Génie et folie

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par siamois93 le Mer 9 Oct 2013 - 22:56

Bon je ne connais pas le Yi-King suffisament, mais cette assurance dont tu parles à propos du 4ème trait, il ne faut certainement pas la prendre comme une confiance en soi mais justement comme une confiance, assurance envers le Yi-King, assurance en ta capacité à comprendre ses messages qui te permettent d'agir convenablement ?
Au contraire d'une assurance en soi surdimensionnée qui te couperait de toute perception et t'emmenerait dans le mur.


siamois93
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3069
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 49

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par mumen le Dim 13 Oct 2013 - 18:26

Bonjour

Il s'agit d'une lutte ardente pour ébranler et pour châtier le pays du diable, les forces de décadence.
Une fois encore, le Yi King me dit ce que je sais déjà…

Je sais, ça fait peur pour ma santé d’esprit. C’est logique. Mais ce n’est pas normal. Voyons pourquoi.

Quand on lit un message avec la teneur de ce que j’ai exprimé précédemment, on a tous la même réaction : « Encore un ! Encore un illuminé qui va changer le monde, encore un qui a tout compris, qui a fumé la moquette, etc. ».  

Je ne vis pas de contradiction à être des deux côtés de cette barrière. Si je manifeste de la prudence et de l’attention quand je rencontre un de mes semblables en illumination, c'est sans doute à cause de la tristesse que j'éprouve devant l'énorme difficulté à exprimer ce que je suis, ce que je veux, sans me retrouver automatiquement en position d'être déprécié. Oh certes, personne dans ce fil ne m'a fait de remarque, mais c'est tellement évident, n'est-ce pas ? L'absence de réponse explicite à mon message précédent et la cristallisation de deux personnes bienveillantes sur ce qu'a de probablement outrancier ce texte du Yi King me m'apparaissent révélatrices. Je sais, je vois beaucoup de choses dans peu d'indices. Qu'importe si je m'abuse ici, car c'est bel et bien une problématique réelle que je veux soulever maintenant.

Nous sommes quelques un ici à être de ces illuminés déclarés, c’est le lieu qui veut ça. Monique de Kermadec nous a même théorisés dans son livre « L’adulte surdoué » !

J’ai deux choses à dire à propos de cette attitude pas rare sur le NET, celle d'être un illuminé déclaré.

D’abord, c’est une évidence, que fort peu de juges autoproclamés de la santé mentale des personnes réalisent et que je résumerai par : « Et si c’était vrai ? ». Je suis diagnostiqué illuminé, d’ailleurs aussi bien aux yeux des gens qui me lisent qu’aux miens, donc ce que je pense avoir à dire est forcément stupide ? Nous n'avons pas ici à faire à une affirmation logique et pourtant, ce procédé rhétorique est un classique des classiques que l'on pourrait désigner par « Jeter le bébé avec l’eau du bain ». Des illuminés, on en a sacrifié, mais des illuminés on en a sanctifié. Aujourd’hui, on les noie de mépris, d’indifférence, de sarcasmes et ils ne survivent qu’entre eux, par la grâce du contrepoison que la nature a prévu à la calamité rationalisant tout, contrepoison qui a pour nom Internet.

Ceci pour rappeler que l'illuminé a sa place légitime dans ce monde et sans doute même son rôle à jouer.

La deuxième chose que j’ai à dire sur l'illuminé est plus complexe, plus contemporaine, contextuelle et composite en deux points : la Recherche institutionnelle et l’ambiance du temps.

D’une part, dans notre monde, le lieu de l’invention serait supposé être l’université, la Recherche. Nous savons que pour entrer en Recherche, il faut passer par un cursus exigeant qui dure de nombreuses années et qui est particulièrement formatant. Celui qui sort de là est tout sauf un autodidacte, un rêveur ou un illuminé. Non, c’est quelqu’un de bien : il sait tout sur un domaine pointu et rien de plus et, qualité des qualités des temps modernes, il est prévisible. Comment, d’une machine, voulez-vous tirer de l’invention ? Sans doute par la même sorte de magie darwiniste qui croit que du hasard indéterministe vient le miracle de la vie. Le nihilisme positiviste est mort voici un siècle, mais il ne le sait pas encore. L’increvable et délétère positivisme scientifique croit avoir tout compris le jour où « Dieu est mort », alors que ce qui est mort et que l’on enterre encore et encore, c’est juste une façon de percevoir et de dire l’indicible. On n’est pas encore parvenu au bout de Nietzsche. Loin de là.

Un sacré penseur a très bien résumé la triste situation de l’innovation contemporaine en un seul aphorisme : « Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche ». Vous aurez sans doute reconnu Coluche. Nous savons pertinemment aujourd’hui que l’université est inféodée au marché. Même quand elle ne l’était pas, elle avait déjà ses sujets interdits, ses artificielles impasses, c’est dire l’état présent des choses. Une certitude : l’université occidentale est si parfaite aujourd’hui qu’aucun penseur original ne peut en sortir. En réalité, on est en droit de se dire que des personnes non formées à l’université auraient plus de chances de faire des découvertes de rupture, mais qu’elles n’auraient pas la possibilité de les dire ou bien même d’être entendues.

D’autre part, il y a une chose énorme qui caractérise l'ambiance de notre époque. Bien sûr, comme toutes les autres époques il y a des changements à faire, des ruptures de la pensée qui sont en germe, qui sont désirables ou bien même vitales, etc. Mais il y a en plus en notre époque cette chose énorme qui s’éveille, métahistorique, celle du changement de paradigme qui nous place, nous humanité, à une charnière fondamentale parmi deux ou trois dans un cycle multimillénaire. Un certain changement de paradigme, retour imposé par la monstruosité rationaliste qui trouve son apogée symbolique à Hiroshima, s’imposera comme aussi essentiel à l’histoire du futur que l’est pour la nôtre celui des penseurs socratiques. Une mutation de la pensée est en cours, qui placera enfin la pensée humaine au niveau de sa science et sa technologie devenues monstre, devenues système indépendant de leur créateur, l’homme apprenti sorcier devenant finalement maître de sa créature.

Vous pensez que je plane encore ? Vous croyez qu’Ilya Prigogine, Edgar Morin, Alfred Korzybski, Bruno Latour sont des clowns ? Que Heidegger, Benjamin ou Nietzsche sont des balochards ? Chacun d’entre eux, et beaucoup d’autres encore, a théorisé à sa manière le nouveau paradigme, sans encore percer la carapace. Ils parlent tous de la même chose, chacun avec la subjectivité de leur propre science, science qui est leur mode d’expression, eux qui ont réussi à ne pas se faire cramer les ailes, eux les sages contraints à une expression cryptique, herméneutique pour être plus ou moins admis dans le cadre de l’université de l’hyper compétence.

En dehors de ces fascinantes exceptions, généralement des vieux, il n’y a rien d’étonnant à ce que des tas de gens jeunes et sans formation ni habilitation à parler dans l’amplificateur des publications sérieuses aient eux aussi des idées sur la mutation qui vient, même sans avoir conscience limpide de cette venue, tant cette venue est présente dans l’air du temps. Évidemment, il n’y a rien d’étonnant non plus à ce que ces gens soient empêchés de parler, empêchés par l’autocontrôle implanté au cerveau de chaque personne « bien formée/éduquée », la formation de l’esprit étant forcément associée à sa fermeture.

Les véritables changements dans la société humaine ont toujours été le fait d’autodidactes, c’est naturel. Mais le fait est qu’il est nettement plus facile de voir et comprendre, quand on est ouvert, que d’expliquer et communiquer quand, bien sûr, on n’est pas formé à ça. C’est là qu’il faut chercher le hiatus de l’illuminé, pas dans une folie, car la folie est ce qui sert, car la folie est ce qui est autre.

Laissez parler celui qui est fou devant vous, écoutez-le. Ensuite, laissez parler ce qu’a dit le fou, en vous, écoutez-le. Enfin, laissez parler ce qui est fou en vous, écoutez-le. C’est à ça que sert la psychologie, à être capable d’accepter ce qui est en soi même : le Moi va du Ça au Surmoi. Un adulte est capable de comprendre ce qui se passe chez un enfant et de l’encadrer, de le parenter. C’est pareil chez un individu.

Le paradigme qui vient est ce qui rendra l'homme moins bête. La manifestation de la bêtise est facile à rencontrer, où que l'on se tourne, mise à nu par l'Internet. Que le Yi King appelle cette bêtise "force de décadence" et son lieu "pays du diable" ne me pose pas de problème, me paraît même fort judicieusement imagé. Si ma quête est celle du nouveau paradigme, si je suis parvenu à un point de préparation tel que je me sens résolument prêt à agir, alors le trait du Yi King me paraît entièrement synchrone.


Galli, Siamois, ce n’est pas spécifiquement à vous que s’adresse cette réponse, mais je la considère indispensable pour asseoir mon ethos et vous la rendez possible par votre intérêt, merci à vous Bisous. C’est ça mon idée de la discursivité : pas de la relecture, mais de la réaction.

Je suis allé un peu loin pour le cadre de ma présentation en disant entre autres ce qui devrait sans doute trouver sa place dans un texte de projet, en l'occurrence ce qui a trait au nouveau paradigme. Il y aura sans doute redite. Le sujet du paradigme qui vient n'est pas le sujet des essais que je veux écrire. Les deux sujets que je veux traiter (essai d'une analogique du caractère inné et découverte d'une métaphysique absolue) sont ce qui peut, à mon sens, contribuer à faire parvenir la conscience humaine à ce nouveau paradigme. J'ose rêver que je serais compris dans mes intentions et pas simplement réduit à la figure traditionnelle de l'illuminé...

Galli, quant à la fin de mon billet précédent, je dis « Le combat en question est d'abord contre moi-même », je ne parle pas de monstres intérieurs. De tels monstres existent, ils sont miens, ils sont aussi ma source et je les aime aussi. Ce n’est pas ça le problème. Le problème de ce combat c’est la faiblesse, le découragement. Rien d’autre.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Lettre à une amie

Message par mumen le Mer 16 Oct 2013 - 17:05

Mais j’ai une solitude fondamentale. Je me sens atypique même chez les atypiques. Oh, je suis capable d’échanger avec tout un éventail de gens, du clochard paumé dans la ville, du cantonnier de village, au chef d’entreprise, au théologien. Je reçois d’eux tous du respect et de l’amitié. Si je m’accorde souvent très bien avec mes semblables, c’est parce que je les aime et que je les écoute respectueusement, avec toute mon attention, en chassant mes préjugés, en donnant ma richesse sans compter et en m’adaptant. Si je donne sans compter, je reçois beaucoup bien sûr. L’amour est fait de ces échanges réciproques accumulés. Mais depuis quelques années c’est toujours moi qui réalise l’effort le plus constructif dans la marche de l'un vers l’autre. Pas parce que les autres seraient moins altruistes ou moins bien que moi, non. Parce que je suis loin en avant.

Je théorise des choses dans plusieurs domaines depuis bientôt vingt ans et je bassine mes proches avec ça depuis aussi longtemps. Je ne les remercierai jamais assez de leur patience, c’est certain, mais je sais que s’ils m’ont servi, c’est toujours passivement. Si je sais que j’ai amélioré mon discours, c’est uniquement parce qu’ils n’ont plus les moyens de rétorquer à mes arguments depuis longtemps : ils ne suivent plus, ils sont largués, ils manquent de tonus et de curiosité, ils ont tous baissé les bras et me trouvent chiant quand je « pars dans mes trucs ». Finalement, c’est moi qui suis largué, incapable d’échanger dans ce qui m’importe le plus. Je sers mes amis, ils m’aiment, mais ils ne peuvent rien pour moi en dehors des manifestations de profonde tendresse qui me nourrissent, mais qui ne me remplissent pas.

Je ne suis pas seulement surdoué. Je suis aussi très évolué. Cette évolution est le fruit, d’une part, du bon côté de mon éducation, et d’autre part, de thérapies réussies plus d’autres quêtes de guérison aussi bien physiques que de l’esprit, réussies elles aussi. Mais il est encore une troisième part qui me place totalement en dehors de la norme : ce sont les effets sur moi des outils de pensée que j’ai développés. Cette lecture de la psychologie innée et cette métaphysique immanente sont non seulement ce que j’ai découvert progressivement depuis ces vingt années, mais ils sont aussi ce qui a bouleversé ma façon d’envisager le monde. C’est énorme, c'est indescriptible : je suis le seul à savoir, avec peut-être certains vieux sages, ou bien avec d'autres illuminés de mon acabit, inouïs eux aussi. Dans la quête alchimique, il y a un objet qui se nomme « la pierre philosophale ». La métaphysique dont je parle, que personne ne peut entendre, est précisément une pierre philosophale, du moins au sens jungien. La psychologie innée, quant à elle, est la voie qui y mène par l'ébranlement de la pensée. Il n'y a rien de plus important que d'aboutir dans cette quête, qui est quête de sens.

Voilà d’où je parle. Et voilà en quoi je suis si profondément seul, incapable de communiquer parce que littéralement incroyable. En un sens, je suis un monstre.

Si j’écris ce genre de choses quelque part, je ne reçois rien. Pas une curiosité, pas même un sarcasme. C’est une torture. Je ne peux pas m’exprimer sans qu’il y ait quelqu’un à l’autre bout, j’en suis totalement incapable. C’est comme d’être sans cap au beau milieu de l’océan, comme être sans indication au beau milieu du vide intersidéral avec des tas de petits points lumineux qui pourraient tous être ma route. Je me réveille la nuit avec l’angoisse de ce vide. Alors que je suis le plus riche des hommes, je meurs comme perdu dans un désert avec un inutile trésor qui semble ne même pas valoir la goutte d’eau qui me sauverait.
Avec ça, j'espère clore ma mise à nu du pathos. Il ne peut rien se passer d'équilibré sans cela. Si tant est que quelque chose doive se passer ici.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Les 'passants'

Message par Pas de pseudo le Mer 16 Oct 2013 - 23:53

je supprime ce post, par protection de mes données.


Dernière édition par Pas de pseudo le Mer 23 Oct 2013 - 0:23, édité 1 fois

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par mumen le Jeu 17 Oct 2013 - 11:46

Par ta grâce, il s'est passé et il se passe encore quelque chose.

Merci n'est qu'un mot.

Place au logos.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Pas de pseudo le Jeu 17 Oct 2013 - 12:54

Le Verbum, le Logos, c'est secret. C'est trop vivant. C'est pour l'élite, les initiés.
Le Logos, c'est lui qui commande, c'est le chef, le sang, l'oxygène.

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par 214782 le Jeu 17 Oct 2013 - 21:42

shalom salam salut

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par mumen le Sam 19 Oct 2013 - 21:50

Salut 214, (je peux t'appeler par ton petit nom?)

J'ai lu ta prose dans ta présentation et je l'ai aimée. Tu m'a rappelé que des tas de choses magiques ont lieu ici ! Merci de ta visite.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par 214782 le Dim 20 Oct 2013 - 2:00

s. s. s., ouais, bien sûr, merci, mais bon, Ian Curtis est mort, faut y aller doucement

214782
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 197
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 35
Localisation : 63&38&42&69&ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Invité le Dim 20 Oct 2013 - 20:31

.


Dernière édition par Gallinago Imperialis le Mar 22 Oct 2013 - 6:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Pas de pseudo le Lun 21 Oct 2013 - 0:12

-


Dernière édition par Pas de pseudo le Jeu 20 Fév 2014 - 23:46, édité 1 fois

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par mumen le Lun 21 Oct 2013 - 20:02

Faiblesse et découragement font partie du combat, et peut-être même en sont-ils les gardes-fous. Non ?
J'ai essayé, mais ça me laisse perplexe. On dirait une dissert ! C'est une phrase à tiroirs et en plus dans le contexte, ça s'envase !

Alors, je répond comme Lynn : non ! mais pas comme réponse, je dis non à la question ! Embarassed

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Pas de pseudo le Lun 21 Oct 2013 - 22:01

--


Dernière édition par Pas de pseudo le Jeu 20 Fév 2014 - 23:53, édité 1 fois

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par mumen le Mar 22 Oct 2013 - 10:22

Bon depuis dimanche, j'ai lancé  la première phase de mon projet (gloups) : la présentation. Le fil à déjà chauffé un peu, mais je persévère.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Uccen le Mar 22 Oct 2013 - 10:53

Tu pourrais y mettre en lien ce que tu laisses entrevoir ici.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Pas de pseudo le Mer 23 Oct 2013 - 0:15

-


Dernière édition par Pas de pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 0:01, édité 1 fois

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par mumen le Mer 23 Oct 2013 - 8:57

Ambiance musicale, ce matin au réveil j'ai dans la tête :



When you're walking on the streets at night
You turn around and die of fright
What's that in the shadows?
What's that in the shadows?

Walking down the streets at night
Turn around and you can die of fright
Walking on the streets at night
Turn around and die of fright
What's that in the shadows?
What's that in the shadows?

Is it a dog?
Is it a cat?
Is it a dog?
What do you think of that?
When you're walking on the streets at night
Turn around and die of fright
What's that in the shadows?
What's that in the shadows?

Is it a dog?
Is it a cat?
Is it a dog?
What do you think of that?
When you're walking on the streets at night
Moving, shiny, bright

Walking on the night
When you're walking on the streets at night
Look around you
Look around you

When you're walking on the streets at night
When you turn around and die of fright

Who's there in the shadows?

What's that in the shadows?
What's that in the shadows?
Look around you
Ça ne s'invente pas.

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par mumen le Mer 23 Oct 2013 - 9:09

Pas plus que ne s'invente un tirage du yi king. Si l'on prend l’hexagramme 64, trait changeant 4, on obtient... La folie juvénile. Allez voir.
S'arrêter plein de perplexité devant un dangereux abîme est également un symbole de la folie juvénile.
LA FOLIE JUVÉNILE possède la réussite.
Ce n'est pas moi qui recherche le jeune fou, c'est le jeune fou qui me recherche.
Au premier oracle, j'informe.
S'il interroge deux, trois fois, c'est de l'importunité.
S'il est importun, je n'informe pas.
La persévérance est avantageuse.
Des questions supplémentaires provoquées par la méfiance ou le manque de réflexion ne servent qu'à importuner le maître.
Lorsqu'à cela s'ajoute une persévérance qui ne se relâche pas avant qu'on se soit assimilé les différents points l'un après l'autre, une belle réussite est assurée. Ainsi le conseil de l'hexagramme s'adresse au maître comme à l'élève.
C'est incroyable, je n'ai jamais eu un tirage aussi long en bouche...

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par mumen le Mer 23 Oct 2013 - 9:14

Mon amie, merci de ton message parfaitement lucide et synchrone qui est en parfaite résonance avec celui de Siamois sur mon fil de projet. Certains m'ont pris la tête en trois jours, entre manipulation et sur excitation. Hier j'étais mal, mais je me réveille avec plein de signes et d'entrain. Je vais continuer comme j'ai commencé, avec un calme retrouvé. De toutes façons, mon week-end commence demain ! Bises

mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Pas de pseudo le Mer 23 Oct 2013 - 19:39

-


Dernière édition par Pas de pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 0:01, édité 1 fois

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Uccen le Mer 23 Oct 2013 - 22:47

Unir les politiques et Einstein il fallait oser.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Pas de pseudo le Mer 23 Oct 2013 - 23:31

-


Dernière édition par Pas de pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 0:02, édité 1 fois

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Pas de pseudo le Mer 23 Oct 2013 - 23:42

-


Dernière édition par Pas de pseudo le Ven 21 Fév 2014 - 0:02, édité 1 fois

Pas de pseudo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 439
Date d'inscription : 20/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Ma mer

Message par mumen le Dim 3 Nov 2013 - 21:48

Aujourd'hui, je suis allé voir ma mer.

Spoiler:

Opale




Je l'aime

Ma mer elle est très belle.
Spoiler:
Mon nouveau fond d'écran





J'y suis allé avec un copain. C'est pas un surdoué, mais il est cool.
Spoiler:

Un indice pour nous distinguer l'un de l'autre : ce n'est pas moi le mieux coiffé des deux.

Lui pour une fois, il aime bien la laisse. La laisse de mer, hein, c'est pas la sienne !
Spoiler:




Comme ça on la reconnaîtra la prochaine fois.
Chose étrange, pour aller voir ma mer, on a dû passer par là.
Spoiler:


Je ne la connais pas.
Le petit n'en avait pas encore marre
Spoiler:


Alors je l'ai laissé rentrer à pied.
Spoiler:





mumen
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 318
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 56
Localisation : Arras

http://www.zebrascrossing.net/t14327-indexmumen#595427

Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Invité le Dim 3 Nov 2013 - 23:22

Merci pour ce partage.
A la fois drôle et esthétique.
Plein de charme quoi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Génie et folie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum