Coeur fermé à clé

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par B! le Jeu 16 Déc 2010 - 1:28

thingfish a écrit:Rootless, quand je te lis, j'ai l'impression que tu décris mon mode de vie!

Mais en ce qui concerne vraiment les rapports que j'entretiens avec les autres, je dirais que j'accorde à tout le monde un amour "théorique". J'entend par là que par défaut, j'ai tendance à plutôt orienter positivement la neutralité de l'estime que j'ai d'un individu lambda. Disons que par défaut, je laisse toutes les portes ouvertes aux individus intéragissant avec moi, et ne prend la décision de les fermé qu'en cas de certitude d'une hostilité de leur part à mon égard.

Oui mais voilà, c'est un mécanisme passif. Je laisse les portes ouvertes mais ne prend que très rarement la peine de les franchir moi même, par peur que les autres ne fonctionne pas d'une manière aussi "logique" que moi et décident de me fermer ces portes violemment pour des raisons qui m'échaperaient. Du coup, je suis seul. C'est une solitude assez confortable d'un certain point de vue car absolument non contraignante, qui me permet d'être vraiment moi, sans faire usage d'artifice quelconque pour intégrer la société à mon univers ou m'intégrer à l'univers de la société. Mais malheureusement, la solitude ça rend triste à la longue et c'est très difficile d'en sortir lorsqu'elle est aussi extrême que la mienne.

Et lorsqu'il m'arrive des fois de rencontrer une personne qui me donne vraiment envie d'aimer et de me faire aimer, je me rend compte alors à quel point cela m'est devenu difficile. Et ces lacunes génèrent encore plus de mal-être au final, on finit par croire qu'on aura jamais le droit de connaître une situation d'amour réciproque avec qui que ce soit, alors on finit par laisser tomber, ne plus essayer quoi que ce soit.


Voila, j'ai trouvé mon jumeau!!!


Enfin, à deux trois retouches près Very Happy ( faux jumeau on va dire Razz)

Dans mon cas les portes sont ouvertes et je les passe facilement. Je sais aimer les gens, mais je ne sais pas être amoureuse.

Etre amoureuse c'est pas pour moi. Je sais pas faire.

Non, en fait je veux pas faire. J'ai peur de faire.

Etre amoureuse, c'est perdre le contrôle, le donner à quelqu'un d'autre, et ça, ça m'angoisse. La vie a commencé à ressembler à quelque chose pour moi dès lors que j'ai grandi et pris le contrôle de ma propre existence, alors redonner ce contrôle à quelqu'un d'autre, c'est trop effrayant.

Mais en même temps j'en ai une terrible envie. pouvoir me reposer enfin. ne plus me sentir seule. compter sur quelqu'un. arrêter de contrôler par peur et laisser l'autre me soulager. la vie serait peut être moins dure. je sais pas. vous les gens amoureux, dites moi comment ça fait d'aimer avec son coeur et non avec sa tête?

j'aimerais mettre de la paix là où je suis remplie de crainte, déjouer les conditionnements, me sentir libre en dedans.

peut être aussi que quand j'aurais trouvé la bonne personne j'aurais envie de dépasser tout ça? peut être que si j'ai trop peur, c'est que ce n'est pas la bonne, tout simplement.

vas savoir.


B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Jeu 16 Déc 2010 - 1:56

Etre amoureuse, c'est perdre le contrôle, le donner à quelqu'un d'autre, et ça, ça m'angoisse. La vie a commencé à ressembler à quelque chose pour moi dès lors que j'ai grandi et pris le contrôle de ma propre existence, alors redonner ce contrôle à quelqu'un d'autre, c'est trop effrayant.

Exact dans le cas de la conception habituelle de l'amour à l'occidental, confronté à la conception zèbre du bonheur. En ce qui me concerne, être amoureux ne passe en aucun cas par une notion de confiscation de liberté, mais par une notion de partage et de complémentarité. Ce qui est effrayant, pour moi, c'est de me planter sachant que le genre de personne qui me conviendrait est rare au point que j'ai renoncé à essayer de chercher.

Mais en même temps j'en ai une terrible envie. pouvoir me reposer enfin. ne plus me sentir seule. compter sur quelqu'un. arrêter de contrôler par peur et laisser l'autre me soulager. la vie serait peut être moins dure. je sais pas. vous les gens amoureux, dites moi comment ça fait d'aimer avec son coeur et non avec sa tête?

Encore une fois, ma conception de l'amour ce n'est pas le repos et le confort, mais l'extase d'une fascination mutuelle qui ouvre des horizons nouveaux quand à l'expérimentation du monde. En fait dans l'idéal, je vois la femme parfaite comme une artiste dont la personnalité et la créativité serait complémentaire aux miennes, pour engendrer un bonheur continu lié à la stimulation mutuelle d'une passion réciproque. C'est difficile a expliquer, mais par exemple, j'ai des amis artistes avec lesquels je partage des projets artistiques (pas seulement musicaux), mais je pense que pour que la fusion créative soit parfaite, il faut franchir les barrières de l'intimité. Ca peut sembler futile de ma part comme idéal, mais ma vie tourne autour d'une envie de créer que je rêve de partager non pas partiellement avec des foules, mais à 100% avec une seule personne.

Après, tout ce qui constitue l'idéal de la relation amoureuse occidentale, c'est du vent pour moi. Dire a une personne qu'on l'aime je ne trouve pas ça très sain dans la mesure ou l'amour selon moi ne s'exprime ni par la parole, ni par l'acte, mais par l'attitude générale. Le côté "mignon" et explicite de l'amour est une perversion selon moi.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Philippe le Jeu 16 Déc 2010 - 2:01

thingfish a écrit:Après, tout ce qui constitue l'idéal de la relation amoureuse occidentale, c'est du vent pour moi. Dire a une personne qu'on l'aime je ne trouve pas ça très sain dans la mesure ou l'amour selon moi ne s'exprime ni par la parole, ni par l'acte, mais par l'attitude générale. Le côté "mignon" et explicite de l'amour est une perversion selon moi.
(Je ne sais pas exactement pourquoi, mais ça me plaît beaucoup de lire ce genre d'avis tranché. Allez, je ressors. Arrow )

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Jeu 16 Déc 2010 - 2:06

c'est toujours jubilatoire de s'en prendre à quelque chose de "mignon". Car bien souvent c'est aussi con que ça en a l'air mais c'est une forme de connerie très valorisée socialement. Alors je tire à boulets rouge sur tout ce qui est mignon. J'ai même un projet artistique à propos de la dictature de la mièvrerie, mais chuuuuut...

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Invité le Jeu 16 Déc 2010 - 8:05

Et comme notre société, incapable de fonctionner en nuances, s'en tire en faisant coexister les extrêmes inverses (mais rien entre eux), ta "dictature de la mièvrerie" coexiste avec celle, tout aussi puissante, de la force, de la dureté, (soi-disant associées à la performance économique) d'une rhétorique virilisante très chasseur-cueilleur, ou Milicien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par V.Lady le Jeu 16 Déc 2010 - 9:44

La mièvrerie est aussi quelque chose qui m'insupporte complètement... mais je ne range pas le fait de dire à quelqu'un que je l'aime dans cette catégorie-là. Je fais partie des personnes pour qui les mots sont absolument essentiels et, longtemps, je n'ai pas su décoder les marques d'affections ou de reconnaissance que l'on m'envoyait; seules les paroles pouvaient me conforter sur ce plan. Je n'exclus pas que ce soit signe d'une certaine immaturité affective d'avoir besoin de l'entendre au moins une fois, mais je m'interroge aussi sur le fait de ne pas être capable de verbaliser ses sentiments ou de s'y refuser, comme si le fait de dire à quelqu'un qu'on l'aime pouvait être une marque de faiblesse, ou pouvait le graver à tout jamais.

Lorsque je vis une relation forte avec quelqu'un, quel que soit le type de relation, je ressens toujours le besoin de l'expliciter et je le fais avec bonheur et simplicité.

Quant à l'amour... je ne vois pas cela comme un abandon mais comme un don choisi, don de la personne entière, dans la liberté et le partage. Et ce, quelle que soit la forme que prenne cet amour.

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Lanza le Jeu 16 Déc 2010 - 10:33

thingfish (Jeu 16 Déc - 2:06) a écrit:c'est toujours jubilatoire de s'en prendre à quelque chose de "mignon". Car bien souvent c'est aussi con que ça en a l'air mais c'est une forme de connerie très valorisée socialement. Alors je tire à boulets rouge sur tout ce qui est mignon. J'ai même un projet artistique à propos de la dictature de la mièvrerie, mais chuuuuut...
Please define "con". Marrant, les anti-mièvres, y'en a partout, presque autant que des mièvres. J'ai souvent l'impression que c'est plus par honte d'être mièvre (et par extension d'exprimer ses sentiments) qu'autre chose.

Moi, j'aime bien être mièvre et la minute d'après, sauvage... Why not ? Ça fait partie du panel des possibles, pourquoi se limiter ?

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Jeu 16 Déc 2010 - 10:34

Ce qui me pose problème, ce n'est pas de d'employer des mots simples, pour dire à quelqu'un qu'on l'aime, mais plutôt l'idée d'importance absolue de se l'entendre dire pour la plupart des gens comme si la compréhension implicite ne suffisait pas, voir n'existait pas. Je trouve juste ça un peu décevant quand la personne que l'on aime réclame de l'entendre tous les jours? ça m'est arrivé et c'est lassant et banalisant. C'est vulgarisant même.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Jeu 16 Déc 2010 - 10:44

Lanza (Jeu 16 Déc - 10:33) a écrit:
thingfish (Jeu 16 Déc - 2:06) a écrit:c'est toujours jubilatoire de s'en prendre à quelque chose de "mignon". Car bien souvent c'est aussi con que ça en a l'air mais c'est une forme de connerie très valorisée socialement. Alors je tire à boulets rouge sur tout ce qui est mignon. J'ai même un projet artistique à propos de la dictature de la mièvrerie, mais chuuuuut...
Please define "con". Marrant, les anti-mièvres, y'en a partout, presque autant que des mièvres. J'ai souvent l'impression que c'est plus par honte d'être mièvre (et par extension d'exprimer ses sentiments) qu'autre chose.

Moi, j'aime bien être mièvre et la minute d'après, sauvage... Why not ? Ça fait partie du panel des possibles, pourquoi se limiter ?

Pour moi, quelque chose de con, c'est quelque chose qui prend indirectement une grosse part de responsabilité dans le malheur des gens. L'illusion que "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", en fait partie. La mièvrerie n'est pas l'expression des sentiments, mais leur sur-expression exagérée au point de devenir inexpression, vulgarisation et aseptisation des sentiments.

Je vais illustrer mes propos avec l'extrait d'une interview de Frank Zappa


-Journaliste: Qu’est-ce qu’un love-in ou un be-in pour vous ?

-FZ: Un love-in est un événement très dramatique, suivant lequel une bande de teenagers, parfois d‘adultes, souvent d‘attardés mentaux, se réunissent dans un endroit public et prétendent s’aimer les uns les autres ; afin de prouver au monde que l’Amour existe encore, en fait pour se prouver à eux-mêmes que l‘Amour existe toujours. Mais aucun d’entre eux n’y croit vraiment et je pense qu‘il vaut mieux qu‘ils n‘y croient pas, parce que s‘ils y croyaient, alors leur cas deviendrait grave. L’amour n’existe plus.

-Journaliste: Voilà une opinion bien pessimiste !

-FZ: Entendons-nous, je ne parle que d’un point de vue strictement Américain. Je ne sais pas où en est le problème en Europe, mais aux États-Unis, de nos jours, il y a tellement de gens qui partout affirment et crient « I love, I love » que l‘on se pose vraiment des questions à propos de leur sincérité...

-Journaliste: C’est comme en hiver lorsqu’il fait – 10°, et que l’on crie «j‘ai chaud, j‘ai chaud »?

-FZ: C'est comme siffler dans l‘obscurité pour ne pas avoir peur.

Il est encore plus pessimiste que moi, mais dans le fond il a raison. La sincérité est quelque chose de beaucoup plus beau que l'amour vulgaire. Beaucoup trop de gens se forcent à aimer et s'autorisent à détester. En ce qui me concerne, je raisonne à l'inverse. Je ne déteste personne mais je m'interdit toute forme d'amour artificielle envers mes semblables, car je pense que le sentiments ont du sens, et doivent garder leur sens.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Rootless le Jeu 16 Déc 2010 - 15:19

thingfish (Jeu 16 Déc - 10) a écrit:
Lanza (Jeu 16 Déc - 10:33) a écrit:
thingfish (Jeu 16 Déc - 2:06) a écrit:c'est toujours jubilatoire de s'en prendre à quelque chose de "mignon". Car bien souvent c'est aussi con que ça en a l'air mais c'est une forme de connerie très valorisée socialement. Alors je tire à boulets rouge sur tout ce qui est mignon. J'ai même un projet artistique à propos de la dictature de la mièvrerie, mais chuuuuut...
Please define "con". Marrant, les anti-mièvres, y'en a partout, presque autant que des mièvres. J'ai souvent l'impression que c'est plus par honte d'être mièvre (et par extension d'exprimer ses sentiments) qu'autre chose.

Moi, j'aime bien être mièvre et la minute d'après, sauvage... Why not ? Ça fait partie du panel des possibles, pourquoi se limiter ?

Pour moi, quelque chose de con, c'est quelque chose qui prend indirectement une grosse part de responsabilité dans le malheur des gens. L'illusion que "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", en fait partie. La mièvrerie n'est pas l'expression des sentiments, mais leur sur-expression exagérée au point de devenir inexpression, vulgarisation et aseptisation des sentiments.

Je vais illustrer mes propos avec l'extrait d'une interview de Frank Zappa


-Journaliste: Qu’est-ce qu’un love-in ou un be-in pour vous ?

-FZ: Un love-in est un événement très dramatique, suivant lequel une bande de teenagers, parfois d‘adultes, souvent d‘attardés mentaux, se réunissent dans un endroit public et prétendent s’aimer les uns les autres ; afin de prouver au monde que l’Amour existe encore, en fait pour se prouver à eux-mêmes que l‘Amour existe toujours. Mais aucun d’entre eux n’y croit vraiment et je pense qu‘il vaut mieux qu‘ils n‘y croient pas, parce que s‘ils y croyaient, alors leur cas deviendrait grave. L’amour n’existe plus.

-Journaliste: Voilà une opinion bien pessimiste !

-FZ: Entendons-nous, je ne parle que d’un point de vue strictement Américain. Je ne sais pas où en est le problème en Europe, mais aux États-Unis, de nos jours, il y a tellement de gens qui partout affirment et crient « I love, I love » que l‘on se pose vraiment des questions à propos de leur sincérité...

-Journaliste: C’est comme en hiver lorsqu’il fait – 10°, et que l’on crie «j‘ai chaud, j‘ai chaud »?

-FZ: C'est comme siffler dans l‘obscurité pour ne pas avoir peur.

Il est encore plus pessimiste que moi, mais dans le fond il a raison. La sincérité est quelque chose de beaucoup plus beau que l'amour vulgaire. Beaucoup trop de gens se forcent à aimer et s'autorisent à détester. En ce qui me concerne, je raisonne à l'inverse. Je ne déteste personne mais je m'interdit toute forme d'amour artificielle envers mes semblables, car je pense que le sentiments ont du sens, et doivent garder leur sens.

Excellent!

Les bisounours sont en fait dépendants des concepts idéalisés.Ce n'est pas de l'amour.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Jeu 16 Déc 2010 - 21:28

Exactement, tu as tout compris!

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Invité le Jeu 16 Déc 2010 - 21:59

C'est également mon point de vue, mais toujours est il que d'entendre des mots doux est moralement bénéfique, qu'ils n'aient aucune valeur importe peu dans un sens, car le receveur donne la valeur qu'il veut au mot doux sans valeur de l'expéditeur (hypocrite au passage). Il faut juste ne pas s'en servir pour juger une personne et ses actes (l'expéditeur), ce serait biaiser justement son propre jugement par une forme d'influence que l'expéditeur applique avec l'hypocrisie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Lanza le Jeu 16 Déc 2010 - 22:19

Le risque est aussi de ne plus croire à la valeur des mots, fussent-ils doux, si on part du principe qu'ils sont dits de façon hypocrite, même quand ils sont vrais.

Et si, à l'instant (et seulement à cet instant là) où ils sont dits, ils étaient vrais ? Même chez tes ados américains ?

J'en rajoute une couche :
Qui est ce Frank Zappa qui prétend savoir ce qui se passe dans la tête des autres ? What a Face

Et quand bien même les mièvres seraient hypocrites, en quoi ça vous touche ? Il y a un jugement de valeur, qui me gène, dans l'histoire.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Jeu 16 Déc 2010 - 22:32

Frank Zappa prétend savoir ce qui se passe dans la tête des gens juste parce qu'il fait des déductions de ce qu'il observe. Que l'amour est un commerce, une manipulation et un mensonge dans L'extrême majorité des cas. Et lorsque comme lui ou comme moi, on s'intéresse un peu au monde qui nous entoure, on ne peut s'empêcher de constater le désastre, désastre que la bonne volonté peut essayer d'atténuer à condition d'être lucide et non naïve. La naïveté ne sert que les causes les plus sordides, et pour ne pas être naïf, il faut accepter le fait que l'amour est quelque chose d'extrêmement rare, contrairement aux sentiments de possession, d'emprise et d'envie irrépressible de tirer son coup à tout prix maquillée en une nouvelle forme de "romantisme" consistant à se faire passer pour le gendre idéal un jour pour balancer comme une chaussette sale, l'objet du désir de la veille une fois consommé.

Bref, j'aime pas la mièvrerie et je pense avoir de bonnes raisons éthiques à cela.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Rootless le Jeu 16 Déc 2010 - 22:37

thingfish a écrit:

La naïveté ne sert que les causes les plus sordides, et pour ne pas être naïf, il faut accepter le fait que l'amour est quelque chose d'extrêmement rare, contrairement aux sentiments de possession, d'emprise et d'envie irrépressible de tirer son coup à tout prix maquillée en une nouvelle forme de "romantisme" consistant à se faire passer pour le gendre idéal un jour pour balancer comme une chaussette sale, l'objet du désir de la veille une fois consommé.

Bref, j'aime pas la mièvrerie et je pense avoir de bonnes raisons éthiques à cela.


lol! Enorme!


Dernière édition par Rootless le Jeu 16 Déc 2010 - 22:54, édité 1 fois (Raison : oubli du LOL (indispensable!))

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par thingfish le Jeu 16 Déc 2010 - 22:39

Certains diront que j'ai un coeur de pierre, si ça les chante! Mais au moins je peux me regarder en face dans une glace.

Ceci dit Lanza, je ne remet pas en cause ta sincérité, mais elle est hélas loin de compenser la malhonnêteté des autres.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Rootless le Jeu 16 Déc 2010 - 22:50

Et sinon je voudrais ajouter qu'il y a un philosophe espagnol qui a différencié 2 termes, la "sensibilidad" et la "sensiblería", la deuxième se faisant passer pour la première.

Du coup beaucoup de gens cucul-la-praline mais d'une pleutrerie complice et coupable prennent le bon rôle alors que d'autres qui refusent de tomber dans la niaiserie tout en étant très sensibles pour des trucs profonds passent pour des salauds cyniques et insensibles, et d'ailleurs ils se font souvent montrer du doigt par les premiers.

Qu'est-ce que ça peut être énervant ça...C'est principalement pour ça que je suis un peu anti-bisounours.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Lanza le Jeu 16 Déc 2010 - 23:04

Thingfish a écrit:Et lorsque comme lui ou comme moi, on s'intéresse un peu au monde qui nous entoure, [...]
<mode piedsdansleplat="on">Peut-être que si on se préoccupait un peu plus d'aller mieux nous-même (qui a parlé d'amour propre ?) et d'aimer nos proches, plutôt que de s'éperdre (ou se perdre ?) en vains combats d'ordre global, et d'essayer réparer des gens qui n'ont rien demandé et qu'on ne connaît ni d'Eve ni d'Adam en leur tapant dessus, fut-ce sur un mode sarcastique... Ben p'tet qu'il irait un peu mieux, le monde qui nous entoure.

Bon c'est une idée qu'il faudrait que je développe, mais on l'a déjà fait mieux que moi : "Il faut cultiver notre jardin".</mode>

Ceci dit, c'est quoi l'Amour ?
Comment ça se fait qu'il est rare ?
Est-ce qu'il est rare pour tout le monde ?

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par bluecat le Ven 17 Déc 2010 - 8:19

@Rootless: ben sensiblerie existe aussi en français

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Philippe le Ven 17 Déc 2010 - 10:49

Et pour en revenir à mon dada du moment, la sensiblerie c'est la sensibilité + traumatisme...

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par ahlala le Ven 17 Déc 2010 - 12:16

.


Dernière édition par ahlala le Mar 12 Avr 2011 - 18:48, édité 1 fois

ahlala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 39
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par V.Lady le Ven 17 Déc 2010 - 12:41

Je te suis complètement Zebrahlala... prendre le risque de la vie, en accepter les pleins et les déliés...

C'est bon.

(PS : tous les artistes que je connais sont au contraire des personnes qui vivent tout à fond, dans le partage, l'amour circule, la chaleur, la bienveillance... )

V.Lady
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2238
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 41
Localisation : Nord vraiment au nord.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par ahlala le Ven 17 Déc 2010 - 13:19

.


Dernière édition par ahlala le Mar 12 Avr 2011 - 18:49, édité 2 fois (Raison : * et pourtant j'aime pas les "Il faut" "Y'a qu'à" mais dans certains moments, ça me vient)

ahlala
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 39
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Rootless le Ven 17 Déc 2010 - 13:31

Zebrahlala a écrit:Lanza, j'aime quand tu mets les pieds dans le plat.
Je vais mettre les miens aussi :

y'a pas un fond d'aigreur dans toutes ces critiques (de la mièvrerie ...)?? Ou alors pire, un gros snobisme ... typique chez l'artiste. (*désolée si je présume que ... mais c'est ce qui me vient là)

Je me dis qu'il y a bien moins d'humanité chez les penseurs et ceux qui réfléchissent aux autres (et à leur place au milieu d'eux) , qu'en ceux qui "vivent" les choses "avec les autres", sans se dire "et si ça marche pas" "et si il me bouffe ma liberté" "et si il me fait un bisou à la caisse du Shopi alors que je suis pas démonstratif" ....

Tout est histoire de rhétorique finalement, de sémantique, et de représentations.
Chez moi, la mièvrerie c'est de la tendresse, et c'est un des ciments du couple.
Le blocage des émotions, la prise de distance, c'est de la peur.
Fuir les contacts, c'est de la peur aussi. Peur d'être vulnérable, contredit, évalué, peur de la confrontation, du conflit, de se rendre compte qu'on ne détient pas la vérité ... et quoi ou qu'est ce.
La méfiance vis à vis des autres c'est un préjugé. Une protection. Une blessure qui cicatrise pas.

Le problème de la personne qui pense seule (trop longtemps) c'est qu'à un moment, non seulement elle s'enferme et se coupe de ses émotions mais parfois, elle finit par croire que sa pensée est la meilleure, que c'est elle qui a tout compris, qui détient la vérité au milieu des autres qui se leurrent et n'ont pas saisi le sens "profond" des choses.

N'empêche ... dans cette bande de crétins mièvres qui donnent l'impression de rien comprendre, y'en a qui vivent. VIVENT, oui. Alors oui, ils se prennent parfois des murs, mais ils relèvent la tête et apprennent, ils jouissent, ils pleurent, ils rient, ils étayent leurs jugements, deviennent plus sages, se développent, s'enrichissent, se confrontent à eux mêmes en se confrontant à un autre, ils évoluent.
Ils repensent à leur aigreur d'antan. Les discours anti ceci, anti cela.
Et ils rient. Encore plus fort.

Peu importe l'issue (ça marchera ou pas, on se plantera ou pas, on souffrira un peu beaucoup ....) ce qui compte c'est vivre, partager.

"En vérité, je ne voyage pas, moi, pour atteindre un endroit précis, mais pour marcher : simple plaisir de voyager."
Robert Louis Stevenson

Pas du tout d'accord,en plus c'est très manichéen comme vision. L'ermite cynique mis en opposition au bisounours, ça manque de nuances...Et les gens qui pensent à leurs proches voire seulement à eux c'est bien mais c'est ce qui entretient un système où les exclus n'ont aucune chance de s'en sortir.Derrière une pseudo-humanité bisounours et en dehors de cette tour d'ivoire il y a tout un monde de misère qu'on refuse de voir...

Alors là je bous quand j'entend insinuer que la lucidité c'est du snobisme...C'est l'hôpital qui se moque de la charité!La mentalité bisounours c'est très typique des milieux bourgeois (et c'est très parallèle au snobisme!)qui dans le fond ferment les yeux devant (voire méprisent) la misère le tout derrière une vitrine d'humilité, de partage et d'humanité (la bourgeoisie chrétienne est un des meilleurs exemples, et la gauche caviar aussi!Je crois même que c'est le meilleur!).

Zebrahlala je crois que tu confonds les gens affectifs qui vont de l'avant et les bisounours. Dans les pays où les inégalités sont très marquées c'est clair que tu trouveras plus de bisounours dans la bourgeoisie que chez les pauvres * chez qui la lucidité n'empêche pas d'aller de l'avant et d'accepter leurs émotions certes.

d'ailleurs le boudhisme est né de l'histoire de Sidharta Gautama qui vient d'un milieu princier et a eu une éducation naïve et qui découvre la misère et la souffrance humaine quand il sort de son monde de fastes et de préoccupations futiles,en clair du snobisme[i]

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Rootless le Ven 17 Déc 2010 - 13:38

Ah et j'ai oublié de parler du film "La vie est un long fleuve tranquile" qui est une super caricature de la bourgeoisie bisounours hypocrite, pour ne citer qu'un exemple, la mère est outrée quand elle découvre que sa fille, qui a simplement appliqué le principe de charité, a échangé son super modèle de poupée* à une petite fille pauvre.

* qui représente rien d'ailleurs pour cette famille millionaire, juste un petit principe mesquin d'avarice.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coeur fermé à clé

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum