Estime de soi inexistante

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Estime de soi inexistante

Message par Noumi le Mer 7 Juil 2010 - 12:10

J'ai fait le tour des titres, en tout cas, même fait une recherce, mais je n'ai rien trouvé sur l'estime, donc je suis peut être nunuche et dans ce cas je m'excuse de refaireun sujet déjà existant.

En fait je me posais une question, enfin 2 et je n'arrive pas à y répondre, même pas un début de quoique ce soit, j'ai donc besoin de votre aide. Je m'excuse de vous déranger.

1) Peut on vivre sans estime de soi?

2) Existe-t-il un moyen de pouvoir trouver un peu d'estime de soi? Pour ma part je ne vois pas c'est pour cela que ça m'arrangerait qu'on me réponde oui à ma 1ère question.

Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 40
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Lanza le Mer 7 Juil 2010 - 12:34

1) Si tu poses la question, c'est que ça te dérange profondément, et donc que ça te paraît invivable. Moi je dirais non, et tu dois en avoir un fond (si si, cherche bien), sinon tu serais déjà complètement suicidée.
2) Oui. Vu que je l'ai fait. Psychotérapie, introspection et tout le toutim. Par contre c'est souvent lent et on avance par palier. Précision : ça ne se "trouve" pas. Ça se construit.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Noumi le Mer 7 Juil 2010 - 12:42

Merci lanza.

1) je sais pas si j'en ai même un petit peu, j'ai la sensation d'être anesthésiée!!! Je ne sais pas si cela me parait invivable je me l'étais tellement bien cachée ce manque d'estime de soi (ou alors j'en avais et je l'ai perdu!!!) que là je tombe des nus en comprenant tout ce que cela implique, donc je ne sais pas encore si c'est invivable d'où ma question.
2) grrrrr!! Tu as raison j'aime pas (j'adore) quand les gens ont raisons et qu'ils me remettent à ma place un petit peu. Bon par contre cela veut donc dire qu'il faut que je fasse une psychothérapie. Par contre j'aime pas l'idée que ce soit long!!! va falloir que je comprenne ce que c'est qu'une psychothérapie aussi!!!
Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 40
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Lanza le Mer 7 Juil 2010 - 12:57

Une psychothérapie, ça peut être des tas de choses différentes.

Personnellement ça a passé par l'exploration de mon passé, avec de nouvelles données (dont la douance, mais pas seulement). Ça m'a permis d'avoir un nouveau regard sur moi-même, mes réflexes émotionnels et les comportements qui en découlent, pour passer de "je suis absolument nul et je ne changerai jamais" à "je suis comme ça à cause de ça, et je peux changer ça, ça et ça, mais je peux pas changer ça, par contre je peux m'en servir autrement, etc."

Que ce soit long est moins un problème qu'on ne le pense, dans la mesure où on sent la progression, et que mine de rien, ça fait du bien. D'ailleurs on pense souvent qu'on est arrivé au bout du chemin, mais à chaque fois qu'on découvre un truc, on s'aperçoit qu'il en cachait un autre. ^^
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par L.Lune le Mer 7 Juil 2010 - 13:14

la question de l'estime de soi etant sous-jacente à bcp de problèmes, elle est probablement abordée dans de nombreux threads, mais je trouve qu'elle mérite un thread à part entière.

j'ai lu il y a un an environ un bouquin de christophe andré, "imparfaits et heureux - estime de soi"(titre approximatif) que j'ai trouvé très éclairant. mais ça reste difficile, même si la compréhension théorique du problème me semble importante, je crois qu'il faut essayer de travailler ça avec un psy en plus..http://christopheandre.com/

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Lanza le Mer 7 Juil 2010 - 13:28

LuiselLune a écrit: mais ça reste difficile, même si la compréhension théorique du problème me semble importante, je crois qu'il faut essayer de travailler ça avec un psy en plus..

+1

Curieusement, même si jusqu'ici j'ai fait sans, je déconseille de s'en passer. Surtout si on ne trouve pas de levier pour "l'impulsion de départ". Faites ce que je dis...

LuiselLune a écrit: la question de l'estime de soi etant sous-jacente à bcp de problèmes

+1 (ça fait déjà +2, là...)
C'est une question centrale, qui conditionne bien des choses, notamment la confiance en soi qui n'est pas tout à fait la même chose, (il faudrait que je retrouve mes sources là dessus).

Et elle s'auto entretient, dans les deux sens : si on a une mauvaise estime de soi, nos comportements contribuent à la faire baisser, et à l'inverse, si elle est bonne, ils contribuent à l'entretenir.

D'ailleurs, on aurait peut-être dû commencer par la définir. Je tente (toute correction/contradiction/précision est bienvenue) :
L'estime de soi, c'est l'estimation de sa propre valeur. Une évaluation de l'image de soi par rapport à son propre système de valeur.

Si on s'en tient à cette définition il y a deux leviers pour la faire évoluer : en revalorisant son image de soi, ou en modifiant son système de valeur.

J'ai fait les deux.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par L.Lune le Mer 7 Juil 2010 - 13:36

pour les sources, Lanza, il y a par ex. "christophe andré et françois lelord, l'estime de soi"bounce , ils expliquent que la confiance en soi est un aspect (parmi d'autres) de l'estime de soi. (celui là je l'ai pas encore lu, juste survolé).

oui, en somme, l'estime de soi est LE problème par excellence, sans on est handicappé en tout, incompétent en tout, paralysé pour tout.

ce que je trouve intéressant, c'est que l'estime de soi varie naturellement (si on peut le dire ainsi), elle est parfois bonne, parfois mauvaise (comme la confiance en soi)etc, en fonction des situations. (ça rend compliqué les choses aussi..) et une estime de soi toujours bonne ou toujours mauvaise, n'est pas bon signe.

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Noumi le Mer 7 Juil 2010 - 14:12

J'ai bien compris que c'était mon gros problème.

Cependant cela fait du bien de vous lire. Tout d'abord je ne suis pas seule et ensuite ben par votre expérience je sais qu'on peut l'acquérir.

Merci à vous Smile cha fait du bien.
Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 40
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Rootless le Mer 7 Juil 2010 - 22:54

Noumi a écrit:J'ai fait le tour des titres, en tout cas, même fait une recherce, mais je n'ai rien trouvé sur l'estime, donc je suis peut être nunuche et dans ce cas je m'excuse de refaireun sujet déjà existant.

En fait je me posais une question, enfin 2 et je n'arrive pas à y répondre, même pas un début de quoique ce soit, j'ai donc besoin de votre aide. Je m'excuse de vous déranger.

1) Peut on vivre sans estime de soi?

2) Existe-t-il un moyen de pouvoir trouver un peu d'estime de soi? Pour ma part je ne vois pas c'est pour cela que ça m'arrangerait qu'on me réponde oui à ma 1ère question.


Déjà si tu t'excuses et que tu te traites de nunuche pour ça je décelle une petite faille dans ton estime de soi ou de toi je sais pas comment on dit ..bref..

1)Non

2)L'estime de soi c'est se donner de la valeur,et ça passe souvent par des expériences agréables dans lesquelles tu es la "star".

Les psys disent que tu dois d'abord t'aimer toi-même et que les autres t'aimeront,c'est en partie vrai,mais moi je trouve que c'est faux en ce qui concerne l'enfance et l'éducation.On a besoin des autres et on perçoit notre image a travers les autres..Quand à l'age adulte on a un problème d'estime de soi c'est qu'il y a une blessure ou une mauvaise construction de la part des autres.

Bref,de toute façon on ne peut pas changer le passé.Et moi perso je trouve que les introspections ça fait perdre beaucoup de temps (on remue le couteau dans la plaie).

Il te faut quelque chose de thérapeutique,pas forcément une thérapie conventionnelle.
Quelque chose qui te fasse sentir importante et qui focalise tes pensées sur du concret et qui te rende heureuse.

Une expérience plaisante et une réussite,ça te "shoote", ça te rééquilibre le cerveau en endorphines,tu as une sensation de satisfaction et de "légèreté".Tu te sens fort(e) et sans y réfléchir,ton insécurité des autres moments de la vie te paraît absurde.

Un conseil,fais de petits projets assez faciles.
Un 1ème conseil:fais que ton bonheur dépende d'une chose, pas de quelqu'un.

J'avais une très mauvaise estime de moi,et je l'ai construite comme ça.

Rootless
Rootless

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Lanza le Mer 7 Juil 2010 - 23:49

Rootless a écrit:Une expérience plaisante et une réussite,ça te "shoote", ça te rééquilibre le cerveau en endorphines,tu as une sensation de satisfaction et de "légèreté".Tu te sens fort(e) et sans y réfléchir,ton insécurité des autres moments de la vie te paraît absurde.

Exact. Et on peut y arriver par introspection/auto-analyse. Mais on me l'aurait dit y'a trois ans, je l'aurais pas cru. Donc je conseille pas, sauf expérience antérieure positive.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par bepo le Jeu 8 Juil 2010 - 0:41

Estime de soi inexistante Icon_porc


Dernière édition par Dragibus le Mer 21 Juil 2010 - 10:18, édité 1 fois

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par bepo le Jeu 8 Juil 2010 - 0:42

Estime de soi inexistante Icon_biggrin


Dernière édition par Dragibus le Mer 21 Juil 2010 - 10:19, édité 1 fois

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Wise le Jeu 8 Juil 2010 - 1:02



https://redcdn.net/ihimizer/img203/6162/les2cerclesvv.png

;-)


Dernière édition par Wise le Mer 31 Aoû 2011 - 21:01, édité 1 fois
Wise
Wise

Messages : 2155
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 33
Localisation : Metz

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par bepo le Jeu 8 Juil 2010 - 11:41

Oui je me rappelle, on avait parlé de ca une fois sur un topic !
J'étais allé voir ton doc
Très vrai !

bepo

Messages : 2574
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par b&w le Jeu 8 Juil 2010 - 14:17

Le doc de WiseSpirit montre bien la spirale négative et la positive : j'y ajoute juste que les petits pas vers la spirale vertueuse m'ont permis de belles gamelles lol!

Je confirme LuiselLune sur le livre de Christophe André : "Imparfaits, libres et heureux. Pratiques de l'estime de soi". Facile à lire, facilitateur de compréhension de soi et de mise en action vers des petits mieux. Il y a de la sagesse aussi son approche, me semble-t-il. Bref, study

Alors, oui, l'estime de soi se construit (vivre sans, me parait une douleur insupportable). Le forum en est un vecteur, la psychothérapie évidemment (à condition notamment d'avoir cerné les différents types de thérapies et de prendre le temps de trouver le bon thérapeute)

Et puis, Noumi, dis-toi aussi que d'avoir le courage et l'intelligence de parler d'estime de soi (alors qu'en fait, c'est étonnant, qu'il n'y ait pas encore de post à ce sujet), c'est déjà un pas vers la construction de la tienne. Et pi aussi, ton humour : je me marre à chaque fois que je vois ton avatar ! Very Happy

b&w
b&w

Messages : 446
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 52
Localisation : 37

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par V.O le Jeu 8 Juil 2010 - 14:29

Noumi : je crois que tu touches là à quelque chose de "vital" en quelque sorte.
Pour ma part, j'ai du mal à faire la part des choses entre "estime" / "confiance" / "sûreté" et j'en passe...
Cela fait longtemps que je cherche à résoudre ce "truc" qui me bouffe la vie si je puis dire : je suis en permanence en décallage avec l'image que les autres me renvoient de moi, l'image que j'ai de moi et celle, parfois, que je renvoie de ce que je pense être...
Ce qui est sûr, par contre, c'est que je ne vis pas bien cette histoire "d'estime" : je sais que je ne suis pas complètement nulle en tout mais je n'arrive pas à discerner ce qui est positif de manière évidente de ce qui est pourri-pourri. Le juste milieu me fait défaut. J'ai parfois le sentiment que les personnes qui m'entourent se font une idée plus qu'éloignée de la vérité sur mes capacités et dans le même temps, je ne me reconnais aucune compétence réelle dans un grand nombre de domaines... jocolor
Alors, scanneuse, imposture, imposteuse, counilleuse, menteuse...??? La liste non exhaustive me fait presque sourire, presque seulement. J'ai beau savoir que je SAIS des choses, que j'en MAÏTRISE quelques unes, l'expertise n'est pas mon domaine de prédilection ...
Je veux bien croire que se fixer des objectifs "faciles" à atteindre peut, à court terme, et dans un premier temps, permettre de se revaloriser à ses propres yeux mais le bénéfice "positiviste" de la chose m'apparaît très court dans le temps : une goutte dans un océan (pour reprendre ton image, Vague) comparé aux tempêtes dévastatrices de petites choses qui se passent "mal" , de petites réflexions glanées ici et là, d'erreurs même minimes commises par soi-même.
L'estime en mode bas débit amplifie-t-elle les réactions négatives ou bien s'agit-il d'un trait de caractère (peut-être est-ce en cela que réside la "force" de caractère???) propre à chacun, en lien avec le reste de son existence? Je n'ai pas le souvenir d'avoir été rabaissée à outrance mais il se peut que les dévalorisations successives aient été perçues si fortement qu'elles m'ont fait perdre mon "estime" de moi-même...
Ouais, bof! Je traverse une phase de "je tente de faire des choses et de positiver le résultat" (petites victoires) mais pour autant, je ne sens pas d'effet +++ sur mon "caractère".
Après réflexion, je mettrai la confiance en soi sur un autre niveau que l'estime : je peux avoir confiance en ce que je fais ou suis pour un temps donné alors que l'estime doit, à mon sens, "être" là, en permanence afin d'être capable de ne pas se laisser embarquer dans des "dé-considérations" oiseuses venant des uns ou des autres.
J'ai commencé une thérapie mais j'ai un peu le sentiment de tourner en rond, même si j'avance dans la compréhension de mes modes de fonctionnement... MAIS, je ne vois pas en quoi cela pourra effectivement m'aider à regagner ma propre estime . Je ne pense pas que ce soit "quelque chose" qui aille et vienne à la demande : on estime ou pas quelque chose, quelqu'un. Point. Ca ne change pas en fonction du temps qu'il fait : je ne dis pas que notre point de vue ne peut pas changer. Je dis simplement que "ça" ne se fait pas en claquant des doigts. Quant à être sa propre star, l'euphorie du moment n'est que cela : momentanée... Il doit falloir activer sa mémoire à volonté pour "revivre" l'instant de joie/bonheur (ou tout ce que vous voudrez d'ailleurs!) et le bien être procuré cheers mais heu... je ne ressens pas, ou plus... Suspect

Après tout ce charabia ... juste quelques mots pour terminer. Je crois que l'on peut s'estimer; reste à choper le truc pour enfin "s'aimer" tel que l'on est, avec nos DEFAUTS, nos qualités nos incohérences et sautes d'humeur. Accepter l'idée qu'on a le DROIT de changer d'avis, que rien n'est gravé à jamais dans la roche sur quelque mont inatteignable aux "simples mortels" que nous sommes (Laughing).
Alors oui, j'y crois! Je vais le faire (c'est positif ça non??? albino ).
Allez Noumi... je te suis sur la voie du "je m'estime... en tout cas je vais y arriver!!!"... et je m'entraîne pour flower
V.O
V.O

Messages : 1018
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 46
Localisation : Nord - Blayais, au pays des asperges et du vin

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Lanza le Jeu 8 Juil 2010 - 14:58

V.O. a écrit:L'estime en mode bas débit amplifie-t-elle les réactions négatives
Oui.

V.O. a écrit:ou bien s'agit-il d'un trait de caractère (peut-être est-ce en cela que réside la "force" de caractère???) propre à chacun, en lien avec le reste de son existence?
Merci de bien vouloir définir "trait de caractère" Wink. De mon point de vue c'est un peu un fourre-tout des trucs dont on ne sait pas bien si on peut agir dessus ou pas. L'estime de soi, on peut.


V.O. a écrit:Je n'ai pas le souvenir d'avoir été rabaissée à outrance mais il se peut que les dévalorisations successives aient été perçues si fortement qu'elles m'ont fait perdre mon "estime" de moi-même...
As-tu été encouragée et félicitée ?
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par V.O le Jeu 8 Juil 2010 - 17:44

Lanza a encore frappé! Bien sûr que c'est fourre tout le caractère : il doit être bon ou mauvais*. Après, tu mets ce que tu veux dedans lol!. Et je répète que je crois pouvoir agir sur l'estime de soi (de moi en l'occurence flower ) mais que c'est assez ardue comme tache (ou tâche...au choix... albino ).

Encouragée oui, félicitée aussi mais pas à la hauteur de ce que moi j'attendais, sûrement. Par contre, j'avoue que je n'ai pas le souvenir de m'être sentie "plus que" ou très "moins que"... saleté de mémoire! En tout cas, le sentiment de n'en faire jamais assez, ça oui. Alors que je sais pertinemment qu'on ne me demandait pas non plus la lune mais je le ressentais comme ça... Argh! Déjà ça commençait et je ne m'en rendais pas compte! C'est plus une valise que je me traîne, c'est un wagon de marchandises!!!

Sinon, à part ça??? (ou comment tenter de changer de sujet... Laughing)

* : il s'agit d'une blagounette...
V.O
V.O

Messages : 1018
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 46
Localisation : Nord - Blayais, au pays des asperges et du vin

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par B! le Sam 7 Aoû 2010 - 22:37

coucou tout le monde

je vous livre ici mon avis, mais il n'engage que moi :

pour moi, l'estime de soi, c'est avant tout de l'amour de soi.

on peut développer son estime de soi indépendament de l'amour de soi, mais ça demande un travail colossal.

Cependant, si on travail sur l'amour de soi, l'estime de soi en découlera tout naturellement, tout comme la confiance en soi, le sentiment de légitimité, et encore plein de trucs sympas qui font du bien.

Travailler sur l'estime de soi sans travailler l'amour de soi, c'est un peu comme acheter un tube cathodique au prix fort quand on peut acheter la télé pour moins cher (bon OK, l'image est désuète à l'ère de l'écran plasma, mais faisons avec Very Happy)

C'est exactement comme les avec les gens : quand on aime quelqu'un, on l'estime forcément, mais quand on aime pas quelqu'un, on peut tout aussi bien avoir ou non de l'estime pour cette personne.

Aimer c'est estimer. Le contraire n'est pas forcément vrai.

Donc si on apprend à s'aimer, on s'estimera FORCEMENT!

Et ça vaut tous les exercices d'estime de soi du monde.

C'était mon avis Rolling Eyes

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Lanza le Sam 7 Aoû 2010 - 22:52

C'est intéressant ce que tu dis, Bochra...

A un détail près : comment on fait pour aimer quelqu'un qu'on n'aime pas en premier lieu ?

Pas sûr du tout que ce soit plus facile.
Lanza
Lanza

Messages : 1913
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 43
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par B! le Sam 7 Aoû 2010 - 23:31

je pense qu'on doit apprendre à faire la connaissance de soi même.

il est normal de ne pas éprouver d'amour pour quelqu'un qu'on ne connait pas.

plus on apprend à connaitre les gens, plus on les aime (ou les deteste, mais là c'est un autre sujet)

je pense que c'est pareil pour soi-même.

on doit faire connaissance avec soi même. parce que, objectivement, qu'est ce qui nous empêche de nous aimer? rien. juste la méconnaissance de soi.

qu'est ce qu'il y a de si détestable en nous? rien

parfois, il nous arrive d'aimer des gens avec des défauts insuportables, et on leur trouve toujours des qualités, des bons côtés, alors pourquoi ne pas faire preuve de cette même indulgence envers soi?

pour résumer, je dirais que pour s'estimer, il faut s'aimer, et pour s'aimer, il faut se connaitre.






B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Invité le Sam 7 Aoû 2010 - 23:33

mais quand on aime pas quelqu'un, on peut tout aussi bien avoir ou non de l'estime pour cette personne.
[quote]
Ah bon ?
tu m en apprend sur les personnes alors.
pour moi impossible d'estimer une personne que je n'aime pas.
Ce serai un non sens...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par B! le Sam 7 Aoû 2010 - 23:41

quand je dis "ne pas aimer", je ne dis pas "detester"

je prend "ne pas aimer" dans le sens "ne pas avoir d'amour pour une personne"

par exemple, mon chef, je ne l'aime pas (mais je ne le deteste pas non plus), et pourtant je l'estime enormément.

voila Very Happy

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Invité le Sam 7 Aoû 2010 - 23:52

Bochra = je veux pas faire ma pointilleuse mais je n'arrive pas a comprendre.
dans l exemple que tu me donnes j'aurai dit moi :
....pourtant j'ai du respect pour lui.
l estime est a mon sens quelque chose qui se rajoute a un ressentis comme l'appréciation.
m enfin c'est pas le sujet, désolée de bloquer sur un mot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par B! le Sam 7 Aoû 2010 - 23:56

lol, non pas de problème, pour ma part, j'ai beaucoup d'estime pour mon chef compte tenu de son vécu, de son bon coeur, de son expertise dans son domaine. c'est à la fois quelqu'un de bien et de compétent.

c'est moi qui n'ait pas été complète, ne t'en fait pas Wink

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Noumi le Dim 8 Aoû 2010 - 1:33

J'aurais tendance à revenir sur les dires de Lanza et à être d'accord avec lui. Parce que quand on se connait et qu'on ne s'aime quand même pas, on fait comment?

Je me connais je sais mes points fort et mes points faibles, je sais mes défauts et mes qualités, mes différents traits de caractères aussi, mais je ne comprends toujours pas comment on peut faire pour m'aimer et pourquoi on ne me laisse pas toute seule car la somme de tout cela n'est pas reluisant de mon avis et ne vaut pas la peine qu'on s'y intéresse et encore moins qu'on l'aime.

Désolée je suis un peut brut, mais Bochra, même si je n'aurais pas tendance à vouloir contredire tes écrits, amour ou estime de soi quelque soit le problème qu'on veut contrer, les deux représentent un travail de titan. Il n'est pas plus facile de s'aimer que de s'estimer. Car plus on connait une personne plus on peut être susceptible, soit de l'aimer, soit de la haïr, soit d'être neutre et pas forcément à tous les coups de l'aimer. Donc apprendre à se connaitre cela n'aura pas forcément à tous les coups le résultat de se connaitre.

Désolée bochra si ce que j'ai pu écrire donne une sensation d'agression(ce que je ne sais pas car je ne me rends pas compte du ton que cela donne donc je préfère prévenir si jamais j'ai encore fait une bourde), ce n'est pas mon cas. Mais comme pour moi c'est dur sur ce point en ce moment et que j'ai la sensation dans tes écrits que c'est facile de se connaitre et de s'aimer, moi cela me perturbe et je ne suis déjà pas de nature diplomate, mais en ce moment c'est pire mon esprit s'embrouille tellement tout seul!!!
Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 40
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par B! le Dim 8 Aoû 2010 - 1:45

je suis désolée si la simplicité de mes mots t'as fait de la peine Noumi. tu sais, j'hésite souvent à poster quand il y a des sujets aussi délicats, et là je me suis lancée.

J'aurais peut être pas dû.

Ne prend pas ma simplicité comme un "bah vous êtes bêtes ou quoi, c'est si simple pourtant", mais comme de la pudeur de la part de quelqu'un qui n'aime pas trop s'épencher sur ses problèmes.

Cela dit, je n'en démords pas : si on ne s'aime pas, c'est qu'on ne se connais pas.
souvent quand on ne s'aime pas, c'est parce qu'on répète le comportement affectif de quelqu'un de proche qui ne nous a pas aimé dans notre enfance. on fait sienne la pensée de l'autre, on fait sien le sentiment et le comportement de l'autre.

Moi je refuse cela! c'est pas parce qu'on m'a pas aimé à ma juste valeur, à ma juste mesure que je vais reproduire ce schéma vicieux jusqu'à la fin de ma vie!!!

Ma colère n'est pas contre toi Noumi, elle est contre cette idée que si on ne nous à pas témoigné d'amour, alors on ne doit pas s'en témoigner non plus.

Faux, faux et archi faux!


se connaitre, c'est aussi se demander "d'où me vient ce sentiment, cet a priori sur moi même? il me vient de moi, ou me l'a-t-on soufflé?"

un billet de 500 euros froissé, sali, écrasé, piétiné vaudra toujours 500 euros. peu importe ce qui m'arrive dans la vie, ma valeur ne change pas.


B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Noumi le Dim 8 Aoû 2010 - 1:54

ok merci bochra.
Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 40
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par chrissieb63 le Dim 8 Aoû 2010 - 8:27

+1 Bochra

suis mal placée pour parler du sujet mais je dois dire qu'il est possible de profiter de la vie, d'être normal, voire même d'arriver à s'épanouir un tant soit peu même en ne s'aimant pas
et que le bonheur est accessible aux gens détestables qui inspirent peu d'estime

"va comprendre Charles!!"
chrissieb63
chrissieb63

Messages : 682
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 56
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par B! le Dim 8 Aoû 2010 - 10:39

lol Very Happy

merci Chrissie Wink

et de rien Noumi, et encore une fois, désolée pour le mal que mes mots ont pu te faire, car ce n'était absolument pas le but. cela dit, si c'est un mal pour un bien, alors j'en serais ravie.

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par augenblick le Dim 8 Aoû 2010 - 11:53

Noumi, je reviens sur ce que tu écris : comment passer à l'amour de soi quand on ne s'aime pas alors qu'on se connaît. Je crois qu'il y a plusieurs lampes pour éclairer la connaissance de soi et s'éclairer sous un seul jour peut ne pas être suffisant pour s'aimer. Ainsi, tu pourras penser te connaître mieux par l'éclairage de la pensée que par celui des émotions, ou inversement. Tu peux changer d'éclairage, associer plusieurs lumières, mais aussi changer de perspective, du lieu de regard comme de l'espace du regardant, voir comment tout cela bouge en mouvement et/ou en situation statique.

Ce que je veux dire avec mes images imprécises, qui représentent plus une illustration d'une intuition (et mon expression parfois elliptique) que celle d'un argument carré, c'est que la connaissance de soi est plus ample que celle sur laquelle tu appuies ton assertion : je me connais et pourtant je ne m'aime pas. Et que cette observation nécessite du temps, que l'amour de soi dans toutes ses lumières et espaces n'est pas une mince affaire.

Et puis l'amour, il faut aussi savoir ce que c'est ! Pour ma part, je l'ai découvert assez (très) tard et je n'ai pas encore fini de me débarrasser de tous les faux amours qui parasitent encore l'amour que je peux me porter et donc le seul type d'amour que j'admets encore inconsciemment qu'on me porte. Ce n'est pas de l'amour mais c'est comme ça que j'ai été "élevée" : tout doit se payer et très cher, rien n'est donné sans négociation. Deux exemples pour que tu voies : près de 6 mois de négociation obstinée pour avoir une table qu'il y avait chez ma grand-mère ; en revanche, je n'ai pas reçu ce qu'il y avait sur la table de chevet le jour de sa mort, parce que je n'ai pas voulu le négocier et donc ne l'ai demandé sans tractations qu'une "petite dizaine" de fois.

Même si je sais et sais vivre ce qu'est l'amour vaste et libre et circulant, que je commence à m'habituer qu'on puisse aussi m'aimer ainsi (quand je ne suis pas planquée dans mes cachettes), il me reste encore des scories de ces anciennes habitudes, tellement incrustées et si longues à faire partir, d'autant que c'est le type de "gni ?... ?" que j'ai reçu de mes parents cyclops

En espérant que ces quelques tiroirs que j'ouvre dans le meuble (très bien dessiné par Bochra) : connaissance/amour puissent alimenter ta réflexion tongue
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par L.Lune le Dim 8 Aoû 2010 - 12:56

my 2 cents (encore appuié sur un bouquin*), qui me semble aller dans le sens de ce que Bochra écrit:

chapitre :Les débuts de l'autonomie
(...)Vous percevez une petite suggestion comme une attaque personnelle, une critique mnieure constructive comme un echec personnel. Sans l'approbation des autres, vous avez des difficultés à conserver une stabilité émotionnelle, même minime.

(..)Le contraire de la réaction, c'est la réponse. quand vous agissez en répondant , cela vous permet de converser le sens de votre valeur, malgré tout ce que vos parents (ou d'autres personnes) pourraient dire de vous. C'est extrêmement gratifiant. Les pensées et les sentiments des autres ne vous entraînent plus dans un abîme de doutes sur vous-même. (...) Cette façon d'agir peut vous redonner en grade partie le contrôle de votre vie.


=> il faut se libérer de l'approbation des autres, de leur opinion sur nous pour regagner l'autonomie (et finalement ainsi l' estime de soi)

*Parents toxiques - comment echapper à leur emprise, Susan Forward p.235


Dernière édition par LuiselLune le Dim 8 Aoû 2010 - 14:51, édité 1 fois

L.Lune

Messages : 622
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Invité le Dim 8 Aoû 2010 - 14:31

+ 1 Bochra
+ 1 angenblick

C'est tout de même un travail sur soi qui est très long.
Ne pas hésiter a se faire aider,
Je vous encourage et je vous envois des ondes positives.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Phedre le Lun 9 Aoû 2010 - 19:47

pareil pour les bonnes ondes !!!

ne jamais croire "le regard des autres" !
Phedre
Phedre

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 43
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par real le Ven 17 Sep 2010 - 17:38

Hello à tous
Petit conseil pour "dépasser" la rhétorique de ce forum, et être plus actif: dans le genre "j'ai testé pour vous", un thérapeute travaillant en hypnose (ericksonnienne) peut remédier rapidement et efficacement aux problèmes (et névroses) liés aux manque d'estime de soi, zébritude ou pas...
Une rencontre à étudier, en tout cas -)

real

Messages : 9
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Noumi le Sam 18 Sep 2010 - 18:05

Bon j'ai un peu disparu cet été pour justement guérir ce manque ou en tout cas cette mauvaise estime de moi.

Tout d'abord je m'excuse, effectivement la bonne estime de soi passe bien par l'amour de soi. Tout est très lié.

Je me suis mise en arrêt 5 semaines pour m'occuper de moi. J'ai rangé mon appart, je l'ai lavé (j'ai découvert la micro fibre à cette occasion, je vous conseille c'est miraculeux) et cela à l'air de rien, mais quand on sait que depuis des mois je ne me retrouvais pas chez moi, que je laissais le tout à l'abandon. En fait il y a un bien être indéniable à s'occuper de son intérieur, c'est comme s'occuper de soi. On se lève dans une chambre lavée et rangée, on a plaisir à se retrouver dans sa maison. Cela a été dur, certain jour je n'arrivais pas à me motiver plus d'une heure ou deux.
J'ai cumulé cela avec un grand travail pour comprendre que les gens m'aiment, j'ai demandé à des amis de m'aider et ils m'ont tous répondu présent, même souvent malgré un grand état de fatigue. D'une part ce fut une grande bataille de gagner pour moi de demander de l'aide (oui j'ai aussi un grand problème de fierté mal placé, on va dire cela comme ça, qui fait que j'étais convaincue que je devais absolument m'occuper de tout toute seule, 2 ans pour soigner cela!!!). D'autre part j'ai découvert que cela faisait plaisir aux autres d'aider et même de m'aider moi (je savais dans l'absolu que l'humain aime aider, mais je ne pensais pas que m'aider moi en faisait parti).
J'ai cumulé, encore, ces deux points avec un grand travail avec ma thérapeute sur l'amour de soi (12h en 3 semaines, on a fait cela en force) et tout cela ensemble a réussi à me donner une bonne image de moi.

J'ai compris plusieurs choses mais je crois que la plus importante pour moi, c'est que tout comme les près de 7 milliards de personnes sur cette planète, je n'ai pas demandé à être là, donc à partir de ça, j'ai autant le droit qu'eux d'être là, de m'exprimer, de m'aimer, d'être aimer, d'aider, de vivre. Et je suis en paix avec moi même.

Bon j'ai encore du travail à faire, mais j'en aurais toute ma vie (heureusement sinon où irait-on).
Mais depuis le vendredi 27 août je vais mieux. Et tout le monde me le dit, rien qu'au son de ma voix il l'entende.

Bon ya je pense deux autres notions qui m'ont aidé : j'ai repris des cours de chant et la prof me dit à chaque fois, avec votre voix mais vous devez chanter. Et cela me fait un bien fou, surtout que j'étais convaincue d'avoir une voix de m****!!!
Et la deuxième notion, un livre, un livre qui m'a donné une baffe presque aussi grande que JSF, je vous le conseille.
C'est mon nouvel héros : Marshall B. Rosenberg : "Dénouer les conflits par la communication non violente".

Je dois aussi vous remercier pour le soutient que vous m'avez apporté Smile
Noumi
Noumi

Messages : 1336
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 40
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par augenblick le Sam 18 Sep 2010 - 20:15

I love you, de bonnes nouvelles Noumi cheers
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Super PY est rive le Sam 18 Sep 2010 - 22:04

ouep Smile
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 34
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par B! le Sam 18 Sep 2010 - 22:32

merci Noumi.

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 37
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Super PY est rive le Dim 19 Sep 2010 - 0:33

pardon, j'avais oublié de mettre des cheerscheerscheerscheerscheers

donc :

cheerscheerscheerscheerscheerscheerscheerscheerscheerscheers
cheerscheerscheerscheerscheerscheerscheerscheerscheerscheers
Super PY est rive
Super PY est rive

Messages : 4432
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 34
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par braifs le Dim 19 Sep 2010 - 21:54

The Power of self-LOVE!!! Very Happy
braifs
braifs

Messages : 256
Date d'inscription : 12/07/2010
Localisation : Montreal

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Zarbitude le Mar 15 Jan 2013 - 9:23

Bonjour Noumi,
Merci pour ton témoignage!
Je suis un peu comme toi, je ne vois pas toujours comment des gens font pour m'aimer mais ils y arrivent alors pourquoi je n'y arriverais pas ? Hein??? geek
J'ai été bercée dans mon enfance par des chansons qui dénigrent le monde féminin alors c'est pas facile de se relever de ca. D'autant plus que je me sentais très "zébrée" voire zarbi par rapport au monde qui m'entourait à l'époque.
Pour te dire, j'ai jamais pu croire que mes parents étaient mes parents!
J'y crois toujours pas sauf quand je me surprends à démontrer certains traits de caractères que j'attribue à mes parents mais ca doit être transmis par l'osmose qui résulte du fait de vivre ensemble.....J'espère que ce n'est que ça lol!
Enfin je voulais juste te dire que l'estime et l'amour de soi ca s'apprend parce que ( en gros ) pourquoi t'irais te mettre des bâtons dans les roues en te rendant toi-même malheureuse alors qu'on dirait déjà que c'est le passe-temps favori d'un tas de gens!?
C'est trop nuuuullllll Pété de rire
Allez, j'te fais plein de gros bisous ( parce que tu le vaux bien, j'en suis certaine Hihihiii)
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 7818
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par scopiton le Sam 4 Mai 2013 - 7:12

super Noumi, tu as commencé la spirale positive !

scopiton

Messages : 29
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Self-estime

Message par David337 le Ven 7 Fév 2014 - 12:54

J'ai du mal à me sentir pleinement => grande sensibilité envers les autres, empathie, envie de "sauver le monde", etc ...

=> Manque d'attention pour ma personne, difficulté à me recentrer et donc à s'épanouir "en entier".

Etant donné que je suis plutôt mauvais pour développer verbalement, vous en pensez quoi ?

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Kaimetsu le Ven 7 Fév 2014 - 13:15

Peut-être t'es-tu un peu oublié en cours de route ?
A force de vouloir aider les autres et sauver le monde on finit par ne plus faire attention à soi.

Souviens-toi qu'on ne peut aider autrui qu'en étant soi-même en forme (à tout point de vue), on ne peut donner que ce qu'on a. Il faut penser à recharger les batteries pour donner à nouveau.

Ce sentiment de ne pas être centré vient peut-être de là ?

Peut-être que la méditation pourrait être une solution ?
Kaimetsu
Kaimetsu

Messages : 218
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 36
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par David337 le Ven 7 Fév 2014 - 13:20

Je me suis oublié ça c'est sûr et j'essai de penser à moi et c'est pour ça que je fais des activités physiques qui m'aident à sentir mon corps. Ce que je demandais c'est les moments où on sent qu'on se détache, qu'on s'éparpille, qu'on se décentre quoi. Comment réussir à se re(con)centrer. En effet la méditation doit être utile.

David337

Messages : 244
Date d'inscription : 12/09/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par medusa le Ven 21 Fév 2014 - 1:27

bonsoir!
je sais que le post s'était clôturé par du positif tout ça, en plus il date un peu mais il y a des aspects qui me turlupinent.
déjà m'aimer j'ai mis un peu de coté cet objectif j'y arrive pas, mes parents et mon ex ont essayé mais rien n'y fait, je crois même des fois que je ne comprend pas l'idée, donc ça je passe.
m'estimer, je n'y arrivais pas non plus mais là j'y croit un peu plus. par exemple, la nature ou les animaux ont pour moi beaucoup de valeur (beaucoup plus que moi d'ailleurs à mes yeux mais bref faut pas que j'y pense) du coup, le fait d'être végétarienne dans la société occidentale où nous sommes est pour moi une démarche positive puisque qu'elle manifeste mon désaccord avec le fait de se nourrir d'animaux qui naissent, vivent et meurent dans la souffrance. résultat : +1 pour mon estime de moi! je fais ça pour le fait de ne pas avoir de télé (+1), de ne pas consommer comme la société le veut, etc etc. je ne dois pas encore être arrivée à ma moyenne acceptable sur 100 puisque ce n'est encore pas suffisant à mes yeux ( ça fait un peu comme une échelle à monter les bleus en neige! les bleus en estime de soi Smile ) mais c'est pour l'instant tout ce que j'arrive à faire.
pour la confiance en soi, je trouve que c'est autre chose, par exemple j'ai confiance en mes capacités au boulot, je sais que j'y arriverais, par contre je ne l'ai pas en soirée, il est effectivement fort peu probable que j'y trouve plaisir à parler sans surjouer. du coup, ma confiance en moi se base plus sur une fréquence de ce qui est déjà apparu de positif ou négatif dans des contextes similaires, et si le contexte ne s'est pas déjà présenté de toute façon je ferrais de mon mieux donc je verrais quand j'y serais!
je sais pas si je parle dans le vent mais c'est ce que je voulais dire parce que j'espère vraiment que l'on peut acquérir de l'estime de soi d'une manière ou d'une autre, l'amour j'y arrive pas et je ne sens aucune piste.
bonne soirée!
medusa
medusa

Messages : 188
Date d'inscription : 15/02/2014
Localisation : 59

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Invité le Ven 21 Fév 2014 - 1:55

Bonjour Youlou, bonjour à tous !

tu exprimes des sentiments que je connais un peu :

youlou a écrit:déjà m'aimer j'ai mis un peu de coté cet objectif j'y arrive pas,

J'entends souvent cette rengaine, que tu as certainement entendue toi aussi : "pour aimer les autres, il faut d'abord apprendre à s'aimer soi-même".

C'est une rengaine que j'ai progressivement appris à retourner : "pour s'aimer soi-même, il faut d'abord à apprendre à aimer les autres".

Je ne sais pas si c'est très profond ce que je dis ( Laughing ), mais chez moi c'est comme ça que ça marche : c'est en me réappropriant mon désir d'autrui (désir d'amour, désir d'amitié...) que je suis en train de réapprendre à m'aimer, et à m'occuper de moi.

Récupérer l'estime de soi, c'est d'abord récupérer mon estime et mon désir d'autrui... (j'sais pas si c'est très clair ce que je dis...) Et le gros problème, c'est que pour réveiller mon désir, il ne suffit pas d'appuyer sur un bouton : c'est plus compliqué ^^


Dernière édition par ddistance le Ven 21 Fév 2014 - 3:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par MysticApocalypse le Ven 21 Fév 2014 - 2:25

bonsoir à tous,
Je vous rejoind sur l'incapacité pour moi à m'aimer moi même avant d'aimer les autres!pareil je ne trouve estime de moi que dans l'amour pour les autres,j'y trouve une telle satisfaction que ça se répercute sur moi car j'aime aimer les autres....
Le dévellopement personnel poussé à l'extrême par une sur-attention de son égo est à mon avis un probleme pourtant j'étais adepte de ça depuis longtemps mais j'ai remarqué que ça ne me convient pas à ce niveau là et dans d'autres aussi qui "prônent "trop l'individualisme et la productivité au lieu de prôner le don de soi et l'exploitation des potentiels de manière vraiment intelligente..... comme le dis le pseudo d'un membre du forum "soladosis" la dose fais le poison,je dirais la surdose d'estime de soi conduit à l'anorexie de l'amour des autres!
ce n'est que mon avis.......mais j'ai constaté que quand je suis attentionnée envers les autres je suis heureuse donc je m'aime!
J'ai toujours été montée à l'envers....on change pas ce qui marche juste parce que la majorité pense que c'est comme ça que ça marche!
Ce qui convient aux autres ne convient pas à tout le monde......
Alors pour m'aimer un peu plus ce soir.......

JE VOUS AIME TOUS MËME CEUX AVEC QUI JE NE SUIS PAS EN ACCORD......... Amour Amour Amour Amour 
certains diront que ce n'est pas altruiste mais l'altruisme n'attend rien que le plaisir de donner .....
MysticApocalypse
MysticApocalypse

Messages : 3476
Date d'inscription : 07/08/2012
Localisation : Dans la limite du stock de neurones disponibles.....

Revenir en haut Aller en bas

Estime de soi inexistante Empty Re: Estime de soi inexistante

Message par Invité le Ven 21 Fév 2014 - 2:43

Darkness a écrit:....mais j'ai constaté que quand je suis attentionnée envers les autres je suis heureuse donc je m'aime!

Alors pour m'aimer un peu plus ce soir.......

JE VOUS AIME TOUS MËME CEUX AVEC QUI JE NE SUIS PAS EN ACCORD......... Amour Amour Amour Amour 

Voilà  Laughing Mon post n'était pas très clair, le tien l'est : c'est exactement ce que je voulais dire  Un ange

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum