Vous en pensez quoi ?

Aller en bas

Vous en pensez quoi ?

Message par Clément le Lun 1 Avr 2013 - 5:27

Un article que je viens de trouver, on peut le télécharger gratuitement, dites moi ce que vous en pensez, juste comme ça.

http://www.cairn.info/revue-psychologie-clinique-et-projective-2005-1-page-205.htm
avatar
Clément
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 890
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 31
Localisation : Dunedin, NZ

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Lun 1 Avr 2013 - 6:42

Bon.. pas tout lu mais : moi, je suis une fille et la seconde de la fratrie.. et mon ex, zèbre aussi, était le troisième donc.. on ne s'est pas construits zèbres parce qu'on était garçon et premier né (mon frère aîné d'ailleurs n'était pas zèbre alors qu'il était dans la configuration Garçon-Premier Né et que mon père était défaillant, absent laissant sa place d'homme de la maison à mon frère).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Clément le Mar 2 Avr 2013 - 22:00

Merci, j'avoue que je me dis que les psys neurotypiques sont vraiment prêt à tout pour donner des explication aux choses qu'il ne comprennent pas.

Je suis de ton avis, je te rassure.
avatar
Clément
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 890
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 31
Localisation : Dunedin, NZ

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Mer 3 Avr 2013 - 6:09

Oui, d'accord avec toi.. je crois que ce n'est pas ça qui est à l'origine de la zébritude.. probablement la génétique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Dauphin le Mer 3 Avr 2013 - 8:32

"Toutes les approches statistiques publiées à ce jour sur l'enfant surdoué consultant font état de deux prévalences invariables : son sexe masculin et sa place d'aîné dans la fratrie[2], tout au moins pour sa mère. Ces données s'associent à nos propres observations d'échantillon de thèse[3]."
---------------------------------------------
[ 2] L'abord épidémiologique des enfants surdoués de J. de Ajuriaguerra et D. Marcelli dans leur ouvrage Psychopathologie de l'enfant (1984) en référence aux enquêtes de Terman () (1500 cas) et G. Prat (1979) (141 cas) fait état d'un � pourcentage supérieur de garçons �; et de la � fréquence d'aîné au sein d'une fratrie moyenne �;. De même, l'étude plus récente de L. Roux-Dufort (1982) réunit elle aussi une majorité d'aînés de sexe masculin. Elle commente : � malgré la petitesse de nos chiffres, nous retrouvons ce que nous savons déjà sur les enfants surdoués, c'est-à-dire qu'ils sont plus souvent uniques ou aînés de famille �;

[ 3] Notre échantillon sera composé de 40 enfants et adolescents présentant un QIT supérieur ou égal à 140 à l'Échelle de Weschler, avec une différence intra QI inférieure à 25 points. Merci à Michèle Emmanuelli et Teresa Rebelo pour leur contribution à la constitution de cet échantillon.

---------------------------------------------

Pas allée + loin, ou presque (diagonale.......du fou????!!!!!!!!): Elle mixe différents écarts-type, limite d'emblée ses sources, sans pour autant tempérer ses propos... affraid
-statistiques: on leur fait dire ce que l'on veut...
-enfant surdoué consultant: qui consulte qd tout va bien? Encore + les psy, c'est de notoriété publique!!!
-1925: C'est sûr à cette époque, l'éducation (surtout) des filles était un objectif prioritaire!!!
-malgré la petitesse de nos chiffres= comment faire d'un cas (et là, j'me trouve trèèèèèèèèèèèèèèèèès sympa avec la madame, vu ce que je viens de lire!) une généralité
-QIT supérieur ou égal à 140 : donc HQI, THQI, et peut-être même des "bourgeois hyperstimulés parentalement" (vu son échantillonnage) mais pas Z...!
-différence intra QI inférieure à 25 points: soit presque 2 écarts-type... Shocked ça vous rappelle rappelle qqch @ vous??????????

Pour vous faire part d'autres de ses termes:
"L’hypothèse qui sous-tend notre démarche est la suivante. Nous postulons que l’enfant ou l’adolescent qualifié de surdoué surinvestit le raisonnement logique et le savoir dans le but inconscient de colmater une dépression infantile." (Le surinvestissement de la pensée chez l’enfant surdoué : trois études de cas) Si si, c'est écrit!!! Elle l'a fait!!!!!!!!!!!!

Et mes 4 Z, sont quoi alors??? Hors Normes?????.........Euh, ben oui, par définition! lol!
ahhhhhhhh, non je sais: j'ai eu un Alzheimer itératif qui a fait que j'ai oublié que j'avais déjà un enfant; j'ai donc eu 3x un fils unique.......puis transmutation pour devenir la mère d'une zébrette (Lorsque l’enfant surdoué est une fille. Spécificités du féminin à la lueur du bilan psychologique)

Mais non voyons, j'ai pas besoin de me calmer, j'ai besoin que les autres arrêtent de m'énerver clown Suspect afro Exclamation

Amour
Dauphin
Amour
avatar
Dauphin
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 43
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Clément le Mer 3 Avr 2013 - 11:18

+1 dauphin (pas du flood)
avatar
Clément
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 890
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 31
Localisation : Dunedin, NZ

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Mer 3 Avr 2013 - 19:11

Dauphin a écrit:Mais non voyons, j'ai pas besoin de me calmer, j'ai besoin que les autres arrêtent de m'énerver clown

Une sucette Dauphin ? tu vas voir, ça va mieux après ... lol!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Dauphin le Jeu 4 Avr 2013 - 12:07

Mary Poppins a écrit:Une sucette Dauphin ? tu vas voir, ça va mieux après ... lol!



De la tendressssssssssssssssssssssssssse.......................................
.............mais pour ça , va falloir "prévoir un délai, comme pour tout bon miracle"................

Amour
Dauphin
Amour
avatar
Dauphin
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 43
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Jeu 4 Avr 2013 - 18:51

Salut à tous,

Merci Clément, pour l'article.

Je l'ai lu et je trouve qu'il y a des éléments interessants. Je pense comme le nom de l'article le mentionne que cela reste une question.
Il faut faire attention avec ce genre de lectures je vous rejoins sur ce point. Mais j'ai quand même lu jusqu'au bout pour essayer de me faire une idée, en gardant à l'esprit cela reste de la recherche.
Il y a certains point, notamment la lecture de l'investissement de la mère de façon libidinal avec l'enfant très interessant sur le dévellopement du Moi de l'enfant. De la même façon, le passage sur l'hyper intellectualisation mis en lien avec l'investissement maternel est pertinent.
Le risque c'est de croire que cela est une raison d'être de la surréficience de l'enfant. Ou de justifié la surréficience de cette façon et d'en faire une généralité.
Or je ne pense pas que se soit le cas. Je me questionne sur le parti pris de l'auteur. Mais je ne pense pas qu'il y ait une réelle affirmation de sa part.
En fait ça me questionne aussi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Ven 5 Avr 2013 - 14:54

Lanoushka, je ne pense pas non plus...

Bon alors moi j'ai tout lu aussi, les 11 pages. J'espérais vraiment que la conclusion casserait l’idée de base, mais non.
Donc en gros ca dit que l’effet surdoué viendrait de la mère qui aimerait trop l’enfant et évincerait le père (dont le rôle est de séparer l’enfant et la mère).
Vu que les mères préfèrent leur garçons et les ainés, le raccourci est que les surdoués seraient des garçons et des ainés.
Franchement ca m’a fait bondir tout ca. Déjà ca signifierait que la douance dépend de l’éducation. Ce ne serait pas acquis à la naissance. Or je suis persuadée que mes enfants étaient déjà des bébés différents et « hors norme ».
Ensuite c’est très culpabilisant pour les mères. Ou au contraire, on pourrait se dire « si je l’aime très fort, si je le materne beaucoup, mon enfant sera un génie ».
Je suis surdouée de parents surdoués et avec des enfants surdoués. Déjà je n’estime pas avoir été trop aimé. Je suis la 2ème fille d’une fratrie de 3. Et ma mère était plutôt soumise, pas du tout castratrice.
Et je n’estime pas non plus être cette mère là…….

L’étude datant de 2005, on peut espérer qu’elle ait été « classée ».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Ven 5 Avr 2013 - 15:28

Salut Manoushka
C'est marrant j'étais juste en train de repenser à l'arcticle quand tu as publié ce meesage... Bref.
Evidemment, la question de l'inné et de l'acquis est soulevée et loin je crois d'être réglée...
Je pense que mes parents sont eux aussi zébrés, je suis la seule de la famille à avoir passée de tests, une fois adulte de mon propre chef. Mais je reconnais aussi bien en ma mère et en mon père des caractéristiques rayées. Mais ce n'est pas le sujet.
Pour revenir à l'article, je ne crois pas que l'auteure affirme que la suréfficience chez ces jeunes garçon provient du fait d'une surprotection libidinal de la mère + père absent ou effacé.
Je crois qu'elle pose la question : chez un jeune garçon surréficient, l'ajout des certains facteurs d'éducation ( mère très présente, père peu présent) peut ammener certains troubles pathologique de la personnalité. Ne l'entendez vous pas ainsi?

De plus je trouve limité son champ de recherche.
Je suis cadette d'une fraterie de soeur, et je me suis sentie parfois quelques fois très proches des témoignages, déscriptions, caractèristiques ( nattomment Romain Gary). Mais aussi lorsqu'elle parle d'une soif jamais étanchéifier, à cause d'une trop grande protection maternelle. Je suis une femme et je ressens ce phénomène dans ma vie affective pour, je crois, les mêmes raisons. C'est un peu réducteur d'observer uniquement le rapport mère fils. Les choses sont je crois plus compliquées encore!

Et quand elle parle du génie masculin ( en soulignant au passage que cela justifierait qu'il y ait plus de génie masculin que féminin!!! Oulàlàlà on oublie de prendre en compte beaucoup de facteur, là, non?), je trouve interessant une lecture toutefois : Une surprotection maternelle, parfois inscesteuse, l'absence de père, favoriserai un esprit fertile et créatif. Je me pose des question.

Il semble qu'elle analyse certains faits et mécanismes psycho avec beaucoup de pertinence, mais elle tente de cloisonner ses raisonnements. Ca me fait l'effet d'une matière trop dense qu'on tenterai de mettre dans un petit bocale avec un entonoir totalement inaproprié... (Je parle chinois là?)

Le phénmène de sureff est nouveau pour moi, bien sûre il y a la question de l'inné et de l'acquis. Naît on surref? Est ce que certains critères éducatifs (mal traitance ou bientraitance) permettent de dévollepper un fonctionnement "suréfficient"? en lien avec le dévelloppent de certaines pathologies?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum