La permaculture pour les zèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La permaculture pour les zèbres

Message par jodenda le Mer 3 Avr 2013 - 9:22

Présentation
Bonjour, si vous en avez assez de lire des plus ou moins biographies de zèbres sautez la première partie et passez directement à la permaculture (après)

Je fais mon coming-out aujourd'hui : un ami proche vient de me parler de zebra-crossing de manière assez énigmatique, suffisamment pour m'inciter à venir voir ce qu'il s'y passe, et ...
Dans un premier temps j'ai eu une réaction de rejet et de déni comme lorsqu'un camarade de prépa agrégation m'a incité à tenter MENSA (il en était membre), tout ça par ce que cela fait une quarantaine d'année que je passe une grande partie de mon énergie à camoufler mon excentricité sous des airs et des manières de normalité ; je joue (très bien d'ailleurs) au caméléon en société. Je m'intéresse à l'agriculture avec les agriculteurs, à la littérature avec les littéraires, aux math avec les matheux, à tous les métiers (même les plus vieux du monde), à la sociologie, tous les machins qui finissent en « logie » (sauf les pseudosciences divinatoires : les gogologies). En bref, depuis ces derniers jours, à force de lire et voir des vidéos sur la zébritude, il me parait évident maintenant que j'en suis.
Il me semble vraiment que cette affirmation est aussi décoiffante pour celui qui se la prononce que pour un gay qui se déclare aux yeux de son entourage, mais cela fait du bien, cela libère de pleins d’angoisses, et pour un zèbre cela permet de pouvoir enfin user pleinement de ses talents.
Pour les psychologues et spécialistes de la chose, voici quelques uns des traits dans lesquels je me suis reconnu (et vous pourrez peut être confirmer ...) :

  • bébé très précoce au niveau du langage, rapidement attiré par les adultes avec lesquels je dialoguais dans un bon français ;
  • imagination débordante (dessins foisonnant et grouillant) ; mon instit de primaire m'a traité de loufoque (trois année avec elle [frustrante] et trois autres avec [heureusement] mon guide, tuteur, pygmalion) ;
  • ambidextrie, du type droitier contrariant qui a envie d'écrire avec la main gauche et qui bricole avec la droite (suradaptation aux outils pour droitiers) ;
  • oreille absolue dans le rythme et la tonalité, attirance pour tous les instruments de musique (frustration enfantine, comblée à l'age adulte : gimbarde, accordéon, violon, flute, percussions, …) ;
  • facilités plastiques (dessin, modelage, taille et sculpture sur pierre, tressage d'osier) ;
  • sentiment d'incompréhension de la part de mes camarades (ils ne voyaient pas où je voulais en venir et ne ressentaient pas grand chose lorsque je m'extasiais devant un objet de la nature ou une connaissance scolaire) ;
  • réussite scolaire sans efforts, résultats en hausse au fur et à mesure de l'augmentation de difficulté ; refus du facile jusqu'au sabordage (refus d'apprendre par cœur un texte pour une autodictée) ; entrée à Normale Sup par une préparation en autodidacte (pas de prépa, étude à la fac et sur bouquins) ;
  • perfectionnisme (du mal à finir pour faire encore mieux) ;
  • pensées multiples et permanentes (insomnies), foisonnante ;
  • facilité en informatique, passe des heures pour programmer une moulinette qui permet d'éviter des actes répétitifs me faisant perdre quelques minutes (absurde ! Smile) ;
  • désir de transmettre mon savoir (je suis passionné par mon travail de pédagogue, et j'adore faire des conférences sur des sujets synthétiques et dans une approche globale : holisme) ;
  • allergique aux jeux de hasard et aux résultats sportifs;
  • grande naïveté pour toutes les nouveautés qui s'est rapidement transformée en méfiance, prudence, esprit critique exacerbé (capacité aiguë à détecter les arnaques) ;
  • empathie profonde pour l'humain, attirance vers les excentriques, les fous, les originaux (beaucoup de zèbres démolis et beaucoup de personnalités en or) ;
  • réaction épidermique aux méchants et personnalité négatives (je les fuis) ;
  • personnalité d'éternel enfant, hyper-affectif, optimiste, fleur bleue (un amour toujours) ;
  • énergie énorme canalisée par d'innombrables projets menés en parallèle (dont le développement d'un habitat écolo dans un environnement permacole (un terrain de jeu infini pour zèbres de tous poil) ; présidence d'une association locale (Biodiva12) , webmaster de plusieurs sites, ...

Tout cela fait un peu froid dans le dos quand on réalise que ce qui nous définit est finalement très normé, tous les traits du zèbres sont maintenant assez bien connus et le zèbre n'échappe pas à une définition (même complexe et multiple) ; une fois passé se constat, on est quand même fier d'appartenir à un groupe de personnes dont les traits dominants sont la gentillesse, le don de soi, en bref l'humanité dans ce quelle a de meilleure. Je suis heureux de vous retrouver ; maintenant, il ne me reste plus qu'à créer un groupe sur l'Aveyron ...

PERMACULTURE

Pourquoi parler de permaculture dans ce forum ? Tout simplement parce que c'est le cadre idéal d'épanouissement des zèbres. La permaculture est encore en train d'évoluer mais se définit comme un cadre de pensée (une philosophie) holistique (globale) visant à concevoir (designer) et réaliser son environnement de manière durable.
La permaculture a démarré en parallèle dans le jardin ou la ferme de différents zèbres dont les plus récents et connus sont Masanobu Fukuoka (auteur de « La révolution d'un bri de paille ») et Bill Mollison, ses premiers développements ont conduits à l'expérimentation réussie de différentes méthodes d'agriculture naturelle, très économiques, productives et enrichissantes pour l'environnement (et le cultivateur) contrairement à l'agriculture traditionnelle (apocalyptique).

Le design en permaculture commence toujours par l'observation attentive d'un endroit dans lequel on va créer une organisation artificielle, dans le but d'optimiser au mieux les ressources locales et surtout de les utiliser, au lieu de faire appel à des ressources (intrants) extérieures. Cela s'applique bien-sûr au systèmes agricoles (rizières en terrasse et canard, agroforesterie) , mais également au systèmes de hameaux, de villages, de villes, de sociétés, d'organisation économiques (systèmes d'échanges locaux, monnaies locales), politiques, etc …
La permaculture c'est l'art(isanat) de faire beaucoup avec peu (un outil servira à de multiples usages), contrairement au système consumériste cherchant à vendre plusieurs outils spécifiques pour n'en faire qu'un usage limité et polluant.
Dans ce contexte, notre société pour progresser sans s'auto-détruire à besoin de zèbres pour réaliser la conception de la société du futur, complexe et durable à la fois, dans laquelle les recyclage et les optimisations sont partout.

Un exemple simple qui touche tout le monde : le chauffage des maisons

Les maisons sont mal isolées, les habitants utilisent plusieurs systèmes énergétiques nobles (électrique et chimique) pour les dégrader irrémédiablement en énergie pauvre (la chaleur). Le futur proche verra (et voit) l'apparition de systèmes de cogénération individuels dans lesquels l'énergie électrique sera produite localement par des minicentrales dont les déperditions calorifiques seront utilisées pour le chauffage en hiver et le séchage des produits alimentaires en période de production (pour les consommer le reste de l'année). La cogénération signifie que les moteurs tourneront pour créer du travail mécanique utile et que la chaleur ne sera qu'un sous produit. Une centrale perd les deux tiers de l'énergie consommée en chaleur, puis encore deux tiers pendant le transport (cables et effet Joules). Couplé à une bonne conception au niveau de l'isolation, les nouvelles maisons produiront plus d'énergie qu'elles n'en consommeront et seront la source d'énergie en réseau nécessaire pour faire tourner toutes nos industries (locales).
Il y en a du boulot pour les zébrillons !

Ben voilà, c'est fini, je vais de ce pas finir la correction du devoir que j'ai donné à mes BTS, et je vais aller ensuite me défouler au jardin en créant de nouvelles buttes, greffer des arbres fruitiers, repiquer des fraises, et me remplir de nature ...

jodenda
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les zèbres

Message par Invité le Mer 3 Avr 2013 - 20:34

bienvenue sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les zèbres

Message par Wise le Mer 3 Avr 2013 - 23:32

Welcome Long hug
dans quelle région es tu ?

(je suis dans le domaine écolo aussi...)

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les zèbres

Message par jodenda le Jeu 4 Avr 2013 - 10:41

Je suis dans le Nord de l'Aveyron (Midi-Pyrénées), le paradis du jardinier expérimentateur.

Pour info, j'enseigne "entre autre", comment fabriquer des OGM (même en TP) et comment on les arrache, on les piétine Laughing

Comment rater son jardin : un livre à lire !

jodenda
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les zèbres

Message par Philippe le Lun 8 Avr 2013 - 2:35

Bienvenue parmi nous ! cheers

Je suis ravi de voir ici un collègue permaculteur. Smile

Comme toi, je pense que c'est une discipline idéale pour les habitué-e-s de ce forum. D'ailleurs selon mes observations la proportion de (sur)doué-e-s dans les formations de perma est significativement supérieure à la moyenne générale.

Tu cites Fukuoka : pour être précis (un de mes travers), il pratiquait ce qu'il a nommé l'agriculture naturelle, et non la permaculture au sens de Mollison & Holmgren. Si j'ai bien compris, ces derniers ignoraient les travaux de Fukuoka à leurs débuts, et ne l'ont rencontré que tardivement. Holmgren par ex. fut bien plus inspiré par Howard T. Odum.

Et la permaculture est une philosophie et méthodologie du design des systèmes organiques, plus qu'une forme d'agriculture. Ainsi on peut l'appliquer à la finance (des permaculteurs australiens ayant monté des organisme de micro-crédit), et à plein d'autres domaines encore - cf. le mouvement des territoires en Transition, au sens de Hopkins.

(Cela dit, l'agriculture naturelle de Fukuoka étant basée sur la philosophie taoïste, on pourrait aussi trouver des applications ailleurs.)

Au plaisir de te croiser à l'occasion.

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: La permaculture pour les zèbres

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum