Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Morgane le Jeu 27 Aoû 2009 - 14:31

Et moi??????????????????? Crying or Very sad J'pue le roquefort moi! lol!
avatar
Morgane
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par soleil300 le Jeu 27 Aoû 2009 - 14:38

T'avais encore enlevé tes sabots, Morgane pig ?

Ouais, bé c'est sur, j'ai fait une mégaboulete, là, ok, jl'e fras pu !

T'as qu'à mettre ça sur le compte de mon côté hyper macho flower

Moi, je te vois dans la même crew qu'Eden, mais j'ai eu peur qu'en vous mettant à côté, le mélange explose lol!

Bon, je file (toutes mes femmes me réclament rendeer )

sunny
avatar
soleil300
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 305
Date d'inscription : 16/06/2009
Age : 50
Localisation : Nîmes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Morgane le Jeu 27 Aoû 2009 - 15:04

T'avais encore enlevé tes sabots, Morgane pig ?

Euh... ben non, pas à ma connaissance Suspect Tu veux que j'te fasse une p'tite démo de claquettes? geek (remarque, t'as peut être de la moquette chez toi ----> cqfd Razz )

je te vois dans la même crew qu'Eden, mais j'ai eu peur qu'en vous mettant à côté, le mélange explose lol!

Appelle-nous TNZZZZZZZZZZZZZZ !!!!!!! (TriNitroZébrure, pour les non-initiés Twisted Evil )
avatar
Morgane
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Franz le Jeu 27 Aoû 2009 - 16:28

dans la série "susceptible-on se refait pas" tu me mets dans quelle catégorie Soleil ? Rolling Eyes
avatar
Franz
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 376
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 47
Localisation : Luberon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par éden le Jeu 27 Aoû 2009 - 19:06

[quote="Morgane"]
TriNitroZébrure

Razz
avatar
éden
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 37
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Morgane le Jeu 27 Aoû 2009 - 19:19

Ben rigole pas, toi! Tu vas tout faire péter!!! affraid lol!
avatar
Morgane
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Lilou le Jeu 27 Aoû 2009 - 20:14

Morgane a écrit:Et moi??????????????????? Crying or Very sad J'pue le roquefort moi! lol!

T'es pas la seule! lol!
avatar
Lilou
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 595
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 37
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Morgane le Jeu 27 Aoû 2009 - 20:22

Tu veux qu'on fasse une demande d'AOC, Lilou? Razz On a toutes nos chances drunken
avatar
Morgane
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Franz le Jeu 27 Aoû 2009 - 21:57

roquefort zébré ca sent bon l'marketing ca bounce
avatar
Franz
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 376
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 47
Localisation : Luberon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par johndoe le Jeu 27 Aoû 2009 - 23:03

J'arrive pas à comprendre comment vous vous démerdez (pardonnez la grossierté), parce que depuis que j'ai découvert ma zébritude j'arrive enfin à trouver ma place dans le vaste monde. J'arrive à trouver de l'intérêt aux non-zèbres, à construire des relations avec eux, et même plus généralement je dois dire que je me fous de savoir si la personne en face de moi est zébrée ou non, parce qu'au fond ça veut dire quoi ?

Mais là où j'ai l'impression que vous avez encore moins compris quel était le sens de ma démarche, c'est lorsque vous abordez la question de la médiatisation, de la sur-médiatisation : vous ne pouvez pas vous empêcher de juger un phénomène que, globalement, vous ne comprenez pas. Je ne prétends pas non plus le connaître, mais très clairement j'en prends acte et, de fait, j'évite de porter le moindre jugement.

Finalement, et voyez ce message comme un énorme coup de gueule, vous me semblez tous hyper-égoïstes, nombrilistes, tournés vers vous-mêmes et vos petits soucis personnels. Vous déplorez en filigranne une société qui ne vous donne pas la place à laquelle vous pensez aspirer, mais vous n'avez pas non plus l'air de comprendre que la société ne met pas de côté que les zèbres ; qu'avoir "une place dans la société", être bien, être heureux, c'est un combat de tous les jours, zèbre ou pas zèbre. Votre perpétuel comportement auto-centré, qui m'a d'ailleurs fait "fuir" de ces pages tant je le trouve vomitif, vous empêche de voir plus loin que le simple bout de votre nez, et vous permet de vous complaire dans une sorte de malaise/mal-être avec l'espoir ultime de tomber sur quelqu'un qui comprendra tout et vous dira "oh, ma/mon pauvre chéri/e", bref une sorte de chevalier blanc, prince charmant, ou ce que vous voulez, complètement irréaliste. Les gens heureux ne sont pas heureux par hasard, ils se sont simplement battus pour ça, ont cassé, à un moment donné, leur petit confort intellectuel et se sont largement remis en question. Vous, vous faites quoi à part discuter sur un forum ?

En réalité vous ne valez pas davantage que ceux que vous critiquez vertement, et qui ne sont d'ailleurs, pour la plupart, qu'une abstraction de votre esprit bien commode pour justifier un effroyable statu-quo qui vous maintient dans la misère et le malheur/mal-être. Mais pardonnez-moi l'expression, si vous voulez que ça change, va falloir VOUS sortir les doigts du cul. C'est ce que j'ai proposé de faire, qu'on se sorte tous les doigts du cul ensemble, qu'on sensibilise l'opinion à propos de la condition zèbre pour qu'enfin le "problème" reçoive des réponses adaptées de la société (je pense par exemple à une plus grande sensibilisation dans les écoles, pour permettre aux enseignants d'être davantage au fait de cette question et partant d'encadrer les petits zèbres de façon correcte, etc.). Elle est d'ailleurs là, la fin à laquelle fait référence Morgane, et je suis vraiment attéré que ça ne soit venu à l'esprit de personne que je ne proposais pas de parader dans les médias, mais bien de construire un projet collectif et commun pour améliorer le sort des futures générations de zèbres.

Vous pensez que la société n'est pas faite pour vous, mais vous avez tort. Vous pensez que vivre dans un monde "bis", à l'écart, est la solution, mais vous avez tort. Vous n'avez surtout pas l'air de comprendre qu'il n'existe pas 99% de gens normaux et 1% de zèbres. Il existe en réalité 100% de gens qui sont tous différents les uns des autres, ces différences pouvant être de sexe, d'âge, de génération, de culture, de goûts, d'orientation sexuelle, etc., qu'en gros chacun est différent et que la merde que nous bouffons nous, zèbres, en réalité tout le monde en bouffe une bonne part aussi, mais chacun à sa façon. Se battre pour être heureux n'est pas un truc de zèbre, c'est un truc d'être humain. Mais j'ai bien l'impression qu'aussi longtemps que la seule chose qui vous préoccupera ça sera votre petit nombril, rien d'autre ne pourra vous intéresser.

Très franchement, je m'en désole pour vous, mais j'en prends acte, et je passe à autre chose. Car des zèbres intéressés par le projet et plus généralement par autre chose qu'eux-mêmes, il y en a des dizaines de milliers, voire plus même encore dehors. Dans le tas, il doit bien y en avoir quelques uns qui seront intéressés. Et surtout, sur nos lits de mort respectifs, on comparera le bilan et on verra qui a laissé une trace, qui a tenté d'améliorer les choses et qui n'a fait que déplorer qu'elles ne s'améliorent pas. Se plaindre c'est facile, parler c'est facile, mais les seules choses qui restent ce sont nos actes, ce que nous avons faits concrètement, dans la réalité des choses. Parler est peut-être un point de départ, mais n'est jamais plus qu'un point de départ.

Et très franchement, à ce stade, j'en ai clairement marre de parler avec des gens qui ne s'intéressent pas à autrui, ou alors qu'à l'autrui qui leur ressemble comme deux gouttes d'eaux. Continuez donc de refuser de voir la richesse dont la notion de diversité est porteuse, c'est votre droit le plus entier. Mais surtout, surtout, ne venez pas vous plaindre ensuite, parce qu'on vous aura prévenu ; on vous aura tendu la main et vous aurez craché dedans avec joie et grand plaisir. Votre malheur ne sera rien d'autre que la plus logique des conséquences de vos actes et décisions passées.

Bonne continuation quand même à vous tous, parce que je ne souhaite jamais rien d'autre que du bonheur à ceux que je croise. La différence se situant peut-être entre ceux qui prennent les choses en main, et les autres qui commentent de façon passive leur existence. Moi j'ai choisi mon camp depuis bien longtemps déjà...

johndoe
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 29
Localisation : Nancy

http://www.simardcasanova.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par éden le Jeu 27 Aoû 2009 - 23:12

johndoe a écrit:J'arrive pas à comprendre comment vous vous démerdez (pardonnez la grossierté), parce que depuis que j'ai découvert ma zébritude j'arrive enfin à trouver ma place dans le vaste monde. J'arrive à trouver de l'intérêt aux non-zèbres, à construire des relations avec eux, et même plus généralement je dois dire que je me fous de savoir si la personne en face de moi est zébrée ou non, parce qu'au fond ça veut dire quoi ?

......................


je prend pas la peine de lire, j'ai mon cerveau qui a fait tilt au moment où j'ai vu que t'avais comme un problème Suspect
avatar
éden
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 37
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Morgane le Jeu 27 Aoû 2009 - 23:30

Ouh la John Doe! Rolling Eyes
avatar
Morgane
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Sylvain le Jeu 27 Aoû 2009 - 23:33

...


Dernière édition par Zylvain le Mar 26 Jan 2010 - 21:02, édité 1 fois
avatar
Sylvain
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 107
Date d'inscription : 31/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par johndoe le Ven 28 Aoû 2009 - 0:02

eden a écrit:je prend pas la peine de lire, j'ai mon cerveau qui a fait tilt au moment où j'ai vu que t'avais comme un problème Suspect

Quel courage, comme d'habitude...

Zylvain a écrit:Johndoe, je pense que tu n'as pas bien compris où tu étais ici.

Bien sûr que si, et c'est précisément pour ça que je m'en vais...

PS : loin de moi l'idée de vouloir blesser volontairement quelqu'un, mais là je ne fais que vous dire les choses telles que je les ressens...

johndoe
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 29
Localisation : Nancy

http://www.simardcasanova.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par johndoe le Ven 28 Aoû 2009 - 0:18

Merde, je ne sais même pas pourquoi je reviens ici... Je vous laisse entre vous, vous avez probablement des dizaines d'excuses à vous trouver plutôt que regarder en face vos propres échecs et erreurs. C'est tellement plus simple de penser que zèbres et épanouissement/bonheur sont incompatibles, plutôt que d'être honnête avec soi-même et de reconnaître ses limites, erreurs et errements passés.

Je ne peux rien pour vous, et ne pouvez rien pour moi.

Bon vent à tous, et pour la plupart, Adieu.

johndoe
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 29
Localisation : Nancy

http://www.simardcasanova.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par mapoule le Ven 28 Aoû 2009 - 1:41

[quote="johndoe"]J'arrive pas à comprendre comment vous vous démerdez (pardonnez la grossierté), parce que depuis que j'ai découvert ma zébritude

j'arrive enfin à trouver ma place dans le vaste monde. J'arrive à trouver de l'intérêt aux non-zèbres, à construire des relations avec eux, et même plus généralement je dois dire que je me fous de savoir si la personne en face de moi est zébrée ou non, parce qu'au fond ça veut dire quoi ?

Et quel est donc ton intérêt ? à trouver autant d'intérêt aux non-zèbres. à construire avec eux .
Parce que forcément, il y en a un. Un sentiment de toute puissance ? le maître et les élèves ?



Mais là où j'ai l'impression que vous avez encore moins compris quel était le sens de ma démarche, c'est lorsque vous abordez la question de la médiatisation, de la sur-médiatisation : vous ne pouvez pas vous empêcher de juger un phénomène que, globalement, vous ne comprenez pas.


Je confirme, on comprends rien du tout !

Je ne prétends pas non plus le connaître, mais très clairement j'en prends acte et, de fait, j'évite de porter le moindre jugement.

Pas mal, ton monologue moralisateur, pour quelqu'un qui ne porte aucun jugement...

Finalement, et voyez ce message comme un énorme coup de gueule, vous me semblez tous hyper-égoïstes, nombrilistes, tournés vers vous-mêmes et vos petits soucis personnels.

petits soucis personnels : tu peux préciser stp ?

Vous déplorez en filigranne une société qui ne vous donne pas la place à laquelle vous pensez aspirer, mais vous n'avez pas non plus l'air de comprendre que la société ne met pas de côté que les zèbres ; qu'avoir "une place dans la société", être bien, être heureux, c'est un combat de tous les jours, zèbre ou pas zèbre. Votre perpétuel comportement auto-centré, qui m'a d'ailleurs fait "fuir" de ces pages tant je le trouve vomitif, vous empêche de voir plus loin que le simple bout de votre nez, et vous permet de vous complaire dans une sorte de malaise/mal-être avec l'espoir ultime de tomber sur quelqu'un qui comprendra tout et vous dira "oh, ma/mon pauvre chéri/e", bref une sorte de chevalier blanc, prince charmant, ou ce que vous voulez, complètement irréaliste. Les gens heureux ne sont pas heureux par hasard, ils se sont simplement battus pour ça, ont cassé, à un moment donné, leur petit confort intellectuel et se sont largement remis en question. Vous, vous faites quoi à part discuter sur un forum ?

Là, j'ai bien rigolé !! Razz

En réalité vous ne valez pas davantage que ceux que vous critiquez vertement, et qui ne sont d'ailleurs, pour la plupart, qu'une abstraction de votre esprit bien commode pour justifier un effroyable statu-quo qui vous maintient dans la misère et le malheur/mal-être. Mais pardonnez-moi l'expression, si vous voulez que ça change, va falloir VOUS sortir les doigts du cul.

Je peux pas, sont coincés.. Embarassed


C'est ce que j'ai proposé de faire, qu'on se sorte tous les doigts du cul ensemble,


Je peux pas m'empêcher de visualiser le tableau Very Happy

qu'on sensibilise l'opinion à propos de la condition zèbre pour qu'enfin le "problème" reçoive des réponses adaptées de la société (je pense par exemple à une plus grande sensibilisation dans les écoles, pour permettre aux enseignants d'être davantage au fait de cette question et partant d'encadrer les petits zèbres de façon correcte, etc.).


Tiens, tu viens de faire une découverte ? Je suis membre de l' AFEP depuis plusieurs années, et tu crois qu'on fait quoi DUCON ?

Il existe en réalité 100% de gens qui sont tous différents les uns des autres, ces différences pouvant être de sexe, d'âge, de génération, de culture, de goûts, d'orientation sexuelle, etc.,

Merci, j'aurais au moins appris quelque chose.

Et surtout, sur nos lits de mort respectifs, ]on comparera le bilan et on verra qui a laissé une trace,

Brrrrrr, cette phrase me fais peur ...Monsieur veux donc entrer dans l'histoire ???? pas cohérant ton propos plein de compassion et ton désir de puissance...
A moins que ça entre dans le cadre d'un concours ?

Et très franchement, à ce stade, j'en ai clairement marre de parler avec des gens qui ne s'intéressent pas à autrui, ou alors qu'à l'autrui qui leur ressemble comme deux gouttes d'eaux.

Il n'existe pas deux gouttes d'eaux identiques.( choisit mieux tes expressions )

Continuez donc de refuser de voir la richesse dont la notion de diversité est porteuse, c'est votre droit le plus entier. Mais surtout, surtout, ne venez pas vous plaindre ensuite, parce qu'on vous aura prévenu ; on vous aura tendu la main et vous aurez craché dedans avec joie et grand plaisir. Votre malheur ne sera rien d'autre que la plus logique des conséquences de vos actes et décisions passées.

Un peu skyzo non ? non, c'est juste une question.. sans aucun jugement derrière.

Bonne continuation quand même à vous tous, parce que je ne souhaite jamais rien d'autre que du bonheur à ceux que je croise. La différence se situant peut-être entre ceux qui prennent les choses en main, et les autres qui commentent de façon passive leur existence. Moi j'ai choisi mon camp depuis bien longtemps déjà...

Qu'appelles tu depuis bien longtemps déjà ?? 2 jours ? une semaine ?



Bon, ben, bonne continuation à toi aussi Gourou en mode agressif !
cheers

C'était juste pour répondre simplement,...
avatar
mapoule
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 52
Date d'inscription : 23/08/2009
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Morgane le Ven 28 Aoû 2009 - 7:03

John Doe, ton orgueil a été écorché... ce sont des choses qui arrivent, tu sais Wink Une réaction "adaptée", du moins ici, ne serait-elle pas de nous expliquer clairement en quoi nous avons pu te toucher à l'orgueil? Plutôt que de tenter de cibler le nôtre?

Je ne répondrai pas à cette "mise à feu", tant que tu ne nous expliqueras pas sincèrement le processus qui a participé de l'allumage de mèche, John Doe Wink Je ne nourrirai pas ton brasier de mon propre bois, je n'alimenterai pas ton ressentiment (envers qui ?) de mes émotions, tant que tu n'auras pas le courage d'expliquer, ici, comment tu as pu passer de ça...

Je trouve ça tellement plus beau de prendre le temps de construire quelque chose de "précis", j'entends par là où les détails ont toute leur place (car c'est souvent un détail en apparence insignifiant qui fera toute la différence). Aimer quelqu'un n'est pas s'abandonner à lui/elle à la première occasion, mais comme tu le dis avec une incroyable justesse, plutôt prendre le temps de construire l'espace de cet abandon.

à ça...
vous me semblez tous hyper-égoïstes, nombrilistes, tournés vers vous-mêmes et vos petits soucis personnels.


Et ce en 26 jours... avec entre les deux, un seul message posté sur ce forum... Rolling Eyes Selon moi, il manque un maillon dans ton cheminement, donc si tu nous respectes un minimum (ce qui semblait être le cas, il n'y a pas si longtemps), le moins que tu puisses faire John Doe, serait d'expliquer ce qui s'est passé dans ta vie entre ces deux messages... Wink
avatar
Morgane
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Franz le Ven 28 Aoû 2009 - 8:59

hello à tous et à toutes,

je comprends JohnDoe et je comprends vos réactions (parfois excessives... Shocked) mais nous sommes là pour nous "trouver" et les réactions de découragements sont normales chez nous... combien j'en ai eu des phases comme celle-ci je ne les compte plus... toucher le fond et se croire plus nul que nul, puis remonter dans une phase de toute-puissance en disant dire que personne me comprend que seul j'ai la solution... tout cela n'est que chimère Twisted Evil
Il faut que tous on arrive à canaliser notre hypersensibilité et notre intelligence exacerbée, à se sentir bien dans nos baskets avec nos différences et en faire des forces et non pas dire "je suis mieux que untel" ou "pire que l'autre". Cela ne fait rien avancer et on finit par culpabiliser un jour ou l'autre...
Je ne crois pas, JohnDoe, qu'en prenant la fuite, cela résolve les choses et encore moins en lançant un pavé dans la mare... on finit toujours par être éclaboussé ! S'il te plait, ne juge pas trop vite les autres. On a tous nos défauts et nos qualités, qu'on soit intelligent ou non.
L'acceptation de soi passe par l'acceptation des autres et inversement. Je sais c'est pas facile à mettre en place tout particulièrement pour nous zèbres... et perso je n'y arrive pas non plus tout le temps:cry: mais je ressens le besoin de s'accepter (intérieurement et extérieurement) pour mieux vivre, tel est mon credo.
mais s'isoler n'est aucunement la solution à nos craintes et nos colères...
Je peux croire que sur ce forum, certains soient plus mal que d'autres, et je respecte leur souffrance et leurs dires. On est là pour en discuter, le principe du forum est d'échanger le pire comme le meilleur. Il faut dire pour guérir. Alors ne nous prenons pas la tête et avançons main dans la main, c'est une chance que l'on a ne la gâchons pas ! sunny
avatar
Franz
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 376
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 47
Localisation : Luberon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par éden le Ven 28 Aoû 2009 - 9:54

johndoe a écrit:
eden a écrit:je prend pas la peine de lire, j'ai mon cerveau qui a fait tilt au moment où j'ai vu que t'avais comme un problème Suspect

Quel courage, comme d'habitude...

Zylvain a écrit:Johndoe, je pense que tu n'as pas bien compris où tu étais ici.

Bien sûr que si, et c'est précisément pour ça que je m'en vais...

PS : loin de moi l'idée de vouloir blesser volontairement quelqu'un, mais là je ne fais que vous dire les choses telles que je les ressens...

Razz tu lis toujours au premier degrés.... bon je traduis : ce que tu marques est condamnable mais je pense que ça cache autre chose, alors je vais prendre le temps de ne pas m'énerver tout de suite.

En tout cas pour ceux qui se donne la peine de lui expliquer comment un surdoué fonctionne, vous etes bien sympa avec lui.... espérons qu'il ose se contredire.
avatar
éden
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1323
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 37
Localisation : antony

http://www.facebook.com/pages/Eden/107105672696066

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Franz le Ven 28 Aoû 2009 - 10:47

la sanction et le jugement ne sert à rien... il se sanctionne déjà suffisamment lui-même !
avatar
Franz
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 376
Date d'inscription : 19/08/2009
Age : 47
Localisation : Luberon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par johndoe le Mer 2 Sep 2009 - 7:32

Morgane a écrit:ton ressentiment (envers qui ?)

De façon globale : envers toutes les personnes qui m'empêchent d'avancer dans ma vie.

Morgan a écrit:serait d'expliquer ce qui s'est passé dans ta vie entre ces deux messages

Très franchement, rien de vraiment particulier. Enfin si, il s'est passé ma vie "normale", faite de rencontres, de découvertes, de déceptions, de choses et d'autres, bref, ma vie. Et je tiens à lever une ambiguïté : je n'ai jamais pensé qu'il me fallait aimer tout le monde. J'ai de la compassion pour les gens, mais aussi la sensation qu'ils sont, pour la plupart, pas tout à fait terminés... Quand je parle d'Amour je parle d'Amour à propos de gens qui en valent la peine, dont je suis certain qu'eux et moi seront "en harmonie" (ou disons plutôt "suffisamment en harmonie"). Et si ça peut te rassurer Morgane, sache que mon premier paragraphe que tu as cité est, d'une certaine façon, en train de peut-être devenir réalité dans ma vie. Je ne suis pas un être froid incapable d'aimer, je suis seulement convaincu qu'on ne peut pas aimer tout le monde avec la même intensité, et que d'une certaine façon, il faut "choisir". C'est peut-être horrible, tout ce qu'on voudra, mais je pense que c'est nous rendre encore plus malheureux que d'essayer de changer un tel état de fait.

Invité a écrit:Le bonheur est une notion qui m'est étrangère et être heureux n'est absolument pas mon but. Mon but c'est l'oeuvre absolue. Opus Magnum, dirais-je.

Je suis tout à fait convaincu, non seulement que l'un n'empêche pas l'autre, mais surtout que ton Opus Magnum n'aura la possibilité d'exister qu'à partir de l'instant où tu seras bien dans tes baskets. Sinon, bonjour la rancoeur, la frustration et l'aigreur (bien sûr, je peux me tromper).

Constate les faits, sans t'en alarmer inutilement.

Pour être tout à fait franc, tout ce tapage est avant tout destiné à vous faire réagir, à vous faire prendre conscience de certaines réalités que j'estime devoir vous convaincre qu'elles existent (de la même façon que tu tentes de me convaincre de la réalité d'autres choses, réalité que, pour la plupart, je ne discute pas). Mais il ne s'agit en rien d'un condensé de ma façon d'être et de penser. Vraiment pas.

Je pense simplement que l'analyse ne peut être unidimensionnelle, que la Vérité est faite de méandres, de subtilités, d'arguments précis à la portée limitée qui, mis bout à bout, donnent un système tout à fait cohérent mais bien moins facilement appréhendable qu'on ne pourrait l'imaginer à première vue. Bref, demande du temps, du travail, et de la rigueur. A noter au passage que je ne suis pas à la recherche d'un tel système, ayant déjà (raisonnablement) ce qu'il me faut.

Franz a écrit:Je ne crois pas, JohnDoe, qu'en prenant la fuite [...]L'acceptation de soi passe par l'acceptation des autres et inversement.

En fait je ne vous fuis pas. Je prends seulement acte de votre façon de penser, et constatant que je ne m'y retrouve pas, je décide simplement d'aller voir ailleurs. Je ne crois pas que tout est possible tout de suite, je pense qu'il faut du temps pour construire les choses, au hasard des rencontres, des accidents, de la vie. Je passe simplement à autre chose. Dis d'une autre façon, je vous accepte tels que vous êtes, constatant que ça ne peut pas coller, je prends la décision de partir. Avec quand même, parce que je suis aussi un zèbre et que je ne peux pas m'empêcher de vouloir changer le monde qui m'entoure, un petit mot certes dur mais qui est là pour vous expliquer pourquoi je pars (parce que j'ai bien l'intention d'être réglo de ce côté-là).

Je me souviens, en guise de conclusion, d'un passage de JSF ou de Arielle Adda, à propos des rencontres de zèbres. Elle disait, grosso modo : être zèbre n'est pas une condition suffisante pour être amis, car l'amitié est une chose plus complexe que le simple fonctionnement intellectuel. Dit autrement, rencontrer des zèbres ne permet pas de se faire automatiquement des amis. C'est peut-être bien, mal, ou autre, j'en sais rien, et je m'en fous, j'en prends simplement acte.

Bonne continuation à tous.

johndoe
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 29
Localisation : Nancy

http://www.simardcasanova.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Morgane le Mer 2 Sep 2009 - 9:02

Hey, John Doe, t'es notaire ou quoi... Rolling Eyes lol! Je rigole hein! je dis ça parce que tu prends acte à tous les coins de phrases Razz et comme tu vois, ben ça me donne le sourire Wink
Oups, je vais me prendre un coup de tampon, moi! drunken geek

John, ce qui me saute aux émotions dans tes messages, c'est cette violente effluve de colère et de déception... et je vais te dire un truc, je le comprends et en prends acte (scratch lol! )
Pas de commentaire particulier sur ton post, pour le moment, parce que (ne le prends pas mal), tu nous sers là des "émotions en surface", sans aller creuser là où ça te fait mal. En gros, tu ne prends pas de risque Wink et tu nous assènes de banales évidences et dont, je l'espère, tu sais que pour nous, elles le sont... Penses-tu sincèrement que l'on ne soit pas, pour la plupart, déjà amplement "conscients" des réalités dont tu voudrais nous faire prendre conscience? Rolling Eyes
L'uni-dimensionnalité que tu rejettes, pourquoi nous en affubler de façon aussi arbitraire, John... Parce que c'est bien ce que tu fais là, avec un "vous" qui englobe toutes nos individualités, non? scratch

Et je tiens à lever une ambiguïté : je n'ai jamais pensé qu'il me fallait aimer tout le monde.
Et si ça peut te rassurer Morgane, sache que mon premier paragraphe que tu as cité est, d'une certaine façon, en train de peut-être devenir réalité dans ma vie. Je ne suis pas un être froid incapable d'aimer, je suis seulement convaincu qu'on ne peut pas aimer tout le monde avec la même intensité, et que d'une certaine façon, il faut "choisir". C'est peut-être horrible, tout ce qu'on voudra, mais je pense que c'est nous rendre encore plus malheureux que d'essayer de changer un tel état de fait.
L'ambigüité que tu lèves... penses-tu qu'il soit vraiment nécessaire de la lever, ici? Mais bon, soit! Suspect Qui a prétendu que tu étais un être froid et incapable d'aimer? Ne serais-tu pas en train d'interpréter la façon dont nous aurions, individuellement, ressenti ce que tu exprimes? D'autant qu'il semblerait que c'est à moi, précisément, que tu le dises... Pourquoi? Où t'ai-je laisser imaginer que je te percevais comme quelqu'un de froid et incapable d'aimer, John... scratch

Es-tu bien sûr, John, que ce soit les autres qui t'empêchent d'avancer dans ta vie? Moi, je vais te dire ce que je ressens de toi, là, maintenant... ok? Wink Tu en fais ce que tu veux.
Le seul qui nous empêche d'avancer, c'est "soi". Le seul qui t'empêche d'avancer, là, c'est toi... Or, j'ai l'impression que tu fais semblant de ne pas le savoir, en nous chargeant d'une "responsabilité" que, vraisemblablement, nous ne méritons pas... Tu veux nous faire réagir? Ou tu voudrais TE faire réagir? parce que c'est pas tout à fait pareil, hein Razz
Ceci dit, je comprends ton envie de secouer le cocotier et je serais mal placée pour prétendre le contraire, puisque je l'ai moi-même "méchamment" secoué en mon temps... lol! Donc, secoue-le, mais pas avec l'envie de nous écorcher plus que nous ne le sommes déjà.
Sers-toi de ce qui se passe ici pour rebondir! Ceci dit si tu décides d'opter pour la "fuite-bifurcation", perso, je respecterai ce choix, même s'il me semble n'être qu'une conséquence émotionnelle abrupte, et pas forcément constructive... Suspect

Sers-toi de ta colère! Essaye de comprendre pourquoi tu la ressens! Mais ne choisis pas la facilité de nous en octroyer la maternité, tu sais bien que c'est beaucoup plus compliqué que ça... non? Tu dis nous "accepter" tels que nous sommes... mais qui sommes-nous pour toi? Comment peux-tu être si convaincus de "qui" nous sommes, chacun d'entre nous? C'est pas un peu "osé" de prétendre le savoir? C'est pas un peu "fin de non-recevoir" de "prendre acte de notre façon de penser", tel un juge dont le marteau adjuge et condamne des individus dont il ne voit que le profil au travers d'une vitre teintée? Alors, prends acte, mais ne juge pas trop vite... parce qu'en jugement, la quête d'harmonie me semble illusoire, John Wink


J'en profite pour répondre à Soleil, tiens!
Je rapproche ce que tu dis, Morgane, sur la situation individuelle (comment je pourrais t'apporter de l'aide, d'ailleurs, moi, à titre individuel, au fait ? J'en serais tellement heureux, toi que je ne connais pas mais dont le fonctionnement me semble admirable ; si il y a quoique ce soit qui soit en mon pouvoir...)

Merci de cet élan de tendresse, Soleil... ça crépite en douceur I love you
avatar
Morgane
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par johndoe le Mer 2 Sep 2009 - 21:35

Brièvement :

- à un moment tu dis que mon message était aussi là pour me faire réagir moi-même, ce qui est tout à fait vrai
- concernant la possibilité que j'aille trop vite en besogne (encore que je ne ressente pas les choses de cette façon là, je pense plutôt être dans une analyse "superficiellement correcte", c-a-d qui mériterait d'être creusée tout en étant grosso modo cohérent et juste), disons que je trouve tous les arguments que tu soulèves particulièrement recevables, seulement je n'ai pas le temps, ni peut-être d'ailleurs l'envie, en ce moment, de me creuser la cervelle sur cette question. Il y a 3 mois j'ai découvert mes rayures, et j'ai alors pris de nombreuses décisions qui, pour résumer, ont changé la quasi-intégralité de ma vie. Je suis encore aujourd'hui dans le "post-assumage" de ces décisions, tout n'est pas encore réglé, et pour certaines il s'agit de questions matérielles particulièrement urgentes, que je ne peux malheureusement pas différer ou mettre de côté sous peine de gros soucis matériels futurs. Quand tout ronronnera de façon plus calme pour moi je relirais avec grand intérêt ce que tu as écrit là, car une fois encore je pense que tes arguments sont absolument recevables. Mais c'est peu de dire que je manque de temps, mon corps commence d'ailleurs à me dire "halte là", et je ne peux décemment pas l'ignorer plus longtemps (d'autant que ma rentrée est programmée pour lundi prochain...). Donc bref, ne vois pas dans ça une "excuse" que je me trouve pour ne pas y réfléchir, j'y réfléchirais, mais plus tard.

En tout cas j'ai l'impression que tu es la première personne, ici, à t'être intéressé à moi de façon sincère et surtout, honnête, et très franchement, non seulement ça me fait vraiment du bien, et je t'en remercie, mais en plus ça me redonne, quelque part, un peu d'espoir...

johndoe
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 236
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 29
Localisation : Nancy

http://www.simardcasanova.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Morgane le Mer 2 Sep 2009 - 22:51

Il y a 3 mois j'ai découvert mes rayures, et j'ai alors pris de nombreuses décisions qui, pour résumer, ont changé la quasi-intégralité de ma vie.

Et bien, même si je n'ai pas le "statut" pour le faire, je te félicite pour ça, pour ce qui ressemble fort à du courage Wink et qui prouve bien, selon moi, que rien ne t'empêche d'avancer dans ta vie.
Tu as de la détermination plein ton réservoir, ça se sent drunken et sache que je pourrais t'envier pour ça... Razz

Je comprends que tu descendes des rapides, en flip ou en exaltation, sur une embarcation que tu ne maîtrises pas encore parfaitement, et je comprends aussi que cela te demande énormément d'énergie... mais aies bien conscience que nos vies à tous, ici, passent par les mêmes torrents qui éclaboussent, les mêmes rochers qui déchirent, les mêmes tourbillons qui assomment, les mêmes claques d'eau qui griffent... Nous connaissons tous des moments où nous n'avons pas, non plus, l'énergie de nous creuser la cervelle, ne serait-ce que pour soi! Alors pour les autres... Rolling Eyes Faut pas pousser Razz

Je ne pense pas être la seule personne, ici, à m'être intéressée à toi de façon sincère et honnête... Simplement, je l'ai visiblement fait d'une façon qui te convient, et tant mieux Wink Mais je suis sûre que tu sais qu'il serait injuste d'affirmer que personne, ici, ne s'est intéressé à toi, à sa façon, sous un angle particulier... As-tu, toi, la sensation de t'être investi au même degré avec chaque zèbre de cette prairie? Pourrais-tu affirmer être à l'écoute de chacun d'eux, en intimité, et en égalité? Tu le dis toi-même: "d'une certaine façon, il faut choisir..."

J'ai bien compris que tu avais besoin de te focaliser sur ta "naissance-éclosion" et que ça bouillonnait sévère sous ton crâne et entre tes mains, depuis que tu "sais" bom Mais n'oublies jamais que l'ébullition est au moins aussi éclaboussante sous chacun de nos crânes et que certaines des mains (pour ne pas dire toutes) qui tapent tous ces mots sur fond bleu-clair, un peu désincarnés, portent des cicatrices de brûlures anciennes, actuelles ou à venir... Alors, même si tu es à bout de souffle, esquinté, écorché (...), tente de te rappeler que nous avons tous au moins la même sensibilité que la tienne, la même empathie qui déborde, même si elle peut prendre différentes formes, parfois les mêmes colères, les mêmes dépits, les mêmes douleurs...
Donc, prends le temps qu'il te faut pour débusquer l'énergie. Mais quand tu l'auras "en constructif", surtout, ne passe pas outre l'épreuve (parce que oui, ça en sera une Wink ) de revenir parmi nous, d'oser nous "affronter" et de nous sussurer que tu as compris que nous n'étions pour rien dans ta colère, ton ressentiment ou ton épuisement...

Je pense que tu le feras, parce que tu sais qu'il est important de ne pas se défiler Rolling Eyes Et je sais que tu le feras, parce que tu comprendras que tu le dois à tous les zèbres que tu as "rencontrés" et qui t'ont écoutés... Tu prends acte? geek
avatar
Morgane
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1346
Date d'inscription : 06/06/2009
Age : 41
Localisation : Quelque part en milky way

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par steve82 le Ven 4 Sep 2009 - 23:49

Par rapport aux posts un peu plus anciens, j'ai du mal à partager la vision de John Doe, et je sens trop de suffisance dans ses propos:
genre "je vais faire de grandes choses, je suis un visionnaire, le meilleur, je vais bâtir une toute puissance pendant que vous moisissez dans ce forum", et surtout, il ne respecte pas la règle la plus importante dans ce forum, le respect des autres Twisted Evil

même si ses derniers posts étaient plus humbles et (presque) empathiques

Je suis plutôt de l'avis de Morgane et d'Eden, difficile de former une association, un vrai groupe dans la vie réelle, nous restons des humains et la vie en communauté n'est jamais simple, surtout quand tous les sentiments sont exacerbés comme ils le sont pour nous

Etre zèbre nous rapproche beaucoup, mais est-ce que ce sera suffisant?

Je rêve aussi d'un monde à part où l'on ne serait qu'entre êtres qui se comprennent parfaitement, mais ça reste une utopie et même être zèbre ne suffira pas...

Il faut former des petits groupes sans vouloir en faire un trop important, qui finirait par se disloquer, et ce regrouper par affinité; même entre zèbres, il y a forcément des différences de caractère, des incompatibilités.
Nous sommes infiniment plus que la somme de nos parties et être zèbre est loin de suffire à nous décrire et à nous rassembler.

Pourquoi vouloir voir les choses en (trop) grand?
Ce forum est un excellent début, et il faudra développer nos interconnexions au fur-et-à-mesure sans se précipiter.

Mais pourquoi pas se regouper, comme toutes les personnes se trouvant un point commun se regroupent?
Pour nous, ce sera plus intense mais attention aux (dés)illusions.

Se rencontrer petit à petit dans la vie réelle sera une étape délicate et primordiale pour la suite.
Juste former des groupes d'amis (ce qui serait déjà très bien) avant de voir plus grand comme une association ou une société "discrète"

j'adore le concept, pas besoin d'être secrète, elle serait trop élitiste et peut-être malsaine, mais plutôt comme un campus où seules les personnes qui se sentiraient concernées viendraient (avec un minimum de tri à l'entrée, juste du respect et une sensiblité aux concepts zèbres) et où l'on n'essaierait pas de convertir la masse des "incultes" lambdas, où l'on se respecterait les uns les autres et où l'on développerait des projets intellectuels, artistiques, philosophiques, voire spirituels en fonction des besoins et des capacités de chacun (comme dit plus haut, type "X-Men) sans s'imposer trop de contraintes économiques ou autres... bref une belle utopie, mais à laquelle je suis prêt à participer (qui ne tente rien...) Very Happy
avatar
steve82
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 34
Localisation : Luxembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Debout zèbres, défendons nos couleurs !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum