un qi inférieur à la normale

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Kaimetsu le Dim 2 Fév 2014 - 14:01

Pour répondre à la question intiale de ce sujet, et pour en côtoyer régulièrement dans mon travail, je dirais que les caractéristiques principales des personnes à faible QI sont un manque de subtilités, tout est plus grossier, plus lourd, leur façon de parler, le contenu de ce qu'ils disent, leurs centres d'intérêts.
Ils sont plus lents à comprendre les choses, il faut donc souvent leur expliquer une même idée de plusieurs façons avant qu'ils arrivent à comprendre, là où un QI plus élevé l'aura compris à demi-mot.
Et au même titre que certains QI très élevés, ils ont du mal à comprendre certaines "règles sociales" implicites et ont besoin des points sur les I systématiquement.
C'est marrant de retrouver ce point commun aux 2 extrémités de la courbe, simplement les raisons n'en sont pas les mêmes.
Là où à mon sens, le QI élevé n'intègrera pas ces règles car il verra plein d'autres possibilités tout aussi valables, le QI faible ne les intègrera pas non plus mais simplement parce que la logique de ce comportement ne lui apparait pas, pas plus qu'une autre logique. Donc là où le HQI voit trop de possibilités le bas QI n'en voit aucune, dans les 2 cas, ils paraissent inadaptés par les normo-pensants qui ont donc parfois du mal à les distinguer les uns les autres...

Allez, juste pour le fun, un exemple récent qui m'est arrivé au boulot avec une personne que je pense faible QI (aux alentours de 80 je pense) : son contrat de travail dure 1 an, du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2014, il est persuadé qu'il manque une journée et que ça ne fait pas un an.
J'ai tout essayé pour lui faire comprendre que si son contrat allait du 1er janvier 2014 au 1er janvier 2015 ça faisait 1 an et 1 jour, ça n'est jamais rentré... J'ai abandonné et je le laisse croire...

Je ne sais pas si ces explications venant d'une demi-zèbre peuvent aider les full zèbres mais j'espère Smile

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Invité le Dim 2 Fév 2014 - 14:50

Un jour dans le métro parisien un zyva m'a sorti "Vas-y j'te respecte moi fils de pute!"

L'idée d'entamer une intéressante discussion sur les figures de style m'a traversé l'esprit. L'éventualité de voir son poing traverser ma mâchoire m'en a dissuadé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par mrs doubtfull le Dim 2 Fév 2014 - 19:13

@ House

excellentissime ton histoire Pété de rire ...

mrs doubtfull
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 49
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Princeton le Mar 11 Mar 2014 - 1:59

Bonjour,

J'ai bien aimé le message de Kaimetsu. Je ne suis pas convaincu par le point sur les règles sociales, pourrais-tu nous donner un exemple de règle sociale en question ?

Personnellement, même si on est sur un terrain glissant, j'imagine un peu ces individus comme des enfants ou des animaux, c'est vraiment l'effet que j'ai de temps en temps quand je marche dans la rue ou que j'entends les discussions autour de moi. Même si c'est de mon point de vue donc relatif, ils ne pensent pas beaucoup et sont limités intellectuellement, ils agissent plutôt par instinct (la peur, la colère, le sexe), peuvent ne pas penser du tout (je me demande comment ça fait, il faudrait que je fasse de la méditation), ils comprennent lentement. Par exemple la vitesse à laquelle le professeur parle pendant un cours leur convient, ou bien elle est trop rapide et il faut que le professeur répète, et souvent ils notent tout sans même comprendre ce qu'ils écrivent... Alors que personnellement, j'ai toujours trouvé insupportable d'écouter un professeur parler car c'est trop lent. Et ils ont besoin qu'on leur répète la même idée mais avec des mots différents ou avec une autre tournure... Déjà dit par Kaimetsu et belle digression, désolé.

Je poursuis dans ma tentative de portrait ! Ils ne peuvent ou ne veulent pas aborder des sujets complexes, par exemple la philosophie, le sens de la vie, toute la métaphysique, tout ce qui ressemble à un système. S'intéressent aux gens (rumeurs, people etc) et aux événements (télé, foot, faits divers, faits divers masqués sous le nom de "politique", mais qui reprend un incident mineur ou une phrase d'un tel qui a porté plainte contre un tel pour telle ou telle raison absurde) mais pas aux idées (trop compliquées). D'ailleurs sur ce point je les envie, car ils vivent sans se poser de questions, comme tout le règne animal (à part quelques êtres humains...). Le sens de la vie ne les angoisse pas du tout, et quant à l'idée qu'ils vont mourir, ils la refoulent et ils meurent sans même s'en rendre compte. La vie quotidienne et la sécurité leur vont, même quand tout se répète inlassablement à l'identique pendant des années. Ils ne s'intéressent pas aux arts, auxquels ils demeurent le plus souvent absolument insensibles, et surtout pas à la lecture (mais ils aiment regarder des films, parce que c'est une activité passive). Ils n'aiment pas la subtilité, ni le raffinement. De ce fait, leurs raisonnements sont souvent aussi simples que faux, sans nuances, superficiels, ils peuvent être illogiques et irrationnels sans jamais s'en apercevoir, utilisent toute une panoplie de faux arguments (argument d'autorité, etc. la liste est longue). Préfèrent être en groupe et avoir une logique de groupe plutôt que d'individus, être dans la moyenne, comme une meute ou un troupeau... Et par conséquent, chez eux, la différence provoque la peur (encore une fois comme les animaux, je ne veux pas enfoncer le clou mais c'est pour expliquer mon image qui à première vue pouvait paraître déplacée...) (chez les HQ je pense que la différence provoque la curiosité).

Evidemment, c'est une généralisation, un stéréotype, comme on le fait dans l'autre sens sur ce forum, et je ne veux offenser personne, d'ailleurs je n'ai pensé à personne en particulier en écrivant ce message, c'est juste my two cents, et si mon message ne va pas, il suffit de le prendre au second degré, et dans tous les cas, je me suis amusé à essayer de les décrire.

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1283
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Raflo le Jeu 13 Mar 2014 - 14:37

princeton1 a écrit:Ils ne peuvent ou ne veulent pas aborder des sujets complexes, par exemple la philosophie, le sens de la vie, toute la métaphysique, tout ce qui ressemble à un système.

J'ai souvent tenté d'aborder ce genre de sujet (des sujet intéressant quoi...), la plupart du temps, s'ils sont en groupe, la réponse et de l'ordre du "tu m'fais chier avec tes questions, tu t'en pose trop, t'es pas marrante". Lorsque c'est face à face, le débat ne va pas bien loin (quoique, il y a parfois de bonnes surprises), mais il y débat. Un groupe rend l'humain animal.
Le fait qu'il suive la mode, les magazines people etc... montre peut-être un manque de confiance chez la plupart de gens ? Rentrer dans le moule pour être accepter, quasiment personne n'a pas connu cette passe...

Raflo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 48
Date d'inscription : 08/10/2013
Localisation : Lyon

http://unfairfairytale.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Ise le Jeu 13 Mar 2014 - 16:51

Kaimetsu  Courbette

C'est aussi comme ça que je vois les choses

Merci de l'avoir exprimé aussi clairement   Merci !

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Invité le Ven 14 Mar 2014 - 8:05

Kaimetsu a écrit:Pour répondre à la question intiale de ce sujet, et pour en côtoyer régulièrement dans mon travail, je dirais que les caractéristiques principales des personnes à faible QI sont un manque de subtilités, tout est plus grossier, plus lourd, leur façon de parler, le contenu de ce qu'ils disent, leurs centres d'intérêts.
Ils sont plus lents à comprendre les choses, il faut donc souvent leur expliquer une même idée de plusieurs façons avant qu'ils arrivent à comprendre, là où un QI plus élevé l'aura compris à demi-mot.
Et au même titre que certains QI très élevés, ils ont du mal à comprendre certaines "règles sociales" implicites et ont besoin des points sur les I systématiquement.
C'est marrant de retrouver ce point commun aux 2 extrémités de la courbe, simplement les raisons n'en sont pas les mêmes.
Là où à mon sens, le QI élevé n'intègrera pas ces règles car il verra plein d'autres possibilités tout aussi valables, le QI faible ne les intègrera pas non plus mais simplement parce que la logique de ce comportement ne lui apparait pas, pas plus qu'une autre logique. Donc là où le HQI voit trop de possibilités le bas QI n'en voit aucune, dans les 2 cas, ils paraissent inadaptés par les normo-pensants qui ont donc parfois du mal à les distinguer les uns les autres...

Allez, juste pour le fun, un exemple récent qui m'est arrivé au boulot avec une personne que je pense faible QI (aux alentours de 80 je pense) : son contrat de travail dure 1 an, du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2014, il est persuadé qu'il manque une journée et que ça ne fait pas un an.
J'ai tout essayé pour lui faire comprendre que si son contrat allait du 1er janvier 2014 au 1er janvier 2015 ça faisait 1 an et 1 jour, ça n'est jamais rentré... J'ai abandonné et je le laisse croire...

Je ne sais pas si ces explications venant d'une demi-zèbre peuvent aider les full zèbres mais j'espère Smile


Tu mélanges QI et zébritude ou quoi?
Je te rappelle qu'ailleurs, tu as écrit ça:
kaimetsu a écrit:
Kaimetsu a écrit:

Mais juste pour revenir à mon questionnement de départ : je n'ai jamais parlé de tests de QI (je ne vois d'ailleurs pas comment vous en êtes arrivé là ?). Et je suis bien d'accord avec le fait que ça n'a rien à voir avec le fait d'être Z ou pas. C'est juste que je pensais le Z plus capable de voir loin et donc d'anticiper des conséquences futures...
Les "Z" n'ont pas forcément un haut QI, et ceux qui ont un haut QI ne sont pas forcément "Z"... donc quelle comparaison avec les low QI?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Kaimetsu le Ven 14 Mar 2014 - 10:54

C'est quoi cette inquisition ? Tu es de la police ?

En l'occurrence, si tu étais si malin, tu aurais vu qu'il ne s'agissait absolument pas de la même chose, tu mélanges 2 sujets qui ne sont absolument pas comparables.

Dans le second je différencie le fait d'avoir une conscience de l'état du monde du fait d'avoir un haut QI et dans le premier on parle des spécificités des personnes déficientes. Où est le rapport ?????

Donc la prochaine fois, essaye d'abord de comprendre ce que tu lis...

Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Invité le Ven 14 Mar 2014 - 11:19

Ou alors tu es incapable de voir tes propres contradictions Wink

T'as 90?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Mégalopin le Ven 14 Mar 2014 - 11:35

plourt a écrit:Ou alors tu es incapable de voir tes propres contradictions Wink

T'as 90?

Tu viens faire la guerre? Suspect

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4108
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Kaimetsu le Ven 14 Mar 2014 - 12:48

Mégalopin a écrit:

Tu viens faire la guerre? Suspect

Je pense que c'est effectivement ça.  Groumph 

Je n'aurais même pas dû répondre...  Rolling Eyes 


Kaimetsu
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 01/02/2014
Age : 32
Localisation : Entre Rouen et Evreux

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Invité le Ven 14 Mar 2014 - 14:19

Mégalopin a écrit:
plourt a écrit:Ou alors tu es incapable de voir tes propres contradictions Wink

T'as 90?

Tu viens faire la guerre? Suspect
Pas plus que ça, même si ce que je dis peu paraître agressif, ça l'est.
Ça l'est au moins autant que ces pavés stériles, qui vous explique que les capacités supérieures des "zèbres" ou des "HQI" (ça dépend le contexte) et qui comparent ça à aux "bas QI". Heureusement, ils sont fins, subtiles  (j'me marre).
Certains pensent même qu'avec eux, ça vole un peu plus haut mouhaha.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Kodiak le Dim 13 Avr 2014 - 20:53

Princeton1 et Kaimetsu ont bien décrit plusieurs caractéristiques récurrentes de nombreuses personnes d'intelligence médiocre, qui recoupent les constats que j'ai pu faire empiriquement à ce sujet au cours de ma vie, à savoir:

- un cheminement cognitif lent et confus, le moindre traitement d'information et la plus petite articulation d'un raisonnement leur étant fastidieux,

- un manque de curiosité total envers tous les sujets abstraits et conceptuels (philosophie, mathématiques, nature de l'univers et de la matière, spiritualité, etc.), complété par une absence totale d’intérêt et de compréhension lorsque de tels sujets sont abordés en leur présence. Cerise sur le gâteau, à cela s'ajoute un moyen d'esquive qu'ils utilisent fréquemment dans ces cas là, sous forme d'ironie balourde et de réflexions ineptes,

- une propension au conformisme et à la soumission aux ordres établis (hiérarchie professionnelle, institutions, aînés de la famille) largement corrélée au degré de stupidité atteint, et une sainte horreur des propos remettant en cause les arguments d'autorité reçus de la part des parents, notables, vecteurs médiatiques, et autres gourous qui structurent leur représentation du monde,

- à contrario du dernier point, une frénésie de colportage de ragots le plus souvent malveillants et de rumeurs fantasmatiques confortant leurs préjugés, un intérêt soutenu pour les productions les plus bas de gamme de la télé-poubelle,

- un instinct grégaire puissant, les incitant à toutes sortes de rassemblements le plus souvent alcoolisés à la moindre occasion.

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1772
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Bovary le Jeu 17 Avr 2014 - 18:39

Kodiak & les autres, merci de ne pas confondre les caractéristiques des bas QI avec les gouts qu'ils peuvent avoir

on peut être certifié HQI ça n'empêche pas de suivre la mode, aimer regarder les anges de la téléréalité, adorer les "rassemblements alcoolisés à la moindre occasion" et respecter ses ainés.
Pitié ne faites pas comme les petites gens à vous remplir la tête de stéréotypes et de préjugés !
Je conçois qu'il y ait une part de second degré dans vos propos (ou du moins je l'espères) mais je ne supporte pas les préjugés alors voilà je m'emporte

Et pour un grand nombre des choses que vous avez évoquées, ça concerne aussi bien les normo-pensants que les bas QI. Les caractéristiques des bas QI sont plutot de ne pas avoir conscience du monde, d'avoir un esprit trop étroit pour envisager le monde autour d'eux. Quasiment tout le reste, mettre du temps à comprendre, suivre la société etc, c'est le cas de tout le monde à part nous, groupe minuscule de zèbres dans l'humanité

Bovary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 19
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Invité le Jeu 17 Avr 2014 - 18:50

j'ai un bas QI (pas un vrai test chez le psy ou quoi )
et je ne correspond pas a la description de bovary. pas du tout , ni a celui d'au dessus

mon Dieu je suis bete Sad

lol dur realité de la vie .

 lol! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Princeton le Ven 18 Avr 2014 - 6:14

Bovary a écrit:on peut être certifié HQI ça n'empêche pas de suivre la mode, aimer regarder les anges de la téléréalité, adorer les "rassemblements alcoolisés à la moindre occasion" et respecter ses ainés.
Pitié ne faites pas comme les petites gens à vous remplir la tête de stéréotypes et de préjugés !
Je conçois qu'il y ait une part de second degré dans vos propos (ou du moins je l'espères) mais je ne supporte pas les préjugés alors voilà je m'emporte

Je ne suis pas d'accord. Je ne vois pas pourquoi on pourrait passer notre temps à faire un stéréotype du surdoué sur ce forum (le surdoué aime ceci ou cela, il est hypersensible, il aime lire, il a une bonne culture générale etc.) et ne pas faire l'inverse. D'autant plus que les stéréotypes ne sont que des outils, qui peuvent s'avérer pertinents, dans une certaine mesure, dès lors qu'on garde à l'esprit que le cas général n'empêche pas les cas particuliers.

Je ne sais pas ce que sont les anges de la téléréalité, mais il ne me semble pas ahurissant que les surdoués s'intéressent moins à cette téléréalité que la population en général, puisqu'ils sont davantage susceptibles d'être conscient de la vacuité intellectuelle qu'elle recouvre. Ou alors par jeu, avec un gros second degré. Et qu'ils s'intéressent plus, en revanche, à discuter du sexe des anges.

Après, on peut discuter de la pertinence de certains critères. Si ceux sur la cognition et le raisonnement me semblent valables, celui sur les rassemblements alcoolisés me laisse plus réservé, dans la mesure où les surdoués comme les autres me semblent pouvoir être sociables et aimer faire la fête. C'est mon cas par exemple.

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1283
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Kodiak le Ven 18 Avr 2014 - 8:19

Bovary a écrit:Kodiak & les autres, merci de ne pas confondre les caractéristiques des bas QI avec les gouts qu'ils peuvent avoir

Et pour un grand nombre des choses que vous avez évoquées, ça concerne aussi bien les normo-pensants que les bas QI. Les caractéristiques des bas QI sont plutot de ne pas avoir conscience du monde, d'avoir un esprit trop étroit pour envisager le monde autour d'eux. Quasiment tout le reste, mettre du temps à comprendre, suivre la société etc, c'est le cas de tout le monde à part nous, groupe minuscule de zèbres dans l'humanité

Sur ce segment de phrase que j'ai souligné, je ne partage pas ton point de vue: j'ai côtoyé de nombreuses personnes d'une intelligence "normale" non conformistes, qui tentaient de penser et de s'informer par elles mêmes, qui appréciaient d'échanger avec moi, qui possédaient le goût d'apprendre et de découvrir.

Et j'ai constaté tout au long de ma vie (argument purement subjectif et réducteur, je l'admets parfaitement), une corrélation forte entre stupidité et panurgisme, obéissance servile aux arguments d'autorité et pseudo vérités premières, impossibilité d'abstraction, de représentation systémique, de conceptualisation.


Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1772
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Bovary le Ven 18 Avr 2014 - 8:46

princeton1 mais là encore, je fais une différence entre stéréotypes et préjugés. Les stéréotypes je suis d'accord peuvent se rendre utiles ; en dressant la liste des critères rencontrés chez les différents zèbres on peu ainsi mieux comprendre comment ils évoluent et mieux les reconnaitre probablement. Mais je n'ai jamais lu dans le forum "les zèbres aiment pas festoyer parce-que c'est bête, les zèbres ne sont pas conformistes, les zèbres ne regardent pas la télé, les zèbres s'intérèssent à tout" (je suis nouvelle sur le forum alors c'est peut-etre écris quelque part mais je ne l'ai pas vu, et si je l'avais vu j'aurais réagit exactement de la meme manière qu'ici). Ce qui me gêne c'est qu'au delà des caractéristiques qu'on a pu rencontrer chez les bas QI, normo-pensant ou HQI, on dresse comme un tableau où dans la case de chaque "groupe d'intelligence" on attribue des gouts et des façons de penser. Et ça ne me plait pas, parce-que c'est subjectif.

D'ailleurs, on se rejoint sur le gout de la fête, et je connais plusieurs personnes tout à fait normales qui détestent participer à une fête où il y a de l'alcool.
PS : les anges de la téléréalité, c'est l'émission qui a propulsé Nabilla ; la télé envoie des petits français réaliser leurs projets en amérique astralie etc. Et tu as raison, c'est vraiment à regarder au second degré, sinon c'est réellement pitoyable Very Happy

Kodiak Ce que j'essaies de dire, au delà des exemples (c'est fort probable que j'ai du mal à etre claire dans mes propos aussi) c'est que peu importe les cases ; les gens se rejoignent. Tu peux trouver des normo-pensants non conformistes comme tu dis, et des normo-pensants complètement fermés d'esprit qui ne seront pas bas QI pour autant.

J'admets que pour chaque degré de QI il y ait des spécificités, mais si on veut en dresser la liste autant éliminer toutes les caractéristiques qu'on retrouve ailleurs, sinon on se bourre de préjugés au lieu de recenser objectivement.

Voilà j'ai essayé d'etre un peu plus claire cette fois, malgré le fait que les idées se mélangent un peu et que mon vocabulaire d'ado ait des limites Wink

Bovary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 19
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Princeton le Ven 18 Avr 2014 - 9:52

Bovary a écrit:Ce qui me gêne c'est qu'au delà des caractéristiques qu'on a pu rencontrer chez les bas QI, normo-pensant ou HQI, on dresse comme un tableau où dans la case de chaque "groupe d'intelligence" on attribue des gouts et des façons de penser. Et ça ne me plait pas, parce-que c'est subjectif....J'admets que pour chaque degré de QI il y ait des spécificités, mais si on veut en dresser la liste autant éliminer toutes les caractéristiques qu'on retrouve ailleurs, sinon on se bourre de préjugés au lieu de recenser objectivement.

Je trouve tes propos contradictoires. S'il y a objectivement des caractéristiques, des spécificités ou des tendances propres aux personnes à QI très élevé, et propres aux personnes à QI très bas, je ne vois pas où est le mal à en faire état, dans un sens comme dans l'autre. C'est le but de ce sujet pour la catégorie QI très bas.

On "attribue des goûts et des façons de penser", comme tu dis, selon des tendances que l'on a observées. Après, notre jugement est peut-être erroné, mais c'est une autre histoire. Toutefois, il me paraît cohérent que si on retrouve certains goûts et une certaine manière de penser chez les haut QI, on retrouve certains goûts et une certaine manière de penser chez les bas QI. Les deux groupes sont à des extrêmes, ce qui facilite d'autant l'exercice.

Il me semble que tu confonds le fait d'établir ces caractéristiques ou ces tendances, avec le fait d'avoir des préjugés. Les probabilités que nous observons ne restent que des probabilités, ce ne sont pas des règles. En rapportant nos propres expériences et en les croisant, on peut justement éviter les préjugés.

J'admets, en revanche, que ce sujet est politiquement incorrect, et potentiellement polémique.

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1283
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Bovary le Ven 18 Avr 2014 - 10:07

princeton1 maintenant que tu le dis je vois où est-ce que je me contredis oui.
hmmmm je vais méditer ça ...

le sujet n'est pas politiquement incorrect si on le regarde de manière purement numérique et statistique, il l'est si on commence à parler des gens "bêtes". Mais c'est vrai que c'est quand meme polémique ; que penserait un individu lambda en lisant ? "ces gens se croient mieux que nous". Je crois que c'est un peu ça qui me gêne aussi ; en énonçant ces spécificités, j'ai l'impression qu'on se place au-dessus d'eux...

Bovary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 19
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Mégalopin le Ven 18 Avr 2014 - 11:18

Bovary a écrit: en dressant la liste des critères rencontrés chez les différents zèbres  

H.S:
En lisant ça, je me suis dit "tiens, une sagittaire!"
J'ai regardé ton signe, bingo! Le Sagittaire fait des listes.
Ca ne fait que 2 ans que je m'en suis aperçu mais ça m'amuse à chaque fois:
Tout le monde fait parfois des listes, mais eux en font tout le temps  Very Happy

Mégalopin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4108
Date d'inscription : 05/11/2010
Localisation : Fils de Butte

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Princeton le Ven 18 Avr 2014 - 12:28

Bovary a écrit:c'est vrai que c'est quand meme polémique ; que penserait un individu lambda en lisant ? "ces gens se croient mieux que nous". Je crois que c'est un peu ça qui me gêne aussi ; en énonçant ces spécificités, j'ai l'impression qu'on se place au-dessus d'eux...

Je suis d'accord, mais les propos ne sont pas blessants volontairement. Cependant, la base du forum est tout de même de regrouper les gens surdoués, donc sur le critère de l'intelligence, il serait hypocrite et fallacieux de prétendre que ce n'est pas se placer au-dessus du reste de la population, puisque c'est la définition même des surdoués.

En revanche, une supériorité sur ce seul critère de l'intelligence n'a pas pour conséquence une supériorité générale. Pour prendre un exemple, ce n'est pas parce que Micheline fait mieux les gâteaux que Brigitte, que Micheline est supérieure généralement à Brigitte. En revanche, elle est supérieure sur le critère "faire des gâteaux". Idem pour les surdoués, ils sont supérieurs à 98% de la population sur le critère de l'intelligence, c'est la définition même des surdoués (bien qu'on puisse débattre de la définition de l'intelligence etc. Mais c'est un autre débat, fort intéressant d'ailleurs). Mais ils ne sont pas supérieurs au reste de la population généralement. D'ailleurs, supérieur généralement ne me semble pas dire grand chose.

L'impression que tu as, qu'on se place au-dessus d'eux, me fait penser à deux trois remarques :

1. Je suis d'accord pour dire que beaucoup des spécificités avancées sont relatives : on dit par exemple qu'ils comprennent plus lentement. Mais on pourrait dire aussi que ce sont nous qui comprenons plus rapidement. Et qu'eux comprennent "normalement". Ce qui au demeurant est plus logique, puisque les surdoués sont une minorité, donc ce sont plutôt les surdoués qui ne sont pas dans la norme. Là oui, c'est une question de point de vue. (Même raisonnement avec l'hypersensibilité : c'est nous qui sommes hypersensibles, pas eux qui sont "hyposensibles")

2. Le fait de ne pas avoir les mêmes centres d'intérêts ou de ne pas se préoccuper de philosophie, de métaphysique etc et de préférer les anges de la télé réalité n'est pas péjoratif en soi. Les manières de fonctionner sont différentes. J'imagine que les surdoués peuvent parfois regarder d'un oeil perplexe et effaré leurs "opposés", mais que l'inverse est vrai aussi (et d'ailleurs, ce sont plutôt les surdoués, minoritaires, qui se prendront les brimades, et seront rejetés par la majorité ou devront s'adapter à eux...). Toutefois, certains traits de caractère me semblent en effet supérieurs à d'autres. Pour prendre un exemple, le grégarisme extrême ou le fait d'être complètement soumis à l'influence sociale et au groupe, me semble être un trait inférieur à l'indépendance et à l'autonomie, qui semblent prévaloir chez les surdoués. Cf. Les expériences de Milgram et les expériences de Asch.

3. Si on parle des gens (très) intelligents, je ne vois pas pourquoi on ne parlerait pas des gens (très) bêtes. D'un point de vue rationnel et logique, je ne vois aucune raison de faire deux poids deux mesures, sinon pour ne pas heurter la sensibilité des gens (très) bêtes. C'est pourquoi je mentionnais que ce sujet était politiquement incorrect.

A+

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1283
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par ISIS75 le Ven 12 Fév 2016 - 14:50

Invité a écrit:J'ai souvent remarqué : une difficulté à produire un travail intellectuel un peu poussé (pas énorme non plus hein), difficulté à mémoriser plusieurs choses en même temps, à faire plusieurs choses en même temps, besoin de faire une chose PUIS une autre, du mal à comprendre les blagues (autres que celles sur le shampooing DOP). Par contre, souvent des qualités de coeur importantes.. du moins dans celles que j'ai côtoyées, qualités sur lesquelles ils basaient leur vie.

Quand à ceux qui te regardent de haut.. ils peuvent aussi (souvent) être des gens bien moins intelligents que toi en effet. Ma dernière conversation avec un surdoué portait là-dessus justement (on s'est marrés comme des baleines), je lui disais qu'à un problème donné, nous on fournissait x solutions (avec divers degrés de complexité, et qui portaient loin) et eux ben... leur réponse c'était du genre "mais c'est quoi ça ? ça sert à quoi ? ça répond pas à la question".. énorme  lol! On fournit des réponses qu'ils ne seront jamais capables d'élaborer mais les cons.. c'est nous.. c'est énorme.
j'adore
dimanche : "avec des personnes de mon entourage proche qui me regardent de haut et qui sont souvent critiques à mon égard."

perso, je ne regarde de haut que les gens qui mentent (trop) et sont toxiques...

"une corrélation forte entre stupidité et panurgisme, obéissance servile aux arguments d'autorité et pseudo vérités premières, impossibilité d'abstraction, de représentation systémique, de conceptualisation.''
mais pleins de gens sont comme ça, même des "surdoués"...

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1540
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par FredL le Ven 29 Avr 2016 - 14:56

Merci à tous ceux qui ont tenté de faire des descriptions (Kaimetsu, Princeton, Kodiak...). Etant nouveau ici, ce sujet, qui peut sembler un peu moche de prime abord, m'aide vraiment dans ma compréhension de la zébritude et du monde en général. Cela m'aide à accepter ma différence. Cela m'aide à comprendre ce qui a tant pu m'irriter chez certains, m'intéresser chez d'autres... J'adore ce forum, on  peut parler de choses qui n'intéressent "personne".
Pour revenir au sujet de ce fil, je peux juste ajouter une anecdote à ces descriptions : hier une copine de 50 ans me dit "tiens aujourd'hui pour la première fois j'ai pensé au sens de ma vie".  Voilà voilà...

FredL
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Cléomênia le Ven 29 Avr 2016 - 21:43

aïe !

Cléomênia
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 546
Date d'inscription : 07/02/2016
Age : 38
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: un qi inférieur à la normale

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum