anipassion.com

Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par Plume de Chat le Dim 7 Avr 2013 - 21:00

Voilà, j'ai 2 filles, et comme la plupart des mères, j'aimerais qu'elles deviennent des femmes épanouies et bien dans leur tête et dans leurs baskets.
Seulement, on ne peut pas dire que je leur donne un très bon exemple. Vue de l'extérieur, je parais assez limitée : je suis timide, peu sûre de moi, bourrée de complexes en tous genres, et je me laisse facilement marcher sur les pieds. Je n'ai pas vraiment eu de vie professionnelle ( j'ai travaillé même pas 3 ans dans ma vie alors que j'en ai bientôt 40, on ne peut pas dire qu'il y ait de quoi pavoiser Embarassed ), je ne conduis pas (après plus de 150 heures de conduite je n'y arrivais toujours pas, mon entourage aimerait que je m'y remette, mais rien qu'à l'idée j'en fais des cauchemars ! affraid )...Bref, c'est sûr que tout ça, ça fait un peu "plante verte ascendant boulet"... Sad silent Ah oui, j'oubliais : je suis hyper bordélique, avec une tendance "no life" (pas beaucoup d'amis, souvent sur mon ordi...)
Bref, j'ai pas mal de problèmes dus sans doute à une certaine inadaptation à la vie actuelle.

J'ai peur que dans leur tête, elles fassent l'équation "être une femme" = "être faible, dominée, et rater ce qu'on entreprend". Suspect
Ce n'est vraiment pas ce que j'ai envie de leur transmettre. Mais comment leur passer ce que moi-même je n'ai jamais réussi à acquérir ?
Je ne trouverais pas honnête de leur demander de réussir là où j'ai moi-même échoué. J'espère de tout coeur qu'elles seront influencées par d'autres modèles féminins, plus positifs, et qu'elles s'en sortiront mieux que moi dans cette vie que je trouve bien compliquée...

Je me doute que la plus grande, qui a 8 ans, commence à me comparer aux mères de ses copines, et à se dire que la sienne a comme un bug. geek J'ai peur que dans quelques années, elle me méprise ou/et me rejette. Même le psy qui nous suit, mon mari et moi en thérapie de couple (parce que oui, ça provoque un tas de problèmes sur ce plan-là aussi, vous vous en doutez...) m'a dit qu'à cet âge elle m'admirait encore de façon inconditionnelle, mais que dans quelques années, elle risquait de ne pas avoir une très bonne image de moi. Sur le coup, je l'ai mal pris, mais je ne peux pas m'empêcher de me dire : et s'il avait raison ? Si ça arrive, je sais que j'en souffrirai énormément. parce qu'évidemment, pour parachever le tableau, je suis hypersensible, en plus ! What a Face

Bref, la mère idéale, quoi ! Espérons que j'aie les qualités de mes défauts, au moins ! lol! alien alien


Plume de Chat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 186
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 43
Localisation : Là où les cigognes se disent bonsoir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par Marsienne le Lun 8 Avr 2013 - 11:36

Bonjour Plume de Chat !
A mon humble avis, en avoir conscience signifie déjà que la majeure partie du travail est faite.
Après tu peux les laisser juger par elles-même justement en fréquentant les mères de leurs copines ou d'autres femmes.
Ton éducation sera de leur faire part en toute simplicité de ce que tu es consciente de tes particularités, ce dont tu es fière comme ce dont tu l'es moins, et qu'il est possible d'être autrement. Leur dire que tu leur souhaites d'être épanouies et que cela ne passera pas forcément par la représentation du schéma maternel que tu leur donnes à voir.
D'autre part, tu livres ici ton ressenti et ta vision de toi... Il se pourrait très bien qu'elle te perçoivent d'une manière très différente de la tienne.

Toutes les mères sont critiquables et nous les Z en avons conscience très fort. N'oublie pas que c'est ce regard critique que portent nos enfants sur nous qui leur permet de devenir des adultes comme nous avons pu en notre temps devenir qui nous sommes.
Alors aies confiance !

Marsienne
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 356
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 47
Localisation : 92 en géo mais d'ailleurs en réalité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par bepo le Lun 8 Avr 2013 - 12:39

Te rajoutes pas un poids supplémentaire sur les épaules.
Demande toi à quel résultat peut aboutir une mère autoritaire, sûre d'elle, et qui souhaite que ces enfants lui ressemblent en tous points.
A mon avis (même si c'est un raccourci que j'écris là) le risque est élevé que la marge de manœuvre des enfants en question soit trop restreinte pour qu'il puissent se construire une estime d'eux même cohérente et solide.
Je peux te garantir d'autre part que le simple exemple d'un parent sûr de lui et qui réussi brillamment n'est pour ses enfants qu'un réconfort très provisoire car "par procuration".

Si tu t'efforces de ne pas plonger tes enfants dans tes doutes, si tu les protèges de ton mieux, si tu évites de te rassurer à leur dépends, et si tu oeuvres aussi pour toi ca devrait être gagné. Maintenant je peux aussi t'assurer que c'est difficile. Et l'objectif n'est à mon avis pas de faire un parcours sans fautes. Simplement en avoir conscience et essayer de s'améliorer devrait permettre d’éviter de blesser.
Le cadrage d'une photo n'est jamais aussi gênant que le flou. Donc il faut simplement éviter les faux fuyant, les tabous, etc.... Bref juste montrer a ses enfants qu'on en est tous au même point, essayer de faire de son mieux.

Je suis un peu dogmatique, mais ne te leurres pas, ce n'est qu'une façon de masquer mes doutes.

PS ne t'encombre pas non plus de cette considération concernant l'image de la femme. Notre société change. Désormais les exemples d'hommes ratés existent.

PS2: je fais une analogie entre le psychisme et la santé. Ne vaut il mieux pas des enfants qui savent que la maladie guette et grandissent en sachant que l'on peut néanmoins lutter, mais sans que le succès soit garanti, plutôt que des enfants qui se croient des supermen et se disloquent une fois le mythe rompu ?

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par Plume de Chat le Lun 8 Avr 2013 - 20:41

Bonjour Marsienne et Qwerty,

Merci pour votre réponse rapide ! flower

Lorsque j'ai écrit ce texte, je n'avais pas trop le moral, je l'avoue.
En ce moment, c'est un peu l'âge du bilan de milieu de vie, et je suis plutôt déçue par le résultat, alors que j'avais un beau potentiel au départ. Mais ennui à l'école et encore plus au travail, harcèlement scolaire puis moral, fatigue, déprime, deuils, ont fini par faire que...
Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais j'ai fini par être complètement dégoûtée par notre "belle" société... Suspect

Bon, au moins pour le permis, je ne suis pas la seule, vu la longueur du post qui parle de ce sujet sur le forum ! lol!

Une mère autoritaire, ce n'est pas terrible non plus, la preuve, j'en avais une ! Elle m'a complètement étouffée, mais jamais elle ne se serait remise en question, vu qu'elle se considérait comme la meilleure mère qu'un enfant pouvait avoir. Du coup, c'était forcément moi qui avais un problème, ou qui n'était pas à la hauteur. Rolling Eyes Elle répétait à qui veut l'entendre : "Je me demande ce que je vais bien faire avec cette gamine, elle ne me cause que des problèmes, etc..." Vous voyez le tableau...

C'est clair, de nos jours, on demande la lune à tout le monde, homme comme femme. Il faut être au top, tout le temps, c'est lourd. Je me doute que les hommes, on les loupe encore moins s'ils n'ont pas de travail ou s'ils osent montrer la moindre faiblesse. Cette loi de la jungle, franchement, ça me gave. Mais ça, à la rigueur, je peux passer dessus. Ce qui me gêne plus, c'est le regard négatif que mes proches peuvent poser sur moi. Mon mari le vit mal également: il rêvait d'une relation égalitaire, et là il a l'impression de me materner et de devoir se forcer à jouer le dominant alors qu'il a horreur de ça. Moi non plus je ne m'accomode pas très bien de ce côté effacé et pâlichon, j'en ai honte, au fond de moi je sais que je vaux mieux que ça, mais j'ai un mal de chien à faire autrement. Ca me demande de gros efforts qui ne sont pas toujours perçus de l'extérieur, et le naturel finit vite par revenir au galop.

Je crains que mes filles s'autolimitent pour me ressembler, qu'elles aient du mal à me "dépasser". Ou alors, qu'elles se construisent par opposition, ce qui serait mieux pour elles, mais qu'elles me rejettent, du coup. Ou alors, je risque d'avoir un "mix" des deux : l'une qui échoue pour "faire comme maman" et perpétuer la lignée, et l'autre brillante et solide qui me prend de haut et m'adresse à peine la parole. silent

Le mieux, ce serait effectivement qu'elles se construisent le système de références le plus diversifié possible. Difficile de savoir ce qui sera le plus important pour elle. Si ça se trouve, elles s'en ficheront de ma situation et elles auront été davantage marquées par un tas de petites choses qu'on aura vécu ensemble ? Je sais qu'il faudra que je leur parle de tout ça, mais pas facile...
De toute manière, je pense qu'en ce qui concerne les parents, c'est comme pour un tas d'autres choses : on a rarement ce qu'on aurait voulu avoir ! What a Face

Plume de Chat
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 186
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 43
Localisation : Là où les cigognes se disent bonsoir

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par Dauphin le Lun 8 Avr 2013 - 21:26



Amour
Dauphin
Amour

Dauphin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 41
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par djudy le Mar 9 Avr 2013 - 10:23

Coucou Plume de chat,
Pas facile de se faire confiance comme maman, j'ai eu très dur à la naissance de mon fils et mon histoire familiale n'y est pas étrangère.
Je me suis fait aider par une femme extra avec qui j'ai fait un gros travail sur moi et sur l'image que j'avais de moi-même et c'est bien là que (presque) tout se joue. Je suis persuadée que tu es pleine de qualités à côté de tous ces défauts et ses jugements que tu as sur toi-même.
Le monde qui est autour de nous est celui qui est et le regard que l'on pause sur lui et la façon dont on le nourrit changent tout!
Tout part de toi, nourris ce que tu as envie de développer, donne toi la chance d'être celle dont tu as envie, sois le changement que tu veux voir et dis-toi que le reste va suivre. Tu as 40 ans, encore au moins ça devant toi avec des enfants et qui sait, des petits enfants à chérir! Nourris tes passions les plus secrètes, surprends ceux qui t'entourent, fais-toi confiance, retrouve ton intuition.
C'est le plus beau cadeau que tu puisse te faire et faire à tes filles! Apprend leur à faire confiance à leur fort intérieur, à faire sauter les verrous et à s'assumer telle qu'elles sont, avec leurs qualités et leurs défauts sans craindre le jugement des autres.
Ca peut paraître un rêve lointain mais en fait, c'est là, juste là, à l'intérieur de toi et ça ne demande qu'à être cultivé!
Moi aussi je suis bordélique et j'ai les cheveux en bataille, j'ai commencé le théâtre et mon homme et mes amis n'en sont pas revenus ;-)

Que la force soit avec toi, tout commence aujourd'hui, achète toi des fleurs, ça commence par là...

Belle journée!

PS: je suis 100% d'accord avec Dauphin!


djudy
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 38
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par Invité le Mar 9 Avr 2013 - 11:39

djudy a écrit:Coucou Plume de chat,
Pas facile de se faire confiance comme maman, j'ai eu très dur à la naissance de mon fils et mon histoire familiale n'y est pas étrangère.
Je me suis fait aider par une femme extra avec qui j'ai fait un gros travail sur moi et sur l'image que j'avais de moi-même et c'est bien là que (presque) tout se joue. Je suis persuadée que tu es pleine de qualités à côté de tous ces défauts et ses jugements que tu as sur toi-même.
Le monde qui est autour de nous est celui qui est et le regard que l'on pause sur lui et la façon dont on le nourrit changent tout!
Tout part de toi, nourris ce que tu as envie de développer, donne toi la chance d'être celle dont tu as envie, sois le changement que tu veux voir et dis-toi que le reste va suivre. Tu as 40 ans, encore au moins ça devant toi avec des enfants et qui sait, des petits enfants à chérir! Nourris tes passions les plus secrètes, surprends ceux qui t'entourent, fais-toi confiance, retrouve ton intuition.
C'est le plus beau cadeau que tu puisse te faire et faire à tes filles! Apprend leur à faire confiance à leur fort intérieur, à faire sauter les verrous et à s'assumer telle qu'elles sont, avec leurs qualités et leurs défauts sans craindre le jugement des autres.
Ca peut paraître un rêve lointain mais en fait, c'est là, juste là, à l'intérieur de toi et ça ne demande qu'à être cultivé!
Moi aussi je suis bordélique et j'ai les cheveux en bataille, j'ai commencé le théâtre et mon homme et mes amis n'en sont pas revenus ;-)

Que la force soit avec toi, tout commence aujourd'hui, achète toi des fleurs, ça commence par là...

Belle journée!

PS: je suis 100% d'accord avec Dauphin!


totalement d'accord, c'est quoi un modèle ? sois fière de ce que tu es, ça c'est un modèle qui marche sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par bepo le Mar 9 Avr 2013 - 13:50

Tu me sembles vraiment dans cet état que malheureusement j'ai connu et qui revient encore parfois me hanter, où l'on cumule l'impression d'être rejeté de toute part, un sentiment d'impuissance global, et de façon complètement illogique l'impression d'être responsable de tout, surtout du négatif. Bon je ne me sens pas en grande forme pour décrire de façon plus percutante cette sensation. Bref un mélange de stress intense, de doute et de paralysie.
Ca finit toujours par passer.
Il faut être humble et j'ai peur que dans cet état on ne soit pas en mesure de réellement faire des prévisions telles que celles qui portent sur le futur des enfants.
Retomber sur ses pattes passe par le fait de se satisfaire des petites choses. Profiter d'un sourire d'un de tes enfants. Bref se laisser envahir par les événements.

Je regardais encore cette nuit l'émission bibliothèque Médicis. Manifestement il n'est pas du tout clair même pour des gens qui semblent avoir consacré leur vie à la question de savoir où se situe la conscience de l’individu. Ne serait elle pas qu'un patchwork de bribes issues d'autrui ?(CF neurones miroirs) Dans le cadre de ce doute que j'estime suffisant, il faut apprendre à lâcher prise et à vivre. Trop ressasser te coupe de l'essence de la vie qui est d'exister en compagnie des autres.
L'image de Dauphin me semble s'inscrire dans ce concept.

Courage.
Prend soin de toi, tes enfants ne souhaitent que ça.




bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par bepo le Mar 9 Avr 2013 - 14:05

PS d'autre part je constate que tu as posté sur un forum dont la thématique principale est le haut potentiel.
Fait attention que ce ne soit pas une fuite en avant.
Je ne suis personnellement pas testé, comme cela pourrait aussi être ton cas, et rajouter un problème de potentiel, donc implicitement se poser la question d'une "sous réalisation" patente n'est pas forcément quelque chose qui aide. Surtout en l'absence de personnes qui peuvent t'aider à assumer un problème identitaire.
Je ne dis pas ceci pour te complexer, t'inciter à partir ou quoique ce soit.
Je te préviens aussi que tu risques de te voir reprocher une identification hâtive par certains.
Garde bien à l'esprit, si d'aventure tu ressentais une agression dans mon post, que je ne peux qu'en être en réalité la cible principale : je suis non testé et je galère.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Exemple parental : peut-on transmettre ce qu'on n'a pas ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum