mégalomanie et fausse modestie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Invité le Dim 18 Juil 2010 - 21:44

Peut-être devrions-nous des fois arrêter de faire de la zébritude une espèce d'astre central autour duquel tout dans notre vie devrait tourner.
Arrêter de ne penser qu'à ça, ne parler que de ça, etc.
"Il faut créer un parti zèbre, une association zèbre, une université zèbre, des écoles zèbres, rédiger des manifestes zèbres pour que le monde nous comprenne et nous écoute".
A force de se mettre cette caractéristique en sautoir on va finir par oublier, chacun séparément, d'une part qu'on est des humains comme les non-zèbres, et d'autre part, ce qui fait que chacun de nous n'est pas l'autre même si ce sont deux Z.

Pour tout dire, je commence à trouver inquiétant le fait que sur ce forum, il n'y ait aucune section, aucune discussion qui soit à la fois sérieuse et pas consacrée à analyser sans fin et sans fin la zébritude, à mâcher et remâcher les concepts, rouvrir inlassablement les mêmes débats Mensa/JSF, etc etc.

Il paraît que les Z ont des centres d'intérêts communs, il n'y a aucun topic consacré à ceux-ci.
Est-ce qu'on est donc incapables de faire autre chose que de se compter sans fin les zébrures ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par BETTY BOOP le Dim 18 Juil 2010 - 21:52


désolée mais si je viens sur ce site c'est justement pour parler zébritude parce que tout ce qui n'est pas zèbre je m'en farçis toute la journée et je n'en peux plus...

mais peut-être est-ce parce que je n'ai pas passé autant de temps que certain à échanger et que j'ai encore du chemin à faire pour accepter, maîtriser, digérer ou je ne sais quel autre terme ma zébritude

donc en bon zèbre que je suis, je rumine la question....... sur le forum

je ne sais pas quels sont les centre d'intérêts communs des Z mais j'ai de centres d'intérêt avec des non Z mais le problème c'est qu'il ne reste pas commun longtemps : le décalage me rattrape toujours

BETTY BOOP
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 269
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 43
Localisation : DANS MES PENSEES

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Invité le Dim 18 Juil 2010 - 22:00

Bien sûr que c'est normal pour ceux qui arrivent, se découvrent, ont des expériences à échanger etc.
Mais on dirait que personne ne dépasse ce stade-là et qu'on n'a rien d'autre à partager que de se regarder les stries.
Et cette histoire de vouloir créer what mille "structures zèbres", en tout, pour tout, ça finit par faire secte. On s'enferme dans cette zébritude dont on fait l'alpha et l'oméga, on fait de nos rayures des barreaux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par BETTY BOOP le Dim 18 Juil 2010 - 22:04

c possible - je te dirai ça avec le temps
pour l'instant pour moi ma cellule je la rejoint lorsque je quitte ce forum
je suis ma propre prison et le forum m'offre une clé provisoire mais une clé quand même
mais je dois avouer que ton regard a du vrai

BETTY BOOP
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 269
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 43
Localisation : DANS MES PENSEES

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par B! le Dim 18 Juil 2010 - 22:11

Je conçois que la dichotomie faite entre zèbres et non zèbres ait pu faire tiquer, quoique pour moi c'était plus second degré qu'autre chose.

Par contre, on est dans la section "Discussions générales relatives à la zébritude"

relative à la zébritude.

Donc s'il y a un endroit dans le forum où on peut ressasser à loisir ce sujet, c'est bien ici.

Peace!



B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par BETTY BOOP le Dim 18 Juil 2010 - 22:14


peace sans problème pour moi
trop de war à l'extérieur

BETTY BOOP
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 269
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 43
Localisation : DANS MES PENSEES

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Invité le Dim 18 Juil 2010 - 22:22

Bochra a écrit:Je conçois que la dichotomie faite entre zèbres et non zèbres ait pu faire tiquer, quoique pour moi c'était plus second degré qu'autre chose.

Par contre, on est dans la section "Discussions générales relatives à la zébritude"
relative à la zébritude.
Donc s'il y a un endroit dans le forum où on peut ressasser à loisir ce sujet, c'est bien ici.
Peace!


Si j'ai réagi ici, c'est à cause de cette proposition "on devrait créer un parti de zèbres". Même dans la section zébritude, et surtout dans cette section je dirais, j'ai le droit de dire : attention à ne pas se laisser enfermer cette fois par cette étiquette zèbre (ou hqi), à tout vouloir courber sous ce joug-là.

Le reste de mon post était général : il y a des sections et des discussions sur la zébritude, c'est le but du forum, mais il n'y a que ça.
Or, sur un forum de "rencontres entre zèbres" on peut supposer que les zèbres aient envie de parler aussi d'autre chose que de leurs rayures, non ?
Et bien on le fait très peu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par B! le Dim 18 Juil 2010 - 22:40

@plume d'eau rayée :
Pas de problème, tu as le droit de te plaindre d'une situation, mais tu as aussi le droit de la changer.
Si tu veux lancer un sujet autre que la zébritude, je me ferais un plaisir d'y participer. J'ai aussi plein de centre d'intérets sympas que j'adorerais partager avec tout le monde et avec toi.

Mais sur cette section, la zébritude est le coeur du sujet, on peut difficilement parler d'autre chose.
Je comprends ta lassitude, mais tu ne l'as peut être pas exprimé au bon endroit, ni à la bonne personne.

Enfin, ta crainte de voir se constituer une secte "zèbre" et toute légitime, mais Betty Boop et moi, c'est pas comme si on fomentait ça depuis des annèes sur le site! On est arrivée depuis 2 ou 3 jours, alors on délire.

Je trouve que tu as été injuste sur ce coup là, et que tu as un peu déversé ta colère (ou lassitude) sur le premier venu. La première venue pour le coup.

De toute façon on s'éloigne du sujet !!!

Désolée tout le monde!!

Plume d'eau rayée, si tu veux continuer cette discussion, continuons par MP, ce sera plus sympas pour les autres.

Allez, re-peace! afro afro

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par BETTY BOOP le Dim 18 Juil 2010 - 22:43

t'excuses pas bochra
et continuons le délire affraid

BETTY BOOP
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 269
Date d'inscription : 17/07/2010
Age : 43
Localisation : DANS MES PENSEES

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Invité le Lun 19 Juil 2010 - 8:19

Si tu veux lancer un sujet autre que la zébritude, je me ferais un plaisir d'y participer. J'ai aussi plein de centre d'intérets sympas que j'adorerais partager avec tout le monde et avec toi.

C'est déjà fait. Deux fiascos.

Mais sur cette section, la zébritude est le coeur du sujet, on peut difficilement parler d'autre chose.
Je comprends ta lassitude, mais tu ne l'as peut être pas exprimé au bon endroit, ni à la bonne personne.

Sauf que je n'ai pas pris une personne pour cible. Quand je dis "attention à ne pas", je peux difficilement faire plus soft, et plus clair. Indépendamment de tout le reste et même si Betty Boop n'est là que depuis peu de temps, il me semble que je peux lui dire "attention avec ces histoires de vouloir tout recréer en spécial-zèbres." Pour le reste, il n'y a ni de bon, ni de mauvais endroit. Je ne vais pas ouvrir un topic pour ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Phedre le Mar 20 Juil 2010 - 10:34

Pourquoi "forcément" FAUSSE modestie...? Wink pourquoi pas VRAIE ?

Platon disait que c'étaient les philosophes (les penseurs, les sages, les naïfs) qui devraient "gouverner la cité"...mais que justement à cause de leur sagesse, eux refuseraient de "dire aux autres ce qu'ils doivent faire"...

L'allégorie de la Caverne est une belle métaphore je trouve, elle m'a toujours parlé (à cause des zébrures ?)

Les hommes vivraient dans une caverne, sans vraiment en avoir conscience...comme attachés à des poteaux de bois face à des ombres en mouvements...floues, imprécises...certains d'entre eux, avec plus de recul, se serviraient de l'innocence des autres et se balladeraient dans leur dos avec des lampes à huiles, créant des ombres projetées en mouvement sur le mur et engendrant une "vision du monde" faussée et faite d'illusions...

Le philosophe enfin, serait celui qui serait sorti de la grotte (et aurait atteint le soleil, et le monde des Idées) le soleil...au début...ça crâme (la vérité n'est pas toujours facile à affronter en face, pleurons donc la laideur du monde, le fardeau de la lucidité bouhouhhh)...et puis ensuite on voit tous les détails colorés du vaste monde...(pas que du négatif !! loin de là !!)

Si il revenait dans la grotte et tentait d'expliquer ce qu'il a vu, découvert : les autres le prendraient pour un fou !! parce qu'ils ne voient que les ombres et les prennent pour la réalité !!

Et puis : le chemin vers le soleil (le Beau, le Bien, le Bon), à chacun de décider ou non de le faire et chacun sa vitesse, ses possibilités...

Donc je rejoins Vega; et Prosopeion...

Ceux qui savent des choses ne veulent pas les imposer de force aux autres...
Ils sont devenus libres et respectent la "liberté" (même relative) des autres
(je ne parle pas du discours récupéré hein...)

Il faudrait peut être tirer au sort des personnes dans "le groupe de ceux qui ne veulent pas diriger"...? Wink

En revanche, ce qu'on peut faire...c'est raconter de belles histoires, sur comment il est beau, ce monde éclairé (pour donner envie à d'autres d'aller voir par eux même ?) c'est partager ses "recettes" face aux dangers du chemin et à la brûlure du soleil (à qui peut les entendre) c'est tenir la main à ceux qui on avancé sur le chemin par eux même ou les aider ponctuellement à se relever après un obstacle et les encourager à ne pas renoncer...(guère mieux ?)

(bref ex ducere...emmener dehors...hors les murs Wink mais patiemment, gentiment, sans forcer...) ?

Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Invité le Mar 20 Juil 2010 - 10:43

Le monde est devenu trop complexe pour qu'un seul d'entre nous puisse être sûr que c'est lui qui est dehors et les autres dans la caverne...
Et plus les autres, même s'ils sont dans la caverne, lisent et s'instruisent, plus ils apprennent que beaucoup, beaucoup trop de gens ont essayé de tirer les autres vers ce qu'ils leur disaient être le dehors, et les ont menés dans des pièges sanglants. Que beaucoup, beaucoup trop de gens, se faisant passer pour des sages qui daignaient faire profiter les autres de leurs grandes connaissances, n'étaient que des despotes manipulateurs. La corde est usée, et si la démocratie a été inventée, c'est entre autres parce qu'on ne peut plus se fier à une caste autoproclamée supérieure en intelligence, en longueur de vue, en altruisme, en capacité à se préoccuper réellement du bien collectif.
Les clercs et les élites ont trahi, pratiquement non stop, et le font plus que jamais. Quelle autre solution que de les forcer à faire leurs preuves avant de leur accorder de la confiance ?
Primo Levi disait : "Puisqu'il est si difficile de distinguer les vrais prophètes des faux, méfions-nous de tous les prophètes". C'est désabusé, c'est con pour les vrais, mais on n'a plus vraiment le choix. On nous a trop fait le coup.

Platon disait que c'étaient les philosophes (les penseurs, les sages, les naïfs) qui devraient "gouverner la cité"...mais que justement à cause de leur sagesse, eux refuseraient de "dire aux autres ce qu'ils doivent faire"...

Ils refusent peut-être aussi parce que le pouvoir corrompt (c'est un poncif mais une réalité) et que nul ne peut être sûr que son intégrité et ses belles intentions résisteront, une fois qu'il sera à une place qui lui permettrait d'avoir tant, pour lui-même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Phedre le Mar 20 Juil 2010 - 10:43

Ah pardon hein....

JUSTEMENT PENDANT DES ANNEES JE ME SUIS POSE LA QUESTION DE "LA TYRANNIE POUR LE BIEN" ?

Quand on pense savoir où est "le bien" de tous, faut il l'imposer ?
Utiliser "les mêmes armes que ses "ennemis" (ce qu'on déplore) n'est ce pas devenir semblable à eux ?
Qui serais je pour...? (à moi seule)
N'est ce pas un profond mépris à l'égard de "tous les autres" que de penser ainsi ?

J'ai pour ma part enfin répondu à ces questions Wink mais j'ai mis du temps et ai souvent changé d'avis au gré de mes frustrations, mon sentiment d'impuissance, ma volonté d'agir etc...Wink



Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Invité le Mar 20 Juil 2010 - 11:04

Tu as de la chance d'avoir répondu à ces questions...
Ce que tu exposes dans ton message d'avant le mien, revient un peu au "penser globalement, agir localement", ne pas prendre le pouvoir pour imposer mais convaincre autour de soi.
Seulement c'est dur de voir un grand nombre d'autres foncer dans un mur épouvantable, et se dire qu'on ne peut rien faire... parce que si on avait les moyens de faire, on ferait pire.

La tyrannie du bien, ce n'est séduisant que si on a des raisons de croire qu'on sera du bon côté. Et je n'imagine pas une seule seconde qu'un test passé dans un cabinet de Lyon 3e début 2009 me ferait classer dans les rangs des Alpha d'un tel Meilleur des Mondes. Gueux je suis et gueux je resterais - et solidaire de la guosité. Je crois que je préfèrerais encore ça à être un dirigeant cynique : au moins on peut jouer le rôle de la victime.

Par ailleurs, ceux qui réclament le plus bruyamment l'instauration d'une oligarchie pour le bien commun me révulsent encore plus, quand je lis leur prose, que tous les murs dans lesquels "la masse" pourrait se jeter par elle-même. (Masse à laquelle j'estime et estimerai toujours appartenir.) Il s'agit d'instaurer une dictature d'économistes dont on comprend aisément que son seul et unique but sera de maximiser la production d'une plèbe soumise, achetée par l'espoir d'un haut niveau de vie culturel et pressurée par une précarisation complète dudit niveau de vie, et rien de plus. Qu'on ne prenne même plus de gants pour expliquer aux gueux pourquoi ils doivent rendre le pouvoir, travailler, regarder la télé et se taire en dit long sur ce vers quoi nous mènerait une "dictature du bien". Ceux qui prétendent le plus fort l'instaurer ont défini le bien comme le droit à consommer - et surtout rien d'autre...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Phedre le Mer 21 Juil 2010 - 9:05

oui...oui...ce serait assez ça, le "localement"

Oui c'est dur...enfin je ne sais pas...(ça l'a été...pour moi Wink) mais...pourquoi dur ?


Phedre
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2822
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 39
Localisation : bah ça dépend des fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Invité le Mer 21 Juil 2010 - 9:34

Dur parce qu'en dépit de tous nos efforts nous ne pourrons pas toujours - et même très rarement - empêcher les catastrophes qui se profilent.
Et qu'avoir la conscience tranquille ne suffit pas. Par exemple, le soldat français qui a été décoré de la médaille militaire sur la Somme ou sur l'Aisne début juin 40, comme Léon Zitrone par exemple, je suis pas convaincu que ça lui ait rendu plus douce la pilule de la capitulation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

waouhhhhhh

Message par Black Swan le Ven 30 Juil 2010 - 16:40

je me sens revivre, un peu comme quand j'ai découvert spinoza, le rien est-il un tout, ne sommes nous rien ce qui fait de nous un tout. parano ou mégalo. Je ne pourrais me passer de mes (crises) de mégalomanies c'est si bon de savoir ce que d'autres ignorent de percevoir ce qu'ils ne distinguent et voila c'est repartie, sa passera avec une bonne crise de culpabilitée et sa brouette d'autres sentiments qui font que je n'ose mm pas en parler a un psy. je suis dingue non? geek

Black Swan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Christelle le Ven 30 Juil 2010 - 18:27

Non, tu es manifestement bien tombée sur ce site ! Laughing

Christelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 893
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: mégalomanie et fausse modestie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum