comment dire ça...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: comment dire ça...

Message par Invité le Mer 29 Mai 2013 - 6:32

Mary-ika a écrit:tu finis par leur dire que "En fait ça t'es a peu près aussi utile qu'un parachute à une sardine... et que t'en a marre, et que t'aimerais bien une Clio"

La comparaison m'a fait rire, elle est bien parlante, et du coup on peut analyser ça avec des vrais voitures.
Parce qu'au sens propre (c'est pas une métaphore), j'ai une voiture de type clio, et j'ai super peur avec, c'est horrible j'ai l'impression que je vais mourir si je conduis.
Heureusement que je ne dois pas conduire sur un piste de formule 1, sinon je n'arriverais vraiment pas à gérer.
Mais même sur une route pleine d'autres clios, j'ai super peur, je suis juste mieux adaptée.

Et là par contre je vois la limite. Parce que je me dis que pour les voitures, la clio ne peut pas rouler avec les formules 1 (pas adaptée du tout) et la formule 1 n'est pas faite pour l'utilisation quotidienne - ces voitures ont vraiment des spécificités très marquées, et pas du tout le même usage.
Alors peut être que les clios et les formules 1 qui nous intéressent, ne sont pas aussi différentes. Il y a sans doute plus de ressemblances que de dissemblances, et c'est ça qui nous sauve Very Happy On doit pouvoir réussir à adapter les rythmes par moment Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: comment dire ça...

Message par Mary-ika le Ven 31 Mai 2013 - 11:30

Bonjour à tous!

Merci Philémen et Je-nierai-etre-venue pour vos deux derniers post... Il me touchent beaucoup Smile et cela me rassure de voir que je suis comprise dans ce que j'exprime...

Ces derniers jours un phénomène étrange s'est produit... Après une crise d'insomnie violente (comme je n'en avais pas eu depuis plusieurs années) c'est comme si un déclic s’était produit... le craquement d'une vertèbre qui fait qu'on se sent d'un coup souple et agile là où auparavant, sans avoir vraiment mal, on se sentait tout coincés...

Le simple fait je pense d'écrire et de publier ce que je ressens à visiblement fait quelque-chose... Je ne suis pas encore capable de dire quoi. J'ai juste un impression de légèreté et je suis d'humeur a conquérir le monde!

Et c'est déjà beaucoup... Smile
Et je voulais vous le dire.

Mais bon... Il me reste une longue route a faire je pense... Et je ne sais pas trop quel chemin je vais choisir! Je n'ai pas avancé d'un poil pour l'instant sur mes questionnement de fond, mes peurs et mon envie d’être normale...

Je suis surtout effrayée par la vitesse a laquelle les choses s'enchainent autour de moi... Plusieurs personnes sont venues spontanément aborder le sujet de ma "zebritude" avec moi dans les derniers jours... Des personnes elles même confrontée a cela, soit directement, soit par le biais de leurs enfants/conjoins/etc... J'ai donc l'impression d’être devenue "visible" et je déteste cela...

c'est pas paradoxale de se sentir bien alors qu'on est dans une situation qu'on aime pas? Very Happy

Bref: merci!
<3

Mary-ika
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 16/05/2013
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment dire ça...

Message par Oxy le Dim 2 Juin 2013 - 22:29

Bonjour tous, Bonjour Mary-Ika,

Je suis la personne "amie" dont parle Philément et effectivement, je me retrouve beaucoup dans ton texte. Ce texte, a été une boule d'Oxygène pour moi ainsi que tes dires par la suite.
Je connais bien le problème de la F1 au garage mais je n'aurais pas aussi bien que toi décrit/analysé et imagé mon ressentie vis à vis de cette vie que j'ai l'impression de vivre alors que j'ai passé presque 33 ans à la subir ...

J'ai enfin ouvert le garage pour reprendre ton expression, dans mon univers, je parle de porte blindé faite en béton armé (ou de carapace) et de masques ...

Pour ma part, à chaque masque sa situation et au final je me perds et ne me reconnais plus ... Personne ne me connais réellement et surtout personne n'a l'opportunité de me connaitre réellement... Je suis tout comme toi soit aimée soit détestée, blanc ou noir l’entre-deux est inexistant… Ce qui pose souvent problème vu que j’évolue dans un milieu d’homme et que introvertie à la base, je suis capable de devenir extravertie si le milieu est conquis et donc que je suis en confiance.

Je me suis mentie à moi même pendant des années et depuis peu et décidé de prendre un chemin inverse, faire sortir de mes entrailles cette personne que je tuais à petit feu et la laissé vivre explorer créer et se prendre des murs....

Et oui, malheureusement, les murs sont inévitables, j'apprends juste à freiner et décélérer avant de foncer dedans tête haute !!! C’est bête peut-être mais la tête haute c’est important, cela veut dire « acceptation », acceptation de qui je suis réellement, laisser sortir ce petit être qui survit au fond de mes entrailles, lui donner le droit de vie… comme dit le proverbe, « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » donc je forge… et j’apprends de mes erreurs… mais jamais je ne m’arrêterai de forger parce que seul à ce moment je suis réellement moi et je continue de me découvrir chaque jour qui passe, j’apprendrai à freiner plus fort et petit à petit j’arriverai à contourner le mur et je saurai réellement qui je suis et ce que je peux en faire… Aujourd’hui, c’est de la re-découverte…

Ce monde je l’aime tel qu’il est, les gens qui y vivent compris et certains d’entre eux m’acceptent comme je suis avec mes différences et mes étrangéités.
J’aime comme toi les gens en général, pour moi, en chacun d’eux il y a quelque chose de merveilleux qui ne demande qu’à éclore. Il suffit d’arroser au bon endroit et la magie s’opère …

Je me suis souvent décrite comme une Mante religieuse, prenant sans donner et j’apprends petit à petit et entre autre grâce à un petit groupe d’ami(e)s qui je tiens à préciser est NP comment me nourrir avec leur approbation. Ils sont devenus mon essence juste par leur joie et leur bonne humeur et surtout, ils ont su me mettre en confiance. Ils m’ont adopté telle que je suis et mon ouvert leur porte sans jugement et pourtant, ils m’ont vu hyperactive et dépressive et ils ont su ne pas m’abandonner au bord de la route, ils ont échangé de l’essence avec moi… J’aime ces gens là, ils sont ma deuxième famille !!!

Tous les jours, je sors de mon gouffre avec mes cicatrices encore suintante, un jour peut-être j’arriverai à faire des pansements qui tiendrons et qui permettrons à celle-ci de se refermer mais pour le moment, elles font partie intégrante de moi et je dois vivre avec, je dois apprendre à les panser et à les guérir et je pense que l’acceptation de soi est la meilleure des méthodologies mais pour cela, il faut se connaitre…

Merci à toi Mary-Ika pour ce partage

Oxy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 04/05/2013
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment dire ça...

Message par Mary-ika le Mar 18 Juin 2013 - 12:44

Coucou,

je me reconnais dans ton post... Smile
je n'ai pas beaucoup avancé ces dernières semaines, surtout car la vie a décidé d’être prenante (boulot, famille, perso...)
Cela dis je pense a vous et je sais que vous êtes en train de faire bouger des choses dans ma tête, même si je ne sais pas encore quoi...

donc : merci a vous!

Maryika!

PS: qui est parisien(ne)?

Mary-ika
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 16/05/2013
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment dire ça...

Message par Philément le Mar 18 Juin 2013 - 17:34

@ Maryika 

Savoir c'est déjà avancer.
Les Toulousains te saluent, mais sur Paris tu trouveras facilement dans "la prairie" et "rencontres".

C'est gentil de penser à nous.

Bisous !

Philément
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : Environs toulousains

Revenir en haut Aller en bas

Re: comment dire ça...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum