La souffrance du Zèbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La souffrance du Zèbre

Message par legarsenquestion le Mar 23 Avr 2013 - 7:02

est liée au fait que son potentiel intellectuel aie diminué.
Exemple un bébé qui devait avoir un QI de 170 à l'âge adulte se retrouve avec 150 va souffrir
Un bébé qui devait se retrouver avec 140 mais qui se retrouve avec 170 mettons, sera plus "happy" !


legarsenquestion
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 26
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par Invité le Mar 23 Avr 2013 - 20:17

Tu peux développer?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par anianka05 le Mar 23 Avr 2013 - 23:34

ouaip! Pige pas bien l'histoire!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par legarsenquestion le Mer 24 Avr 2013 - 7:59

inconsciemment un adulte avec un certain QI ressent inconsciemment qu'il a perdu son potentiel, (le syndrome de l'albatros)
Et sa souffrance provient de la conscience de ses limites.

J'ai remarqué que pas mal de zèbres non stimulées, une partie considérable souffre.

Autrement dit pas mal de zèbres ayant eu une baisse de QI sont en souffrance.
Ainsi pas mal de zèbres en souffrance sont certainement doté d'un potentiel qui aurait normalement du être plus élevé dés l'enfance. Il a certainement du être canalisé par le système scolaire, c'est pour ça que ce genre de situation se présente dans tous les cas de souffrance : ennui à l'école.

Si on en revient à un exemple plus concret: une personne qui aurait eu en temps normal une évolution de QI normale se sentira la valeur qui lui est normalement attribuée. Il sait que c'est ce qu'il vaut.
( si on prend un exemple avoir un QI prédestiné à être de 150 et qu'il se retrouve à 150 sachant que le QI varie beaucoup avant l'âge de 6 ans il aurait pu se retrouver à 130 on va dire)
Un Qi qui baisse ça peut être soit par un manque d’environnement stimulant à cause de la pauvreté peut être ?
Ainsi je suis certain qu'il y a plus de zèbres en souffrance dans la classe pauvre/moyenne que dans la classe moyenne/élevée même si on en retrouve aussi dans toutes les classes .


Après ce n'est qu'une supposition je n'ai pas de chiffres à déballer

legarsenquestion
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 26
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 8:28

.


Dernière édition par Mary Poppins le Sam 27 Avr 2013 - 21:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par Harpo le Mer 24 Avr 2013 - 8:55

Je préfèrerais quand même parler de potentiel que ces vilaines et imprécises expressions de "QI prédestiné" et de "baisse du QI" ! Je ne pense pas qu'il faille faire entrer les chiffres dans ce débat-là.

À mon avis, ce que tu appelles souffrance - je ne suis pas sur que ce soit le terme approprié non plus, et je ne déni pas ainsi la souffrance réelle, mais elle est plus ou moins intense suivant les histoires et les caractères des gens - se situe surtout dans l'acceptation et la compréhension du décalage induit avec ses congénères.

Une fois tous ces bémols apportés, je suis assez d'accord avec ce que tu dis. Dans mon cas, je pense aussi qu'une acceptation et une stimulation de mon potentiel aurait été préférable au système de défense et d'adaptation que j'ai mis en oeuvre une grande partie de ma vie : entrer dans la norme sans dépasser, pour être intégré et aimé, et développer à côté une vie parallèle, faite de contrôle et d'introspection. Autrement dit, développer un énorme faux-Self m'empêchant de vivre mes rêves (ou me les interdisant), vu qu'ils ne devaient pas faire partie de la vie "réelle". Et ainsi nourrir mes propres névroses, notamment une très faible congruence nuisible à la communication avec l'autre.

Et oui, l'environnement familial (et la catégorie socio-professionnelle est sûrement primordiale, mais pas que j'imagine) est une des clés du problème.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 9:13

La souffrance est souvent liée à l'absence de réalisation personnelle, professionnelle... Pour ma part, le décalage entre mon potentiel et ce que je réalise concrètement est la cause principale de mon mal être aujourd'hui (il ne tient qu'à moi de changer cela). Maintenant, je ne pense pas qu'une diminution du potentiel intervienne ici, il existe beaucoup de manières de se "tenir en éveil".



Dernière édition par steph le Mer 24 Avr 2013 - 11:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par legarsenquestion le Mer 24 Avr 2013 - 9:43

Ok je vous comprend c'est le décalage avec ce que vous pouvez faire qui est à la source.
Courage Wink

legarsenquestion
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 26
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par anianka05 le Mer 24 Avr 2013 - 9:52

Si on a manqué de stimulation au départ (c'est mon cas), rien n'indique que c'est une fatalité. La plasticité du cerveau est extraordinaire; et des évènements incroyables de récupération cérébrale après un accident, par exemple, montrent que tout est possible!

Cessons de pleurnicher sur ce que nous n'avons pas eu et pourquoi; et concentrons-nous sur ce que nous pouvons encore avoir et surtout comment.

Le comment est plus fort que le pourquoi! Courage!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 11:10

anianka05 a écrit:

Cessons de pleurnicher sur ce que nous n'avons pas eu et pourquoi; et concentrons-nous sur ce que nous pouvons encore avoir et surtout comment.

Le comment est plus fort que le pourquoi! Courage!

Je suis d'accord.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par Invité le Mer 24 Avr 2013 - 15:33

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La souffrance du Zèbre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:29


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum