Socrates, inconscience ou grand courage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Nightchilddelanuit le Dim 17 Mar 2013 - 3:24

Bonsoir, bonjour,

alors voila, pensez-vous que le philosophe Socrates ait fait preuve d'un grand courage ou d'inconscience ?

Lorsqu'il a été confronté a ses accusateurs (une bonne partie d’Athènes) lors du fameux procès.

Inconscience de rester dans sa tour d'ivoire, ou bien grand courage de rester fidèle a ses valeurs malgré le prix a payer ?

ET Courage face a la mort ?


Nightchilddelanuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 11/03/2013
Age : 25
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Zarbitude le Dim 17 Mar 2013 - 8:17

Hello Very Happy

Ton fil me plait!

En fait j'adore Socrate ( enfin, j'adore tout ce qu'on a pu dire de lui vu qu'il n'a laissé aucun écrit ).

On lui attribue entre autre la maïeutique et l'ironie comme "outils" philosophiques.
Et justement, en parlant de maïeutique, j'aimerais savoir ce qui t'a poussé à lancer le sujet de cette manière.

Et au fond ma vraie question c'est : que représentent pour toi le courage et l'inconscience?
Parce qu'en ce qui concerne le cas de Socrate, il sera à tout jamais impossible de répondre à cette question sans passer par notre propre filtre.

A vous les studios

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Nightchilddelanuit le Lun 18 Mar 2013 - 16:44

ce qui m'a poussé a lancer ce sujet ? je sais pas trop, je trouvais pas plus de sujet intéressant pour moi, sur le forum et c'est une question que je me posait depuis quelques temps...

Un personnage que j'admire en plus...

Il a vraiment vaincu la peur de la mort...

Pour moi, le courage ne peut se reveller que face au danger. c'est face au danger que l'homme revele qui il est vraiment, jusqu ou il peut aller...

c'est le danger qui le pousse a changer...

l'inconscience, c'est ne pas avoir conscience de quelque chose, ou bien ici, s'exposer a une réalité dangereuse, comme combattrre un tigre a main nue ^^ sans avoir peur.

Le courage a besoin de peur je pense, car il faut justement transmuter la peur en courage pour affronter la réalité dangereuse.

Donc Socrates a du avoir peur de la mort mais sa penséee philosophique et ses croyances l'ont aidé a transmuté sa peur en confiance, serenité et foi.

(Il etait sur de retrouver les morts celebres pour bavarder avec eux...).


Nightchilddelanuit
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 134
Date d'inscription : 11/03/2013
Age : 25
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Zarbitude le Sam 23 Mar 2013 - 8:04

Tu as raison, que serait le courage s'il n'y avait pas de challenge?

Et la mort en est certainement un ! Que savons-nous d'elle?

Elle est naturelle. Pourquoi la redouter?

La mort peut-elle se conscientiser?

Si oui, nécessite-t-elle encore du courage?

Il semble que Socrates soit mort pour ses idées. Irais-tu jusque là?

Je ne sais pas ce qu'est la mort et je ne sais pas comment mourrir.

Mais je peux imaginer par exemple que la mort est un passage, comme le fut ma naissance sur cette terre.

Ou qu'elle est une punition de Dieu, comme beaucoup le croient.
Et ce qui va tout changer, c'est ma façon de l'imaginer.

C'est pareil en ce qui concerne la vie. Cette chose est tellement mystérieuse aussi que je ne peux que l'imaginer.
Et là, je peux voir comment mon imagination intervient pour beaucoup dans la qualité de ma vie.

Je peux donc influencer la qualité de ma mort.
Moi, ca m'rassure Very Happy

Terminé Wink

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Mariii le Lun 25 Mar 2013 - 10:15

L'allégorie de la caverne de Platon nous donne à imaginer l'intention de Socrate, ce désir de vouloir "éveiller" ou peut-être même "réveiller" les "ignorants". Je ne parlerais pas de courage, mais presque de devoir.

Je vais bientôt lire "Socrate Jésus Bouddha" de Lenoir. J'en saurai plus.
Enfin parmi les 50 autres livres que je m'apprête à lire, je viendrai donc en parler dans 20 ans ^^

Mariii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 05/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par cramique le Lun 25 Mar 2013 - 15:43

Ou alors il a trouvé cette sortie pour envoyer un argument décisif à l'assemblée. Car l'assemblée contre lui ne peut plus être contre lui s'il n'existe plus. Par contre son grand acte ne s'oubliera pas, donc on parlera de lui et de ses idées. C'est aussi culpabiliser ses attaquants qui peuvent croire que c'est leur harcèlement (?) envers lui qui l'ont poussé à se tuer. Dans le tableau de David "la mort de Socrate", Socrate est représenté en train de faire un dernier discours à ses disciples tout en avalant la ciguë, donc c'est un acte délibéré, mais pour lequel il avait besoin d'un public, de témoins prêts à témoigné de son courage, et donc de le glorifier. Je trouve que c'est narcissique et dépressif. Car que savait-on de la vie privée de Socrate ? Il avait peur être un chagrin d'amour.

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Merlin le Mer 27 Mar 2013 - 15:25

Ces idées étaient-elles narcissiques ou était-ce lui ?

La beauté n'est-elle pas courage et raison d'être, bien trop belles pour être dissoutes sur le banc d'accusés quel qu'en soit le prix à payer ?

Son courage n'était-il pas le miroir de ses idées ?

N'aurait-il pas abandonner sa raison d'être de les renier ?

N'était-ce pas sa seule issue pour continuer d'être et porter ses idées bien au delà de sa vie ?
Si conscient de cette nécessité de ne point les conspuer...
De cette évidente nécessité et de cette opportunité, oui de cette opportunité... ?

Ses idées n'étaient-elles pas sa raison première d'existence et ce choix kafkaïen ?

Demander à un philosophe doué de la folie des Hommes et de la sienne de renier l'existence même de sa vie ? Je ne vois là que cette issue fatale, accepté, considéré comme un mal nécessaire pour un bien marquant et laissant une trace indélébile...

Une certaine idée du génie, de sa vie, de son vécu et continuant d'être, intemporel

Sa raison ne l'avait pas abandonnée mais parfois au delà d'elle, de nouvelles idées se formaient et nourrissaient ses visions, son génie...

Il n'y a point de génie sans amour et mourir d'amour une bien belle fin pour un début, celle des idées prenant sens dans le coeur des Hommes... portées par d'autres et traversant le temps, les ères et continuant son chemin, celui de la raison au delà de la folie des Hommes...

Je n'ai jamais assisté à un cours de philo ayant quitté le lycée en première, empruntant d'autres voies. Mais j'ai passé du temps à réfléchir et remettre en question, apprendre des autres.
Un sage avec une longue barbe blanche m'apprit deux choses essentielles. Se connaître soi. Savoir remettre en question ce que l'on croyait acquit afin de le rendre meilleur. Cela continue de m'être utile dans le quotidien.

J'ai lu une fois cette fameuse scène et le courage de Socrate me fit penser à d'autres hommes qui savait très bien qu'il aller mourir mais ne renoncèrent nullement à la cause, aux idées, à leur nécessité première... Gandhi tout particulièrement. Nelson Mandela bien sûr.

Peut-être la beauté de la mort vécu dans le miroir de ses idées bien trop belles eurent raison d'être et de traverser les siècles et qu'il les jugea bien plus importantes que sa propre vie. Une certaine idée d'éternel. Marquante. Indélébile. Implacable.

Enfin je dis cela moi, battez-le en brèche et donnez-vous en à coeur joie, fête grandir cet échange Approuve

J'adore Socrate bien que je n'eusse point lu ce que d'autres ont pris soin d'écrire en sa mémoire, celle de ses idées et de sa vie...

Un jour un homme qui lui connaissait bien la philosophie me prit à partie dans mes dire et les relia à un discours puis me parla de ma proximité avec Socrate, m'encouragea à découvrir la philosophie, m'en enrichir... Je n'ai pas suivi son conseil pour le moment. Cependant, un de mes frères passionnés de philo s'est offert un coffret recueil d'une émission télévisuelle en format de 26 minutes et abordant des sujets essentiels.

Merlin
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1001
Date d'inscription : 08/02/2012
Age : 45
Localisation : Présent à Tours ou Là et Maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par BR le Mer 27 Mar 2013 - 19:00

Ah merde, je suis deg, je pensais que ça parlait du footballeur Socrates...

BR
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 255
Date d'inscription : 08/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par cramique le Jeu 28 Mar 2013 - 14:56

Moi j'ai tjs été persuadée que Socrate n'a pas existé parce qu'il n'existe que dans ce qu'on rapporte de lui comme prétendument vrai. C'est un peu comme un personnage récurrent de roman philosophique du coup. Peut-être que tous les autres classiques ont voulu faire une bonne blague aux générations futures Wink

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Mariii le Jeu 28 Mar 2013 - 21:30

cramique a écrit:Moi j'ai tjs été persuadée que Socrate n'a pas existé parce qu'il n'existe que dans ce qu'on rapporte de lui comme prétendument vrai. C'est un peu comme un personnage récurrent de roman philosophique du coup. Peut-être que tous les autres classiques ont voulu faire une bonne blague aux générations futures Wink

Mon mari pense comme toi !
Il dit que c'est un personnage inventé par Platon, mais bon il n'y a pas que Platon qui a écrit ses discours, il y a aussi Xénophon, entre autres !


Mariii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 05/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Zarbitude le Ven 29 Mar 2013 - 7:10

Bin c'est comme de dire que Jésus n'a pas existé parce qu'on n'a pas d'écrits de lui.
Je trouve que ce qui est à "étudier" c'est ce qui a été dit de leurs expériences de vie.

Ce sont quand même deux destins assez hors du commun Wink

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par cramique le Ven 29 Mar 2013 - 18:29

Il y a des traces historiques pour Jésus non ? Suis pas très au fait de ces questions. Bon ça me passait en tête en cours de latin quand on traduisait Platon en fait .. (D'ailleurs je fais un hs : alors l'homosexualité et la bisexualité étaient complètement ok pour la société, mieux que ça, c'était une norme. Ça frappe quand on relit Platon je trouve ..)

@ Marri : Alors c'est une conspiration intellectuelle

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Socrates, inconscience ou grand courage ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum