Paralysie du sommeil

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par DarkAurore le Jeu 4 Juil 2013 - 1:16

je confirme, apres ca tu peux pas te rendormir... je me souviens que j'en avais les larmes aux yeux et j'étais obligée de garder la lumière allumée après quelques temps pour me calmer. oué c'est ça pour "le truc maléfique", c'est vraiment chelou oui. mary du coup toi ca t'ait arrivé récemment ou pareil c'était durant la période ado?
pour moi c'était différent des "terreurs nocturnes" quand meme, dans le cas de paralysie du sommeil tu peux pas bouger, mais je crois que tu peux moitié ouvrir les yeux et donc voir cette sorte de réalité déformée. bon en tout cas dans mon expérience a moi c'était le cas. par contre dans le cas de cette sensation de présence qui nous "touche" etc, je ne me souviens pas avoir ouvert les yeux, mais peut être que c'est juste que j'étais + proche de la phase reve. après c'est qu'un détail, et en fait mes souvenirs sont hyper vagues. et il est tard et a ce rythme la je vais me mettre a flipper lol heureusement que j'ai mon chien Very Happy bref ^^

DarkAurore
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 01/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Invité le Jeu 4 Juil 2013 - 1:24

DarkAurore a écrit:sinon ça m'arrive encore assez souvent de me réveiller, me croire réveillée et faire quelque chose alors qu'en fait, non, je suis encore endormie. c'est un peu déconcertant car quand on se réveille pour de vrai on est un peu perdu !
Ça ça m'arrive aussi, et ça se met en boucle. Je dors, je me crois réveillée, j'agis, et là je me réveille dans mon lit. Alors je me relève, je recommence, et en fait je dormais encore. Ça peut le faire 5-6 fois de suite... et dans ces moments là le rêve semble incroyablement réel, j'observe chaque détail du décor pour être certaine d'être réveillée, mais après je me rends compte que je dormais encore. Pourtant en temps normal, il me suffit de me dire que je rêve pour me réveiller.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Invité le Jeu 4 Juil 2013 - 19:37

DarkAurore a écrit: mary du coup toi ca t'ait arrivé récemment ou pareil c'était durant la période ado?

Pas ado non, ça m'est arrivé deux fois, en 1997 et en 2008. Je ne mets pas en doute la théorie de paralysie du sommeil mais pour le moment... je la mets en doute me concernant lol! (mes souvenirs sont très précis, ce que j'ai vécu n'était pas de l'ordre du rêve pour moi mais ça n'engage que moi).


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par DarkAurore le Ven 5 Juil 2013 - 8:21

@silent : oué ça m'arrive pas autant mais jvois tout à fait oui c'est clair c'est déstabilisant. quand on est "vraiment" réveillé, c'est vrai qu'on le sait, on se rend compte de l'illusion d'avant mais sur le coup quand on les vit c'est parfois difficile de savoir oui. comme tu dis bien observer, noter les incohérences, et peut etre (quand on peut bouger dans son rêve) essayer de faire + attention à nos sensations, se pincer, c'est tout con, mais ça peut ptet marcher quand on a un doute. enfin encore faut il l'avoir ce doute ^^

@mary : ok oué jcomprend c vrai qu'en + y'a pas mal de théories / explications et les vécus, même s'ils se ressemblent un peu parfois, sont différents.

bon, même si n'importe qui qui s'intéresse au sujet et fait une recherche google tombera dessus, je rajoute un lien vers un article de wikipedia relativement intéressant :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Incube

intéressant à mon avis historiquement parlant, le fait que ce "folklore" soit présent dans de si nombreuses cultures et périodes historiques, la bible, le coran, même si y'a des p'tites différences à chaque fois, bref, c'est définitivement un phénomène beaucoup + connu qu'on pense !

à une autre époque on aurait fini au bûcher lol! 
(ceci dit c'est pas bien drôle, ça me fait de la peine quand même toutes ces personnes sans doute innocentes qui ont été tuées à cause de superstitions et mensonges :/)

et puis bon y'a évidemment aussi :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paralysies_du_sommeil
et
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypnagogie

bon sinon jsuis contente, cette nuit, j'ai pu reproduire l'expérience !
en toute conscience du coup c'est cool. sauf que j'ai déjà quasi tout oublié, quelle mémoire de merde, enfin bon...

alors déjà le contexte, bah en fait jsuis un peu beaucoup stressée ces temps ci enfin plutôt perturbée, rien de grave, je suis juste face à un dilemme professionnellement parlant. J'ai déjà un boulot mais j'ai passé un entretien récemment, ce qui déjà avait généré fatigue et stress car j'avais fait de mon mieux pour "réviser" pour les tests les jours avant. Tests que je n'ai d'ailleurs pas si bien réussi malgré tout, mais on m'a quand même fait une offre très rapidement. J'avais pas prévu que ça aille si vite et pour une fois j'avais décidé de ne pas trop me prendre la tête avant tant que j'avais pas eu de réponse positive, du coup jsuis chamboulée, je pèse les pours et les contres, je sais plus quoi faire, jme sens coupable voire limite traitresse, je sais pas du tout comment jvais annoncer ça à mon boss et j'ai peur qu'il soit déçu, de les foutre un peu dans la merde même si bon personne n'est irremplaçable, et puis c'est dans ces moments là qu'on sait plus trop pourquoi on voulait partir à la base, j'ai un certain confort dans ma boite que je ne retrouverais pas forcément, bref je m'égare, désolée pour le HS. Mais en gros, voilà, déjà critère 1 : je suis un peu + anxieuse qu'en temps normal et chamboulée.

j'étais fatiguée également, léger manque de sommeil, je me suis couchée + tôt que d'hab et là bam, un mini cauchemar, pas bien grave dans le sens où il m'a pas fait si peur (juste un mec chelou là, qui tout d'un coup a pris une machette et j'ai pas eu le temps de choisir ma stratégie dans mon rêve, soit faut que j'arrive à pas avoir peur et passer en mode offensif combat mais bon faudrait que mon inconscient soit sympa et me permette d'avoir une arme aussi pour me défendre lol, soit faut que j'arrive à retourner la situation en le faisant devenir gentil, genre comme un bisounours qui envoie des coeurs, et comme ça hop, plus de danger, il devient gentil et mon rêve redevient cool. dans les 2 cas faut être hyper sûr de soi et pas avoir de peurs, c'est chaud dans les cauchemars. là jme suis dit, putain il va me tuer ce con, jfais quoi, j'ai rien pour me défendre, est ce que j'ai le temps de me barrer en courant, et j'ai préféré me réveiller avant qu'il s'approche de trop ^^.)

bref il était que 2h30, et j'étais complètement réveillée à cause de ces conneries. (enfin, le cauchemar quoi)
du coup j'ai trainé sur internet et bouquiné un peu divers trucs et notamment j'ai lu l'article sur les incubes. d'ailleurs sur le coup ça m'a fait peur en voyant les peintures, et au final, bah en regardant de près ça fait pas si peur.
et puis moi j'ai jamais vécu ça comme sur les images. j'ai jamais vu de p'tit démon ouf. ^^ (enfin, vu en vrai je veux dire, je compte pas mes occasionnelles visions imagées 2d quand jai les yeux fermés ou jsuis ds le noir)

donc j'ai décidé de me rendormir un peu vers 6h histoire de pas être trop crevée au taf quand même.
je me souviens plus si j'ai rêvé avant, mais en gros ça s'est passé sur 1/2h quoi, donc plutôt période "endormissement".
alors, sensation plutôt agréable au départ qu'on touche mon corps (bon j'avoue jsuis ptet un peu en manque, le célibat c'est pas toujours cool -_-) donc en gros je me laisse faire, ça va un peu + loin mais en gros ça me dérange pas jusqu'à ce que ça prenne une tournure + inquiétante et que je sois un peu secouée, ça j'ai moins aimé. je précise que c'est un truc invisible pour moi, y'a rien de "matériel" mais jsais pas comment expliquer ça, je suppose que c'est un peu de l'ordre du fantasme mais avec des sensations très proches du réel. et le fantasme qui tourne mal quoi. donc, là j'avoue je sais plus trop ce qui s'est passé, ce que j'ai vu, mais en tout cas clairement j'étais bien en phase de paralysie du sommeil je pouvais pas bouger, a un moment j'ai essayé de bouger les mains, légèrement, et j'ai cru que je l'avais fait mais quand je me suis réveillée pour de vrai je me suis rendue compte que j'avais pas bougé du tout, enfin, ça arrive de temps en temps ça. j'ai arrêté le truc et j'ai pas eu peur et j'ai essayé d'accueillir le truc en me montrant bienveillante.
en fait j'ai lu Nausicaa y'a pas longtemps, c'est un manga, et à un moment la petite fille fait face à des esprits monstres et elle a une façon de les voir assez surprenante, déjà elle a pas peur, elle est pas horrifiée par l'aspect de ces trucs, et elle ouvre son coeur. alors, étant pleinement consciente de ce que j'étais en train de vivre (ça aide) j'ai essayé de projeter un peu cette attitude de Nausicaa, que je prend donc un peu pour modèle, non seulement de façon à surmonter ma peur, quoique j'étais pas bien effrayée cette fois, mais d'aller + loin et peut être établir un contact quoi. je suis incapable de décrire le truc, j'ai oublié. tout ce que je sais c'est que je pense qu'il changeait de forme, et je me souviens pas d'un aspect hideux, monstre, démon tout ça. ni d'un aspect joli. bref, donc encore une preuve que ce serait notre cerveau qui modéliserait ce truc.
mais contact y'a pas eu enfin je pense pas, tout ce que j'ai fait au final c'est montrer que je n'avais pas peur, fait de mon mieux pour ressentir de la bienveillance et j'ai essayé de lui tendre les mains (qui n'ont pas bougé en vrai au final) il était genre à 2m de moi donc pas si proche en fait. et puis ça s'est passé vite, et quand j'ai pu vraiment me réveiller et récupérer l'usage de mon corps, j'ai eu une p'tit phase aussi où j'ai eu mes "visions imagées", qui a p'tet duré 20 secondes à tout casser donc vraiment très rapide mais couleurs très vives et malheureusement des trucs un peu difformes et moches et à la limite de faire peur, j'ai essayé de controler un peu du coup pour voir des trucs + jolis mais ça a pas trop marché, ah oui et juste avant j'ai vu un homme genre dans un parc mais bon, il s'est rien passé quoi, enfin bref, j'essaye pourtant de me concentrer pour bien observer tout mais j'ai vraiment du mal à me rappeler après coup...

fin bref du coup jme suis pas recouchée et j'ai mis du temps à écrire ce pavé et jdois me préparer pour le taf donc j'arrête mon long récit lol Very Happy

DarkAurore
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 33
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Chuck Tulita puu le Sam 6 Juil 2013 - 11:27

La dernière fois, je me suis réveillé sur le côté, j'ai ouvert les yeux et là un croco m'observait de côté, j'avais l'impression d'avoir pire que la mort en face de moi, j'étais totalement terrifié (ce qui n'est pas mon genre dans la réalité lol) je n'arrivais plus à bouger mes bras ni à respirer, j'ai eu un mal fou à me mettre sur le dos et c'est passé en quelques secondes. Après coup j'ai pensé aux dieux égyptiens.. et comment ils ont puent être partiellement inventés.
avatar
Chuck Tulita puu
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2011
Age : 26
Localisation : Nantes - Montaigu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par DarkAurore le Sam 6 Juil 2013 - 12:02

ah c'est marrant ça un crocodile, enfin jveux dire, c'est moins courant... du coup c’était genre un homme/dieu avec une tete de crocodile? ou un vrai croco se tenant debout? ca symbolise quelque chose pour toi ?
en tout cas c'est pas bete, la plupart des dieux ont ptet été inventés a partir des peurs nocturnes et justement de ces phénomenes la oui.

DarkAurore
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 65
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 33
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par nini le Jeu 11 Juil 2013 - 11:59

Bonjour,

J'ai moi aussi vécu ces paralysies hypnopompiques (à la sortie du sommeil/ il y a aussi les paralysies hypnagogiques qui ont lieu juste avant de s'endormir) lors d'une période très stressante et de très mauvais sommeil.
La première fois, c'était extrêmement angoissant, j'avais l'impression que quelqu'un errait dans ma chambre, une ombre noire mais impossible à voir. Étrangement (étrangement parce que je ne me souviens plus comment j'ai fait), j'ai réussi à me rassurer et à me dire que non, il n'y avait que moi dans la chambre et que je "rêvais" encore. J'ai eu aussi très peur que des extraterrestres arrivent... hum.
Les fois suivantes, il n'y avait plus rien d'angoissant, plus d'ombre noire, plus rien de suspect. Je voyais juste ma chambre, parfois j'étais convaincu de me lever et de marcher, puis il fallait recommencer et recommencer. Ça semblait durer très longtemps.
En me renseignant un peu, j'ai compris que c'était mon esprit qui était réveillé mais pas mon corps; les yeux ne sont pas "paralysés", on voit donc bien sa chambre même si l'impression demeure étrange. Oui, un peu comme si l'âme était prête à habiter le corps mais que celui-ci a un train de retard.

En parlant des êtres qui peuvent nous tourner autour, voire plus, on les appelle Incube quand c'est une femme qui rêve et Succube quand c'est un homme! On les retrouve en gargouilles sur les cathédrales (j'avais trouvé tout ça sur wiki Wink

Enfin, je trouve très important d'expliquer comment on s'en sort! Certes, c'est difficile mais à force d'entraînement, on arrive à tout.
Comme dit plus haut, il faut lâcher prise: au lieu, dans mon cas, de vouloir absolument me lever et me réveiller, je me disais "cool je dors encore, je peux encore dormir", je m'imaginais flottant dans les airs, monter très haut dans le ciel, voyager entre les nuages. Bref, je faisais marcher mon imagination et très vite, je me détendais, je m'endormais à nouveau et magie magie je me réveillais enfin pour de bon.

Sujet passionnant! (surtout quand on n'en souffre plus, c'est mon avis!)
avatar
nini
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 76
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 36
Localisation : Grenoble

http://daphn.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Louvoyant le Mer 7 Aoû 2013 - 22:42

je souffre occasionellement de paralysie du sommeil depuis le debut de mon adolescence! Pas de sensation de présence, quelque fois des petites hallucinations sonores...

Juste un truc si vous ne le saviez pas encore: en paralysie du sommeil, le corps garde ses réflexes de préservation: c'est à dire que si quelqu'un vous touche, la paralysie cesse immediatement :)pratique.
Encore plus pratique: on ne peux plus bouger, mais on peut tousser! Ce qui provoque egalement un éveil immédiat par réflexe. depuis que je sais ça, je ne reste jamais paralysé plus de 5 secondes (le temps d'arriver à tousser^^) alors si ça peut aider
avatar
Louvoyant
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 142
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 27
Localisation : Bayonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Invité le Jeu 8 Aoû 2013 - 3:25

Ca m'est arrivé une fois! Oh mon dieu je ne suis pas folle Smile

Ce jour là était trop... Etrange, j'aimerai le revivre!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Zupiter le Sam 10 Aoû 2013 - 21:42

l'explication à tout ça, c'est le cerveau qui se réveille alors que corps est encore à l'état de sommeil paradoxal, donc on se réveille aux commande d'un corps paralysé, oops.

ça m'est arrivé plusieurs fois et c'est effectivement terrifiant.
sensation d'une présence maléfique, de peser 5 tonnes, ou bien cauchemars emboités, on croit se reveiller dans son lit mais c'est le cauchemar qui continue, on cherche l'interrupteur dans le noir de sa chambre et bien sur on le trouve pas affraid 
avatar
Zupiter
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 345
Date d'inscription : 20/08/2011
Localisation : chez moi, dés que j'aurai retrouvé la route.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Sélène-Nyx le Sam 10 Aoû 2013 - 23:58

Moi, aussi, ça m'est arrivé plusieurs fois. Mais il me semble que c'était à des moments où j'étais un peu "agitée" si on peut dire ...
La dernière fois dont je me souviens très bien (comme si c'était hier), c'était il y a exactement 10 ans: mon époux venait de décéder, et deux de mes sœurs dormaient chez moi. Et le lendemain de l'inhumation, je me suis réveillée en sursaut, car mon chien (un fox terrier) venait de sauter sur mes jambes, alors que je dormais: j'ai essayé de le faire partir, de le chasser de mon lit, et j'ai appelé mes sœurs pour m'aider, car j'étais incapable de bouger, mais aucun son ne sortait de ma bouche ... Pourtant, quelques temps après, j'ai vu une de mes sœurs ouvrir la porte de ma chambre et me regarder bizarrement, puis repartir: j'étais incapable de prononcer un seul mot, puis me suis rendormie. Quand je me suis réveillée à nouveau et levée, quelle ne fut pas ma surprise (et celle de mes sœurs, qui me regardaient comme si j'étais un extra-terrestre). Elles m'ont simplement dit qu'elles étaient venues voir si je dormais, et que j'avais l'air "énervée", les yeux grands ouverts, elles me parlaient et je ne répondais pas. J'ai alors expliqué que le chien n'arrêtait pas de sauter sur mon lit, et qu'il m'avait fait mal aux jambes (j'avais effectivement encore mal). Et là, grosse surprise! Mon chien était chez mon père depuis deux jours (à 80 km de chez moi), il ne pouvait avoir sauté sur mon lit. Mais elles ont ajouté qu'effectivement j'avais l'air très agitée, sans bouger, quand elles sont passées ... Comme elles travaillent toutes les deux dans le milieu médical, elles ont lié cet événement à la prise de Lexomil que je prenais depuis 2, 3 jours.
(Cependant, ce genre de chose m'était déjà arrivé, surtout pendant l'adolescence, et sans lexomil ...)
Alors, cela pourrait-il avoir été occasionné par un gros choc émotionnel, une sorte de stress post-traumatique???
avatar
Sélène-Nyx
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2196
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par procrastinator le Dim 18 Aoû 2013 - 21:36

Ca me fait toujours cet effet lorsque les extra-terrestres s'introduisent de nuit dans ma chambre pour m'enlever.
Je suis chanceux (ou pas), ils m'ont toujours ramené jusqu'à présent.
avatar
procrastinator
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 304
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 54
Localisation : A côté de la vie

http://schgnorpfs.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Yack le Dim 15 Sep 2013 - 23:38

Ce phénomène m'a touché pendant mon adolescence, cela a commencé vers 14 ans et s'est presque interrompu depuis 5 ans, au rythme de 4 ou 5 ans.
Soit je me réveillais en sursaut et j'arrivais à bouger, dans un état d'hyper-attention, ou bien je ne pouvais plus bouger, mais je ne continuais plus à rêver à ce moment là. Sensations de mort imminentes, de chute sans fin, et rêves horribles .... heureusement que cela ne m'arrive plus.

Petit j'hallucinais la nuit en voyant une partie de mes rêves continuer éveillé, comme des images rémanentes. Je souffrais d'une énorme anxiété, et j'étais facilement terrorisé.
r.

avatar
Yack
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 716
Date d'inscription : 14/04/2011
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par shaktigresse le Mar 17 Sep 2013 - 20:40

ça m'arrivait fréquemment dans le passé, de temps en temps maintenant..
Mon conseil (testé)
Du moment que tu sais de quoi il s'agit et qu'il n'y a aucun danger, tu peux lâcher prise et tu t'endors ou plus rigolo, tu transforme l'expérience volontairement de négative en positive, c'est possible !! et tu vis une super expérience en état de conscience modifiée !! c'est géant et je regrette maintenant que ça ne m'arrive plus aussi souvent !!

shaktigresse
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 44
Date d'inscription : 15/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Vie21 le Mer 12 Mar 2014 - 9:24

Et donc vous pensez que ce serait lié au fonctionnement particulier des personnes HP? parce que normalement le paralysie du sommeil touche très peu de personnes, donc je suis étonnée de voir que pas mal de personnes sur ce site en ont fait l'expérience...

Vie21
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 02/03/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Julie83 le Mer 12 Mar 2014 - 12:02

Moi aussi grosse expérience d'hallucinations hypnagogiques quasi-quotidiennes jusqu'à mes 20 ans, quand j'ai lu dans un livre le nom de ce phénomène. Ensuite je n'en ai plus jamais eu ! Je pense que la fréquence était entretenue par la peur que ça arrive, jour après jour.

Par contre pendant l'enfance, je croyais dur comme fer aux fantomes, car j'étais persuadée d'être réveillée pendant ces expériences.

A mon humble avis, aucun rapport avec la zébritude, en tous cas dans ma famille on est nombreux à être HQI et je suis la seule à ma connaissance à en faire...

Julie83
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 47
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Pumpkins le Mar 25 Mar 2014 - 22:57

Zebre et atteint de Paralysie du sommeil. Wink 
avatar
Pumpkins
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 6
Date d'inscription : 25/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Invité le Ven 28 Mar 2014 - 18:26

Je ne m'étais jamais posé la question, mais à vous lire, je pense que ça m'arrive de temps en temps oui... ça ne dure pas longtemps et ça ne m'a jamais stressé plus que ça.
Je ne suis pas sur que ce soit ça, mais à vous lire ça m'en a tout l'air... par contre quand ça m'arrive j'ai une technique pour en sortir vite, sans problème notable.

En fait, je réalise petit à petit (merci JSF et son livre qui sont une base de travail phénoménale pour apprendre à me comprendre vraiment au passage) que quand j'ai un blocage quelconque, j'utilise des images ou des sons pour sortir du problème, ou me "remémore" un geste simple.

Dans ce cas-ci en particulier, quand ça m'arrive (même quand j'étais ado), j'imagine une tour d'ordinateur avec deux lecteurs disquettes. Je retire la disquette du lecteur du haut, et l'insère dans le lecteur du bas, tout bêtement. Et paf, tout va bien.
Je le fais relativement naturellement, sans trop de me poser de question, sans trop stresser... c'est gênant au départ, mais je sais que j'ai juste à changer la disquette de lecteur, alors je ne m'affole pas... par contre je dois dire que je sens physiquement se passer quelque-chose dans ma tête à ce moment là.

Je sais pas si ce qui m'arrive de temps en temps est bien ce que vous décrivez et comment on peut appeler ma technique pour en sortir, si quelqu'un pouvait tester ça sur lui même à la prochaine crise et me dire ce qu'il en pense, ce serait cool.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Ellie le Lun 21 Avr 2014 - 22:57

Cela m'est arrivé à deux reprises, après que l'on m'a prescrit un nouvel anti-dépresseur. C'était affreux. Je ne pouvais pas bouger, je hurlais pour que mon ami vienne près de moi, mais aucun son ne sortait de ma bouche. L'angoisse totale! Je n'ai plus jamais repris un de ces comprimés.

Ellie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 38
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Bleuenn le Dim 14 Juin 2015 - 8:14

Ca m'est arrivé 3 fois.
Une fois, c'était la première nuit dans l'appart de mon frère, j'étais épuisée, je me souviens qu'il faisait froid dans la pièce. D'ordinaire, je suis frileuse mais j'avais la flemme d'aller chercher un pull.
Bref, j'ai entendu une respiration dans le fond de la pièce, je regarde si quelque chose bouge dans le noir, allume la lumière, rien. Je me recouche, j'entends la respiration plus proche, je vois l'ombre grande et maigre d'un homme près de mon lit qui se retrouve sur moi à m'écraser et m'étouffer. J'ai ressenti l'impression d'une pénétration. Finalement, j'ai réussi à me raisonner, la porte est fermée, le studio est minuscule, personne n'a donc pu entrer avec moi! Même si c'est un fantôme, il ne peut pas me faire beaucoup de mal.
J'ai voulu bouger, impossible, j'étais paralysée et là, j'ai dû me dire que ce n'était pas un fantôme qui peut faire ça. J'ai réussi à bouger le bout de mes doigts et de mes orteils puis remonter peu à peu jusqu'à bouger, me lever, allumer la lumière, regarder partout et me rassurer: il n'y a rien.
J'ai gardé la lumière allumée un bon bout de temps en lisant un livre avant de me rendormir avec ma lampe de poche allumée.
Le lendemain au boulot, je suis arrivée plus tôt et j'ai fait des recherches sur internet qui m'ont rassurée.

La deuxième fois, même chose: grande fatigue et pièce froide. Quand la paralysie a commencé, j'ai associé ces sensations à de la paralysie du sommeil et j'ai bougé lentement mes doigts de main et de pied dès que j'ai pu le faire donc ça a été plus rapide et moins angoissant.
avatar
Bleuenn
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 475
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 34
Localisation : Nantes

http://www.zebrascrossing.net/t21892-presentation-bleuenn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Moanie le Ven 19 Juin 2015 - 17:02

Je suis moi aussi une habituée de ce phénomène. Les premières fois une terreur inimaginable, on voit, on sent quelqu’un ou quelque chose qui vous veut du mal et on ne peut rien faire et surtout on ne comprend pas !
Maintenant ça peut m'arriver à l'endormissement comme au réveil. Rien pendant certaines périodes et puis très régulièrement à d'autres. C'est juste qu'à un moment je prends conscience de mon état et je me dis "il faut que j'arrive à me réveiller". Ce qui marche le mieux pour moi c'est de se concentrer sur sa respiration afin d'amener plein d'oxygène au cerveau et de redémarrer la machine. Mais je me fais encore régulièrement avoir par le "c'est bon je suis réveillée" alors qu'en fait non ...
Si c'est le matin et qu'il n'y a pas de lumière et donc rien à voir, je peux zapper la case réveil et passer au rêve lucide. Mais ça reste générateur de beaucoup de fatigue et le réveil n'est jamais très glorieux et moi pas très pimpante Rolling Eyes
avatar
Moanie
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 08/06/2015
Localisation : Côtes d'Armor

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par June Novae le Ven 19 Juin 2015 - 17:22

Je tiens à donner quelques conseils que j'ai pu découvrir puisque moi-même j'ai eu des paralysies du sommeil associées à des hallucinations pendant de nombreuses années.

-Ne pas dormir sur le dos! je ne sais pas pour vous, mais moi si je dors sur le dos c'est la paralysie presque assurée. D'ailleurs soit dit en passant le dos amplifie les ronflements, les apnées du sommeil et beaucoup d'autres choses, alors tant qu'à faire...faisons le.

-Ne pas manger trop lourd juste avant

-Ne pas faire la grasse matinée (ça c'est surtout valable pour les paralysies et hallucinations hypnopompiques (càd qui se déroule au moment de l'éveil)

- Eviter de s'endormir quand on est en état d'ébriété



Je ne sais par contre pas si c'est spécifique aux zèbres mais ça a l'air assez courant, ce qui est à peine étonnant
avatar
June Novae
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 10
Date d'inscription : 18/06/2015
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par the_thought le Dim 21 Juin 2015 - 1:49

J'en ai fait pendant très longtemps aussi et ça a disparu du jour au lendemain, je ne saurai pas expliquer pourquoi ni comment...

En revanche j'avais trouvé une bonne combine quand ça m'arrivait, je n'ai jamais eu peur ni d'hallucination, mais j'étais complètement paralysé. Tout bêtement je me disais "c'est un rêve". Mais en réalité pour m'en sortir, je me léchais le palais et bougeais les doigts et les orteils, et au bout de quelques secondes (parfois très longues), je me réveillais. Si ca peut vous servir...
avatar
the_thought
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 448
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 31
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par Lyra* le Ven 17 Juil 2015 - 16:08

J'en fais également, pas très souvent mais ça arrive. La première fois, juste une hallucination auditive, un râle à mon oreille droite. A vrai dire j'ai tellement flippé que j'ai même pas essayé de bouger. Moi qui suit plutôt cartésienne, ça m'a pas mal ébranlée. La 2e, présence "bienfaisante", impossible d'ouvrir les yeux, comme une vive lumière dorée, bruit de "scintillement" et paralysie totale. Sur le coup, j'ai interprété ça comme un fantôme sympa qui voulait utiliser mon corps ou quelque chose du genre. Puis j'ai découvert que c'était de la paralysie du sommeil.

Depuis, dans les notables, il y a eu la fois où mon corps a lévité, et la fois où mon chat est monté sur mon lit pour venir se coucher sur ma poitrine, dans un hôtel à St Malo. Celle là m'a au moins permis de me rendre compte que je voyais réellement pendant mes paralysies du sommeil, car j'ai commencé par ouvrir les yeux, voir la chambre éclairée par le petit jour qui pointait à travers les rideaux alors que je n'étais arrivée que la veille au soir. Où alors mon cerveau est hyper fort, il a enregistré tous les détails de la pièce et a réussi à reconstituer un éclairage "petit jour" très conforme au réel.

Maintenant je les sens bien arriver, je ressens une sensation physique particulière juste avant. En général il suffit que je change de position et j'arrive à me rendormir sans trop de soucis.

Lyra*
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 24
Date d'inscription : 23/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par KCN le Dim 30 Aoû 2015 - 23:48

Ca m'arrive aussi.
Impossible de bouger, je vois ma chambre, mais j'arrive à émettre des sons à priori. Juste avec le souffle, comme un murmure, mais sans pouvoir bouger les mâchoires. En tout cas j'ai l'impression de murmurer... Genre "HEUUU HA HOUGEEEEER" (Ca doit faire peur si on entend ça... lol. Le but étant d'être secouru, avant de faire peur...)
Ca ne me fait pas peur, mais sur le coup à chaque fois je me demande ce qui se passe.

KCN
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 30
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 36
Localisation : Tarbes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Paralysie du sommeil

Message par surdoué ou autiste ? le Mar 15 Déc 2015 - 18:52

Trop bien ce sujet, car il est difficile de parler de ça, que j'ai fini par identifier comme étant une paralysie du sommeil.
Je suis étonné des témoignages parlant de présence ou d'hallucinations. Ouah !
Pour moi c'est hyper simple, il y a des moments où je m'endors dans un état bizarre où je sens que ça va aboutir à ça. Je m'enfonce plus ou moins. Il y a un seuil où je peux encore en sortir, mais si je le passe : paralysé. C'est tout mais c'est déjà terrible : je ne peux plus bouger, j'étouffe, j'ai même l'impression d'un frisson électrique dans tout le corps qui grandit, qui s'amplifie. Je sais que si je ne fais rien je vais mourir ! J'essaie de toutes mes forces de bouger pour sortir de cette torpeur. J'ai beaucoup de mal mais j'ai toujours fini par y arriver. C'est une panique totale. Là aussi, je contrôle si j'essaie de sortir ou si je me laisse aller, mais je ne me suis jamais laissé aller car (pour moi) ce serait la mort, et je ne veux pas prendre ce risque quand même !
Quand je reviens à l'état normal, si je ne bouge pas, je sais que je peux retomber à nouveau dedans. Parfois je me laisse aller plusieurs fois de suite, je me fais peur (mazo ou quoi ?).
Mon fils me dit qu'en réalité la respiration ne s'arrête pas et que je devrais me laisser aller en me débarrassant de l'angoisse. J'arriverais alors à un état de rêve éveillé et autres choses du genre en m'entrainant un peu.
Bon, il est gentil, mais je ne veux pas mourir, c'est une sensation terrible.
Voilà juste mon témoignage -ahhh! ça fait du bien d'en parler Smile
avatar
surdoué ou autiste ?
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 69
Date d'inscription : 15/12/2015
Age : 63
Localisation : Un coin de la planète appelé bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum