Perdue dans mes sentiments

Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Perdue dans mes sentiments

Message par anianka05 le Sam 13 Avr 2013 - 22:37

Je me suis séparée du père de mon enfant en octobre. C'était impossible entre nous depuis longtemps et pourtant nous nous aimions toujours. Mais notre fils en pâtissait car nous étions trop tendus.
Nous espérions nous remettre ensemble, mais le temps nous a montré le contraire. Il continuait à me tourner autour, nous avons refait l'amour de nombreuses fois depuis notre séparation. Je sens au fond de moi que nous ne sommes pas compatibles parce qu'il est très fermé et n'a jamais voulu se rendre accessible. J'ai vraiment essayé pourtant de lui montrer que j'avais beaucoup de choses à lui faire découvrir...
Peu importe le sujet n'est pas là.
Aujourd'hui, nous l'avons refait mais cela faisait un mois que je repoussais ses avances en lui disant que s'il me voulait dans son lit ce ne serait pas sans que nous nous remettrions ensemble.
Je le testais et le mettais un peu sous pression (un coup oui, un coup non) pour connaître ce qu'il pense vraiment. Là j'ai dis oui. Et pour la première fois, il s'est excusé en me disant qu'il se rend compte que c'est malsain et qu'il regrette ce qui s'était passé. (ouf! Il faut l'entendre!) Mais je n'ai pas vraiment été blessée puisque je savais ce que je faisais, même si ce n'est pas agréable. Puis je l'ai gentiment cuisiné un peu plus et il a fini par me dire qu'il ne m'aime plus. Du moins qu'il n'y a plus grand chose au niveau sentiment. (re-ouf! il faut l'entendre!) Là c'est beaucoup plus dur. J'ai l'impression que je viens de me faire plaquer alors que nous sommes séparés depuis plusieurs mois. Je savais que cela risquait d'arriver. Mais j'ai mal. Est-ce ma fierté? Ou une vraie douleur d'amour déçu? Pourquoi suis-je encore déçue alors que je sais à quel point il peut être égoïste? Il n'a jamais essayé de me reconquérir. Je lui ai souvent tendu des perches pour qu'il admette qu'il n'avait plus de sentiment pour moi ou pour qu'il me prouve le contraire. Chacun son rythme, il a mis le temps à se rendre compte... Et ma douleur vient-elle d'un caprice du genre "je veux ce que je ne peux avoir?" Ou bien suis-je sincèrement attristée par cette fin définitive? Je penche pour la seconde option.
Perdue et blessée. Je n'ai pas su le satisfaire suffisamment pour qu'il n'envisage pas sa vie sans moi et qu'il ait envie d'entrer dans connaitre mon monde. Est-ce ma faute?

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par solifleur le Dim 14 Avr 2013 - 5:16

Je ne crois pas que ce soit ta faute.... Je ne crois pas qu'il faille parler en terme de responsabilité propre en terme d'amour ( sauf pour les méchants off course)... Je crois qu'on peut aimer fort quelqu'un et que malgré tout on ne soit pas fait pour être ensemble....je crois que le temps fait tjrs bien son œuvre dans un sens ou dans l'autre...en tout cas dans celui où cela devait aller... Mais je sais combien il est difficile d'être la ou tu es maintenant....
Bon courage...
solifleur
solifleur

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par camomille3 le Mer 17 Avr 2013 - 12:23

Anianka...
Je réponds à ton post non pas parce que je pense avoir la solution (je ne sais pas ce que tu ressens vraiment, il n'y a que toi qui peut le découvrir) mais pour que tu te sentes moins seule Surprised
J'ai cette interrogation aussi très souvent. "Perdue dans mes pensées" ou "perdue dans mes sentiments. Ce que je ressens, là, c'est vraiment réel, c'est ce que je pense profondément ? Ou est-ce ma fierté, une forme de déception qui parle à ma place ? Un besoin de tout avoir, tout contrôler ?
Cet axiome est vrai : on désire ce qu'on n'a pas... Donc probablement, cela joue dans ce que tu ressens aujourd'hui.
Difficile de démêler la ficelle qui s'est emmêlée. Je sais comme on se sent perdue dans ces moments là...
Bon courage sunny
camomille3
camomille3

Messages : 444
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par Aethos le Jeu 18 Avr 2013 - 15:49

Je ne ferai pas de grand discours pour une fois ;-)

Je penche effectivement aussi pour la seconde solution, bien qu'elle ne soit en rien exclusive de tout processus de questionnement fondé sur d'autre émotions ressenties dans le même temps.

tu l'as aimé (peut-être l'aimes-tu encore), toujours est-il que l'on ne ressent rien qu'une blessure narcissique quand quelqu'un part...cela fait partie de tout processus de deuil car alors l'autre, au-delà de toute notion de dépossession n'est pas nous...et c'est cela que nous réalisons alors... et ce qui reste quand l'autre est parti...c'est nous... et c'est parfois dur... de se retrouver et de s'identifier à nouveau...

Si tu as mal c'est une vraie douleur... c'est tout! Et tu as le droit à cette douleur, ce n'est qu'en te laissant le droit d'avoir mal que tu pourras l'identifier clairement... enfin je crois...

Surtout...surtout...nous sommes toujours plus que notre douleur... toujours...c'est ce dont il faut se rappeler impérativement... la douleur ne nous vient que pour nous informer... mais c'est nous qu'elle informe...nous ne sommes donc pas elle... ;-)

Courage, tendresse et force... sunny
Aethos
Aethos

Messages : 724
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 39
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par Invité le Jeu 18 Avr 2013 - 16:16

Une douleur, atroce, profonde, physique...voila ce qui me reste de la belle histoire vécue avec une zèbrette.
ça sera sans doute long, ça reviendra par vague, moi ça fait 16 mois et c'est toujours présent, mais ça ne tue pas.
c'est comme une échelle que tu gravis en ratant parfois quelques échelons, ça fait mal aux mains mais tu te rapproche de la surface...

l'essentiel est de bien s'entourer, courage tu vas dépasser ça même si tu ne peux pas l'envisager pour l'instant.

accroches-toi Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par anianka05 le Ven 19 Avr 2013 - 10:25

merci à tous

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par Dark La Sombrissime Encre le Ven 19 Avr 2013 - 10:31

Console
Pour la premiere fois j'ai pas les mots pour consoler (faut vraiment que j'arrange ca).
Le temps fera son oeuvre, et tu n'es en rien responsable. Bisous
Dark La Sombrissime Encre
Dark La Sombrissime Encre

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 25
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par solifleur le Ven 19 Avr 2013 - 17:34





Spoiler:
Guérir,
D'un amour que l'on sait mort
D'un corps coulé dans son corps
Guérir,
Se perdre en des lits moches et sales
Pour juste un peu de réconfort

Guérir, ça fait mal

Guérir,
De ces bras secs qu'on élague
De ce prénom comme un tag
Guérir,
Se foutre des gens qui vous en veulent
D'être plus vide qu'un terrain vague

Guérir, se fait seul
Se fait seul

Guérir,
Les yeux rivés sur sa plaie
Des remords qu'on se refait
Guérir,
Et regarder le venin doucement
S'inoculer à jamais

Guérir, prend du temps

Guérir,
Pour s'éviter le pire
Guérir,
De vouloir toujours guérir
Guérir,
Admettre qu'on n'a pas d'autre choix
Que cette attente triste à en rire

Guérir, existe en Toi
Existe en Toi


Dernière édition par solifleur le Ven 19 Avr 2013 - 23:14, édité 1 fois
solifleur
solifleur

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par anianka05 le Ven 19 Avr 2013 - 23:09

merci pour cette belle chanson.

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par solifleur le Ven 19 Avr 2013 - 23:15

de rien, elle m'a été très utile il y a bien longtemps

prends soin de toi
solifleur
solifleur

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par anianka05 le Ven 19 Avr 2013 - 23:23

J'essaie... On dit que le plus important n'est pas le bout du voyage, mais le chemin parcouru et ce qu'on y a trouvé... Cela dit, vivement l'arrivée!

anianka05

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par solifleur le Ven 19 Avr 2013 - 23:32

effectivement...cette idée compte beaucoup pour moi. Une révélation le jour où j'avais découvert ce texte; je l'aime beaucoup , je l'ai d'ailleurs lu l'année dernière au mariage de mon meilleur ami...




Spoiler:
Le bonheur
On se persuade souvent soi-même que la vie sera meilleure après s'être marié, après avoir eu un enfant et, ensuite, après en avoir eu un autre.
Plus tard, on se sent frustré, parce que nos enfants ne sont pas encore assez grands, et on pense que l'on sera mieux quand ils le seront.
On est alors convaincu que l'on sera plus heureux quand ils auront passé cette étape. On se dit que notre vie sera complète quand les choses iront mieux pour notre conjoint, quand on possédera une plus belle voiture ou une plus grande maison, quand on pourra aller en vacances, quand on sera à la retraite.

La vérité est qu'il n'y a pas de meilleur moment pour être heureux, que le moment présent.
Si ce n'est pas maintenant, quand serait-ce ?

La vie sera toujours pleine de défis à atteindre et de projets à réaliser.
Il est préférable de l'admettre et de décider d'être heureux maintenant qu'il est encore temps.

Pendant longtemps, j'ai pensé que ma vie allait enfin commencer. La vraie vie ! Mais il y avait toujours un obstacle sur le chemin, un problème à résoudre,
un thème non terminé, un temps à passer, une dette à payer.
Ensuite, la vie allait pouvoir commencer ! Jusqu'à ce que je me rende compte que ces obstacles étaient justement ma vie. Cette perspective m'a aidé à comprendre qu'il n'y a pas un chemin qui mène au bonheur.
Le bonheur est le chemin.

Ainsi, passe chaque moment que nous avons et, plus encore, quand on partage ce moment avec quelqu'un de spécial, suffisamment spécial pour partager notre temps, et que l'on se rappelle que le temps n'attend pas. Alors, il faut arrêter d'attendre de terminer ses études, d'augmenter son salaire, de se marier, d'avoir des enfants, que ses enfants partent de la maison ou, simplement, le vendredi soir, le dimanche matin, le printemps, l'été, l'automne ou l'hiver, pour décider qu'il n'y a pas de meilleur moment que maintenant pour être heureux.

LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET NON PAS UNE DESTINATION !

Il n'en faut pas beaucoup pour être heureux. Il suffit juste d'apprécier chaque petit moment et de le sacrer comme l'un des meilleurs moments de sa vie :
- Tomber amoureux;
- Rire jusqu'à en avoir mal au ventre, ou des crampes aux mâchoires;
- Trouver quantité de nouveaux mails dans sa boîte au retour de ses vacances;
- Conduire vers des paysages magnifiques en terre inconnue;
- Se coucher à l’abri et écouter la pluie tomber;
- Marcher en forêt sur un tapis de feuilles mortes;
- Sortir de la douche et s'essuyer avec une serviette chaude;
- Réussir son dernier examen;
- Avoir une conversation intéressante;
- Retrouver de l'argent dans un pantalon que l'on n'a pas porté depuis des lustres;
- Rire de soi;
- Rire sans raison particulière;
- Entendre involontairement quelqu'un dire du bien de soi;
- Se réveiller en pleine nuit et se rendre compte que l'on peut encore dormir des heures;
- Écouter une chanson qui nous rappelle un moment chéri;
- Se faire de nouveaux amis;
- Voir contents les gens que l'on aime;
- Rendre visite à un vieil ami et réaliser que les choses n'ont pas changé entre vous;
- Admirer un coucher de soleil;
- Se faire tranquillement masser le dos et s'endormir paisiblement;
- Sentir un vent doux et frais nous caresser la joue;
- Entendre dire que l'on nous aime;
- Vivre paisiblement tous les petits moments qui nous réchauffent le coeur et l'âme.

Envoyez ce texte aux personnes que vous aimez et souhaitez leur du bonheur. Les vrais amis viennent dans les bons moments quand on les appelle, et ils viennent d'eux-mêmes dans les mauvais moments.

solifleur
solifleur

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Perdue dans mes sentiments Empty Re: Perdue dans mes sentiments

Message par imposteur le Lun 15 Juil 2013 - 15:45

Je viens apporter mon grain de sel. Si le sujet n'est plus d'actualité pour toi Anianka, peut-être ma réponse pourra-t-elle apporter des pistes aux suivants...

anianka05 a écrit:Aujourd'hui, nous l'avons refait mais cela faisait un mois que je repoussais ses avances en lui disant que s'il me voulait dans son lit ce ne serait pas sans que nous nous remettrions ensemble.
Je le testais et le mettais un peu sous pression (un coup oui, un coup non) pour connaître ce qu'il pense vraiment. Là j'ai dis oui. Et pour la première fois, il s'est excusé en me disant qu'il se rend compte que c'est malsain et qu'il regrette ce qui s'était passé. (ouf! Il faut l'entendre!) Mais je n'ai pas vraiment été blessée puisque je savais ce que je faisais, même si ce n'est pas agréable. Puis je l'ai gentiment cuisiné un peu plus et il a fini par me dire qu'il ne m'aime plus.
[...]
Il n'a jamais essayé de me reconquérir. Je lui ai souvent tendu des perches pour qu'il admette qu'il n'avait plus de sentiment pour moi ou pour qu'il me prouve le contraire. Chacun son rythme, il a mis le temps à se rendre compte... Et ma douleur vient-elle d'un caprice du genre "je veux ce que je ne peux avoir?" Ou bien suis-je sincèrement attristée par cette fin définitive? Je penche pour la seconde option.
Perdue et blessée. Je n'ai pas su le satisfaire suffisamment pour qu'il n'envisage pas sa vie sans moi et qu'il ait envie d'entrer dans connaitre mon monde. Est-ce ma faute?

Est-ce que ce jeu de "je le teste, je le pousse un peu pour l'inciter à réagir" est réellement productif? Je suis passé par là aussi et je pense que non. Il n'y a pas que les mots, il est très difficile de faire semblant, de simuler des bonnes intentions. Nos intentions artificielles se démasquent très vite. Alors qu'est-ce qu'il nous reste? Il nous reste l'honnêteté, la sincérité et la transparence. Tu l'aimes toujours comme au premier jour? Dis-le lui, expose-toi à lui. Même si le risque de te prendre une claque monstrueuse dans la gueule est là, tu as bien plus à y gagner qu'à rester sur la défensive dans ta carapace. Au minimum, tu y gagnes à admettre tes propres sentiments. Mais c'est difficile.

Il n'a jamais essayé de te reconquérir, n'a pas fait autant vers toi que toi vers lui? Et alors? Est-ce grave? Ne cherche pas à le contrôler, à le satisfaire suffisamment pour qu'il n'envisage pas sa vie sans [toi] et qu'il ait envie d'entrer dans connaitre [ton] monde. Accepte qu'il soit quelqu'un de différent, que ses sentiments puissent être différents des tiens. Ose le laisser partir, ose tourner la page. C'est très difficile Wink.
imposteur
imposteur

Messages : 644
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 27
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum