En perdition ou le contraire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En perdition ou le contraire?

Message par anianka05 le Lun 8 Avr 2013 - 22:02

Je suis dans un "sac," j'étouffe! Je me sens pleine de vigueur et d'énergie, de potentialité! J'ai l'impression que ce "sac" est une chrysalide et que lorsque je l'aurais déchiré, je serai capable de tout! Un sentiment de toute-puissance étouffé. Mon ressenti? frustration, envie, peur, indécision... J'ai tout ça en moi? Que dois-je en faire? Aider le Monde, à défaut de pouvoir le sauver? Mais surtout: COMMENT??? Par quels moyens? Devenir avocate et défendre les droits et libertés? Procureur et veiller à ce que les sal... soient bel et bien condamnés! Juge et maintenir l'exécution des peines méritées? Ou bien journaliste et dénoncer le Mal et louer le Bien? Bénévole dans une association? Laquelle? Tant de causes me touchent! Comme vous tous mon potentiel intellectuel est supérieur à celui de 98% de la population (mondiale, je suppose?) Ne dois-je pas m'en servir pour faire le bien? J'ai plus de capacité cognitive et sensoriels que la plupart des gens, soit. Et donc, ça doit bien servir à quelque chose! Si c'est pour pouvoir me reluire le nombril, je n'en vois pas l'intérêt!
A grand pouvoir, grande responsabilité! (Enfin, vous comprenez l'idée...)

Je supporte de moins en moins mon inutilité!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par anianka05 le Mar 9 Avr 2013 - 15:22

Et vous que ressentez-vous?

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 15:39

Je compte élever des poules et des chèvres au moins cela est signe d'une certaine autonomie.

L'asservissement social, tu connais? Se sentir utile, n'est pas me concernant une "obligation" après faut il savoir s'émanciper.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 20:54

Quand j'ai dit ça à ma psy, elle m'a répondu que "ça ne doit pas servir à quelque chose, ça doit servir à se faire plaisir".. dont acte !

Etre utile à la société, si tu as envie.. oui, mais bon.. ce n'est pas parce que tu es Proc que tu mettras les méchants en prison (tu vas vite apprendre que la procédure pénale prévoit la réduction des peines automatique, ça calme les ardeurs de Zorro et à prendre en compte le manque de place dans les prisons, et autres sur lesquels je ne préfère pas m'étendre).

Avocate ? ben tu seras amenée à défendre les sal... que tu veux mettre en prison car tout le monde a le droit à la défense.

Juge pour maintenir l'exécution des peines.. retour au point 1 Le Proc : tu n'as pas plus de place dans les prisons, pas plus de personnes pour suivre les condamnés au bracelet électronique, personne pour les condamnés aux TIG.. bref, de tout ça on en revient vite.

Servir une association ? ben c'est charitable, utile, etc.. oui effectivement, ce n'est d'ailleurs pas exclusif de ce qui précède.

Moi, j'ai choisi de bosser pour le service public ce qui m'a permis d'assouvir cette envie de "servir" à la fois mon pays, mon peuple. Cette notion de service publique est importante à mes yeux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par anianka05 le Mar 9 Avr 2013 - 21:12

Je connais effectivement les limites du système judiciaire. Je pense que c'est pour ça que je ne me lance pas dedans. J'ai l'impression que ce sera plus de frustrations que de satisfactions.

Je ne sais pas comment trouver mes voies...

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Un-esprit-léger le Mer 10 Avr 2013 - 20:49

Moi c'est pareil
Nous devrions organiser le monde
Et décider des solutions

Moi j'ai un plan en 3D dans ma tête qui façonne un monde idéal ...
Hélas ne croyez vous pas
Que nous ne supporterions pas la présence de personne "non zèbre" quotidiennement ?
Moi je crois que si car c'est c'est ce qui nous handicape tous les jours, la présence de gens bruyants, grossiers, peu altruistes et pleins de sens de l'humour comme nous
Bref, ainsi nous sommes condamnés à vivre seuls, car nous ne supportons pas l'attitude et la façon d'être des gens pas comme nous
Ça nous oppresse

BREEEEEF je pars en plein délire , au secourrrrrrs je n'arrive jamais à suivre un fil conducteur!!! Trop d'idées qui jaillissent a la suite! .....

Un-esprit-léger
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Un-esprit-léger le Mer 10 Avr 2013 - 20:50

Et PAS * pleins de sens de l'humour comme nous

Un-esprit-léger
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Ainaelin le Mer 10 Avr 2013 - 21:01

Un-esprit-léger a écrit:Bref, ainsi nous sommes condamnés à vivre seuls, car nous ne supportons pas l'attitude et la façon d'être des gens pas comme nous
Ça nous oppresse
Autrement dit, nous serions intolérants aux autres et à leurs différences, tout autant qu'ils le sont envers nous. Perplexe

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Un-esprit-léger le Mer 10 Avr 2013 - 22:08

Non mais la différence est peu supportable (enfin pour ma part )

Ex : j'intègre une classe au lycée, aux débuts j'ai espoir, je me dis que je fais forcément rencontrer des gens cools etc...
Je me fais ensuite très vite des connaissances, on me parle, j'apprécie la compagnie de ces nouvelles personnes etc...
Puis les semaines passent et je fini par me dire "mais qu'est cque je fous là permis tous ces inconnus, ? Pour moi ils parlent un autre dialecte, nous n'avons pas les mêmes centres d'intérêts ..... Je suis sur une autre planète !

Ainsi je dis que les différences creusent forcément un fossé, puisque nous ne ressentons pas la même chose.
Je sais pas mais souvent ça ma fait ça
Au début j'y crois, je suis attentive, intéressée, etc.... Puis je me rends vite compte que je suis trop différente pour passer du temps Avec ces personnes, je me sens extra terrestre ! Et dieu merci je ne parle pas de moi, ils ne comprendraient pas 1 tiers de ce que je leur raconte ...

Bref encore une fois je m.'égare dans les mots....... Tout ça pour dire que je me lasse vite des gens qui ne sont pas comme moi, je ne sais plus quoi inventer pour tenir le discours , et je me sens de plus en plus seule dans ces situations...

Tu me comprends ?... Ce n'est pas méchant, c'est juste mon mal être ....

Un-esprit-léger
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Ainaelin le Mer 10 Avr 2013 - 22:24

Oui, je suis désolé, j'ai oublié de mettre ceci : 2nd degré

J'ai un humour très cynique/second degré, voire noir, par moments. Rougit

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mer 10 Avr 2013 - 23:36

Un-esprit-léger:
À quoi ressemblerait la terre si tout le monde était comme toi? Si tout le monde avait les mêmes goûts, les mêmes centres d'intérêts, même humour, même personnalité, même QI (eh oui, j'ose)?
Crois tu donc que Dieu ou la nature (j'ignore ta croyance) ait fait une erreur en créant la diversité?
On est complémentaire. J'ai en intelligence ce que je manque en calme, tu as en zénitude ce que tu manques en sensibilité, etc.
Je comprends ce que tu dis mais il y a bien d'autres moyens d'arranger que l'extermination des non-zèbres tu ne crois pas?

Pour revenir au sujet:
Parfois je me dis la même chose, tiens j'ai même pris contact avec la croix rouge, j'ai un projet de centre culturel et d'aide aux enfants nécessiteux. Enfin bref, tout ça pour dire qu'on ne pourra jamais que soulager un peu. Et heureusement qu'on a sa bonne conscience pour la satisfaction d'avoir bien fait car quand tu croises l'ingratitude humaine, tu pourras même te suicider, c'est genre tes bonnes actions se retournent contre toi.
Sinon tu peux tjrs devenir médecin ou psy.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Un-esprit-léger le Jeu 11 Avr 2013 - 13:03

Encre sombre , je suis blessée que tu crois que je ne suis pas sensible. Je le suis énormément au contraire. , jaime les gens profondément, mon but dans la vie et de les aider à se connaître, à faire en sorte quils aillent mieux. Voilà ma vocation. Hélas, lorsque je me donne pour lautre, que je me mets entièrement à sa place et essaie de laider, on dirait que ça ne le touche pas .... Du coup je suis très déçue à chaque.fois. jaime la diversité, certaines personnes me fascinent et je te jure que je me sens inférieure à tous. Cest juste que je me sens terriblement seule, que je nai jamais rencontré quelqun qui pense comme moi. Et qui semble maimer et sinteresser à moi ...

Un-esprit-léger
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par anianka05 le Jeu 11 Avr 2013 - 16:06

Ouf! Je ne suis pas seule! Nous ne sommes pas seuls! Le tout est de trouver sa complémentarité avec les 98% de la population! Ou du moins dans une partie!
J'ai rompu avec le père de mon fils en octobre dernier, j'ai passé 6 ans et demi à attendre qu'il daigne s'intéresser vraiment à moi, à ce que je fais! Il n'est pas zèbre et il est issu d'une famille très peu ouverte à la différence, voire intolérante. Je n'ai jamais demandé qu'il essaie d'aimer faire des cabanes en forêt, mais juste qu'il s'intéresse au fait que moi, j'en ai fait une lors de ma dernière ballade dans les bois! Ou qu'il est envie de me faire plaisir en faisant avec moi quelque chose que j'aime. Niet! Bref! J'ai rompu avec quelqu'un de fermer à qui j'ai vainement essayé de faire découvrir autre chose, tout en lui permettant de continuer à faire ce qu'il aime. Et jamais il n'a écouté mes conseils avisés, au détriment du résultat de ses choix et des conséquences sur notre couple...
C'est une huître je vous dis! Et j'avais pas le bon couteau pour l'ouvrir!

Mais malheureusement la plupart des gens sont comme ça. Mais ce n'est pas de leur faute. Leur cerveau est limité dans leur fonctionnement, ce qui en découle sur leurs émotions et réveille une agressivité dès qu'on leur propose une autre façon de voir les choses, car je pense qu'elles se sentent attaquer dans leur légitimité et surtout dans leur ego gonflé.Par ex: La plupart se fiche de moi quand je dis que je remercie l'animal qui m'offre sa vie pour me nourrir et que je ne me permet pas de gaspiller sa chaire! Ou quand j'explique que je boycotte escargots et crustacés à cause de la façon dont ils sont tués (on me regarde avec des yeux ronds, lol)

Marre de leur air goguenard! arrgh!

Mais heureusement que la différence existe, sinon quel ennui! Encre sombre a raison: tout fini par s'ajuster et se compenser, l'équilibre demeure et c'est essentiel je pense.

Pour ce qui est de mon avenir et de ma question de départ, je ne parviens pas à trouver un sens à ce que je fais lorsque j'aide une ou quelques personnes. Je suis contente pour elle si je lui ai fait du bien, mais je trouve ça insignifiant pour moi, même si c'est le contraire pour elle. En fait, ma tête est capable d'expliquer en quoi je me trompe mais mon ressenti n'est pas convaincu!

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Ven 12 Avr 2013 - 4:20

Un-esprit-léger:
Sois sûre que je comprends très bien ce que tu ressens (je te fais grâce des "je-suis-comme-vous" et le pli d'anecdote (humiliantes) qui va avec).
Je ne voulais pas te blesser, je viens de me rendre compte que mon message avait l'air agressif mais ce n'était guère mon intention.
Anianka05 à très bien résumer ma pensée. Tout est complémentaire, tout à sa raison d'être, voilà ce que je voulais dire.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par legarsenquestion le Ven 12 Avr 2013 - 5:05

Je te comprend Esprit.
Pour s'adapter il faut jour le jeu même si chaque jour les remarques nous blessent.
Fais moi confiance, tu seras récompensée

Exactement Anianka. C'est à ceux qui peuvent de faire

legarsenquestion
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 26
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par anianka05 le Sam 13 Avr 2013 - 13:58

Oui, je suis d'accord

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: En perdition ou le contraire?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum