Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Nanana le Jeu 1 Mar 2012 - 14:47

Le pire qui puisse arriver c'est la mort. En se coupant de ses émotions à cause du sens fallacieux qu'on leur donne, on se rapproche de la mort en espérant s'en éloigner. Le vide c'est pareil, on croit que c'est lui qu'on va trouver alors que c'est la plénitude qui se trouve derrière la déconstruction/reconstruction du sens. Faut juste cesser d'avoir peur d'avoir peur. Very Happy

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par paela le Jeu 1 Mar 2012 - 15:02

On ne se coupe pas des émotions en leur donnant un sens, si? Je n'en appelle pas à une argumentation hyper cohérente, mais simplement par expérience, les émotions ne partent pas quand on leur donne un sens, et ne se transforment pas en douces quand on le leur enlève.
Elle perdurent, meme si par phases différentes.

Tu parles de plénitude, je me souviens de solitude, de tristesse, de vide. La déconstruction du sens, la reconstruction du sens n'ont pas pour moi autant d'efficacité que ça.
On peut procéder à la purge la plus brutale, automatique ou poursuivie rationnellement, et se retrouver devant des portes fermées.

Qu'est-ce qu'on fait ensuite?

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Nanana le Jeu 1 Mar 2012 - 15:13

On se coupe de ses émotions quand on a peur de souffrir et d'éprouver colère, peur, tristesse. Mais l'origine de ces émotions remonte la plupart du temps à des représentations fausses de soi et du monde. La déconstruction du sens permet de décider du sens qu'on attribue à ce qu'on ressent et d'entrer en phase d'accord entre soi et soi (ses valeurs, ses représentations (choisies et considérées pour ce qu'elles sont, ni plus ni moins), ses émotions, ses ressentis...)

Le simple fait de permettre à ses émotions de s'exprimer les rend plus douces, oui, parce qu'elle ne représentent plus un danger en tant que telles. Et les portes ne sont fermées que si tu considères que le monde est arrêté une fois pour toute. Si tu conçois qu'il est mouvant, multiple et irréductible, il n'y a plus que des portes ouvertes et des choix à faire.

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Invité le Jeu 1 Mar 2012 - 15:15

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 22:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Nanana le Jeu 1 Mar 2012 - 15:17

"jugale" scratch

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Invité le Jeu 1 Mar 2012 - 15:26

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 22:12, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Nanana le Jeu 1 Mar 2012 - 15:31

c'est donc une métaphore christique? What a Face

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Invité le Jeu 1 Mar 2012 - 15:37

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 22:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par paela le Jeu 1 Mar 2012 - 15:42

@Nat: Je trouve la formulation "peur de" trop utilisée ici. La peur est une émotion très facile à distinguer des autres, avec des signatures mentales et physiques bien marquées.
Il est vraiment hyper rare d'avoir peur d'éprouver de la colère, de la peur, de la tristesse et de la souffrance; de plus ça ne serait pas se couper de ces émotions mais en rajouter une qu'on ressentirait avant (quand on a peur, on a peur).

La déconstruction du sens dont tu parles s'apparente à une recherche de mécanismes psychologiques.
Je suis d'accord sur la nécessité de trouver une interprétation qui résonne bien avec nous.
C'est à ce niveau que je constate que trouver un autre sens ne suffit pas.
Il faudrait alors soit abandonner l'idée de sens (reculer), soit faire un travail supplémentaire; et ce en fonction des situations bien sur.
Je ne sais plus qui parlait "d'intégrer", pour moi c'est ça l'idée.

Encore une fois, l'idée des portes fermées est une transcription de l'expérience. Mettons qu'on se retrouve réellement face à des portes fermées, en plein désarroi, sans espoir car en dévalorisation de toute notre personne. Meme si on se dit que les choses changent, le monde bouge, combien de secondes cette pensée va-t-elle tenir face au reste.

C'est simple: il n'est pas extremement difficile de faire la première démarche, de constater que le sens donné est une illusion, parfois grossière. Trouver un autre sens relève déjà considérablement le niveau. S'il suffisait alors d'une petite réflexion pour trouver des portes ouvertes quand on les voit fermées, les gens iraient bien mieux, bien plus vite!

Mais je suis d'accord sur le fond et sur le fait que tout effort engagé dans cette direction est déjà bon à prendre.

D'ailleurs Loic, les mots c'est déjà ça!



paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Nanana le Jeu 1 Mar 2012 - 16:03

S'il suffisait alors d'une petite réflexion pour trouver des portes ouvertes quand on les voit fermées, les gens iraient bien mieux, bien plus vite!

Mais personne n'a dit ni que c'était simple, ni que c'était facile. Simplement, que c'est possible. Etant donné le nombre de personnes qui cherchent sur ce forum, je peux transmettre que l'intégration n'est pas une chimère, mais si j'ai tjs été intègre, je n'ai pas toujours été intégrée, je te rassure Wink

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Nanana le Ven 2 Mar 2012 - 12:21

Suis quand même très étonnée de lire ça :

paela a écrit:Il est vraiment hyper rare d'avoir peur d'éprouver de la colère, de la peur, de la tristesse et de la souffrance; de plus ça ne serait pas se couper de ces émotions

Tu peux m'expliquer si vraiment, tu ne trouves pas ici 99% de personnes qui ont peur de leurs émotions et en souffrent au point de s'en couper?

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par paela le Ven 2 Mar 2012 - 13:38

Bon je reprends ça:
paela a écrit: La peur est une émotion très facile à distinguer des autres, avec des signatures mentales et physiques bien marquées.
Il est vraiment hyper rare d'avoir peur d'éprouver de la colère, de la peur, de la tristesse et de la souffrance; de plus ça ne serait pas se couper de ces émotions mais en rajouter une qu'on ressentirait avant (quand on a peur, on a peur).
Des gens qui ont peur, c'est à dire qui sont dans un état de peur, d'éprouver des émotions, non (pas 99%).

Avoir peur au lieu de se mettre en colère par exemple c'est se couper de la colère, mais pas de l'émotion de peur; et ça n'arrive pas souvent.

Dans ma façon de penser, la peur comme le reste sont déjà des expressions, ce qui permettrait de se couper des émotions serait un déni, pas une peur. C'est pinailler sur les mots, mais comme ce n'est ni une émotion de peur ni une réaction à une situation de danger réel, je vois pas trop l'utilité d'utiliser le mot "peur".

En pratique, je crois qu'avoir réellement peur d'une émotion à venir permettra rarement de l'inhiber. La peur est déjà une émotion forte et proche du corps, quand on la ressent on est pret à ressentir les autres et on a moins de chances de tomber dans le déni. (tout cela fait référence à la PRI qui est ma matière à penser en ce qui concerne la psychologie, ce qui fait beaucoup!)

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Zébu le Ven 2 Mar 2012 - 14:26

Dans l'expression "la peur de se mettre en colère", la peur dont il est question est largement inconsciente et ne laisse donc pas beaucoup de trace visible... heureusement d'ailleurs, c'est le principe même des mécanismes de défense.

Peut-on donc ressentir "la peur d'être en colère", consciemment ? Je n'en suis pas certain.

Si la colère est insoutenable alors l'émotion sera soit refoulée, soit nié ou encore projetée par exemple. Ces mécanismes sont complètement inconscients. Cela aura pour conséquence une pointe d'angoisse (refoulement) ou un sentiment de vide intérieur, un blanc (déni), la peur de l'autre (projection).
Dans le cas de projection il y a effectivement peur de la colère, mais elle n'est pas reconnue comme venant de soi.
Si la défense échoue, il y aura risque d'émergence dans la conscience, avec une possibilité de débordement des capacités de représentation symbolique et donc éventuellement un passage à l'acte (par exemple, frapper l'autre).
Dans ce cas là, éprouve-t-on encore la peur de la colère ? Je ne crois pas, la peur et la colère sont dans ce cas dissociés et laissent place à l'acte et à un sentiment de culpabilité qui survient à postériori .

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Invité le Ven 2 Mar 2012 - 14:30

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 22:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par paela le Ven 2 Mar 2012 - 14:43

@Zébu:La peur qu'on ne ressent pas et qui ne se traduit pas par une symptomatique biophysique de peur, je n'appelle pas ça la peur.

Quelle utilité de se dire qu'on a peur quand c'est autre chose? Faire des diagnostics comme ça laisse une sensation étrange de "mouais..."

De meme, dire qu'une colère est insoutenable est contradictoire (à moins que ce soit le corps qui craque!).
A partir du moment où on ressent la colère, il y a peu de chance qu'elle augmente en intensité jusqu'à etre censurée par mesure de sécurité par l'inconscient.
Et si on ne la ressent pas, comment peut-on dire qu'elle est là, insoutenable, mais refoulée ou déplacée? Jusqu'à dire que le sentiment de vide, la peur sont en fait véritablement de la colère.

La colère serait un sentiment "pur" et juste, tandis que la peur serait un sentiment de seconde zone? ^^

@Loic: C'est bete mais le seul truc qui me dérange vraiment c'est le mot "peur", quand on n'a pas "peur"!
Dites peur si vous voulez, mais il faut etre vigilant quant à la signification que prend ce mot dans ce le cas de peur inconsciente.

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Nanana le Ven 2 Mar 2012 - 14:46

http://www.cnrtl.fr/definition/Peur

La prise de conscience ne suffit pas mais c'est une étape essentielle. Après il faut surtout pouvoir accéder aux émotions liées à son enfance pour les relier à sa propre histoire, et cesser de vivre le réel comme un reflet déformant de ce qu'on a vécu, qui mène au déni de l'autre...

@paela : c'est quoi la PRI? Je ne trouve rien là-dessus... Et y a un truc qui m'échappe dans ton discours.

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Invité le Ven 2 Mar 2012 - 15:33

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 22:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Nanana le Ven 2 Mar 2012 - 15:57

un "ailleurs" par rapport à la conscientisation

Oui, ça c'est difficile à expliquer, pour moi c'est se déconnecter de son cerveau gauche pour laisser le droit s'imprégner à tout va Very Happy

Nanana
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1979
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 47
Localisation : bxl, ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par paela le Ven 2 Mar 2012 - 16:19

I do not understand bounce

J'avoue que si la définition m'avait donné tort, j'aurais pu ravaler mon discours obsessionnel sur la peur, mais là tout ce que je vois, c'est la confirmation ultime de ma pertinence absolue!

peur différente de fuite, de déni, berf, tournons cette page pas forcément hyper centrale.

Remarquez qu'on a beau débattre sans relache, on est globalement du meme avis sur à peu près tout Smile


----------> La PRI pour les nuls <----------

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Zébu le Ven 2 Mar 2012 - 16:23

@Paela:
En effet, je fais une différence entre la peur et les autres émotions (mais de là à dire que c'est "pur", c'est un peu exagéré). La peur est plus liée à une prise de conscience, à une représentation et s'articule au niveau de la censure.
La définition postée par Nat va en ce sens il me semble.

Mais je pense qu'il y a un problème avec la définition même du mot "émotion".

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Invité le Ven 2 Mar 2012 - 16:33

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 22:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Fata Morgana le Ven 2 Mar 2012 - 16:44

Je sais pas... Ce que décrit Proso comme la sanction inévitable d'un refus d'acceptation, je le vois comme un ensemble d'écueils normaux et incontournables pour celui qui "veut changer le monde". Les faits sont là: il a besoin de l'être; sur un point précis: sa violence endémique, qu'elle soit économique, écologique, politique, religieuse ou militaire. Ça coûte de recevoir en pleine poire ce cynisme là, mais à chaque grain semé, un goût de victoire. Il faut donc surfer entre ces écueils et ne pas se RÉSIGNER. Ce n'est pas que pour nous, nous sommes un certain nombre à avoir des enfants, et dans ces conditions il y a des perspectives qui changent. J'essaye de changer les choses par "capillarité".

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Invité le Ven 2 Mar 2012 - 16:51

.


Dernière édition par Loic le Jeu 6 Déc 2012 - 22:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par paela le Ven 2 Mar 2012 - 16:52

@Zébu:Je reviens une page en arrière:

une partie de la définition du site de Nat:
État affectif plus ou moins durable, pouvant débuter par un choc émotif, fait d'appréhension (pouvant aller jusqu'à l'angoisse) et de trouble (pouvant se manifester physiquement par la pâleur, le tremblement, la paralysie, une activité désordonnée notamment), qui accompagne la prise de conscience ou la représentation d'une menace ou d'un danger réel ou imaginaire.
Ils insistent sur l'aspect effectif de la peur: "état affectif", "choc émotif", déscription physique.
Il est lié à une prise de conscience (ou pas selon moi) mais n'est pas lui meme une prise de conscience.
Ce n'est pas parce qu'on dit que la peur intervient lors d'une prise de conscience, que tout ce qui intervient lors d'une prise de conscience est la peur.

Ce qui compte réellement est de savoir si c'est la peur qui dicte notre comportement face aux émotions.
Et ce qui me gène dans la réponse affirmative c'est qu'elle débouche sur des diagnostics confus (donc difficile d'appliquer une méthode à partir d'eux). Tout d'abord, cela place la peur comme un comportement humain fondamental, pourquoi pas on peut dire...
L'inconscient, sachant qu'une situation est dangereuse psychiquement, prendrait peur, ayant peur de cette peur, il utiliserait des mécanismes pour la transformer en d'autres émotions ou la supprimer? Pourquoi n'aurait-il pas simplement peur alors?
Et la fameuse situation dangereuse psychiquement: exprimer une émotion??? C'est que l'inconscient réfléchirait en effet pour nous, mais très mal!

On parle bien de la peur des émotions, sinon c'est une autre histoire.

Sinon Zébu, tu ne penses pas qu'une émotion se décrit empiriquement? Ca pourrait expliquer le désaccord.

@Loic: Ca te dérangerait de m'en parler un peu en MP? Je prends très peu de temps pour lire cette année, et je préfère privilégier un peu la littérature après plusieurs années consacrées aux lectures "pour s'informer".
Oui l'autonomie est à privilégier, l'approche PRI me séduit par sa pertinence et jusqu'à maintenant j'ai préféré ne pas aller trop loin dans une démarche qui la contredirait.

Et je suis d'accord avec Fata Morgana, de toute façon une personne lucide et "libérée" doit etre active plutot que résignée Smile

paela
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2197
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 23
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Fata Morgana le Ven 2 Mar 2012 - 16:58

j'ai lu tout le fil
Pas moi, je me suis cantonné au billet de lancement. Embarassed

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Misanthropie, cynisme, désabusement, dédain : avoir « mal aux autres » et aller au-delà.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum