Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par fleur_bleue le Dim 10 Mar 2013 - 6:47

Bon anniversaire, Doinel! Pour Toi Long hug

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Invité le Dim 10 Mar 2013 - 7:25

Joyeux Anniversaire Doinel! Des bisouilles!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Invité le Dim 10 Mar 2013 - 7:53

Joyeux anniversaire.

Comme je ne connais pas tes goûts en gâteaux, je t'apporte l'un de mes préférés : le Saint Honoré.
Cela en fera au moins un de content : moi Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par ♡Maïa le Dim 10 Mar 2013 - 8:26

Rhaaaa, ça c'est du gâteau ! J'ai juste envie de plonger mon doigt dans la chantilly !! Tu partages dis Doinel ? Belle soirée d'anniversaire cher ami Smile

♡Maïa
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1734
Date d'inscription : 06/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Doinel le Dim 10 Mar 2013 - 8:44


Merci à tous! Et j'adore le Saint Honoré!

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Invité le Dim 10 Mar 2013 - 9:30

Doinel a écrit:
Merci à tous! Et j'adore le Saint Honoré!

J'en étais presque sur.

Bon, coupe 3 parts Obélix !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Basilice le Dim 10 Mar 2013 - 22:06

Joyeux anniversaire en retard, Doinel. Smile

Basilice
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1335
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 34
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Harpo le Dim 10 Mar 2013 - 22:09

Pareil, j'suis à la bourre, mais joyeux anniversaire hier !

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Doinel le Lun 11 Mar 2013 - 2:30


Merci Basilice et Harpo.

Je connais dans mon entourage des personnes pourtant chatouilleuses sur ce sujet qui ont "oublié" hier et encore aujourd'hui.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 3:08

Alors si ce n'est pas trop tard : Joyeux anniversaire )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Super PY est rive le Lun 11 Mar 2013 - 3:19

Ouais, pareil, bon anniversaire à la bourre!!!

Puis tant que je suis là, je voulais mettre un truc dans le WE, je crois que j'arrive mieux à saisir cette histoire du "Je ne veux pas que tu te mettes en colère". Souvent, j'aurai plus tendance à le prendre comme une attaque personnelle, dans le sens où on pourrait vouloir m'interdire d'être en colère, alors qu'il peut être salutaire d'être en colère. Enfin, quelque part, je réagit comme ça pour défendre mes émotions. Ce que je peux voir aussi comme autre possibilité, en fait maintenant en disant ça, c'est de vouloir présenter ça comme n'étant justement pas une attaque contre là personne, d'où le "je ne veux pas que tu te mettes en colère". Enfin, voilà, c'était une de mes pensées du WE Wink

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Doinel le Lun 11 Mar 2013 - 4:42


Il y a deux choses qui m'énervent dans "Je voudrais te dire quelque chose mais tu vas te mettre en colère".

Le fait d'en dire trop ou pas assez.

Et puis il y a le déterminisme, l'affirmation par l'autre qu'il sait déjà comment je vais réagir. Si je voudrais si souvent être compris, je déteste l'idée que l'autre puisse prétendre m'emprisonner dans un schéma de réaction.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Invité le Lun 11 Mar 2013 - 5:40

Hum, pareil que les autres, en retard Very Happy

Bon anniversaire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Super PY est rive le Lun 11 Mar 2013 - 6:34

Doinel a écrit:
Il y a deux choses qui m'énervent dans "Je voudrais te dire quelque chose mais tu vas te mettre en colère".

Le fait d'en dire trop ou pas assez.

Et puis il y a le déterminisme, l'affirmation par l'autre qu'il sait déjà comment je vais réagir. Si je voudrais si souvent être compris, je déteste l'idée que l'autre puisse prétendre m'emprisonner dans un schéma de réaction.

Je te suis tellement là dedans...

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Doinel le Mer 13 Mar 2013 - 1:16


J'ai écrit il y a quelques temps un texte sur la sexualité que je n'ai pas posté. Il a maintenant passé la date de péremption, alors aujourd'hui je le réécris en prenant un angle qui n'était que sous-jacent dans le premier brouillon.

Ma conception de la sexualité a changé pour le meilleur et pour le pire après une relation.

Avant, le rapport sexuel était simple. Il y avait des pulsions à satisfaire, combinées à un altruisme naturel, une envie de connaitre l'autre et de passer un moment agréable avec une femme. Je pouvais avoir envie de coucher avec une femme ou une autre. Je pouvais avoir envie de coucher pour combler un besoin physique.

Et puis les choses se sont compliquées.

Un modèle, une référence se sont imposés à moi. Si faire l'amour avec une femme ne peut ressembler à ce modèle, la déception, la frustration, des blocages surviennent, allant parfois jusqu'à une perte de ma libido. Pourquoi se satisfaire d'une expérience terrestre quand elle peut être céleste?

Le désir sexuel doit passer au second plan, être sublimé par une envie de tendresse, de communion. Si possible, naitre dans un instant privilégié, comme un accident fortuit. Toute expression explicite du désir risque de gâcher le moment.

Nous regardons la télé, assis loin l'un de l'autre. Elle se tourne vers moi et me dit "J'ai envie de faire l'amour".
Nous sommes couchés. Elle s'approche de moi. Le geste trahit le désir.
Mon sang se glace.

Nous regardons la télé, tendrement enlacés. Petit à petit, les gestes se font tendres, le petit câlin devient plus intime.
Nous sommes couchés. Avant de nous endormir, nous partageons un moment de tendresse. Je peux simplement être en train de lui caresser le dos, afin de lui procurer le plus agréable des endormissements tout en satisfaisant mon besoin sensuel de toucher sa peau.
Peut être avons nous tous les deux envie de faire l'amour. Peut être pas. Peut être allons nous faire l'amour. Peut être pas.
L'incertitude fait partie de la magie. Le plus beau c'est quand le désir nait alors que quelques minutes auparavant il était inexistant. Trop de fatigue, trop de soucis, les pensées ailleurs, le besoin de trouver quelques heures de sommeil avant une journée difficile. Sentir le désir naitre chez soi ou chez l'autre est un sentiment merveilleux. L'exacerber un plaisir intense.

L'acte doit enflammer mes sens. L'altruisme doit se teinter d'une bonne dose d’égoïsme. Je prends autant de plaisir à susciter des sensations qu'elle à les ressentir. Ma main est caressée par la peau qu'elle caresse. C'est peut être moi qui serai frustré si son désir fait que les choses vont plus vite qu'elles le pourraient. Frustré mais aussi heureux qu'elle ne puisse plus contrôler ses pulsions, que l'imprévu ait pu surgir.

Le jeu est une dimension importante de l'acte. Un jeu fait de rapports subtils de domination et de soumission, souvent entremêlés. Mais tout cela doit être presque imperceptible, noyé dans une tendresse partagée. Un regard un peu trop coquin, des mots un peu trop crus peuvent faire s'évanouir la magie, me faire revenir à la réalité d'un acte purement physique. C'est délicat la magie.

Dans une belle relation, chacun se sent en pleine confiance avec l'autre, se sent si bien que la pudeur et les inhibitions disparaissent. J'aime l'idée que tout est possible, qu'elle accepterait ceci ou cela si je le désirais, qu'elle même pourrait avoir des envies que j'accepterais de satisfaire pour elle, même si dans l'absolu elles me poseraient problème. Pour moi cette sensation se suffit à elle même.

La plus belle des relations fait naitre des fantasmes qu'il est inutile de satisfaire.

Chaque fois n'est ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre. Banale sur le plan physique, elle est unique spirituellement et émotionnellement. Tant que chacun s'y investit complètement, et chacun y est incité tellement c'est beau, la routine et la lassitude ne peuvent surgir.

Chacun amène dans une telle relation des dispositions que tout le monde n'a pas, mais aucun ne peut se prévaloir d'être l'unique source de sa beauté. Elle est le résultat d'une rencontre particulière. Rare sans doute.


Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Super PY est rive le Mer 13 Mar 2013 - 2:03

Ne pas baiser juste "pour se vider les couilles", mais partager un moment de tendresse, d'intimité, de douceur, de désir, de plaisir, d'envie, de contact, d'écoute, de sensation, de perception de l'autre. Smile

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 2:13

Doinel a écrit:

... Pourquoi se satisfaire d'une expérience terrestre quand elle peut être céleste?

(...) C'est délicat la magie. (...)

... mais aucun ne peut se prévaloir d'être l'unique source de sa beauté. Elle est le résultat d'une rencontre particulière. Rare sans doute.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par fleur_bleue le Mer 13 Mar 2013 - 2:18

C'est un très beau texte, Doinel, et très juste, à mon avis... Merci.

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Super PY est rive le Mer 13 Mar 2013 - 2:20

Partage des corps, des organes vecteurs de la vie, liberté d'exploration, de toucher, de sentir accordée à l'autre, une forme de don de soi. Et puis le plaisir de toucher de sentir, de caresser l'autre. C'est beau, faire l'amour, quand c'est vu comme ça.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Doinel le Mer 13 Mar 2013 - 3:34


Merci pour vos réactions. Je ne sais pas si j'ai réussi, mais je voulais trouver un équilibre entre exhibitionnisme et pudeur excessive, analyse froide et lyrisme enflammé, éviter fanfaronnade et misérabilisme. Mon premier brouillon était trop analytique à mon sens.

J'ai sciemment évité de parler du sentiment amoureux. Il est pour moi indissociablement lié à la beauté d'une relation sexuelle, mais pas d'une manière simpliste. Des sentiments partagés vont contribuer à la beauté d'une relation sexuelle mais ne peuvent pas seuls la créer. Par contre, je doute qu'une relation "magique" puisse exister sans donner naissance et maintenir des sentiments amoureux partagés.

Merci Steph pour cette chanson magnifique de mon parolier préféré. En plus la vidéo est l'union "magique" et unique de deux versions de la chanson. La plus belle illustration possible à ce que je voulais exprimer.

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Harpo le Mer 13 Mar 2013 - 3:43

Ce que je trouve étonnant pour ma part c'est que tu sépares le désir sexuel de tous les petits gestes d'affection qui le précède. Je vois très bien ce que tu veux dire, et je suis tout à fait d'accord avec cela, mais tout cela justement fait pour moi partie entière du désir, ou plus exactement ces gestes là sont ceux qui le font naitre. Même si, parfois, le désir sexuel peut aussi naitre d'autres situations, moins dans la tendresse que dans une "bestialité" toute animale. Une situation, un mot, suffit de pas grand chose parfois.

Mais mettre le "désir sexuel" au second plan ... J'imagine qu'il s'agissait d'une figure de style, pour bien illustrer ton propos, non ?

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Harpo le Mer 13 Mar 2013 - 3:47

Doinel a écrit:
J'ai sciemment évité de parler du sentiment amoureux. Il est pour moi indissociablement lié à la beauté d'une relation sexuelle, mais pas d'une manière simpliste. Des sentiments partagés vont contribuer à la beauté d'une relation sexuelle mais ne peuvent pas seuls la créer. Par contre, je doute qu'une relation "magique" puisse exister sans donner naissance et maintenir des sentiments amoureux partagés.

Là je ne suis pas tout à fait d'accord. Une relation "magique" comme tu le dit peut-être unique et sans suite. Après, qu'elle ne donne pas naissance et ne maintienne des sentiments amoureux partagés, c'est une autre histoire. Faudrait déjà se mettre d'accord sur la signification réelle de cette expression "sentiments amoureux partagés"....

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Doinel le Mer 13 Mar 2013 - 4:19

Mais mettre le "désir sexuel" au second plan ... J'imagine qu'il s'agissait d'une figure de style, pour bien illustrer ton propos, non ?

Je ne pense pas que ce soit une figure de style.

Parfois, le désir nait d'un moment de tendresse innocente. C'est ce que je préfère et j'ai mis l'accent dessus.

Maintenant, si de mon côté le désir sexuel apparait le premier, il peut y avoir problème. Faire l'amour demande un tel investissement émotionnel, un tel besoin d'intimité partagée, que l'approche "bestiale" ne peut me satisfaire. Il me faut ce crescendo commençant par un moment de tendresse "innocente", même si cette innocence n'est pas totalement réelle. En tout cas au début, parce que la tendresse partagée peut au bout d'un moment devenir sa seule fin.

Cela ne signifie pas qu'il m'est impossible de faire l'amour "bestialement", surtout si elle le désire, mais cet acte ne pourra être beau pour moi. Dans la relation qui m'a servi de référence, l'approche bestiale n'a eu lieu qu'une fois, dans des circonstances très particulières puisque nous allions nos séparer. Quand j'ai réalisé sa nature, impensable pour moi avec cette femme, j'ai arrêté le rapport tout de suite. Pas avec elle, pas dans une telle relation.

Là je ne suis pas tout à fait d'accord. Une relation "magique" comme tu le dit peut-être unique et sans suite. Après, qu'elle ne donne pas naissance et ne maintienne des sentiments amoureux partagés, c'est une autre histoire. Faudrait déjà se mettre d'accord sur la signification réelle de cette expression "sentiments amoureux partagés"....

Je ne détiens aucune vérité en la matière, mais le sentiment amoureux a des origines physiologiques dont la sexualité est un des moteurs privilégiés. Une relation satisfaisante pour l'un ou pour l'autre peut générer le sentiment amoureux là où il y avait une attirance plus ou moins forte. Une relation "magique" pour les deux me semble rendre la naissance du sentiment amoureux inévitable.

Je peux me tromper et en fait j'aimerais bien que ce soit le cas. Penser qu'on est sentimentalement prisonnier des effets possibles d'un rapport sexuel privilégié me fait peur. La question se pose ainsi: nous ne sommes pas amoureux l'un de l'autre et c'est mieux ainsi, mais risquons nous de tomber amoureux si nous faisons l'amour, ou pire que l'un d'entre nous seulement devienne amoureux?

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 4:23

Le champ des situations possibles est tellement vaste et personnel...alors multiplié par 2...
Pour moi, j'mettrais ça sur une échelle sentimentale : d'un cote sans, l'autre avec.
Et quant les deux sont au max, c'est formidable...
Apres que ça soit bestiale, tendre, avec ou sans sex... pour moi, ceux sont des "jeux" à partager, mais ouais !! Pourvu que ça dure !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Doinel le Mer 13 Mar 2013 - 4:43


Je pense qu'on ne sait jamais sur quoi cela va déboucher à partir du moment où il y a relation sexuelle. En tout cas quand on conçoit le rapport comme j'ai été amené à le concevoir du fait de mon histoire personnelle. Je n'imagine plus d'aborder un premier rapport sans la recherche de mon idéal de la sexualité et si cet idéal est approché ou atteint, il y a risque.

"Pourvu que ça dure !!". Il y a un jeu de mots caché?

Doinel
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1297
Date d'inscription : 16/07/2012
Age : 50
Localisation : Rouen

http://laboitedalphonsed.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis Alphonse Doinel, le fils d'Antoine

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum