je me sens ignoble, aveu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je me sens ignoble, aveu

Message par dreamliner le Mer 1 Mai 2013 - 21:10

Je trouve du mignon dans la castration, et aussi dans la faiblesse physique ou mentale et je prends du plaisir à le voir mais juste à le voir. Je me crois depuis très longtemps sadique et masochiste(pour ne pas dire pervers dont je n'ose pas préciser la forme de perversion mais que vous pouvez deviner). Plaisir de voir la castration(mais avec abscence de plaisir ou désir de faire la castration cad juste la voir(je ne mettrais aucune précision appartenant au champs lexical de la médecine)et je parle uniquement de ce type de castration)) ou bien la faiblesse physique ou mentale, et également désir d'être la personne castrée ou bien d'intelligence très moyenne(faiblesse mentale) ou alors d'être une fille maigrichonne(faiblesse physique). Je suis né en 1981(parceque je ne veux pas dire mon age) et j'ai découvert il y a peut-être 1 ou 2 ans que dans le sadisme et le masochisme il y a une notion de pouvoir et je n'arrive pas à me le représenter.
J'ai l'impression d'être un sale pervers.
Je commence à faire une crise de culpabilité en écrivant ces lignes, j'ai la très forte impression que je vais être banni du forum. Pardon.
J'écris cet aveu parce que je veux être rassuré sur ce que je suis et enfin me sentir plus sain d'esprit. Expliquez moi SVP.
Peut-être que je vais enfin savoir pourquoi j'ai l'habitude d'ententre que je suis en gros un petit ange incapable de faire du mal aux autre et que je me sens monstrueux.

Edition: je veux que ce soit des personne correctes et respectueuse de la sensibilité des autres qui me rassurent là dessus(en plus je suis plus qu'hypersensible(ultrasensible)).

Je suis désolé j'espère ne pas me faire bannir du forum

Précision: je souffre de névrose obsessionnelle et de TAG

Autre précision: j'ai remarquer que les autres garçons que j'ai connu dans mon passé vont souvent regarder des journaux X ou vidéo X, alors que moi je m'en fout complètement(désintérêt naturel pour ce type de médias).

Précision: TAG développé après harcèlement moral intensif qui s'est ajouté à la névrose obscessionnelle(TAG récent et névrose obsessionnelle beaucoup beaucoup plus ancienne)


Dernière édition par dreamliner le Mer 1 Mai 2013 - 22:15, édité 4 fois

dreamliner
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : une plus grande efficience par delà les océans

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par phinou le Mer 1 Mai 2013 - 21:41

te rassurer je ne sais pas si c'est possible.
Tu semble apprécier de voir mais pas de faire c'est déjà ça. Il y a un fossé entre l'image que tu as de toi et celui que les autres te renvoient...Je ressens une forme de frustration à tenir le rang que tu penses devoir tenir et un soulagement (temporaire) quand tu peux déverser cette frustration sur autrui.
Je ne te connais pas assez pour pouvoir te donner de vrais conseils mais peut être qu'en travaillant à trouver ta vrai place, ce genre de "plaisirs" s'en iront d'eux même et tu pourras être quelqu'un de bien à l’intérieur et à l'extérieur mais quelqu'un de différent de ce que tu es aujourd'hui. Apprendre à s'aimer n'est pas le plus facile mais c'est une démarche importante. Bon courage.

phinou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 38
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par Zeppo le Mer 1 Mai 2013 - 21:47

On m'a déjà demandé sur ce forum où on pouvait trouver des informations sur le net sur les tueurs en séries qui décapitaient leurs victimes donc je ne pense pas que te poser des questions méritent un bannissement x)
C'est pas une réponse que je vais t'apporter mais plutôt ce que m'évoque ce que tu dis, peut être que ça pourra t'aider à voire différemment.
J'ai aussi beaucoup eu l'impression d'avoir des travers horrible et je vis encore avec la peur d'être un PN, j'ai beau avoir eu des explications de ma psy qui m'a bien dit pourquoi je ne pouvais pas être un PN mais j'ai toujours ce je ne sais quoi qui me dit que je le suis. J'ai l'impression de déranger les gens, de les crisper, et j'ai l'impression que tous se disent "il est vraiment bizzare".
Il y a des moments de tension interne tellement intense où je suis la à regarder les gens dans la rue à les "comprendre" d'un regard et à voir leur failles, avec des proches c'est encore pire, je connais par coeur tous leurs défauts.
Depuis 1 semaine je vais vraiment mal parce que les 3 personnes qui comptent le plus pour moi, c'est à dire ma copine, ma soeur et ma meilleure amie, on toutes une attitude étrange envers moi. C'est une nouvelle vision que j'ai d'elles et ça me fait mal. Quand je suis là je les sens tendues, nerveuses. Ma soeur se rigidifie même ses mouvements sont moins libres. Je culpabilise à mort. Je ne sais pas ce que je leur ai fait.
Bref assez parlé de moi. J'ai encore du mal à digérer ça mais voilà y'a bien une esquisse de réponse qui s'est déjà formé (la réponse idéale étant celle qui me déculpabilise), je pense qu'elles ne font que me renvoyer mon image, tous ce que je vois là c'est ce que je suis en fait : tendu, crispé, les gens me dérangent. Et pourtant ça me fait un bien fou aussi de voir que les gens ont des failles car j'ai énormément de mal à communiquer avec quelqu'un qui parait sans failles, j'en devient timide plus que nerveux habituellement. Cette escalade de l'analyse des failles de l'autre viens depuis que je me suis rendu compte que ma mère était PN, c'est comme une protection qui s'est mise en route, une machine qui s'emballe surtout.

Ce que m'a dit ma psy sur les PN et les psychotiques en général m'a un peu rassuré et j'espère qu'il te rassurera un peu plus, j'en ai déjà parlé sur un sujet sur les PN. En gros ces gens ne peuvent pas se remettre en question et jouent sur la remise en question que tu as sur toi. Quelqu'un qui a peu confiance en soi ou est influençable (comment ne pas être influencé par sa mère). Je me demande alors si tu n'as pas été la victime d'un PN toi aussi vu ton comportement ? Dis toi juste qu'un taré ne se remet pas en question, a une confiance en soi aveugle. Si toi tu te remet en question le problème est ailleurs. Moi je viserais plutot du coté estime de soi, confiance en soi, complexe d'infériorité/supériorité.

Zeppo
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 166
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 21
Localisation : Montcuq

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par Ardel le Mer 1 Mai 2013 - 21:51

Bonsoir Dreamliner,

c'est un aveu courageux que tu nous fais ... je ne sais quoi te répondre, si ce n'est ceci : j'ai cru, moi aussi, être un pervers de la pire espèce. J'ai cru être capable de céder à des instincts qui m'auraient transformé en monstre. J'ai imaginé tenir en mon pouvoir les objets de mes désirs. J'ai aussi imaginé être un de ces "objets", manipulable, cible de toutes les perversions. J'ai trouvé une sorte de complaisance à être un objet de pitié.

J'en ai parlé. Et la réponse qu'on m'a donnée, qui est, il me semble, la plus simple et la plus évidente, a été : "et qu'en pensent ceux qui t'entourent ? Ne peux-tu pas leur faire confiance ?".

Après réflexion, elle m'a satisfait. Je suis un mec bien, tout le monde me le dit, et les actes que j'ai cru pouvoir commettre un jour me font horreur. Ils n'appartiennent et n'appartiendront jamais qu'à mes peurs et mes cauchemars, et jamais à celui que je suis. Et le monstre que tu "sens" en toi n'est -de même- qu'un reflet des cauchemars de l'ange que tu es (si on te le dit ! Wink ).

Nous sommes humains. Le pouvoir sur les autres et sur nous-même nous tente, la douleur infligée aux autres et à soi-même peut apparaître comme un pouvoir. Mais si nous n'avons jamais voulu transgresser notre code pour explorer ces voies, et que de plus elles nous répugnent et nous nous inquiétons quand elles se font tentantes, il n'y a aucune raison que nous leur cédions un jour.

Des bises, et du courage ! C'est chiant, mais ça passera !

Ardel

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3830
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par dreamliner le Mer 1 Mai 2013 - 22:36

Merci de vos réponse, elles me soulagent déjà un peu, mais je voudrais avertir que j'ai édité mon post plusieurs fois pour ajouter plusieurs précision.
Sinon coté remise en question je me remet tellement en question que je suis capable de m'autosoigner(très forte capacité de gestion émotionnelle et capacité à découvrir sans l'aide d'un psy la raison inconsciente de tel comportement ou symptome(en gros je vois des psys, et j'applique également de mon côté le systême D de l'intelligence intrapersonnelle). En fait je souhaite mettre fin à ma névrose obsessionnelle et je suis quelqu'un capable de voir en face mes désirs sadiques et mes désirs masochistes mais bizarrement il s'agirait d'un sadisme ou masochisme sans notion de pouvoir sur l'autre(le pouvoir sur l'autre j'arrive pas à me représenter ce que c'est, j'ai juste appris que dans le sadisme il y avait une notion de pouvoir sur des écrits de psychologie et j'ai enfin osé demander à certaines personnes si dans le sadisme il y avait une notion de pouvoir et j'étais très étonné de leur réponse). Je me pose aussi des question sur une possible asexualité(attirance esthétique avec désir d'intimité) et me demande si je n'ai pas confondu mon attirance esthétique avec une attirance sexuelle. J'ai aussi l'impression d'avoir une personalité créative à un très haut degré et que donc je suis profondément individualiste et que j'ai tellement d'amour en moi que je n'ai pas besoin de me nourrir de l'autre et qu'il y a une nette séparation entre moi et l'autre et que je trouve ma satisfaction dans une extrême proximité ou intimité avec l'autre. J'ai l'impression d'être asexuel mais que j'ai aussi un très fort attachement émotionnel. Et quand j'ai un très fort attachement émotionnel par rapport à quelqu'un que j'aime profondément je considère la personne comme exactement aussi intelligente que moi(avec incapacité totale à juger la personne). En gros mes désirs sadiques se manifestent uniquement sur des gens auquels je ne suis pas du tout attaché émotionnellement.
Je considère que tout le monde à des désirs sadiques et masochistes mais je préfère essayer d'avoir la plus grande objectivité sur ces désirs(en fait je m'en sent profondément coupable depuis des années et j'ai décidé de dépasser ma culpabilité) et pour tout avouer je fais ça dans l'espoir de mettre fin à ma névrose obsessionnelle.




si vous voyez dans d'autres de mes posts une peur d'être pervers narcissique c'est suite à des thèmes obsessionnels portant sur l'authenticité que j'ai développé beaucoup plus récemment à force d'avoir connu des fausses relations(victime-bourreau-sauveur) et qui s'est ajouté à l'impression vague d'être pervers S qui est beaucoup plus ancienne

dreamliner
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : une plus grande efficience par delà les océans

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par dreamliner le Jeu 2 Mai 2013 - 15:56

J'ai mes obsessions qui se sont pas mal calmés et je culpabilise moins mais je préfère avoir la sagesse de ne pas trop vite crier victoire.

dreamliner
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 17/07/2010
Localisation : une plus grande efficience par delà les océans

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par humanstep le Jeu 2 Mai 2013 - 16:18

J'ai lu un bouquin sur la perversion qui explicite tout ses mécanismes : La perversion, Renverser le monde de Saveiro Tomascella ( édition eyrolles). Ca m'a fait beaucoup de bien. J'y ai retrouvé beaucoup de mécanismes de mes parents, encore aujourd'hui je les reconnais.
C'est perturbant de reconnaitre ses propres parents dans des mécanismes pervers et malsains. Cela m'a beaucoup perturbée notamment sur ce que cela impliquait : Suis je vouée moi aussi à établir ce rapport au monde puisque je suis leur enfant (hérédité) et que j'ai été éduqué, formaté par eux...?
Néanmoins, ce petit bouquin, que l'auteur lui même reconnait comme incomplet sur le sujet affimre quelque chose d'extrêment réconfrotant : Le principe même de la perversion est de nous faire croire qu'il n'y a pas d'issue, que tout semble être une fatalité, et c'est là son plus grand danger car il ne s'agit que d'une illusion... Je terminerai en citant un passage " Il n'y a plus de place pour la perversion lorsqu'il n'y a plus de participation à ses rouages et ses mécanismes. Ce refus d'y prendre part s'acquiert lentement, patiemment, après de nombreuses prises de conscience désagréables, voire douloureuses, de très fortes angoisses, auxquelles la jouissance fait barrage, et la traversée des dépressions, jusqu'alors masqués par toute sorte d'activismes, enfin lâchés".

humanstep
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 41
Date d'inscription : 29/04/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par anianka05 le Jeu 2 Mai 2013 - 16:20

Lorsque je suis avec quelqu'un, je m'imagine très souvent avoir un geste violent, cruel ou barbare envers cette personne. Je l'imagine hurlant de douleur, me regarder avec un air d'incompréhension etc... Ces images sont apparues lorsque j'étais en psycho et qu'on traitait les pulsions, le subconscient, l'inconscient etc... Et un jour je me suis dit "tiens qu'est-ce que ça ferait si j'imaginais ça... (gifler quelqu'un, le poignarder par surprise etc...) C'est pas malin, parce que c'est resté! :-( Ce n'est pas agréable du tout. Mais je ne m'alarme pas car en même temps je me rend compte que je ne ressens aucune pulsion d'envie de réalisation. En fait, je me rends compte aussi que ces images sont très présentes lorsque je suis dans des phases de colère, tristesse, rancoeur etc; et lorsque je vais bien, elles ne me viennent presque pas. Ma conclusion est que j'expulse mes émotions négatives comme ça (je crois.) Du coup, j'essaie de faire le contraire. Quitte à imaginer une scène avec la personne en face de moi autant qu'elle soit sympa (compliment, baisers, caresses...)
J'ai accepté ces images barbares, je les laisse venir et partir. Donc je ne m'épuise pas à lutter contre. Et j'ai l'impression qu'elles sont de moins en moins fréquentes.
En ce qui te concerne, tant que tu ne fais de mal à personne pour de vrai, tu as le droit de penser CE QUE TU VEUX! Et tes pulsions t'appartiennent et personne n'a le droit de les juger. Lorsque tu les auras compris, il sera probable qu'elles disparaissent si tant est que tu le souhaites. Ce qui compte c'est de rester moral. Et le SM consenti par les parties, perso, je ne me donne pas le droit de juger. Y a tellement de trucs différents au niveau du sexe, que je ne suis pas sûre qu'il existe une norme!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par dessein le Mer 5 Juin 2013 - 22:38

.


Dernière édition par dessein le Jeu 27 Juin 2013 - 10:26, édité 1 fois

dessein
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par anianka05 le Jeu 6 Juin 2013 - 8:41

J'aimerais bien que ça cesse malgré tout. Parce que ça reste désagréable.

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: je me sens ignoble, aveu

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum