Pratiquez-vous le jeûne ?

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Lun 17 Juin 2013 - 23:26

La dernière fois que j'ai mangé quelque chose, c'était lundi dernier, après midi. Cela fait donc une semaine révolue de jeûne.

Je suis faible. Bien sur.


Cette année, cela ne se passe pas comme les autres, il y a des différences.

  • Je dors moins, huit heures et comatage quelques heures avant de bouger. Les dernières fois, c'était douze heures mini plus les longues siestes.

  • Je n'ai pas d'étourdissements quand je me lève brusquement. Lors de jeûnes antérieurs, dès le début, deux fois, je me suis levé trop vite et je suis tombé en syncope. Boum. Chute libre. Ecchymoses genou, bras, tête. Absence, je ne sais pas une minute peut être. A chaque fois, c'était devenu : attention ! tu te lèves ! De toute façon, j'avais les phosphènes, la tête qui tourne et une espèce de nausée. Posture d'urgence : les jambes bien campées, les mains sur les cuisses, la tête baissée et on attend que ça passe. Plus cette fois ci. Pour le moment.

  • L'acidité gastrique est bien là, inchangée. Elle devrait devenir envahissante et me forcer à la chasser au moins une fois d'ici une semaine. Je déteste ça.

  • Je n'ai perdu que trois kilos. Normalement, avec l'eau qui part et la consommation de bon gras et de muscles, ça devrait faire bien plus la première semaine, pour se calmer ensuite, comme les autres années. J'ignore ce que cela peut bien vouloir dire.

  • Je n'ai aucun fantasme de bouffe. Ça, c'est la pratique : c'est une obsession qui a diminué un peu à chaque fois. Ça facilite la vie.

  • J'arrive à trouver de l'intérêt à écrire et à vivre des discussions longues et, comment dire, intenses.

Les modifications positives semblent m'indiquer que, peut être, années après années, j'ai atteint un certain niveau de "guérison", "détoxification" ou tout ce que l'on voudra. Bilan à la fin.

Si c'est ça, c'est une super bonne nouvelle. Je sais que toutes mes réactions aux jeûnes précédents indiquaient que "il y avait du boulot", ce que justifie sans souci ma gentille petite vie de patachon jusqu'à 40 ans, sans compter les traitements aux "insecticides ciblés" que je me suis vu suivre docilement.

Pour le moment, je pense arrêter mardi en huit. Slurp.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Mar 18 Juin 2013 - 4:39

mumen a écrit:
Je suis faible. Bien sur.

Cette année, cela ne se passe pas comme les autres, il y a des différences.
Je dors moins, huit heures et comatage quelques heures avant de bouger. Les dernières fois, c'était douze heures mini plus les longues siestes.

Je n'ai pas d'étourdissements quand je me lève brusquement. Lors de jeûnes antérieurs, dès le début, deux fois, je me suis levé trop vite et je suis tombé en syncope. Boum. Chute libre. Ecchymoses genou, bras, tête. Absence, je ne sais pas une minute peut être. A chaque fois, c'était devenu : attention ! tu te lèves ! De toute façon, j'avais les phosphènes, la tête qui tourne et une espèce de nausée. Posture d'urgence : les jambes bien campées, les mains sur les cuisses, la tête baissée et on attend que ça passe. Plus cette fois ci. Pour le moment.

L'acidité gastrique est bien là, inchangée. Elle devrait devenir envahissante et me forcer à la chasser au moins une fois d'ici une semaine. Je déteste ça.

Je n'ai perdu que trois kilos. Normalement, avec l'eau qui part et la consommation de bon gras et de muscles, ça devrait faire bien plus la première semaine, pour se calmer ensuite, comme les autres années. J'ignore ce que cela peut bien vouloir dire.

Les modifications positives semblent m'indiquer que, peut être, années après années, j'ai atteint un certain niveau de "guérison", "détoxification" ou tout ce que l'on voudra. Bilan à la fin.

Si c'est ça, c'est une super bonne nouvelle. Je sais que toutes mes réactions aux jeûnes précédents indiquaient que "il y avait du boulot", ce que justifie sans souci ma gentille petite vie de patachon jusqu'à 40 ans, sans compter les traitements aux "insecticides ciblés" que je me suis vu suivre docilement.

On note que tes jeûnes diffèrent à divers niveaux.  Ceci correspond à ce qu'a observé Boudreau.  Elle écrit :

"Non seulement les jeûnes diffèrent-ils d'une personne à l'autre, mais une même personne ressentira des réactions différentes d'un jeûne à l'autre.

Avec le temps,notre état physiologique change. Notre corps est plus ou moins intoxiqué selon le niveau de stress et de fatigue et les écarts alimentaires auxquels nous le soumettons. (...) C'est pourquoi le deuxième ou le trosième jeûne d'une personne différera du premier et portera le sceau de son état physiologique du moment.

Un autre phénomène explique les changements ressentis d'un jeûne à l'autre: plus on jeûne, plus l'autolyse se déroule à des niveaux profonds. (...)

Puisque les jeûnes se suivent et ne se ressemblent pas, signalons enfin que pour bien des gens, le jeûne se déroule sans malaise. (...) Bien qu'elles ne ressentent pas nettement les processus de détoxication qui s'opèrent en elles, ceux-ci sont incontournables: en jeûne total, l'organisme n'a pas le choix de faire l'autolyse de ses réserves et de ses structures endommagées, car il doit trouver des énergies pour survivre."

Bonne continuité!

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Wayne le Mar 18 Juin 2013 - 9:22

JCVD a écrit:Courir le maton à jeun est très bon également.

Étant passé de l'extrémité « mollusque obèse qui fume comme une cheminée et qui n'a jamais fait de sport de sa vie » à « sport intensif 7j/7, tenue fluo basket comprises » en moins de six mois, je me suis naturellement intéressé à ce sujet et je souhaiterais faire quelques remarques.

« Est-il bon de courir à jeun ? »

Du côté des pratiquants, personne ne semble tomber d'accord. Suivant l'endroit où vous allez poser la question, la personne qui vous répondra et le sens du vent, le résultat oscillera entre « bien sûr » et « va te faire soigner espèce de malade mental ! ».

En ce qui concerne la littérature scientifique, aucune étude à ma connaissance ne répond clairement à la question. En revanche, je suis tombé en début d'année sur un compte rendu d'étude qui concluait que les sportifs qui courraient à jeun avaient moins tendance à se blesser que les autres (mais pour que ce soit significatif, il faudrait savoir si le niveau de pratique des sportifs des deux groupes est similaire : intuitivement j'aurais tendance à penser que non).

Pour ce qui est des magazines, sites web « professionnels », et « semi-professionnels » que je consulte, le consensus semble s'établir sur les points suivant :

  • Courir à jeun permettrait de perdre du gras plus vite (de mémoire, runners.fr avait cité une étude, mais je ne l'ai pas regardé);
  • Les sorties longues et les séances qualitatives sont déconseillées (fractionnés, côtes, fartlek, etc);
  • 30 à 45 min en endurance fondamentale conseillés (varie suivant la source), et pas plus d'une fois par semaine;
  • Faire très attention à l'hydratation, et ne pas hésiter à boire un peu plus qu'habituellement la veille;
  • Déconseillé pour les débutants (mauvaise connaissance de leur corps, des sensations et de leurs limites);

Je crois me souvenir que mumen invitait à parler de la pratique du jeûne dans le cadre sportif quelques pages plus tôt. Je n'ai malheureusement pas le temps de m'éterniser, mais je peux en revanche vous parler rapidement d'une pratique courante du jeûne dans le cadre de la course à pied.

----------------------

Nos muscles sont des machines fonctionnant au glucose. Deux possibilités pour l'obtenir :

  • L'extraire depuis les réserves de glycogène contenues dans le foie et les muscles (opération très simple mais les réserves sont faibles et se vident rapidement; sans activité physique particulière, et sans manger, il faut environ une demi journée pour les vider);
  • Le synthétiser à partir d'autre chose (grossièrement, la « graisse » plus d'autres bricoles : les réserves sont abondantes mais l'opération n'est pas aussi efficace);

On estime généralement qu'un runner épuise ses réserves de glycogène au bout de 45 minutes. Cette donnée n'est évidemment pas absolue mais permet de se faire une bonne idée de ce que peuvent représenter ces réserves dans la pratique (à titre d'exemple, je suis plutôt autour des 1h/1h15).

L'utilisation de l'une ou l'autre filière énergétique (ainsi que la transition entre les deux) est perçue très clairement par le coureur. En mode « super carburant » (glycogène), je suis personnellement limité par ma capacité respiratoire (je peux accélérer jusqu'à atteindre ma fréquence cardiaque maximale et avoir la respiration sifflotante). Une fois la transition faite, même avec toute la bonne volonté du monde et en poussant aussi fort que je peux sur les jambes, je n'y arrive pas plus de quelques secondes (c'est comme si vous appuyiez à fond sur la pédale d'accélérateur d'une voiture bridée à 30).

Un coureur faisant de la compétition sur 5 ou 10 km n'aura pas vraiment à se prendre la tête à ce sujet (à titre d'info, un homme d'âge moyen qui s'entraîne depuis suffisamment longtemps et qui est un coureur moyen tourne autour de 45 minutes sur 10km).

En revanche, (le passage « Sciences & Vie Junior » avait vraiment un but Razz) un coureur visant des distances plus longues (semi-marathon, marathon, etc) devra forcément y prêter attention puisque c'est dans ces conditions qu'il passera la très grande partie de ses courses.

Et c'est là que la pratique de la course à pied à jeun devient intéressante ! Les faibles réserves de glycogène induites par le jeûne (relatif, on parle d'une nuit plus éventuellement le saut du repas du soir) permettent de passer en une poignée de minutes à peine, d'une filière énergétique à l'autre. Du coup, on passe plus de temps à s'entraîner dans les conditions du réel, et ce, sans avoir à faire des sorties de deux heures à chaque fois.

Spoiler:
Toutes mes excuses si ce message vous semble peu clair voire confus, j'ai eu quelques difficultés à rester concentré

Wayne
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 268
Date d'inscription : 26/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Mar 18 Juin 2013 - 16:29

Concernant le jeûne et les performances physiques, nous avons un cas récent d'un jeûneur qui vient de terminer un jeûne intégral (eau) de 15 jours, suivi d'une réalimentation progressive de 15 jours également.

Ce jeûneurs étant un grand sportif, jeûnait pour augmenter ses performances.   Il fut agréablement surpris dans certains cas et un peu déçu dans d'autres.

Il nous écrivait il y a quelques jours :

Bonjour, je viens vous donner quelques nouvelles par rapport à mes capacités physiques !

Depuis le début du jeûne j’y suis allé progressivement, et aujourd’hui si je me base sur les capacités physiques proportionnelles à mon poids de corps, j’ai retrouvé la même forme qu’au début du jeûne sauf que j’ai 5 kilo en moins (donc en termes de force pure j’ai baissé)

J’arrive de nouveau à faire 15 tractions

Je n’ai pas pu m’exercer à la course car mes douleurs aux genoux sont réapparues (je pense avoir abusé, mais du coup je vais allé faire une radio, je dois certainement avoir un syndrome rotulien), j’ai pu le faire une fois et j’ai remarqué que j’avais perdu en explosivité et en endurance. Cependant, à mon avis, si j’avais pu le faire, je serai à nouveau dans la même forme car la force revient très vite à partir du moment où on l’exerce. A l’opposé de la course à pied, j’ai fais beaucoup de vélo et j’en suis sûr, je suis meilleur qu’avant le jeûne sur ce point.

Mes douleurs aux coudes sont revenues à un moment donné, mais j’en ai trouvé la cause, elles sont du à un exercice, donc en le supprimant ça ne me fait plus mal.

Je suis plutôt agréablement surpris de cette évolution, je ne pensais pas retrouver cette force si rapidement.

En plus, le jeûne m’a permis de faire le point sur mon alimentation général, j’ai bien vu la différence entre apprécié un aliment en le mâchant lentement, et manger comme un goinfre pensant avoir plus de plaisir uniquement en mangeant plus. Cela m’a aussi permit d’équilibrer mon alimentation (je peux me passer de viande sans avoir de manque).

Donc au final je me sens beaucoup mieux, j’ai l’impression d’être plus sain qu’avant.

Merci pour vos conseils tout au long du jeûne, je recommencerai certainement l’année prochaine.

____________________________________

Réponse :

Il existe au cours du jeûne une fatigabilité accrue avec une incapacité à réaliser des efforts violents et/ou soutenus. (Duverney-Guichard)

Ce qu'écrit Duverney-Guichard s'applique durant le jeûne mais également durant la réalimentation et ce, jusqu'à ce que les cellules musculaires aient renflouées leurs réserves. Il n'est donc pas surprenant, entre-temps, que les performances soient temporairement moindres .


"Les muscles contiennent des réserves de protéines, comme les cellules graisseuses renferment des réserves de gras.

Les muscles sont de véritables mines d'énergie et de nutriments pendant le jeûne. Ils constituent 70% de la masse protéique du corps; les acides aminés qu'ils contiennent peuvent être dégradés en sucres ou être utilisés pour construire les protéines fonctionnelles, telles que les hormones, les protéines sanguines ou les protéines de transport. Enfin, les muscles recèlent des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments utilisables par le corps.

Les muscles diminuent donc de volume au cours du jeûne, mais le nombre de cellules musculaires demeure identique. Nos muscles se vident de leurs réserves, mais ils conservent la même structure. Il faut noter par ailleurs que, puisqu'ils se vident de leurs réserves de sucres (le glycogène), les muscles du jeûneur ne sont pas aptes à des exercices importants; une personne qui jeûne supporte moins bien les exercices longs, mais bien des gens prennent, à tort, ce phénomène pour une dégénérescence des muscles." (Boudreau)


En conclusion, ce jeûne fut bénéfique sur certains points et le sera probablement sur d'autres, sans parler des bénéfices qui ne sont pas apparents.

A tout événement, je suis persuadé que tes muscles n'ont sans doute pas encore été renfloués complètement puisque la réalimentation n'est reprise, de façon progressive que depuis 15 jours.

Denis

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Mar 18 Juin 2013 - 19:48

Bruce oh pardon, on n'a pas été présenté, Wayne

Si tu cherches la performance à tout prix il vaut sans doute mieux éviter de jeûner et de gérer avec une calculatrice et une balance tes performances, en suivant les instructions de ceux qui savent, en attendant qu'ils changent d'avis. Chez les sportifs, je l'ai écrit avant, le jeûne dans la pratique déclenche parfois l'hystérie. De toute façon, ne leur demande pas leur avis et n'en tient pas compte si tu le rencontre : ils n'ont pas d'étude, juste des croyances.

Maintenant, si tu pratiques une activité physique pour des raisons qui ne sont pas de battre le record de quelque chose ou la course régionale, alors je n'ai qu'une chose à te dire : lis, échange, réfléchis comme tu le fais déjà et expérimente sur toi même.

Un détail, il me semble que Denis parle de jeûne long quand toi tu parles de jeûne lors de la course, c'est très différent. Je sais de mémoire que certains sportifs avaient expérimenté des jeûnes d'une semaine avant l'épreuve, mais en faisant la reprise la veille avec une méthode spécifique. Je ne sais plus qui l'a écrit (Noah ?), mais si je te le dis, c'est juste pour te montre l'étendue des possibilités. Autant dire que la recherche peut être longue et surtout personnelle.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Mer 19 Juin 2013 - 22:45

mumen a écrit:Les moyens d'arriver à ce que chaque chose fonctionne ne sont pas importants. Ils existent déjà. Quand le corps est en jeûne, c'est toutes les cellules qui complotent pour le guérir, nul besoin de se concentrer. Quand le cancer est installé, métastasé, le corps est impuissant, les cellules se laissent corrompre.

Lu quelque part sur ce forum!

Voilà une vérité très bien exprimée mumen  Impec !

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par siamois93 le Mer 19 Juin 2013 - 23:35

S'alimenter consomme beaucoup d'énergie et surtout encombre les circuits d'élimination des déchets qui, en cas de maladie, sont utilisés pour éliminer les restes de microbes ou virus ou autres éléments pathogènes.
Les animaux savent bien jeûner en cas de maladie.

Mais il n'y a pas que le corps.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Jeu 20 Juin 2013 - 5:17

siamois93 a écrit:S'alimenter consomme beaucoup d'énergie et surtout encombre les circuits d'élimination des déchets qui, en cas de maladie, sont utilisés pour éliminer les restes de microbes ou virus ou autres éléments pathogènes.
Les animaux savent bien jeûner en cas de maladie.

Ce que tu écris siamois93 correspond à la réalité.  Durant le jeûne, tous les émonctoires du corps humain sont utilisés afin de libérer les toxines: la salive, le suc gastrique, la bile, les sucs pancréatique et intestinaux, la transpiration, le mucus, l'urine ...

La salive est très diminuée. La salive passe, au cours du jeûne, de son alcalinité normale à un état neutre ou légèrement acide. Elle revient alcaline au retour de la faim ou après la reprise alimentaire. Dans certains cas, la salive devient infecte et possède un goût très déplaisant qui cause même, parfois, des vomissements. Dans certains cas elle peut être épaisse, gluante, transparente, gélatineuse, visqueuses et ensuite grise, jaunâtre, verdâtre et même semblable à du pus.  Parlez-en à mumen qui fut témoin de tels types de sécrétions assez particulières durant ses premiers jeûnes.

Pendant le jeûne on constate souvent une cholerrhagie abondante (écoulement de bile) explulsée par les intestins ou par des vomissements... Normalement, la bile n'est déversée que dans les intestins que pour répondre à un besoin de la digestion. Elle est déversée quand le chyme quitte l'estomac et se déverse dans le duodénum. Si aucun aliment n'est ingéré, il n'y a pas de déversement de bile. Les physiologistes sont d'accord sur le fait que, lorsqu'un animal jeûne, il n' a pas d'écoulement de bile dans l'intestin. C'est probablement vrai aussi dans le cas d'un homme réellement en bonne santé, mais ce ne l'est certainement pas pour un homme malade écrit Shelton.

Toutes les muqueuses haussent leur niveau de sécrétion pour drainer les déchets que le sang y dépose; la bouche, les yeux, le vagin, les oreilles, les bronches et les narines produisent des sécrétions plus abondantes selon les organes en nettoyage.  etc. etc.

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Dim 23 Juin 2013 - 19:07

J'ai envie de me plaindre.

Treizième jour.

C'est long.

D'autant plus que je sais que mardi...

Pourtant, ça bosse dur en dedans. C'est que du bon.

Mais pour jeûner longtemps, il faut oublier le temps. C'est ça le plus dur, le temps.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Dim 23 Juin 2013 - 22:30

En effet mumen, le temps semble parfois très long, surtout si certaines opérations autolytiques désagréables se présentent.  Cela me fait penser au docteur Isabelle Moser, lors de son jeûne intégral de 42 jours.  Elle écrivait :

Au cours des dernières semaines de jeûne hydrique, je devins très attentive à mon épaule droite. A deux reprises dans le passé, je m'étais cassé l'épaule et fortement abîmé les ligaments et les tendons en chutant tête la première par dessus le guidon de mon vélo. La nuit, alors que j'étais parfaitement immobile, je ressentais "toute une équipe de lutins, armés de pics et de pelles, au travail" dans l'articulation en cours de réparation majeure.

Cette activité n'était pas parfaitement agréable, mais je savais que c'était un travail constructif, pas destructif, aussi j'accompagnais l'équipe au travail par l'entremise de mon esprit.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t178-jeune-de-42-jours-par-le-dr-isabelle-a-moser

Bon courage!

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Lun 24 Juin 2013 - 0:22

toute une équipe de lutins, armés de pics et de pelles, au travail
Very Happy Super !

J'ai refait mes calculs et je ne serais pas plus royaliste que le Roi. J'ai  mangé la dernière fois lundi 10 à 17 heures, je ferai ma reprise lundi 24 après midi. Voilà.

J'ai en tête un énorme bol de thé avec un citron pressé dedans et une louche de miel que je vais me siroter. Ça va être la fête. Après ça, les courses, des fruits et des légumes cuits à l'eau le lendemain. La reprise c'est génial ! Love !

a+

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par siamois93 le Lun 24 Juin 2013 - 0:40

Dans le judaïsme il y a un le jeûne du 17 Tamouz qui cette année arrive ce mardi. C'est un jeûne sans boire.
Jeûne 17 Tamouz   Début: 03.03 Fin: 22.51
C'est marrant que tu t'arrêtes juste avant Smile

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par lapin le Mer 26 Juin 2013 - 15:20

kl


Dernière édition par lapin le Lun 5 Aoû 2013 - 19:22, édité 1 fois

lapin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Eclair Fou le Mer 26 Juin 2013 - 19:41

J'adore manger, donc j'éviter de jeûner. Mais ado, voyant que je n'avais plus la même facilité qu'enfant à somatiser, je faisais croire à ma mère que j'avais des vomissements, donc à jeun toute la journée. J'avais parfois besoin de ne rien manger durant toute une journée pour me "ressourcer", me sentir "moi-même". Je sais, ça peut paraître bizarre, mais comme je détestais l'école, enfant, je tombais malade, vomissements à gogo et j'avais droit à une pause, à pouvoir mettre mon ennui entre parenthèse pour passer mon temps à jouer. Quand du jour au lendemain, pour une raison dont j'ignore tout, tu t'ennuies et a toujours autant de problèmes à l'école, mais que tu n'arrives plus à pouvoir faire une pause salvatrice, bah, on fait avec les moyens du bord.

En fait, quand j'y pense, même si je n'étais pas obsédée par mon poids ou mon physique, le fait de vouloir reprendre un peu le contrôle en me faisant passer pour malade, ça a un peu un point commun avec l'anorexie.

Eclair Fou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 429
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 26
Localisation : Genève, Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Invitè le Mer 26 Juin 2013 - 23:29

Je pratique le jeûne en marchant une fois par an, c'est excellent pour éliminer toutes les toxines du corps.

Invitè
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par haytes le Lun 1 Juil 2013 - 14:10

Je pratique le jeune religieux - D'ailleurs il va commencer dans quelques jours

Zébiron (c'est mon fils qui a reconnu l'avatar) ma fille aussi vomis quand elle reste longtemps sans manger. Ses medecins m'ont parlé d'une immaturité des acétones. Elle doit manger des féculent au diner. Quand a il été pour toi?

haytes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par siamois93 le Lun 1 Juil 2013 - 15:19

@haytes : Ta religion c'est l'islam et en parlant de jeûne religieux tu veux parler du ramadan c'est bien ça ?

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par JCVD le Mar 2 Juil 2013 - 0:30

E.T. a écrit:Je pratique le jeûne en marchant une fois par an, c'est excellent pour éliminer toutes les toxines du corps.

Je pratique le jeûne en priant, pour purifier mon âme.

JCVD
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4032
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par haytes le Jeu 11 Juil 2013 - 5:24

siamois93 a écrit:@haytes : Ta religion c'est l'islam et en parlant de jeûne religieux tu veux parler du ramadan c'est bien ça ?

Oui. C'est partis depuis hier!

haytes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par siamois93 le Jeu 11 Juil 2013 - 5:30

Bon jeûne, les journées sont longues en ce moment.


siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par haytes le Ven 12 Juil 2013 - 11:44

Merci siamois.
En effet, arret du matin a 4h30 et rupture le soir a 21h30. Ca va avec les années, on a pris l'habitude...

haytes
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Lun 23 Sep 2013 - 16:23

Je reviens sur une chose dite par JCVD et qui m'avait scotchée, quand il avait dit jeûner un jour sur deux.

Je n'ai jamais rien lu sur ce type de jeûne. J'y avais déjà pensé, mais de rencontrer un pratiquant, ça ma rendu la chose plus réelle et du coup, quand je me suis retrouvé avec mes problèmes psychologiques de maîtrise de poids, j'y ai repensé et je m'y suis mis.

Depuis plus de quinze jours j'alterne un jour de nutrition normale avec un jour de jeûne. L'expérience est bien sûr positive, quoiqu’assez étrange à vivre quand on a des relations sociales... S'entendre dire "Non, aujourd'hui je ne mange pas" semble assez déroutant la première fois pour une personne normalement constituée.

J'ai divisé mes courses par deux.

Le premier jour de jeûne est le plus difficile. Avec cette méthode, c'est le premier jour tous les deux jours... Mais en jeûnant une vingtaine de fois depuis une décennie, je me suis habitué quand même et ça passe. C'est même plus facile de tenir "On ne mange pas aujourd'hui", que de tenir "Ne reprends pas de ce délicieux plat", "N'abuse pas du dessert", "Ne grignote pas ces bricoles avant de manger", etc.

Non seulement, un jour sur deux est un premier jour de jeûne, mais l'autre jour sur deux est un jour de reprise... Si ces 36 ou 40 heures sans manger ne me rendent pas spécialement faible, elles me vident l'estomac et les intestins et il me faut être prudent quant à ce que je mange si je ne veux pas ressentir certains désagréments. De plus, même si ma tendance psy à surbouffer reste inchangée, je me sens plus vite gavé. Intéressant.

Un tel régime est délicat en société. Je ne suis pas strict dans son application. Certaines fois, je mange deux jours d'affilée, mais je ne jeûne pas deux jours de suite, parce que, dépassé les 48 heures, se profile la baisse d'énergie.

Les résultats sont au rendez-vous : estomac dégonflé, gras légèrement à la baisse, énergie à la hausse, estime de moi aussi. J'ai quelques doutes concernant des inconvénients possibles d'un tel régime et je me surveille attentivement.

En attendant, je fais un truc que j'adore, si ce n'est ce que je préfère, j'apprends des choses. J'ai envie de continuer longtemps, une semaine à la fois, avant de reprendre un mode de nourriture quotidien. J'espère vraiment que cet exercice est de nature à modifier mes habitudes, sinon, il reviendra comme un moyen d'action.

JCVD, si tu passes dans le coin, je serais intéressé par ton ressenti sur ce que tu vis, dans tous les domaines (relationnels, santé, difficultés, etc.) et aussi comment tu en es venu a ce mode de vie.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Jeu 3 Oct 2013 - 15:54

Suite à l'émission "LE JEÛNE UNE NOUVELLE THERAPIE ?", un livre éponyme de Thierry de Lestrade est paru.

Voici ce qu'en dit Jacques Lacaze, auteur du billet :

Voila un livre qu'il faut absolument lire. Il fera date.Il est écrit d'une façon très précise et très agréable. Il va faire plaisir à mes amis homéopathes, naturopathes, ostéopathes, à nombre de médecins généralistes, bref à tous les thérapeutes qui restent à l'écoute de leurs patients et qui ne veulent pas  en priorité leur nuire. Son auteur Thierry de Lestrade à réalisé un film avec Sylvie Gilman qui porte le même titre et qui fait date. Mais il va plus loin, beaucoup plus loin en proposant l'analyse de la situation de la médecine aujourd'hui. Il répond à deux questions décisives: d'où vient et comment s'est constituée la médecine dominante, officielle?

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Lophophora le Jeu 3 Oct 2013 - 17:43

Salut à tous,

Un grand merci à mumen et aux autres intervenants de qualité qui ont alimenté ce fil avec autant d'infos. Je suis tombé par hasard sur un forum sur le jeûne il y a quelques jours, et aujourd'hui je tombe sur ce fil. J'ai donc lu les 12 pages d'un coup avec intérêt (et quelques diagonales tout de même).

Ayant depuis presque 20 ans une alimentation très médiocre à cause de mon mode de vie, de mes activités professionnelles et surtout d'une faiblesse psychologique, j'ai quelques soucis d'ordre physique qui se font parfois envahissants. J'ai essayé une fois 3 jours de diète (carotte), et je me rappelle que c'était plutôt positif physiquement et psychologiquement, mais aussi très, très dur pour moi qui adore la sensation d'estomac rempli et qui ne résiste pas aux bons goûts des aliments.

Je mûris tranquillement mais sûrement le projet d'un jeûne dans un avenir proche, avec pour objectif de tenter de résoudre mes problèmes d'intestin et pourquoi pas quelques autres tracasseries et bobos quotidiens, mais aussi pour les bénéfices psy que cela semble pouvoir apporter.

En revanche la réalisation s'annonce compliquée car
1. J'ai une vie professionnelle extrêmement chargée avec des déplacements fréquents et nombreux
2. J'anticipe une réaction très négative de mon entourage

Auriez-vous de bons conseils pour m'aider sur ces deux points (surtout le 2, pour le 1 il n'y a pas de miracle) ?

Lophophora
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 43
Localisation : Dans le sud du Vexin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Ise le Jeu 3 Oct 2013 - 18:22

ouat ? 10 à 28 jours ??? Extraordinaire...

Mon max fut 3 jours

Pendant plus d'un an j'ai jeûné un jour par semaine.

Depuis plusieurs semaines je fais un petit-déj léger et un repas léger le soir c'est tout.

Sans aller jusqu'à faire un grand jeûne par an, j'ai le sentiment que le jeûne me fait du bien. J'en ressens le besoin.

Après sur la durée, la périodicité etc je crois que c'est à voir au cas par cas, on a tous des besoins différents et un niveau de motivation plus ou moins élevé. La pratique renforce la capacité aussi je pense (Mumen est passé de 10 à 28 jours)

En tout cas, le jeûne, je recommande Very Happy 

POURQUOI dit quelqu'un

Euh parce que
- concernée par l'obésité de plus en plus présente dans nos sociétés
- c'est arrivé comme ça : mon corps a refusé de manger, et je l'ai écouté, et j'en ai ressenti un mieux-être physique ET intellectuel

Vous allez rire:
je n'ai lu que la première page du fil et me suis lancée ! J'espère que je ne tombe pas trp à côté de l'assiette 12 pages plus loin...

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum