Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Nanais le Ven 10 Mar 2017 - 12:09

le seul fait de se demander si on est fou prouve ne prouve t' il pas qu'on ne l'est pas ... la folie se définit-elle pas par un état d'absence de conscience ?

Nanais

Messages : 30
Date d'inscription : 06/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Invité le Ven 10 Mar 2017 - 12:40

Nanais a écrit:le seul fait de se demander si on est fou prouve ne prouve t' il pas qu'on ne l'est pas ... la folie se définit-elle pas par un état d'absence de conscience ?

Je dois être bien bien saine alors.

Ouf !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Nanais le Ven 10 Mar 2017 - 13:01

Ravie de t'avoir rassuré,
avatar
Nanais

Messages : 30
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 33
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Fille d'Agar le Ven 10 Mar 2017 - 23:29

Nanais a écrit:le seul fait de se demander si on est fou prouve ne prouve t' il pas qu'on ne l'est pas ... la folie se définit-elle pas par un état d'absence de conscience ?

Cette affirmation m'a toujours intrigué.
Il me semble que l'absence de conscience de son état est vrai pour les psychoses. Mais pour les névroses, oú l'on se rend compte que quelque chose ne va pas, on ne peut donc plus parler de folie ?

Sinon, par rapport au sujet initial, à chaque fois que je suis prise d'une crise "empathique" (et pas hépatique) je me dis que je suis ou bien trop folle pour ce monde ou que ce monde est bien trop fou pour moi.
avatar
Fille d'Agar

Messages : 144
Date d'inscription : 07/03/2017
Age : 31
Localisation : Sous la ligne de Kármán (ou alors ?)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Invité le Ven 10 Mar 2017 - 23:36

Jamais !!!! Ha ! Ha! Ha ! Ha ! Ha ! Ha! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Haaaaa ! Haaaaa ! Yaaaaaaark ! Ah ! Ah ! Ah ! Ahem... Je me suis toujours senti parfaitement équilibré et ma théière est d'ailleurs du même avis que moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Nanais le Sam 11 Mar 2017 - 1:34

Je ne sais pas fille d'agar ... ta question est légitime. Ma grand mère était folle, psychotique et hospitalisée pendant de nombreuses années. Quand on lui disait "mais Mami tu le vois bien que quelques-uns chose ne va pas"? elle me répondait "mais non mais non les enfants enfin alors! " alors peut être que s'interroger sur son état en pleine conscience avoir ce recul et cette capacité d'analyse était bel et bien ce qui nous maintenait hors de l'état de folie .... et que c'est ce qui faisait de nous de simples névrosés. C'est un simple exemple sans aucune valeur universelle mais il a fondé certaines de mes croyances ...
avatar
Nanais

Messages : 30
Date d'inscription : 06/02/2017
Age : 33
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Invité le Sam 11 Mar 2017 - 8:58

Ce n'est plus l'impression de devenir folle que j'ai : je crois que c'est déjà fait ahah !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Invité le Sam 11 Mar 2017 - 14:42

Vu ta localisation Nevahe, tu es sûre que ce n'est pas plutôt un enchantement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Invité le Sam 11 Mar 2017 - 14:43

Moi je douterais...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par doucimoute le Mer 15 Mar 2017 - 17:22

Bonjour,

Je lance ça là, parce que je ne sais plus quoi faire. Diagnostiquée zèbre à 13 ans à cause de crises d'angoisse à la fin de mes interros (pour choper un 17, imaginez ma popularité flamboyante !!!), j'ai complètement rejeté la pertinence de me savoir zébrée. Je travaillais très bien à l'école, j'avais des amis, et je me suis dit "tout se passe bien, tu as de la chance, en plus, tu es surdouée, c'est positif, c'est une qualité, arrête de te plaindre tout le temps". Et puis les années ont passé. Après le bac je me suis perdue, écroulée en prépa littéraire (rien foutu de toute ma vie, mon arnaque s'est révélée). J'ai fait un peu de tout et j'ai repris des études de psychologie, que j'adore. Parfois j'ai l'impression de vivre une bonne vie, d'avoir de la chance de pouvoir pousser mes réflexions, voir plein de choses, analyser, me poser des questions. Et en plus de tout ça, avoir trouvé quelques personnes en or (zèbres aussi pour certains si vous voulez mon avis). Mais voilà. Dès que je suis dans la relation à l'autre (à part quelques exceptions salvatrices), dès que je dois en rendre compte aux autres, j'ai l'impression d'être folle, stupide, de ne rien comprendre. J'ai l'impression d'avoir forgé mon esprit sur la cohérence, la pertinence, et comme rien n'est parfait, je me heurte toute la journée à ma propre imperfection et à celle des autres. Sauf que c'est moi qui suis différente, c'est donc moi qui en prend plein la gueule par...moi-même. Dans mon esprit, c'est à moi de m'adapter et donc c'est toujours de ma faute quand : je vais trop loin, je me fais des noeuds au cerveau, je ne suis pas d'accord avec les autres et le monde. Ca ne se passe pas toujours mal. Mais quand ça arrive, j'ai l'impression d'étendre mille tentacules dans tous les sens pour comprendre le problème, et le plus souvent, ça m'empêche de le régler. Parce que j'en cherche la cause, et j'en arrive au sens de la vie. Comment me ramener à terre ? Comment empêcher ma pensée de s'emballer ? Comment savoir ce qui tient d'une nécessité de m'adapter et ce pour quoi je devrais peut-être me battre ?
Ma vision de la douance, c'est que c'est comme ça. C'est un mode de fonctionnement particulier, et je ne trouve pas de place dans la société qui me permette vraiment de l'exprimer, mais je dois trouver autre chose, m'adapter, comprendre, et prendre du recul. Si on prend sur le long terme, ça marche bien. J'ai trouvé des personnes qui me comprennent, je passe mes années d'études avec de bons résultats. Mais voilà, il y a des périodes où ça va moins. Comme maintenant. Et dans ces périodes, où j'ai l'impression d'être envahie par les incompréhensions, les incohérences, la souffrance est telle que j'ai l'impression que je vais devenir folle. J'ai l'impression d'être juste assez intelligente pour voir à quel point je suis remplie de contradictions, à quel point le monde, les gens, sont pleins de contradictions. J'ai l'impression de tout trouver incohérent. Parfois, ça me fait sourire : c'est ça aussi la beauté de la vie. Parfois, ça me désespère : à quoi ça sert de toute façon ?
Rien que de le dire, ça va mieux. Mais voilà, je vis tout tellement intensément que je me sens coupable et je n'en parle pas. Parce que je vois bien que lorsque j'en parle, souvent j'inquiète. Parce que c'est tellement intense, tellement envahissant, et ma souffrance tellement éclatante que ça finit forcément par inquiéter mes proches.
J'ai cru que j'étais mille choses : bipolaire, schizophrène, paranoïaque, obsessionnelle.
Ce qui déclenche ma "folie" à chaque fois ? Les situations où je dois rendre des comptes. Parce que voilà. Je suis une monstrueuse arnaque, et un jour, quelqu'un va bien s'en rendre compte. Alors ça fait 10 ans que j'attends qu'on me dépiste et qu'on m'interne. Mais apparemment, à part en prépa (après 2 mois j'ai dû perdre 6 kilos et beaucoup de cheveux), ça passe à chaque fois. Je vois un psy pour dénouer tout ça, parce que je sens bien qu'il faut que j'apaise tout ça, que je reprenne un peu confiance, et surtout que je lâche prise. Mais après un an de suivi, j'ai l'impression que le cycle continue. Confiance/panique, estime de moi/autoflagellation parce que je suis une arnaque, apaisement/angoisse, bonnes nuits de sommeil/insomnie totale. Bonheur et désespoir.
Vos témoignages me font du bien, je me retrouve dans beaucoup d'entre eux, mais j'aimerais vous demander des trucs pour raccourcir les moments où je perds pieds. Pour ceux qui me comprennent : que faites vous ? quelle activité vous permet de vous reconnecter ?
J'aime profondément la vie, et j'estime que j'ai beaucoup de chance, mais voilà, je rêve de pouvoir la vivre pleinement, sans mes crises d'angoisse et de désespoir. Ou alors, juste savoir comment les rendre plus vivables, pour moi mais aussi pour mon copain, mes amis, et mes pauvres parents (26 ans à ramer).

doucimoute

Messages : 2
Date d'inscription : 08/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par LePoulpe le Ven 17 Mar 2017 - 14:48

Bonjour Doucimoute,

Bonjour,
Mais quand ça arrive, j'ai l'impression d'étendre mille tentacules dans tous les sens pour comprendre le problème, et le plus souvent, ça m'empêche de le régler.

En tant que céphalopode, ma pensée arborescente s'étend par mes huit tentacules et c'est déjà beaucoup... Plus sérieusement, je crois que c'est difficile de confier ses problèmes et de révéler sa personnalité réelle à ses proches. J'ai aussi connu des crises  d'angoisse et eu l'idée que je finirai mes jours dans un hôpital psychiatrique. J'attends les résultats de mes tests, passés sur le tard (QI et tests préliminaires du syndrome d'Aspeger) et si il en ressort que je ne suis pas "normal", je me demande comment l'annoncer (et même si je dois l'annoncer). Tu parles plusieurs fois d'"arnaque", est-ce que tu ne vivrais pas le "syndrome de l'imposteur" ? Je crois qu'on est nombreux à avoir parfois cette impression.

Et pour finir, une phrase de Salvador Dali: "La différence entre un fou et moi c'est que moi, je ne suis pas fou !"  Wink

Patience et courage.

LePoulpe

Messages : 137
Date d'inscription : 23/09/2016
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Lonewolf le Ven 17 Mar 2017 - 15:40

J'avais lu quelquepart que la folie apparemment c'est toujours faire la même chose en espérant un résultat différent. Moi aussi je m'emmêle parfois dans mes raisonnement, à force d'essayer de calculer toutes les variables possibles du problèmes, de ne pas y arriver cela me fait me sentir minable, autant que je réussisse je me dit qu'il y a un truc qui cloche.
Non je pense que la folie, se voit quand même. Délires, illogisme, légumes.

Lonewolf

Messages : 19
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Invité le Ven 17 Mar 2017 - 16:42

Nanais a écrit:le seul fait de se demander si on est fou prouve ne prouve t' il pas qu'on ne l'est pas ... la folie se définit-elle pas par un état d'absence de conscience ?


DAMN RIGHT ! Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Princeton le Ven 17 Mar 2017 - 20:10

Oui, comme ces derniers jours, je ressens des émotions très fortes qui me dépassent et dont j'explique très mal la cause. Mes capacités rationnelles ne semblent plus être assez fortes pour les empêcher de se répandre, pour les contenir. Devenir fou a toujours été ma plus grande peur. Dès que j'oublie quelque chose ou que je commets une erreur, sur une date par exemple ou un numéro, une partie de moi craint de sombrer dans la folie, de me désagréger, de ne plus comprendre, de ne plus me maîtriser, c'est-à-dire me contenir...
avatar
Princeton

Messages : 1363
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Lonewolf le Ven 17 Mar 2017 - 20:51

Il paraît que quelqu'un de sain à toutes les pathologies, mais mesurées, la folie serait une absence ou un extrême de l'une ou plusieurs d'entre elles. Ex: Insouciance>Méfiance>Paranoia, enfin, je m'y connait pas en troubles psychiques mais je pense que tu devrais essayer de trouver un équilibre, parfois des choses ont le droit d'être futiles, on a le droit à l'erreur. Parfois échouer permet de comprendre et de s'améliorer.

Je pense qu'on a tous un potentiel, un don, une manière de réfléchir, chaotique et explosive dans tout les sens, et comme tout supers pouvoirs, il faut commencer par le canaliser. C'est bien beau de dépister un panel de variables, je pense qu' un travail de hiérarchisation, d'une définition des priorités, d'une élimination des inutiles, et une planification des actions est la clé de la canalisation, j'invente rien, je travaille dans l'amélioration continue, et en canalisant de la sorte, je structure mon travail et j'arrive à m'en sortir, plutôt que de partir dans tout les sens et de se retourner en se demandant où on est. C'est pas facile. Mais depuis je me sens moins fou dans ma tête, moins stressé, moins de peur d'oublier quelquechose jusqu'à être rongé.

Lonewolf

Messages : 19
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par doucimoute le Lun 20 Mar 2017 - 15:51

Merci pour vos réponses !!!

Princeton : de ce que j'ai expérimenté, ces peurs d'oubli arrivent à des moments où on cherche des preuves de sa folie. Moi je me suis un peu conditionnée pour arrêter net dès que j'en arrive à ce stade-là, c'est un peu mon signal d'alarme qu'il faut que je me canalise, avec aussi sur un plan plus moral le sentiment de grosse culpabilité que je commence à ressentir parfois avec le sentiment d'être vraiment minable. Je pense qu'il y a quelque chose à travailler de l'ordre du repérage de ces limites-là et de l'élaboration d'un "plan" pour stopper. Moi je fais des cartes heuristiques de mes pensées pour restructurer et prendre du recul (découverte de la semaine dernière), des sudokus, je compte en base binaire sur une feuille le plus vite possible (chelou) etc etc. Comme je le disais plus haut, ça ne marche pas toujours, mais quand je compare à ce que j'étais il y a 3 ans, clairement ça s'est amélioré. Après, chacun trouve ses petits trucs Wink

Merci Lonewolf, tes mots m'apaisent ! Je me rends vraiment compte en effet du bien que ça me fait de me cadrer, même si c'est pas toujours facile de trouver le juste milieu de ce côté-là aussi ! haha !

doucimoute

Messages : 2
Date d'inscription : 08/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par cortexetminus le Lun 20 Mar 2017 - 16:00

jocolor
avatar
cortexetminus

Messages : 95
Date d'inscription : 10/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par oyans le Jeu 6 Avr 2017 - 18:41

Je suis schizophrène depuis mes 27 ans, dans la logique je suis donc fou, bien qu'on essaie d'en polisser les contours, afin que cela ne heurte moins les consciences.
En effet on ne se rend compte de la folie que d'une façon ultérieure, sur le fait j'étais absorbé par le déroulement accéléré de la pensée, on parle d'illogisme, alors qu'il n'en est pas le cas.
Pour se rendre à cette évidence, il faut bien concevoir une extrême vitesse cérébrale et un décalage verbale, c'est à dire que le langage n'accélère pas au même tempo que la commutation des neurones, d'où des manquements dans le développement de l'idée. Ce qui donne la fausse affirmation de l'illogisme, ce n'est pas parce que l'on ne comprend pas que c'est faux, mais juste rendu à l'état brut sans explications préalables rendent ce langage incompréhensible, donc illogique.

Je n'explique qu'un processus de la folie, j'irais jusqu'à dire que j'estompe la vérité et une bonne partie du réel.

Il existe cet autre processus, qui dans le langage psychiatrique s'exprime sous cette forme de jargon populaire, "passer du coq à l'âne".
Ce principe passer du coq à l'âne provient de mon premier développement et se situe de façon sécable à la fin de l'idée de base (le début du discours inventorie en fait plusieurs développements, n'ayant pour la plupart aucune liaison distincte entre eux, tout en étant solidaire par l'illogisme même du discours), c'est la genèse d'idées toutes aussi complexes qu'illogiques dans le tumulte irréfrêné du cerveau.

C'est une phase de la folie, bien que jusqu'ici, on peut dire qu'il ne s'agit que d'un délire, les délires sont nombreux et ont des aspects non pas homogène, d'un bloc et facile à l'analyse, mais différents et en rapport avec le niveau culturel et environnemental du "fou"
Comme je l'ai précisé les délires qu'agencent la zone préfrontal du cerveau (le corps calleux) sont fécondés par l'environnement et la culture cultuelle d'un croyant part ex (il y a beaucoup de délires mystiques en schizophrénie en rapport avec la croyance)
je choisis le cas le plus simple et le plus facilement observable, où là l'illogisme prend part à condition avant tout de bien s'imaginer, que l'illogisme des propos restent "logique" dans la mémoire d'un peuple et cela de façon pluriséculaires.
L'illogisme est logique à partir du moment où ce fondement même est avéré par une bonne frange de la pop basé sur des textes immémoriaux telles que la bible, le coran etc... enfin l'imaginaire collectif a priori.
En psychiatrie on parle de croyance erronées qui se définit plus exactement par archaïsme (pensée archaïque).

Voilà pourquoi on peut trouver dans le réel des actes de folies, il suffise que l'imaginaire subjugue et outrepasse le domaine de la pensée, pour trouver alors des implications dans le réel, qui ici, dans ce cas, seront dotées d'anachronisme.

J'espère avoir été assez clair, j'ai survolé un exemple de façon à ce que vous discerniez, ce en quoi la folie n'est pas qu'illogisme, mais d'un réel décalage avec la formulation de la pensée dans un temps qui ne correspond pas, avec le vécu au présent du fou.

Fou cela me fait rire un peu quand même. Very Happy
avatar
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par phenix49 le Jeu 27 Avr 2017 - 15:30

Bonjour,
Personnellement, je me suis souvent posée la question, et il m'arrive encore de dire "je vais devenir dingue" (pas plus tard qu'aujourd'hui)...
Je m'interroge actuellement si je n'aurais pas un trouble de la personnalité "borderline" ou état limite.
J'en ai beaucoup des caractéristiques.
Mon psychologue pour l'instant ne semble pas prompt à me donner plus d'explications.
Devrais-je aller voir un psychiatre?


phenix49

Messages : 26
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 42
Localisation : Maine-et-Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par Fata Morgana le Jeu 27 Avr 2017 - 16:50

C'est toujours quand j'essaye de devenir normal que le problème se pose. Sinon, ça va.
avatar
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Avez-vous déjà eu l'impression de devenir fou ?

Message par 141592 le Dim 21 Jan 2018 - 2:43

Il n'y a pas de génie sans un grain de folie disait bien le Stagirite.
Personnellement, la folie est chez un de mes oncles paternels. J'ai usé et abusé du cannabis, j'ai eu des moments où la préoccupation se posait. Néanmoins, le problème s'est résolu de lui-même lorsque j'ai pu accomplir sur moi-même un changement profond qui était nécessaire.
En tout cas pour les amateurs de fumette préoccupés par leur santé mentale : préférez les variétés indica aux sativae.

141592

Messages : 34
Date d'inscription : 16/07/2017
Age : 25
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum