Les pervers narcissiques

Page 12 sur 20 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 16 ... 20  Suivant

Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par the buru le Jeu 6 Juin 2013 - 13:43

Quitte à me prendre une volée de tomates, (prenez-les bien mûres siouplé What a Face ) je pose ce que j'en pense (ce que j'en pense aujourd'hui, cela aura peut-être changé demain)...
Ce doute persistant révèle précisément le vide existentiel dont tu parles, The Buru.
Mettre une théorie sur la souffrance, c'est mettre du sens sur la souffrance, c'est mettre une étiquette sur Soi (parfois au préalable sur l'Autre).
Que l'étiquette soit : "Malade-alcoolique", "Zèbre", "Victime de PN", "Tartempion", etc., ou toutes celles-là en même temps et croisées, cela reste une étiquette.

Et alors ? Quel sens a cette étiquette ?

Selon moi, ce besoin d'étiquette (les étiquettes peuvent varier au cours d'une vie) révèle une volonté de se connaître Soi, et de s'affranchir de la connaissance que l'Autre a mis en Soi.
Ma théorie : plus l'Autre a mis de lui dans Soi (c'est le cas des parents qui voient les enfants comme le prolongement d'eux-mêmes, ils mettent Eux dans leurs enfants), plus on a le besoin irrépressible de se connaître Soi... Via l'Autre.
affraid
Une des façons de sortir du piège, c'est de ramener à ce qui EST.
Ce besoin d'étiquette est légitime, puisqu'il EST.
De la même façon que la souffrance est légitime puisqu'elle EST.
De la même manière que le besoin de s'affranchir de l'étiquette une fois qu'elle a été posée est légitime puisqu'il EST.
(C'est pourquoi les pro soulignent l'importance de la confiance en soi).

Tu as tres bien resumé je trouve...
A un moment de la reconstruction on a besoin de hurler contre le connard...Que nous avons utilisé nous meme contre nous.
Des lors l'affubler d'un vocable tel que "PN" peut aider à faire sortir l'emotion.
Dans l'absolu elle est la...Mais parfois les gens peuvent avoir besoin d'une "legitimation" de leur souffrance.
C'est triste mais c'est comme ca.
Puis petit à petit, on se rend compte que c'est nous qui nous sommes fait du mal avec l'autre...
Et puis, ensuite, on se pardonne...
Et puis, ensuite, on passe à autre choses...

La souffrance vécue est bien réelle.
Le besoin de qualifier l'autre de PN aussi.
Et l’irrationalité du concept demeure cependant.

Derrière le besoin de s'en servir se trouve fréquemment le besoin d’être reconnu comme "innocent".


the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par meu cooper le Jeu 6 Juin 2013 - 13:51

the buru, je suis pas, mais alors pas du tout d'accord
"c'est nous qui nous sommes fait du mal avec l'autre"
QUOI ?????
TU VEUX DIRE QU'ON A CREE NOUS MÊMES CETTE AGRESSION????

PERSONNE NE MÉRITE D'ETRE AGRESSÉ
c'est lui qui a choisi sa proie, c'est pas moi qui me suis fait ça toute seule, je ne permettrai à personne de me dire ça
je trouve ça insultant que tu le dises

"le besoin d'être reconnu innocent"
non
le besoin de reconnaitre que LUI est coupable, et que je ne suis victime qu'à cause de ce qu'il a fait, pas à cause de ce que moi j'ai fait pour y survivre

personnellement je n'ai fait que croire à priori que la personne que je rencontre n'est pas un psychopathe, si on ne faisait pas tout ça tous les jours avec les gens qu'on rencontre, on ne rencontrerait jamais personne
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Jeu 6 Juin 2013 - 13:57

Uccen a écrit:
Et j'insisterai encore une dernières fois, d'ailleurs quelqu'un (Bliss ?) a fait la remarque en sens inverse : il semble bien que ceux qu'on accuse de perversion narcissique soient en grande majorité des hommes (ceux qui doutent ou remettent en cause sont comme par hasard des hommes avait-elle dit il me semble).
Ah non non, please, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit ! (projection, quand tu nous tiens !!)
J'ai dit que sur ce fil, toutes les personnes qui remettaient en question l'existence même de la perversion narcissique étaient des hommes... et j'ai ajouté "pourquoi ?"... Parce que je me demande RÉELLEMENT pourquoi !
Alors non, ce n'était pas du tout une façon d'insinuer que les hommes avaient plus de chances d'être PN (puisque je le dis régulièrement, il y a des femmes PN, j'en connais).
Uccen, mon mode de communication est sain et je ne pratique pas les allusions, le double langage*, etc. (je pourrais, vu que j'ai baigné là-dedans durant toute mon enfance + adolescence. Mais non, je refuse de tomber là-dedans).


*(sauf dans l'humour, mais là c'est différent)




Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Free le Jeu 6 Juin 2013 - 14:06

@qwerty: "l'enfant est un pervers polymorphe",
je l'ai encore sortie hier sur le forum ce grand classique, c'est une des premières phrases du bouquin de base de Freud

@ Bliss : perso, comme je ne connais rien à la psy, je dirai que j'ai vu des comportements "pervers narcissiques" largement autant chez les femmes que les hommes ; après les modèles, les structures décrites à l'aune de la raison scientifique, déjà que dans les sciences "dures" elles ne sont (par nature) pas vérité, du coup ici, quelques soient les structures décrites, j'affirme, elles ne peuvent être vérités (et d'ailleurs tout le monde s'en fou, sauf les fous Razz), la question est plus de voir à quel point (dans quelles mesures) cela est pertinent dans l'observation, la capacité à prévenir et donc guérir, etc... (je répète: prendre position pour une "vérité logico-scientifique" d'une modélisation scientifique quelle qu'elle soit est un contre sens-total, quel que soit ce modèle)

@Meu : qu'est-ce que cela t'a appris de positif, et de lucide et d'humain sur toi cette expérience ? (aucune obligation de réponse, hein!) Dans ton rapport à toi et aux autres ? (je renvoie à mon précédent post)
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Jeu 6 Juin 2013 - 14:18

Je voudrais juste ajouter que j'aime beaucoup les posts tempérés et clairs de Basilice. Je les trouve plein de sagesse, d'intelligence émotionnelle Courbette



Et Free, ta phrase, là, elle est juste sublime I love you :
Free42 a écrit:
comment moins souffrir ? question simple : en l'état actuel, tu confierai un enfant à ce type ?
si la réponse est non, pourquoi lui laisser ton coeur ?


Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Free le Jeu 6 Juin 2013 - 14:29

Blissou le saindoux a écrit:
Et Free, ta phrase, là, elle est juste sublime I love you :
Free42 a écrit:
comment moins souffrir ? question simple : en l'état actuel, tu confierai un enfant à ce type ?
si la réponse est non, pourquoi lui laisser ton coeur ?
merci Embarassed ; et merci pour tes précisions sur les structures, j'aime bien avoir plusieurs approches sous les yeux study

je la trouve un peu dure à lire, ma phrase, pour une personne en souffrance, ou qui manquerait un peu de confiance/estime en soi

j'avais bien essayé de relativiser/modérer mes propos après coup :

le monde est plein de gens blessés l'amour peu aider. (il y a plein de palettes à l'amour de son prochain)
mais construire une profonde relation amoureuse avec quelqu'un qui n'est pas capable d'être bien par lui-même,
(au delà du fait que l'on a envie de partager de l'amour, n'est-il pas déjà important d'être bien par soi-même en partageant d'abord son amour avec la vie, avec ces amis, avec autrui, etc...)
- probablement encore pas assez, alors free hugs 4all : Long hug
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Jeu 6 Juin 2013 - 14:36

Je crois que le concept de PN (qu'il soit "vrai" ou pas) permet simplement de se dire qu'on n'"abandonne" pas l'autre, dans le sens où c'est en quelque sorte le mal incarné, et qu'il n'y a rien à y faire. Du coup, ça évite de se remettre en question, soi, parce qu'on pourrait tout tenter ça n'y changerait rien. L'autre est complètement autre.

Dans tout ça, il ne faudrait pas oublier qu'il n'y a pas besoin que l'autre soit un monstre total pour justifier la mise à distance.
Lorsqu'on arrive à comprendre (ce qui n'est pas évident) qu'une personne nous manipule, s'amuse de notre souffrance (et beaucoup font ça sans être PN, ne serait-ce que pour gonfler leur égo) il est parfaitement légitime de la rejeter, sans chercher à comprendre toutes les raisons de ce comportement.
Il faut surtout savoir trouver ses limites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par the buru le Jeu 6 Juin 2013 - 14:36

the buru, je suis pas, mais alors pas du tout d'accord
Peut etre pouvons nous essayer de nous comprendre avant de voir si nous sommes d'accord ou non Wink

"c'est nous qui nous sommes fait du mal avec l'autre"
QUOI ?????
TU VEUX DIRE QU'ON A CREE NOUS MÊMES CETTE AGRESSION????
Hum...Comment t'expliquer...
Si qqn me tombe dessus dans un parking et me pique mes chaussures, je suis victime d'une agression physique, si je fait 40 kilos et le mec 100, je ne peut pas faire grand choses et je repart sans chaussures, je suis victime d'une agression. Bon.
Dans le cadre d'un PN, il n'y a pas, a priori dans la plupart des cas et dans l'image d'épinal, de passage à l'acte physique.
Il s'agit d'une emprise psychique que le "PN" exerce sur la victime, bon.
Des lors il suffit de prendre un PN et de le mettre en relation avec X personnes...Certains ne se feront jamais avoir...D'autres si et enchainerons les PN et assimilés...
Cela montre bien qu'il y a un autre facteur...
En fait il y a bien un besoin inconscient de fréquenter certaines personnes oui...Alors ca peut sembler violent à entendre...Je le concois.
Il n'est par contre pas question de "faute".
Personne n'est "fautif"...
Moii tu vois, pendant des années je suis tombé sur des nanas sans empathie...J'avais besoin de ne pas trouver de nana plus empathique que ma mere l'avais été...Cela me permettais de maintenir une illusion de normalité de cette dernière et tout un set de croyance sur la gente féminine...
En fait c'est une forme de syndrome de stockholm...Mais j'insiste, ce syndrome c'est ce qui nous a sauvé jadis...Il n'est donc pas question de dire que c'est la "faute" de la victime.
C'est par contre de son fait, et se pardonner soi meme de s'etre fait cela est une étape importante de la reconstruction.
Mais je sait que, pour des personnes dans la première phase du truc, c'est inaudible.
A cette étape ils ont juste besoin de hurler Connaaaaaaaaaaaaaard et de se vivre et etre reconnu comme victime.
C'est sain, c'est normal et c'est bien ainsi.
Ca n'est juste pas un fait, c'est un ressentit...Qu'il est important d'écouter.
Reste à voir si l'on parles d'opinion et de partage, dans ce cas qqn qui a manipuler un autre est un connard (et c'est vrai d'un certain point de vue)
Ou si l'on fait de la psychologie et dans ce cas il faut bien reconnaitre que les deux ont tous deux des avantages plus ou moins conscient à rejouer des schémas...à 2 (ou à 3)

PERSONNE NE MÉRITE D'ETRE AGRESSÉ
Oui...

c'est lui qui a choisi sa proie, c'est pas moi qui me suis fait ça toute seule, je ne permettrai à personne de me dire ça
je trouve ça insultant que tu le dises
Tu as le droit de te servir de ce que je dit contre toi.

"le besoin d'être reconnu innocent"
non
le besoin de reconnaitre que LUI est coupable, et que je ne suis victime qu'à cause de ce qu'il a fait, pas à cause de ce que moi j'ai fait pour y survivre
je comprend ce que tu ressent et je suis d'accord.

personnellement je n'ai fait que croire à priori que la personne que je rencontre n'est pas un psychopathe, si on ne faisait pas tout ça tous les jours avec les gens qu'on rencontre, on ne rencontrerait jamais personne
Non, quand je rencontre qqn je vois son psychopathe intérieur, je n'ai pas besoin d'une quelconque "sécurité" pour rentrer en relation avec autrui, c'est moi qui suit le garant de ma "sécurité", sinon je m'oublie dans l'autre...Mais j’entends que c'est un concept difficile à entendre la maintenant.
Je crois que, si tu as été victime d'un PN, il est sain de le reconnaitre comme irrespectueux de ta personne et de bien vivre cette réalité qui est tout aussi vraie que celle dont je parles.

la encore, c'est une question de cadre, selon qu'on est en mode partage ou analyse.

Je pense donc qu'on est parfaitement d'accord et que le cadre se devait juste d’être précisé Smile

Plan de vol :
- Vivre son émotion
- extérioriser son émotion, dire au monde a quel point ce connard en fut un et a quel point il n'avais pas le droit.
- Vivre sa peine pour ce qui nous est arrivé.
- Comprendre comment on a laissé faire ca
- Comprendre ce qui a amené l'autre à faire cela
- Lacher prise devant notre impuissance
- Passer à autre chose : vivre




the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Jeu 6 Juin 2013 - 14:39

Free, j'adore aussi la 2ème phrase, c'est tellement vrai !! sunny


Extraterrial a écrit:
Dans tout ça, il ne faudrait pas oublier qu'il n'y a pas besoin que l'autre soit un monstre total pour justifier la mise à distance.
Lorsqu'on arrive à comprendre (ce qui n'est pas évident) qu'une personne nous manipule, s'amuse de notre souffrance (et beaucoup font ça sans être PN, ne serait-ce que pour gonfler leur égo) il est parfaitement légitime de la rejeter, sans chercher à comprendre toutes les raisons de ce comportement.
Il faut surtout savoir trouver ses limites.
+ 1 !!



Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par the buru le Jeu 6 Juin 2013 - 14:44

Dans tout ça, il ne faudrait pas oublier qu'il n'y a pas besoin que l'autre soit un monstre total pour justifier la mise à distance.
Lorsqu'on arrive à comprendre (ce qui n'est pas évident) qu'une personne nous manipule, s'amuse de notre souffrance (et beaucoup font ça sans être PN, ne serait-ce que pour gonfler leur égo) il est parfaitement légitime de la rejeter, sans chercher à comprendre toutes les raisons de ce comportement.
Il faut surtout savoir trouver ses limites.

+1 aussi...C'est une question de toute puissance dans l'amour émotionnel : la croyance qu'on pourra aimer avec son cœur, l'humanité entière...Et arrive qqn et...On y arrive pas.
Qqn sans toute puissance le sait, le voit, et passe à la suite.
Qqn qui se pense tout puissant en terme d'amour va rester...Pour ne pas vivre ses propres limites...Que le PN va lui rappeler...

Quand à l'amour inconditionnel, lui, il ne ressent pas le besoin d’être montré ou partagé...Meme si c'est plus sympa quand ca arrive Wink
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Woban le Jeu 6 Juin 2013 - 14:45

@the buru

Est-ce que tout le monde peut comprendre/accepter ta vision de l'emprise victime<>tyran ... pas sûr

Je préfère me dire que les "victimes à répétition" des PN ont une faille, un défaut de "défense intuitive" contre ce genre de "vampire" sadique ... et qu'avec le temps, l'expérience, l'aide des proches, et le recul sur le vécu, ces défenses finiront par s'activer

...

Plus pragmatiquement on dit aussi parfois "trop bonne, trop c*nne" ... mais c'est une toute autre histoire clown
Woban
Woban

Messages : 1863
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 51
Localisation : pAca

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 14:46

meu,



bonne suite
(si tu sens une gêne à te croire chez le psy casse toi vite et trouve en un autre plus experimenté, sinon il peut t'arriver la même chose que sur ce fil)
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 14:54

(les jupons d'acier de la liberté... )

On la voit de loin
Dressée sur son île
Avec dans le poing
Sa torche érectile
Plus on l'approche
Plus le coeur vous bat
Dieu qu'elle est haute
Surtout vue d'en bas
Son corps de cuivre
Est d'un vert très doux
Puis il faut suivre
La queue des toutous
Pour visiter
Des pieds à la tète
La Liberté
La grande muette
Faut monter monter
Monter monter
Pour visiter la Liberté monter
Faut monter sous ses dessous d'acier
Faut monter monter
Monter monter
Pour visiter la Liberté chérie
II faut monter Lady Liberty
Monté monté
J'ai monté sans fin
Monté dans le ventre
Monté jusqu'aux seins
Et dans ses yeux
D'où l'on voit le port
J'ai pleuré toutes
Les larmes de son corps
Faut monter monter
Monter monter...
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par the buru le Jeu 6 Juin 2013 - 15:00

@the buru

Est-ce que tout le monde peut comprendre/accepter ta vision de l'emprise victime<>tyran ... pas sûr
Clairement, tout le monde n'a pas la capacité de la comprendre accepter...Comme tout.
Je pense néanmoins que cela vaut le coup de la décrire et de l’expliquer.
Au passage cette vision n'a rien de "personnelle" et est même assez basique dans de nombreuses écoles de psychothérapies (Analyse transactionnelle, Dynamique Émotionnelle etc...)

Je préfère me dire que les "victimes à répétition" des PN ont une faille, un défaut de "défense intuitive" contre ce genre de "vampire" sadique ... et qu'avec le temps, l'expérience, l'aide des proches, et le recul sur le vécu, ces défenses finiront par s'activer
Oui, c'est ce que je dit aussi...Avec d'autres mots oui. On est d'accord Smile

the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 15:01

Extraterrial a écrit:Je crois que le concept de PN (qu'il soit "vrai" ou pas) permet simplement de se dire qu'on n'"abandonne" pas l'autre, dans le sens où c'est en quelque sorte le mal incarné, et qu'il n'y a rien à y faire. Du coup, ça évite de se remettre en question, soi, parce qu'on pourrait tout tenter ça n'y changerait rien. L'autre est complètement autre.

Dans tout ça, il ne faudrait pas oublier qu'il n'y a pas besoin que l'autre soit un monstre total pour justifier la mise à distance.
Lorsqu'on arrive à comprendre (ce qui n'est pas évident) qu'une personne nous manipule, s'amuse de notre souffrance (et beaucoup font ça sans être PN, ne serait-ce que pour gonfler leur égo) il est parfaitement légitime de la rejeter, sans chercher à comprendre toutes les raisons de ce comportement.
Il faut surtout savoir trouver ses limites.

yep yep yep
bounce
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Jeu 6 Juin 2013 - 15:02

The Buru et Woban : Oui, vous dites à peu près la même chose et je vous plussoie tous les deux.
(je suis flemmarde aujourd'hui, donc je me contente de plussoyer Razz)


Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Woban le Jeu 6 Juin 2013 - 15:21

the buru a écrit:
Oui, c'est ce que je dit aussi...Avec d'autres mots oui. On est d'accord Smile

Il me semblait bien ... mais je ne comprenais pas totalement ta dialectique, justement pirat
Woban
Woban

Messages : 1863
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 51
Localisation : pAca

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Uccen le Jeu 6 Juin 2013 - 15:45

Blissou le saindoux a écrit:Ah non non, please, ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit ! (projection, quand tu nous tiens !!)
J'ai dit que sur ce fil, toutes les personnes qui remettaient en question l'existence même de la perversion narcissique étaient des hommes... et j'ai ajouté "pourquoi ?"... Parce que je me demande RÉELLEMENT pourquoi !
Alors non, ce n'était pas du tout une façon d'insinuer que les hommes avaient plus de chances d'être PN (puisque je le dis régulièrement, il y a des femmes PN, j'en connais).
Uccen, mon mode de communication est sain et je ne pratique pas les allusions, le double langage*, etc. (je pourrais, vu que j'ai baigné là-dedans durant toute mon enfance + adolescence. Mais non, je refuse de tomber là-dedans).

Je ne généralisais pas mais restais moi aussi cantonné à ce fil, je n'ai pas repris tes termes exacts car c'était de mémoire et je n'ai pas pris la peine de rechercher, pour autant je ne vois pas de différence dans l'idée,
mais comme bien sûr nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde (parce que tu n'es pas moi et vice-versa, je ne parlerai pas des sexes même si ça va venir, cela a été évoqué ailleurs sans succès et avec le résultat d'en peiner certains),

tu penses que j'insinuais que tu pouvais sous-entendre par-là que les (hommes) contestant le fait PN l'étaient sans doute eux-aussi,

réellement tu t’interroges sur le fait qu’uniquement des hommes doutent de l’état de PN,

moi, homme, je doute de l’état de PN, constate en gros que les PN décrits (ici) sont des hommes, m’identifie à certains aspects décrits du PN supposé, ajouté à cela un ressenti qui est le mien et que certaines discussions ou lectures que j’ai eues ont renforcé, à savoir que les hommes (certains hommes gna gna ) introvertissent beaucoup plus, se livrent moins et pratiquant continuellement l’introspection en se convaincant de la vacuité des choses et de l’impossibilité in fine de communiquer, pouvant présenter du coup des tares dans l’aptitude à tisser des relations de manière attendue par d’autres, a fortiori leurs proches, pour peu qu’en plus ils se persuadent avoir de belles idées et grands idéaux (en sachant que bien entendu il n’en est rien comme de tout le reste ) peuvent être ressenti comme froids, cyniques, distants puis envahissants, dictatoriaux, en somme de la bonne matière à couler dans le moule de la perversion narcissique.

Sinon ( j’insiste ce n’était pas le cas là, ni même dans le sens de te faire dire ce que tu n’as pas dit),
je pratique le double ou triple ou langage que tu veux, puisque malheureusement bien souvent j’ai l’intuition de ce que l’autre va entendre, que souvent je ne veux pas dire, que parfois je veux laisser entendre tout en ayant en vue ce qui m’est plus cher, et qu’en général je ne précise pas car si l’interlocuteur ne comprend pas tant pis pour lui et pour moi et si je ne suis pas compris tant pis pour moi et pour lui, de toute façon ce n’est pas bien grave à la fin j’en serai toujours au même point, et ce même si l’on m’a compris.
Uccen
Uccen

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 103
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Lyade le Jeu 6 Juin 2013 - 15:48

Meu,

Je doute que ces mots puissent te plaire, mais dans ce type de situation, je préfère ne pas brosser les poils, j'espère que tu ne m'en tiendras pas rigueur :

S'il est coupable, alors tu l'es tout autant.

Entends moi bien :

J'ignore tout de ta vie, et de celle de ton ami. Mais la quasi-totalité d'entre nous sont mus par des mécanismes, "paramétrés" selon les environnements dans lesquels nous avons évolués (pré-natal, naissance, petite enfance, enfance, pré-adolescence, ... etc.), et dans lequel nous vivons aujourd'hui.

Autrement dit, il y a deux questions que je t'invite, toi et toi seule, à te poser, si tu veux changer la donne à ton niveau (on ne change pas les autres...) :

- Qu'est-ce qui a amené cette personne à être telle qu'elle est aujourd'hui ? (avec toi et les autres)
- Qu'est-ce qui t'a amené, toi, à être telle que tu es aujourd'hui ?

Si je tombe sur une personne qui collerait à la description (relative) que l'on donne du pervers narcissique, et que je me laisse embarquer dans son jeu de souffrance... a qui la faute ?
-> A cette personne, parce que c'est une sale sangsue dominatrice qui me manipule (souvent sans s'en rendre compte) ?
-> Ou est-ce la mienne parce que ma faiblesse d'esprit permet sur moi l'emprise de cette personne ?

Neutral

Personne, dans une relation, n'est ni tout blanc ni tout noir.

personnellement je n'ai fait que croire à priori que la personne que je rencontre n'est pas un psychopathe, si on ne faisait pas tout ça tous les jours avec les gens qu'on rencontre, on ne rencontrerait jamais personne

C'est une croyance, et tu apprends, à tes dépends, qu'elle ne procure aucune sécurité.

Voir son ex petite amie n'est pas une solution.
Si tu as un tic accroché à la jambe, rien ne sert d'aller voir son ancien repas, si ce n'est pour échanger sur les douleurs qu'il procure.

Echanger sur la douleur n'évapore pas la souffrance.
Comprendre pourquoi tu te laisses souffrir pourrait, en revanche, te sortir la tête de l'eau.

Si c'est le chemin que tu prends, et je te le souhaite, alors bon Courage.
Parce qu'il en faut.

Adiaù Amikino.

Like a Star @ heaven

Spoiler:
mon mode de communication est sain et je ne pratique pas les allusions, le double langage*, etc. (je pourrais, vu que j'ai baigné là-dedans durant toute mon enfance + adolescence. Mais non, je refuse de tomber là-dedans).

Je trouve dommage que tu délaisses ces procédés pour communiquer les idées... Ou peut-être est-ce lorsque l'ange a déployé ses ailes que son merveilleux langage apparaît... qui sait. clown Wink
Lyade
Lyade

Messages : 1825
Date d'inscription : 21/03/2012
Localisation : Montagnes.

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par meu cooper le Jeu 6 Juin 2013 - 15:50

pour info je ne suis pas une victime à répétition
mes précédentes relations ont toutes été normales, même si elles se sont terminées ce fut en bon termes et parce que l'amour était éteint
personne avant lui ne m'a agressé comme ça
c'est aussi inattendu que de croiser un taré dans un parking
et je ne suis pas la seule à avoir eu des problèmes avec lui loin de là, ses amis restants sont très peu nombreux et il y a pas mal de gens qui ne veulent plus le voir après avoir été proches avec lui, dont sa propre soeur
non, je n'attire pas les psychopathes
ça peut vous rassurer de le penser comme ça vous pensez que vous mêmes êtes à l'abri, mais la vérité c'est que personne n'est à l'abri
n'importe quelle personne ayant de l'empathie peut tomber dans ce piège
avoir de l'empathie ne fais pas de vous une victime désignée et ce n'est pas une faiblesse


meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 15:58

faux meu,

pour les attirer faut être bien vif(ves), bien vivant(es), bien gentil(le)s, bien heureux(ses)... ils/elles preferent.
c'est même comme ça qu'ils/elles choisissent. bien tendres.

par contre je crois vraiment qu'il faut avoir une faille affective qui ne nous permet pas de refuser le contact aussi tôt que quelqu'un qui n'en a pas (ou moins).

mais c'est cette même faille (quand on l'a repéré) que l'on peut remplir avec bonheur et delectation avec quelqu'un(e) de pas tordu.
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par bepo le Jeu 6 Juin 2013 - 15:59

Sinon en vous le lisant je me rend compte effectivement que j'accorde peu de place dans mes interventions à ce besoin de reconnaissance de sa propre souffrance par autrui mais aussi de sa cause lorsque l'on est "dedans".
Personnellement j'ai saoulé mon entourage à outrance à ressasser la même ritournelle.
Il est vrai que dans cette situation on ne peut même pas entendre des tierces personnes faire part de leur méconnaissance de la situation.

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 16:02

sympa qwerty
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Ainaelin le Jeu 6 Juin 2013 - 16:18

Meu, je me permets juste un petit mot de soutien. Vu de mon point de vue, on pourrait avoir l'impression d'une coalition te désignant du doigt, mais CE N'EST PAS LE CAS !
C'est juste qu'on se conccentre sur l'analyse psychologique "froide" et généraliste. Tendance à globaliser nos analyses.

Dans ton cas, nous sommes plusieurs à être d'accord que tu es sur la bonne voie vers l'échappatoire , nous ne t'accusons de rien et nous pensons que c'est à toi de prendre la décision de rester avec lui ou le quitter, même s'i lme semble que le conseil unanime est que tu devrais le quitter, pour te sauver toi, car tu ne peux pas l'aider même s'i la besoin d'aide (ce qui reste à prouver).

Voilà, je tenais à le préciser au cas où il y ait mauvaise interprétation à ce sujet. Si ce n'était pas nécessaire, désolé d'avoir présumé. Courbette
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Woban le Jeu 6 Juin 2013 - 16:43

meu, rage, et désespoir a écrit:pour info je ne suis pas une victime à répétition
mes précédentes relations ont toutes été normales, même si elles se sont terminées ce fut en bon termes et parce que l'amour était éteint
personne avant lui ne m'a agressé comme ça
c'est aussi inattendu que de croiser un taré dans un parking
et je ne suis pas la seule à avoir eu des problèmes avec lui loin de là, ses amis restants sont très peu nombreux et il y a pas mal de gens qui ne veulent plus le voir après avoir été proches avec lui, dont sa propre soeur
non, je n'attire pas les psychopathes
ça peut vous rassurer de le penser comme ça vous pensez que vous mêmes êtes à l'abri, mais la vérité c'est que personne n'est à l'abri
n'importe quelle personne ayant de l'empathie peut tomber dans ce piège
avoir de l'empathie ne fais pas de vous une victime désignée et ce n'est pas une faiblesse



Pour ma part j'évoquais la répétition car c'est un schéma assez "étonnant" pour les personnes non informées, mais néanmoins réel ... mais pas systématique ^^

Perso je n'ai pas eu l'occasion de croiser de PN fille dans ma vie, ou du moins, je n'ai pas été dans un rapport de couple tel que celui là ... par contre un "patron manipulateur" avec TOUT son personnel, et seules 2 personnes sur 10 qui comprennent ce qui se passe, et en quoi consistait ses méthodes pernicieuses ça oui ... j'ai été un "témoin éveillé" pendant plusieurs années ... mais le rapport n'est pas le même car ses attaques se répartissaient sur des dizaines de personnes ... et s'il en tirait sûrement un petit peu de plaisir malin, ne se focalisant jamais que sur une cible, cela restait de la manipulation perverse ... et même s'il a une IMMENSE estime de lui-même et ne doute JAMAIS de lui ... je ne le qualifierais pas pour autant de PN
Woban
Woban

Messages : 1863
Date d'inscription : 30/09/2012
Age : 51
Localisation : pAca

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par meu cooper le Jeu 6 Juin 2013 - 16:54

c'est trop dur là
je suis pas vraiment en état de discuter parce que je suis dans un trop mauvais état
on n'est plus ensemble, et moi je suis mal mal mal
je pleure plusieurs heures chaque jour, le reste du temps je ressasse: je me repasse nos conflits, nos conversation pour trouver... quoi? je sais même pas
déjà parce qu'il me manque à en crever, physiquement, mentalement, je me sens amputée
et le truc le plus douloureux c'est que dans cet état, mon réflexe intérieur est d'avoir besoin de LUi, j'ai le sentiment (totalement absurde j'en conviens) que le seul truc qui pourrait me réconforter c'est d'être dans ses bras
j'ai presque envie de lui demander de venir, lui dire viens me prendre dans tes bras, ne dis rien, et repars, ça me fera juste du bien

bon faut que j'arrête d'écrire ici parce que je plombe l'ambiance et je ne sais pas si ça me fait du bien...
je vous souhaite de ne jamais connaitre ça
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Basilice le Jeu 6 Juin 2013 - 16:56

Meu : Long hug Long hug Long hug
Basilice
Basilice

Messages : 1338
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Ainaelin le Jeu 6 Juin 2013 - 16:57

Pareil pour le patron, j'en eu un (j'ignore s'il était PN, mais c'était un connard manipulateur qui aimait rabaisser les autres, leur mentir, les humilier, et qui a possiblement contribué à pousser un de ses employés au suicide), mais je ne suis resté que 10 jours sous son égide car j'ai demandé un changement de service au bout d'une semaine. J'en ai vu un autre très proche de celui décrit par Matt Asie, mais je n'étais pas dans son service.
Et j'ai un cas peut-être un peu moins fort à mon boulot actuel. Pareil, je ne suis pas dans son service, et même si les quelques-fois où j'ai eu affaire à lui, et cela n'a pas été rose, j'ai pu peu à peu lui retirer ses crocs à mon égard. D'autres n'ont pas eu cette chance, en particulier un de ses employés.

Après, j'ai eu la chance de toujours éviter ce genre de boss, et je n'ai pas rencontré de femmes répondant à ce profil (mais on peut presque dire que je n'ai pas rencontré de femme du tout, alors... Razz ).


Meu, tu ne plombes pas du tout l'ambiance. Malgré nos maladresses, ce forum est là pour ça. Après, si tu penses que ça ne te fait pas de bien, alors le raisonnement qu'on t'a conseillé pour ton ex' reste valable : si ça te fait du mal, arrête !
Ceci dit, il est normal qu'il te manque, je pense que toutes celles qui sont passé par là te le confirmeront. Ca prend du temps, beaucoup, pour oublier cette dépendance.
Courage ! Long hug


Dernière édition par Ainaelin le Jeu 6 Juin 2013 - 19:48, édité 1 fois (Raison : Ben, voir plus bas. héhé)
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Ainaelin le Jeu 6 Juin 2013 - 16:59

Va voir tes ami(e)s, sors, essaie autant que possible de te changer les idées, travaille. Occupe-toi l'esprit. Ca sera (un peu) moins dur.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 17:04

meu,
tu as besoin de bras et tu n'en connais pas de fiables donc c'est pas pour aujourd'hui, en attendant ton tour viens avec moi sur le fil des "musiques pour faire le menage", j'ai besoin de toi et dans l'etat où tu es je suis bien sûre que c'est le bordel chez toi. Dent pétée
love

dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par meu cooper le Jeu 6 Juin 2013 - 17:08

merci
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Free le Jeu 6 Juin 2013 - 17:18

de rien ! clown



Dernière édition par Free42 le Ven 7 Juin 2013 - 17:24, édité 1 fois
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Jeu 6 Juin 2013 - 17:20

Ainaelin a écrit:je pense que toutes celles qui sont passé par là te le copnfirmeront.
J'adore ! Laughing


Oui, courage Meu !!
Et dis toi que là, ce que tu ressens, ce n'est pas de l'amour, mais du manque. Parce que ce mec t'avais rendue addict et que là tu es seulement en train de te sevrer. Tu es donc sur la bonne voie, même si ça fait mal à en crever !!
Console



Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par meu cooper le Jeu 6 Juin 2013 - 17:23

oui des fois j'ai l'impression d'arrêter de fumer, X 10 000
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Jeu 6 Juin 2013 - 17:29

Et comme tout "produit" toxique mais addictif que l'on arrête, bein ça fait mal Wink ... avant d'aller mieux... et enfin d'aller BIEN.



Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par the buru le Jeu 6 Juin 2013 - 17:29

Ma chere meu :

Déja je voulais te dire toute ma compassion...je sait ce que ca peut etre et le vide que l'on peut ressentir...

on n'est plus ensemble, et moi je suis mal mal mal
je pleure plusieurs heures chaque jour, le reste du temps je ressasse: je me repasse nos conflits, nos conversation pour trouver... quoi? je sais même pas
Un espoir?

déjà parce qu'il me manque à en crever, physiquement, mentalement, je me sens amputée
et le truc le plus douloureux c'est que dans cet état, mon réflexe intérieur est d'avoir besoin de LUi, j'ai le sentiment (totalement absurde j'en conviens) que le seul truc qui pourrait me réconforter c'est d'être dans ses bras
j'ai presque envie de lui demander de venir, lui dire viens me prendre dans tes bras, ne dis rien, et repars, ça me fera juste du bien
Je crois que tu remet en scene avec lui un manque plus ancien...Et, si je sait a quel point cela peut etre douloureux, c'est aussi la porte de sortie de ce que tu vit...Smile

je vous souhaite de ne jamais connaitre ça
trop tard Razz
the buru
the buru

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 18:04

on rappelle les bases (un poil exagérées mais quand il faut il faut)





(les garçons au boulot pour la version Y ?)


Dernière édition par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 18:21, édité 1 fois
dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par meu cooper le Jeu 6 Juin 2013 - 18:16

bah ouai, mais c'est ce qu'il disait: je t'aime pour toujours, je prendrai soin de toi toute ma vie, mon seul but c'est ton bonheur, je me fous de ce qu'on choisit pour notre avenir du moment que ça te rend heureuse, etc.....
c'est tout ça que j'ai l'impression de perdre là
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par dessein le Jeu 6 Juin 2013 - 18:25

oui mais là c'est la fille qui le dit...

allez une autre bien classe (sur une problématique approchante)

dessein
dessein

Messages : 3074
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Matazy le Jeu 6 Juin 2013 - 18:33

meu, rage, et désespoir a écrit:bah ouai, mais c'est ce qu'il disait: je t'aime pour toujours, je prendrai soin de toi toute ma vie, mon seul but c'est ton bonheur, je me fous de ce qu'on choisit pour notre avenir du moment que ça te rend heureuse, etc.....
c'est tout ça que j'ai l'impression de perdre là

qui peut dire "je t'aime pour toujours" ?
"je prendrai soin de toi toute ma vie" ?

t'as pas l'impression que c'est un peu irréaliste ?
ca me donne une impression de qq'un qui te donne ce que tu as envie d'entendre,
j'irais même plus loin, que n'importe quelle femme à envie d'entendre

moi une femme qui me dirait la même chose je prendrais peur parceque je saurais qu'elle n'est pas dans la réalité

Matazy

Messages : 578
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Matazy le Jeu 6 Juin 2013 - 18:42

en fait c'est l'image de lui que tu aime, cette image qu'il te donne...
tu es amoureuse de l'image, et je te comprends parceque j'étais dans le même cas il y'a quelques années

Matazy

Messages : 578
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Free le Jeu 6 Juin 2013 - 18:42

solution : tomber immédiatement amoureuse de l'inoxydable Francis Cabrel, qui t'aimais, qui t'aime et qui t'aimera toujours, lui !



Ah, Francis Cabrel et les pots de glaces vanille-macadamia...

What else ?

What a Face
Free
Free

Messages : 1257
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Tardis.XLII

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Invité le Jeu 6 Juin 2013 - 18:49

Courage Meu.. c'est difficile mais pas impossible, et tu vas voir que ça va passer Smile (parole d'une nana qui était comme toi en décembre dernier !)

Hum.. Free, what else ? ben glace au chocolat pour moi, j'aime pas la vanille What a Face (sinon Cabrel, j'adoooooore)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Lucilou Sauvage le Jeu 6 Juin 2013 - 18:53

Avec les hommes violents (verbalement et souvent tendance à vouloir passer aux mains) j'ai expérimenté deux choses qui ont marché: partir avec ma voiture (le gars accroché au capot s'est cassé une patte), et un bon coup de pied dans les couilles (quand on se retrouve à marcher à quatre pattes jusqu'aux toilettes, on a plus trop envie de faire son malin). Mais bon pour en arriver jusque là, faut vraiment y aller. Very Happy
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Jeu 6 Juin 2013 - 19:09

meu, rage, et désespoir a écrit:c'est tout ça que j'ai l'impression de perdre là
Si je peux me permettre et m'avancer un peu, tout ce que tu perds, c'est du BlaBla (qui ne servait qu'à gonfler son égo, combler les failles de son narcissisme, etc., car s'il te rendait heureuse, c'était un mec bien. Sauf qu'il a juste réussi à te faire souffrir. Les faits sont là)




Dernière édition par Blissou le saindoux le Jeu 6 Juin 2013 - 19:12, édité 1 fois
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Bliss le Jeu 6 Juin 2013 - 19:10

Matt Asie a écrit:
moi une femme qui me dirait la même chose je prendrais peur parceque je saurais qu'elle n'est pas dans la réalité
Idem (si un homme me dit que)


Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Ainaelin le Jeu 6 Juin 2013 - 19:45

Blissou le saindoux a écrit:
Ainaelin a écrit:je pense que toutes celles qui sont passé par là te le copnfirmeront.
J'adore ! Laughing
lol! J'avions point fait gaffe.

Bliss sous le sein doux a écrit:Idem (si un homme me dit que)

Non ! Ne dis pas ça ! Je t'aimerai toujours, mon amour ! Tu es belle comme une speakerine ou comme quéqh'chose qui brille ! Let's Câlins !
Ah non, dans l'ordre, c'est d'abord Sérénade ...

Spoiler:
Toute ressemblance avec des propos déjà-z-entendus n'est que pure parodie...

Je suis dehors
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Ainaelin le Jeu 6 Juin 2013 - 19:46

Ceci dit sans aucune intention moqueuse, c'est plutôt pour détendre l'atmosphère, hein ! Du genre 2nd degré , quoi.
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par meu cooper le Jeu 6 Juin 2013 - 20:15

coucou
merci pour vos messages
je suis sortie un peu
j'ai vu un ami pas croisé depuis longtemps, du coup je lui ai dit pour ma rupture
il m'a fait un calin
c'est dingue ce que tous les gens qui ne sont pas J sont gentils, je m'en rends compte énormément ces temps-ci, comment la plupart des gens normaux sont conciliants, coopératifs, ont de bonnes intentions et disent des choses claires et gentilles....
je retourne voir un spectacle tout à l'heure
faut que je m'occupe et que je voie de belles choses
bisous
meu cooper
meu cooper

Messages : 447
Date d'inscription : 01/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Ainaelin le Jeu 6 Juin 2013 - 20:26

meu, rage, et désespoir a écrit:c'est dingue ce que tous les gens qui ne sont pas J sont gentils
Que signifie "J" ? scratch
Ainaelin
Ainaelin

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les pervers narcissiques - Page 12 Empty Re: Les pervers narcissiques

Message par Lucilou Sauvage le Jeu 6 Juin 2013 - 20:36

"J" peut-être l'initiale du prénom de la personne.
Oui ça fait toujours cet effet là. Les amis par exemple, qui sont toujours là quand on a une peine de cœur.
Lucilou Sauvage
Lucilou Sauvage

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 20 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 16 ... 20  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum