L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 12:35

Je dois vous avouer que j’ai longtemps hésité avant de poster ce fil.

Les mères sont trop souvent culpabilisées dans leur choix : allaiter ou pas. Si une femme fait le choix de ne pas allaiter, on lui renvoi une image de mauvaise mère, mais si elle continue d’allaiter après les 3-4 mois du bébé on la culpabilise aussi (complexe d’oedipe, rôle du père, blabla). Ce choix devrait être celui de la mère et d’elle seule, en fonction de ses envies, de ses convictions. Le plus important à mon avis étant d’être à l’aise avec son choix. Mieux vaut un biberon donné avec amour qu’une tétée donnée à contre cœur.
Cela dit, beaucoup de femmes n’allaitent pas par manque d’information et par manque de soutien de la part du milieu hospitalier.

Bref, ceci étant dit, et en n’espérant ne pas m’attirer les foudres des féministes anti-allaitement, voici un article intéressant que je voulais partager avec vous.



L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

10 mai 2002 - L'allaitement jusqu'à l'âge de neuf mois augmenterait le quotient intellectuel du nourrisson une fois adulte. C'est ce que révèle une étude danoise dont les résultats ont été publiés dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).1

Les auteurs de l'étude ont fait passer un test aux participants afin d'évaluer leur quotient intellectuel (QI). Un premier groupe d'hommes et de femmes dans la vingtaine a utilisé un test appelé leWechsler Adult Intelligence Scale et un deuxième groupe formé par des adolescents le test adopté par les autorités militaires danoises.

Après ajustement selon les facteurs de variation tels que, entre autres, le statut social des parents, l'éducation, le poids et les complications à la naissance, les chercheurs ont analysé les résultats et ont constaté qu'ils étaient influencés par la durée de l'allaitement. Les personnes nourries au sein de 7 à 9 neuf mois ont obtenu des scores plus élevés que les autres. Suivent ensuite celles qui ont été allaitées plus de 9 mois. Les résultats les plus bas correspondaient à l'allaitement de moins d'un mois. Cependant, il est à noter que même les résultats les plus bas restent dans la normale.

Les chercheurs ont suggéré que la différence entre le lait maternel et d'autres types de lait pour bébé pouvait contribuer à ces écarts dans les résultats, le lait maternel contenant certainement des nutriments qui stimulent le développement du cerveau. Ils ont aussi avancé l'hypothèse que les contacts physiques reliés à l'allaitement ainsi que la relation psychologique entre la mère et le nourrisson jouent un rôle bénéfique pour l'enfant.

Actuellement, Santé Canada recommande l’allaitement maternel exclusif au moins jusqu'à l'âge de quatre mois et l'OMS jusqu'à six mois et les deux sont en faveur de l'allaitement maternel combiné à une nourriture complémentaire jusqu’à deux ans au moins.

Élisabeth Mercader- PasseportSanté.net

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Ainaelin le Mer 10 Avr 2013 - 12:50

Bonjour.

Ma mère n'a pas eu le choix, le jour ou le lendemain de ma naissance, elle a appris une très mauvaise nouvelle et elle a perdu tout son lait dans les heures qui ont suivi. J'ai donc été nourri au lait de vache ou reconstitué (tiens, je ne lui ai jamais demandé) très vite. Je pense qu'au final, ça n'a peut-être pas trop affecté mon QI, mais plus mon QE (émotionnel).

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 13:01

Ainaelin, surement que cette trés mauvaise nouvelle dont tu parles a davantage affecté ta vie et ton QE que le fait que ta mere t'allaite ou pas. Wink

Il me semble que ma mère ne m'a allaité qu'un mois, elle etait archi stréssée que je ne "prenne" pas assez. En plus c'etait mieux vu à l'epoque de donner du lait en poudre, soit disant plus riche que le lait maternel.
Le fait de ne pas etre allaité ne change en rien ton QI. D'ailleurs l'article precise bien

Cependant, il est à noter que même les résultats les plus bas restent dans la normale.

Donc un enfant pas allaité ne va pas etre plus bete, l'article dit plutot qu'un enfant allaité gagne en QI c'est un peu different. Si ca peut "promouvoir" l'allaitement, moi je dis OUI



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 13:19

Bonjour,

Je précise, car ce sujet est délicat, que je suis à 100% favorable à l'allaitement mais que je n'ai jamais jugé une femme qui ne souhaite pas allaiter. Comme tu le dis Manouchka, mieux vaut un biberon donné avec amour qu'une tétée donnée à contre-coeur.

J'avais déjà lu un article sur le fait que le lait maternel augmenterait le quotient intellectuel. Je trouve ça bien de partager ce genre d'informations, car tu as raison, beaucoup de mères n'allaitent pas ou laissent tomber l'allaitement trop tôt, par manque d'information.

Je n'ai moi-même pas été allaitée, je fais aussi partie de cette génération de bébés qui ont "bénéficié" de cette campagne publicitaire comme quoi le lait maternisé était meilleur que le lait maternel... Enfin, cela dit ma mère était alccolique, il valait mieux pas qu'elle m'allaite Rolling Eyes

Perso j'ai allaité ma fille avec bonheur exclusivement pendant 4 mois puis en allaitement mixte 2 mois de plus, et j'ai vraiment adoré Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Ainaelin le Mer 10 Avr 2013 - 13:58

J'avais lu également sur le lait maternel permettait un meilleur système imunitaire, réduisait les risques d'allergie, etc. La contrepartie, en revanche, est que la mère doit continuer à faire attention à son alimentation et à son hygiène de vie plus longtemps.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 14:43

Contrepartie pas si contraignante comparée aux benefices pour l'enfant. Meme les maladies (pour la mere j'entends) se soignent en allaitant (si si je vous promets). Faut juste bien lire les notices de medoc.

Le plus important etant de toujours garder le numero de la Leche league sous le coude, parce qu'il y a des moments de doute sur le bien fondé de ce qu'on fait (les autres !!! et leurs idées toutes faites sur ce qui est bien ou pas pour TON enfant).


Dernière édition par Manouchca le Mer 24 Avr 2013 - 14:01, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Ainaelin le Mer 10 Avr 2013 - 15:06

Manouchca a écrit:Contrepartie pas si contraignante comparée aux benefices pour l'enfant.
En tant qu'homme, je suis d'accord, mais j'ai connu des femmes qui estimaient le contraire, et ce n'est certainement pas à moi de leur dire que je pense qu'elles ont tort : leur corps, leur enfant. Wink

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par fleur_bleue le Mer 10 Avr 2013 - 15:50

A mon avis, déjà le fait que l'allaitement permet de réduire le risque d'allergies est un argument suffisant pour le faire - d'autant plus s'il y a des antécédents dans la famille. J'ai l'exemple empirique que ça marche, mes petites sœurs (allaitement plein jusqu'à six mois) ont beaucoup moins de problèmes que les deux grands (allaitement moins long). Dans ce cas, il convient en revanche d'éviter des aliments à fort risque d'allergie ou ceux qui sont déjà problématiques dans la famille (genre noix/noisettes p. ex.).

En sachant que si on parle de 4 à 6 mois d'allaitement plein, ce n'est pas une raison de ne pas allaiter du tout si on n'a pas la possibilité de le faire aussi longtemps (retour au travail, maladie ou autre). Mieux vaut allaiter deux mois que pas du tout.

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 16:18

Cela permet d'augmenter les défenses immunitaires, de diminuer les allergies, de lutter contre les risques d'obésité plus tard, est beaucoup beaucoup mieux digéré par les nouveaux nés, et j'ai même lu que la petite fille allaité comme la mère allaitante avaient moins de risques de développer un cancer du sein !
Comme Manouchka, me concernant j'ai mangé comme avant, j'ai juste continuer à ne plus boire d'alcool tant que j'allaitais et je buvais peu de café et autre excitant. Mais si j'avais écouté certains médecins j'enlevais la moitié des ingrédients de mon alimentation !
Je pense qu'il faut manger de tout, et par contre si on constate un souci (mauvaise digestion pour l'enfant) on fait attention. Par exemple, dès que je mangeais des oeufs ma fille faisait de l'eczema. J'ai arrêté et c'est rentré dans l'ordre.
Moi non plus je n'ai pas trouvé ça contraignant, d'autant plus que je savais que c'était sur une durée limitée et que comparé aux bénéfices, tout ça valait le coup !
Et puis je trouvais plus pratique d'allaiter que de préparer un biberon Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par fleur_bleue le Mer 10 Avr 2013 - 16:36

Le truc d'éviter certains aliments ne s'applique bien sûr que s'il y a déjà des allergies connues dans la famille (genre le papa est allergique aux noisettes ou le grand frère ne supporte pas les fraises). Sinon, je pense que ça n'a pas beaucoup d'importance - sauf peut-être pour le chou, ça favoriserait les coliques. Wink

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Ainaelin le Mer 10 Avr 2013 - 16:47

Une amie mère m'avait dit qu'elle évitait certaines viandes (agneau ou veau, de mémoire) et quelques autres aliments (le chou en faisait peut-être bien partie, en effet). La liste n'était pas très longue au final. Mais bon, ça doit dépendre des médecins de maternité, et de chaque personne, oui.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 16:58

fleur_bleue a écrit:Le truc d'éviter certains aliments ne s'applique bien sûr que s'il y a déjà des allergies connues dans la famille (genre le papa est allergique aux noisettes ou le grand frère ne supporte pas les fraises). Sinon, je pense que ça n'a pas beaucoup d'importance - sauf peut-être pour le chou, ça favoriserait les coliques. Wink

Oui, je suis d'accord pour éviter certains aliments en cas de terrain favorable aux allergies. De notre côté il n'y en avait pas et pourtant on m'a donné une liste longue comme le bras d'aliments à éviter, en gros tous ceux aux gouts prononcés comme tous les choux, tous les fruits à part pomme/poire/banane, tous les jus en brique, et j'en oublie mais y en a encore, ce médecin était tombé sur la tête Shocked
Je pense que tout ça était pour éviter les coliques mais bon, si on interdit autant d'aliments aux mères plus d'une laisserait tomber l'allaitement !
Au final je buvais des tisanes à base de fenouil qui ont bien aidé ma fille avec ses coliques et c'était très bien Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Mer 10 Avr 2013 - 17:03

Les medecins n'y connaissent pas grand chose en allaitement... ni meme les pédiatres. Tout simplement parce que ca ne fait pas partie de leur formation de base. L'intuition encore une fois est notre meilleure alliée.

A ma 1ere visite chez le pediatre, elle me donnait des publicités sur le lait maternisé (comprennez bien le lait en poudre). Mon fils avait un mois et l'allaitement se passait bien. What a Face
Apres j'avais tout compris : "ne rien lui demander"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Ven 12 Avr 2013 - 18:32

J'ai allaité ma fille jusqu'à ses 3 ans et je n'ai finalement pas eu tant de jugements négatifs que ça, plutôt de l'étonnement.
Bon c'est vrai que très peu de personnes savent que ça a duré 3 ans, mais même au delà de quelques mois ça étonne déjà beaucoup.

J'ai eu un médecin super, qui était plutôt favorable à l'allaitement, mais qui pour autant ne s'est jamais permis le moindre conseil ou avis, sans doute n'ayant que peu de formation sur le sujet.

Pour les éventuelles questions ou difficultés, j'avais une sage-femme très compétente, qui m'avait fait la préparation à l'accouchement et que je pouvais appeler ou voir si besoin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Ainaelin le Ven 12 Avr 2013 - 18:51

Et tu avais encore du lait au bout de trois ans ? Je croyais (je ne sais pas d'où je tiens ça) que le lait se tarissait au bout de quelques mois...

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Ven 12 Avr 2013 - 19:13

Beaucoup de croyances trainent sur le sujet !!
Nous fonctionnons comme les vaches. Tant que tu tires ça sort. Bon y'a aussi l'image des nourricières du 19eme siècle, moins visuel mais plus acceptable.

Océane Amoureux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Ainaelin le Ven 12 Avr 2013 - 19:48

Manouchca a écrit:Tant que tu tires ça sort.
10000 l/ jour, aussi ? Nargue

Mais merci, j'ai appris un truc de plus aujourd'hui.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par solifleur le Ven 12 Avr 2013 - 21:05

Very Happy l'image de la vache laitière est très bonne!! car c'est exactement ça... nous ne sommes que des mammifères comme les autres!!

perso 14 mois d'allaitement pour la première en travaillant. j'avais réussi à bien m'organiser et cela était un vrai bonheur, d'une grande simplicité...jamais besoin de rien à part du minimum pour les ballades...
Pour la deuxième, 6 mois car un changement de boulot ne m'a pas permis de tenir le rythme...mais bon je me suis consolée car elle a été très heureuse au bib, papa aussi (frustré de ne pas avoir de seins pour la première Wink ) et de plus elle a tjrs préféré le chimique...

j'ai senti que cela soulageait mon entourage lorsque j'ai arrêté pour la première comme si cela ne devenait plus naturel du moment qu'elle a marché, babillé, eut des dents...et en plus comme j'étais enceinte de nouveau ils allaient tous crevés d'indignation... affraid

pour ce qui est du QI, je trouve cela intéressant mais j'avoue me demander comment on peut réellement tester ce genre de chose

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Tav le Sam 13 Avr 2013 - 10:18

Petite question stupide, et si on appliquait à la relation QI/Allaitement le raisonnement inverse. Je m'explique : ces dernières années l'allaitement n'avait pas forcément une bonne image.
Les femmes qui allaitent étaient donc plus autonomes sur le plan intellectuel (je mets de côté celles qui ne pouvaient physiologiquement pas allaiter).
Je ne dis pas que l'allaitement en lui-même n'est pas bon pour le cerveau, mais je trouve ça un peu gros ^^. En plus, il faut quand même pas mal de volonté pour allaiter longtemps, d'après ce que j'ai compris c'est quand même assez éreintant et il faut une sacrée endurance physique et mentale.
Parce que bon, sinon ça voudrait dire que tous les bébés avant l'invention du lait en poudre étaient plus intelligents que ceux de notre époque... CQFD ^^ ?

Tav
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 145
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 24

http://www.gandhirules.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Sam 13 Avr 2013 - 11:10

Tav tout mon respect pour ton courage. C'est quelle époque dont tu parles en fait ? Depuis combien de génération les femmes n'allaitent plus de façon instinctive ? Ma grand mère a 90 ans, a eu 5 enfants et n'en a allaité aucun. C'était la guerre et les femmes étaient à l'usine.
Le plus dur a mon avis, même si j'ai pas connu, c'est de sevrer son bébé...quand il veut téter et que tu DOIS plus. C'est pas allaitement qui fatigue, c'est l'accouchement et les nuits blanches !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par phinou le Sam 13 Avr 2013 - 13:25

je me porte en faux sur l'allaitement et la fatigue. C'est une légende. SI tu manges bien et que tu as un mari compréhensif c'est même moins fatiguant pour tout le monde. (j'ai allaité mes enfants pendant 1 an age auquel ils se sont détournés tout seuls de la tétée maternelle, snif)
Mon mari allait chercher les petits au lits pour les tétées de nuit, je l'installais allongé contre moi et nous nous rendormions. Quand je me réveillais, bébé avait fini, je le recouchais. Par rapport à se lever aller dans la cuisine froide, faire chauffer le lait pendant que bébé s'époumone, tenir le biberon, faire passer l'air, coucher bébé puis retourner au lit, niveau fatigue il n'y a pas photos...
Ce qui est fatiguant avec l'allaitement est psychologique, c'est cette pression culpabilisante constante: il grossit peu: ton lait est mauvais, il grossit bien: "tu va en faire un obèse". Les éternels :"toujours au sein, il ne sera jamais indépendant -à 1 mois l’indépendance est relative-
Les autres mammifères nourrissent leurs petits entre 7 et 18 fois par jour, pourquoi échapperions nous à ces règles...
Il y a encore beaucoup de chemin pour que les femmes soient respectées comme un être intelligent, capable de prendre des décisions autonomes et qu'on arrête de les infantiliser (quitte à utiliser le chantage affectif pour que ça marche mieux).

phinou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 38
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par phinou le Sam 13 Avr 2013 - 13:43

Quant à la physiologie de l'allaitement.
La durée de la lactation chez la femme est de 3 ans environ. Vers cet âge, le tarissement se fait spontanément après une phase de diminution de la quantité de lait produite.
@celui qui comparait avec la vache: la lactation chez la vache est d'1 an. On ne peut pas traire une vache à l'infini, il faut un nouveau veau pour que la lactation reprenne. Rq c'est pas 10 000L/j mais par an
Pour la femme il en est de même, lorsque la quantité de lait baisse, il faudrait un nouveau bébé pour que relancer la lactation. C'est ce que faisait les nourrices il n'y a pas si longtemps que ça.
@celui qui doute de l'impact de l'allaitement sur le QI (rapport à l'histoire), certes les bébés étaient tous allaités et pourtant de nombreux étaient illettrés et enfermés dans un statut de paysan pauvre. Il ne faut pas oublier que l'éducation n'était pas la même non plus et que le fait de considérer un bébé comme un individu à part entière date des années 70. Et cette absence de considération ne devait pas permettre non plus l’éveil intellectuel.
pour ce qui est de l'impact de l'allaitement sur le système nerveux: les acides gras du lait ainsi que divers facteurs de croissances adaptés au nourrisson humain, permettent la maturation plus rapide du système nerveux, l'élaboration de connections synaptiques efficaces précoces. Ce qui ne rend pas l'enfant plus intelligent mais lui permet d'exprimer pleinement son potentiel. Le lait d'autres espèces ne permettent pas ce développement précoce, le SN n'est donc pas établit au max de ses capacités, sans pour autant être réellement dégradé. Pour m'expliquer autrement on nait avec un curseur par exemple QI adulte entre 100 et 120. dans les pires conditions ce nourrisson aura un QI de 100 et avec l'allaitement et de bonnes conditions d'environnement le même nourrisson pourra aller jusqu'à 120. Dans aucun cas il n'ira au delà des valeurs génétiquement programmées.
Petit fait qui m'a beaucoup fait réfléchir pendant ma première grossesse: les éleveurs d'agneaux réfléchissent à un substitut d'aliment d'allaitement artificiel à base de lait de vache parce qu'ils ont constaté qu'il fragilise les agneaux et augmente le taux de mortalité des agneaux qui ne peuvent être élevés par leur mère. Si le lait de vache n'est pas adapté pour une espèce aussi proche que le mouton, comment pourrait il l'être pour l'humain.

phinou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 38
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Invité le Sam 13 Avr 2013 - 13:55

Super explication Phinou. Très intéressant
Tu habites vers le plateau des 1000 vaches ? Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par il etait une fois le Sam 13 Avr 2013 - 14:41

Bon, moi aussi je vais "apporter mon peu dans le moulin" (expression tchèque).

Je ne savais pas que la durée de la lactation chez l'humain était de 3 ans. C'est une information très intéressante pour moi de point de vue éthologique car:

Je viens d'un pays où le congé maternité (payé) est de 3 ans (et peut être prolongé sur 4 ans si la femme le souhaite). Les femmes allaitent donc très longtemps et si une femme arrête d'allaiter avant 6 mois, on suppose qu'elle avait "un problème" mais on ne la juge pas. Je connais personnellement des championnes de l'allaitement de 3-4 ans.

Choquant? Oui, en France.

Et voilà où je veux en venir. Moi même venant d'un pays où l'allaitement n'est pas un sujet de discussion car c'est quelque chose de normal et naturel et ayant longtemps gambadé en Afrique subsaharienne où la poitrine n'est aucunement un symbole sexuel mais plutôt un jouet pour un enfant et donc j'ai aussi vu des enfants de 3 ou 4 ans allaités par leur mère mais qui viennent "tripoter" la poitrine d'une autre femme (non allaitante) qui ne s'en offusque pas ... Bref, pour moi non plus l'allaitement n'était pas une chose à discuter. Lorsque j'étais enceinte, les Françaises dans mon entourages (belle famille, collègues) commençaient à me poser la question: "Tu vas l'allaiter ou pas?"

Ayant appris que j'étais zèbre qu'à 36 ans, j'avais vraiment l'habitude de me sentir bizarrement en société mais là, je ne savais absolument pas comment le prendre. C'est un peu comme si je disais à quelqu'un que j'ai rencontré un homme et que je suis amoureuse et que cette personne me demandait "Et tu comptes l'embrasser avec la langue?" (Si vous êtes très mal à l'aise avec cette question, alors voici exactement ce que je ressentais quand on me demandait si j'allais allaiter ma fille)

J'étais très mal à l'aise avec cette question, d'autant plus que je trouvais qu'il s'agissait de l'intimité entre mon enfant et moi et qu'une collègue de travail ou belle-soeur (que je n'aimais pas) n'avait pas à me poser une question pareil.

Tout cela était d'autant plus difficile que je n'étais pas dans mon pays et que je n'avais aucun soutien 'culturel'.

Je me suis néanmoins par curiosité penchée sur le sujet "L'allaitement en France" et j'ai constaté qu'effectivement, c'était tout un sujet en France. Je trouve ça vraiment dommage que l'histoire a laissé déraper "l'allaitement" à ce point, que ça devient "un problème" et même quelque chose de psycho-pathogène pour la femme car elle doit sans cesse justifier son choix et quoi qu'elle fasse, il y aura toujours quelqu'un qui la culpabilisera.

J'ai allaité ma fille pendant trèèès lontemps. 2 ans et demi, dont 1 an exclusivement.

Pendant les 2 premières années, je subissais les attaques de la part des expatriés français qui trouvaient mon comportement pathologique à partir du 3ème mois. Une femme qui vient d'accoucher est fragile et moi je le suis même sans accouchement (ça va beaucoup mieux aujourd'hui qu'il y a 10 ans). Aujourd'hui je trouve leur attitude scandaleuse. De quel droit une femme de nationalité A donne des conseils à une femme de nationalité B dans un pays C? Je n'ai de tout ma vie vu autant de donneurs de leçon comme en France. Mais bon, ça c'est un autre sujet ...

Après les 2 premières années, je subissais aussi les attaques de la part des habitants du pays C (Egypte) car dans le Quran il est "recommandé" d'allaiter pendant 2 ans. J'ai résolu ce problème en mentant sur l'âge de ma fille et quand elle avait plus de 2 ans, je disais qu'elle allait avoir bientôt 2 ans. Du coup on me laissait tranquille mais sans oublier de me rappeler qu'il faudra arrêter le jour où elle aura 2 ans.

J'aurais encore tant de chose à dire comme par exemple lorsque je me suis fait virer pendant les vacances d'été en France (ma fille avait 6 mois) d'un magasin de vêtements pour enfant (!!!) car je voulais y allaiter ma fille. Ils m'ont dit de quitter le magasin car ils n'étaient pas équipé pour ça! Alors que lorsque ma fille avait ce même âge et que nous habitions encore au Maroc, elle s'est mise à pleurer alors que je me trouvais au coeur de la medina et un cordonnier m'a proposé un tabouret pour que je puisse m'assoir pour allaiter ma fille. Je précise ici que lorsque j'allaitais ma fille personne ne voyait rien et que j'ai même réussi des exploits comme l'allaiter à table dans un café et la personne face à moi ne s'en est même pas aperçu, tout en croyant que ma fille dormait dans mes bras.

Bref, je vous dis tout ça pour vous montrer à quel point ça peut être un sujet épuisant et à quel point la situation peut être compliquée par les aspects culturels.

En dehors de la culture de chaque femme, l'allaitement est une histoire strictement personnelle et personne n'a le droit de se mêler de l'allaitement d'une autre femme ou même la culpabiliser. J'ai encore aujourd'hui de la colère (un peu) envers ces femmes qui me gâchaient tant de moments ...

Donc allaiter ou pas, allaiter peu ou longtemps ... la seule chose qui compte c'est la femme et l'enfant et le fait qu'ils s'y retrouvent et qu'ils s'y épanouissent. Il me semble qu'il n'y a rien de mieux pour le développement d'un enfant qu'une mère épanouie.


il etait une fois
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 494
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 43
Localisation : Saint Germain en Laye

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par phinou le Sam 13 Avr 2013 - 14:47

pas sur le plateau malheureusement mais au cul des vaches très certainement
Razz
@il était une fois: tout à fait d'accord avec toi. Ces choix personnels doivent le rester et être respecter. Mais il semblerait qu'en France une femme soit incapable de savoir ce qui est bon pour elle (et encore moins ce qui l'est pour son bébé)....

phinou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 38
Localisation : limousin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'allaitement augmente le QI des jeunes adultes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum