L'autre, cet inconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'autre, cet inconnu

Message par fleurdesel le Lun 25 Mar 2013 - 3:50

Vous êtes nombreux à témoigner d'une capacité à percevoir les gens très rapidement et de façon correcte.
Moi, c'est ma (ou plutôt une de mes) galères. Impossible. Même quand l'autre manifeste très clairement qu'il n'est pas tel que je le perçois (en général je perçois les personnes plus positivement qu'elles ne le sont), je reste sur ma croyance à son égard. Là où c'est le plus frappant, c'est dans l'écoute. Je cherche à me faire comprendre de gens qui ne me comprennent pas (quoique pour l'un d'eux zebre), comme si c'était moi, ma façon d'exprimer qui était en cause. Quelque part croyant obstinément que si je trouve le mot juste, alors l'autre me manifestera sa compréhension et verra... que je ne suis pas telle qu'il pensait mais que je suis moi (c'est récursif, sinon c'est pas drôle).

Ca s'est pour planter le décor.
Ma question c'est : comment je peux faire pour me débarrasser de ça ? D'habitude je sors ma boite à outils AT et PRI. Oui, ca va un peu mieux, mais c'est pas soigné.
J'en viens à me demander si je peux encore apprendre aujourd'hui quelque chose que je n'ai pas pu apprendre enfant (mère à tendance parano et ne manifestant pas d'émotion hormis la colère), un peu comme les enfants sauvages sont aphones faute d'avoir appris à la période adéquate.

Voilà, si d'autres sont comme moi, ca me rassurerait, et si d'autres encore ont réussi à progresser, à apprendre dans ce domaine, cela m'encouragerait.

C'est inspirant d'écrire... en écrivant ce message, je me dis que cet aveuglement c'est peut-être aussi une protection de ma sensibilité, car sinon voir les autres tels qu'ils sont serait peut-être trop douloureux....

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre, cet inconnu

Message par Lalala le Lun 25 Mar 2013 - 4:04

.


Dernière édition par Amadea le Lun 10 Fév 2014 - 2:58, édité 1 fois

Lalala
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre, cet inconnu

Message par Invité le Lun 25 Mar 2013 - 5:02

.


Dernière édition par Mary Poppins le Ven 26 Avr 2013 - 21:29, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre, cet inconnu

Message par fleurdesel le Lun 25 Mar 2013 - 9:24

Amadea, je ne comprends pas en quoi je ne percevrais pas que l'autre me perçoit comme différente en ne le voyant pas tel qu'il est. J'ai souvent ressenti qu'on me renvoyait une image de fille différente, et selon la différence renvoyée soit je le vivais positivement, soit négativement.

Mary Poppins, merci de ton témoignage. J'aime beaucoup ta maxime. J'y penserai quand je rebouclerai dessus. Je trouve ça dur quand c'est une personne très intelligente d'arriver à se dire que malgré son intelligence, elle est incapable de concevoir autre chose que la réalité qu'elle s'est construite (quand bien même j'ai fonctionné un long temps comme ca dans ma vie)

fleurdesel
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 576
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 37
Localisation : Aquitaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre, cet inconnu

Message par Invité le Lun 25 Mar 2013 - 20:33

.


Dernière édition par Mary Poppins le Ven 26 Avr 2013 - 21:30, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre, cet inconnu

Message par iWok le Lun 25 Mar 2013 - 21:53

Je me permets de rebondir sur ce fil parce que je partage l'impression de fleurdesel de souvent percevoir les gens sous une meilleure version d'eux-mêmes. Je me trouve (et on me trouve) souvent trop naïve...trop confiante en cette part d'humanité et de bonté en chacun de nous. Je trouve des excuses, parfois inconsciemment, à des gens qui n'en ont pas.

J'aimerais bien guérir de cet a priori positif permanent, un jour peut-être...virer ce filtre de Bisounours qui me joue pas mal de tours (dans mes relations amoureuses aussi, il ont toujours raison, j'ai pas su leur montrer vraiment qui j'étais et ce que j'avais à offrir, c'est de ma faute aussi à toujours me protéger et à pas savoir parler de moi, blablabla).
En ce moment je suis en train de m'éloigner d'un ami très cher, non-z mais hypersensible qui ne comprend pas que je n'arrive pas à lui exposer mon mal-être, et pense que je lui cache mes réelles angoisses et que je joue un jeu avec lui...bah oui mon renard, ce jeu c'est l'histoire de ma vie...et les règles sont tellement sibyllines et inconstantes que même mon cerveau surpuissant n'y comprend plus rien par moments... pas convaincue que ça marche en lui disant comme ça.... silent

Je trouve que ça rejoint pas mal ce sentiment de culpabilité qu'ont pas mal de zèbres de se savoir différents et de ne pouvoir exprimer clairement cette différence, cette impression pesante que de toute façon l'autre ne percevra pas notre mode de fonctionnement, non pas parce qu'il est mal comprenant (quoique, ça arrive aussi Razz ), mais parce que les choses se compliquet quand on cherche à s'expliquer avec simplicité et concision (il suffit de jetter un cyclops à la longueur de ce post confus...(j'avais trop envie de le placer ce smiley ^^)).

En fait y a plus qu'à ne plus se sentir coupable d'être nous-même, trop facile! Pourquoi aucun zèbre n'y a pensé avant? Je suis dehors



iWok
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 26
Localisation : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre, cet inconnu

Message par Lalala le Lun 25 Mar 2013 - 22:10

fleurdesel a écrit:Amadea, je ne comprends pas en quoi je ne percevrais pas que l'autre me perçoit comme différente en ne le voyant pas tel qu'il est. J'ai souvent ressenti qu'on me renvoyait une image de fille différente, et selon la différence renvoyée soit je le vivais positivement, soit négativement.

J'imaginais idéaliser l'autre, donc sa propension à la méchanceté; se protéger. Si on voit l'autre comme une bonne personne, il ne nous renvoie pas une image différente qui est dure et assassine car il est bon et moins apte à juger.
Dans ce cas, l'autre me renvoie une différence admissible que je peux gérer.
Je m'explique, mais ce n'est pas pertinent je crois.

Lalala
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'autre, cet inconnu

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum