaient l'histoire VIVANTE, pas une simple suite de dates : une suite d'événements logiques, avec des motivations primaires, mais d'autres secondaires, des complots quand il y en avait (pas toujours). Il connaissait très bien l'histoire médiévale. Mais le programme d'histoire médiévale en licence d'anglais n'était pas très dense, donc il pouvait se permettre de détailler certains points comme cela (pas tous, cependant, c'était dommage Nargue)

Ceci dit, j'ai un copain qui trouvait ses cours chiants aussi. Comme quoi.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par oufy-dame le Sam 6 Juil 2013 - 6:22

Le programme de l'histoire politique est déjà dense, alors si on ajoutait tout le reste...

Ce qui me choque, c'est les explications qu'on donne, notamment aux guerres, alors qu'Alice Miller, Lloyd Demause, psychohistorien (voir un post récent), apportent des analyses très convaincantes pour expliquer le "pourquoi du pourquoi".

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Swanhilde le Dim 7 Juil 2013 - 11:20

Dans les nouveaux programmes de collège et de lycée sont intégrés de plus grands développements sur l'histoire des arts et des sciences : par exemple en 3ème, le premier chapitre de l'année commence par l'évolution des sciences et des techniques au XXe siècle, le suivant porte sur les évolutions des systèmes de production et des sociétés au XXe siècle... Vraiment passionnant. Le tout est intitulé "Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales" et s'étudie en 6-7h (par comparaison, la 1ère guerre mondiale est étudiée en 4h Shocked ).
On pourrait donner d'autres exemples, surtout avec les nouveaux programme de terminale.
Les choses changent, il faut leur laisser le temps de changer...

Toutefois, moi aussi je m'intéressais beaucoup plus aux anecdotes, histoires transversales (musique, etc.) lors de mes études d'histoire. Mais au final, avoir des jalons, des bases (= des repères politiques, géographiques...) pour mieux les comprendre me semble aujourd'hui primordial. C'est comme accéder à un niveau supérieur de connaissances, maîtriser tenter de maîtriser un ensemble de phénomènes, avoir une image globale des siècles, des évolutions sur le temps long.

Cela me permet, en classe, je crois, de rendre les situations et les personnages plus vivants - je "raconte" beaucoup, je vis et fais vivre (en tout cas j'essaie).

(oui, je suis prof What a Face )

Et puis, sincèrement, on n'a pas le temps de trop aller dans le détail. La mode est à l'étude de cas : on étudie un exemple significatif d'une époque ou d'un phénomène, sans en tirer de conséquences généralistes mais pour amorcer une réflexion, pour souligner une situation particulière, etc. Ceux qui veulent creuser peuvent le faire. C'est pareil dans toutes les matières scolaires : il ne faut pas en attendre un absolu, seulement un déclic, des envies de poursuivre.

Swanhilde
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 04/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Dim 7 Juil 2013 - 14:01

Quand j'avais commencé les études d'histoire j'étais devenu fan de Braudel pour son approche de l'histoire qui s'éloigne de l'événementiel. Puis j'ai pigé que si je voulais de l'histoire sociale et matérielle je devais me barrer en archéologie Wink

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16913
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Faab le Mar 16 Juil 2013 - 20:50

Ma théorie, c'est que l'Éducation Nationale tient à ce qu'on continue à enseigner l'histoire, à peu près comme avant, parce que ses bureaux sont pleins à craquer de diplomés d'histoire. Après des études d'histoires, l'É.N. est un des très rare endroits à des postes qualifiés ; il ne s'agit pas de tarir le dernier filon ! C'est de la reproduction des élites, en somme, avec une définition un peu tordue de l'élite.

Inversement, l'É.N. peine à recruter des physiciens, et très peu d'entre eux finissent dans les académies ; du coup, la physique est traitée au collège avec plus de désinvolture que la musique et le dessin. Pourtant, elle est plus utile à comprendre le monde qui nous entoure que la chronologie des rois de France.

Je rejoins ton sentiment, Angeal, il m'a fallu attendre après le bac pour découvrir que l'histoire est passionnante. Mais l'école est faite pour quoi ? Pas du tout pour passionner, j'ai l'impression...

Faab
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 39
Localisation : Canal du Midi, près de Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Strobé (ex-Virya) le Mer 17 Juil 2013 - 13:11

Tout simplement parce que l'école est au service de la propagande d'Etat...

Strobé (ex-Virya)
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1129
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 28
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Vincenz' le Mer 17 Juil 2013 - 14:39

Virya à tout dis pour moi =)

Par contre, vous avez tous commencer à aimer l'histoire après le bac... je suis pas allé aussi loin... moi c'était en lisant un vieux bouquin sur Napoléon et en regardant l'émission de Stéphane Bern, Secret d'Histoire si je me souvient bien. C'est cette histoire la qui est passionnante, une histoire d'humains, de détails, pas uniquement de chiffre. D'ailleurs dans les guerre, c'est pareil. La seule guerre qui m'ont intéressé en cours c'était les deux guerres mondiales (enfin ça allais plus loin que "A et B font la guerre, A gagne, y a beaucoup de mort, B perd du territoire, pauvre B") et, un petit moment avant ça, les guerres napoléoniennes, qui est tombé l'année où j'avais un prof génial (un clown qui rajoutait des détails un peu partout, parfois un peu gore, ça rajoutait de l'intérêt).

Après, la guerre, ça peut être intéressant, il suffit de ne pas la simplifier, expliquer les raisons de la guerre, quelques détails stratégiques, voir l'histoire des grands personnages et hop, ça devient directement plus intéressant : depuis que j'ai arrêté les cours, j'ai vraiment découvert l'intérêt du net pour se cultiver, je ne compte plus le nombre de fois où j'ai lu le récit des campagnes d'Alexandre Le Grand, avec des détails et en particulier ses stratégies : c'est HYPER intéressant (et merci au passage à Fate Zero ou Fate Stay/Night, l'un des deux, je sais plus lequel, qui m'à donner envie de me renseigner sur ce personnage historique) ! Bizarrement je ne crois même pas qu'on l'ai évoqué en classe... ou alors, pas assez pour que je m'en souvienne, c'est quand même bien dommage -_-

En faite, tout est bâclé, on ne veux même plus éveiller la curiosité non, on veux juste faire gober des généralités, au final, quelqu'un qui comme moi s'arrête en 1ère, n'a aucune connaissance précise. On montre un peu la base, un peu comme pour dire "regarde, tu va être obliger d'en choisir une, même si tu en aime plein" et... c'est tout. Y a le même problème dans toutes les matières je trouve, par exemple en technologie, je sais pas vous mais... si les programmes n'ont pas réellement évolué, je crois que quelqu'un qui arrive en 5ème à déjà toutes les connaissances que l'on va lui apprendre par la suite... c'est pareil : on montre la base de l'informatique, la base de l’électricité, et pas plus...

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Uccen le Mer 17 Juil 2013 - 14:49

Bizarre que vous n'associez pas histoire et géographie.
La seconde prime sur tout, et intéresse à tout.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par -Wa- le Mer 17 Juil 2013 - 16:01

Vīrya a écrit:Tout simplement parce que l'école est au service de la propagande d'Etat...

Exactement. Apprendre la politique ferait des élèves des citoyens capables de comprendre les programmes et de se défendre
Pas intéressant pour l'état.

-Wa-
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 238
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Sur Wakah Chan.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Pieyre le Mer 17 Juil 2013 - 16:32

À mon avis, c'est davantage une question de mentalité chez les professeurs, notamment ceux qui définissent les programmes, qu'un complot étatique. Pour les professeurs qui enseignent en classe, il existe une grande marge de manœuvre. C'était mon cas quand j'enseignais en lycée. C'était en mathématique et pas en histoire, certes, mais mes collègues historiens ne recevaient pas davantage de consignes ni du ministère, ni du rectorat, ni du proviseur de leur établissement.

Il y a des programmes, il s'agit de les appliquer mais pas à la façon d'un livre sacré. On les interprète, c'est-à-dire qu'on doit aborder les éléments qui sont listés de sorte que les élèves les apprennent et les comprennent, mais on peut les présenter et les enrichir assez librement.

Voici le programme d'histoire, géographie et instruction civique de collège :
http://www.education.gouv.fr/cid81/les-programmes.html#Histoire-géographie-éducation_civique

Et celui d'histoire et de géographie des classes de terminale ES et L :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=57575

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15346
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Strobé (ex-Virya) le Mer 17 Juil 2013 - 16:41

Je ne dis pas qu'il y a un "complot étatique". C'est beaucoup plus complexe.

Mais il y a un paradigme imposé de manière sournoise, en douce, une manipulation des enseignants à leurs insu. Et les décideurs des ministères sont eux-même manipulés.

L'histoire telle qu'elle est enseignée est au service du "roman national", entre autres. On reprend des propagandes du passé et on en fait des vérités historiques.


Strobé (ex-Virya)
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1129
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 28
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Pieyre le Mer 17 Juil 2013 - 16:57

Qu'il y ait un tel paradigme, sans doute, mais il serait imposé par qui ? Il y a diverses influences qui jouent : les professeurs, les politiciens, et divers groupes de pression (sur des questions morales notamment), mais au-delà qu'y aurait-il sinon l'expression d'une mentalité qui reflète l'état de la société ?

Quant au roman national, pourquoi pas ? L'Éducation nationale est une institution dont l'objectif est aussi d'assurer la cohésion sociale. C'est le rôle des professeurs d'en montrer parfois le caractère artificiel, en encourageant le développement d'une pensée critique, mais pas d'entretenir la confusion.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15346
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Strobé (ex-Virya) le Mer 17 Juil 2013 - 17:09

Le roman national en lui-même n'est pas dérangeant, au contraire, il a même une utilité comme tu le soulignes.

En revanche, un roman national basé sur des propagandes, du faux, et non des faits c'est gênant. Conséuqence, les esprits sont programmés.
Les Celtes, ces barbares sauvages auraient été civilisés par les Latins. Ah bon?
Aussi, le Moyen Age occidental était une période sombre, ténébreuse, barbare, de régression: dans les faits, c'est faux. Et cela a même donné l'expression "On est plus au Moyen Age", ect. Ou encore, 1789 serait un évènement messianique, de liberté, et autres lieux communs lyriques...

Strobé (ex-Virya)
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1129
Date d'inscription : 05/04/2013
Age : 28
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Pieyre le Mer 17 Juil 2013 - 17:29

Sur tout cela je suis d'accord. C'est l'héritage d'un XIXe siècle ambigu, entre progressisme et exaltation de la patrie, entre volonté d'intégration et colonialisme, entre scientisme et romantisme...
Mais ce n'est plus ce qui est enseigné, sinon pour la Révolution peut-être.

Pour recoller au sujet, je pense qu'il serait souhaitable d'insister davantage sur l'histoire des mentalités et sur celle des civilisations, même si l'on doit garder le cadre des événements politiques.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15346
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Vincenz' le Mer 17 Juil 2013 - 18:33

@Pieyre et Virya:
Ben d'un autre côté les gens... c'est les politiciens qui décident des programmes qui forment les futurs citoyens qui auront pour responsabilité... d'élire des politiciens.

D'ailleurs, en parlant du moyen âge, ne trouvez vous pas aussi qu'on apprend un peu trop de mal de la monarchie ? Dans l'inconscient français, la monarchie, c'est le mal, c'est synonyme de peuple écrasé, de pauvreté, de tristesse, alors que la démocratie c'est le bonheur, la richesse, la liberté... suffit de regarder les quelques monarchies (constitutionnelles) autour de nous (tel que l'Angleterre ou la Suède) pour voir que notre vision est fausse... et où apprend-t-on que la démocratie c'est le bien ? A l'école, avec des programmes choisi par les acteurs de la démocratie...

C'est un joli cercle accepté par le peuple ^^

D'ailleurs pour revenir sur ça mais dans le sujet, je ne me souvient pas qu'on apprenne les systèmes politiques étrangers, comme si... c'était inutile. On ne vois ni celui de la Grève antique (que l'on ne vois qu'en cours de latin, en tout cas quand moi j'étais en cours c'était comme ça), ni les actuels systèmes de nos voisins (je reprend mes deux exemples mais... la Suède et l'Angleterre ont des systèmes très intéressant). Au final comme je disais, on nous donne des bases bien choisis pour faire de nous de bons citoyens...

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Pieyre le Mer 17 Juil 2013 - 21:05

Je ne suis pas sûr que les politiciens décident tant que cela. Ils répercutent certaines tendances du monde intellectuel portées par des groupes de pression ou d'influence, et ils doivent arbitrer et faire des compromis.
On souligne souvent l'importance de Michelet pour la conception de l'Histoire au XIXe siècle, et celle de Bourdieu pour celle de la prise en compte de l'origine sociale. Il ne s'agit pas de politiciens au sens électoral.

Sinon, pour le prise en compte des autres systèmes politiques, que ce soit d'une façon géographique ou historique, j'y serais favorable, y compris dans le cours d'instruction civique. Mais, pour la prise en compte historique, c'est sans doute beaucoup demander. Cet archaïsme serait trop révolutionnaire.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15346
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Vincenz' le Mer 17 Juil 2013 - 21:40

Ben surtout il serai trop dangereux de dire à la masse populaire "hey regardez y a d'autres systèmes que le notre qui ont mieux fonctionné !!" ^^

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4490
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi n'étudie-t-on que l'histoire politique à l'école ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum