Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par nohaybanda le Jeu 11 Avr 2013 - 21:21

Je crée ce topic pour analyser des écarts dans mes résultats au WAIS 4ème du nom... Comme beaucoup je doute de ma douance et je pense aussi que peut-être mon cheminement peut aider certains à mieux admettre leur douance dépistée tardivement.

Donc pour faire un petit flashback&forth, je n'en suis arrivé aux tests qu'en me disant que j'étais déficient par un bout ou un autre, et - c'est balot - je me suis cru Aspie... ma compagne NT m'attestant que j'avais des comportements rappelant l'autisme (elle est infirmière et a travaillé en psychiatrie, et son expérience m'a paru une donnée fiable), j'en suis arrivé au CRA en voulant infirmer ou confirmer un syndrome d'Asperger. J'ai passé six mois à faire différents tests et entretiens, qui ont aboutit à une "mise en avant de la douance" mais à un chou blanc concernant l'Asperger: "nous n'allons pas jusqu'au diagnostique mais une autre équipe le pourrait" me dirent-ils au final, quand je leur avait déjà clairement dit que je ne cherchais pas à être absolument "handicapé", et que je savais que certaines strucutres ou assoc' semblaient garantir le diagnostique via un dépot de 500€... du coup, de mon propre fait et ma paranoia douce, la certitude que je cherchais m'échappe.

En effet, les résultats sont troublants-bizarres-chelous, et j'ai tendance à douter des capacités - mais pas de la bonne volonté - de la psychologue qui m'a fait passer le WAIS... trop gentille, trop douce, quand dans ma tête la vérité est forcément dure et froide...

Les voici, avec une réponse en pourcentages? (pc, pcs sur le document) que je comprends mal:

- 50 en vitesse de traitement (ce qui doit être majoré par une bonne gueule de bois, l'angoisse - je suis TRES anxieux et stressé en général et d'autant plus par la situation de test, et surtout, ne me faisant aucune confiance, j'ai pratiqué le double-check automatiquement avant de donner chaque réponse...)...
- 93 en raisonnement perceptif (une hypothèse serait que je sois inhibé au niveau de la mémoire visuelle - les images mentales ne durent pas comme si un processus les vidangeait automatiquement - ce qui serait du à une enfance problématique dans ce domaine)...
- 94 en mémoire de travail - je fume du canabis depuis mes 14 ans à fortes doses par moment et je bois souvent, j'ai aussi abandonné tout travail intellectuel reconnu après la fac)...
- 99,8 en verbal, ce qui correspond à ma formation universitaire (Lettres modernes), et participe à un doute sur la validité du test dans sa dimension culture générale...

... donc un total (?) de 98... soit 130, je crois...

J'ai réussi les test de reconnaissance des émotions ("read in the eye", etc...) mais en prenant du temps (doute ou difficulté?) et planté la théorie de l'esprit... que je croyais avoir réussie...

J'attends sinon avec impatience un rendez-vous avec un psy lui-même HPI pour en arriver ou non à la reconnaissance qui me semble être le premier point de l'acceptation de mon nouveau "statut".

A 30 piges passées, le retournement est lourd, quand on s'estime raté.

Donc voila les deux hypothèses du moment: suis-je un Aspie compensé par la douance - je galère en société, angoisses, maladresses, faux-pas, etc... - ou un HPI inhibé par une enfance difficle?

Aussi...

...y'a t-il parmi vous des personnes dans des situations analogues ou capables de m'éclairer sur ces "scores"? Des idées sur les écarts d'échelles? Des Aspies compensés si cela existe?

Vous remerciant, un chaleureux salut.

nohaybanda
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par meï le Jeu 11 Avr 2013 - 21:38

bonsoir
en effet tes chiffres sont assez dans le profil "aspi surdoué"..(heterogeneité..)
il n'ont peut etre totu simpement pas voulu de mettre ds une catégorie...je ne sais pas.* j'ai voulu en ce qui me concerne avoir aussi le coeur net vis a vis d'un asperger et chez moi ca s'est avéré très net (selon l'equipe..)dans les divers tests, et pourtant je fais partie de ces aspies quasi invisibles.
ca depend aussi bcp des membres de 'lequipe pluri, etc...

pas simple.
pour ce qui est de compensé, pas compensé..la c'est ardu. j me pose aussi le mem question me concernant meme si je sais etre aspie, je sens aussi etre surdouée, et compenser ttou ça allegrement (et avec une grande energie...)
je n'ai pas de réponse a ta question, mais peut etre que e psy que tu vas rencontrer en aura plus?

(attention toutefois, peu de psys connaissent asperger par ex.)
bonne chance!

(ps 98 percentiles, 130 c'est exact.tu as donc pile poile un profil qip<qiv comme bcp d'aspis hpi.))

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par nohaybanda le Jeu 11 Avr 2013 - 23:03

Merci de ta réponse à laquelle je repondrai mieux demain... là je dois dormir... foutu taff...
Merci.

Edit en retard:

Depuis que j'ai trouvé un bon psy, assez particulier et lui-même HPI - même si on a pas le droit d'en parler Wink - les choses s'éclaircissent. Je penche à présent pour une hypothèse de PASS (syndrome d'adaptation prolongée, la version zèbre du PTSD (stress post-traumatique)... A voir si ça se débloque et merci.

nohaybanda
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par nohaybanda le Ven 17 Mai 2013 - 13:55

Ben ça se débloque: je commence à m'en péter d'être aspie ou hpi ou ... juste barré.

Par contre j'aurais jamais cru que la douleur était si forte: à l'avoir dissimulée, on s'habitue à son omniprésence et... doucement on meurt.

Chelou.

Mais l'odyssée suit son cours.

nohaybanda
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par nohaybanda le Mer 7 Aoû 2013 - 20:01

Réponse du psychiatre, lui même HPI et très sérieux: "dissociatif", et je l'accorde.
Maintenant on fait quoi?

nohaybanda
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par bepo le Sam 29 Mar 2014 - 9:23

-


Dernière édition par bepo le Lun 27 Avr 2015 - 14:25, édité 1 fois

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par Invité le Sam 3 Mai 2014 - 20:00

Je t'ai lu.

Ton intro sur le vernis recouvrant des aspérités ataviques vaut selon moi pour les caractères généraux, que tu ne prétends pas ici évoquer, puisque tu réponds relativement aux degrés autistiques. Tu es parmi les rares personnes à pointer la possibilité de fonctionnement "autistique" en chacun.
Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par Invité le Sam 3 Mai 2014 - 20:59

bepo a écrit:Ainsi je me dis qu'un neurotypique ne peut que localiser (au prix peut être d'un effort de lucidité dérangeant) dans son expérience personnelle, au moins une anecdote où son cerveau a éprouvé une difficulté autistique, mais où contrairement à l'habitude, il s'est souvenu du moment difficile au lieu de privilégier le souvenir de la résolution du problème au point d'en nier l'existence.
Un autiste qui imagine à ce point le cheminement de la pensée de l'autre, j'y crois pas une seconde si tu veux mon diagnostic.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par Invité le Sam 3 Mai 2014 - 21:55

Il le lira, je ne sais pas s'il le voulait par contre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par Invité le Sam 3 Mai 2014 - 22:43

Il me le dira à ce moment là alors Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par Nash le Sam 3 Mai 2014 - 23:06

@Pom
Lol , c'est le second de la soirée. :-D

Nash
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 160
Date d'inscription : 30/05/2013
Localisation : dans le plan complexe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par meï le Dim 4 Mai 2014 - 12:07

Pom a écrit:
bepo a écrit:Ainsi je me dis qu'un neurotypique ne peut que localiser (au prix peut être d'un effort de lucidité dérangeant) dans son expérience personnelle, au moins une anecdote où son cerveau a éprouvé une difficulté autistique, mais où contrairement à l'habitude, il s'est souvenu du moment difficile au lieu de privilégier le souvenir de la résolution du problème au point d'en nier l'existence.
Un autiste qui imagine à ce point le cheminement de la pensée de l'autre, j'y crois pas une seconde si tu veux mon diagnostic.
ben moi je dis, mieux vaut un diag d'un CRA /ou d'une equipe chevronnée à l'autisme type SA et douance....(rares mais ça existe.)
parce que si y'a bien une chose en matière d'autisme et de douance que j'ai apprise au fil de ces dernières années à potasser/échanger avec des pros sur/ étudier et vivre le sujet sous tous les angles atteignables, c'est que il faut se faire confiance( instinct), et si on le peut, creuser ses doutes jusqu'au bout....
le mieux etant, de faire une d"marche diagnostique car les discussions avec d'autres personnes, si bien intentionnées soient elles, qui en connaissent pas suffisamment le sujet en question est un gouffre de temps perdu.
bonne chance pour la suite.

edit..l'autiste est bien plus capable d'imaginer le cheminement de la pensée de l autre qu'on ne le pense, c'est juste dans l'application des données reçues qu'il peut se mettre en décalage/se perdre...ou pas.
étant autiste, surdouée, tda, je compense très largement certains traits autistiques, que d'autres vivent plus difficilement.ce qui a permis une non identification jusqu'à...très tard, justement....

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Intifada de mes problèmes

Message par nohaybanda le Dim 25 Jan 2015 - 17:45

Bonsoir, je reviens depuis un bout de temps et mes conclusions vont dans un sens particulier. Ce qui ressort de tout ça c'est que oui, je suis particulier, je cherche (trop) loin, je perçois (beaucoup) plus de choses que mon entourage et j'ai eu une enfance dure au sens psycha-psycho-construction personnelle-qui va-bien. Je penche donc beaucoup sur l'acquis, surtout quand je vois (enfin) des zèbres qui vont bien, malgré leurs difficultés relatives à la sensibilité et autres plaisirs nécessaires mais étrange. Après, un brin aspi ou un brin dissociatif, qu'est-ce à faire? Le but c'est d'aller bien, d'être heureux, qui qu'on soit. Là on retrouve les autres dans un sens commun que je dirais à défaut de mieux (pas d'emphase ce soir): confortable, viable. Oui je mathématise les autres et oui j'en ai peur, mais quand je lâche l'affaire, que j'ai confiance en moi et que je sais où je vais, yallah, je suis un train, non c'est un oiseau, non c'est un avion, non c'est juste moi, en forme et heureux. Les problèmes que nous nous posons par rapport aux autres sont soit gérables, soit en nous même (cf. l'ombre de Jung - et au passage une kassdedi à 36+2 de tool, écoutez, lisez les paroles et méditez)... Désolé de tomber comme un cheveux sur la soupe mais voilà, it's my way on an highway. Bonheur à vous, vie à vos récoltes.


Dernière édition par nohaybanda le Dim 25 Jan 2015 - 17:48, édité 1 fois (Raison : correction)

nohaybanda
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre inhibé ou aspie compensé?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum