Pratiquez-vous le jeûne ?

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Mer 12 Juin 2013 - 20:42

Bonjour à tous

Je suis en jeûne hydrique depuis deux jours. Je pense faire 10 jours au minimum.

Je suis au calme dans une grande maison avec une personne, un ami, qui jeûne aussi. C'est son deuxième jeûne. Il fait comme ça lui chante. Il fait une descente au pain d'épeautre complet avec des tisanes de fenouil. C'est une inspiration du jeûne selon Hildegarde. On n'a pas spécialement prévu de faire la reprise ensemble. On verra.


Je ne fais rien. Je suis hyper réceptif au jeûne : calmé. 


Je bois de l'eau quand l'envie se fait sentir. Entre un demi et un et demi litres. Je dors énormément. Les symptômes habituels viennent rapidement. Je n'ai pas les tests de cétonurie avec moi, mais je dois déjà être positif comme les dernières fois. 

Pour la vidange, j'ai innové. Comme c'est la saison de cerises, je m'en suis gavé. Deux kilos. Résultat escompté obtenu, moins efficace que le barda usuel, mais basta, c'est parti comme ça.

Je vais avoir les mêmes remontées gastrique qu'à chaque fois, je les sens déjà. J'ai horreur de ça, mais ça avait été bien pire les premières fois que maintenant. Au début je devais me forcer à vomir une bile d'une acidité telle que mes gencives en saignaient. J'ai mis du temps à comprendre d'ou venait ce sang frais.


J'ai un tout petit espoir, c'est qu'un mois ou deux après la reprise, une hernie discale que je traîne depuis les deux ans fatidiques soit atténuée. J'y crois assez peu, mais bon. Les douleurs du dos sont guérissables par le jeûne, mais c'est très long. J'en ai eu déjà l'expérience positive.

Et puis j'ai des décisions à prendre, des choix à faire. Peut être que la date symbolique de l'été me verra revenir de mon jeûne avec des projets mûris, devenus clairs comme de l'eau de roche ? J'aimerais bien.

@Denis : je te remercie beaucoup de tes diverses interventions sur ce fil qui éclairent notablement le sujet. Je constate en te lisant ici et sur ton site que des tas de choses m'avaient échappé. Je serais ravi de lire ton (tes) avis sur les sujets que je soulève ici !


Dernière édition par mumen le Mer 12 Juin 2013 - 21:19, édité 2 fois

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Mer 12 Juin 2013 - 21:01

Impériale Bécassine, j'apprécie la maturité de ton approche et le fait que tu sois capable de changer d'avis. Ça fait plaisir. 

J'ai mis vingt ans à jeûner. Tu en mettras sûrement moins !

Au plaisir.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par zozo le Mer 12 Juin 2013 - 23:51

je lis et je me délecte !

Ramadan depuis trente ans , dur mais un vrai bonheur pour le corps , je sais pas si ça compte dans le jeune ...

zozo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 41
Localisation : Toulouse la plus belle ville du monde la premiere pas la seconde !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Jeu 13 Juin 2013 - 0:52

Zozo, salut

Il existe plusieurs formes de jeûne, Ramadan en est un, assurément. 

Cette forme de jeûne est admirable pour des tas de motifs. Déjà pour être rituelle et pour demander la trêve entre ennemis.

En voyage en bus au Maroc, j'ai accompagné les voyageurs pendant deux jours au Ramadan, par courtoisie et par respect. J'ai trouvé ça difficile. J'ai craqué pour l'eau.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Jeu 13 Juin 2013 - 5:35

mumen a écrit:
@Denis : je te remercie beaucoup de tes diverses interventions sur ce fil qui éclairent notablement le sujet. Je constate en te lisant ici et sur ton site que des tas de choses m'avaient échappé. Je serais ravi de lire ton (tes) avis sur les sujets que je soulève ici !


Merci à toi mumen pour tes mots d'encouragement!

Je sais que tu as une très bonne connaissance du jeûne, autant théorique que pratique, depuis près d'une décennie déjà.

Je suis en jeûne hydrique depuis deux jours. Je pense faire 10 jours au minimum.

Je suis au calme dans une grande maison avec une personne, un ami, qui jeûne aussi. C'est son deuxième jeûne.


Tous les hygiénistes de la lignée de Shelton préconisent cette façon de faire afin que le jeûne devienne thérapeutique, c'est-à-dire en ne buvant que de l'eau tout en se reposant.  Ici l'expression "jeûne hydrique" est souvent employée à tort pour signifier un jeûne ou des liquides sont absorbés (eau, jus, miel, tisanes, bouillons ...) elle devrait normalement plutôt indiquer que nous ne buvons que de l'eau.  On peut aussi utiliser l'expression "jeûne intégral" pour indiquer un jeûne à l'eau.

Je vais avoir les mêmes remontées gastrique qu'à chaque fois, je les sens déjà. J'ai horreur de ça, mais ça avait été bien pire les premières fois que maintenant. Au début je devais me forcer à vomir une bile d'une acidité telle que mes gencives en saignaient. J'ai mis du temps à comprendre d'ou venait ce sang frais.


Shelton écrit qu'après quelques jours, les remontées acides devraient diminuer, j'ignore s'il en fut ainsi dans tes jeûnes précédents.  Tant qu'à la bile, il écrit :

"La sécrétion de la bile se poursuit habituellement pendant les premiers jours de jeûne. En fait, elle peut être sécrétée en quantités supérieures. Dans certains cas où l'organisme est très encrassé, la sécrétion de la bile augmente beaucoup, soit pendant les premiers jours du jeûne, soit pendant son déroulement. Il est probable qu'elle soit envoyée dans l'estomac où elle cause des nausées et des vomissements.

Pendant le jeûne on constate souvent une cholerrhagie abondante (écoulement de bile) explulsée par les intestins ou par des vomissements... Normalement, la bile n'est déversée que dans les intestins que pour répondre à un besoin de la digestion. Elle est déversée quand le chyme quitte l'estomac et se déverse dans le duodénum. Si aucun aliment n'est ingéré, il n'y a pas de déversement de bile. Les physiologistes sont d'accord sur le fait que, lorsqu'un animal jeûne, il n' a pas d'écoulement de bile dans l'intestin. C'est probablement vrai aussi dans le cas d'un homme réellement en bonne santé, mais ce ne l'est certainement pas pour un homme malade."

Je connais des gens qui ont une bonne alimentation et lors de leurs jeûnes, ce problème de production abondante de bile provoque chez-eux des nausées et parfois des vomissements.  Bizarre tout de même!


J'ai un tout petit espoir, c'est qu'un mois ou deux après la reprise, une hernie discale que je traîne depuis les deux ans fatidiques soit atténuée. J'y crois assez peu, mais bon. Les douleurs du dos sont guérissables par le jeûne, mais c'est très long. J'en ai eu déjà l'expérience positive.


Tu as peut-être lu le cas de Knut, un homme sur notre site qui élimina 3 hernies discales superposées par un long jeûne.  http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t172-hernies-discales-3-superposees-une-operation-sans-scalpel-knut

Pour les maux de dos qui sont très fréquents en période de jeûne, indiquant qu'il y a un problème à ce niveau, il faut parfois plusieurs jeûnes pour s'en débarrasser.  Lorsque mon épouse jeûnait, ces maux devenaient intolérables et je devais à l'occasion lui faire un massage, ce qui n'est pas recommandé mais parfois nécessaire plutôt que de rompre le jeûne.   Nous connaissons plusieurs jeûneurs qui ont en effet cessé leurs jeûnes à cause de ces maux.  Bizarrement, lors des trois derniers jeûne de mon épouse, ses maux de dos étaient presqu'inexistants!  Il faut croire que ce problème s'est finalement réglé  par ses nombreux jeûnes.

Au plaisir de lire ton témoignage,

Bon courage!

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Jeu 13 Juin 2013 - 14:51

Les questions qui reviennent souvent en rapport avec le jeûne concernent les possibles carences ainsi que les quantités d'eau à absorber.

Si nous ne jeûnons que quelques semaines en ne buvant que de l'eau, les risques de carences sont à peu près nulles, à moins que le jeûneur ait eu, avant le jeûne et depuis longtemps une alimentation inadéquate.

Certains croient qu'il faut se supplémenter en vitamines, minéraux et oligo-éléments durant le jeûne.

Voici ce qu'écrit de docteur en médecine Michel Duverney-Guichard dans sa thèse de doctorat traitant sur le jeûne intégral:


II faut ainsi reconnaître l'existence d'à priori rédhibitoires qui se traduisent par des attitudes et des méthodologies dénaturant complètement la réalité du jeûne.
 
La lecture des protocoles des travaux scientifiques réalisés sur des «jeûneurs» est démonstrative de ce fait, par la régularité des supplémentations vitaminiques, des apports de minéraux, de bicarbonate de sodium, des quantités importantes de boissons acaloriques (thé, café autorisés) quand il ne s'agit pas de diurétique d'anorexigène, d'anxiolytique…

Pourquoi, en effet apporter des vitamines puisqu’aucune carence n'a été démontrée au cours d'un jeûne limité à une ou deux semaines ? Pourquoi prescrire des minéraux si l'équilibre hydro électrolytique est maintenu ? Pourquoi imposer un apport hydrique de 3 litres alors que les risques de déshydratation ou d'anurie ne sont pas démontrés ?

Comment dans ces conditions, prétendre étudier le jeûne puisque toutes ces interventions externes peuvent en bouleverser l'évolution?

Par exemple, si nous étudions l'excrétion azotée au cours d'un jeûne supplémenté en potassium, nous introduisons un facteur d'erreur puisque nous savons qu'une partie de 1'ammoniogénèse résulte d'un besoin d'équilibration du PH urinaire et de préservation des cations donc du Potassium.

Si nous étudions l'adaptation du métabolisme énergétique du cerveau au cours d'un jeûne avec apport de bicarbonate, nous négligeons le rôle joué par l'acidose dans le maintien d'un gradient hémato-encéphalique nécessaire à l'apport de nutriments au cerveau.

Comment admettre que l'ingestion de 3 litres d'eau par jour n'intervienne pas dans l'équilibre hydro-électrolytique et la perte rénale d'électrolyte ?

Ainsi, devons-nous admettre l'absence pratiquement totale de données scientifiques, en-dehors de l'étude du métabolisme énergétique et ce pour des périodes courtes concernant le jeûne en lui-même.

Tiré de : "Le jeûne : Approche médicale et scientifique" (Duverney-Guichard)
Dans les faits, le Dr Duverney-Guichard n'a rapporté aucune carence en fer, en zinc, en cuivre, en manganèse et en sélénium pendant le jeûne de quarante-deux jours qu'il a analysé. D'ailleurs, le plupart des études effctuées à ce sujet ont révélé un taux de zinc sanguin plus élevé que la normale.

Il n'a également relevé aucune carence en vitamines et en minéraux. Le potassium, le calcium, le chlore, le magnésium, le phosphore, le sodium n'ont subi aucune modification significative. De même, aucune déficience en bitamine B2, B6, B9 et A n'a été observée. http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t446-vitamines-et-jeune

On a vu que la dégradation des protéines musculaires fournit à l'organisme des vitamines, des minéraux et des oligo-éléments. Le foie, qui est un important réservoir de vitamines, participe aussi au maintien de l'équilibre minéral et vitaminique.

Le phénomène d'économie des nutriments produit par la diminution de la masse active des muscles, du tissu cutané et du tissu digestif réduit les besoins vitaminiques: nos tissus moins actifs ont des besoins plus restreints.

On peut noter dans l'encadré que trop boire pourrait avoir un effet néfaste sur les électrolytes (magnésium, calcium, potassium, sodium... ) de l'organisme.

Il en est de même si le jeûneur subit des lavements.  Le docteur John H. Tilden dans son livre La toxémie expliqué écrit :

"Chaque fois qu'une forte quantité d'eau est forcée dans les intestins, elle lave les sécrétions normales de la muqueuse et l'on doit alors attendre que la Nature se rajuste pour que les sécrétions normales puissent de nouveau reprendre leur travail normal."

Donc, en période de jeûne, on ne devrait prendre aucun supplément et boire raisonnablement, selon sa soif écrit Shelton.

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Invité le Jeu 13 Juin 2013 - 17:53

L'anorexie est un jeûne ou pas ? lol

Sinon dans le genre ésotérique cinglé et dangereux, il existe l'inédie :
http://fr.wikipedia.org/wiki/In%C3%A9die

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Jeu 13 Juin 2013 - 18:04

Str_ange(r) a écrit:L'anorexie est un jeûne ou pas ? lol

Sinon dans le genre ésotérique cinglé et dangereux, il existe l'inédie :
http://fr.wikipedia.org/wiki/In%C3%A9die

Very Happy
On clame souvent que les tenants du jeûne poussent les gens à l'anorexie.

Le jeûne et l'anorexie n'ont rien de similaire. Le jeûne est une action thérapeutique, exécuté de façon sporadique qui ne dure généralement que quelques jours à quelques semaines. Certains exécutent un jeûne annuel d'une semaine, d'autres peuvent faire quelques jours durant l'année alors que certains, peuvent entreprendre un long jeûne de deux semaines et plus occasionnellement dans leur vie.

L'anorexie, est un désordre du comportemant alimentaire qui peut durer pendant des années. Durant ces années, la personne mange mais très peu, ce qui produit des carences en vitamines, minéraux, oligo-élément etc. et une maigreur excessive.

Avant d'entreprendre un jeûne thérapeutique qui s'exécute en n'absorbant que de l'eau, il est bon de savoir si nous avons les réserves nécessaires pour le faire. Aussi, il y a des contre-indications au jeûne; pour une personne trop maigre et trop carancées le jeûne n'est pas recommandé, pas plus pour celles qui ont certains problèmes de santé particuliers. 

Il faut spécifier qu'un jeûne est bénéfique pour la santé alors qu'une alimentation déficiente ne l'est pas.

Shelton écrit :

"Les maladies de carence n'apparaissent jamais pendant le jeûne le plus prolongé, et ne se rencontrent pas pendant un régime prolongé de fruits ou de légumes verts.

Si on ne prend aucune nourriture, le corps se nourrit de ses réserves accumulées et de ses tissus les moins vitaux. Si celà est nécessaire, et jusqu'à ce que l'état squelettique soit atteint, il est capable de maintenir un équilibre entre ses éléments et ne créera pas, au-delà de l'émaciation, d'autres 'maladies de carence'. Le jeûne tend à maintenir et même à rétablir l'équilibre chimique, alors qu'un régime déséquilibré ou inadéquat tend à déséquilibrer la chimie corporelle.

Nous savons, naturellement, que le corps nourri d'aliments dénaturés est capable d'extraire les minéraux de ses propres tissus, mais sa réserve minérale n'est jamais suffisemment grande pour satisfaire les demandes constantes faites par un régime déminéralisé. Le régime déminéralisé épuise ces réserves très rapidement.

Pendant un jeûne, il n'y a pas de demande semblable faite aux réserves minérales du corps. Les réserves de vitamines (complétines) qu'on suppose être stockées dans le foie et dans quelques autres organes internes, sont aussi beaucoup plus rapidement épuisées par un régime défectueux que pendant un jeûne.

L'expérimentation faites sur les animaux a montré que lorsqu'on fait suivre à ceux-ci des régimes déminéralisés, c'est leur système nerveux qui souffre le plus. À la suite de tels régimes, on voit apparaître, chez ces animaux, de la nervosité, des mouvements faibles et incertains et des crises de rage. D'autre part, c'est le système nerveux qui souffre le moins, il ne souffre pratiquement pas chez les animaux à qui on ne donne aucune nourriture excepté de l'eau." (Shelton)



Tant qu'à "l'inédie", ç'est une autre histoire à laquelle je ne peux répondre.

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Invité le Jeu 13 Juin 2013 - 18:39

Denis47 a écrit:On clame souvent que les tenants du jeûne poussent les gens à l'anorexie.

Le jeûne et l'anorexie n'ont rien de similaire. Le jeûne est une action thérapeutique, exécuté de façon sporadique qui ne dure généralement que quelques jours à quelques semaines. Certains exécutent un jeûne annuel d'une semaine, d'autres peuvent faire quelques jours durant l'année alors que certains, peuvent entreprendre un long jeûne de deux semaines et plus occasionnellement dans leur vie
Ah mais je blaguais hein Wink

On retrouve le jeûne via le carême chrétien (40 jours) et l'Islam (28 jours). Et bon, il y a un siècle, les curés de campagne n'ont jamais été très maigrichonds :-) Le jeûne est une pratique courante chez les yogis comme il a été dit plus haut. Les Anciens n'étaient pas aussi stupides qu'on voudrait nous le faire croire, et cette pratique a en effet des vertues thérapeutiques. Cela a été démontré de manière très empirique par des scientifiques sérieux, mais personne ne veut financer leurs recherches.

Il y a un centre en Allemagne et un autre en Suisse (si ma mémoire est bonne), de nombreuses personnes y vont pour jeûner dans un cadre médical, et l'on a constaté des bienfaits pour des maladies comme l'arthrite, la dépression, les rhumatismes, même des cancers. Il y a également un centre en Russie (en Sibérie), et les séjours sont remboursés par le gouvernement. Un docteur russe avait un schizophrène comme patient, et il refusait de se nourir. Au lieu de l'attacher et de le forcer à manger, il a voulu laisser faire l'instinct de la personne. Non seulement il n'a pas dépéri, mais sa maladie a pratiquement disparu.

Apparemment, l'organisme fait un reset, les cellules se regénèrent, on appelle ce phénomène l'ontogénèse, mais on ne le comprend pas ou difficilement. Logiquement, notre organisme a besoin de protéine pour fonctionner, et il va les chercher dans la graisse, et quand les stocks sont à sec, il va chercher dans les muscles. Comme le coeur est un muscle, la crise cardiaque est assurée si on souffre de famine. Or, pour des raisons qui restent à éclaircir, il existerait d'autres processus inscrits dans nos gènes. On s'est notamment aperçu que notre organisme était beaucoup mieux adapté à supporter la famine que la surbouffe, et pour des raisons liées à la survie de l'espèce. Du coup, on est en train de remettre en cause nos habitudes alimentaires, tandis que les nutritionnistes continuent à nous dire qu'il faut manger 3 fois par jour.

Le phénomène ontogénétique m'a beaucoup fasciné. Les travaux du génialissime René Quinton ont permis d'observer le même principe avec de l'eau de mer isotonique injectée dans le sang, un truc de cinglé. Il y a également les thérapies par hyperthermie (sauna), et l'on a démontré à la fin du XIXè que le corps pouvait supporter une température de 43°, et qu'à cette hauteur, tous les parasites clamsaient (notamment les cellules cancéreuses). Avec ce procédé, les Allemands ont réussi à enrayer une épidémie de typhus qui s'était déclaré dans les tranchées. Quand je pense que les médecins actuels ignorent tout des travaux de Quinton au profit de la chimie, ça me fait un peu mal. Quant au jeûne, je recommande un reportage d'Arte : Le jeûne thérapeutique (peut-être qu'il a été mentionné plus haut :p)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Jeu 13 Juin 2013 - 19:02

Str_ange(r) a écrit:
 Quand je pense que les médecins actuels ignorent tout des travaux de Quinton au profit de la chimie, ça me fait un peu mal.

Tout comme pour toi, ça me fait très mal qu'on ignore volontairement les diverses recherches démontrant que le jeûne ou autre thérapeutique semblable donnent des résultats surprenants, voire spectaculaires.

Peut-être connais-tu le docteur français André Gernez qui, depuis les années 70 a démontré qu'un réduction alimentaire durant 35 jours par année,  donc beaucoup moins importante que le jeûne (évidemment), peut réduire l'apparition de cancer.

PROTOCOLE DE PREVENTION CONTRE LE CANCER

Il existe une solution simple, efficace, sans danger et expérimentalement démontrée qui subit une occultation depuis 35 ans (Etude Inserm 1971) mais que l’Institut National Américain du Cancer officialisa. ( Herald Tribune 30 sept 1987, New York City Tribune 8 juillet 1987). C’est la prévention active, elle est fondée sur une évidence et une donnée classique du développement du cancer ; de surcroît, elle est efficace.

METHODE DE PREVENTION ACTIVE : Cancer et Athéromatose.

Le Docteur André Gernez a, pour ce faire, élaboré une démarche à la fois scientifique et rationnelle : mettre en œuvre une prévention active du cancer. Cette méthode se pratique une fois par an. Ce traitement se pratique sur une durée de 35 jours, au début du printemps de préférence.

Voici les bases du protocole à mettre en place, sous le contrôle du médecin traitant.


Le régime à observer au cours de la cure préventive ne peut être négligé. Il a autant d’importance dans la prévention de la dégénérescence cancéreuse et artérielle qu’il en a dans sa survenue où il intervient pour 40 % chez l’homme et 60 % chez la femme (Pr G. Mathé)

Il comporte une restriction alimentaire avec réduction des matières grasses, du sucre et du sel.

La restriction alimentaire implique un jeûne relatif destiné à induire dans l’organisme un état d’acidification incompatible avec le métabolisme des cellules cancéreuses. Son observance peut être difficile les premiers jours. Cette considération du Pr Walford (Théorie de O.H. Warburg Prix Nobel 1931) sur l’importance du jeûne peut aider : les expériences sur les animaux ont permis de constater que la formation de cancer entre les sujets normalement alimentés et ceux soumis à un régime de restriction régressait de 50 à 13 %. Déjà efficace à elle seule, cette restriction temporaire majore l’effet de la médication (Dr Clive McCay 1935 Université Cornell. Dr Roy Walford centre Walford’s research 2000. Presse Médicale 6/11/71).

Elle implique de réduire d’un tiers la ration alimentaire habituelle pour obtenir en trente jours une diminution du poids corporel de l’ordre de 3 %. Dans ce but, ne prendre qu’un repas complet et une collation chez les sédentaires. Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, limiter la perte de poids à 1 % en deux semaines et renouveler la procédure après six mois.

_______________________________________

Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Gernez

Curieusement, en 2012 Gernez reçu la Grande médaille d'or de la Société d'Encouragement au Progrès, remise le 26 octobre 2012 au Sénat à Paris alors qu'il a atteint le vénérable âge de 90 ans.  Pourtant ses travaux datent de plus de 40 ans, travaux en harmonie avec le savant allemand Otto Warburg, prix Nobel de médecine en 1931.

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par siamois93 le Jeu 13 Juin 2013 - 19:10

Oui pour la médecine Pasteur a fait beaucoup de mal aussi.

Carême et Ramadan ne sont quand-même pas des jeunes, surtout pas le Ramadan à ce que j'en sais car tu manges la nuit à peu près ce que tu veux.
Dans le judaïsme par contre on ne jeune qu'en cas de deuil.

Dans le cas de ces jeunes hydriques dont tu parles Denis47 la qualité de l'eau est-elle importante ?
Certaines eaux du robinet sont vraiment désagréables à boire !


Dernière édition par siamois93 le Jeu 13 Juin 2013 - 19:14, édité 1 fois (Raison : Ajout de la première phrase)

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Jeu 13 Juin 2013 - 21:32

siamois93 a écrit:
Carême et Ramadan ne sont quand-même pas des jeunes, surtout pas le Ramadan à ce que j'en sais car tu manges la nuit à peu près ce que tu veux.
Dans le judaïsme par contre on ne jeune qu'en cas de deuil.

Dans le cas de ces jeunes hydriques dont tu parles Denis47 la qualité de l'eau est-elle importante ?
Certaines eaux du robinet sont vraiment désagréables à boire !
Voilà, la définition fondamentale du jeûne consiste à ne manger ni aliment solide ou liquide tout en buvant de l'eau. 

On sait très bien que   lorsqu'on parle de carême ou du "vendredi saint" chez les catholiques, il s'agissait à l'époque de ne pas manger certains aliments ou d'en diminuer la consommation.  Le vendredi saint, la viande n'était pas permise mais le poisson oui.  Dans le cas du ramadan, on ne mange ni ne boit entre le lever et le coucher du soleil.  J'ignore s'il y a une différence dans l'observance du ramadan  dans chiisme et le sunnisme mais, selon ce que l'on dit, après le coucher du soleil, il ne semble pas y avoir officiellement de restriction.  On pourrait considérer le ramadan comme un type de jeûne consistant à sauter un ou deux repas par jour.  Certains jeûnent de cette façon, ce qu'on appelle le jeûne quotidien ne consistant qu'à prendre un seul repas (normal) par jour.  Cette façon de faire peut donner de bons résultats à long terme.  Cepedant, si après le coucher du soleil, nous nous empiffrons à l'excès,  cela n'est assurément pas bénéfique pour l'organisme.

Pour l'eau en période de jeûne, Shelton parle d'une eau peu minéralisée sans plus.  Naturellement, une eau de source ayant cette qualité est certainement plus facile à boire qu'une eau venant du robinet qui a subit un traitement au chlore ou à d'autres produits chimiques.  Voici une anecdote à ce propos :

Jean-Pierre, un membre sur notre forum ayant fait plusieurs longs jeûnes nous racontait qu'il avait interrompu un jeûne alors qu'il était rendu à 23 jours de jeûne .... Pourquoi?

"Au début de mes premiers jeûnes, j'ai toujours bu de l'eau du robinet et la première fois que je suis arrivé au 23 ème jour, je sentais tellement le chlore que j'ai dû mettre fin au jeûne. Il ne faut boire que de l'eau de source, sans chlore."

L'idéal serait de consommer de l'eau distillée, qui n'a donc plus de minéraux. Bien sûr, elle n'est pas nécessairement disponible partout. Cependant, depuis plusieurs années maintenant, on peut trouver de l'eau qui a pour ainsi dire les mêmes caractéristiques, l'eau filtré par le procédé qu'on nomme "osmose inversé". C'est cette eau que nous utilisons à tous les jours et donc également lors de nos jeûnes. Cette eau est débarassée de ses minéraux presqu'à 100% donc semblable à l'eau distillée.  L'idée de chosir une eau peu ou pas minéralisée est pour éviter les dépôts de minéraux dans l'organisme.  Donc, une eau peu minéralisée est correcte.
Pour plus de détails : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t124-eau-absorption-d-eau-durant-le-jeune

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Jeu 13 Juin 2013 - 21:49

Denis a écrit:Cepedant, si après le coucher du soleil, nous nous empiffrons à l'excès,  cela n'est assurément pas bénéfique pour l'organisme.



S'empiffrer la nuit n'est certes pas l'objet du Ramadan, même si c'est l'association automatique que nous en faisons, nous occidentaux.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Jeu 13 Juin 2013 - 22:03

mumen a écrit:
Denis a écrit:
S'empiffrer la nuit n'est certes pas l'objet du Ramadan, même si c'est l'association automatique que nous en faisons, nous occidentaux.

Peux-tu nous en dire davantage sur le ramadan?  Y a-t-il certaines règles concernant le repas du soir durant cette période?

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Jeu 13 Juin 2013 - 22:31

Il est intéressant de lire ce que la biologiste Nicole Boudreau écrit sur les différents types de jeûne : jeûne hebdomadaire et quotidien entre autre.


Gardons en mémoire que le jeûne n'est pas un mode de vie: il est un moyen correctif. On ne passe pas sa vie à jeûner, mais on jeûne pour se régénérer de la fatigue métabolique engendrée par le surmenage. Dans la vie de tous les jours, il est préférable de rechercher l'équilibre par une alimentation saine et un repos adéquat. En fait, dormir chaque nuit est un jeûne; pendant le sommeil, le corps ne bouge plus, ne mange plus, et la fatigue de la journée peut se dissiper. C'est le jeûne quotidien, auquel se soumet l'humanité depuis la nuit des temps.

 
Certaines personnes jeûnent une fois par semaine, trois jours chaque saison ou sept jours chaque année; d'autres préfèrent jeûner deux jours avant un examen ou encore trois jours après une peine d'amour. Ce sont des jeûnes de prévention. Ils ne sont pas suffisamment longs pour que l'autolyse se déploie en profondeur, mais ils constituent un excellent repos du système digestif ou une défense contre le stress si le besoin s'en fat sentir.

La pratique d'un jour de jeûne par semaine est assez répandue. D'ailleurs, Gandhi prônait cette habitude. Des études en laboratoire sur des souris ont prouvé qu'un jour de jeûne par semaine augmente leur durée de vie de 33%. Si on décide de mettre en pratique cette discipline, il faut s'assurer que la journée de jeûne hebdomadaire se déroule dans le repos et qu'elle n'est pas précédée ni suivie d'un surplus de consommation d'aliments.

Jean, un botaniste âgé de 60 ans, jeûnait tous les lundis, car il consacrait ses week-ends à la dégustation de repas gastronomiques. Le jeûne du lundi suivait le trop-plein du dimanche et ne servait qu'à terminer la digestion des repas opulents de la veille. C'est une habitude louable de faire abstinence après la bombance, mais le métabolisme général se trouve soumis à des stimulations extrêmes qui n'apportent pas un repos physiologique réel.

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Invité le Jeu 13 Juin 2013 - 22:48

Bonsoir,

Je n'ai pas eu le courage de lire tous les témoignages, mais je me permets d'écrire mon expérience.

Je voulais dire que lorsque je jeûne quelques jours, deux ou trois (c'est dur de faire plus long, avec fille et mari et "mais mange, ce n'est pas bon de ne pas manger, tu vas tout reprendre après") je me sens superbement mieux, dans la tête et dans le corps, comme si j'avais fait un plein d'énergie. Surtout après le troisième jour.
Le premier jour c'est l'enfer, c'est super dur ; le deuxième jour ça va mieux, et le troisième jour c'est les bienfaits qui se font ressentir.

Mais, je persiste, c'est très dur, au moins pour moi, de le faire si l'on n'est pas seul. Les autres mangent, et ils n'appuient pas forcément la démarche, alors, pour le support on repassera. Peut-être faudrait-il aller en cure quelque part, entre semblables.

XXXX

V

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par siamois93 le Jeu 13 Juin 2013 - 23:22

Pour moi un jeûne c'est sans boire non plus mais évidemment ça ne peut pas durer longtemps.
En tout cas merci pour toutes ces informations sur le jeune hydrique.

siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Invité le Jeu 13 Juin 2013 - 23:29

Siamois, je ne pense pas vraiment que le jeûne soit sans boire de l'eau, je crois que c'est sans manger simplement, mais pas sans boire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Ven 14 Juin 2013 - 0:29

Hello, Denis
Je ne sais pas grand chose du Ramadan, mais ayant côtoyé quelques marocains au Maroc autour de ces dates, j'ai pu entendre et reconnaître la sagesse de cette pratique, tant au point de vue hygiéniste qu'au point de vue spirituel. C'est une ascèse de jour et une réjouissance de nuit, mais pas nécessairement réjouissance comme on l'entend ici avec nos réveillons et autres goinfreries rituelles. C'est une fête de la famille large, de l'amour, de la rencontre et du pardon. 
C'est zozo qui pourrait nous en parler vraiment, non ?
Pour ma part, j'admire profondément une telle unité autour d'une épreuve commune et volontaire, pour la santé de corps et d'esprit. Ce sont les rituels qui consolident la foi et celui là est impressionnant, vu d'ici, vu de là où l'égoïsme est roi et où le rituel est celui de nos plaisirs et de notre esclavage au travail. Zozo demandait si c'était un jeûne au même sens que ce dont nous parlions ici, et je trouve que c'en est l'essence même. La privation momentanée et volontaire, la difficulté pour s'améliorer. Le jeûne chrétien n'est plus que l'ombre de lui même, mais les textes sont éloquents, dans le même sens que le Ramadan. Sans être affilié à aucune des mystiques officielles du monde présent, je ressens une fraternité avec toutes les religions, dans une époque ou tout voudrait les détruire. Cette fraternité, je la vis à travers le jeûne, entre autres. Je l'ai dit plus haut, j'ai une affection pour le message de la Vierge Marie sur le jeûne (changer le monde). Je ressens, comme d'autres ici, le sens profond qu'il y a à jeûner. 
A titre d'illustration de cette conviction qui est la mienne, je ne jeûne sûrement pas pour faire des économies d'argent. J'estime la valeur de ma consommation journalière en nourriture à cinq ou dix euro. Je me sens redevable de cette somme, pour chaque jour que je jeûne à quelqu'un qui aurait faim, par exemple. J'ai toujours un billet de cinq en poche pour ça. Ce n'est pas si aisé de les donner. Cette attitude est d'inspiration chrétienne et je l'adopte parce qu'elle me parait juste.
Vous voyez, on est loin d'avoir fait ici le tour du sujet du jeûne. Cela concerne plusieurs champs très vastes de l'attention humaine et nous n'en avons abordé qu'un seul, très incomplètement.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par mumen le Ven 14 Juin 2013 - 0:44

Vics, hydrique ou anhydre, c'est un jeûne.

Anhydre, c'est encore plus puissant pour la guérison, mais c'est casse cou. On peut ne pas manger pendant des semaines, des mois même. Mais ne pas boire... En théorie c'est une semaine stricte.

Mon expérience personnelle m'a refroidi complètement au bout de 48 heures.

J'ai cessé de boire un seule foi en cours de jeûne. Un jour passe, pas de problème, deux jours, une petite sensation bizarre, mais je décide de continuer. Je me couche. A minuit, je me réveille avec l'estomac, le ventre qui veut "rentrer à l'intérieur", c'est indescriptible, une douleur dure, mais pas violente. Choquante. Comme si on se contractait violemment les abdos vers l'intérieur pendant une heure. Je me suis levé, j'ai bu deux petits verres d'eau lentement, même chose à quatre heures et à huit heures. C'était fini. Mais le plus étrange, c'est que cette douleur est restée des mois, presque un an, à s'estomper graduellement. Vraiment flippant.

Donc, ça, le jeûne sans eau, je ne le conseille vraiment pas sans être accompagné, conseillé.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par JCVD le Ven 14 Juin 2013 - 0:44

Personnellement, j'ai pris l'habitude de jeûner les jours pairs et ça me donne un grande énergie pour avancer dans la vie.
Je pratique aussi la médidtation chaque jour et l'hydrothérapie du colon une fois par mois (j'enseigne le prana yoga).
Par contre, lorque l'on jeune, il faut au minimum pratiquer la marche pour éviter l'atrophie musculaire.
Courir le maton à jeun est très bon également.

JCVD
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3974
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Ven 14 Juin 2013 - 1:17

mumen a écrit:
Vous voyez, on est loin d'avoir fait ici le tour du sujet du jeûne. Cela concerne plusieurs champs très vastes de l'attention humaine et nous n'en avons abordé qu'un seul, très incomplètement.

C'est très beau ce que tu as écrit mumen!

Pour ma part, j'anlyse plutôt le côté physiologique du jeûne, peu importe dans quel contexte il est exécuté.  Récemment, un participant sur notre forum prenait de l'information car il voulait entreprendre une grève de la faim, pour forcer les autorités municipales à agir dans son village. Quelqu'en soient les buts visés, l'organisme réagit pour ainsi dire toujours de la même façon, avec des variantes et à des amplitudes différentes.  

Lorsqu'on lit Shelton, on se rend compte qu'il parle très peu du domaine spirituel en rapport avec le jeûne.

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Ven 14 Juin 2013 - 1:39

Vics a écrit:Bonsoir,

Je n'ai pas eu le courage de lire tous les témoignages, mais je me permets d'écrire mon expérience.

Je voulais dire que lorsque je jeûne quelques jours, deux ou trois (c'est dur de faire plus long, avec fille et mari et "mais mange, ce n'est pas bon de ne pas manger, tu vas tout reprendre après") je me sens superbement mieux, dans la tête et dans le corps, comme si j'avais fait un plein d'énergie. Surtout après le troisième jour.
Le premier jour c'est l'enfer, c'est super dur ; le deuxième jour ça va mieux, et le troisième jour c'est les bienfaits qui se font ressentir.

Mais, je persiste, c'est très dur, au moins pour moi, de le faire si l'on n'est pas seul. Les autres mangent, et ils n'appuient pas forcément la démarche, alors, pour le support on repassera. Peut-être faudrait-il aller en cure quelque part, entre semblables.

XXXX

V

En effet Vics, le jeûne domestique n'est pas de tout repos. Très peu réussissent de tels jeûnes, surtout s'ils n'ont pas le soutien et la collaboration des membres de la famille; c'est presque mission impossible.

Lorsque mon épouse jeûne, toujours à la maison d'ailleurs, tous participent à rendre ce moment le moins difficile possible.  C'est le calme dans la maison, pas de télé bruyante, pas d'odeur de cuisson; nous mangeons des aliments n'en demandant pas. Nous nous occupons de tout.  Il faut préciser que ses jeûnes sont rarement faciles, même si elle a de nombreux jeûnes à son actif allant de 5 à 23 jours.

Tu sais Vics, ce sont toujours les 3 ou 4 premiers jours les plus difficiles, par la suite, généralement, c'est moins difficile pour la plupart.  Cependant, dans les conditions dans lesquelles se déroulent tes jeûnes, il vaut mieux qu'ils soient courts. Malgré tout ce qui précède, beaucoup de jeûneurs ne ressentent que très peu d'effets secondaires dus à l'autolyse.


Dernière édition par Denis47 le Ven 14 Juin 2013 - 12:38, édité 1 fois

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Denis47 le Ven 14 Juin 2013 - 2:00

siamois93 a écrit:Pour moi un jeûne c'est sans boire non plus mais évidemment ça ne peut pas durer longtemps.
En tout cas merci pour toutes ces informations sur le jeune hydrique.
Tu sais siamois93, le jeûne sec peut être tenté à l'occasion, surtout pour des problèmes de santé particuliers, dont les pathologies colloïdales. Nous avons vu des cas de sinusites disparaître en quelques jours de jeûne sec.

 Voici ce qu'on peut lire à propos de ce type de jeûne sur le site "Santé au Naturel" sous la plume de Christian Bauer, naturopathe :

"Lors d’un jeûne sec, il s’agit de ne pas boire et de ne pas manger, ainsi, le corps va puiser dans la lymphe de l’organisme l’eau qui lui manque. Cette technique est mieux adaptée aux pathologies colloïdales (écoulements divers). De plus, cela va assécher tout ce qui coule, suinte et suppure."

Shelton écrit :

 
"N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."
Naturellement, le jeûne sec ne doit pas durer plus de deux ou trois jours.  Cependant, certains jeûnes accidentels ont montré que des jeûnes forcés d'une, deux, trois semaines, voire 30 jours ont été vécus.  On pourrait citer des cas survenus lors du séisme en Haïti à l'hiver 2010.  Voir quelques cas répertoriés sur le lien suivant : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t17-jeune-sec-de-15-et-30-jours

Autre cas intéressant.

Sur notre forum, un homme jeûna 21 jours pour une paralysie importante.  Il jeûnait 3 jours secs suivis de 3 jour à l'eau et ça pendant 3 semaines.  Au bout de ces trois semaines, aucun résultat n'était observable. Un peu découragé, il commença la réalimentation et, croyez-le ou non, après quelques jours seulement, sa paralysie disparue pour ainsi dire complètement.  Aujourd'hui, cet homme âgé de 73 ans fait depuis cette époque de la course à pied.  Lire son témoignage :  http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t113-paralysie-un-jeune-de-21-jours-me-retablit-temoignage

Nonobstant  ce qui précède, le jeûne sec pourrait, tel que mumen le raconte provoquer certaines réactions non désirées.  Pour ces raisons, il doit être exécuté avec parcimonie.

Denis47
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 31/05/2013
Localisation : Québec, Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Invité le Sam 15 Juin 2013 - 3:28

Denis47 a écrit:Peut-être connais-tu le docteur français André Gernez qui, depuis les années 70 a démontré qu'un réduction alimentaire durant 35 jours par année,  donc beaucoup moins importante que le jeûne (évidemment), peut réduire l'apparition de cancer.
Ah nan j'ignorais ce docteur, c'est carrément intéressant :p
Personnellement, je pense que je n'aurais jamais le cancer (pas assez à la mode comme maladie lol)
Dans ma famille, il n'y a eu aucun cas sur au moins 3 générations, je suppose que je n'ai pas le gène, mais ça ne les a pas empêché de mourir d'autre chose erf Very Happy

Denis47 a écrit:Il comporte une restriction alimentaire avec réduction des matières grasses, du sucre et du sel. La restriction alimentaire implique un jeûne relatif destiné à induire dans l’organisme un état d’acidification incompatible avec le métabolisme des cellules cancéreuses. Son observance peut être difficile les premiers jours. Cette considération du Pr Walford (Théorie de O.H. Warburg Prix Nobel 1931) sur l’importance du jeûne peut aider : les expériences sur les animaux ont permis de constater que la formation de cancer entre les sujets normalement alimentés et ceux soumis à un régime de restriction régressait de 50 à 13 %. Déjà efficace à elle seule, cette restriction temporaire majore l’effet de la médication (Dr Clive McCay 1935 Université Cornell. Dr Roy Walford centre Walford’s research 2000. Presse Médicale 6/11/71).
Cela corrobore les documents que j'ai lus sur le jeûne thérapeutique, il serait parfois plus efficace qu'une médication chimique (j'utilise volontairement le conditionnel Wink).
Mais par contre, il faut bien préciser qu'il ne faut pas trop déconner avec ça. Ceux qui entrent dans des centres spécialisés, les médecins leur font une prise de sang quotidiennement, et ceux qui ont besoin d'un traitement (diabète, anti-épileptique, etc.), il n'est surtout pas arrêté !

Denis47 a écrit:Curieusement, en 2012 Gernez reçu la Grande médaille d'or de la Société d'Encouragement au Progrès, remise le 26 octobre 2012 au

Sénat à Paris alors qu'il a atteint le vénérable âge de 90 ans.  Pourtant ses travaux datent de plus de 40 ans, travaux en harmonie avec le savant allemand Otto Warburg, prix Nobel de médecine en 1931.
Je vais me renseigner sur ces savants Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pratiquez-vous le jeûne ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum