Le radeau de la Méduse !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le radeau de la Méduse !

Message par Shijuro le Sam 6 Avr 2013 - 16:31

Salut à tous, amis zébrés ^^

Etre surdoué, quelle affaire ! Après être tombé par hasard (et des nues) sur l'article Wikipedia sur la douance il y a un an et demi, dans lequel j'avais l'impression de lire ma biographie, j'ai passé le test WAIS IV, et évidemment dans le mille ... Découverte passionnante s'il en est, qui m'a permis de beaucoup mieux accepter mes singularités, et de devenir plus tolérant avec moi-même et avec les autres. Je sens aussi mon potentiel créatif qui explose ces derniers temps, parce que je m'autorise à le vivre pleinement. Maintenant je sens, je sais, que mon destin est de chercher à créer de jolies choses, à travers l'art ou à travers mon job d'ingé.

J'ai la chance d'avoir réussi mes études sans casse, de ne pas avoir eu jusqu'à présent de psychopathologies graves, d'avoir un job d'ingénieur qui me plait dans le domaine de l'environnement, qui correspond (à peu près) à mes idéaux, avec un manager qui me comprend et m'accepte comme je suis, et tente de me donner des challenges pour que je m'amuse au jour le jour.

De tempérament extraverti, hypersensible, je n'aime rien tant que le contact avec les autres, j'ai pas mal de très bons amis qui m'aiment comme je suis et qui me font des calins quand je leur demande (pas d'allusion sexuelle!) ... je suis plutôt optimiste, du genre à penser que le plus beau reste à venir.

Bon, ça c'est très bien, c'est le côté pile ... passons maintenant côté face.

Depuis 2 ans et demi, je suis en conflit avec mes parents. Ma mère est (je pense) surdouée, c'est quelqu'un de très empathique, sensible avec une faible estime d'elle-même. Elle a fait de grandes études (polytechnique), occupe un poste très haut placé dans une grande entreprise. Elle m'a donné beaucoup d'amour lors de mon enfance, en essayant de me donner confiance en moi, en s'intéressant à mes passions atypiques (à 3 ans je connaissais toutes les espèces de champignons et d'oiseaux de France). Elle a rencontré mon père à 19 ans, c'était sa première relation, et elle était très amoureuse de ... de ... quelqu'un d'en définitive pas très cool :/

Mon père n'est pas très empathique. A la maison, c'était plutôt le genre tyran. Sa loi, c'était tout, y compris lorsqu'elle était arbitraire. Il la critiquait en permanence, lui mettait parfois de grandes baffes dans la gueule, la trompait en permanence, faisait son tour au bois de Boulogne, ou des petits trips en solo en Thaïlande ... Au travail, pareil, c'était le directeur tout puissant qui licenciait à tour de bras. Avec moi, même combat : domination extrême, chantage affectif (pas d'amour sans soumission), et quelques douceurs du style "la prochaine fois que tu tombes de vélo, je t'arrache la tête", "de toute façon je suis plus intelligent que toi", etc. J'étais soumis, il me manipulait, il me faisait peur. J'ai tenu tant que j'ai pu, je voyais ma mère en détresse, je faisais le piston dans leur couple pour lisser les tensions qui bourgeonnaient à toute heure. Mes antennes sentaient l'orage arriver, et je tentais tant bien que mal de mettre en place des diversions pour arrêter la persécution, mais c'était peine perdue. On aurait dit une sarabande sombre, entre eux.

Et soudain, il y a 3 ans, j'avais 25 ans, la moutarde m'est montée au nez. Malgré ma peur, je l'idéalisais jusque là, c'était le Pater Familias tout puissant. Et soudain, la belle image s'est fissurée. J'ai compris qui il était vraiment, et je suis parti de chez eux, j'ai pris mon indépendance. Je me sentais furieux contre lui, j'avais des envies de violence. A ce moment, sont remontés à mon esprit des souvenirs bizarres, des souvenirs d'attouchements de sa part ... un souvenir de viol, quand j'avais 11, 12 ans. J'ai commencé à vaciller, j'ai suivi une analyse pendant 1 an. J'ai confronté mon père, qui a nié avec force. Ma mère, qui m'aime tant, ne me croit pas ... depuis 1 mois, à cause des épreuves, je suis tombé en dépression. Pas trop méchante, je la soigne comme il faut avec un psychiatre (+ médocs légers) et un thérapeute, j'arrive bien à bosser, et je tiens avec le secours de mon frère, de mes amis et des mes cousins. Je suis membre d'une association de victimes d'abus. Je ne vois plus du tout mon père, et je vois ma mère tous les 2 mois. J'ai des projets de vacances.

Mais je dois dire que je souffre terriblement de la situation actuelle : j'habite seul, je n'ai pas de copine, et le manque d'affection est monstrueux. Pour moi qui ai tant besoin de gentillesse, de chaleur humaine, c'est un martyre.

Mon père m'a fait du mal, ma mère est solidaire de lui (même si elle me dit qu'elle m'aime). Mon tempérament de surdoué me fait me sentir en décalage, et je galère pas mal pour trouver une copine qui me comprenne ... bref, je me sens comme un extraterrestre rejeté, indigne d'être aimé. Le pire, c'est que je finis par croire que les problèmes viennent de moi, que je suis trop égocentré, que c'est pour ça que je ne trouve pas de petite amie. Je crains que le futur ne soit que solitude et dépression, alors que je voudrais tant aimé et être aimé !! partager de jolis moments, des expériences amusantes, mettre en valeur l'autre, avoir des enfants ... est-ce possible? Ou est-ce que ça n'arrivera jamais ? Est-ce que la vie m'apportera un peu de fun, un jour? Depuis 3 ans, c'est pas de la tarte !

Bon voila, je m'excuse pour le pavé. J'ai juste envie d'y croire ! Je VEUX que le futur soit beau !

Bises à tous, je vous remercie d'avance de votre soutien,
Loïc







Shijuro
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 31
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le radeau de la Méduse !

Message par Invité le Sam 6 Avr 2013 - 16:37

Bonjour et bienvenue ici Loïc,

Moi je pense que la roue tourne, tôt ou tard. Essaie de te raccrocher à ce que tu aimes en attendant Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le radeau de la Méduse !

Message par Mystie le Sam 6 Avr 2013 - 17:02

Salut Loic!

J'espère que tu trouveras ici du réconfort, de l'affection et de la compréhension.
Je pense aussi que la roue tourne et qu'il faut positiver un maximum pour donner envie a la chance de nous rendre visite.

Quoi de plus dur que le manque d'affection quand on a tant à donner ? soit, je te comprends.

Bienvenue !

Mystie
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 08/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le radeau de la Méduse !

Message par bepo le Sam 6 Avr 2013 - 17:52

Salut
On ne peut pas rester insensible devant un tel témoignage.
Moi aussi j'ai vraiment envie d'y croire.
Il ne me semble pas possible que ça n'arrive pas.
Les traversées du désert paraissent toujours interminables sans point de repère pour évaluer sa progression.
J'espère Que ZC te donnera ce que tu es venu y chercher.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le radeau de la Méduse !

Message par Shijuro le Sam 6 Avr 2013 - 18:14

Ben déjà vos messages me font du bien ... ^^

Shijuro
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 50
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 31
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le radeau de la Méduse !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum