l'apprentissage du piano pour enfant précoce

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: l'apprentissage du piano pour enfant précoce

Message par Bird le Jeu 2 Mai 2013 - 20:52

"Tous les élèves sont pareils" ...

Rolling Eyes

L'idéal serait de trouver un(e) prof qui d'une part accepte, encourage et valorise tout ce que ta fille produit par elle-même (reproductions de mélodies à l'oreille, créations, improvisations, etc) tout en étant d'autre part à même de l'amener à la rigueur et les contraintes d'un apprentissage instrumental, en faisant le lien entre ces deux aspects de la musique. En lui montrant par la pratique que l'un alimente mais aussi se nourrit de l'autre. Ils me semblent que les enfants précoces ont besoin de sens pour accepter les contraintes, et d'exercer leur créativité à un niveau de complexité qu'ils ont eux-même choisi pour avancer (c'est comme ça qu'ils décryptent la logique d'un système, et la musique est un système sacrément logique). Sans parler de l'expression du sensible, tellement nécessaire à ces enfants ! A l'adulte de créer un miroir entre tous ces pôles.

Ça doit bien exister !!!

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'apprentissage du piano pour enfant précoce

Message par Mégalopin le Jeu 2 Mai 2013 - 22:02

Bird a écrit:
"Tous les élèves sont pareils" ...

Rolling Eyes

!!!

C'est marrant, j'aurais dit exactement l'inverse...


Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4107
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'apprentissage du piano pour enfant précoce

Message par Bird le Jeu 2 Mai 2013 - 22:11

La citation précise du premier message de solifleur, c'est "tous les enfants sont pareils" et je trouve cette affirmation incroyable venant de quelqu'un dont le métier est la pédagogie.

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'apprentissage du piano pour enfant précoce

Message par Mélodie c le Ven 3 Mai 2013 - 5:55

@Mowa
Concernant le violon, sans pratique et sans technique, il est impossible de progresser.
Pour créer une note, il faut maîtriser le placement des doigts de la main gauche sur la touche, travailler les déplacements dans les différentes positions. Ensuite, il y a la maîtrise de l'archer, la position du bras pour tirer, pousser, faire les reprises d'archer, la souplesse du poignet et le poids de l'archer. C'est un instrument difficile qui nécessite une grande rigueur.
La note ainsi créée doit également être juste et l'oreille est très importante.
Les enfants zèbres ont des difficultés à apprendre, ils n'aiment pas la répétition, nous le savons tous.
les enfants précoces ont besoin de sens pour accepter les contraintes
L'apprentissage musical est fait de contraintes et d'efforts, comme tout apprentissage (manger avec une fourchette, faire du vélo...)
Il est nécessaire d'apprendre à maîtriser son corps et l'outil.
Les adultes respectueux de l'enfant (précoce ou non) seront bienveillants et à l'écoute.
Je pense qu'il est important de positiver, d'être là pour accompagner, encourager, féliciter.
Vivre un instant privilégié avec l'enfant.




Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'apprentissage du piano pour enfant précoce

Message par Lanaka le Mer 17 Juil 2013 - 9:36

solifleur a écrit:J'aimerais avoir des conseils, idées, indices..pour ma fille de bientôt 7 ans qui apprends le piano.

Sa prof ne souhaite pas comprendre les particularités de ma fille (hp/Tdah) et lui propose une pédagogie peu adaptée, très formatée. Je lui en ai parlé, elle m'a rétorqué que tous les enfants étaient pareils.
Elle a l'autre jour remis en doute la motivation de ma fille car "parfois elle y arrive et d'autres pas". Elle ne veut pas entendre les troubles de l'attention divisée dont souffre ma puce qui ne lui permette pas toujours de faire deux choses en même temps (jouer et chanter les notes)..

du coup, un cercle viveux c'est instauré, ma fille traîne des pieds pour jouer à la maison car les exercices l'ennuient.elle est stressée pour les cours, joue mal avec sa prof et rate ses lectures de notes..la prof lui dit tout le temps qu'elle est en retard par rapport aux autres...donc elle accentue encore le truc alors que je lui avais déjà demandé de ne plus parler de retard, car pour moi il n'y avait de retard dans son apprentissage à elle...

je suis désepérée, j'ai rencontré l'autre jour le directeur, lui ai remis des plaquettes sur HP et TDAH. il s'est engagé à en parler avec la prof et à changer ma fille à la rentrée si cela ne s'arrangeait pas. Mais il n'y a que 2 autres profs dans l'école dont le mari de l'actuelle...

dois-je envisager une autre méthode, comment pourrais-je aider ma puce pour son attention bien qu'elle ai fait énormément de progrès, pour son agitation c'est en cours..elle adore se laisser aller à jouer spontanément, elle apprends très vite les morceaux qui lui plaise..elle s'amuse même à les jouer les yeux fermés, ou à l'envers aussi  Very Happy

dernièrement j'ai le sentiment que cela va plus la dégouter qu'autre chose. elle est anxieuse, et se mets la pression. du coup elle se sent nulle, et je ne souhaite surtout pas que le piano devienne négatif.

depuis qu'elle sait parler, le piano a fait partie de ses mots..je ne suis pas musicienne, je ne sais pas comment l'aider. merci de vos conseils.

Soli

Je n'ai pas lu les autres réponses par manque de temps mais j'y reviendrai, en revanche, là, tout de suite, comme ça, je serai d'avis à te conseiller de changer de changer de prof! Sans l'affinité avec l'enseignant ta fille reisque surtout d'être dégoûtée pour toujours de cet instrument...

Mon deuz, six ans, a commencé le piano il y a un an (à 5 et demi donc). Nous avons eu la chance de tomber sur quelqu'un d'ouvert, et surtout, de passionné par son travail. Je crois qu'il est zèbre lui aussi compte tenu de son humour et de son allure générale mais passons... Un bon prof sait encourager son élève. Le notre est généreux en compliments et minimise toujours les erreurs (même quand mon fils se trompe et est complètement à côté de la plaque, il commence par "le rythme était très bien, c'est parfait, la position est super, par contre il y a juste une petite chose..."). En cas de difficulté il a toujours plusiseures manières d'expliquer une notion, parfois parfaitement palpables et toujours très compréhensibles. Ma mère, prof de piano elle-même, a notamment été très surprise par la rapidité avec laquelle mon bonhomme a assimilé la pulsation et le rythme.

Avant qu'on ne lui parle de tests, il nous a fait remarquer (et surtout, à notre fils!!) qu'il a une excellente compréhension et qu'il progresse rapidement, qu'il est un des meilleurs élèves de son groupe d'âge (techniquement, cela s'est avéré vrai: au concert de fin d'année j'ai vu un blondinet un peu plus grand jouer un des morceaux sur lesquels mon fils était, je l'ai fait remarquer au prof qui m'a répondu.." oui mais lui, il est en deuxième année" flower lol! ). Quand je lui ai parlé de la précocité du grand frère et évoqué que ce sera certainement le cas de Timothé, il m'a juste dit "oui, vous devriez le tester, c'est important de le savoir". Et quand nous avons eu les résultats... absolument rien n'a changé puisque mon fils est de toute façon RAVI d'aller à son cours de piano, prépare ses affaires à l'avance et s'y rend en courant. Je ne pense pas qu'il en soit de même avec quelqu'un de plus traditionnel.


Quant au violon, c'est effectivement un instrument qui demande une grande rigueur de la part de l'enfant, je pense que, en plus de l'oreille musicale, la personnalité même de l'enfant doit s'y prêter. Mon aîné le pratique depuis deux ans (et va passer les examens de fin de premier cycle l'année prochaine, il aura fait en trois ans le programme de quatre); l'enseignement est différent: la prof est beaucoup plus exigeante et je ne suis pas sûre du tout que cette façon de travailler aurait pu produire un quelconque résultat avec le deuz qui, lui, est plus "freestyle", en revanche cela convient à mon grand, très cartésien, qui a besoin de notes dans a méthodologie, m'a demandé d'écrire les règles de la maison et son emploi du temps afin qu'il puisse les consulter. D'ailleurs sa prof lui a fait remarquer qu'il fait de la musique comme il aurait pu faire des maths et qu'il faut qu'il ose prendre un peu plus de liberté pour faire vivre ce qu'il joue. La difficulté stimule mon grand et quand on lui dit qu'il n'arrivera pas à faire quelque chose il est capable d'y passer des heures alors qu'un morceau simple le décourage et il ne le travaille pas du tout (à quoi bon si il est capable de le jouer parfaitement dès le déchiffrage??). Pour la liberté, il utilise le piano de son frère où il joue à l'oreille (avec accords!!), improvise (j'ai appris qu'après l'orchestre il restait dans la salle pour accompagner un batteur de 16 ans en improvisant au piano), compose. Au violon, il apprrend aussi la patience qui lui manque tant: même si il comprend vite il ne peut pas aller plus vite que ses doigts n’acquièrent les compétences et les automatismes nécessaires pour l'étape suivante.

Lanaka
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'apprentissage du piano pour enfant précoce

Message par Mégalopin le Jeu 18 Juil 2013 - 1:21

@sofifleur
Où que ce soit, il y a dans ton coin un pianiste professionnel, ayant étudié le classique avant de passer au jazz et d'autres styles.

L'activité d'un musicien de province se déroule sur plusieurs départements, scènes, cafés-restaus et cours individuels ou en assoc. En cherchant par là, je pense que tu vas trouver un prof plus ouvert et mieux adapté

Galopin

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4107
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Un enfant HP mérite un enseignant qui parle zèbre!

Message par sylvie piano le Lun 2 Juin 2014 - 21:28

Bonsoir Solifleur!

J'espère que depuis l'an dernier vous avez trouvé une bonne réponse pour votre fille. Même si le temps a passé je ne peux que me désoler que de tels enseignants exercent auprès d'enfant comme la vôtre.
Vous verrez en consultant www.pianoprecoce.com quel est mon propos plus en profondeur.
Hélas, je sais que vous dîtes vrai et que très peu de professeurs prennent en compte la spécificité des enfants HP.
Changer de professeur est absolument nécessaire dans pareil cas, car il existe heureusement des enseignants concernés et à l'écoute.
Le cours collectif n' est pas une bonne idée pour une petite HP Tdah qui a besoin d'une prise en charge très personnelle pour l'aider à se concentrer. En aucun cas il ne faut la mettre face à une difficulté insurmontable pour elle, et au contraire mettre en valeur son profil et sa facilité à jouer les yeux fermés par exemple!
J'espère que vous avez trouvé une personne compétente et que votre petite fille s'épanouit en apprenant le piano. Il peut vraiment être un support à son développement . Vous aviez raison en parlant de nécessité de rigueur avec ces petits HP. Leur profil est vraiment particulier et il doivent acquérir très tôt une méthode qui structure leurs facilités d'apprentissage. Je partage le point de vue de Cyril.
Je sais , c'est très décalé dans le temps mais j'aimerais vraiment savoir où en est votre petite fille aujourd'hui.
Le piano, c'est merveilleux pour les petits HP!
Bien à vous!
Sylvie Piano www.pianoprecoce.com

sylvie piano
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 23/05/2014
Age : 55
Localisation : nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: l'apprentissage du piano pour enfant précoce

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum