dysynchronie : le déphasage permanent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

dysynchronie : le déphasage permanent

Message par cheur le Ven 31 Mai 2013 - 7:42

Bonjour

Dans ma réflexion constante pour essayer de mieux comprendre ce qui me singularise dans mon profil AHP, je soumets à vos remarques et commentaires le ressenti suivant.
Je me sens vivre dans une dimension temporelle différente ; le monde matériel qui m'entoure, et le mode de pensée dominant attaché à ce monde matériel, me semblent extrêmement lents, voire figés. Je suis au galop dans un film au ralenti. J'en suis même à considérer que ce monde matériel n'est que la partie émergée d'une dimension temporelle différente à laquelle nous sommes peu nombreux à accéder. Le monde physique, sensible, qui fige la pensée commune n'est réellement envisageable et appréhendable que si l'on se déplace par la pensée dans une dimension temporelle plus globale, que je rejoins notamment grâce à la poésie ou à la musique, qui selon moi rendent mieux compte de l'harmonie universelle que n'importe quelle loi physique, forcément contingente et réductrice.
Jamais je ne parle de ceci à mon entourage, au risque une fois de plus de passer pour un alien alien . Vais-je trouver une peu d'écho sur ce forum ??

cheur
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Ainaelin le Ven 31 Mai 2013 - 9:48

Perplexe Mmmmhhh, m'est avis que ton cerveau va beaucoup plus vite que la moyenne, plus vite peut-être que même la moyenne des surdoués et que, lié à ta pensée arborescente et globalisante, ça donne ce que tu racontes.

Perso, je n'ai jamais eu l'impression d'aller plus vite, au contraire et sauf dans de très rares cas, mais d'autres ici ont parlé de ressentis similaires au quotidien.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par cheur le Ven 31 Mai 2013 - 10:16

En fait pour moi le monde sensible est dans une faille de l'univers où le temps ne s'écoule presque plus ... La matière étant la trace résiduelle d'un passage d'une énergie à une autre, elle ne nous apparaît que parce qu'elle est la conséquence d'une anomalie temporelle. Si l'on dépasse la matière pour se mettre en phase avec des harmonies infra dimensionnelle la vitesse devient telle qu'elle n'existe plus. On accède ainsi à ce que l'on a coutume d'appeler l'éternité. La chance de l'être humain est de vivre dans cette proximité avec l'éternel, encore faut-il savoir le rejoindre.

Bon à part ça je vais bien, j'ai une vie équilibrée, de l'amour, un métier, des enfants ... Very Happy

cheur
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Bird le Ven 31 Mai 2013 - 17:36

Pour moi, ça n'est pas l'impression d'aller plus vite, mais de marcher dans un espace parallèle et, d'une certaine façon, étanche. Je ne sens pas, ne vois pas, ne comprends pas les choses comme la plupart des personnes de mon entourage. C'est comme si je vivais "à côté" d'eux, je me sens rarement en phase (jamais en fait, je crois). Ça n'exclut pas la communication, mais elle reste déphasée de mon point de vue.

Un peu comme les gorilles dans les zoos : si proches de nous qu'ils peuvent nous singer. Mais ailleurs aussi ...

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par cheur le Ven 31 Mai 2013 - 18:11

je ne m'étais jamais vue comme un gorille ... mais pourquoi pas Very Happy

cheur
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Bird le Ven 31 Mai 2013 - 18:19

"Je est un autre"...

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Invité le Ven 31 Mai 2013 - 19:32

cheur a écrit:En fait pour moi le monde sensible est dans une faille de l'univers où le temps ne s'écoule presque plus ... La matière étant la trace résiduelle d'un passage d'une énergie à une autre, elle ne nous apparaît que parce qu'elle est la conséquence d'une anomalie temporelle. Si l'on dépasse la matière pour se mettre en phase avec des harmonies infra dimensionnelle la vitesse devient telle qu'elle n'existe plus. On accède ainsi à ce que l'on a coutume d'appeler l'éternité. La chance de l'être humain est de vivre dans cette proximité avec l'éternel, encore faut-il savoir le rejoindre.

Je réfléchis, ce que tu dis me parles. Je n'avais pas vu les choses sous cet angle.

Donc, dans le monde sensible (parallèle au nôtre c'est ça ?) le temps et la vitesse n'existent plus. C'est un éternel présent où tout cohabite (ce qu'on a l'habitude de nommer passé-présent-futur). Pourquoi une "anomalie" ? Peut on considérer que l'on peut arriver à transcender la matière ? (je veux dire passer d'un état à un autre en traversant la matière).

Sinon, je vais bien aussi... alien

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par cheur le Ven 31 Mai 2013 - 22:49

J'essaie de mettre des mots sur une intuition que j'ai pu vérifier en expérimentant ces gouttes d'éternité ; pour que la matière nous soit perceptible, il faut bien que d'une certaine façon le temps se soit comme figé, ce que j'appelle une anomalie. L'énergie circule sans cesse, elle puise dans ce que nous appelons le futur et restitue dans ce que nous appelons le passé, et cela en boucle et à une vitesse telle qu'elle abolit tous nos repères. Si l'on accepte de sortir par la pensée de l'état figé de notre espace temps on rejoint les grandes harmoniques, éternelles et universelles.
Je pense que nous HQI ou AHP avons ce potentiel.

Pourquoi je me sens obligée de redire que je vis aussi une vie normale, je fais mes courses à carrefour, je corrige des copies ... Je ne dois pas me sentir encore complètement en confiance en livrant ce dont je ne peux parler en personne Rolling Eyes




cheur
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Aug le Ven 31 Mai 2013 - 23:43

La vie normale...Horrible, comme terme.


Êtes-vous heureux dans cette vie normale?..

Aug
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 15/05/2013
Age : 22

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Exilium le Jeu 20 Juin 2013 - 15:29

Pour ma part, j'ai toujours eu un sentiment de dyssinchronie mais je ne le vis pas comme tu le décris. Ça ressemble plus à ce que dis Mary Poppins.

Je dis parfois que je vis le passé, le présent et le futur en même temps et que pour moi tout apparaît coexister au même moment. Ainsi, je ne peux prendre de décision aujourd'hui sans intégrer tous les autres temps qui coexistent en moi. Ça complexifie quelque peu les processus décisionnels. Razz

Exilium
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 37
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par cheur le Jeu 20 Juin 2013 - 16:04

Supercalifragilisticexpialidocious !!!!

cheur
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Exilium le Jeu 20 Juin 2013 - 20:13

Et ça fait combien de points à scrabble? (Il semble que je suis trop jeune ou pas assez cultivée pour comprendre le jeu de mot sans béquille, cheur, mais heureusement que wikipedia a pu pallier à ce manque. Longue vie à Wikipedia).

Exilium
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 37
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Invité le Ven 21 Juin 2013 - 17:45

cheur a écrit:Supercalifragilisticexpialidocious   !!!!

yes !!! Bravo !


cheur a écrit:J'essaie de mettre des mots sur une intuition que j'ai pu vérifier en expérimentant ces gouttes d'éternité ; pour que la matière nous soit perceptible, il faut bien que d'une certaine façon le temps se soit comme figé, ce que j'appelle une anomalie. L'énergie circule sans cesse, elle puise dans  ce que nous appelons le futur et restitue dans ce que nous appelons le passé, et cela en boucle et à une vitesse telle qu'elle abolit tous nos repères. Si l'on accepte de sortir par la pensée de l'état figé de notre espace temps on rejoint les grandes harmoniques, éternelles et universelles.
Je pense que nous HQI ou AHP avons ce potentiel.

Je vois. C'est aussi une "perception-intuition" que j'ai eue il y a quelques mois et j'en ai parlé à un ami zèbre (j'ai pas pu en parler jusqu'à présent à qui que ce soit d'autre, vu la tête qu'il a faite LUI, j'imagine les autres... enfermement immédiat  geek). Cela faisait suite à une longue réflexion sur le temps, la durée du présent. J'en suis là mais ce n'est que le début, et pourtant... je suis comme "sûre" qu'on peut traverser la matière. Comme nous sommes faits de matière (nos corps physique), ce doit être en expérimentant le voyage astral que nous pouvons transcender la matière, non ?

cheur a écrit:Pourquoi je me sens obligée de redire que je vis aussi une vie normale, je fais mes courses à carrefour, je corrige des copies ... Je ne dois pas me sentir encore complètement en confiance en livrant ce dont je ne peux parler en personne  Rolling Eyes
Je suis en mode "vie normale" aussi mais bon.. visiblement ce à quoi je pense n'est pas partagé par beaucoup autour de moi lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par 16dims le Ven 21 Juin 2013 - 17:58

Exilium a écrit:Pour ma part, j'ai toujours eu un sentiment de dyssinchronie mais je ne le vis pas comme tu le décris. Ça ressemble plus à ce que dis Mary Poppins.

Je dis parfois que je vis le passé, le présent et le futur en même temps et que pour moi tout apparaît coexister au même moment. Ainsi, je ne peux prendre de décision aujourd'hui sans intégrer tous les autres temps qui coexistent en moi. Ça complexifie quelque peu les processus décisionnels. Razz

C'est très intéressant comme perception des choses ça, décider, c'est se mouvoir en quatre dimensions.... un truc comme ça. Qu'est-ce qui rend, pour toi, le processus décisionnel difficile ?

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Exilium le Sam 22 Juin 2013 - 1:50

16dims: la complexité de chacune des décisions et surtout les conséquences anticipées de chacune Rolling Eyes

Exilium
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 37
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par 16dims le Sam 22 Juin 2013 - 2:04

Exilium a écrit:16dims: la complexité de chacune des décisions et surtout les conséquences anticipées de chacune Rolling Eyes

He oui, les conséquences... Comme dirait un mec dans un film "Et je suis fais pour te comprendre". On aimerait bien avoir une boule de Crystal pour calculer précisément toutes les trajectoires possibles et les effets, parce qu’au fond, ce qui est emmerdant, c'est de n'être jamais sur du résultat, pas vrai ?

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Exilium le Sam 22 Juin 2013 - 2:36

À vrai dire, mon cerveau est une sorte de gigantesque calculateur de possibilités. Prenons un exemple. J'occupais un emploi que je détestais. Cependant, j'avais évaluer que le salaire et mes conditions d'emploi versus les autres travailleurs sur le marché avec mon niveau d'expérience et mon niveau de formation était bien supérieur. Alors ici un petit clash entre mes désirs (je suis malheureuse, si je suis malheureuse je risque davantage la dépression, l'épuisement professionnel, des problèmes dans ma vie de couple et ma vie sociale) versus je dois faire un sacrifice financier probablement important.

Et évidemment ici ce n'est qu'une immense simplification, car des ramifications y'en a des tas (genre, niveau développement professionnel, où j'ai le plus de chances d'avoir une carrière souhaitable?)

J'aimerais bien la boule de crystal aussi je crois. J'aimerais aussi pouvoir prendre des décisions en faisant complétement abstraction de mon rationnel. Mission impossible.

Exilium
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 37
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par cheur le Sam 22 Juin 2013 - 7:05

Exilium a écrit:

J'aimerais bien la boule de crystal aussi je crois. J'aimerais aussi pouvoir prendre des décisions en faisant complétement abstraction de mon rationnel. Mission impossible.

Même le rationnel devrait considérer que le paramètre "je suis malheureuse" est à prendre en compte de façon prioritaire puisque, logiquement, si tu es malheureuse tu n'es pas en mesure de profiter d'aucun autre avantage (argent, position sociale, perspectives de carrière etc ...)
L'avantage selon moi d'avoir un QI supérieur et donc des capacités d'analyse rapides et performantes, c'est de pouvoir justement établir des priorités. Par exemple : je suis malheureuse, j'en prends acte, ensuite je réfléchis aux meilleures stratégies pour ne plus être malheureuse : quitter son boulot, son conjoint, vendre son appart, .... En revanche, si on reste soumis à ses émotions, ses angoisses, ses peurs, la réflexion est paralysée et finit par oublier le point de départ (je suis malheureuse) pour le remplacer par "j'ai peur de perdre ma place", "j'ai peur de ne pas trouver un autre compagnon", "j'ai peur de perdre mes économies" etc ...
Donc il me semble que si le processus décisionnel est compliqué, ce n'est pas à cause d'un rationnel tyrannique, mais à cause d'un émotionnel mal géré. Il est important de rester à l'écoute de ses émotions, mais ensuite de les traiter comme des données parmi d'autres et les prendre pour ce qu'elles sont : des indicateurs extrêmement précieux.

cheur
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Exilium le Dim 23 Juin 2013 - 2:25

cheur: ce que l'histoire ne dit pas c'est que j'ai fini par m'écouter et quitter ce travail hehehe, mais ce fut tout un cheminement!

Exilium
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 161
Date d'inscription : 13/10/2011
Age : 37
Localisation : Près de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: dysynchronie : le déphasage permanent

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum