zèbre et infidélité

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par 404 le Mer 24 Oct 2018 - 12:55

D'accord, et si elle sait qu'elle punit l'autre, mais ne veut pas donner son accord parce que son ego l'en empêche, parce que malgré ca elle se sentirait trop blessée et se sentirait obligée de partrir? On n'est humain, on n'est pas toujours rationnels.
Oui tromper son "amour" pour du sexe c'est nombriliste dans ce cas, mais est ce que c'est pour autant condamnable de manière absolue?
Tu as déjà été avec une personne qui traversait une phase personnelle qui la transformait, genre une dépression? Les accords tacites du début de la relation ne sont plus les même. Et est-ce que partir parce que l'autre est à un moment de sa vie dans laquelle tu as moins de place, c'est pas nombriliste? Est-ce que ca l'est pas encore plus que l'infidélité?

Je trouve que la situation que tu décrit est parfaitement saine, aimer une autre personne que son conjoint et partir. C'est effectivement sain et courageux, mais la on parle du cas "extrême", celui ou c'est facile de juger.

404

Messages : 160
Date d'inscription : 11/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Invité le Mer 24 Oct 2018 - 13:01

Finalement, on va affiné encore et encore et va tomber sur un texte où je serais peut-être d'accord avec toi ou alors je ne serais jamais d'accord avec ce qui me heurte (ce qui est la cas en ce moment)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Asperzebre le Mer 24 Oct 2018 - 13:17

Message rédigé pour répondre à celui de 404 de 12h29 (j'ai vu que d'autres messages étaient arrivés le temps que j'écrive, je ne les ai pas encore lus).

Dans le cas de figure que tu exposes, je pense que le dialogue est indispensable, et qu'aller voir ailleurs sans en parler est la pire des solutions (sauf pour quelqu'un purement égoïste qui se contrefiche de son partenaire, mais que fait une telle personne en couple?).
Il faut en parler au sein de son couple, expliquer à son partenaire de vie qu'on a besoin d'une vie sexuelle, que ce besoin n'est pas assouvi dans l'état actuel de la relation, qu'on a besoin de l'assouvir, et qu'on souhaiterait pouvoir le faire sans que ça ne remette le couple en question.
Ensuite, tout dépend de la réaction de la personne qui n'a plus envie de sexualité.

Et là, je vois différents cas de figure.
-RéactionA: Ok, je comprend, tu peux avoir une vie sexuelle ailleurs.
Si la personne ayant cette réaction accepte que son partenaire aille voir ailleurs tout en étant honnête avec elle, tout va bien, on est dans une relation de confiance et c'est bien plus sain pour le couple que si les choses avaient été faites dans le dos.

-Réaction B:Je prend en compte le fait que tu aies besoin de sexualité, mais j'ai besoin d'exclusivité sexuelle, du coup c'est avec moi que ça se passera, et avec personne d'autre.
Là, on entre dans la recherche du compromis, chacun faisant un pas vers l'autre pour trouver un juste équilibre dans le respect des besoins de chacun.
Si le maximum de sexe supportable par la personne n'étant pas en besoin de sexualité est inférieur au minimum de sexe nécessaire pour l'autre personne, un terrain d'entente est envisageable (l'un trouvera qu'ils font trop l'amour à son goût, mais que ça passe encore, l'autre qu'ils ne le font pas assez à son goût, mais que ça passe encore).
Sinon, c'est voué à l'échec (l'un vivra mal le fait d'avoir trop de sexe, l'autre vivra mal le fait d'être en manque de sexe).
Dans les deux cas de figure c'est une épreuve pour le couple qui ne peut apporter que du positif: soit le couple en sort renforcé, soit il casse, mais c'est qu'il n'était pas fait pour durer, car les besoins des deux personnes étaient devenus incompatibles, et du coup poser le problème aura permis de s'épargner des années à essayer de faire perdurer un couple qui n'avait plus de raison d'être.

-RéactionC: Non, c'est hors de question que tu aies une vie sexuelle ailleurs, mais tu n'en auras pas non plus avec moi car je n'en ai pas envie.
Là, c'est inacceptable, car la personne n'ayant pas envie de sexualité interdit à l'autre d'en avoir, il n'y a plus de respect des besoins de son partenaire.
Et si il n'y a pas de respect des besoins de son partenaire, c'est que le couple est mort.
Là encore, mieut vaut en parler, et renoncer à son couple en sachant que c'était la bonne chose à faire, plutôt que de faire des trucs dans le dos, de culpabiliser, et de maintenir une relation de couple basée sur le mensonge.

Communication, honnêteté, sincérité, voilà la base d'un couple qui fonctionne, si ces éléments ne sont pas présents des deux côtés, vous n'êtes pas avec la bonne personne.

PS: ce que j'écris ici est valable pour une situation de longue durée.
Si on est dans la situation d' une période de quelques semaines où notre partenaire depuis 10 ans ne veut plus de rapports sexuels, c'est beaucoup plus simple: soit on l'aime, et on patiente, soit on ne l'aime plus, on casse le couple et on va voir ailleurs. La tromperie ici est encore moins justifiable que dans une situation d'abstinence de longue durée (où elle reste un mauvais choix, mais compréhensible).
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par rené1 le Mer 24 Oct 2018 - 13:18

Quand commence l'infidélité? Vous connaissez les étapes jusqu'où c'est acceptable par "l'officiel/e", par la morale, par la société?
L'infidélité commence dans la pensée, la rencontre, l'action, un lit?
L’infidélité se définit par le secret (c'est ce que je comprends à lire certaines réflexions), l'infidélité, c'est du non-dit? du non partagé?
Combien de fois j'ai entendu des gens qui partageaient un café, une promenade, qui étaient bien ensemble, qui ne faisaient rien de mal(?) et qui étaient jugés comme infidèles aux yeux des autres....
Si être infidèle, c'est juste une relation physique...quelle triste et superficielle définition.

rené1

Messages : 36
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 48
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Asperzebre le Mer 24 Oct 2018 - 13:28

être infidèle, c'est être infidèle à ce qui est le fondement d'une relation, il n'y a aucun jugement de morale derrière.

Dans une relation extrêmement exclusive, fusionnelle, possessive, où chacun aurait, en début de relation, posé l'impératif suivant: "je ne veux pas que tu fréquentes une personne du sexe opposé sans m'en informer, même de manière purement amicale, car à mes yeux c'est de la tromperie", une simple promenade avec une personne de sexe opposé sans en informer son partenaire, c'est être infidèle.

Dans une relation libre, où chacun accepte que l'autre vive sa sexualité comme il l'entend avec qui il veut, sans rendre de comptes à personne, et où la seule limite serait "rapports protégés uniquement, je ne veux pas prendre de risques avec les MST", coucher régulièrement avec 15 personnes différentes sans que son partenaire soit au courant, ce n'est pas être infidèle, par contre coucher une seule fois hors du couple, mais sans préservatif, c'est être infidèle.

Bref, il y a autant de formes d'infidélités que de couples, c'est au cas par cas que ça se définit, mais dans tous les cas, l'infidélité dans un couple est inacceptable.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2068
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par rené1 le Mer 24 Oct 2018 - 13:50

Donc, quand on commence une relation, on met en place des limites à ne pas franchir ou pas ( dans les deux types de relations proposées). C'est réducteur, car on oublie l'évolution de nos êtres. Une "règle" peut être admise à un moment jusqu'au moment où l'on se sent à l'étroit.
La règle rassure, comme les termes d'un contrat. Elle balise nos comportements.
" dans tous les cas, l'infidélité dans un couple est inacceptable."...
Que faire si vous êtes bien avec les deux personnes? si vous appréciez l'une pour certaines qualités et l'autre pour d'autres? Que vous hésitiez à être franc(he) avec l'une des deux pour éviter de rajouter du chagrin à la désillusion ? quelle attitude à avoir? partir, quitter tout le monde?
Je ne parle de relations intimes , car souvent aux yeux des gens, c'est plus facile à juger, l'acte permet la sentence.
Est-ce que lire un article critiquant le pouvoir en place? Est-ce qu' élaborer une critique d'une loi en pensées fait de nous des révolutionnaires anarchistes?
Je crois qu'il faut apporter de la nuance dans la réflexion.
Inverser les rôles permet de prendre du recul ( et si je faisais ça ou bien et si c'est à moi que cela arriverait?)

rené1

Messages : 36
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 48
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Invité le Mer 24 Oct 2018 - 14:26

René1 tu dis que les règles rassurent, moi ce que je vois en ce moment c'est que vous essayer de convaincre d'autres personnes que vos règles sont acceptables, si elles le sont pour vous c'est déjà pas mal.
A chaque réponse il y a un début de négociation "d'accord, mais si on imagine que..."

Moi je vois juste une chose que la discussion est reine dans un couple.

Les règles fixées lors du début de la relation peuvent très bien évoluées si elles sont mises sur la table et qu'une nouvelles fois toutes les parties en présence sont d'accord sur l'évolution souhaité. Les règles rassurent, mais peuvent évoluer aussi avec le couple mais toujours avec les signatures de toutes les parties en bas de page.

Pour te répondre, ma réponse est : quitter tous le monde.
Pour moi, le fait de penser à quelqu'un d'autre, pas juste comme quelqu'un que l'on apprécie pour ami(e). C'est déjà le premier pas vers l’infidélité.
Je n'ai pas travaillé le sujet des révolutionnaires anarchistes alors j'éviterai sagement de me risquer à répondre à ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Manawydan le Mer 24 Oct 2018 - 14:30

J'insiste

Manawydan a écrit:ce n'est pas une question d'ego. Pas uniquement. C'est aussi une question de confiance. Comment baser une organisation familiale et l'éducation donnée aux enfant avec une personne qui peut partir du jour au lendemain ?
Comment pouvoir faire confiance à une personne dans un mode de vie en commun si elle est influencée ou si elle tient compte des desideratas d'une autre personne ?
Comment avoir des projets financiers communs si une tierce personne peut influencer le choix ou même bénéficier de ces finances?
Comment vouloir un enfant avec quelqu'un qui pense en vouloir aussi avec une autre personne ?
Les notions de confiance et de choix éclairés deviennent caduques.
Manawydan
Manawydan

Messages : 609
Date d'inscription : 29/07/2018
Age : 32
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par rené1 le Mer 24 Oct 2018 - 14:55

l'infidélité est sans doute juste l'illustration de la fin d'une histoire, ou d'un chapitre de vie.
En fonction des personnes, elle peut repartir avec les mêmes protagonistes ou aura besoin d'un nouveau casting.
Que ce soit en pensée ou en acte, elle met en lumière une relation rendue caduque par le temps . C'est peut-être aussi simple que ça.
Après chacun réagira en fonction de ses valeurs, de son vécu, de son milieu socio-culturel, de sa sensibilité.
Et il n'y aura sans doute pas de bonnes ou de mauvaises décisions, de la tristesse sûrement.
"Comment baser une organisation familiale et l'éducation donnée aux enfant avec une personne qui peut partir du jour au lendemain ?"
ça , c'est le propre de la relation: rien n'est figé! Mes cellules ont toutes été remplacées depuis le jour de mon mariage. On peut donc envisager que nos sentiments évoluent également. On peut ne plus vivre avec le parent de notre enfant, mais continuer à partager les mêmes valeurs.

rené1

Messages : 36
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 48
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par zouzounet le Jeu 25 Oct 2018 - 15:54

Darth Lord Tiger Kalthu a écrit:Ce fil est plus dédié du coup à l'infidélité qu'à une spécificité zèbre ou hqi ?

Je me suis souvent poser la question "Est-ce qu'un zèbre aime différemment?"
Je n'ai pas de réponse tranchée mais je constate que dans la majorité des couples qui se séparent, l'éponge est vite passée alors que chez les zèbres l'hyper affectivité génère des hyper réactions avec tous les travers que nous connaissons et l'intellectualisation +++.

zouzounet

Messages : 8
Date d'inscription : 16/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Invité le Jeu 25 Oct 2018 - 21:50

Ils ont bien de la chance ceux qui passent l'éponge facilement.
Je me demande tout le temps a quoi ça sert en d'en chier aussi longtemps pour au final en arriver à la même finalité, recommencer autre chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Amour impossible entre zèbres

Message par Casia9 le Dim 14 Avr 2019 - 15:58

Bonjour,
Je suis tombée sur ce post s'il y a quelques années, mais ce que Ysee raconte , et bah ça m'a touché car je me retrouve dans la même situation presque mot par mot.
Il y a quelques mois on m'a diagnostiqué comme HP, et je commence à mieux me.comprendre. mon conjoint depuis 10ans ne l'est pas et contrairement au mari d'Ysee, lui il n'a pas vraiment bien digéré la nouvelle je lui ai proposé de lire un livre mais m'a ignoré, il m'a dit qu'il savait que j'étais intelligente et basta il n'a pas dit un mot de plus sur le sujet.
On a commencé à se distancer il y a un certain temps mais on s'aime, je sais qu'un projet de vie avec lui est ce qu'il me faut... Où je croyais. On a décidé d'acheter une maison et la rénover... Que demander de plus comme projet à deux! Malheureusement il ne vit que pour ça et moi je suis devenue inexistante. On n'a pas d'enfants, mais quand même j'ai essayé de résoudre les problèmes et assainir le couple.
Et c'est là que la tentation est arrivée, d'abord un homme qui m'a traité comme princesse et avec lui j'ai eu une liaison, je sais ce que vous pensez, mais pendant 10ans l'infidélité ce n'était même pas envisageable. Cet homme a décidé de couper tout contact avec moi, car il ne pouvait supporter l'idée d'être avec une femme menteuse, pécheresse comme.moi.
Au même temps , au boulot pareil que pour Ysee , j'ai commencé à parler et me rapprocher d'un de mes collègues mais sans attirance ni intérêt sexuel, juste de connaître la personne comme un bon ami, car étonnamment il réfléchit comme moi. Je suis sûre qu'il est HP mais il se fera jamais diagnostiquer. Il est célibataire et venait de sortir d'une relation.
Il y a deux semaines, on a commencé a parler un peu plus "sexuel" et il a fini par avouer des sentiments pour moi, ce qui m'a donné un electroshock et je me suis rendue compte que les seuls jours où j'étais de bonne humeur, c'est quand je parlais avec lui, et que petit a petit moi aussi j'ai développé des sentiments pour lui. Il y a une semaine on devait aller dans un bar pour l'anniversaire d'une collègue et toute la soirée on essayé de se donner la main, une main sur la jambe... A la fin de la.soiree j'ai fini chez lui et voilà. Il y a eu le weekend et là semaine on a parlé et il a dit qu'il allait partir et que sa conscience ne lui permettait pas d'être avec moi, car j'étais en couple et qu'il savait même pas quels étaient ses plans a futur, si je le suivais.
Il ne faut pas croire que je ne ressens pas de culpabilité, car justement c'est cette culpabilité qui m'a poussé pour la première fois de ma vie d'aller voir un psy.
Je comprends ce qu'il dit, je respecte et remercie même car il m'a fait voir les choses, mais je ne peux plus m'en passer de nos longues discussions, de notre camaraderie... Il a commencé a prendre de la distance au boulot et en un jour il a passé de me dévorer du regard à me traiter comme un pote. Je souffre énormément, car je suis hypersensible et même plus.
Hier soir on devait faire une sortie avec des collègues mais ils ne sont pas venus et on s'est retrouvé en tête à tête dans un bar, tout allait en bonne amitié comme avant, mais plus la soirée avançait plus l'attirance qu'on a se faisait évidente.
Je suis sûre qu'on s'aime, mais j'aime aussi mon conjoint, pour ceux qui disent que ce n'est pas possible, et bah si. Ma toute nouvelle zebritude a trouvé son égal et je veux être avec lui, c'est tout. Mais mon cœur ou cet amour tendre envers un amant doux et qui a été forgé pendant des années aime.mon conjoint. Je ne saurais pas choisir.
Mais il me semble que mon zèbre a pris sa décision et partira même si ça nous déchire le cœur car l'affinité est affolante et j'avais jamais rencontré une personne comme lui.

Je suis désolée de vous embêter avec ceci, mais j'avais besoin de.partager sinon je crois je vais devenir folle. Mon cœur souffre énormément, et je me sens comme dans une tragédie grecque (poussée par mon imaginaire bien sûre)
J'aimerais tant savoir comment Ysee a fini son histoire.


Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Lylee le Dim 14 Avr 2019 - 16:19

Casia9 a écrit:Bonjour,
Je suis tombée sur ce post s'il y a quelques années, mais ce que Ysee raconte , et bah ça m'a touché car je me retrouve dans la même situation presque mot par mot.
Il y a quelques mois on m'a diagnostiqué comme HP, et je commence à mieux me.comprendre. mon conjoint depuis 10ans ne l'est pas et contrairement au mari d'Ysee, lui il n'a pas vraiment bien digéré la nouvelle je lui ai proposé de lire un livre mais m'a ignoré, il m'a dit qu'il savait que j'étais intelligente et basta il n'a pas dit un mot de plus sur le sujet.
On a commencé à se distancer il y a un certain temps mais on s'aime, je sais qu'un projet de vie avec lui est ce qu'il me faut... Où je croyais. On a décidé d'acheter une maison et la rénover... Que demander de plus comme projet à deux! Malheureusement il ne vit que pour ça et moi je suis devenue inexistante. On n'a pas d'enfants, mais quand même j'ai essayé de résoudre les problèmes et assainir le couple.
Et c'est là que la tentation est arrivée, d'abord un homme qui m'a traité comme princesse et avec lui j'ai eu une liaison, je sais ce que vous pensez, mais pendant 10ans l'infidélité ce n'était même pas envisageable. Cet homme a décidé de couper tout contact avec moi, car il ne pouvait supporter l'idée d'être avec une femme menteuse, pécheresse comme.moi.
Au même temps , au boulot pareil que pour Ysee , j'ai commencé à parler et me rapprocher d'un de mes collègues mais sans attirance ni intérêt sexuel, juste de connaître la personne comme un bon ami, car étonnamment il réfléchit comme moi. Je suis sûre qu'il est HP mais il se fera jamais diagnostiquer. Il est célibataire et venait de sortir d'une relation.
Il y a deux semaines, on a commencé a parler un peu plus "sexuel" et il a fini par avouer des sentiments pour moi, ce qui m'a donné un electroshock et je me suis rendue compte que les seuls jours où j'étais de bonne humeur, c'est quand je parlais avec lui, et que petit a petit moi aussi j'ai développé des sentiments pour lui. Il y a une semaine on devait aller dans un bar pour l'anniversaire d'une collègue et toute la soirée on essayé de se donner la main, une main sur la jambe... A la fin de la.soiree j'ai fini chez lui et voilà. Il y a eu le weekend et là semaine on a parlé et il a dit qu'il allait partir et que sa conscience ne lui permettait pas d'être avec moi, car j'étais en couple et qu'il savait même pas quels étaient ses plans a futur, si je le suivais.
Il ne faut pas croire que je ne ressens pas de culpabilité, car justement c'est cette culpabilité qui m'a poussé pour la première fois de ma vie d'aller voir un psy.
Je comprends ce qu'il dit, je respecte et remercie même car il m'a fait voir les choses, mais je ne peux plus m'en passer de nos longues discussions, de notre camaraderie... Il a commencé a prendre de la distance au boulot et en un jour il a passé de me dévorer du regard à me traiter comme un pote. Je souffre énormément, car je suis hypersensible et même plus.
Hier soir on devait faire une sortie avec des collègues mais ils ne sont pas venus et on s'est retrouvé en tête à tête dans un bar, tout allait en bonne amitié comme avant, mais plus la soirée avançait plus l'attirance qu'on a se faisait évidente.
Je suis sûre qu'on s'aime, mais j'aime aussi mon conjoint, pour ceux qui disent que ce n'est pas possible, et bah si. Ma toute nouvelle zebritude a trouvé son égal et je veux être avec lui, c'est tout. Mais mon cœur ou cet amour tendre envers un amant doux et qui a été forgé pendant des années aime.mon conjoint. Je ne saurais pas choisir.
Mais il me semble que mon zèbre a pris sa décision et partira même si ça nous déchire le cœur car l'affinité est affolante et j'avais jamais rencontré une personne comme lui.

Je suis désolée de vous embêter avec ceci, mais j'avais besoin de.partager sinon je crois je vais devenir folle. Mon cœur souffre énormément, et je me sens comme dans une tragédie grecque (poussée par mon imaginaire bien sûre)
J'aimerais tant savoir comment Ysee a fini son histoire.

Je n ai pas le temps de te répondre plus actuellement mais sache qu'on est nombreux dans ce cas là. La différence avec toi me concernant c'est que je ne ressens aucune culpabilité, ou très peu, j'ai mis un mur entre le moi lisse que tout le monde attends et le moi réel qui s'est engouffré sans le savoir dans des choses qui ne me conviennent pas sur le long terme mais je ne savais pas à l epoque que me conduite comme tout le monde ne ferait pas de moi quelqu'un de plus "normal". (relation de couple, propriétaire tout ça tout ça..) même si je suis heureuse avec mon partenaire et avec mes projets concrétisés il me manque quelque chose au quotidien et ... je sais où chercher pour obtenir un certain équilibre.. Si tu veux discuter en privé c'est avec plaisir Wink

Du coup, tu essaies de faire un choix entre ton conjoint et ce collègue devenu amant ?

Lylee

Messages : 75
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 30
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Mentounasc le Dim 14 Avr 2019 - 18:12

Bonjour Ysée,

loin de moi toute idée de jugement, et je ne vais pas te donner de conseils sur ce que tu dois faire avec cet homme.
Mais ce que tu écris suscite des observations d'une évidence absolue.

Ysée a écrit: je me demandais si le fait de le vivre en tant que zèbre (que je suis) était différent.

Ysée a écrit: Etant un vrai zèbre

Ysée a écrit: ce que bien sur je perçois même s'il est extrêmement discret, je ne suis pas zèbre pour rien

D'abord, le fait de souligner ta zébritude revient à montrer que tu t'interroges encore dessus. Comme si le fait d'être zèbre était incompatible avec ce que tu vis.
Il y a une explication simple à cela : beaucoup d'entre nous perdent de vue que zébritude et caractère sont deux choses différentes, même s'il y a des interactions.
On peut, par exemple, parfaitement être zèbre et un vrai salaud, même si la tendance générale des rayures est à être très empathique. Le profil psychique d'un zèbre est une généralité concernant la répartition de certains aspects, mais il n'est en aucun cas figé ni identique pour tous les individus.
Tout cela pour te dire que tu dois commencer par "enlever" ta zébritude de ton questionnement, ça ne t'amènera rien d'autre que te compliquer la résolution du problème.

Ysée a écrit: étant très fidèle de nature
Ysée a écrit: nous avons décidé d'attendre 10 mois avant de prendre une décision qu'elle quelle soit

Là aussi, j'ai l'impression que tu te mélanges les pinceaux.
Si tu étais vraiment aussi fidèle que tu le clames, tu n'en serais même pas à discuter avec le bonhomme de la suite à donner. Non, tu aurais tout simplement ignoré tes pulsions en les mettant sous éteignoir et tu aurais fait "semblant de rien" avec le bonhomme (oui, ce serait une frustration, je te l'accorde). Mais non, c'est un peu comme si tu avais décidé de te mentir à toi même en te disant "je suis fidèle, donc je couche pas pour l'instant, mais j'envisage déjà de le faire". Si tu as fait un peu de droit, tu devrais savoir que ce comportement moral s'apparente à un commencement d'exécution. Et donc tu ne peux prétendre à l'étiquette de fidélité que tu te mets sur la tête.

Ysée a écrit: ayant besoin de différencier le sexe et l'amour (qui pour moi ne font qu'un)

Alors là c'est un comble : d'un côté tu dis que ça ne fait qu'un, et de l'autre que ce sont deux choses différentes.
En fait là encore, cela prouve que tu te mens inconsciemment à toi même : tu te cherches des justificatifs parce que tu ne sais pas où est la solution.


En fait, je n'aimerai pas être à ta place.
Il me semble que tu n'as de choix qu'entre deux attitudes extrêmes :
- soit vivre cette passion en te disant par exemple que la vie est courte, qu'il faut s'amuser ou dieu sait quelle justification;
- soit te dire que tu as une vie très heureuse et que tu risques de la perdre pour une aventure dont tu ne sais même pas si elle perdurera (on sait ce qu'on perd, on ne sait jamais ce qu'on gagne…).

Tu peux éventuellement choisir deux autres solutions, mais qui présentent de gros risques aussi :
- vivre une relation extraconjugale le plus discrètement possible… tu devines les complications…
- parler à ton mari de ce qui t'arrive et voir ce qui en ressortira !

Dans tous les cas, ta zébritude n'a aucun rôle à jouer là dedans, c'est une affaire de sentiments, de caractères, d'hormones et de pulsions.
Tu dois juste te dire que chaque fois que tu vas engager un dialogue avec le collègue, tu vas mettre un doigt supplémentaire dans l'engrenage, et que ça rendra d'autant plus difficile ta décision ultérieure..

Je te souhaite bon courage avec ce problème vieux comme le monde...
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 214
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 62
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Dim 14 Avr 2019 - 18:41

Merci Lylee pour ta réponse, d'abord oui je culpabilise mais ne crois pas que je torture avec ça. A chaque fois que je me retrouve près de lui, j'oublie tout, mais c'est plutôt lui qui a mis un frein à la relation, lui culpabilise énormément et maintenant préfère s'éloigner.
Bien que hier, le simple contact de nos mains, a fait des étincelles pour les deux. Mais il ne veut pas être en qualité d' "amant" et devoir se cacher. Je comprends.
De.mon côté mon conjoint, je ne crois pas il comprenne du tout la situation, mais il est incapable de voir le.malheur que j'ai et ne veux rien entendre. Sûrement un mauvais exemple familiale.
Mon choix est plutôt obligé et fait, mais je crois je parle pour les deux et tant cet autre homme comme moi, on ne peut plus s'en passer l'un de l'autre, plus mentalement que physiquement mais quand même.
J'ai rencontré un zèbre comme moi avec qui on est tombé amoureux, mais nos situations de vie nous empêchent tout.

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Lylee le Dim 14 Avr 2019 - 19:36

As tu pu/osé exprimer tes attentes et tes envies à ton conjoint actuel? lui dire à quel point tu te sens malheureuse et seule sur certains points ? J'ai l'impression que tu penses qu'il est tel qu'il est et que jamais tu ne pourras t en satisfaire, peut-être t es tu lassée de cette relation? Sais tu ou tu en es dans tes sentiments ? Tu te retrouves coincée entre quelqu'un que tu aimes mais qui ne t apportes pas l essentiel et quelqu'un qui peut t apporter ce dont tu rêves actuellement mais avec qui tu ne peux pas construire une réelle histoire (d'ailleurs qu est ce qui coince ?) .. Il faut faire un choix malgré toi..

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Lylee

Messages : 75
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 30
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Fab69 le Dim 14 Avr 2019 - 21:11

Salut Casia9,
Je pense comprendre ce que tu vis... et je sais que c'est dur. J'ai vécu une situation similaire...
Moi aussi je crois qu'il est possible d'aimer 2 personnes.
Comme ton conjoint, j'ai fait souffrir ma partenaire avec un projet de maison qui a pris trop de place au détriment d'elle. Je ne m'en suis rendu compte que plus tard, en en parlant avec elle. Mais je souhaitais bien faire, je construisais notre foyer, c'était important pour moi, et je le faisais pour notre famille. Peut-être en est-il de même pour ton conjoint, peut-être ne se rend-il pas compte que votre couple n'a plus assez de place à cause de ça ?
Si je peux me permettre un conseil, ce serait de parler avec lui. Peut-être ne pas tout dire, mais exprimer ton mal-être, tes doutes. Beaucoup m'ont dit que le pire n'était pas la tromperie en soit, mais le mensonge. Et de toutes manières, il y a des chances que quoi que tu fasses, tu sois amenée à lui en parler un jour...

Fab69

Messages : 17
Date d'inscription : 08/07/2018
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Dim 14 Avr 2019 - 21:22

Merci Fab69 , en effet la maison a pris toute la place, je comprends ses intentions et son stress, mais sans moi pas de foyer. J'ai déjà essayé de parler avec lui à plusieurs reprises et dès que je commence il se lève et s'en va. Ou bien me dit que j'exagère tout. Avant même que je songe à trouver quelqu'un (que d'ailleurs je n'ai pas du tout cherché) j'ai essayé de lui dire que notre couple avait des problèmes qu'on était en crise et que si on en parlait pas j'allais finir par m'en aller. Il m'a juste répondu : "bah, vas-y va t'en". Je sais qu'il ne veut pas que je parte et qu'il m'aime, mais on l'a éduqué comme ça. Après cette conversation, une semaine plus tard j'ai eu mon premier affaire avec quelqu'un que ça faisait des mois qui me draguait. Je ne suis pas fière ni contente de ça, je regrette et je me sens comme une ordure.
Je vais faire tout pour qu'il le sache jamais car ceci le détruirait, mais.... Je veux qu'on revienne comme avant, un couple et non un gars et sa maison avec une coloc

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Lylee le Dim 14 Avr 2019 - 21:25

Casia9 a écrit:Merci Fab69 , en effet la maison a pris toute la place, je comprends ses intentions et son stress, mais sans moi pas de foyer. J'ai déjà essayé de parler avec lui à plusieurs reprises et dès que je commence il se lève et s'en va. Ou bien me dit que j'exagère tout. Avant même que je songe à trouver quelqu'un (que d'ailleurs je n'ai pas du tout cherché) j'ai essayé de lui dire que notre couple avait des problèmes qu'on était en crise et que si on en parlait pas j'allais finir par m'en aller. Il m'a juste répondu : "bah, vas-y va t'en". Je sais qu'il ne veut pas que je parte et qu'il m'aime, mais on l'a éduqué comme ça. Après cette conversation, une semaine plus tard j'ai eu mon premier affaire avec quelqu'un que ça faisait des mois qui me draguait. Je ne suis pas fière ni contente de ça, je regrette et je me sens comme une ordure.
Je vais faire tout pour qu'il le sache jamais car ceci le détruirait, mais.... Je veux qu'on revienne comme avant, un couple et non un gars et sa maison avec une coloc
Oui enfin il ne montre pas de quoi avancer non plus.. Tu as envie de rester avec quelqu'un qui se fou de tes besoins ?.. Je suis directe désolée mais de ce que tu nous dis sincèrement.. c'est dur de sa part. :/

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Lylee

Messages : 75
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 30
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Dim 14 Avr 2019 - 21:34

En effet Fab69, il était doux, gentil mais depuis cette maison il a changé, là depuis 17h que je ne le vois pas, car il retape la.maison. je ne peux pas l'aider car allergique à la poussière je commence à avoir de l'asthme.
J'insiste sur le fait de l'exemple de famille car sa mère avec son père a été pareille. Son père est tombé dans une forte dépression pendant deux ans qui l'a même poussé à boire, la mère au lieu de se rapprocher elle faisait demi tour et s'en allait car pour elle c'était agaçant . Le Mr. a fini par fragiliser son cœur, mais là il allait un peu mieux car il avait commencé à trouver des amis, malheureusement il est décédé d'un arrêt cardiaque très probablement à cause de l'alcool (qu'il commençait à quitter)
En plus mon copain est devenu obsédé avec l'argent et a commencé à comptabiliser chaque sou que je lui dois ou pas... On n'avait jamais eu des disputes d'argent en 10ans.
Je voulais juste que le garçon doux d'avant revienne, mais entre temps un autre garçon aussi disfonctionnel que moi est apparu et mon cœur commence à partir.

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Rodolfo123 le Dim 14 Avr 2019 - 21:57

encore une femme inconstante qui ne sait pas ce qu'elle veut. Les deux mecs méritent mieux.

Rodolfo123

Messages : 5
Date d'inscription : 27/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Lylee le Dim 14 Avr 2019 - 22:04

Rodolfo123 a écrit:encore une femme inconstante qui ne sait pas ce qu'elle veut. Les deux mecs méritent mieux.
Je pense que tu peux garder tes phrases pour toi. ça ne fait pas avancer le pb de Mme.

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Lylee

Messages : 75
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 30
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Dim 14 Avr 2019 - 22:08

Pas de soucis, chacun est libre de s'exprimer, dommage que pour certains un forum de la sorte ne serve qu'à insulter et dégrader les autres, je me sens mal pour ces personnes là et je ne fais attention qu'aux messages vraiment pertinents

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Fab69 le Dim 14 Avr 2019 - 22:49

Mon expérience personnelle a complètement changé mon point de vue sur ces situations qui sont souvent beaucoup plus complexes qu'il n'y parait. Il est sans doute normal et sain que tu culpabilises mais ne te considère pas comme une ordure.
Certains de ceux qui ont vécu de tels évènements peuvent comprendre, ainsi que ceux qui sont très ouverts d'esprit comme il y en a tant sur ce forum. Et nul ne peut juger les affaires sentimentales d'autrui.

Fab69

Messages : 17
Date d'inscription : 08/07/2018
Age : 40
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Lun 15 Avr 2019 - 0:56

Merci, pour tes messages, je ne sais pas si c'est l'influence de la société où on vit, mais je me sens comme la grande méchante, menteuse, malhonnête, etc.
En vrai je me sens juste très seule et je ne cherchais pas à être comme ça, tout le contraire, je sais ce qu'on ressent quand ta moitié te trompe et je ne voulais jamais arriver à ce point là. Mais pour expliquer.... En 7mois j'ai déjà perdu 15 kg, j'étais complètement transparente et je ne me sentais même pas une femme à part entière. Maintenant je me retrouve, mon vrai moi ressors et même la psy m'a dit qu'il valait mieux une erreur de la sorte qu'à passer des années sous antidépresseurs.
Mais ceci ne m'aide pas, je me sens mal et au même temps j'ai tellement envie de pouvoir donner à cette nouvelle personne ce qu'il convoite : une vraie relation , un vrai romance, sans l'ombre d'un autre. Le problème : je ne peux pas. Et je sais je l'ai perdu.
Je ne suis pas une femme inconstante qui ne sait pas ce qu'elle veut. J'ai respecté et aimé et tout sacrifié pour une personne pendant 10ans, pour qu'à la fin pour de l'argent il me néglige. Je veux réparer les assiettes cassées, mais pas de coopération.
On rajoute qu'il fait a peine 4 mois j'ai appris je suis HP et testée avec résultats en main un mois. Et voilà que quelqu'un aussi torturé que moi, aussi triste et obscur que moi apparaît dans la scène, ça fait beaucoup de choses dans ma vie.

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par rené1 le Lun 15 Avr 2019 - 9:58

perso, je prendrais du recul, car à vous lire, cela me semble très confus. Que de nouvelles choses après 10 ans de doux projets: découverte de sa douance, ce qui implique un nouveau regard sur soi ( j'ai partagé cette impression), déception suite aux réactions de l'élu de toujours, et rencontres amoureuses brillantes par la nouveauté. Il y a de quoi être bouleversée , inquiète et perdue.
Pris dans ce tourbillon de questions, j'ai le sentiment qu'une distance s'impose (même ponctuelle ( un w-e à la campagne, dans une location, seule) ou plus longue illustrée par un déménagement). Mais très sincèrement, il vous faut vous retrouver avec vous -même et continuer un travail psy en parallèle ; et en parler aussi avec des gens "neutres"( évitez famille( parfois), amis communs, collègues...) pas évident.
relisez le commentaire de Mentounasc, je le trouve très pertinent et plein de bon sens. Bon courage, et prenez le temps de la réflexion.

rené1

Messages : 36
Date d'inscription : 21/07/2018
Age : 48
Localisation : belgique

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par RonaldMcDonald le Lun 15 Avr 2019 - 10:30

Casia9 a écrit:Merci, pour tes messages, je ne sais pas si c'est l'influence de la société où on vit, mais je me sens comme la grande méchante, menteuse, malhonnête, etc.

Nul n'est parfait, on essaye de faire au mieux avec ce qu'on a. Et parfois, on a un jeu avec des cartes qui ne collent pas entre elles. Et on trouve la partie très, très, très longue.

Casia9 a écrit:En vrai je me sens juste très seule et je ne cherchais pas à être comme ça, tout le contraire, je sais ce qu'on ressent quand ta moitié te trompe et je ne voulais  jamais arriver à ce point là. Mais pour expliquer.... En 7mois j'ai déjà perdu 15 kg, j'étais complètement transparente  et je ne me sentais même pas une femme à part entière. Maintenant je me retrouve, mon vrai moi ressors et même la psy m'a dit qu'il valait mieux une erreur de la sorte qu'à passer des années sous antidépresseurs.

Donc ça t'a fait du bien? Ca t'a permis de survivre? Et en plus pas de grossesse avec l'amant? Ben, au final, je ne suis pas sur que tu aie fait un mauvais choix. Moi aussi, ça me ferait chier que ma femme me trompe, mais si c'est pour elle ça ou la chute.....

Casia9 a écrit:Mais ceci ne m'aide pas, je me sens mal et au même temps j'ai tellement envie de pouvoir donner à cette nouvelle personne ce qu'il convoite : une vraie relation , un vrai romance, sans l'ombre d'un autre. Le problème : je ne peux pas. Et je sais je l'ai perdu.

Je n'ai pas grand chose à dire là-dessus. J'ai un jour eu ce genre de choix à faire, aussi. J'ai eu un quart de seconde pour me décider. J'ai reculé. Pour le bien de mes enfants(enfin, juste ma fille, à l'époque). Mais oui, c'est le genre de choix qui reste en tête, et on se demande pendant des années si on a fait le bon choix. Après, j'ai une femme qui fait des efforts, elle, même si tout n'est pas parfait entre nous.

Casia9 a écrit:Je ne suis pas une femme inconstante qui ne sait pas ce qu'elle veut. J'ai respecté et aimé et tout sacrifié pour une personne pendant 10ans, pour qu'à la fin pour de l'argent il me néglige. Je veux réparer les assiettes cassées, mais pas de coopération.

On a ton point de vue, pas le sien, hein...... Maintenant, si tu ne ressens aucun effort de sa part, je comprends ta lassitude. Quels que soit les torts de chacun, quand on fait face à un mur, il est dur de garder la foi.

Casia9 a écrit:On rajoute qu'il fait a peine 4 mois j'ai appris je suis HP et testée avec résultats en main un mois. Et voilà que quelqu'un aussi torturé que moi, aussi triste et obscur que moi apparaît dans la scène, ça fait beaucoup de choses dans ma vie.

Je suis passé par le tambour de la machine à laver, aussi, récemment. Pour d'autres raisons. Je n'ai pas, un an plus tard, encore retrouvé le contrôle de ma vie, qui continue à aller ou elle veut, et non pas ou je veux, alors même que les sources de stress ont été presque toutes réglées. C'est une situation fort délicate. J'imagine que tu ressens un peu la même chose.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 616
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 43
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Meganaram le Lun 15 Avr 2019 - 11:09

D'après mon expérience, les zèbres sont encore moins fidèles que les non-zèbres, en partie parce qu'ils sont généralement moins sujets aux diktats sociaux dont les origines remontent à des temps reculés où l'humanité était ignare et soumise à des croyances et des pratiques répondant aux nécessités de l'époque. Dommage qu'elles aient la vie dure, et qu'il soit donc si difficile pour la plupart des gens d'être libres dans leur vie amoureuse et sexuelle.

Meganaram
Meganaram

Messages : 68
Date d'inscription : 03/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Lun 15 Avr 2019 - 11:09

Ce sujet date de 2013... je sais il est si universel et récurrent. Mais il  n'y a pas de réponse absolue.

Pour y voir clair...soyez fidèle à vous-même Wink
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1282
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 100
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Lun 15 Avr 2019 - 14:31

Vraiment merci à tous pour vos messages,
Je suppose comme tout le temps va me montrer un peu le chemin, pour l'instant je donne un peu plus d'attention à cette maison qui me hante, je donne de l'espace à ce nouvel amoureux pour qu'il mette au clair ses idées et sentiments, et moi j'essaie de cacher sous les verrous derrière la grosse porte en chêne mes sentiments pour ne pas partir en larmes à chaque moment que je le vois.
J'ai prévu continuer le suivi avec le Psy, mais pour l'instant le projet immobilier occupé mes économies.
Mais comme tout le monde dit, vous avez raison, ce que je convoite le plus là tout de suite, c'est de partir en voyage SEULE... Ou avec des amies. Si au moins j'avais la possibilité de rentrer à mon pays....
Une bonne chose dans tout ce chaos que c'est ma vie actuellement : je suis HP et maintenant je me comprends mieux et je sais je ne suis pas la seule !

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Mar 16 Avr 2019 - 9:27

Cela ne vous arrive pas de rêvasser que vous pouvez connaître les pensées des autres et surtout de faire comprendre à 100% ce qu'on ressens et pense.
Je n'arrive pas à le faire avec mon conjoint, dès que je lui ai annoncé ma surdouance il a vite sorti le sujet de sa tête, j'ai été testé en février pendant plusieurs séances, il a rien demandé. Le jour des résultats, pourtant il le savait, rien demandé, il voulait juste parler du plombier, des artisans, de l'argent. Il a su mes résultats car il a vu que je rangeait les docs quelques jours plus tard et m'a demandé ce que c'était.
A la moindre discussion il me sors le dialogue de " bien-sûr, tu es intelligente et moi très con" mais sinon la plupart du temps il ne s'est pas du tout intéressé, pourtant quelque chose de très important pour moi, voir vitale. J'ai été profondément blessée.

De l'autre côté, j'ai cette autre personne, qui m'a dit que je suis magnifique, même en sachant ma surdouance, qui me traite normal, qui m'ecoute. Problème : c'est un HP et dépressif. Je sais il veut à tout prix partir de cette ville, de ce travail. Notre différence d'âge n'aide pas et je comprends qu'il faudrait presqu'un miracle pour qu'on soit en couple. Malgré cela, malgré qu'il m'a dit qu'il faudrait juste être amis, car ma situation le dérange. Il continue d'avoir des attentions envers moi, hier il m'a apporté à manger. Il veut qu'on aille dîner.
Je ne veux pas être loin de lui. Je respecte qu'il ne veut pas une relation quand je suis avec un autre. Mais ses attentions ne font qu'aggraver la douleur et au même temps d'être encore plus amoureuse de lui. Il est ma drogue.
Je suis une femme insconstante.... Non, juste morte de peur et un cœur qui a besoin d'attention.
Je sais je me répète mais il y a tant de facteurs, tant de détails dans ma tête qui font insurmontable la situation.

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Invité le Mar 16 Avr 2019 - 13:26

Je ne sais pas trop comment te le dire sans me prendre un "assaut de la modération" en pleine figure, mais je vais essayer de prendre des pincettes. Il y a quelque chose dans ton discours et comment tu présentes cette histoire d' incongruent. Je viens d'un autre pays donc j'ai une autre culture, mais je n'ai pas cette sensation en lisant les posts des autres femmes de ce forum. Tes posts semblent écrits par un homme. Je te l'écrit car j'ai pensé qu'il pouvait t' être utile: enfin tout ce grand désordre que tu sens dans ta tête peut être dû au fait que tu as adopté la pensée de ces deux hommes. Peut être tu as perdu une partie de ton identité. Le fait que tu parles de drogue en te référant à une relation est plutôt indicatif de quelque chose de négatif. Réfléchis s'il est le cas car perdre sa capacité singulière de s'exprimer (qu'il soit à l'oral ou à l'écrit) est un symptôme qu'il doit nous faire réagir.

(pardon pour mes fautes - mais je crois que le message soit clair)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Hirondelle78 le Mar 16 Avr 2019 - 13:59

@casia9 : Ce qui me saute aux yeux, c'est surtout que cette histoire "d'amour" est surtout un moyen de fuir une angoisse existentielle qui n'a que peu de choses à voir avec X ou Y.
Ce qui me fait penser à ça, ce sont juste tes mots.

"j'ai cette autre personne, qui m'a dit que je suis magnifique, même en sachant ma surdouance,"
: tu veux que ta surdouance soit reconnue et bingo, il a les bons mots ! Pourquoi est ce comme ça désormais que tu veux qu'on te considère ?

"Cela ne vous arrive pas de rêvasser que vous pouvez connaître les pensées des autres et surtout de faire comprendre à 100% ce qu'on ressens et pense." projections, de ça tu rêves ! Lui, ce n'est pas toi.

"ce que je convoite le plus là tout de suite, c'est de partir en voyage SEULE." : c'est à dire fuir ! Mais quoi ?

"Et voilà que quelqu'un aussi torturé que moi, aussi triste et obscur que moi apparaît dans la scène," : je voudrais pas dire mais deux dépressifs ensemble forment rarement autre chose qu'une relation thérapeutique...

Bref, arrête de te torturer l'esprit sur ta culpabilité comme tu le dis ta psy parce que ce n'est que rajouter de l'angoisse à l'angoisse et que l'infidélité, chacun et chaque couple en a sa propre "définition".
Je ne me permettrais pas de juger ou encore moins de te dire quoi faire d'autant que je n'ai jamais eu à vivre ta prise de tête.

j'interviens juste pour te dire que pour éviter de mentir à l'autre, faut commencer par arrêter de se mentir à soi même et que c'est peut être ce que cette histoire t'oblige à faire. C'est même peut être sa seule raison d'être ?

Ah si quand même un conseil : surtout malheureuse tu ne parles pas de ça à ton ami dans le but qu'il te pardonne.
Déjà parce que faut pas trop compter dessus à moins qu'il ne t'aime plus ou qu'il soit maso et ensuite parce que c'est à toi d'assumer et te pardonner et pas à lui.
Si ta culpabilité te fait souffrir, elle ne concerne que toi.
Hirondelle78
Hirondelle78

Messages : 2578
Date d'inscription : 04/11/2018
Localisation : in good moods

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Invité le Mar 16 Avr 2019 - 14:36

J’ajouterai aussi: prends le temps de voir la maison bruler.
La fin d'une longue histoire ce n'est pas anodin et c'est encore plus dur si l'autre personne ne veut pas discuter avec toi. Car tu es obligée de faire le travail pour deux. Certaines formes de silence et d'élusion deviennent des formes de violence. Il y a un deuil à faire et en même temps il y a l'action d'allumer un feu pour détruire des veilles croyances et une autre toi du passé. Je crois qu'il s'agit des phases de transition que peut être les gens ont du mal à comprendre (car on aime le blanc ou le noir), mais ces phases sont bien utiles. Prends le temps d'être en couple avec toi même. Personne et non plus la morale publique vont te reprocher ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Polgara le Mar 16 Avr 2019 - 19:34

Mais moi je veux connaître la fin !!!
Finalement, elle a choisi lequel des deux ?! bounce
Polgara
Polgara

Messages : 22
Date d'inscription : 02/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Mer 17 Avr 2019 - 10:49

Fény a écrit:Je ne sais pas trop comment te le dire sans me prendre un "assaut de la modération" en pleine figure, mais je vais essayer de prendre des pincettes. Il y a quelque chose dans ton discours et comment tu présentes cette histoire d' incongruent. Je viens d'un autre pays donc j'ai une autre culture, mais je n'ai pas cette sensation en lisant les posts des autres femmes de ce forum. Tes posts semblent écrits par un homme. Je te l'écrit car j'ai pensé qu'il pouvait t' être utile: enfin tout ce grand désordre que tu sens dans ta tête peut être dû au fait que tu as adopté la pensée de ces deux hommes. Peut être tu as perdu une partie de ton identité. Le fait que tu parles de drogue en te référant à une relation est plutôt indicatif de quelque chose de négatif. Réfléchis s'il est le cas car perdre sa capacité singulière de s'exprimer (qu'il soit à l'oral ou à l'écrit) est un symptôme qu'il doit nous faire réagir.

(pardon pour mes fautes - mais je crois que le message soit clair)

Bonjour, déjà je peux vous rassurer, je ne suis pas un homme. Et je vous rassure également je n'ai pas adopté la pensée de qui que ce soit, sinon je ne serais pas ici en train d'écrire.  
Excusez-moi mais en quoi l'histoire est incongruente? Une femme délaissée rencontre un homme qui s'intéresse à elle, et il faut faire un choix (bien sûr il y a des détails croustillants qui viennent enrichir la situation).
Lorsque je parle de drogue, c'est une allégorie prise dans une chanson. Je n'arrive plus à m'en passer qu'on me dise que je suis intelligente, que je suis belle, qu'on s'inquiète pour moi, je vous rassure c'est NORMAL. Je connais personne qui ne serait "accro" à cela, d'où ma comparaison à une drogue.
D'un autre côté je peux comprendre que si vous venez d'un autre pays, la culture et la langue puisse créer des confusions au moment de lire un post. Si cela ne vous arrive pas avec les commentaires d'autres femmes, et ben, on est pas toutes pareilles et j'ai une culture différente, moi aussi.
C'est dommage que vous trouvez que j'ai perdu "ma capacité singulière à m'exprimer" , en fait c'est tout le contraire, ma propre voix s'élève de plus en plus haut, comme je l'ai déjà dit, sinon je ne serais pas ici à écrire.

J'ai décidé d'exposer ma situation, après avoir lu l'histoire de Ysee qui était à l'origine de ceci. Étant donné que mon histoire se ressemble, j'espérais peut être connaître la suite de son histoire pour, je ne sais pas, me donner un peu de guidance, trouver d'autres personnes qui se reconnaissent comme moi dans cette situation. En effet, si on n'a jamais été dans une situation pareille, on a du mal à comprendre.
La suite de mon histoire ? Je ne la connais pas encore. J'ai des pistes, mais seul le temps décidera.

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 18 Avr 2019 - 10:29

La suite de l'histoire ne pourrait pas être une guidance pour toi puisque chaque fin et chaque histoire est différente. Tu cherches simplement à te rassurer, à trouver un sens ou un espoir à cette situation.

Je peux t'en donner une si tu veux de fin.

Madame mariée choisit de rester dans son couple, car elle a peur que ce nouvel amour soit trop illusoire (et en plus il est aussi en couple) et veut être en accord avec ses valeurs de ne pas "tromper" quelqu'un. Madame mariée reste quand même amoureuse et brûle de désirs pour Monsieur le collègue, et réciproquement.
Madame mariée quitte son boulot. Reste avec son mari, mais ne peut oublier l'autre...qu'elle ne voit plus. Il a réveillé quelque-chose en elle, une envie de vivre qui lui ressemble plus!
Monsieur le Mari, sent qu'elle s'éloigne, elle est là sans être là. Monsieur le Mari décide donc d'aller voir ailleurs, se trouve une cougar riche et en un coup de (queue) fait virevolter son mariage.
Madame mariée ne lutte pas pour garder son mari, est déçue, s'en va sans se retourner.

FIN
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1282
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 100
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel le Jeu 18 Avr 2019 - 10:31

Mais c'est une histoire dont vous êtes le éros, donc d'autres faims sont possibles!
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1282
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 100
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Lylee le Jeu 18 Avr 2019 - 10:33

Miss aux yeux arc-en-ciel a écrit:Mais c'est une histoire dont vous êtes le éros, donc d'autres faims sont possibles!

Joli!

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Lylee

Messages : 75
Date d'inscription : 25/11/2017
Age : 30
Localisation : GRENOBLE

Revenir en haut Aller en bas

zèbre et infidélité - Page 3 Empty Re: zèbre et infidélité

Message par Casia9 le Ven 19 Avr 2019 - 0:27

Lylee a écrit:
Miss aux yeux arc-en-ciel a écrit:Mais c'est une histoire dont vous êtes le éros, donc d'autres faims sont possibles!

Joli!

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Effectivement, grand qualité littéraire !

Casia9

Messages : 10
Date d'inscription : 14/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum