se libérer enfin.....

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 25 Avr 2013 - 9:32


solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Ven 26 Avr 2013 - 9:23












« La pluie tombe comme nous tombons amoureux : en déjouant les prévisions. »

Martin Page








SAMPIERO D., « Les Pluies battantes » (dans le recueil Orphée Studio, ed. Poésie Gallimard) :

« Il faut imaginer un pays avec des pluies, des orages, un pays qui n’existe pas, des racines grandes comme des arbres, des flaques comme des pare-brise, le vent partout, même dans les regards, et avancer dans cette contrée comme à l’intérieur de soi, les bustes s’inclinent travaillés par une fatigue sans nom, sans âge, et cette usure gagne tout, le ciel, les maisons, le silence. Peut-on, rien qu’une fois, aussi rugueux, violent et maladroit que cette vie-là, écrire sans rien retirer, sans rien oublier, dans la rage des épines, un coup de vent nous jette au sol, un injuriant la pluie, la boue, dans un coup de sang ? L’orage n’est pas toujours ce que l’on croit, un ciel strié d’eau, de foudres et de pierre. C’est parfois simplement un visage incliné, immobile. (...) »








Dernière édition par solifleur le Lun 29 Avr 2013 - 10:09, édité 1 fois

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Dim 28 Avr 2013 - 4:15





















« Seul est grand celui qui transforme la voix du vent en un chant que son propre amour aura rendu plus doux. »
Khalil Gibran



LE VENT
Le vent essaie d’écarter les vagues de la mer. Mais les vagues tiennent à la mer, n’est-ce pas évident, et le vent tient à souffler… non, il ne tient pas à souffler, même devenu tempête ou bourrasque il n’y tient pas. Il tend aveuglément, en fou, et en maniaque vers un endroit de parfait calme, de bonace, où il sera enfin tranquille, tranquille.
Comme les vagues de la mer lui sont indifférentes ! Qu’elles soient sur la mer ou sur un clocher. ou dans une roue dentée ou sur la lame d’un couteau, peu lui chaut. Il va vers un endroit de quiétude et de paix où il cesse enfin d’être vent.

Mais son cauchemar dure déjà depuis longtemps.


Henri Michaux (né en 1899), La Nuit remue, Gallimard






solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Lun 29 Avr 2013 - 9:56





Spoiler:
Tout doux tout doux
Comme un rêve un peu flou

Froid dehors et chaud dedans
Descendre en courant l'escalier
Quand tout, même le ciel est blanc
Comme le papier plié
D'un secret
Pressé sans savoir pourquoi
Filer déjà sur mon vélo
La longue écharpe après moi
Le cœur en plein galop

Jour de neige
Dans un grand pull qui me protège
Première neige
Vertige en moi comme un manège
Jour bien tendre
Comme ce quelqu'un qui vient m'attendre
Au bout du chemin

Tout doux tout doux
Comme un rêve un peu flou

Froid dehors et chaud dedans
Les flocons comme des papillons
Sur mes lèvres et sur mes dents
Une sensation frisson
Et pour ça
Vouloir préserver pareille
La blancheur que rien ne sauv'ra
Après l'retour du soleil
Toujours toujours en moi

Jour de neige
Dans un grand pull qui me protège
Première neige
Vertige en moi comme un manège
Jour bien tendre
Comme ce quelqu'un qui vient m'attendre
Au bout du chemin

Tout doux tout doux
Comme un rêve un peu flou

Jour de neige
Dans un grand pull qui me protège
Jour de neige
Au loin disparaît le manège
Première neige
Tourbillon léger qui m'enlève
Jour de neige
Sur mon vélo comme dans un rêve
Jour de neige
Et pourtant j'ai peur d'aucun piège
Jour de neige
Dans un grand pull...








« Si éclairants soient les grands textes, ils donnent moins de lumière que les premiers flocons de neige. »
Christian Bobin Extrait de" La Plus que vive "



" Ces atômes de feu, qui sur la Neige brillent,
Ces estincelles d’or, d’azur, et de cristal,
Dont l’Hiver, au Soleil, d’un lustre oriental
Pare ses Cheveux blancs, que les Vents esparpillent :

Ce beau Cotton du Ciel, dequoy les monts s’habillent
Ce pavé transparant, fait du second metal,
Et cet Air net, et sain, propre à l’esprit vital,
Sont si doux à mes yeux, que d’aise ils en pétillent.

Cette Saison me plaist, j’en ayme la froideur,
Sa Robbe d’innocence, et de pure splendeur,
Couvre en quelque façon les crimes de la Terre :

Au prix du dernier chaut ce temps m’est gracieux;
Et si la Mort m’atrappe en ce chemin de verre,
Je ne sçaurais avoir qu’un Tombeau precieux"


le Sonnet de Saint-Amant, «L’hiver des Alpes» (1643)







solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Mar 30 Avr 2013 - 0:36

La larme


Du plus loin que je m’en souvienne
Tu as toujours été là
Tu ne t’inquiétais jamais que cela me convienne
Tu t’imposais, comme ça
Je sentais ce grondement au creux de mon ventre
Avant que tu n’arrives
Et je devinais alors que tu sortirais de ton antre
Dans les minutes qui suivent

Ton corps rond et lisse glissera bientôt sur ma peau
Je le sais, te voilà…l’alarme

Je te sens t’engager puis longuement hésiter
Quel sera ton chemin
Pour finalement d’un coup, d’un seul, te lancer
D’un élan incertain
Tu finis par mourir sur ma bouche
D’un baiser salé
A mon cœur de tant s’ouvrir, qu’il accouche
De cette peine déposée

Ta trace, ton fantôme encore chaud, me force à un renouveau
Je le sens, la voilà là…l’arme

On m’apprend que le temps fait son œuvre
Que l’eau, souvent s’évapore
Je tente maintes et maintes fois la manœuvre
Pour que ton souvenir reste incolore
Le lit de la rivière creusée le long de ma joue
S’assèche petit à petit
Ne reste de toi qu’un sillon racorni de boue
Vestige d’un deuil accompli

M’offrir la possibilité d’une aurore nouvelle est mon plus beau cadeau
Je suis en vie, la voilà…la larme

29-04-13


Dernière édition par solifleur le Mar 30 Avr 2013 - 4:02, édité 2 fois

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Mar 30 Avr 2013 - 1:34





Spoiler:
Too late,
they hate,
too late,
they hate,
you’ve jaded,
they’ve faded,
from your heart,
they’ve ripped,
all apart.
our worlds collide,
inside our souls collapsing,
in their thoughtless ways,
our hearts collide.

They’re correcting.
They correct my heart.
They’re rejecting.
They reject our hearts.
Now we’re all stoned,
they’ve ripped it all apart.
Collapse, collide.

They’re correcting.
They correct my heart.
They’re rejecting,
They reject our hearts.
Now we’re all stoned,
they’ve ripped it all apart.
Collapse, collide,
our hearts collide.

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Mar 30 Avr 2013 - 9:51






« La force de l’eau vient de la source. »
Proverbe persan














Sur l’eau


Je n'entends que le bruit de la rive et de l'eau,
Le chagrin résigné d'une source qui pleure
Ou d'un rocher qui verse une larme par heure,
Et le vague frisson des feuilles de bouleau.

Je ne sens pas le fleuve entraîner le bateau,
Mais c'est le bord fleuri qui passe, et je demeure ;
Et dans le flot profond que de mes yeux j'effleure,
Le ciel bleu renversé tremble comme un rideau.

On dirait que cette onde en sommeillant serpente,
Oscille et ne sait plus le côté de la pente :
Une fleur qu'on y pose hésité à le choisir.

Et, comme cette fleur, tout ce que l'homme envie
Peut se venir poser sur le flot de ma vie
Sans désormais m'apprendre où penche mon désir.


Sully Prudhomme
Les Épreuves

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par Invité le Mar 30 Avr 2013 - 11:08

Au mais c'est bien joli ce que l'on trouve par ici, de la musique, de la poésie.
Il m'est d'avis qu'en guise de fleur unique, il vaudrait mieux songer peu à peu à un bouquet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Mer 1 Mai 2013 - 9:56

merci Ours pour ce joli compliment, ça me touche.... Embarassed

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Mer 1 Mai 2013 - 10:05










Spoiler:
Vivre d’Amour, c’est donner sans mesure
Sans réclamer de salaire ici-bas
Ah ! sans compter je donne étant bien sûre
Que lorsqu’on aime, on ne calcule pas.
Au Cœur Divin, débordant de tendresse
J’ai tout donné, légèrement je cours
Je n’ai plus rien que ma seule richesse
Vivre d’Amour


Vivre d’Amour, c’est bannir toute crainte
Tout souvenir des fautes du passé
De mes péchés je ne vois nulle empreinte,
En un instant l’amour a tout brûlé
Flamme divine, ô très douce Fournaise !
En ton foyer je fixe mon séjour
C’est en tes feux que je chante à mon aise
Je vis d’Amour


Vivre d’Amour, c’est garder en soi-même
Un grand trésor en un vase mortel
Mon Bien-Aimé, ma faiblesse est extrême
Ah je suis loin d’être un ange du ciel !


Mais si je tombe à chaque heure qui passe
Me relevant tu viens à mon secours,
A chaque instant tu me donnes ta grâce
Je vis d’Amour


Vivre d’Amour, c’est naviguer sans cesse
Semant la paix, la joie dans tous les cœurs
Pilote Aimé, la Charité me presse
Car je te vois dans les âmes mes soeurs


La Charité voilà ma seule étoile
A sa clarté je vogue sans détour
J’ai ma devise écrite sur ma voile :
Vivre d’Amour


Vivre d’Amour, quelle étrange folie!
Me dit le monde Ah ! cessez de chanter,
Ne perdez pas vos parfums, votre vie,
Utilement sachez les employer !
A des amants, il faut la solitude
Un cœur à cœur qui dure nuit et jour
Ton seul regard fait ma béatitude
Je meurs d’Amour !
Mourir d’Amour, voilà mon espérance
Quand je verrai se briser mes liens
Mon Dieu sera ma Grande Récompense
Je ne veux point posséder d’autres biens
De son Amour je veux être embrasée
Je veux le voir, m’unir à lui toujours
Voilà mon Ciel, voilà ma destinée
Vivre d’Amour...

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par Réplica du Zebre le Mer 1 Mai 2013 - 10:37

On ne force pas une fleur à s'ouvrir, mais on peut favoriser son éclosion en ne lui cachant pas le soleil.

Réplica du Zebre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 231
Date d'inscription : 13/03/2013
Age : 50
Localisation : Roazhon

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Mer 1 Mai 2013 - 10:41






« Tout vient de la terre et tout y retourne. »
Ménandre












La terre est bleue

La terre est bleue comme une orange
Jamais une erreur les mots ne mentent pas
Ils ne vous donnent plus à chanter
Au tour des baisers de s’entendre
Les fous et les amours
Elle sa bouche d’alliance
Tous les secrets tous les sourires
Et quels vêtements d’indulgence
À la croire toute nue.
Les guêpes fleurissent vert
L’aube se passe autour du cou
Un collier de fenêtres
Des ailes couvrent les feuilles
Tu as toutes les joies solaires
Tout le soleil sur la terre
Sur les chemins de ta beauté.

Paul Eluard, L’amour la poésie, 1929




solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Mer 1 Mai 2013 - 10:51

@Réplica: c'est sûr que tout dépends de son envie d'éclore ou pas, de sa capacité aussi mais si le terreau est bon, l'arrossage, l'ensoleillement...

Quoi que... après quatres générations de fleuristes, jardiniers, horticulteurs et paysagistes dans ma famille, on en a déjà vu survivre certaines dans des conditions impensables et d'autres mourir là où tout semblait parfait...

merci Wink

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Mer 1 Mai 2013 - 19:19







"Le bon bois ne pousse pas dans la facilité; plus le vent souffle fort, plus l'arbre est robuste."

W. Marriot












L'Arbre représente notre destin soudé dans une seule vie, et pourtant divergent en mille branches. Nous ne pouvons échapper à l'Arbre pas plus qu'à nous-mêmes. Si l'Arbre est notre reflet, c'est qu'il nous ressemble dans sa diversité la plus extrême.(...)

Notre attachement à l'Arbre, c'est l'attachement et le désir qui nous nouent littéralement à cette planète: comme si notre destin ou notre présence sur la Terre consistait précisément à comprendre ce qu'il y a d'étrange et d'inexprimable dans nos enracinements. C'est-à-dire être capables de vibrer sous le vent, de nous courber dans la tempête et de résister sans briser, d'entendre ou sentir la vibration entre le Ciel et la Terre et de percevoir l'énergie formidable qui monte et descend entre les racines et la cime de l'Arbre.

L'Arbre met en relation les trois niveaux du cosmos que sont le souterrain, la surface et le milieu atmosphérique. Ses racines fouillent effectivement les profondeurs cachées du sol dans lequel elles se développent. Près de la surface, on retrouve son tronc et ses branches maîtresses et, enfin, dans les hauteurs cosmiques ou atmosphériques se balancent ses branches et ses ramures. L'Arbre réunit donc à lui seul tous les éléments, à savoir l'eau circulant dans sa sève, la terre envahie par ses racines, l'air pénétrant par ses feuilles et le feu jaillissant de son bois. En Chine, on considère d'ailleurs le bois comme un cinquième élément en soi.


La symbolique des arbres
Texte de Pierre-Émile Rocray, ingénieur forestier et responsable de la Maison de l'arbre du Jardin botanique de Montréal ici

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 2 Mai 2013 - 13:11





"Il y a deux sortes de femmes. La femme-bibelot que l'on peut manier, manipuler, embrasser du regard, et qui est l'ornement d'une vie d'homme. Et la femme-paysage. Celle-là, on la visite, on s'y engage, on risque de s'y perdre."
Michel Tournier, Le roi des Aulnes

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par Renarde20 le Jeu 2 Mai 2013 - 14:52



Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 2 Mai 2013 - 15:56




pour que ce magnifique nid offert, ne reste pas vide . merci Wink

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 2 Mai 2013 - 16:05




Spoiler:
Qui peut prétendre me connaître
Sans se contenter du paraître
Image toute faite ou projection
C' qu'on vous prête est à confusion
Qui peut prétendre me comprendre
Quand il faut de tout se défendre
Passé les on-dit, cassé la glace
Et gratté le vernis en surface
Quand soit même on cherche et se perd
Pour toute une vie qu'on veut bien faire


Je suis comme je suis
J'aime comme j'aime
Même si j'en paie le prix
Je suis comme je suis
Je suis mes envies
Comme suivent ceux qui m'aiment
Je rêve comme je rêve
Plutôt mal que bien
Parfois même un rien
Je suis comme je suis
En tout cas je n'ai
La prétention de rien

Qui peut prétendre avoir la clé
De mon enfance et ses ratés
Ranger tous vos clichés qui rassurent
Des blessures à vivre sous l'armure
Mais qui peut prétendre encore prétendre
Avoir un jugement à rendre
Et pouvoir s' regarder en face
Qu'est-ce qu'il aurait fait à ma place
Quand moi même je cherche et m'y perd
Pour tout un cirque qu'il faut bien faire


Je suis comme je suis
J'aime comme j'aime
Même si j'en paie le prix
Je suis comme je suis
Je suis mes envies
Comme suivent ceux qui m'aiment
Je rêve comme je rêve
Plutôt mal que bien
Parfois même un rien
Je suis comme je suis
En tout cas je n'ai
La prétention de rien

La prétention de rien

Je suis comme je suis
J'aime comme j'aime
Je suis comme je suis
Je rêve comme je rêve
Je suis mes envies
Comme suivent ceux qui m'aiment
Ceux qui m'aiment
Je suis comme je suis

Je rêve comme je rêve
Plutôt mal que bien
Parfois même un rien
Je suis comme je suis
En tout cas je n'ai
La prétention de rien

Je suis comme je suis

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 2 Mai 2013 - 16:24







« La douleur est un feu que chacun alimente en soi. »
Francis Bossus


















Pour vivre ici

Je fis un feu, l’azur m’ayant abandonné,
Un feu pour être son ami,
Un feu pour m’introduire dans la nuit d’hiver,
Un feu pour vivre mieux.

Je lui donnai ce que le jour m’avait donné :
Les forêts, les buissons, les champs de blé, les vignes,
Les nids et leurs oiseaux, les maisons et leurs clés,
Les insectes, les fleurs, les fourrures, les fêtes.

Je vécus au seul bruit des flammes crépitantes,
Au seul parfum de leur chaleur ;
J’étais comme un bateau coulant dans l’eau fermée,
Comme un mort je n’avais qu’un unique élément.


Paul ÉLUARD, Le Livre Ouvert, Gallimard.





solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 2 Mai 2013 - 22:52







« L'air est plein du frisson des choses qui s'enfuient. »
Charles Baudelaire






















La chanson de l'air

A l'Air, le dieu puissant qui soulève les ondes
Et fouette les hivers,

A l'Air, le dieu léger qui rend les fleurs fécondes
Et sonores les vers,

Salut ! C'est le grand dieu dont la robe flottante
Fait le ciel animé ;

Et c'est le dieu furtif qui murmure à l'amante :
"Voici le bien-aimé."

C'est lui qui fait courir le long des oriflammes
Les frissons belliqueux,

Et qui fait voltiger sur le cou blanc des femmes
Le ruban des cheveux.

C'est par lui que les eaux vont par lourdes nuées
Rafraîchir les moissons,

Qu'aux lèvres des rêveurs s'élèvent remuées
Les senteurs des buissons.

Il berce également l'herbe sur les collines,
Les flottes sur les mers ;

C'est le breuvage épars des feuilles aux poitrines,
L'esprit de l'univers.

Il va, toujours présent dans son immense empire
En tous lieux à la fois,

Renouveler la vie à tout ce qui respire,
Hommes, bêtes et bois ;

Et dans le froid concert des forces éternelles
Seul il chante joyeux,

Errant comme les coeurs, libre comme les ailes,
Et beau comme les yeux !


René-François SULLY PRUDHOMME (1839-1907)

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par Renarde20 le Jeu 2 Mai 2013 - 22:54


Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 2 Mai 2013 - 22:56

merci Renarde, il est magnifique... Bisous

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par Renarde20 le Jeu 2 Mai 2013 - 23:26

Il vient rejoindre son nid, après s'être laissé porter par le vent ... Very Happy

Renarde20
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7209
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 45
Localisation : Lyon

http://www.zebrascrossing.net/t11058p20-le-debut-de-tout-le-rest

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 2 Mai 2013 - 23:27





Bonne nuit

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par solifleur le Jeu 2 Mai 2013 - 23:29

et bien il va pouvoir lui aussi aller déposer son corps fatigué dans son nid douillet Wink

solifleur
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 316
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: se libérer enfin.....

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum