Condescendance et donner des leçons aux autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Teffanie le Lun 6 Mai 2013 - 23:44

En tant que zèbre, beaucoup de nous ont été rejetés à l'école, par les enfants/adolescents de notre âge etc.
On sait tous que c'est un souci et à un moment donné, en tout cas en ce qui me concerne j'ai fini par comprendre que mon comportement était sans doute en grande partie la cause de ce rejet...

Première de classe qui prenait facilement les autres pour des idiots. Bon entre autres hein. (je raccourcis un peu pour les besoins de ma cause ci-dessous)

Oui mais voilà, une fois arrivée à l'âge adulte, j'ai fini par adapter mon comportement. Après tout, si je me considère intelligente, à force d'observations et de conclusions, c'est pas si compliqué que ça de comprendre que les autres détestent les donneurs de leçons, ils n'aiment pas qu'on les regarde de haut ni qu'on les prenne pour des bêtas. C'est simple pourtant... moi non plus je n'aime pas ça du tout! Laughing

Du coup quand dans ma vie je croise une autre personne que je suspecte être zèbre, j'avoue que ce comportement précis m'exaspère au plus haut point... quand je vois ces personnes intelligentes se permettre de donner des conseils à des gens qui ne les réclament pas ou qui se permettent d'être paternalistes ou condescendants envers des gens moins intelligents qu'eux... je ne vois pas l'intérêt. Sauf en cas d'extrême urgence ou de danger ou si on me demande d'aider et de conseiller sur un sujet que je maîtrise... mais il ne me viendrait même pas à l'idée d'arriver comme ça au milieu d'un groupe d'inconnus et de leur dire que ce qu'ils font est stupide et qu'ils devraient plutôt s'y prendre d'une autre manière. ("Hein quoi? T'es qui toi d'abord?")

Sur un autre forum, un mec a dit, (je cite) "j'éprouve beaucoup de mansuétude pour les personnes qui ont une intelligence limitée", donc en gros c'est pour ça qu'il leur file un coup de pouce et qu'il encourage la condescendance chez les autres aussi...
WTF?????? Shocked Shocked Shocked Shocked
De quel droit????
Sérieusement? De la "mansuétude", tel le prince qui regarde les gueux vaquer à leurs petites occupations bien trop minables pour les grands de ce monde? Où se trouve le respect ici? Perso je trouve cela limite... mais peut-être que je me trompe?

Bref, je me demande ce que vous en pensez...
Etes-vous plutôt comme moi qui pense maintenant que ce genre de comportement est inacceptable et dénote un énorme complexe de supériorité... qui ma fois est totalement inutile (le mec en question n'a pas inventé le remède contre le sida hein. Il est "moyen" autant que le mec qui a 30 points de QI de moins que lui....). Tu veux éduquer les gens? Fais-toi prof ou formateur de quelque chose et attends qu'on vienne te consulter....
Ou pensez-vous que de grandes responsabilités à éduquer le monde incombent à ceux et celles qui ont une intelligence dite "supérieure" et que vous aussi avez beaucoup de bienveillance envers les "ploucs" de ce monde (autre mot utilisé par ce charmant monsieur)? Et que donc si les ploucs ne viennent pas à la source du savoir, il faut que celle-ci viennent à eux. Un service public en quelque sorte...
Ou avez-vous une opinion différente, entre les deux ou encore plus extrême que les deux pré-citées?

D'avance, merci pour votre opinion Smile

Teffanie
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 15/02/2013
Age : 36
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Ainaelin le Mar 7 Mai 2013 - 2:04

Personnellement, je pense que tout le monde a le droit de donner un avis ou un conseil, tant qu'il le fait dans le respect de l'autre, et sans condescendance.
Une approche simple et sans hauteur (si je peux me permettre un conseil ?...) passe généralement beaucoup mieux qu'une affirmation (vous devriez faire comme ça !).

Après, si l'interlocuteur ne semble pas d'accord, je n'insiste pas en général.

Après, j'avoue que, surtout sur certains forums ou avec des personnes que je connais, je peux être un peu plus insistants quand j'ai l'impression que l'autre n'a pas compris et me fait dire ce que je n'ai pas dit. L'incompréhension en face me fait ressentir un sentiment d'injustice qui me rend insistant, voire lourd et ça peut entraîner des débats sans fin, de l'agacement, et des propos maladroits, voire condescendants (de part et d'autre en général)

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Amalthea le Mar 7 Mai 2013 - 8:32

Ainaelin a écrit:
L'incompréhension en face me fait ressentir un sentiment d'injustice qui me rend insistant, voire lourd et ça peut entraîner des débats sans fin, de l'agacement, et des propos maladroits, voire condescendants (de part et d'autre en général)

j'ai ce problème là dans mon environnement professionnel . Je suis celle "qui sait tout" et ça énerve. Sauf quand y a un nouveau projet et qu'on a besoin d'une bonne âme pour rédiger les procédures et pour expliquer à chacun la marche à suivre, là bobonne est appréciée de tout le monde.

J'ai encore du mal à assimiler que ce qui est pure logique pour moi ne l'est pas forcément pour les autres. Là où la solution, le bon raisonnement me paraît limpide et évident, si les autres ne le voient pas comme moi, je dois me faire force pour pas crier "mais enfin vous êtes cons ou quoi?" et quand je me surprends à le penser, j'essaie de me corriger, je ne veux pas être condescendante. Si ces différences existent, ce n'est la faute de personne. J'ai déjà du mal à avoir un cercle d'amis proches, alors si je me mets à dos les connaissances régulières ça va pas aller pour moi. J'essaie d'appliquer mes capacités d'adaptation au mieux, de faire mon caméléon le plus possible. Mais ce n'est pas sans risque... au plus on s'adapte aux autres, au moins on développe qui on est. Je n'ai pas encore trouvé le juste milieu.

Amalthea
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 53
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Uccen le Mar 7 Mai 2013 - 11:49

Comme je suis condescendant je ne donne pas d'avis et encore moins de conseils.
Quand j'aurais fini de descendre et remonterais je serais peut-être plus disposé à la bienveillance (beurk).

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Hobbes le Mar 7 Mai 2013 - 14:12

Hello,

Je pense que tu trouveras plein de témoignages en lien avec ta question sur ces deux topics:
http://www.zebrascrossing.net/t4900-avoir-l-air-hautain-et-meprisant
http://www.zebrascrossing.net/t9666-qu-est-ce-qu-on-vous-reproche

Bonne lecture !

Hobbes
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 114
Date d'inscription : 29/04/2013
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Memento le Mer 8 Mai 2013 - 10:11

Personnellement je n'aime pas ce terme de "plus intelligent", ou "moins intelligent". Je pense qu'il y a déjà là un problème. On met les choses dans des cases grossières (pas très glorieuses qui plus est).
Je sais que c'est une manière simple de présenter les choses, mais je la crois très inappropriée.

C'est aussi ce qui donne (tout comme le terme "surdoué") une fausse image des surdoués justement. Je pense qu'il est mieux de se considérer non pas comme supérieur (intellectuellement parlant), mais juste différent dans la manière d'organiser sa réflexion. D'ailleurs c'est une hérésie de dire "il est mieux de" car cela implique que l'on pourrait (à priori). Hors justement, si nous sommes "doué" dans tel ou tel domaine intellectuel (et pourquoi seulement intellectuel d'ailleurs ?), dans d'autres domaines (intellectuel ou non) c'est plutôt l'inverse. Personne n'a la science infuse, même si il le croit. Personne n'est érudit dans tout domaine. Dès lors se croire supérieur est une affreuse ignominie. Ou alors tout le monde est supérieur par rapport à son prochain ( scratch ).

Le fait d'être surdoué (zèbre ou ce que vous voulez) peut donner un avantage dans certains cas (exemple type du "je révise pas (beaucoup), j'ai d'excellent résultats"), mais se révéler être un désavantage dans d'autres (tendance à délaisser le cheminement intellectuel pour se concentrer sur le résultats, inadaptation sociale, renfermement sur soi... j'en passe et des meilleurs tellement la liste est longue).

Personnellement, s'il m'arrive d'être "paternaliste" (pour reprendre l'un des termes), je n'ai jamais été moqueur (dans cet état d'esprit) et ne me suis jamais senti supérieur par rapport aux autres (ou alors pas intentionnellement/consciemment). C'est même plutôt l'inverse dans mon cas. Et je pense que la tendance à être condescendant, prétentieux, et tout ce qui va dans le même sens, est très largement employé par les non-zèbre. C'est plus une résultante d'une éducation, d'une situation sociale ou familiale, que d'un caractère découlant directement du fait de la "douance".

Bon ce n'est que mon avis et ça ne fait pas bien avancé le schmilblick je sais bien.

PS : Concernant la prétendu supériorité intellectuelle, qui n'a jamais fait de gaffe énorme, de preuve d'étourderie, voir de bêtise. Même le zèbre le plus affligé par les rayures y a fait face. Ou alors ce n'est pas un être humain. A partir de là peut-on se sentir supérieur, alors même que nous somme tout aussi faillible qu'un autre individu finalement ? Personnellement (encore) j'en doute (enfin me concernant, je ne doute même plus).




Memento
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 223
Date d'inscription : 01/05/2011
Age : 28
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Ven 10 Mai 2013 - 12:41

J'ai toujours donné des conseils, sans arrière-pensée, uniquement par pur amour de mon prochain (eh oui, ça existe affraid ). Depuis enfant. Je n'ai senti ni volonté de ma part de me valoriser, ni d'être une donneuse de leçon, etc.

Je "vois" simplement ce qui me paraît être bon pour une autre personne. Ça nous arrive à tous, êtres humains Z ou non-Z. On est d'ailleurs plus doués pour donner des conseils aux autres que pour soi-même en majorité Very Happy

Maintenant je le fais d'une manière différente, car c'est interprété comme tu le dis. Mais à la base, l'intention est dénuée de tout ce qu'on y met de négatif dessus.

Désormais, même si je peux aider, il m'arrive de me taire. Quand par exemple je ne connais pas la personne depuis longtemps, quand je sens qu'elle n'est pas prête à recevoir le conseil, quand elle est persuadée d'avoir raison, quand elle est persuadée qu'elle ne pourra pas l'appliquer etc.

Je trouve ça dommage car je me dis " Je pourrais peut être lui donner la solution et que la satisfaction arrive plus rapidement ".

En général, les gens pensent " il me juge trop con pour y avoir pensé moi-même ". En fait, les gens se sentent jugés d'un seul coup, et se sentent bêtes de ne pas y avoir pensé. C'est énervant, même pour moi.

Je recherche tout de même les conseils, mais bizarrement, j'en ai peu, et encore moins gratuitement.

Voilà mon humble opinion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Ardel le Mar 14 Mai 2013 - 21:37

Ben moi, j'ai choisi d'être prof, comme ça tout le monde (dans un amphi) saura où est le savoir, et je pourrai me la péter en toute quiétude Very Happy. Ce sera encore un peu long avant d'y arriver, mais je peux déjà tyranniser mes étudiants en TD Twisted Evil.

Et sinon, j'évite autant que faire se peut de l'ouvrir à tort ou à travers. Mais si quelqu'un commet une erreur grossière ou même une petite erreur qui pourrait lui nuire, dans un de mes domaines d'expertise, je n'hésite pas. Et ma condescendance est à la mesure de l'arrogance du fautif.

Rarement, je m'énerve contre un point de vue qui me parait adopté sans aucune justification ou interrogation préalable, mais je me rends assez vite compte de ma propre ignorance et de mon incapacité à démolir "proprement" quelque chose que je "sens" faux (une fois sur deux à tort, d'accord Smile ). C'est très frustrant ...

Et puis j'ai quand même un avantage sur vous, bande de zèbres. Je ne me vois/sens pas surdoué, et du coup dois plus souvent provoquer la mansuétude que la ressentir Wink .

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3840
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Mar 14 Mai 2013 - 21:49

Dis toi que tu seras seulement l'instrument de l'éducation nationale avec cette profession.

Le savoir est une chose, l'asservissement en est une autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Ardel le Mer 15 Mai 2013 - 12:08

Ramenons notre grande gueule sur un sujet qui nous tient à coeur :

De un, quand on parle d'"amphi", d'"étudiants" et de "TD", ce n'est plus l'éducation nationale mais l'enseignement supérieur (pas assez courageux pour enseigner en collège ou lycée. Et puis la recherche c'est marrant.)

De deux : certes, certaines décisions de l'éducation nationale sont contestables (les nouveaux programmes Sad ), mais de là à prétendre qu'elle instrumentalise ses professeurs qui pour beaucoup font tout ce qu'ils peuvent pour suivre le rythme des réformes malgré les tomates qui leur sont sans cesse lancées ...

De trois : ça serait bien d'être un peu moins laconique quand tu mets en rapport deux termes qui à mes yeux n'ont rien à voir (savoir <-> asservissement (à/de quoi ?)).

Si tu veux en discuter, MP, ici n'est pas le sujet (j'ai quand même cru bon réagir quand même à deux affirmations publiques qui -pour moi- ne font pas sens).

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3840
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par cramique le Mer 15 Mai 2013 - 13:15

Je suis de ton avis mais cependant il ne faut pas tomber dans l'écueil inverse (si je peux me permettre ce conseil non condescendant mais basé sur mon, expérience Wink ) : se rabaisser au niveau des autres. Niveau variable bien sûr et pas spécialement bas d'ailleurs.. Çà m'est arrivé une période, dans le but d'être intégrée, acceptée et d'avoir des amis et au final je n'étais pas bien non plus de devoir discuter de trucs sans intérêt pour moi avec des gens intéressés par rien de ce qui me motive. C'est un équilibre à trouver et voir une personne se croire supérieur ou bien voir une personne se rabaisser pour être aimer, j'ai envie de les secouer l'un et l'autre. Le savoir n'est pas honteux, proposer une solution non plus .. Par contre, comme le dit Béatrice Millêtre si je ne me trompe pas : ça ne sert à rien car l'autre n'est pas prêt à entendre notre solution tant que son cerveau n'a pas suivi toutes les étapes pour arriver à la même conclusion que nous Rolling Eyes Au mieux (au boulot par ex) faire croire à la personne que l'idée vient d'elle.

Pour ton exemple : venir conseiller et vouloir changer les autres sur un forum, ça me fait juste bien rire : Internet est par excellence LE lieu de dépôt de frustrations diverses (Il n'y a qu'à lire les com dans les journaux en ligne pour se rendre compte que c'est le plus souvent n'importe quoi). Comme le dit un autre intervenant : qu'il se fasse prof et on en reparle.

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Mer 15 Mai 2013 - 13:23

Je suis entièrement l'auteur de ce topic. J'ai fini par comprendre que comme pour moi c'était pénible pour les autres que je me mêle de ce qui ne me regarde pas...donc j'évite de le faire.

J'ai encore du mal à me retenir néanmoins quand je vois que deux personnes ne se comprennent pas et que je comprends où est le point d'achoppement.
De même, j'ai tendance à précéder les demandes. Si je vois une personne qui a l'air embêtée je vais lui proposer de l'aide. Alors qu'on ne m'a pas sollicitée.

Mais j'essaie de laisser à l'autre son espace vital et d'aider à propos, d'une manière qui ne gênera pas (et sera véritablement efficace).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Uccen le Mer 15 Mai 2013 - 13:49

Spoiler:
Sans condescendance, Sitting Bull est Lakota (Hunkpapa)

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Invité le Mar 21 Mai 2013 - 10:38

Je souligne quand même l'aspect que je trouve dommage, et qui pour moi est un des fléaux qui empêche notre société d'avancer plus vite.

La conséquence de ces mots : prétention, condescendance, donneur de leçons, etc. fait que des gens qui ont un savoir, ne peuvent pas vraiment le partager, et finissent par se le garder pour eux-mêmes, dans une démarche de " tant pis, ils ne sont pas prêts à recevoir une information de quelqu'un d'autre, embués dans leur manque de confiance et d'hostilité à l'autre ".

Ainsi, ne débattent généralement entre-eux que des personnes ayant peu de savoir, mais beaucoup de volonté d'affirmer une opinion non-fondée.

Cherchez l'erreur scratch Pourtant dans nos premiers pas d'humanoïdes, celui qui détenait le savoir "l'intelligence" (je mets bien les guillemets pour indiquer que je ne propose pas une définition unique de l'intelligence) était valorisé et recherché, et c'est ainsi qu'on a fait des progrès.

C'est très facile à remarquer. L'intello, le premier de la classe, est moqué et brûlé sur le bûcher. Tête d'ampoule.

Il faut savoir distinguer les personnes qui savent, qui pensent savoir, qui se servent de ce savoir pour écraser les autres.

Pour le professeur en herbe " ce qui savent font, ce qui ne savent pas, enseignent " Wink Hi hi hi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Condescendance et donner des leçons aux autres

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum