ignorance et découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ignorance et découverte

Message par blimblambloum le Mer 29 Mai 2013 - 0:15

Bonsoir !
Je me trouve ici tout gêné parmi tout les zèbres confirmés que vous êtes, parce que , en tout franchise, je ne saiis pas si j'en suis un.Ma vie se passe entre intuition et doutes.
en attente d'être "testé" ,j'ose me permettre de vous visiter ,dans vos univers, j'ai découvert ce forum il y'a peu ;en fait , pour tout avouer, jusqu'a il y'a même pas deux semaines, je ne savais pas ce que cela signifiait en terme de concept humain.
Petit a petit, de fil en aiguille, de texte en texte j'ai commencé a me renseigner , a lire des textes, des livres, des blogs.Et quelque part en moi s'est produit un trouble incertain mais cependant bien présent.Des lignes d'émotions et de vie ont fait écho a mon propre vécu.Je me suis remémoré tout ces moments ou je n'avais pas l'impression d'être a ma place , non pas incompris ou persécuté bien sur mais tout simplement en dehors, avec des idées qui pouvaient paraître décalées.

Je me suis aussi rendu compte que d'autres gens pouvaient ressentir le besoin de réfléchir tout le temps, et tout le temps sur tout.A ce qu'il parait c'est une vrai maladie chez moi, je ne peux pas m’arrêter de penser tout le temps, constamment, de réfléchir, d'analyser, de vouloir comprendre , ressentir.Je n'en dors pas ou peu la nuit Je suis comme une poche a émotion qui prend tout ce qu'on lui donne et même ce que les gens ne veulent pas donner.A ce qu'il parait ça s'appelle l'empathie.Cela serait même une qualité Appelez plutôt ça un cauchemar!! quelle personne irait sympathiser avec moi après avoir eu l'impression que je voulais la passer aux rayons X ?

"Tu es incapable de te concentrer" fut le leitmotiv de la plupart de mes années d'études.Des gens très polis et bien sous tout rapport prenaient un ton très docte et dogmatique pour m'expliquer d'un ton compassé et digne qu’ils avaient découvert ce qui me manquait, que j'étais loin d'être bête, qu'ils avaient même plutôt tendance a me trouver intelligent mais que je manquais de concentration (comme si je ne le savais pas).

Et je ne pense guère me tromper en pensant que beaucoup de gens savent ce que c'est ici.Imaginez vous en train de faire du théâtre , vous devez vous concentrer sur une scène bien précise quand soudain ,venues de nul part, des tonnes de pensées autres affluent dans votre esprit conscient venant déranger l'essentiel.Et quand la scène est un moment plein de tension et que les pensées qui arrivent sont aussi variées que "penser a tondre la pelouse" "écouter le second concerto pour piano de Prokofiev" "Wagner était -il égocentrique ou carrément humaniste?" "penser a préparer les pâtes pour ce soir" "comment sont conçus les rails d'une ligne pour TGV", il est très dur de faire le tri

Je raconte ma vie..pourtant que c'est dur de mettre des mots sur ce genre de pensées!!
Depuis que je suis tout petit, les commentaires de mes professeurs varient entre "élève a problème" "élève avec un retard mental" a "élève exceptionnel" ou "élève surdoué".

Je vous voue ne pas savoir exactement quelle fût leur notion de retard mental ou encore leur idée de ce que doit être un parfait surdoué, toujours est il que juge un élève en retard parce qu'il n'arrive pas a effectuer correctement une roulade ou bien de me classer comme surdoué tout ça parce que je pouvais parfaitement lire a l'âge de 4 ans me semble un peu présomptueux.Des tonnes de gens ne seront jamais bons en Gymnastique quoi qu'ils fassent et plein de monde sait lire et compter très jeune, du moment que la est leur interêt
et moi je ne rentrais pas dans les cases

J'ai passé mon enfance et mon adolescence avec le cerveau bridé, décalé, passant des meilleures notes possibles a des résultats de cancre et aux menaces des professeur.A la fin de l'année je lisait des livres et je passais toujours l'année au dessus mais cela ne m'a jamais enchanté;je voulais apprendre et comprendre et l'école ne me donnait que du savoir prémaché et réchauffé dans mille et une casseroles.
J'ai eu de la chance de pouvoir faire des études qui pouvaient me plaire et d'avoir cette capacité de lire et de digérer très facilement de nombreuses données a partir de livre ou de schémas sinon jamais je n'aurais eu de dîplomes .

Etre mauvais en sport inclue évidemment un rejet de la plupart des autres enfants.Il est difficile d'être moqué a la fois par les cancres et par les fortes têtes et pire encore de pouvoir mettre des mots sur cette douleur de l'âme, de ressentir que cela n'est pas normal.Le "tu es bizarre, dans ton monde" aurait pu être une qualité..Dans la bouche de quelqu'uns cela sonnait comme le pire des repproches

Je ne peux pas reprendre ce qui est déjà passé mais, travaillant et me passionnant pour l'enseignement, j'ai déja vu cette situation sur le visage de jeunes élèves, jamais je ne pourrai oublier cette expression de tristesse et de détresse profonde, l’impression de ne pas forcément être plus mature ou intellectuel mais néanmoins ,d'être un adulte de 30 ans dans un corps d'enfant de 8 ans.

Je ne suis peut être pas un zèbre.Mais j'ai lu cette sagesse dans les yeux de gens, d'étudiants, cette sagacité qui semblait traverser le temps , dans l'indifférence générale la plus sinistre et la plus complète.et il me semble donc important que les gens puissent comprendre, ne pas exclure, tolérer et aimer.

Très tôt, je me suis fait des amis plus âgés. Et j'ai pu expérimenter le bonheur de ressentir des sentiments des autres.Joie ,tristesse, bonheurs...Tout ce qui relevait de l’ineffable ,du non dit, je pouvais le ressentir, l'imaginer,visualiser, comprendre.Ce qui me rendait assez lunatique et assez instable, en bonne éponge vivante que j'étais .

Heureusement, il y'a eu la musique et le théatre. Parce que je ne me suis jamais senti très a l'aise dans les fêtes, l'art a été le lien entre mes états d'âme et le monde.je me suis fais des amis, des gens a qui je pouvais tout donne et qui m'ont tout donné eux aussi, j'ai pu m'ouvrir au monde et l’apprécier vraiment, développer des idées, des concepts, les mettre en espace et en son.

Cette capacité a créer des idées, a modeler les sons ou des concepts a eu un prix.Jamais je n'ai été tolérant, j'ai été arrogant, froid , dur envers ceux qui me semblaient ne jamais développer d'idées ou bien encore avoir la flemme de réfléchir par eux mêmes, qui suivaient trop le groupe .J'aurais aimé avoir le beau rôle alors que je n'étais peut être qu'un petit imbécile autocentré.

Parce que j'ai été d'humeur changeant, parce que j'ai mon caractère, parce que état d'euphorie furent trop proche de mes états de tristesse et de mélancolie, parce que j'ai pu me créer mon monde , ma ligne de vie, parce que je pense être plus tolérant;a maintenant 25 ans je suis heureux et fier de pouvoir découvrir un peu de votre vécu, de votre vie zebrée .Même si je n'en suis peut être pas un, nos vies se ressemblent et vous idées sont rares et uniques et j'ai envie de m'ouvrir et de m'y interesser.

tout de bon et bon début de journée

blimblambloum
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 28/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ignorance et découverte

Message par Zwischending le Mer 29 Mai 2013 - 0:32

Bonsoir/bonjour blimblambloum !
je ne sais pas si je suis un zèbre non plus (découverte de la savane très récente), mais ton récit, comme d'autres ici, résonnent très fortement à mes oreilles, et je suis en passe - si mes mauvaises manies ne me rattrapent pas d'ici l'oral ahum - d'intégrer le corps enseignant : je peux le faire à la marseillaise et te dire ''oh collègue'' ? Cool
bonnes lectures par ici Smile - attention, si c'est comme pour moi, ça peut devenir addictif -

Zwischending
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 888
Date d'inscription : 27/05/2013
Localisation : île de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: ignorance et découverte

Message par blimblambloum le Mer 29 Mai 2013 - 0:48

oui, il faut dire que cela reste une terre très cachée, la plupart des spécialistes ne mettent pas de mots sur les concepts; ils parlent de "surdoué" pour tout ce qui leur semble en rapport avec la douance, sans comprendre que cela sous entend plusieurs choses et que , être doué, ce n'est pas forcément celui qui sait multiplier 189875 par 6547899 de tête d'un seul coup et que des gens peuvent avoir une certaine forme de douance sans être surdoués au sens scolaire du terme . Mais le monde ou être premiers de la classe partout.

Une de mes voisine n'a aucun dîplome. Mais par contre elle cultive le don très important de cultiver n'importe quel type de plante en variant l'arrosage, la luminosité, les différents types de terres et de roches...Elle, elle se trouve stupide.Pou ma part je l'ai toujours trouvé beaucoup plus intelligente que nombre de mes connaissances sur diplômées mais bon...

Le corps enseignant dans lequel je suis n'est pas celui de Jules Ferry mais plutôt quelque chose de plus individualiste mais néanmoins stimulant et tout aussi culturel.Mais oui nous sommes collègues car , a mes yeux, le monde de la pédagogie est un tout indivisible formé de mille et une articulation et concepts différents.Cependant, tous se rejoignent!!

blimblambloum
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 28/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ignorance et découverte

Message par Mélodie c le Mer 29 Mai 2013 - 3:07

Bon atterrissage sur la savane Blimblambloum ! Very Happy

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: ignorance et découverte

Message par Invité le Mer 29 Mai 2013 - 5:53

Bienvenue parmi nous Blim Wink

J'espère que nos topics, nos réactions vont te permettre de faire le point. Perso, je suis venue ici comme toi (pour moi, à la suite de la lecture de quelques livres tombés dans mes mains et dans lesquels j'ai lu ma vie défiler). Je ne savais pas trop ce que je faisais là, oscillant entre "mais oui, c'est ça !" et "mais qu'est ce que je fais là ?? de quel droit je me permet de me dire surdouée et de discuter avec eux, comme si je faisais partie de leur communauté". Le fait est que .. c'était vrai. Un test l'a confirmé, mon intuition était la bonne.

Que tu passes ou pas de test, que tu sois ou pas estampillé, toujours est-il que si les topics te parlent, t'aident quelque part, c'est déjà tout bénéf Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ignorance et découverte

Message par Invité le Mer 29 Mai 2013 - 6:13

blimblambloum a écrit:
Le corps enseignant dans lequel je suis n'est pas celui de Jules Ferry mais plutôt quelque chose de plus individualiste mais néanmoins stimulant et tout aussi culturel.Mais oui nous sommes collègues car , a mes yeux, le monde de la pédagogie est un tout indivisible formé de mille et une articulation et concepts différents.Cependant, tous se rejoignent!!
Je ne sais pas ce que tu enseignes, mais j'adhère complètement à l'idée que ça dépasse le cadre de l'école. Au lycée j'étais obligée de quitter le lycée pour retrouver mes vrais "profs", qui me permettaient vraiment de m'épanouir.

blimblambloum a écrit:
Une de mes voisine n'a aucun dîplome. Mais par contre elle cultive le don très important de cultiver n'importe quel type de plante en variant l'arrosage, la luminosité, les différents types de terres et de roches...Elle, elle se trouve stupide.Pou ma part je l'ai toujours trouvé beaucoup plus intelligente que nombre de mes connaissances sur diplômées mais bon...
C'est impressionnant l'importance que peuvent avoir les diplômes, dans la perception que l'on se fait de soi et de son intelligence. Pareil j'ai souvent trouvé des personnes non diplômées beaucoup plus "intelligentes" que certaines personnes croisées à la fac. Bon, le soucis c'est de savoir ce qu'on entend par "intelligence", c'est super vaste comme idée, et peut être très personnel.

Bienvenue blimblambloum Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ignorance et découverte

Message par _coucou le Mer 29 Mai 2013 - 9:48

Salut Blim'! Smile
J'ai envie de répéter pas mal de choses dites par les autres... L'important n'est pas vraiment de savoir si tu es zèbre où non. Tout dépend de ce que tu en fais. Cela peut être rassurant parfois et c'est tout à fait légitime pour certains. Je n'émets aucun jugement là dessus mais "zèbre" reste une étiquette. Ce qui compte c'est, comme le dit Mary Poppins, que cela te permette d'avancer personnellement. La compréhension par toutes ces magnifiques histoires que tu peux lire ici te donne une nouvelle perspective sur toi même d'une incroyable richesse.
Bienvenue chez toi! Hourra !

_coucou
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 30
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: ignorance et découverte

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum