Pourquoi ne pas passer le test?

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 12:18

Tu as tout de même appris que :

- ton état psychique influençait ta vitesse de traitement et tes performances
- tu avais du mal à rester concentrée sur une longue période sans être soumise à des stimuli intenses
- le Guronzan c'est pas bon What a Face

C'est cool déjà cheers ça te fait plein de choses à travailler pour l'exploitation pleine et entière de tes capacités à toi.

Si tu regardes bien dans l'analyse, il y a sans doute d'autres éléments intéressants sur ton fonctionnement Smile

Pourquoi toujours voir le test comme un "examen"?
Il est intéressant pour ce qu'il nous apprend de nous, l'unique objectif n'est pas un chiffre si?

Sinon d'accord avec toi pour les conditions et le moment de la passation. Peut-être d'ailleurs que ne pas voir ce test comme un examen mais comme une rencontre avec soi aide à ne pas se stresser inutilement Smile


Dernière édition par Super Marre à bout le Mar 25 Jan 2011 - 15:47, édité 1 fois (Raison : coquille)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Mar 25 Jan 2011 - 12:29

Je crois que c'est plutôt ça le problème et qui colle une pression de fou.

Il faut aller y chercher des bouts de connaissances de soi, pas passer un exam avec une barre fatidique.
Chercher à savoir où on se situe, pas chercher à confirmer une idée. Sinon, effectivement, tout s'effondre si on n'a pas le résultat escompté...

Tout ça, ce sont comme ça a déjà été dit, des grades dans la continuité, il n'y a pas de changement brusque parce que tu fais partie des 2,2% (130) ou des 3%(128).




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par CatsM le Mer 26 Jan 2011 - 10:36

LueurdSpoir, j'ai pensé à toi en lisant ceci Smile :
(...) on peut avoir appris sans en fournir une preuve observable. Cette preuve observable s'appelle la performance. Ainsi, lorsqu'on passe une évaluation (un devoir, un test, etc.), on ne mesure pas les connaissances (ou l'intelligence dans le cas du test de Qi), mais la performance au test, au devoir. Toute évaluation, quelle que soit sa nature (devoir, test, étude statistique, etc.) est incapable de rendre compte de la vérité.

Source: Les mécanismes généraux de l'apprentissage

CatsM
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 26/12/2010
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par kenshin le Sam 29 Jan 2011 - 9:32

Ah tiens je lui avais pas dit dans quel état j'étais, mais j'étais fatigué, pas dormis de la nuit, et stressé.
Mais ça je pense qu'elle en a tenu compte sans que je lui dise.
J'ai vu le calcul pour obtenir le résultat, et comme je le pensais il y a plusieurs facteurs à prendre en compte.
J'ai trouvé une doc qui expliquait tout.

Bon sinon verdict dans une semaine, mais je stresse, alors que je sais que je devrais pas, c'est pas ça qui va changer ma vie après tout.

Bon week-end à tous.

kenshin
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 166
Date d'inscription : 12/11/2010
Age : 37
Localisation : Campagne lyonnaise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Sam 29 Jan 2011 - 12:18

kenshin a écrit: c'est pas ça qui va changer ma vie après tout.

je sais pas. Je me dis que c'est pas pour rien qu'on fait le pas de se faire tester. Je pense au contraire que c'est pour que sa vie change, dans un sens ou dans un autre...

je t'accompagne virtuellement dans cette attente.
Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Dim 30 Jan 2011 - 17:06

vi moi aussi Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Super PY est rive le Dim 30 Jan 2011 - 21:18

Beufasupa a écrit:
kenshin a écrit: c'est pas ça qui va changer ma vie après tout.

je sais pas. Je me dis que c'est pas pour rien qu'on fait le pas de se faire tester. Je pense au contraire que c'est pour que sa vie change, dans un sens ou dans un autre...

je t'accompagne virtuellement dans cette attente.
Very Happy

C'est pas le fait de passer ou non le test qui fait que la vie change, c'est la démarche qui accompagne son passage. Si demain, je vais passer le test en me disant : je vais répondre un maximum de conneries, bah ça va pas changer ma vie. Tu peux aussi passer le test normalement, et après te dire : tout ça ce sont des conneries de toute façon. Ca peut aussi être un moment où tu mets en commun tout un tas d'indices que tu avais récolté avant, ou tu décides de te mesurer à toi-même, de dire je fais face à mes doutes, et on verra bien ce que ça donnera. Il y a des trucs inattendus qui parfois changent la vie, d'autre fois ne la changent pas. Tout dépend de ce que toi tu en fais, il n'y a pas de bonnes ou mauvaises réponses.

Sinon, pour l'instant la réponse au sujet, est : pas les sous, mais plus ça va, moins je suis sur de le passer quand je les aurai. La seule chose qui me motiverai aujourd'hui,c'est un peu de curiosité, de voir comment c'est en vrai.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 11:45

Bon, puisque l'heure est à la mise au point et aux règlements de comptes sur ZC, je vais y aller moi aussi de mon petit refrain

Ça fait un moment, depuis que j'ai débarqué sur ce forum, qu'on nous sort régulièrement l'artillerie lourde en insistant sur le fait que nous, les zébrodubitatifs, nous n'avons rien à faire ici (et je soupçonne que c'est un thème récurrent).
Sans trop m'avancer, il me semble que le violent différend qui s'est fait jour récemment autour de la thématique du wiki porte entre les lignes de fond cette même problématique (dissimulée derrière le prétexte foireux de la sémantique zèbre versus HQI).

Pour les plus honnêtes d'entre nous, il y a par conséquent et de fait un réel malaise à continuer de s'exprimer sur le forum. Il est évident que je me sentirais un peu illégitime à prétendre faire partie du Lion's Club avec mes ressources actuelles . Et bien évidemment, je me sens tout aussi illégitime parmi vous, même si ça n'est pas le chiffre sur mon compte en banque qui est exigé pour "régulariser ma situation", mais le chiffre sur ma tête (Wanted Man).
Si je me suis inscrite sur ZC, c'est justement parce que j'ai eu l'impression, peut-être à tort, qu'il ne s'agissait pas tout à fait d'un clone de Mensa, et que le niveau d'exigence (diplôme WAIS en règle, situation sociale brillante et sourire cheez du winner obligatoirement bien dans ses baskets par bienséance) était plus cool...

Je crois qu'il serait nécessaire que les "décideurs" de ce forum (admin et modos) se mettent d'accord entre eux une fois pour toutes sur les préalables officiellement exigés pour avoir l'insigne honneur de prétendre faire partie des membres de ZC. Et que soit rédigée une sorte de charte à ce sujet clairement exprimée comme règle de savoir-vivre ici.
Parce que les pressions sournoises qu'on nous fait subir et les désaccords qui vous opposent sur ce point, ça finit par pourrir l'ambiance.
Les plus gênés s'en vont toujours les premiers, et les plus gênés seront certainement les moins sans-gêne, ça serait quand même dommage...

Passé ce petit préambule, moi j'ai une question à poser en retour de celle qui constitue le titre de ce fil :

À quoi ça sert, de passer la WAIS ?

Je suis une fille pragmatique. Les réponses nébuleuses du genre "wouah, choubidou wouah, ma vie en est changée du tout au tout, je suis un rayon laser au centre de l'univers, je plane sur les hauteurs célestes" etc. ne me satisfont guère.
Je n'ai lu jusqu'ici absolument rien de convaincant comme argument en faveur de la WAIS (pour le testé lui-même, j'entends, l'argument pour ceux qui le fréquentent sur forum et qui ne sont pas personnellement concernés, celui-là on peut pas passer à côté, par contre) .

Doublement pragmatique : je ne suis pas certaine qu'il me soit indispensable d'investir une partie de mon budget mensuel dans un diplôme qui, au mieux, ira rejoindre ceux qui ne me servent déjà à rien encadrés au-dessus de ma cheminée (qui ne sert à rien elle non plus, d'ailleurs, juste décorative elle aussi), au pire, m'enfoncera encore plus la tête sous l'eau boueuse de la lose.

Triplement pragmatique : je suis venue ici dans le vague espoir de nouer des relations vaguement amicales, (chose pour laquelle je m'avère aussi peu douée sur un forum de surdoués que dans la vraie vie, d'ailleurs ). Or, des relations qui ne se créent pas sans que j'affiche ma solvabilité intellectuelle n'ont aucune raison d'exister dans le cas contraire. C'est le rapport humain que je recherche, pas le statut d'élite (et de ce côté-là d'ailleurs je suis pas déçue, je trouve que sur le plan humain, les zèbres homologués ou non ressemblent beaucoup à ce que je connais déjà...).

Alors, c'est bien gentil d'insister aussi lourdement sur le passage de la WAIS, mais ça serait beaucoup plus convaincant si c'était un minimum argumenté :
Soit en argument d'autorité : ce forum ne doit être fréquenté que par des HQI AOC, c'est une règle non pas implicite mais explicite, et votée par la majorité des ayant-droits, point.
Soit en argument d'intérêt (mais si, c'est dans votre intérêt de la passer, faites-moi confiiiaaaannnnce !)

Merci de votre attention pour ma lettre de démotivation, et dans l'attente d'une réponse, je vous prie d'agréer toute ma considération à genoux


Dernière édition par Equinoxe le Jeu 10 Fév 2011 - 4:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Lanza le Jeu 3 Fév 2011 - 12:41

Equinoxe a écrit:Ça fait un moment, depuis que j'ai débarqué sur ce forum, qu'on nous sort régulièrement l'artillerie lourde en insistant sur le fait que nous, les zébrodubitatifs, nous n'avons rien à faire ici (et je soupçonne que c'est un thème récurrent).
C'est la façon récurrente dont les zebrodubitatifs perçoivent ce qui est écrit (me suis fait piéger aussi, au début). Mais ça n'est pas ce qui est écrit.

Equinoxe a écrit:Soit en argument d'intérêt (mais si, c'est dans votre intérêt de la passer, faites-moi confiiiaaaannnnce !)
C'est écrit, réécrit et réréécrit partout ici. Ça n'a qu'un objectif : se connaître soi-même. Le truc gênant dans l'histoire, (et ça je peux le comprendre pour l'avoir vécu), c'est qu'on ne peut comprendre l'intérêt de se connaître qu'une fois qu'on se connaît un peu. Avant, ça paraît une idée saugrenue, dont on ne comprend pas trop ce qu'elle signifie.

On peut aussi décider de se fuir et se monter des films abracadabrantesques sur les raisons de son mal-être... Et c'est ce qui est combattu ici.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 12:45

Heu personnellement je suis pas testée. Et après une longue réflexion je ne compte pas me faire tester.

Pour autant je me sens plutôt bien ici et respectée, et appréciée par certains (après les affinités, c'est comme ça hein partout avec tous humains)

Ensuite je crois que ça serait peut-être bon de ne pas mélanger des règlements de comptes précis, sur des sujets précis pour des raisons précises et de les transférer ailleurs...

Enfin la question de départ est une question...qui demande des réponses de l'ordre du témoignage personnel du pourquoi test ou pourquoi pas test, comment vous le vivez etc...à priori dans le respect des choix de chacun...

Donc, je crois que y'a aucun problème, et que les orientations de Mensa n'ont rien à voir ici, et que ce sujet n'a pas été lancé pour diviser les "avec" ou "sans test".


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 12:46

Equinoxe and Lanza ! a écrit:Ça n'a qu'un objectif : se connaître soi-même. Le truc gênant dans l'histoire, (et ça je peux le comprendre pour l'avoir vécu), c'est qu'on ne peut comprendre l'intérêt de se connaître qu'une fois qu'on se connaît un peu. Avant, ça paraît une idée saugrenue, dont on ne comprend pas trop ce qu'elle signifie.

On peut aussi décider de se fuir et se monter des films abracadabrantesques sur les raisons de son mal-être... Et c'est ce qui est combattu ici.

cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 13:13

Oui, il n'y a aucun esprit élitiste dans l'intérêt de passer le test...et Phaedra a raison, nul besoin d'être testé pour être ici...
le sujet n'est pas la...
Ne crois pas équinoxe qu'un piédestal est érigé. Ce serait dommage de le croire....
le problème est plutôt dans le concept zèbre. Concept ici, semble-t il à géométrie variable alors qu'il ne désigne initialement qu'une seule chose: un hqi.
Et ce qui fait débat, n'est pas dans le fait de ne pas être testé, mais dans le discours voulant que se reconnaitre simplement justifie le blason surdoué et exclue la possibilité de passer le test. Si quelqu'un ne veut pas passer le test, c'est une chose...mais avancer que cela est inutile en est une autre...passer le wais a l intérêt déjà d'exclure certaines possibilités, et d'envisager avec davantage d'objectivité le potentiel travail sur soi..si cela fait partie des objectifs de la personne....
merci pour ton intervention en tout cas..
sois certaine que l'appellation d origine contrôlée n'est pas non plus un gage d intelligence..


Dernière édition par Beufasupa le Jeu 3 Fév 2011 - 17:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 13:32

Phaedra a écrit:Ensuite je crois que ça serait peut-être bon de ne pas mélanger des règlements de comptes précis, sur des sujets précis pour des raisons précises et de les transférer ailleurs...
Je ne comprends pas vraiment le sens de cette phrase par rapport à mon intervention. Si c'est une ligne dans mon pavé qui me vaut cette ligne de ta part Wink : le problème sous-jacent zèbre/HQI a été clairement évoqué dans l'autre fil, je n'invente rien. je n'ai pas l'intention de le ramener ici, mais il me semble que les points Godwin sur la thématique zèbre, demi-zèbre, testé ou non etc. pullulent quand même un peu sur le forum, non ?

Et pour une réponse groupée à Lanza et Phaedra : est-ce que c'est le non-testé qui se fuit, réellement, ou bien est-ce que c'est le groupe ZC qui refuse de regarder en face sa contradiction interne ?

Bon, pour en revenir aux fuites :
Lanza a écrit:C'est écrit, réécrit et réréécrit partout ici. Ça n'a qu'un objectif : se connaître soi-même. Le truc gênant dans l'histoire, (et ça je peux le comprendre pour l'avoir vécu), c'est qu'on ne peut comprendre l'intérêt de se connaître qu'une fois qu'on se connaît un peu. Avant, ça paraît une idée saugrenue, dont on ne comprend pas trop ce qu'elle signifie.
Vi... C'est typiquement le genre de réponse que je considérerais comme nébuleuse Razz
En quoi un test me donnant mon niveau de QI va m'aider à me connaître mieux ?
Supposer qu'à 40 ans je n'ai mené aucun travail d'introspection et que je ne me connais même pas "un peu", c'est pas gentil, ça What a Face
Il se trouve que de mes difficultés, je n'en mets aucune sur le compte d'une potentielle zébritude. Tout simplement parce qu'après m'être renseignée du mieux que j'aie pu sur le sujet, il m'a semblé comprendre que certains parviennent très bien à gérer leur vie avec un gros QI, et que par conséquent ceux qui n'y parviennent pas doivent chercher ailleurs les réponses à leurs problématiques (i.e l'anxiété, qui peut-être touche plus facilement les HQI compte tenu de leur propension à la lucidité critique, mais qui n'est qu'un phénomène juxtaposé).
Donc, ça n'est pas pour moi une réponse à l'intérêt de la WAIS compte tenu de mon cheminement.

Phaedra a écrit:Enfin la question de départ est une question...qui demande des réponses de l'ordre du témoignage personnel du pourquoi test ou pourquoi pas test, comment vous le vivez etc...
Mouaip, soit. Bon, ben j'amène mon témoignage, qui est plutôt agnostique qu'incroyant ou fidèle... Je ne demande qu'à être convaincue, pourquoi pas ?
Mais j'en suis encore à me questionner sur l'utilité de la chose, et je n'en vois aucune, à part le fait de me sentir dans mon droit quand je m'exprime ici et uniquement ici, dans cet espace virtuel... Et il se trouve, pour être tout à fait franche, que cette question de légitimité ne se serait pas vraiment posée à moi si elle ne revenait pas un peu trop souvent sur le tapis sous la plume des autres...
J'étais prête à l'époque où je me suis inscrite sur le fofo à passer la WAIS, et si l'asso à laquelle je me suis adressée m'avait répondu, ça serait peut-être déjà fait. Mais le but du jeu était surtout pour moi de trouver un psy un minimum subtil, car je suis presque aussi sceptique sur l'utilité des psys que sur celle de la WAIS clown

Et en fait de témoignage personnel, du coup, Phaedra Razz Wink
Et après une longue réflexion je ne compte pas me faire tester.
Pourquoi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 13:37

Merci pour ta réponse Beufasupa.

Reste la question effectivement de l'utilité du test, en dehors de toute polémique ZC.
Comme je l'ai mentionné dans mon message précédent, à partir du moment où un certain nombre de zèbres vivent bien les caractéristiques communes de la bête, pour moi, quels que soient les problèmes, zèbre ou pas, c'est ailleurs qu'il faut les chercher.
À la rigueur, la WAIS serait à mes yeux un quitte ou double pour éventuellement rebooster mon estime de moi, comme un examen réussi... Et j'aimerais mieux trouver d'autres méthodes. Surtout si je dois le louper, ce qui serait pas exclu du tout non plus

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 13:50

Ben pour ma part je ne souhaite pas pour l'instant apporter mon témoignage personnel sur ce sujet-là Razz

Oui d'accord le sujet dont tu parles a été soulevé ici et là...mais "le forum" n'est pas une entité de référence divine, il est composé de nombreuses personnes, très nombreuses et toutes n'ont pas soulevé cette question...ainsi si certains sont "fermés" ben c'est pas le cas de tous Smile

Sinon je comprends ton point de vue.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 13:50

ou bien est-ce que c'est le groupe ZC qui refuse de regarder en face sa contradiction interne ?

Laquelle ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Lanza le Jeu 3 Fév 2011 - 14:07

Equinoxe a écrit:Supposer qu'à 40 ans je n'ai mené aucun travail d'introspection et que je ne me connais même pas "un peu", c'est pas gentil, ça What a Face
Donc en fait, quand tu parles des zébrodubitatifs, tu parles de toi. J'ai cru que tu parlais de l'ensemble des zébrodubitatifs. What a Face
Merci de ne pas lire mes réponses comme s'adressant spécifiquement à toi en tant que personne. J'essaie d'expliquer, sous un autre jour, le pourquoi du comment du discours qui est tenu par le "groupe de ZC plein de contradictions".

Equinoxe a écrit:En quoi un test me donnant mon niveau de QI va m'aider à me connaître mieux ?
Alors d'abord, limiter le WAIS au seul chiffre est déjà une erreur. Il y a plus là dedans qu'un chiffre.

Ensuite, se connaître, c'est beaucoup se situer par rapport aux autres. Le QI permet de se situer en termes de capacités intellectuelles, tout du moins celles qui sont mesurées. Ce n'est pas tout, mais ça n'est pas rien non plus.

Enfin, on s'est aperçu que le QI avait une corrélation avec d'autres caractéristiques qui ne sont pas directement mesurées, et qui restent actuellement encore du domaine de l'observation clinique, pour ne pas dire empirique (JSF) et de la recherche. Le piège ici est de tout prendre à la lettre, et d'en déduire que si on a le même ressenti, ou un ressenti approchant, c'est qu'on est surdoué. Le risque est double : primo se planter sur sa propre personne, donc avoir une image de soi erronée, ce qui peut faire de gros dégâts sur l'estime de soi, et secundo, propager des idées erronées, simplifiées, détournées et/ou non vérifiées à d'autres (par exemple sur un forum What a Face)... Ce qui, à mon sens, est beaucoup plus gênant.

Une au moins est généralement constatée : rencontrer des personnes d'un QI approchant du sien augmente considérablement les probabilités d'affinités. Du coup, ça permet aussi de savoir combien, statistiquement, on peut rencontrer de personnes semblables à soi, et où aller les chercher.

Enfin la connaissance de soi, permet surtout et avant tout de ne plus chercher en permanence sa valeur en tant qu'humain dans le regard de l'autre. Et ça, ça n'a pas de prix.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 14:41

cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 15:07

Plume a écrit:Laquelle ?
C'est du 2d degré sans panneau, ou c'est histoire de me confirmer que c'est bien de la sauce blanche qui me sert de cerveau ? What a Face

Lanza a écrit:Donc en fait, quand tu parles des zébrodubitatifs, tu parles de toi. J'ai cru que tu parlais de l'ensemble des zébrodubitatifs. What a Face
Quand j'entame mon laïus en disant "nous, les zébrodubitatifs", je parle de l'ensemble des zébrodubitatifs relativement nouveaux venus ici et susceptibles de se sentir concernés par la question WAIS (voire culpabilisés, même si certains s'en tamponnent probablement le coquillard). La majorité silencieuse, en fait (puisque pour l'ouvrir quand on se sent en faute, faut quand même avoir un minimum de culot What a Face ).
Je parle de moi au sujet du travail d'introspection... Bien que je soupçonne qu'on ne débarque pas sur un forum à thématique très majoritairement psy sans être déjà en partie dans une recherche sur ce point... Quoi qu'on peut être plus en recherche d'écoute qu'autre chose, c'est vrai. What a Face
Razz Razz

Merci pour ta réponse, qui m'apporte des éléments de réflexion sur lesquels mes synapses vont pouvoir se torturer Wink
En fait, je crois qu'il manque une synthèse de ce qu'est réellement le zèbre, car effectivement si JSF a le mérite d'aborder des angles de vue absents de la mode courante, elle taille un peu large.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Mélanie le Jeu 3 Fév 2011 - 15:25

Ayant été "révélée" surdouée par une psy au détour d'une thérapie familiale, j'ai ensuite été invitée à lire JSF. Je croyais que le "diagnostic" de ma psy spécialisée en zèbres (spécialisation que j'ai découverte par la suite, je l'avais choisie pour sa situation géographique) n'était pas à remettre en question.
Ma vie n'a jamais autant changé depuis que je travaille dans le sens des zébrures, et je m'améliore de semaine en semaine.
Je ne voyais donc pas d'intérêt à passer le test. Mais je ressens depuis quelques jours la même pression qu'Equinoxe qui a très bien décrit mon ressenti. J'ai bien compris aussi ce que Lanza et d'autres avant lui ont expliqué à propos de l'utilité du test, en dehors de son chiffre.
J'ai trouvé très pertinente la remarque de Luc sur ce topic je crois, comme quoi il faut désinhiber son intelligence et ne pas passer le test trop rapidement après la découverte de sa douance.
D'autre part, il y a cette incertitude des psys qui ne sont pas d'accord sur le chiffre de base des surdoués, ces psys qui changent d'avis, bref, le facteur humain est trop important dans cette affaire pour avoir une certitude du résultat.
Dans mon cas, il me faudrait du courage pour passer le test, car j'y trouve mon compte pour l'instant en réglant mes problèmes qui ressemblent à ceux des zèbres avec des solutions qui conviennent aux zèbres.
Le fait de me découvrir okapi ou cheval aujourd'hui me déstabiliserait.

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Lanza le Jeu 3 Fév 2011 - 15:26

Equinoxe a écrit: je crois qu'il manque une synthèse de ce qu'est réellement le zèbre
Alors...

Wikipédia a écrit:Zèbre un nom vernaculaire ambigu en français, pouvant désigner plusieurs espèces différentes de la famille des équidés, tout comme les ânes. Les zèbres se trouvent principalement en Afrique centrale et australe. Ces animaux se caractérisent par des bandes de rayures verticales noires et blanches. Bien que la phylogénie des équidés soit peu connue, ce groupe est manifestement paraphylétique, c'est-à-dire que si tous ces animaux descendent bien d'une espèce commune, toutes les espèces descendantes de celle-ci ne sont pas que des zèbres. Il y a aussi des chevaux et des ânes qui sont plus ou moins proches de chacune de ces espèces.
What a Face

Sinon, s'il n'y a pas de définition claire et synthétique de ce qu'est un surdoué, c'est probablement parce que personne ne sait encore exactement ce que c'est, et que ça reste du domaine de la recherche. Il y a une foultitude d'(hypo)thèses, dans lesquelles il faut faire le tri.

On sait juste que ces gens-là ont un QI qui, au minimum, avoisine les 130. C'est pour ça que le test est actuellement le seul critère diagnostic objectivable. Cela dit, ça reste un test, et donc pas une (ou des, parce que plusieurs choses sont testées) mesure(s) exacte(s), mais on ne sait pas (encore ?) mesurer autrement. Et on est en train de découvrir que ça a d'autres implications au niveau cérébral/psy.

Melanie a écrit:J'ai trouvé très pertinente la remarque de Luc sur ce topic je crois, comme quoi il faut désinhiber son intelligence et ne pas passer le test trop rapidement après la découverte de sa douance.
Oui, mais non. Ce genre de considération doit s'évaluer au cas par cas, et dans certains il peut être plutôt bon de le passer rapidement, ou simplement inutile d'attendre. La généralisation, dans un sens ou dans l'autre, ça n'est pas une bonne idée, à mon humble avis.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par V.Lady le Jeu 3 Fév 2011 - 15:50

My two cents...

je suis fraîchement testée. J'ai passé le WAIS en fin de parcours, 6 mois après avoir terminé ma thérapie, en allant bien et en sachant qui j'étais. Le test n'était pour moi qu'une façon de confirmer "scientifiquement " (bon, je dois dire que je n'ai pas trouvé toutes les questions posées très rigoureuses dans leur formulation) un diagnostic posé par un professionnel lors d'un travail thérapeutique assez conséquent pour qu'il ait une validité. Finalement, ça ne m'a rien appris que je ne sache déjà. La synthèse soulignait ce que je connaissais de moi.
Néanmoins, je suis contente de l'avoir passé. D'une part, parce qu'être validée par deux professionnels plutôt qu'un permet de lever le syndrôme de l'imposteur (de plus en plus rare, quand même, avec le temps...), d'autre part parce qu'au moins, je cesse de fantasmer un chiffre... et je sais, approximativement, où me situer sur une courbe statistique.
Pour autant, cette courbe, euh, je m'en fous ! Elle ne me donne pas ma valeur, ni celle des personnes que je croise en ces lieux.

Je comprends que la démarche soit importante, mais pour le connais-toi toi-même... un test suivi d'un entretien ne peut être suffisant, à mon avis(je ne suis pas en train d'inviter tout le monde à suivre une thérapie, qu'on ne me fasse pas dire ce que je n'ai pas dit...).



Dernière édition par Vlady le Ven 4 Fév 2011 - 3:42, édité 1 fois

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Mélanie le Jeu 3 Fév 2011 - 16:02

La synthèse soulignait ce que je connaissais de moi.

Grâce à ta thérapie? ou tu le savais déjà avant? Est ce que tu penses que cette synthèse lue avant ta thérapie aurait eu le même effet que cette dernière?

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par V.Lady le Jeu 3 Fév 2011 - 16:13

Mélanie a écrit:
La synthèse soulignait ce que je connaissais de moi.

Grâce à ta thérapie?

L'essentiel de ce que je sais de moi, avec certitude vient de ma thérapie. Bien entendu, l'introspection avait toujours été pour moi une évidence, mais... le regard d'un professionnel a été déterminant et salvateur.


Mélanie a écrit: Est ce que tu penses que cette synthèse lue avant ta thérapie aurait eu le même effet que cette dernière?

Non, je pense qu'elle m'aurait vraiment déroutée et sans doute qu'elle n'aurait pas été très aidante. Découvrir tout cela de façon encadrée m'a permis d'encaisser les choses petit à petit.

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Invité le Jeu 3 Fév 2011 - 16:15

Equinoxe a écrit:Ça fait un moment, depuis que j'ai débarqué sur ce forum, qu'on nous sort régulièrement l'artillerie lourde en insistant sur le fait que nous, les zébrodubitatifs, nous n'avons rien à faire ici (et je soupçonne que c'est un thème récurrent).
Lanza a raison ce n'est pas ça qui est écrit.


Equinoxe a écrit:Je crois qu'il serait nécessaire que les "décideurs" de ce forum (admin et modos) se mettent d'accord entre eux une fois pour toutes sur les préalables officiellement exigés pour avoir l'insigne honneur de prétendre faire partie des membres de ZC. Et que soit rédigée une sorte de charte à ce sujet clairement exprimée comme règle de savoir-vivre ici.
Parce que les pressions sournoises qu'on nous fait subir et les désaccords qui vous opposent sur ce point, ça finit par pourrir l'ambiance.
Je ne suis pas certaine que le terme "sournois" soit approprié. Je n'ai pas le sentiment de l'avoir été. Ma position est claire et elle rejoint celle de la majorité des modérateurs (je crois) : toute personne désireuse de se questionner sur elle-même et recherchant des informations sur la douance est la bienvenue. C'est l'incohérence de certains comportements qui est pénible à la longue (le "je suis un zèbre" au lieu de "je suis peut-être surdoué mais pas sûr"), et bien entendu, la question de la définition et du vocabulaire est pleinement en cause dans ce débat (utilisation de la terminologie zèbre que JSF utilise pour en lieu et place de surdoué, et dérives sémantiques-que personnellement je trouve dangereuses).

Equinoxe a écrit:À quoi ça sert, de passer la WAIS ?

Je suis une fille pragmatique. Les réponses nébuleuses du genre "wouah, choubidou wouah, ma vie en est changée du tout au tout, je suis un rayon laser au centre de l'univers, je plane sur les hauteurs célestes" etc. ne me satisfont guère.
Je n'ai lu jusqu'ici absolument rien de convaincant comme argument en faveur de la WAIS (pour le testé lui-même, j'entends, l'argument pour ceux qui le fréquentent sur forum et qui ne sont pas personnellement concernés, celui-là on peut pas passer à côté, par contre) .
Je suis arrivée non-testée. Me poser la question et puis VERIFIER, ça a juste été le début de ce que j'appelle Vivre. L'accouchement s'est fait dans la douleur, il ne faut pas se voiler la face, se rencontrer soi n'est pas simple. Mais, j'ai avancé comme jamais depuis.
Je ne crois pas que volontairement on vous envoie au casse-pipe en vous conseillant d'aller passer un test. Je sais que je suis parfois très conne et un peu acide, mais rarement méchante à ce point. Je crois même que j'ai le défaut de vouloir aider les gens (sans quoi je ne vois pas ce que je foutrais encore là ayant fait le tour du sujet-du moins théoriquement- depuis belle lurette). Après je ne sais parfois pas faire autrement qu'avec des coups de pieds au derch, parce que quand une situation me touche et que ça bouge pas assez vite, ça m'éneeeeeeeerve et ça me fait mal.
Mais oui sincèrement je n'ai peut-être plus grand chose à foutre là.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne pas passer le test?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum