Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Jeu 2 Mai 2013 - 16:26

Que pensez vous de cette affirmation de ce cher Léo Ferré?

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Bird le Jeu 2 Mai 2013 - 17:15

Alors que l'éthique, elle, est strictement personnelle.

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Jeu 2 Mai 2013 - 17:27

Est ce que ça sous entend qu'on peut reprendre la phrase de Léo avec l'éthique?

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par filigrane le Jeu 2 Mai 2013 - 17:30

.


Dernière édition par filigrane le Mer 22 Mai 2013 - 8:18, édité 1 fois

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Jeu 2 Mai 2013 - 17:33

Salut Filigrane et salut à tous,

En fait avec ce post, je me pose la question de c'est quoi la morale?
Ou, plus largement ( avec notion je crois moins empreinte de connotation judéo chrétienne) c'est quoi l'ethique?
Comment la définit on? A Partir de quoi?
Est ce que c'est immuable ou elle peut changer au cours d'une vie?

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Pieyre le Jeu 2 Mai 2013 - 18:33

Au départ, dans un groupe, la morale c'est la façon de régler les mœurs, autrement dit les comportements, voire aussi les représentations, cela en fonction de valeurs posées comme des repères.

La morale peut devenir celle des autres quand dans le groupe on sépare entre norme et marge et qu'on se situe dans la marge, c'est-à-dire qu'on commence à avoir une éthique qui se distingue de la morale commune.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Invité le Jeu 2 Mai 2013 - 22:22

Pour en revenir à la question d'origine (est-ce que le problème de la morale c'est que c'est celle des autres ?), je ne suis pas vraiment d'accord.

Globalement, mes principes de morale, basés sur le respect d'autrui et de moi-même, sont partagés par un grand nombre de personnes.

A mes yeux, le problème n'est pas la morale en elle-même, mais la valeur qu'on lui accorde, et en cela je fais figure d'alien, même chez certaines de mes connaissances zébrées.

Car, si j'ai peu de règles de morale (ou d'éthique, une sorte de déontologie de la vie), celles-ci sont absolues. Il ne s'agit pas de tendre vers ces règles, mais de les respecter vraiment, à tout instant et sans aucune exception ni concession.

Alors que la plupart des gens ont un grand sens moral... dans leurs paroles. Dans les actes, mieux vaut ne pas regarder de trop près... on est surpris de tant d'incohérence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par filigrane le Ven 3 Mai 2013 - 7:33

.


Dernière édition par filigrane le Mer 22 Mai 2013 - 8:17, édité 1 fois

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Ven 3 Mai 2013 - 8:20

Merci pour vos réponses,

Ca me fait du bien de lire ce genre de choses. Je te rejoins effectivement Smaragdine. C'est bien ce que je tente de définir, ne sachant encore comment le verbaliser...
Mais oui, qu'est ce que la morale?
Un discour intérieur propre à chacun dans lequel on tente d'établir des règles auxquelles se tenir avant d'agir?
Un discours qui nous permet de nous évaluer par rapport à un groupe?
De rejoindre le groupe ou de prendre position face au groupe?

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Ven 3 Mai 2013 - 8:20

( Je crois que j'ai besoin de repères en ce moment...)

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par filigrane le Ven 3 Mai 2013 - 10:08

.


Dernière édition par filigrane le Mer 22 Mai 2013 - 7:50, édité 1 fois

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par anianka05 le Ven 3 Mai 2013 - 10:48

J'ai mis longtemps à percevoir les limites du bien et du mal, du moral et l'amoral/immoral! J'étais jeune adulte quand j'y suis enfin parvenue. Quand j'ai commencé à retrouver des repères dans ma vie en fait...

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Ainaelin le Ven 3 Mai 2013 - 12:08

"Le problème avec l'amoral, c'est que c'est toujours l'amoral des autres" Et puis, les tiques, c'est toujours un vrai problème.

Oui, en effet, c'est toujours l'amoral, pardon, la morale des autres, parce que la morale nous est inculquée par la société à travers l'éducation. Elle transpire de partout, dans chaque action, chaque article, chaque émission télé, d'une façon ou d'une autre.

Après, il n'y a pas "une" morale, bien sûr, tout le monde n'a pas la même, certains s'en détachent, s'en reconstruisent une autre légèrement modifiée, à partir de leur expérience, de leurs rencontres, mais à partir de l'extérieur en grande partie. Mais le coeur est là : le bien et le mal, ne pas tuer, ne pas voler. J'aime bien cette phrase que Filigrane a donné "ne fais pas à autrui..." C'est également un de mes principes.

Après, quant à savoir si on respecte toujours nos principes, je dirais que la grande majorité des humains ne respectent pas TOUJOURS tous leurs principes. Parce que rien n'est jamais tout blanc ou tout noir, et qu'il y a parfois des priorités plus élevées qu'un petit principe. Si ton principe est de ne jamais voler mais que tu te retrouves dans la rue, avec ton gosse à moitié mort de faim, que toutes les institutions te ferment la porte au nez, ben tu as des chances de devoir voler pour pouvoir bouffer.
Ton principe est de ne pas mentir ? Mais si tu as en face de toi quelqu'un qui a le pouvoir de changer ta vie, mais qu'il est borné, imbu de lui-même et que tu sais que si tu dis la vérité, il va t'enfoncer parce que ça lui fait plaisir et que tu as la possibilité de le manipuler par un petit mensonge, ben les probabilités sont que tu le feras. Si tu préfères rester fidèle à tes principes, les conséquences risquent d'être bien plus néfastes pour toi et d'autres qu'une petite entorse à tes principes.

Après, il y a la culpabilité qui survient, mais ça, c'est un autre problème, un psy pourrait en dire bien plus que moi à ce sujet. Mais la culpabilité est parfois bien plus vicieuse qu'on ne le croirait, elle n'intervient pas seulement quand on fait quelque chose de mal. On peut la ressentir de façon pathologique pour des raisons très personnelles remontant à un fait de notre histoire, et elle devient alors quasi-permanente, un véritable poison dans notre vie. Mais là, la morale n'entre plus en ligne de compte.
Bref, je m'éloigne du sujet. Où voulais-je en venir ? scratch
En gros, que la morale est extérieure, qu'elle est nécessaire à la vie sociale, mais que chacun doit la faire sienne et la reconstruire en soi pour la comprendre et pouvoir vivre avec les autres. Un truc comme ça. C'était vachement plus clair dans ma tête quand j'ai commencé à écrire, en fait... lol!

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Ven 3 Mai 2013 - 12:34

Merci Ainaelin Wink

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Ainaelin le Ven 3 Mai 2013 - 12:38

humanstep a écrit:Merci Ainaelin Wink

Perplexe Sarcasm ? (en anglais version Sheldon Cooper dans le texte)

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Ven 3 Mai 2013 - 12:40

?

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Ven 3 Mai 2013 - 12:41

Non, justement, c'est sincère. J'essaie de ne pas trop user de ce type de communication, le sarcasme... Question d'ethique?

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Ainaelin le Ven 3 Mai 2013 - 12:59

OK. Désolé pour la question, je pensais justement créer un topic sur la façon dont on perçoit les commentaires positifs et les compliments en général. J'ai beaucoup de mal avec ça. Embarassed

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Ven 3 Mai 2013 - 13:03

Je comprends...
C'est une bonne idée je trouve Pour deux raisons principalement :
1.La communication avec internet ( mail, forum...) est , pour moi source d'interprétation : on a pas l'expression, ni l'intonnation, on ne connaît pas la personnailté qu'on a en face.
2. J'ai souvent le sentiment que les échanges sur ce forum tournent vite à l'agressifs, défensifs.

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par anianka05 le Ven 3 Mai 2013 - 14:48

La morale (à mon sens) est comme tout le reste: une vaste nuance de gris. Toujours liée au contexte.
Pour prendre l'exemple du mensonge d'ainaelin: mentir pour s'en sortir ou s'exposer à des représailles si on dit vrai. Peut-on considérer comme immoral de mentir dans ce cas, si c'est pour se défendre, se protéger? Vous me direz non, mais une fois de plus tout dépend du contexte. Se préserver semble naturel! Oui mais si c'est au détriment d'une autre personne toute aussi innocente que soi? Alors là la question se pose.
Rien n'est blanc, rien n'est noir (je pense à un autre topic de ce forum). Il y a cependant un sens global perçu par l'ensemble d'une même société ou pays ou village ou... qui permet de savoir à peu près comment évoluer là où nous sommes.
Il y a, cependant, il me semble, UN seul principe moral commun à toutes les sociétés quelle qu'elle soit: c'est la prohibition de l'inceste. Mais là encore, elle ne se définit pas de la même façon partout, puisque la famille n'est pas vu de la même façon selon les endroits.

En voici un imbroglio! pale
De quoi devenir jocolor

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par filigrane le Ven 3 Mai 2013 - 15:03

.


Dernière édition par filigrane le Mer 22 Mai 2013 - 7:52, édité 2 fois (Raison : fautes)

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par humanstep le Ven 3 Mai 2013 - 15:30

Je ne trouve pas que ce que tu soulèves détourne le sujet, en tous cas, personnellement je trouve ça cohérent.
Enfant, je crois, que j'avais vraiment du mal avec les notion de guerre et de mort.
Je ne comprenais pas les justifications qu'on pouvait leur donner.
Pour la guerre, je trouvais cela " ammorale" justement et on me donnait souvent des justifications que je percevaiis comme fausses par rapport à la réalité " c'est pas bien de se bagarer" et pourtant tout le monde se "bagarrait" autour de moi. Ca m'a donné une sale notion de ce que pouvait être la morale : une blague derrière laquelle on se cache.
Pour mes questions sur la mort, c'était encore pire...Déni total dans la plupart des cas,avec un joli emballage : on va au ciel sous entendu, si on est "bon"...On dirait qu'on s'éloigne encore pourtant pour moi c'est profondément lié à des questionnements "moraux".

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Invité le Ven 3 Mai 2013 - 16:20

filigrane a écrit:coucou smaragdine,

Oui tu as raison de pointer cela....j'aurais du faire la distinction entre des principes absolus...et d'autres qui peuvent être plus "légers" et auxquels nous sommes confrontés dans la vie quotidienne.

Par exemple, je n'ai pas mon permis de conduire, mais quand (si je l'ai) je l'aurai....saurais-je, dans le cas d'un retard pour une chose importante, me contrôler et éviter d'augmenter ma vitesse de façon qui pourrait être dangereuse pour les autres?

Si j'ai bu un petit peu, est-ce que je renoncerai à la voiture quite à prendre un taxi qui va pulvériser mon budget?

Voilà, j'utilisais le verbe tendre pour ce genre de cas.

Parviens-t'on à toujours coller à ses principes? Est-ce que toi tu parviens à être toujours cohérent avec tes principes?

Oui, je suis une psychorigide de mes principes, mais je peux l'être parce que j'ai très peu de règles impératives dans ma morale :

- être responsable de mes actes et de mes choix, toujours faire mes choix en mon âme et conscience, si infimes les choix puissent-ils paraître

- ne pas faire d'ingérence dans la vie d'autrui, que ce soit sa morale, ses convictions, ses choix, ses besoins, etc.

- respecter mes limites

Ces trois règles à elles seules me permettent de bien vivre avec moi-même et avec les autres. Je n'ai aucun regret ni aucun remords puisque chaque choix fait a été consciencieusement soupesé, si avec le temps il s'avère que c'est une erreur, je ne pouvais pas le deviner le jour où j'ai fait ce choix. Etant responsable de mes actes, je fais en sorte d'embellir ma vie, puisque je ne peux pas reprocher à autrui mes propres erreurs. Je ne fais pas d'ingérence, si bien que mes contacts avec autrui sont paisibles puisque personne n'est jugé ni réprouvé, ma morale ne vaut que pour moi, celle des autres ne s'applique pas à moi... Quant à mes limites, c'est une règle rajoutée afin de prévenir les effets dévastateurs de la douance... entre l'émotion, la fatigue, le tourbillon des idées, le caméléonisme, les aléas de l'existence et tout le tralala... Quand j'en peux plus, stop !!! On fait une pause et je reviens quand j'ai suffisamment dormi / analysé / pris du recul Very Happy

Voilà voilà, j'espère que vous êtes éclairés. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par filigrane le Ven 3 Mai 2013 - 17:30

.


Dernière édition par filigrane le Mer 22 Mai 2013 - 8:17, édité 1 fois

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Bird le Ven 3 Mai 2013 - 17:58

Bon, j'avais posté un mot qui s'est perdu à jamais dans les nuées du web Pas sûr. Je recommence.

Pour moi, la morale est le fait d'un groupe constitué et nous vient donc (qu'on y adhère ou non) de l'extérieur.

L'éthique relève pour moi davantage d'une construction personnelle issue de plusieurs sources (morales et éthiques autres; expérience; apprentissages; etc.) qui nous amène à une définition plus individuelle et nuancée du bien et du mal, et s'applique à nos actions (de façon humainement imparfaite, ça c'est normal).

Une éthique de l'amour par exemple peut s'avérer parfaitement amorale pour l'un(e), et absolument légitime pour un(e) autre? Ça relève de la relation interpersonnelle, alors qu'une morale est sensée s'appliquer sans nuances ni discussions à un ensemble de personnes.







Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le problème avec la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum