salut à toi!

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Mer 5 Fév 2014 - 19:44


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Ven 14 Fév 2014 - 5:18

L'ennemi redouté


 Il était une fois,en un très lointain royaume perdu au bout du monde,un roi qui aimait énormément se sentir puissant. Son désir de pouvoir ne se manifestait pas simplement d'en avoir,il lui fallait en outre que tous l'admirent pour sa puissance. De même qu'il ne suffisait pas à la belle-mère de Blanche-Neige de se trouver belle,lui aussi avait besoin de se regarder dans un miroir qui lui dit combien il était puissant. Il n'avait pas de miroir magique, mais il était entouré d'un tas de courtisans et de serviteurs à qui demander s'il était bien le plus puissant du royaume.
 Invariablement, tous lui répondaient la même chose:
 -"Altesse, tu es très puissant , mais tu sais que le mage a un pouvoir que personne ne possède. Il connait l'avenir."
 (à cette époque, alchimistes, philosophes, penseurs,religieux et mystiques étaient généralement qualifiés de "mages")
 Le roi éprouvait une profonde jalousie à l'égard du mage du royaume, car non seulement celui-ci avait la réputation d'être un homme bon et généreux, mais en outre tous l'aimaient, l'admiraient et se réjouissaient qu'il existât et vécût parmi eux.
 Ils ne disaient pas la même chose du roi.
 Son besoin de démontrer que c'était lui qui dirigeait faisait que le roi n'était ni juste ni impartial, et encore moins bienveillant.

 Un jour, las d'entendre les gens lui raconter combien le mage était puissant et aimé, ou motivé par ce mélange de jalousie et de crainte que fait naitre l'envie, le roi manigança un plan: il organiserait une grande f^te à laquelle il inviterait le mage. Après le dîner, il réclamerait l'attention de tous. Il appellerait le mage au centre du salon et, devant les courtisans il lui demanderait s'il était vrai qu'il savait lire l'avenir. L'invité aurait deux possibilités: répondre que non, et décevoir ainsi l'admiration de tous; ou répondre que oui,et confirmait ce qui lui valait sa réputation. Le roi avait la certitude qu'il choisirait la seconde possibilité. Alors il lui demanderait à quelle date le mage du royaume allait mourir. Celui-ci donnerait une réponse, un jour quelconque, peu importe. A cet instant le roi avait l'intention de dégainer son épée et de le tuer. De la sorte, il ferait d'une pierre deux coups: d'abord,il se débarrasserait de son ennemi pour toujours; ensuite,il démontrerait que le mage ne savait pas lire l'avenir puisqu'il se serait trompé dans sa prédiction. En une seule nuit disparaitraient le mage et le mythe à propos de ses pouvoirs.

 Les préparatifs commencèrent aussi tôt, et bientôt le jour de la fête arriva.
 Après le grand dîner,le roi fît venir le mage au centre et lui demanda:
 -"Est-il vrai que tu saches lire l'avenir?
 -Un peu, dit le mage.
 -Et peux tu lire ton propre avenir? demanda le roi.
 -Un peu, dit le mage.
 -Dans ce cas, je veux que tu m'en donnes une preuve, dit le roi. Quel jour mourras-tu? Quelle est la date de ta mort?"

 Le mage sourit, le regarda dans les yeux et ne répondit pas.
 "-Que se passe-t-il mage, dit le roi en souriant. Tu ne le sais pas? N'est-il pas vrai que tu puisses lire l'avenir?
 -Ce n'est pas cela, dit le mage, mais ce que je sais, je n'ose pas te le dire.
 -Comment, tu n'oses pas? dit le roi.. Je suis ton souverain et je t'ordonne de me le dire. Tu as certainement conscience qu'il est très important pour le royaume de savoir quand il perdra ses personnages les plus éminents. Réponds-moi donc. Quand mourra le mage du royaume?"

 Après un lourd silence, celui-ci regarda le roi et dit:
 "-Je ne peux te préciser la date,mais je sais que le mage mourra exactement un jour avant le roi.."
 Pendant quelques instants le temps s'arrêta.
 Un murmure parcourut l'assemblée des invités.
 Le roi avait toujours dit qu'il ne croyait ni au mage, ni aux prédictions, amis ce qui est s^r, c'est qu'il ne prit pas le risques de tuer le mage.
 Lentement, le souverain baissa les bras et resta silencieux.
 Les pensées se bousculaient dans sa tête...
 Il se rendit compte qu'il s'était trompé.
 Sa haine avait été une très mauvaise conseillère.

 "-Altesse, tu es tout pâle. Que se passe-t-il? demanda l'invité.
 -Je ne me sens pas bien, répondit le monarque. Je vais me retirer dans ma chambre. Je te remercie d'être venu."

 Et, dans un mouvement confus, en silence, il fit demi-tour et s'achemina, songeur, vers ses appartements..
 Le mage était rusé, il avait donné la seule réponse qui pouvait lui éviter la mort.
 Avait-il lu dans les pensées de son roi?
 La prédiction ne pouvait être sûre. Mais si elle l'était?..
 Le souverain était déconcerté..
 Il lui vînt à l'esprit qu'il serait tragique qu'il advînt quelque incident fâcheux au mage lorsqu'il rentrerait chez lui.

 Le roi revint sur ses pas et dit à voix haute:
 -"Mage, tu es célèbre dans le royaume en raison de ta sagesse. Je te prie de passer cette nuit au palais. Je voudrais te consulter demain sur quelques décisions royales.
 -Majesté! Ce sera un grand honneur.. dit l'invité en s'inclinant."

 Le roi ordonna à ses gardes personnels d'accompagner le mage jusqu'aux appartements des invités du palais et de garder sa porte pour s'assurer qu'il ne lui arrive rien.
 Cette nuit-là, le souverain ne put trouver le sommeil. Il était très inquiet en pensant à ce qui se passerait si le mage digérait mal le repas, ou s'il sa faisait accidentellement mal pendant la nuit, ou si, tout simplement son heure était venue.
 Très tôt le lendemain matin, le roi frappa à la porte des appartements de son invité.
 Jamais de sa vie il ne lui était venu à l'idée de consulter quelqu'un avant de prendre ses décisions, mais cette fois, lorsque le mage le reçut,il lui posa sa question.. il lui fallait un prétexte.
 Et le mage, qui était sage, lui donna une réponse correcte, originale et juste.
 L'ayant à peine écoutée, le roi loua son hôte pour son intelligence, et lui demanda de rester un jour de plus, prétextant vouloir le consulter sur une autre affaire..
 Le mage -qui jouissait de la liberté que seuls acquièrent les éveillés- accepta.
 Dès lors, chaque jour, le matin ou l'après-midi,le roi se rendait dans les appartements du mage pour le consulter et il prenait rendez-vous pour une nouvelle consultation le lendemain.
 Il ne se passa pas longtemps avant que le roi prit conscience que les suggestions de son nouveau conseiller étaient toujours justes et finît, presque sans s'en apercevoir, par en tenir compte dans chacune de ses décisions.

 Les mois passèrent, puis les années.
 Et, comme toujours,se vérifia l'adage: Etre près de celui qui sait rend plus sage celui qui ne sait pas.
 Au fil des jours, le roi devint plus juste.
 Il n'était plus despotique ni autoritaire. Il cessa d'avoir besoin de se sentir puissant et, sans doute pour cette raison, de vouloir démontrer son pouvoir.
  Il s'aperçut que l'humilité aussi pouvait avoir ses avantages.
  Il se mit à régner d'une manière plus sage et bienveillante.
  Et il advint que son peuple se mit à l'aimer comme jamais il ne l'avait aimé auparavant.
  Le roi n'allait plus voir le mage pour l'interroger sur sa santé, mais vraiment pour apprendre, pour partager une décision ou simplement bavarder.
 Le roi et le mage finirent par devenir excellents amis.

  Jusqu'à ce qu'un jour plus de quatre ans après ce dîner, sans raison, le roi se souvint.
  Il se souvint que cet homme qu'il considérait comme son meilleur ami avait été son amis le plus détesté.
  Il se souvint de ce plan qu'il avait conçut pour le tuer.
 Et il se rendit compte qu'il ne pouvait continuer à garder ce secret sans se sentir hypocrite.
 Le roi rassembla son courage et alla jusqu'aux appartements du mage. Il frappa à la porte et, dés qu'il fut entré, lui dit:
 "Mon frère, j'ai quelque chose à te dire qui ma sert la poitrine.
 -Dis-moi, répondit le mage, et soulage ton coeur.
 -Le soir où je t'ai invité à dîner et t'ai interrogé sur ta mort, en fait, je ne voulais rien savoir de ton avenir. J'avais l'intention de te tuer, quelque soit ta réponse que tu me donnerais. Je voulais que ta mort inattendue démystifie ta réputation de devin. Je te haïssais parce que tout le monde t'aimait... J'ai tellement honte"
 Le roi poussa un profond soupir et poursuivi:
 "Ce soir-là, je n'ai pas osé te tuer, et maintenant que nous sommes amis, frères, je suis terrifié à la pensée de tout ce que j'aurais perdu si je l'avais fait. Aujourd'hui, j'ai eu le sentiment que je ne pouvais continuer à te cacher mon infamie. Il me fallait te dire afin que tu me pardonnes ou me méprises, mais sans duplicité."
 Le mage le regarda et lui dit:
 "Tu as tardé longtemps avant de pouvoir me le dire, mais quoi qu'il en soit, je suis heureux que tu l'aies fait, parce que c'est la seule chose qui pouvait me permettre de te dire que je le savais. Lorsque tu m'as posé la question en caressant de ta main la poignée de ton épée, tes intentions étaient si claires qu'il n'était nul besoin d'être devin pour les deviner."
 Le mage sourit et posa sa main sur l'épaule du roi.
 "Comme juste réponse à ta sincérité, je dois te dire que moi aussi je t'ai menti. Je t'avoue que j'ai inventé cette histoire absurde de ma mort avant la tienne pour te donner une leçon. Une leçon que tu es aujourd'hui en mesure d'apprendre. Peut-être est-ce la chose la plus importante que je t'ai enseignée:

 Nous allons de par le monde en haïssant et rejetant des aspects d'autrui et de nous mêmes que nous croyons méprisables, menaçants ou inutiles... Cependant, si nous prenons le temps, nous finissons par nous rendre compte de tout ce qu'il nous en coûterait de vivre sans ces choses que nous avons rejetées à un moment donné


 "Ta mort, mon cher ami, adviendra exactement le jour de tamort, pas une minute plus tôt. Il est important que tu saches que je suis vieux, et que mon heure est certainement proche. Il n'y a aucune raison de penser que ton départ doive être lié au mien. Ce sont nos vies qui sont liées, pas nos morts."
 Le roi et le mage s'étreignirent et trinquèrent à la confiance que chacun ressentait dans cette relation qu'ils avaient su construire ensemble.

 La légende raconte, que mystérieusement, cette nuit même, Le mage... Mourut dans son sommeil.

 Le roi apprit la mauvaise nouvelle le lendemain... et il se sentit désolé. Il n'était pas angoissé à l'idée de sa propre mort. Le mage lui avait enseigné de se détacher de tout, y compris de la permanence en ce monde.
 Il était triste de la mort de son ami. Quelle coïncidence avait fait que le roi pût raconter cela au mage juste la veille de sa mort?
 Peut-être de façon mystérieuse, le mage avait-il fait en sorte qu'il pût lui dire cela pour pouvoir le libérer de sa propre peur de mourir un jour plus tard.
 Un ultime acte d'amour pour le libérer de ses craintes d'un autre temps..
 On raconte que le roi se leva et que, de ses propres mains, il creusa dans le jardin, sous sa fenêtre, une tombe pour son ami le mage.
 Il y enterra son corps et le reste de la journée demeura à coté du monticule de terre, pleurant comme on ne pleure que lorsqu'on est confronté à la perte des êtres les plus chers.
 Et à la nuit tombée, le roi rentra dans ses appartements.


 La légende raconte que cette nuit-là,vingt quatre heures après la mort du mage, le roi mourut dans son sommeil.
 Peut-être par hasard..
 Peut-être par douleur...
 Peut-être pour attester le dernier enseignement de son maître.



Je suis né aujourd'hui au lever du jour (Jorge Bucay)

"les contes sont faits pour endormir les enfants et pour réveiller les adultes"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Ven 14 Fév 2014 - 5:24

Tout a commencé ce jour gris
où tu as fièrement cessé de dire:
JE SUIS..
Et où, mi-honteux mi-craintif,
tu as baissé la tête et changé
tes paroles et tes attitudes
pour un pensée terrible:
JE DEVRAIS ETRE

même auteur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Sam 15 Fév 2014 - 9:50




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Jeu 20 Fév 2014 - 15:33


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Lun 24 Fév 2014 - 5:50

LE BONHEUR EST UN VOYAGE

Nous nous convainquons que la vie sera mieux une fois que nous serons mariés, aurons un bébé, puis un autre.

Puis nous sommes frustrés parce que nos enfants ne sont pas assez vieux et que tout ira mieux lorsqu'ils seront plus grands.

Puis nous sommes frustrés parce qu'ils arrivent à l'adolescence et que nous devons traiter avec eux. Nous serons certainement heureux lorsqu'ils auront franchi cette étape.

Nous nous disons que notre vie sera comblée lorsque notre conjoint se reprendra en main, lorsque nous aurons une plus belle voiture, lorsque nous pourrons prendre des vacances, lorsque nous prendrons notre retraite.

La vérité c'est qu'il n'y a pas de meilleur moment pour être heureux que maintenant. Sinon, quand? Votre vie sera toujours remplie de défis. Il est préférable de se l'admettre et de décider d'être heureux malgré tout.

Pendant très longtemps, il me semblait que ma vie allait commencer. La vraie vie. Mais il y avait toujours des obstacles le long du chemin, une épreuve à traverser, un travail à terminer, du temps à donner, une dette à payer. Puis la vie commencerait.  J'ai enfin compris que ces obstacles étaient la vie.

Cette perspective m'a aidé à voir qu'il n'y a pas de chemin vers le bonheur. Le bonheur est le chemin.

Alors, appréciez chaque instant. Cessez d'attendre d'avoir fini l'école, de retourner à l'école, de perdre dix livres, de prendre dix livres, de commencer à travailler, de vous marier, à vendredi soir, à dimanche matin, d'avoir une nouvelle voiture, que votre hypothèque soit payée, au printemps, à l'été, à l'automne, à l'hiver, au premier ou au quinze du mois, que votre chanson passe à la radio, de mourir, de renaître ... avant de décider d'être heureux.

Le bonheur est un voyage, pas une destination.

Il n'y a pas de meilleur temps pour être heureux ... QUE MAINTENANT!

Vivez et appréciez le moment présent.

-Auteur inconnu-

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Mer 5 Mar 2014 - 17:17






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Lun 10 Mar 2014 - 2:22

conte soufi

Il était une fois un vieil homme assis à l'entrée d'une ville. Un étranger s'approche et lui demande:
-"Je ne suis jamais venu dans cette cité;comment sont les gens qui vivent ici?"
Le vieil homme lui répond par une question:
-"Comment étaient les gens dans la ville d'où tu viens?
-Egoistes et méchants. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je suis parti" dit l'étranger
Le vieil homme reprend:
-Tu trouveras les mêmes ici"

Un peu plus tard,un autre étranger s'approche et demande au vieil homme: "je viens d'arriver,dis-moi comment sont les gens qui vivent dans cette ville?"
Le vieil homme répond:
"Dis moi,mon ami,comment étaient les gens dans la cité d'où tu viens?
-Ils étaient bons et accueillants.J'y avais de nombreux amis.J'ai eu de la peine à les quitter.
-Tu trouveras les mêmes ici" réponds le vieil homme

Un marchand qui faisait boire ses chameaux non loin de là a entendu les deux conversations.A peine le deuxième étranger s'est il éloigné qu'il s'adresse au vieillard sur un ton de reproche: "Comment peux-tu donner deux réponses complètement différentes à la même question?"

-Parce que chacun porte l'univers dans son coeur", lui répond le vieillard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Mer 12 Mar 2014 - 3:01

Salut Ayaaahh !

Un p'tit coucou amical, en espérant que tu lises ce message !

Il y a des gens qui t'apprécient, ici, je crois que tu le sais, mais... ça ne fait pas de mal de le rappeler !

 Tchao 

Voilà voilà... peut-être à bientôt ! En tous cas je ne te laisse pas partir avant de t'avoir fait un gros bisou !  Bisous 




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Mer 24 Sep 2014 - 19:45


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Mer 24 Sep 2014 - 20:13


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Woban le Mer 24 Sep 2014 - 20:31

Bons (nouveaux) pas de danse pirat


Woban
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1863
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 48
Localisation : pAca

Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Invité le Jeu 2 Oct 2014 - 23:06

R-wan et les Soviet Suprem
avec un titre pareil,ça devient un casse tete de retrouver le morceau..pas tres commercial mais....qualité R-wan,top



"c'est trop tard,t'es buté,elle a tatoué dans sa teuté la tartine testoteronée de titan trépané tout excité prêt à tuer quand t'as tenté de la bertrandcantater [...]"
rrrhhhaaa que c'est bon! What a Face



merci pour le morceau woban, il m'a presque filé le bourdon par contre... ce n'est plus trop le style de musique que j'ecoute,ma vision de la vie ne correspond plus à ce genre de paroles

et un coucou à ddistance
merci pour ton bisou de l'époque (je ne partais pas par depit et/ou souffrance,mais par desinteret plutot.. je suis aimée par des personnes dans ma vie en dehors de zc,et je ne viens pas sur ce forum pour ça donc je n'en pars pas par manque d'amour ou de reconnaissance non plus  Smile )
d'apres ce que j'ai lu tu as remis les pieds dans le monde pro,et j'ai l'impression que ça te reussit Smile
je te souhaite aussi le meilleur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: salut à toi!

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum