Coeur fermé à clé

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Noumi le Ven 17 Déc 2010 - 15:37

Dans votre définition de bisounours, j'ai comme la sensation que pour vous ce sont des gens pour qui "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" et si ce n'est pas le cas on ferme les yeux et on fait comme s'il n'existait pas.

Bon après je l'accorde le terme bisounours n'a jamais vraiment été décrit et il n'existe pas encore de définition dans le dictionnaire.
Je vais donc vous dire ce que je suis, moi Bisounours de chez bisounoursland.
Je ne crois pas en la méchanceté gratuite, je ne crois pas en la connerie gratuite. Je ne dis pas que cela n'existe pas, je dis que ce n'est pas gratuit et qu'il y a une besoin non satisfait derrière qui méne les gens dans ces actes de connerie ou de méchanceté.
Je pense juste que la nature humaine est bonne au départ, mais que la vie s'obstine à vouloir détruire cette partie bonne.
Ensuite je suis une bisounours qui se remet en question tous les jours (trop selon certain et souvent des non zèbre qui s'inquiétent pour moi d'ailleurs, ça c'est mignon), je pense que les problèmes que j'ai avec les autres, ce ne peut pas être les autres qui peuvent les résoudre. Ce n'est que sur moi que j'ai la main mise.
Je suis un bisounours qui avance et une personne qui ne va pas de l'avant pour améliorer sa vie et celle des personnes autour d'elle n'est pas un bisounours.
Ce n'est pas parce qu'on croit qu'on fera plus avancer les choses en donnant de l'amour qu'on est naïf et l'amour n'est pas toujours gentil. Si une personne en face de moi agit pour son mal et qu'elle n'écoute pas, je n'hésite pas à l'envoyer chier pour qu'elle comprenne qu'il faut qu'elle réagisse (bon, cette solution comme toutes les solutions n'est pas universel et est là à titre d'exemple).
Etre bisounours n'est pas se voiler la face, c'est se dire qu'il peut exister une solution plus douce que le cynisme (je n'ai rien contre le cynisme, c'est une chose utile et une protection des plus efficace, je peux l'être aussi, mais c'est une protection et non une solution cependant).
Ensuite je vous accorde aussi, le monde étant loin d'être unique, la solution bisounours ne peut (malheureusement) fonctionner avec tout le monde (pourtant si vous saviez comme j'aimerai que ce fut le cas!!).

Rootless, je ne crois pas que dans la vie est un long fleuve tranquille ce soit des bourgeois bisounours hypocrite, ce sont des cathos, ne confonds pas les deux, les bisounours ne sont pas des cathos et les cathos ne sont pas des bisounours ou alors tu as une mauvaise vision des bisounours.
La chrétienneté est hypocrite, le bisounours peut être con, naïf, utopiste, dans l'erreur dans certaines occasions (mais qui ne l'est pas)... mais il n'est pas hypocrite.
Quand je dis que j'aime tout le monde, c'est vrai, cela ne m'empêche pas d'en vouloir aux gens qui me font du mal, ce que je ne sais pas faire par contre et c'est bien mon problème (en dehors du principe bisounours, mais cela doit entrer dans l'équation quand même) c'est que je ne sais pas exprimer ces sentiments de colère.
La colère n'est que l'expression d'un besoin qui nous est propre et qui n'est pas satisfait, engueuler les autres, même si je sais que c'est défouloir et que j'envie ceux qui savent le faire, n'est pour moi pas une solution acceptable. (comme tout le monde je suis un peu conne et bornée, mais j'apprends tous les jours et le jour où je saurais enfin engueuler quelqu'un juste pour me défouler, je vous le ferais savoir tongue)

Sinon Bochra, je sais que ton message remonte a au moins une page, mais tout pareil, j'aime mais je suis incapable d'être amoureuse Smile

Noumi
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 36
Localisation : Vers l'infini et l'au-delà...mais de mon canapé...rouge

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par ahlala le Ven 17 Déc 2010 - 21:15

.


Dernière édition par ahlala le Mar 12 Avr 2011 - 18:49, édité 2 fois

ahlala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 39
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Ven 17 Déc 2010 - 22:00

Zebrahlala a écrit:Oui, j'ai fait un raccourci, mais c'est pas le premier dans ce "post" Razz

Sinon, pour m'adresser au syndicat anti-mièvrerie (je taquine), j'ajouterai qu'il n'y a pas de règle, pas de vérité, rien d'immuable dans la vie qu'il faut* arrêter de penser que les choses et surtout vos idées et jugements sont "Les" vrais et surtout définitifs , ... on sous-estime trop souvent le bonheur que l'on peut trouver à contredire ses idées reçues, à changer d'avis sur les règles et les limites qu'on se fixe, à pulvériser les lois qu'on croyait siennes, à découvrir tout simplement qu'on se trompait.


J'ai l'impression que tu nous reproches surtout d'avoir un avis différent du tien et que tu as du mal a supporter qu'on puisse l'argumenter. Si c'est notre avis, on pense forcément que c'est le meilleur, inversement pour toi. La quasi totalité de ton argumentation est basée justement sur le fait que nous osions avoir un avis et le défendre. En gros tu ne défend pas un avis en argumentant en son sens mais en argumentant contre le fait que nous ayons un avis différent, chose qu'il faut pourtant apprendre à supporter.

@ Noumi: Ne te focalises pas sur le mot "Bisounours", Rootless l'a juste employé pour illustrer une idée à la base, mais le problème n'est pas la sensibilité des gens, plutôt la valorisation d'une certaine morale mise en avant comme vertueuse, mais qui ne profite qu'aux moins "bisounours" de tous, à savoir des gens majoritairement très mauvais et cyniques.


Dernière édition par thingfish le Ven 17 Déc 2010 - 22:07, édité 1 fois

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Rootless le Ven 17 Déc 2010 - 22:01

Zebrahlala a écrit:Pour te répondre, je pense que si il y a manichéisme c'est bien de ton côté.
Si il y a raccourci, c'est de ton côté aussi.
Ici, comme bien souvent, je me rends compte de toutes les limites de l'écrit et des échanges de point de vue, où j'ai bien peur qu'on finisse par une interminable litanie pour savoir qui de l'un ou de l'autre a raison.

Excuse moi de recentrer le débat, mais qui a créé ce post ? et quel en était le sujet ? Toi non ? le fait que tes rapports ou attentes envers les autres mutent, non ? Pourquoi on en vient à parler de classes et de pauvres ou bourgeois ?
(pour info : le snobisme n'est pas l'apanage du bourgeois, chacun a ses snobismes)

Puisque tu dis que je présume de ton statut (""ermite cynique, ce sont tes mots, pas les miens) je te retourne le compliment. Je ne suis ni "mièvre" (c'est très connoté comme expression) ni intouchable, ni indifférée par la misère de ce monde (quelque soit sa forme), je ne travaille pas dans le social pour me donner bonne conscience mais parce que je crois profondément que nous avons besoin parfois les uns des autres pour avancer et je suis bien loin d'être une bourgeoise. Je suis une précaire pour tout te dire. Ceux qu'on entend pas beaucoup, mais dont le nombre gossis depuis quelques années
Je serai presque prête à parier que tu vis plus confortablement que moi.
Je suis d'origine modeste, j'aurai pu me contenter d'un culte de la télé et de la collection de "Femme actuelle" de ma mère, mais j'ai eu très tôt un penchant pour la réflexion et l'étude, particulièrement pour la philosophie. L'intellectualisation m'a sauvé un temps de la bêtise mais j'en ai compris aussi les limites.
Je sais que tergiverser tout seul isole, et abruti. Voilà tout.
Mon second message contient ce que je voulais dire principalement, je n'aurai dû écrire que celui là finalement.

Excuse moi si j'enfonce mon clou, je pense qu'au point où j'en suis dans mes interprétations, je ne ferai qu'alimenter les tiennes. Alors je vais te dire, quand je relis ton premier message, je ne vois qu'un gars qui est malheureux de son sort, qui reconnaît qu'il est tombé dans une forme de superficialité, qui claironne qu'il souffre moins et qu'il préfère être seul mais ouvre un sujet pour en parler et avoir des réponses. J'irai même jusqu'à dire que c'est une bouteille à la mer.
Toi aussi tu interprètes, tu fais des raccourcis. Tu m'étiquette bourgeoise et bisounours ... parce que tu ne me connais pas, parce que tu es définitif et manichéen (le conflit de classe si c'est pas du manichéisme) et que tu ne mets aucune nuance dans tes idées. C'est bien ce que je disais, tu crois détenir la vérité. On est soit noir soit blanc ? C'est ça ?

Merci Noumi pour les nuances que tu apportes à la définition de ce mot (qui n'existe pas, je tiens à le rappeler, c'est une marque) ça me permet de voir que certaines personnes savent nuancer les choses.

J'ose espérer que tu as saisi le fond de mon message Rootless. La vie est changeante et tes jugements sont à réajuster constamment. J'espère aussi que tu trouveras un jour un endroit pour t'enraciner vraiment et calmer tes peurs.



Tu pourrais stp me citer la ligne où je t'ai étiquetée?C'est quand j'ai dit que c'est l'hôpital qui se fout de la charité c'est ça? C'était pas du tout pour toi, je parlais de ton argument.

C'est la Nième fois que je vois qu'on prend personnellement la critique d'un argument.Aucun débat n'est possible si tout le monde prend la critique d'un argument ou d'une idée comme une critique personnelle.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Ven 17 Déc 2010 - 22:23

Zebrahlala, j'ai un peu de mal a comprendre où tu veux en venir, mais j'essaye malgré tout.

J'ai l'impression que tu te force a nous considérer comme des monstres. Pourquoi? Parce que nous élargissons notre compassion au delà de notre cercle d'intimité? Parce que de ce fait nous découvrons que le monde n'est pas tout rose? Parce que nous osons essayer de comprendre et prendre des positions contre certaines idées reçues typiquement occidentales? Parce que nous avons ce besoin de comprendre et que pour cela nous en venons souvent à trouver des liens entre des choses qui à priori n'ont rien à voir entre elles et que nos discutions partent un peu dans tous les sens?

Peu importe si le débat s'égare un peu. C'est le jeu.

Je trouve décevant que tu soit sur la défensive comme si tu te sentais personnellement visée par notre vision des choses. Tu parles plus de toi que de tes idées comme si tu pensais avoir besoin de justifier quoi que ce soit... Nous ne sommes pas d'accord, c'est pas un drame!

Pourquoi prends tu le temps de te décrire comme une personne courageuse, altruiste, intelligente (et probablement très humble), pour ensuite décrire Rootless que tu ne connais pas, comme tu l'as fait?

Enfin je veux dire, lui et moi avons juste dit que la mièvrerie et la naïveté étaient le fond de commerce d'intérêts très néfastes alors que les soit disant cyniques sans coeur comme nous, avons au moins le mérite au moins de ne pas nuire.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Invité le Ven 17 Déc 2010 - 22:53

@Lanza : et dans amour-propre y'a amour, et y'a propre...... Smile

Heu...je ne suis pas sûre que certains bourgeois cités, qui sont dans le mépris, aient une capacité même "bisournous"...car le mépris c'est nier l'existence de l'autre ou l'importance de l'existence de l'autre (donc impossible qu'il y ait amour si il y a mépris...amour selon la définiton "aimer l'autre pour ce qu'il est au sens large"...)

Sinon je ne sais pas, pour le coeur fermé à clé...Juste l'impression qu'alors, rien n'en pourrait sortir ni y entrer...et que pour les fois où y'a pas de mesquinerie cachée et où c'est sincère, ben c'est peut-être triste...

Moi malgré des déceptions, j'ai toujours trouvé que ça valait la peine de le laisser ouvert. C'est chaque fois que ça a été chouette (amicalement et autres) qui m'a convaincue de "prendre le risque" de recevoir, certes quelques coups, mais aussi plein d'autres choses...

Et puis, en fermant à clé, se protège-t-on vraiment comme il faut ? Est-ce qu'on n'est pas touché, heurté quand même de toute façon ?

Enfin je peux comprendre que certains préfèrent cette solution. Et même je trouve ça plutôt bien qu'ils sachent le dire ou y réfléchir...

Le tout serait peut-être justement de prévenir un minimum les autres, ceux qu'on croise, pour leur laisser leur liberté...(des fois qu'ils aient envie d'être mièvres, eux Wink)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Ven 17 Déc 2010 - 23:13

En fait je crois que le rôle de chacun est de se responsabiliser un peu. Lorsqu'on est vulnérable et que l'on ne fait rien pour se défendre, on prend des risques, on devient responsable de cette mise en danger de soi même. Je ne parle pas forcément d'un danger très grave, mais bon, si certaines déceptions peuvent être évitées c'est déjà pas mal.

J'aimerais que mes propos ne soient pas compris de travers, alors soyons clair. Notre tendance à concevoir l'amour est fausse. Elle est spécifique a notre culture, n'a rien d'universelle et est donc fausse par définition. La preuve en est que même si nous savons tous que notre coeur n'est qu'une pompe à sang, il reste le symbole des sentiments d'amour/empathie/compassion pour tous les occidentaux que nous sommes. Vous me direz, ce n'est qu'une métaphore, je dirais que pas seulement car malgré tout, nous avons toujours une tendance inconsciente à baser notre conception des sentiments sur une idée biaisée. Toutes ces métaphores autour de ce gros organe vasculaire ne font que nous embrouiller et nous éloigner du fait que l'amour est un sentiment exclusivement cérébral.

Je pense que lorsqu'on a tendance à penser trop, on a tendance à aimer trop. Mais l'amour au sens passionnel est un sentiment qui a une influence énorme sur nos prises de positions, sur notre objectivité. Ma vision n'est certes pas démagogue, mais elle est sincère, réfléchie et non acquise de façon prosaïque.

Enfin je sais pas pour vous, mais pour moi, l'amour est une source de curiosité aussi! Ce n'est pas plus sacré qu'autre chose, il n'y a rien de sacré pour moi d'ailleurs. Partant du constat que ce sentiment dérive trop souvent vers une forme de perversion, qui détruit véritablement la vie de certaines personnes démunies par leur naïveté et leur fausse idée de l'amour et du bonheur (on associe le bonheur à la jouissance dans notre conception occidentale hypermatérialiste).

Je suis révolté sur pleins de choses et je trouve vraiment triste qu'il y ait toujours des gens bien-pensants pour faire de la destruction des avis alternatifs, une affaire personnelle. C'est systématiquement la même chose quel que soit le combat que je mène, car j'ose pointer du doigt une certaine responsabilité collective.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Zanzibar le Ven 17 Déc 2010 - 23:41

Quelle chouette discussion, ça donne matière à réflexion tout ça...

N'empêche ... dans cette bande de crétins mièvres qui donnent l'impression de rien comprendre, y'en a qui vivent. VIVENT, oui. Alors oui, ils se prennent parfois des murs, mais ils relèvent la tête et apprennent, ils jouissent, ils pleurent, ils rient, ils étayent leurs jugements, deviennent plus sages, se développent, s'enrichissent, se confrontent à eux mêmes en se confrontant à un autre, ils évoluent.
Ils repensent à leur aigreur d'antan. Les discours anti ceci, anti cela.
Et ils rient. Encore plus fort.

C'est assez juste ce que tu écris Zebrahlala, sauf que chez ces personnes que tu décris, il y a tout un processus de remise en question, de capacité à se comprendre dans le regard de l'autre, à accepter le fait que l'autre nous enseigne, que tout n'est pas noir ou blanc non plus parce que les perceptions changent, et la mièvrerie a tendance chez ces êtres à se distiller dans un nuage de naïveté qui prête plus à la bienveillance et à la compassion qu'à la moquerie. Mais ça demande un minimum d'ouverture d'esprit et de volonté d'aller de l'avant.

En revanche il y a des formes de mièvrerie qui confèrent à la superficialité, au narcissisme, qui parfois même dégagent énormément d'agressivité parce qu'elles dégoulinent de bons sentiments sous lesquels se dissimulent un sentiment très fort d'auto-suffisance, un rejet profond de toute idée qui viendrait chahuter la jolie nappe rose qui protège la personne bien pensante, et qui peut très vite se transformer en une animosité, redoutablement masquée sous une dose de victimisation, de dramatisation et de complaisance, ce qui me fait d'ailleurs penser au personnage de Dolores Ombrage, dans Harry Potter, caricature à mon humble avis du caractère mièvre de certaines gens qui refusent leur part d'ombre en bloc et la recouvrent sous d'épais manteaux de sourire ^^

Pour moi la mièvrerie, le côté tout le monde il est beau il est gentil, peut-être aussi dangereux, voire plus que le cynisme, ou le mépris clairement affiché, voire même la haine, qui revendiqués peuvent être un appel à l'échange et à l'enseignement (prouve moi que je me plante si tu le peux, d'ailleurs j'admets faire souvent preuve de cynisme et de provocation car ça a pas mal de chances d'amener des réactions intéressantes chez l'autre), parce que c'est une manière d'éviter d'avoir à affronter ses responsabilités, de refuser d'assumer sa personnalité, c'est se décharger sur l'autre de ses propres erreurs de perception, de ses mauvais choix, car si je me plante, c'est parce que l'autre est con, moi je l'aime et il m'aime pas, c'est parce qu'il n'a rien compris, etc etc etc....Et exemple typique d'un comportement "bisounours" : adopter des enfants au Népal et oublier depuis vingt ans de rendre visite à son petit frère atteint d'un handicap mental...

Chacun son cheminement, mais il faut reconnaître qu'aimer les gens, ce n'est pas la panacée,tout n'est pas amour dans la relation à autrui, c'est d'abord une recherche de résonnance de soi, ou le trouble de la différence, on pense attendre des choses de l'autre, recevoir d'autres choses en retour, bien souvent nous est renvoyé l'écho de nos craintes, et l'autre devient la manifestation douloureuse de nos peurs, de nos manques ou de nos excès, peut-être qu'aimer moins, c'est juste le fait d'être lucide sur ce que nous pouvons attendre, offrir ou recevoir d'autrui et d'en accepter les conséquences avec une saine prudence...

Zanzibar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Ven 17 Déc 2010 - 23:54

Merci Zanzibar pour ta très grande lucidité et la façon dont elle est mise en écrit.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Invité le Sam 18 Déc 2010 - 9:52

Je comprends mieux...mais je trouve de façon subjective que y'a pire sur cette planète que les attaques du groupe des mièvres Wink D'autant que vous avez l'air d'oublier que toute bonté ne cache pas de mauvaises intentions forcément, toute mièvrerie ne s'exprime pas de la même façon avec des attentes démesurées, et tous les mièvres ne font pas une bonne chose d'un côté, pour être incohérents de l'autre (avec le petite frère)...enfin c'est juste avec le souci d'éviter les généralisations hein...

Finalement Rootless, tu voulais expliquer ton point de vue et être compris ? Ou bien attendais-tu d'autres choses ?

Like a Star @ heaven

(et une étoile gentille Razz)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par B! le Sam 18 Déc 2010 - 11:18

on n'est dérangé que par ce qui nous dérange déjà en nous en nous.

si vous n'aimiez pas vraiment la mièvrerie, elle ne vous ferait ni chaud ni froid. Or si elle vous irrite, vous horripile, au point où vous vous sentez obligé de la saquer, c'est qu'elle vient toucher un point sensible chez vous.

Sans aller jusqu'à la mièvrerie, vous enviez ces gens qui arrivent à exprimer leur émotions aussi facilement, à donner leur affection, à la recevoir. Si les gens mièvres vous irritent autant, c'est qu'ils ont quelque chose que vous n'avez pas.

J'ai dit "vous" mais en réalité je suis dans le lot aussi. Les gens mièvres me braqu(ai?)ent et me font figer sur place.

Mais la vie m'a appris que rien ne peux me faire mal si tu je ne suis pas déjà blessée. le tout étant de ne pas rejeter la faute sur ceux qui nous font mal juste pour ce qu'ils sont et non pour ce qu'ils font, mais de regarder en nous les blessures qui sont à vif et que ces gens viennent réveiller sans le savoir (et sans le vouloir).

Et à partir du moment où ils n'ont pas eu l'intention de blesser, il n'y a pas lieu de leur en vouloir où de les fustiger. les gens mièvres ont le droit d'être mièvres et si on était en paix avec nous même, on y serait carrément indifférent à leur mièvrerie.

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Zanzibar le Sam 18 Déc 2010 - 12:10

J'admet aussi que la mièvrerie me pose problème, mais je ne suis pas d'accord avec ton interprétation Bochra, parce qu'à mon sens, la mièvrerie n'exprime aucune sincérité. Le sentiment sincère n'est jamais mièvre parce qu'il se communique pourvu que l'autre soit pourvu d'un minimum d'empathie. On peut être émotif, facilement ému ou l'on peut dissimuler ses couches d'émotion sous un cynisme retentissant, mais il se dégage toujours une sincérité qui frappe celui qui sait voir. Le mièvre ne dégage rien de tout ça, il transpire l'erreur, la connerie, et bien trop souvent ses larmes sont là pour le conforter dans son sentiment de supériorité rassurant, son contrôle de ce qui l'entoure et sur le fait qu'il est forcément "quelqu'un de bien".

Pour moi la mièvrerie c'est un sentiment faussé et superficiel construit sur l'idée que certaines choses dans la vie méritent de s'émouvoir et d'autres non, que certains méritent leur sort et que d'autres font suffisamment pitié pour qu'on leur accorde de l'attention. Et dans ma définition personnelle de la mièvrerie, j'évite le plus possible de cotoyer ce type de personnes, car elles ne m'apportent souvent rien de constructif sur le plan humain et affectif. Je ne suis pas toujours en paix avec moi-même c'est certain, mais les éviter et éviter de perdre mon temps en vains échanges superficiels m'apporte une paix bien agréable!

Zanzibar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Rootless le Sam 18 Déc 2010 - 19:21

ffff....

ya trop de confusion et d'extrapolations...

On n'a jamais dit qu'on n'aimait pas les gens qui expriment leurs émotions avec facilité.

Le romantisme et autres idéalismes sont trop beaux pour être vrai et assez sournois finalement.

Le bel exemple c'est la fille qui rêve encore d'un compte de fée avec un goujat qui la fait souffrir et qui prend son ami amoureux d'elle pour un larbin.


Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par B! le Sam 18 Déc 2010 - 19:27

Zanzibar, tu écris après moi, tu fais mine de me citer, tu cites même mon prénom, mais tu ne réponds absolument pas à ce que j'ai dit.
Du coup, pour que ton "contre argumentaire" se tienne, tu me fais dire ce que je n'ai pas dit.

Rootless, je ne réponds pas aux messages qui commencent par fffff....




B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Rootless le Sam 18 Déc 2010 - 19:32

encore un truc pas accepté, j'ai le droit de soupirer nan?

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par B! le Sam 18 Déc 2010 - 19:38

tu as le droit de soupirer et j'ai le droit de ne pas répondre.

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Zanzibar le Sam 18 Déc 2010 - 20:09

J'aurais peut-être du citer le passage exact auquel je répondais Bochra, afin de ne pas faire "mine" uniquement de te citer, donc je corrige mon erreur illico :

Sans aller jusqu'à la mièvrerie, vous enviez ces gens qui arrivent à exprimer leur émotions aussi facilement, à donner leur affection, à la recevoir. Si les gens mièvres vous irritent autant, c'est qu'ils ont quelque chose que vous n'avez pas.

Je n'envie pas ces gens qui arrivent à exprimer leurs émotions si facilement, d'une parce que je n'ai aucun de mal à exprimer mes émotions à vif, je pleure très rapidement quand mon patron me hurle dessus, ou qu'un film me touche l'âme, et même si j'use de beaucoup de diplomatie par crainte de heurter, j'ai besoin d'exprimer ce que je ressens aux autres pour me sentir bien, et de deux, parce que les gens qui expriment leurs émotions si facilement, comme tu écris, s'ils me heurtent de façon accidentelle, sont dans une démarche de parole ("vraie"), de communication et de sincérité suffisante pour être prêts à entendre mon ressenti d'avoir été heurtée, en résumé, il ne s'agira pas d'un dialogue de sourd mais d'un échange constructif, de plus j'aime énormément les êtes qui savent aussi bien donner que recevoir, cela donne de très belles et durables relations, car équilibrées sur le plan de l'échange .

Mais pour moi et je le répète, tout cela est très loin d'être de la mièvrerie au sens où je l'entends, et c'est là que nos points de vue divergent, sur le sens même du mot mièvre.

D'ailleurs tu écris toi-même "sans aller jusqu'à la mièvrerie", mais soit c'est mièvre soit ça ne l'est pas, ce qui change tout et comme je te l'ai répondu, je n'irai pas jusqu'à dire que les gens mièvres m'irritent, mais par préservation j'évite le plus possible de m'y intéresser tant qu'ils sont à ce stade.

Zanzibar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par B! le Sam 18 Déc 2010 - 20:16

encore à côté de la plaque.

Toi et moi avons la même définition du mot mièvre. Donc ton interprétation de ce que je pense est caduque.

Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit et ne me fais pas penser ce que je ne pense pas.

Mon message s'adressait à ceux qui sont irrités par la miévrerie, et tu me dis qu'elle ne t'irrite pas, donc je ne comprends pas à quoi tu réponds.

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par B! le Sam 18 Déc 2010 - 20:23

Excuse moi Zanzibar, j'ai mal pris ce que tu as dit. Je suis passée à côté de ta tentative d'appaisement. je vais aller dodo, je suis carrément agressive.

encore pardon.


B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Zanzibar le Sam 18 Déc 2010 - 21:49

Aucun souci, t'ai envoyé un mp en espérant à mon tour de ne pas t'avoir heurtée et en te demandant pardon si tel était le cas, et merci encore pour tes excuses franches qui me vont droit au coeur.

Passe une douce nuit.

Zanzibar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par synapse le Sam 18 Déc 2010 - 22:00

Dans ce lit de satin je rentre lentement

Et glisse mes pieds sous cette berne pendante

Je me hasarde aux pensées les plus démentes

Referme mes yeux puis durant un instant

Parcours mon esprit a la recherche de rêveries

Alors je me perds dans des onirismes aigris



Mes pire douleurs m'acquittent de mes souffrances

Enlaidissent ma vie et triture ma conscience

Dans cette salle obscure je ne trouve que faire

Juste voir défiler mon destin et me taire



Ma mémoire s'ébranle de tous ce vices

Ne sait que faire, et s'en va silencieusement

Au moment du réveil je regagne le fil du temps

Et je cherche ardemment sans pouvoir retrouver

Les souvenirs que j'aimerais tant récupérer

les rêveries que mes démons ont englouti.

Bonne nuit.

drunken

synapse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 821
Date d'inscription : 17/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par .............. le Dim 19 Déc 2010 - 1:18

Wow ça faisait 20 ans que je n'avais pas lu un poème...

Merci synapse... je ne sais que dire.

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Invité le Dim 19 Déc 2010 - 7:48

Je suis complètement d'accord avec le fait que la mièvrerie est dans le fond exactement le contraire de ce qu'elle prétend être: elle pose le refus de se confronter aux sentiments beaux et profonds réels, voire elle peut être de la manipulation et de la mesquinerie...
Ceci dit, s'ériger en militant anti-mièvrerie recèle aussi des trucs que je trouve pas terrible: facilité(car franchement, ce n'est pas si poussé que ça comme raisonnement sans vouloir vexer personne, ça met une seconde de penser à ça, et après on passe à autre choses, non? et en faire carrément une production artistique, je trouve ça un peu bateau Thingfish, désolée), et volonté de supériorité.
Et je ne vois effectivement pas en quoi le fait qu'une fille trouve plaisant de s'entendre dire qu'elle est aimée comme dans l'exemple de thingfish (à part bien sur si c'est vraiment envahissant) ou de dire aux autres qu'on les aime serait de la mièvrerie, comme l'explique très bien zanzibar.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Dim 19 Déc 2010 - 15:17

En fait mon projet artistique ne porte pas sur la mievrerie, mais sur ce qu'il y a au dessus, à savoir la toute puissance des médias et du message paradoxal à la fois ultra puritain tout en étant bourré de références sexuelles à tous le niveaux. Sur le fait que les occidentaux soient de plus en plus moralisateurs alors que le porno n'a jamais été aussi prospère sur internet, là où les gens ne sont pas surveillés par leurs semblables. Sur le fait que l'idée de l'amour à deux soit pervertie par tout un tas de concepts extérieurs à la notion d'amour mais qui y sont rattachée culturellement, et qui font de la vie d'énormément de couples, un enfer. Il n'y a qu'à regarder les chiffres sur l'explosion du nombre de familles monoparentale, et je ne peux pas m'empêcher d'avoir de la compassion pour les gosses dont les parents ont fait n'importe quoi, non par amour des autres, mais par amour d'eux mêmes.

Donc si je comprend le sens de ton intervention, siamoni, tu as compris de travers le sens de mes propos. Pour ce qui est de ta deuxieme référence a ce que j'ai dit, je faisait référence a quelque chose que j'ai vécu. Une fille avec laquelle je suis resté 4 an qui m'a vraiment fait croire que sa mièvrerie était saine et sincère, pour découvrir l'extrême inverse. Je n'entrerais pas dans les détails, mais elle m'a prouvée par A + B que dans son cas, amour équivalait à possession. Maintenant je me méfie par rapport à ça, mais comprend bien qu'il y a la mièvrerie des individus, sincère ou pas, et la mièvrerie ambiante de la société, beaucoup plus problématique selon moi. Ce sont deux choses très différentes que tu confonds.

Après si ça vaut le coup ou pas de faire de l'art dessus, c'est le problème de personne, on fait de l'art sur ce qu'on veut et personne n'a le droit de juger les choix d'un artiste à part l'artiste lui même.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par V.Lady le Dim 19 Déc 2010 - 15:26

thingfish a écrit:

Après si ça vaut le coup ou pas de faire de l'art dessus, c'est le problème de personne, on fait de l'art sur ce qu'on veut et personne n'a le droit de juger les choix d'un artiste à part l'artiste lui même.

Ah ! cette fois je suis complètement de ton avis... un artiste doit être complètement libre, et quel que soit le sujet abordé, si son travail est de qualité, il créera des échos...

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum