Zèbre, âne ou mulet ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Mer 8 Mai 2013 - 18:57

Que suis-je ?

Bonjour tout le monde albino ,

Cela fait plusieurs mois que je parcours ce forum, je m'y sens bien, c'est déjà ça What a Face

En bref, c'est à la suite d'un problème relationnel au travail que j'en suis arrivée à me poser cette question et que j'ai découvert (par hasard) la douance, les zèbres ou surdoués. Je cherchais sur internet ce qui pouvait bien clocher chez moi à ce point, pour que j'ai ce sentiment d'être une extraterrestre parmi les humains, jamais complément à l'unisson, en décalage, plutôt solitaire et introvertie, limite à me croire autiste quand j'étais petite, à fuir les groupes et à ramer pour m'intégrer quand je n'ai pas le choix... Je m'étais dit que cela s'arrangerait avec l'âge, qu'il suffirait que je fasse des efforts pour sortir de ma coquille et m'adapter aux autres. Que nenni ! C'est pire avec les années scratch

Ajoutez à cela des études arrêtées après le bac pour cause d'ennui et de déception à la fac (plus un père qui ne m'encourageait pas du tout au contraire), un sentiment de vide existentiel et de solitude depuis toujours, des "vraies" amitiés trop rares, une hypersensibilité qui me perd plus qu'elle ne m'aide, une bonne rasade de manque de confiance en moi, 2 pincées de perfectionnisme qui me condamne à préférer ne rien tenter plutôt que de râter, une louche de paresse et de procastination incurable, une bonne dose de fonctionnement toujours dans l'analyse et le décortiquage de tout, une cuillère de vie sentimentale en dents de scie (car je me lasse vite des autres ou du moins j'ai l'impression d'en faire le tour rapidement), secouez le tout et vous obtenez un cocktail plutôt foireux lol!

Bon j'ai quelques qualités aussi Razz

Je songe à passer le test, d'ailleurs si quelqu'un a les coordonnées d'un psychologue SERIEUX spécialisé en la matière sur Paris je suis preneuse. J'ai conscience qu'il est facile de se reconnaître dans les caractéristiques de la douance, que l'on peut parfois préférer se dire que le problème viendrait de là au lieu de creuser ailleurs, donc je reste prudente et je ne m'emballe pas. Surtout qu'il y a un petit bémol : je n'ai pas l'impression d'être super intelligente, pas bête non plus, mais rien d'extraordinaire vous comprenez ? Donc bon... Suspect

Merci de m'avoir accueillie parmi vous et à très vite j'espère Wink

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par Invité le Mer 8 Mai 2013 - 21:02

Bienvenue Lillykat Very Happy

Comme toi pas testée, sauf il y a des années de ça, mais j'aimerais bien le faire.. entre peur de rater, et peur de rater, j'hésite.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Mer 8 Mai 2013 - 22:11

Merci pour ton retour Mary Poppins Wink
Mais pourquoi te faire re-tester si cela a déjà été fait même plus jeune ?

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par Invité le Jeu 9 Mai 2013 - 10:58

Wink

Tout d'un coup, je suis envahie par le sentiment de l'imposteur... car je me dis que j'étais jeune, je vois bien avoir perdu ma rapidité de penser, mes capacités (certaines) et j'ai peur de me voir taxée d'un QI bien inférieur à celui de l'époque. Tout le reste, tout ce qui fait qu'on est zèbre, je l'ai, je le vis mais bon.. c'est plus fort que moi (même si ma psy m'a confirmée que je l'étais, je ne la crois pas).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Jeu 9 Mai 2013 - 11:17

Je ne suis pas experte en la matière mais il me semble avoir lu que le QI évoluait peu avec l'âge (en mieux ou en moins bien), donc je ne pense pas que tu aurais une "mauvaise" surprise mais si cela peut te rassurer alors vas-y Smile

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par Ainaelin le Ven 10 Mai 2013 - 2:21

Bienvenue, Lillykat.

Pour les adresses de Psy, tu as cette rubrique (http://www.zebrascrossing.net/f58-les-psys-les-adresses-de-psys) qui doit déjà en lister quelques-uns, sinon rien ne t'empêche de poster une demande. Wink

Je te rejoins pour le cocktail foireux, on a presque le même. Crazy

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Ven 10 Mai 2013 - 9:12

Ainaelin a écrit:Je te rejoins pour le cocktail foireux, on a presque le même. Crazy

Oui j'ai vu ça Very Happy
C'est rassurant de voir qu'on est pas tout seul dans ce cas Long hug
Merci pour le lien sur les adresses psy, j'avais pas eu le temps de tout visiter donc ça me simplifiera la tâche...

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par Ragondin le Ven 10 Mai 2013 - 10:14

Bonjour à toi,

juste un petit mot pour te confirmer que ton cocktail est commun à d'autre. Personnellement j'y ai rajouté depuis quelques temps 2 petites gouttes d'acceptation, et depuis il est bien meilleur.
Le fait de passer le test pourrait te permettre d'ajouter cet ingrédient à ta recette.

Ragondin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 39
Localisation : quelque part entre Toulouse et les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Ven 10 Mai 2013 - 10:41

Ragondin a écrit:juste un petit mot pour te confirmer que ton cocktail est commun à d'autre. Personnellement j'y ai rajouté depuis quelques temps 2 petites gouttes d'acceptation, et depuis il est bien meilleur.

Certes, mais il est difficile de s'accepter quand le regard de l'autre ne suit pas (je parle pour le travail puisque c'est mon souci du moment). D'ailleurs il y a un tel fossé entre la perception que les autres ont de moi au boulot et celle dans le privé que je ne comprends pas mouais ...

J'ai vu que tu n'avais pas l'intention de passer le test, pour quelles raisons dis Very Happy ?

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par Ragondin le Ven 10 Mai 2013 - 11:50

J'ai bien précisé '2 petites gouttes', et c'est pas facile de les rajouter tous les matins.
Pourquoi je ne souhaite pas passer le test ? Juste parce que jusqu’à présent je ne vois pas l’intérêt de mettre un nom sur 'ce' que je suis ou ne suis pas. Je ne dis pas que je ne le ferai jamais (je n'utilise pas les mots jamais et toujours), je ne vois pas ce que cela pourrait m'apporter aujourd'hui c'est tout.

Ragondin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 39
Localisation : quelque part entre Toulouse et les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par Zarbitude le Ven 10 Mai 2013 - 11:56

Mais oui, passe le test si tu as les €.
Ca donne une bonne orientation pour la suite de la vie.
Ca ne résous pas les "problèmes", il faut les traiter.
C'est un peu comme quand tu ne te sens pas bien et que tu vas consulter un médecin. Il te fait le diagnostique et après tu dois suivre un traitement Very Happy
Mais c'est pas une "maladie" pour autant....enfin j'espère Very Happy

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par CarpeDiem le Ven 10 Mai 2013 - 12:26

Bonjour Lilykat et bienvenue à toi!

En te lisant, j'ai envie de dire "mdr" (ouais, ces d'jeuns!)!
C'est tout ce qui sort au premier abord... Point de moqueries, juste la sensation de se lire quoi, encore et toujours...
A part l'ennui peut-être mais je commence à comprendre que je me refuse à penser que je puisse m'ennuyer (je hais l'ennui de façon viscérale)...

Sinon, tu es tout à fait comme moi:
- Moi aussi, j'ai arrêté des études: plein de fois. Surtout pour cause de stress, mais je crois maintenant que celui-ci venait aussi du fait qu'il faut travailler, ce que j'avais résolument du mal à faire tout en passant plein de temps devant mes cahiers (sans toutefois vraiment les regarder mouhahaha).
- Moi aussi, pour s'intégrer, c'est la misère! Ne jamais trop savoir que dire aux autres, faire semblant, ne pas se sentir sur la même longueur d'onde sans vraiment comprendre pourquoi... Comme toi, je m'étais dit que ça s'arrangerait avec l'âge... Cela s'est apparemment arrangé pour n'être en fait que de l'apparat, du semblant... jusqu'à ce que je commence vraiment à me poser des questions, que je me rende également compte que les arrangements, ils étaient surtout avec moi-même... Enfin bref, je ne sais si c'est pleinement ce que tu ressens mais en te lisant, j'ai l'impression que c'est le cas...
- Le fait de tout décortiquer, sans pouvoir s'en empêcher, malgré les "arrête de penser" ou ce genre de choses, jamais très compréhensibles puisqu'on est nous-mêmes et qu'il nous semble agir normalement (ah... cette normalité).
- " Je cherchais sur internet ce qui pouvait bien clocher chez moi à ce point " => Encore moi! Moi, je surfais sur le net à 2h du mat' (insomnie, comme d'hab) à rechercher les causes de mon "malheur permanent", de cette impression de faire beaucoup beaucoup d'efforts (contrairement aux autres) pour pas grand-chose (contrairement aux autres). Bref, sentiment d'avoir quelque chose qui cloche. Bref, je regardais aussi des discussions sur l'amour, ce genre de choses lol. Bah oui, parce que sentimentalement, c'est pareil, ça marche pas non plus. Forcément, je tombais sur des discussions vraiment (j'ose le dire) chiantes de chez chiantes, du genre de conneries qui ne servent à rien, jusqu'à tomber sur le fameux forum ZC... Oh, tiens, c'est la seule chose qui arrive à m'intéresser en ce moment!

Bref, je pourrais parler pendant des heures...

Juste que ton histoire fait pas mal écho à la mienne.

Pour le/la psy, je n'ai pas de ref. Il y a bien le centre cogito'Z mais j'ai vu beaucoup de commentaires négatifs sur ce centre.
Mais sur Paris, il doit y en avoir pas mal^^. On va bien venir te conseiller quelqu'un Smile.

Sinon, moi aussi, je ne me sens pas plus intelligente, pas forcément plus rapide (quoique, je commence à me poser des questions), ni comprenant mieux ou quoi...
Mais je commence aussi à voir que c'est très difficile de se penser différent (que ce soit en "moins" ou en "plus") dans une société aussi normalisante. Peut-être faut-il commencer par-là, commencer par accepter le fait que l'on puisse être différent, vraiment différent?
Nan, parce que si moi je suis "surdouée", l'autre, ben... il va moins vite, il comprend moins, il va moins en profondeur, bref, il est moins... Et contrairement à la légende qui veut que ce soit génial de se sentir supérieur (ce qui n'est vraiment pas le cas du "surdoué"), je trouve qu'au contraire, c'est très difficile, parce que c'est d'abord être différent, être à part, ne pas être sur la même longueur d'onde... Et puis, ça revient parfois à prendre les autres pour des... bref. Et moi, comme beaucoup de gens ici, ça me déplaît fortement... Bref, creuse peut-être cet aspect déjà.

Ensuite, sans parler d'intelligence, as-tu tendance à être tout simplement trop? Trop émotive, trop enthousiaste, trop passionnée, ...? As-tu l'impression de ressentir bien plus fortement les choses que les autres?
Personnellement, autant j'ai des doutes sur l'aspect intellectuel (mais les zèbres ont ce gros doute-là en général), autant, je suis vraiment trop... Attention, ce n'est pas pour autant qu'on est zèbre parce qu'on est "trop". On peut être hypersensible et c'est tout.
Le côté très intellectuel va avec l'hypersensibilité chez les zèbres mais tous les hypersensibles ne sont pas zèbres.
Mais dans une vision plus holistique des choses, cela peut aider à se comprendre, se trouver... Smile



CarpeDiem
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 26/12/2012
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Ven 10 Mai 2013 - 13:00

Zarbitude a écrit:Mais oui, passe le test si tu as les €. Ca donne une bonne orientation pour la suite de la vie.
Ca ne résous pas les "problèmes", il faut les traiter. C'est un peu comme quand tu ne te sens pas bien et que tu vas consulter un médecin. Il te fait le diagnostique et après tu dois suivre un traitement

@Ragondin : je suis d'accord avec Zarbitude, c'est pour cela que je vais le passer dès que possible et dès que quelqu'un ici veut bien me donner les coordonnées d'un psy compétent Wink . Je ne me vois pas rester des lustres sur une "fausse piste" de zébritude si le problème est ailleurs... Cela ne me servirait à rien de m'y accrocher si ce n'est pas ça, je me sentirais comme un imposteur et cela ne m'aiderait pas No

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par Ragondin le Ven 10 Mai 2013 - 13:20

Si le test doit te mener sur la voie de 'qui' tu es en t'apprenant 'ce' que tu es, fonces.
Je n'ai vraiment pas essayé de t'en dissuader, j'ai répondu à ta question.

Ragondin
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 23
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 39
Localisation : quelque part entre Toulouse et les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Ven 10 Mai 2013 - 14:34

CarpeDiem a écrit:Bonjour Lilykat et bienvenue à toi!

En te lisant, j'ai envie de dire "mdr" (ouais, ces d'jeuns!)!

Bonjour et merci pour ton accueil CarpeDiem Wink ! Mais rassure-moi, j'ignore quel âge tu as, mais 37 ans c'est pas si vieux que ça, si Laughing ??

C'est vrai que beaucoup de points se ressemblent entre ta description et la mienne (j'ai pas fait le tour de tous les profils du coin mais à mon avis c'est à quelques variantes près le cas nan ?). Sauf que vu ton jeune âge ( lol! ) tu peux sans doute reprendre tes études plus facilement, c'est moins difficile que passée la trentaine et une fois qu'on a un job fixe, le loyer, les impôts et tout le tintouin du quotidien à payer... Tu y songes ou pas ?

Pour ce qui est des révisions, je suis mal placée pour te conseiller, vu que j'ai le même problème. Je suis toujours aussi paresseuse et incapable de fournir le moindre effort. A l'école je me contentais d'écouter tout en rêvassant et cela suffisait à m'assurer une bonne moyenne. Les rares fois où j'ai eu le déclic et l'envie de bosser un peu c'est parce que j'avais eu la chance d'avoir des profs passionnants et là j'avais des super notes dans toutes les matières. J'aimais tout, donc pas facile de choisir une fois arrivée en terminale. J'ai pris une mauvaise voie à la fac (me suis fait suer comme un rat mort alors que j'en espérais tant) et patatra, j'ai lentement sombré... Et ensuite, une fois que tu as décroché de la fac et glandouillé quelques années entre petits boulots et périodes de chômage, ben c'est plus que délicat de s'y remettre. J'ai eu le réflex de survie de potasser un peu (tout de même lol) un concours pour entrer dans la fonction publique afin de me sortir de ce marasme. Mais je n'arrête pas de me dire quel gâchis ! J'avais des facilités c'est sûr, après s'agissait-il de zébritude ? Pas sûr.

Et comme en plus j'étais terriblement mal dans ma peau petite (solitaire, introvertie, extraterrestre, à m'imaginer que j'étais problement autiste mais que mes parents me l'avaient caché pour ne pas m'inquiéter lol, etc...), puis ado (toujours à côté de la plaque à trouver mes camarades superficiels dans leurs intérêts) et tu vois que ça continue toujours maintenant lol!

Cela fait long, 37 balais à ce poser la question de "mais bon sang qu'est-ce qui va pas chez moi ?" Alors que ma soeur est tout l'opposé de moi (sociable, "populaire", à l'aise en société, avec plein d'amis, ayant un relationnel facile, s'insérant aisément, suscitant l'unanimité alors que moi c'est plutôt l'inverse, mariée avec enfants, elle a fini ses études alors qu'à la base c'est elle qui me disait plus intelligente et que j'avais de la chance par rapport à elle), je me demande alors pourquoi il y a autant de différences alors qu'on a eu la même éducation et les mêmes parents (avec la même éducation imparfaite) ?

Moi aussi j'ai eu l'illusion que cela s'était arrangé avec les années, mais au premier couac de trop tous les efforts fournis s'effondrent comme peau de chagrin. Je ne veux plus me laisser emmerder et piétiner par des connards (ou connasses 2nd degré ), c'est pour cela que j'ai fait la démarche de m'inscrire sur ce site, pour voir comment je m'y sens (et pour le moment je m'y sens bien Very Happy ) et pour que dans les mois suivants je passe ce fichu test afin d'être fixée. S'il s'avérait que je n'étais pas zèbre, eh bien tant pis, je me résoudrais quand même à consulter un psy pour ne pas passer les 37 prochaines années comme j'ai passé les 37 premières... A me demander ce que je fous sur cette planète et pourquoi je ne me sens pas comme les autres. J'ai plus envie de perdre du temps à me poser cette question, j'ai besoin de réponses.

Comme toi j'ai du mal avec les "apparences", les faux-semblants, l'hypocrisie même si elle est socialement et relationnellement nécessaire, le fait de tout décortiquer, analyser en long en large et en travers, souvent pour des trucs sans importance mais je peux pas m'en empêcher Razz

J'ai beau savoir tout ça c'est pour autant que j'arrive à aller contre : chassez le naturel et il revient au galop Au galop ! !

Bah oui pis sentimentalement parlant c'est portnawak aussi Trinquons
Me suis résolue à finir seule avec mon chat Dent pétée

Cogito'z c'est trop cher pour moi, hors de question de payer 480 euros l'ensemble (2 entretiens + test) ! J'ai demandé à quelqu'un du forum et j'attends patiemment sa réponse Very Happy
Et toi, tu as l'intention de le passer ? Qu'attends-tu (à part les moyens bien sûr) ? Le temps est précieux tu sais Papy

C'est difficile de se dire "est-ce que je suis plus intelligent qu'untel ou pas", parce qu'entre l'intelligence et la culture parfois on mélange les deux. Donc j'ignore si je suis plus ou moins intelligente que la moyenne, il m'est d'avis que oui, mais de là à atteindre et dépasser les 130 de QI je ne crois pas...

Pour moi l'intelligence c'est une capacité et une qualité de raisonnement, une certaine logique, un côté réfléchi, associés à une vitesse de traitement, qui n'a rien à voir avec la culture. Mais aussi une capacité d'adaptation. Je connais des gens qui n'ont pas été beaucoup à l'école mais que j'estime être très intelligents, et d'autres qui ont un master trucmuche et que je trouve cons à bouffer du foin. Donc bon, faut jamais tirer de conclusions hâtives. Sans compter qu'on est tous le con ou l'intelligent de quelqu'un Pété de rire

Et pour répondre à ta question sur l'hypersensibilité, oui on me dit souvent que je suis trop susceptible, que je prends tout trop à coeur, un rien m'atteint trop facilement, que je suis trop réactive, trop directe, et bla bla bla... J'ai comme toi la crainte de "n'être qu'hypersensible" sans avoir l'intellect qui suive (j'ai lu que près de 30% de la population serait concernée, ce qui fait pas mal), et cela pourrait donc être tout simplement aussi la cause de mes particularités.


Voilà jeune CarpeDiem Very Happy





LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Ven 10 Mai 2013 - 14:39

Ragondin a écrit:Je n'ai vraiment pas essayé de t'en dissuader, j'ai répondu à ta question.

Oui, j'ai jamais dit le contraire Long hug

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par filigrane le Ven 10 Mai 2013 - 16:42

.


Dernière édition par filigrane le Mer 22 Mai 2013 - 8:27, édité 1 fois

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Ven 10 Mai 2013 - 19:17

Tu as réussi à te construire une vie qui a l'air satisfaisante, et c'est pas rien Wink
Le test ne serait plus qu'une formalité pour toi. Peut-être pour apporter la pièce centrale et manquante au puzzle. Le tout étant de se lancer, je crois que le jour où ce sera le cas pour moi je ne vais pas en mener large pale
Mais depuis que j'ai pris connaissance de la zébritude, je ne pense plus qu'à ça, aux caractéristiques, et oui là je me reconnais, et là non, j'oscille entre oui ce serait possible, et le lendemain non je suis pas assez intelligente. J'ai super envie de passer le test malgré le gros risque que ce soit négatif, parce que je ne tiendrai pas 6 mois dans cet état d'excitation Hamster

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par filigrane le Ven 10 Mai 2013 - 19:34

C'est la premiere fois qu'on me dit ça..... que j'ai réussi à me construire une vie qui a l'air satisfaisante. J'y avais jamais pensé de cette façon là. Ca me fait plaisir en tout cas Smile

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Ven 10 Mai 2013 - 20:38

Ben oui 2 enfants c'est pas rien Winner
Selon toi, ont-ils des traits de zébrillons par hasard ? Parce qu'apparemment c'est un peu héréditaire cette affaire et pas mal de parents se reconnaissent dans leurs enfants donc cela pourrait te donner quelques pistes si tu constatais qu'eux non plus ne sont pas commes les autres gamins de leur âge...

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par filigrane le Ven 10 Mai 2013 - 21:15

.


Dernière édition par filigrane le Mer 22 Mai 2013 - 7:58, édité 1 fois

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Sam 11 Mai 2013 - 13:25

Heureusement que pleins de petits et grands zèbres vont bien cheers

C'est peut-être plus complexe pour celles et ceux qui n'ont été détectés plus jeunes ou qui n'ont pas eu la chance d'avoir un environnement familial favorable ou suffisamment équilibré...

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par dessein le Dim 12 Mai 2013 - 10:46

bonjour,
.


Dernière édition par dessein le Jeu 27 Juin 2013 - 9:18, édité 1 fois

dessein
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par LillyKat le Dim 12 Mai 2013 - 12:31

Tout à fait d'accord avec toi Dessein, le QI n'explique pas tout. Que l'on soit zébré officiel ou pas, il y a des difficultés en lien avec la zébritude et d'autres non. Admettons qu'après avoir passé le test je me découvre zébrée, ok je vais dans un premier temps me dire "Ouf, tous ces soucis à cause de ça !", une bonne excuse en somme, mais c'est pas ça qui va les résoudre. Sans compter que derrière des soi-disant caractéristiques zébresques peuvent se cacher de vraies pathologies qui si elles ne sont pas prises en charge ne s'envoleront pas par miracle. Si le diagnostic est négatif, il est certain que je ne pourrai plus me cacher derrière l'excuse pratique et plus "flatteuse" de la zébritude... Ben oui, il faut pas se leurrer, c'est plus agréable moralement de se dire que tout est dû à la douance plutôt que de reconnaître que j'ai quelques vieilles névroses à soigner et que je dois me remettre en question. C'est sans doute pour cette raison que pas mal de personnes ont la crainte de passer le test (moi la première Laughing )

Le résultat positif que tu as eu ne t'a pas aidée du tout, même 3 ans après ?

LillyKat
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 08/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par dessein le Dim 12 Mai 2013 - 14:40

pour l'instant non.

dessein
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, âne ou mulet ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:58


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum