Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Saru le Sam 16 Mar 2013 - 15:09

Je souffre de ne savoir quelle attitude adopter lorsque je suis avec des gens "normaux". Je suis d'un naturel spontané, sincère, ne supportant pas l'injustice, et ayant toujours envie d'aider les autres dès que j'en ai l'occasion.
Alors il m'arrive de vouloir aider, et de me prendre en pleine face de l'incompréhension qui se traduit souvent en agressivité. On me voit alors comme une personne pédante, de celle qui veut toujours avoir raison, on m'a même déjà dit que j'étais fermée d'esprit (un comble pour moi!), ou que je faisais exprès d'aimer des trucs que personne ne connait "pour me rendre intéressante". Ca m'est arrivé avec plusieurs personnes différentes (toujours en milieu professionnel, ou en formation), donc j'ai conscience que c'est bien moi qui n'arrive pas à m'adapter à la situation afin d'éviter de recevoir ce genre de foudre.
Une fois que je suis dans une relation comme celle-là, j'en souffre. J'ai envie de résoudre le conflit, qui selon moi vient d'un malentendu, mais je me retrouve face à quelqu'un de braqué qui m'a pris en grippe et qui interprète tous mes faits et gestes comme agressifs. Me reste le choix de m'emmurer dans l'ignorance de la personne en question, mais même mon éloignement est perçu comme une attaque.

Je n'ai pas ce problème avec tout le monde, il y a beaucoup de gens "normaux" (que ce mot est moche) qui m'apprécient, reconnaissent ma gentillesse et la vivacité de mon esprit. Je n'aime pas du tout me mettre trop en valeur, je ne parle jamais de mon HQI, bien que parfois j'en aurais envie pour expliquer ces différents, mais je sais d'avance que ce sera mal interprété du coup je masque comme je peux (mal). J'entends souvent parler de moi comme étant quelqu'un de "très bizarre mais sympa", ou atypique. J'ai plusieurs connaissances pour qui je suis la fille la plus bizarre qu'ils connaissent. ça ne me dérange pas, même si je ne visualise pas ma bizarrerie, et quand je demande des détails personne ne m'a jamais expliqué clairement.

ça vous le fait aussi ?

Saru
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 33
Localisation : Belgique

http://saruu.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par cramique le Sam 16 Mar 2013 - 18:32

oui pareil surtout le dernier paragraphe. Je trouve ça blessant d'entendre "tu es bizarre" et que la personne refuse d'expliquer ce qui lui fait dire ça. Perso je recadre en disant "non je suis différente de toi". Ne t'occupe pas trop des autres mais plutôt de toi. Je veux dire que tu peux aider les autres bien sur mais seulement si cela te fait du bien, ou s'ils sont en demande. Tu vois qu'ils ont besoin d'une aide mais le ressent-ils ainsi ? Pour le conflit je dirais que soit tu as affaire à des gens butés donc laisse tomber, soit tu communiques sur un mauvais mode et là on peut apprendre des règles de communication assertives, renvoyer l'autre à ce qu'il dit, etc Tout ça pour dire que oui je te comprendre Smile

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Dim 31 Mar 2013 - 9:32

et pareil pour la curiosité. qui passe pour de l'intérêt mal placé, voire de l'opportunisme dans le milieu professionnel. J'ai ce besoin de comprendre (je prends mon exemple, j'ai été un temps chargé de monter des marchés publics pour une administration, à chaque cahier des charges j'avais besoin d'un entretien pour bien comprendre les questions techniques qui ne m'ont jamais semblé si complexes, ce que je ne manquais pas de dire, bien mal m'en a pris, j'ai eu du "prétentieuse", "trop sûre de soi", "électron libre", enfin surtout de l'incompréhension. Je me mêlais de choses qui ne me regardaient pas...). Dans le domaine personnel ça n'est pas mieux, même chez mes amis, je sens que ça crée de l'incompréhension. et je n'arrive pas à expliquer. ça me coûte trop, j'ai peur de souffrir, encore.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Dim 31 Mar 2013 - 11:57

Ouais, pareil.
La première chose qui me semble importante, c'est de ne pas extrapoler la version négative (ton premier §) à l'ensemble des "gens normaux". Tu trouveras de tout chez les "normaux" aussi bien que chez les Z, qui ne sont pas, malgré des légendes tenaces et bien entretenues, tous des coqs empathes pleins d'ouverture et de gentillesse, de douces brebis à la toison indigo évoluant au milieu de 98% de canidés sanguinaires.

Tu dis que les problèmes se sont principalement posés en milieu professionnel ou en formation. Et si le biais venait de là ? C'est un environnement où les gens ne sont généralement pas "eux-mêmes en toute simplicité" (concrètement, il est déconseillé - à tout le monde - d'être trop vrai et trop soi-même en milieu pro, on se fait lacérer) et où opèrent à fond les filtres de compétition, de chasse au fric et au pouvoir. Il se peut bien que ces personnes, peut-être personnellement obsédées par leur plan de carrière, soient incapables de croire qu'on puisse, dans un contexte professionnel - et peut-être même dans n'importe quel contexte - poursuivre d'autres buts. Ils lisent chacun de tes actes, chacune de tes paroles dans la perspective de décrypter ta propre stratégie carriériste, en se demandant quel gain de pouvoir tu en escomptes, à l'exclusion de toute autre finalité envisageable. Du coup, tu parles d'un truc qu'ils ne connaissent ou ne comprennent pas ? Ben c'est forcément pour te faire mousser, les rabaisser, etc. Forcément calculé dans une optique de chasse au pouvoir.

Malheureusement, ce genre de personnes, je ne crois pas qu'on puisse les changer. Ils sont nombreux, ceux qui sont tellement fermés qu'ils refuseront, à tout prix, de croire que quiconque ait d'autres valeurs, d'autres buts de vie, se polarise sur d'autres centres d'intérêt que leurs propres pôles magnétiques argent-pouvoir. En sincérité, ou par paresse, ou pour se rassurer, ils proclament l'universalité de ces pôles - qui osera prétendre qu'il n'est pas attiré par la possession maximale d'argent et de pouvoir ? C'est si "confortable"... et quiconque présentera une boussole orientée autrement, sera accusé de mensonge et d'hypocrisie.

C'est grave, parce qu'on en arrive à glorifier les plus infâmes salauds, en célébrant leur cupidité décomplexée, sincère, en clamant qu'autour d'eux, il n'y a que des hypocrites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Dim 31 Mar 2013 - 12:19

saltymbanque a écrit:j'ai eu du "prétentieuse", "trop sûre de soi", "électron libre"

Idem, et le mieux : "SGtiste", "communiste" !! c'est juste énorme... lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Saru le Dim 31 Mar 2013 - 16:36

Très pertinente analyse Fusain ! Je pense effectivement qu'il y a de ça. Particulièrement dans une de mes expériences les plus désastreuses avec mon "lead", qui était de surcroit incompétent (malgré que je me sois bien gardée de le lui faire remarquer comme ça, pas folle la guêpe).

Je crois que pour nombre de gens, vouloir juste être vrai et gentil, sans chercher à gagner quoi que ce soit, c'est au dessus de leur imagination.

Saru
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 33
Localisation : Belgique

http://saruu.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Dim 31 Mar 2013 - 16:49

C'est au-dessus de leur imagination car c'est tellement rare... ! Faut dire à leur décharge que les relations humaines sont rarement empreintes de bonté, de don de soi, de tolérance.. bref, quelqu'un qui est gentil avec moi juste comme ça, sans rien demander en échange ? c'est quoi ce zèbre ? Suspect

lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Dim 31 Mar 2013 - 21:05

Je dirais que ce qui est rare et inimaginable pour beaucoup de nos concitoyens, ce n'est pas la sincérité ni même la gentillesse, c'est la gratuité.

Et ce, même chez les Z.
Regardez le nombre de discussions ici qui partent en couille parce qu'on ne peut rien échanger de nos valeurs, morales, croyances et doctrines personnelles sans être illico accusés de vouloir les répandre par la force. Pourquoi ? A cause de ce putain de filtre "il ne peut être qu'en quête de pouvoir ! Ses idées ne peuvent être que l'emballage destiné à se vendre en tant que candidat au pouvoir ! Il prépare la prise du pouvoir ! Je dois le faire taire pour lui faire échec..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Mélodie c le Dim 31 Mar 2013 - 23:00

Aujourd'hui, j'ai "perdu" un ami, une personne pour laquelle j'ai de l'affection. Il ne comprend pas mes réactions, mon rejet de toute forme de routine, mon besoin de m'isoler et d'être seule. Ce matin, je l'ai blesse, je lui ai fait mal a cause de ce décalage. A chaque fois que j'ai tente d'aborder le thème de la douance avec lui, par exemple pour justifier le comportement d'un de mes enfants, il n'y comprenait rien et ne voyait pas le problème. J'avais alors droit a " je ne permettrais pas que mes enfants agissent ainsi, moi les miens ....". Je ne suis jamais allée plus loin. Je ne parle jamais de moi. Ce matin, il n'a rien compris, il a été blesse et s'est mis en colère. Je n'ai rien dit, je n'ai rien fait et j'ai pleure. Je savais que cela ne servirait a rien.
Ce matin, j'ai perdu un ami a cause de ce foutu décalage. Toute la journée, j'ai été mal.
Je triche et utilise le faux self quotidiennement au travail et en société.
Chez moi et dans mes relations amicales, je refuse de tricher, j'ai besoin d'authenticité.
J'ai besoin de me retrouver.
Mais être moi signifie être seule.

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par p'tit toutou le Lun 1 Avr 2013 - 1:44

Je penses qu'il faut avant tout aussi se préoccuper des personnes hautement toxiques genre les pervers narcissiques, qui détruisent encore plus que les "personnes normales".
Eux anéantissent vos capacités vraiment à néant, et font perdre un temps fou à ceux qui veulent et peuvent vraiment s'accomplir. Neutral


p'tit toutou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Lun 1 Avr 2013 - 6:22

Mélodie c a écrit: Il ne comprend pas mes réactions, mon rejet de toute forme de routine, mon besoin de m'isoler et d'être seule.
..
" je ne permettrais pas que mes enfants agissent ainsi, moi les miens ...."

Mélodie, c'était vraiment un ami tu crois ? je le trouve bien dur avec toi et ta façon de voir les choses pour un ami, moi... Certes, être ami avec quelqu'un ce n'est pas dire Amen à tout, on se doit de dire les choses à l'autre, mais là on dirait qu'il te ne comprenait pas du tout ! ce n'est pas la même chose..

Moi aussi, je refuse de tricher avec mes proches, mes ami(e)s, et si ça signifie "être seule" (ce qui est souvent le cas) tant pis.. ce qui ne veut pas dire non plus que je ne fais aucun "effort" avec eux (je me force parfois à aller les voir, à rester avec eux alors que j'ai envie de partir en courant au bout de 3 heures), est-ce que c'est "tricher" ? non, c'est de temps en temps forcer un peu ma machine pour leur donner ce que je donne aux autres (être gentille et sympa au boulot alors que ce sont des *ù$^&°) et ils le méritent aussi. Je dirai que mes relations amicales sont authentiques autant que faire se peut..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Mélodie c le Lun 1 Avr 2013 - 10:19

Mary,
C'est quelqu'un sur qui je peux compter, toujours présent lorsque j'ai besoin d'aide.
Spoiler:
Mon fils est en grande souffrance actuellement, il a des réactions très violentes, des troubles du comportement, du sommeil ...Lorsqu'il est en crise, je reste chez moi. Il est venu un jour de crise...
[est-ce que c'est "tricher" ? non, c'est de temps en temps forcer un peu ma machine pour leur donner ce que je donne aux autres]

Il y a des jours où la machine n'y arrive plus, elle manque de puissance. Ces jours là, je préfère rester seule.
Il a pensé bien faire en voulant venir me voir.
C'est un solitaire qui a beaucoup souffert, avec qui je fais preuve d'empathie. Quelqu'un que j'ai aidé à se reconstruire après un parcours plus que chaotique.
C'est une personne que je choisis de délaisser car il ne me comprend pas. Je lui ai fait mal et cela me déplait.
Et lui, il ne comprend pas pourquoi...

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Lun 1 Avr 2013 - 11:16

Je compatis vraiment avec ce que tu ressens, ce que tu vis.. c'est très triste Sad

Il est mal tombé alors ce jour-là, et votre amitié n'est peut-être pas finie ? si c'est le cas, c'est aussi peut-être que vous étiez arrivés à un point de rupture.. mais ça fait mal, et à tous les deux.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Mélodie c le Lun 1 Avr 2013 - 11:20

Tu as raison, Mary, je crois que nous étions arrivés au point de rupture

Mélodie c
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 447
Date d'inscription : 21/02/2013
Age : 52
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Introitus le Lun 1 Avr 2013 - 11:55

Les gens ont tj cette sale manie de reporter sur l'autre, leurs propres lacunes, lorsqu'ils balancent 'tu es ci ou tu n'es pas ça...'

Tu cites Saru
"on m'a même déjà dit que j'étais fermée d'esprit ...

et rajoute entre (..) 'un comble pour moi'

Pourquoi s'offusquer, se rendre coupable, prendre ce leurre sur soi, alors que l'on se sait pas comme ça. La sensibilité est notre fragilité, point faible, sur lequel notre confiance en nous tient et l'empathie nous joue parfois des tours, parce que l'on veut tj bien faire.
Lorsque l'on sait qui on est, et que nous sommes convaincu de notre bonne foi/intention, alors on a nullement besoin de croire en ces mots qui ne sont que les maux de la personne, qui se tient en face et que sa seule manière de compenser ses lacunes inconscientes, comme une autodéfense, c'est de projeter l'erreur, l'incompétence, son incompréhension de la dite chose, sur l'autre!
L'autre est souvent un miroir réflecteur/ et à l’occurrence réfléchissant, donc avec un cerveau. Ce dernier doit nous servir pour nous et pas pour l'autre. Donc porter accusation avec des 'tu' a tout bout de champs, on peut donc en conclure, que ce n'est pas à nous qu'il parle mais à lui même, lorsqu'on est bien assis dans sa place, on est inébranlable.
Il est tj plus facile de projeter sur l'autre que de se regarder dans un miroir, ou alors faut être doté d'une certaine intelligence!
Cette dernière est parfois lourde à porter, mais avec un brin d'analyse, on peut finalement alléger bien des choses et se débarrasser de choses qui ne nous appartiennent pas!
Et concernant ton ami, je ne pense pas que ce soit toi qui soit trop 'courte' ou 'pas assez' ou 'trop', mais peut-être était sans issu. Ce n'est pas un blâme pour personne, c'est juste une réalité.

Il est tj plus difficile de voir ce que l'on a à gagner dans l'inconnu/ou la perte que de se voir perdre ce que l'on a connu/ou avons gagné (petite maxime faite sur le tas)




Introitus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 115
Date d'inscription : 29/03/2013
Age : 44
Localisation : au coeur de l'univers

http://anoukandmary.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Lun 1 Avr 2013 - 20:59

Pourquoi s'offusquer, se rendre coupable, prendre ce leurre sur soi, alors que l'on se sait pas comme ça.

Parce que ça s'appelle se remettre en question...
Il n'est jamais acquis que nous soyons "ceci" et pas "cela"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 1 Avr 2013 - 21:25

Prendre un chien, le dresser à les reconnaitre, puis lui dire : "Attaque ! "
Tu peux aussi prendre un hamster.
Je te déconseille le poisson rouge, j'en ai un dressé, après chaque attaque, il faut le remettre dans son bocal, c'est chiant.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7826
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Lun 1 Avr 2013 - 21:40

Salut!
D'abord je salue la justesse du premier poste de Fusain et particulierement Ceci:
Fusain a écrit:Ouais, pareil.
La première chose qui me semble importante, c'est de ne pas extrapoler la version négative (ton premier §) à l'ensemble des "gens normaux". Tu trouveras de tout chez les "normaux" aussi bien que chez les Z, qui ne sont pas, malgré des légendes tenaces et bien entretenues, tous des coqs empathes pleins d'ouverture et de gentillesse, de douces brebis à la toison indigo évoluant au milieu de 98% de canidés sanguinaires.

Pour te repondre, moi j'ai pu me protéger en devenant comme eux. Dans mon milieu tout ce qui est different est dangereux et l'instinct de survie nous dicta de nous eloigner du danger ou de l'eradiquer. Imagine Donc un peu ma vie! Mais heureusement tres tot, genre 10 ans, j'ai compris cela et j'ai developpé un mimetisme qui m'a permit de "survivre". Mais je ne le conseillerai a personne pour la simple et bonne raison que ca fait perdre son identité. J'ai oublié qui j'etais.
A force de vouloir etre avec les autres, je me suis mise a les copier, a faire semblant de m'interesser aux memes choses, a penser de la meme facon, a etre comme eux et j'ai eu au final un sentiment de... Ne pas etre a ma place mais j'y etais deja trop pour savoir/trouver ou Elle etait ma place.
Je te fais grace des heures chez le psy et de l'interminable questionnement sur soi-meme, le doute.
J'ai cherche la paix interieure, je ne l'ai point trouvé.
La Douance est la seule chose qui m'est resté pour m'expliquer cela. Meme si je n'ai pas encore fait de test, je me sens vraiment a ma place ici et s'il s'avere que je me suis trompee et que je ne suis pas zebre, je retournerai Donc a la case depart pour recommencer ce questionnement sur mon identité.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par droledezebre07 le Mar 2 Avr 2013 - 8:17

apprendre à se taire........ à laisser ceux qui le désirent dans leur douce ignorance.... Ne pas aborder des sujets sur lesquels les autres pensent tout savoir alors qu'ils n'ont que des réponses toutes faites sans n'avoir jamais réfléchi ni cherché de vraies réponses.... ne pas épuiser son énergie à discuter avec des gens complètement "fermés"
Savoir s'adapter et être diplomate, tolérant tout en fermant les yeux sur l’intolérance des autres....
Les gens m'épuisent car ils aiment se confier à moi, je sais être à l’écoute, neutre, juste, sans juger, parler sans blesser, clairement, en m'adaptant à ce que mon interlocuteur à besoin d'entendre..... mais que fais-je de toutes ces émotions, ces peines, cette colère que j'absorbe?
qui est à mon écoute à moi? Ça ne va toujours que dans un sens car à force d'être déçue, trahie, je ne fais plus confiance. A vouloir aider on m'a demandé "mais pour qui tu te prends toi?"
Cela me rend triste. Je ne peux avoir que des discussions banales, vides, et cela me frustre. Qu'on me trouve "Bizarre" cela ne me dérange pas....... mais que l'on ne me juge pas sans connaitre ma vie.

droledezebre07
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 76
Date d'inscription : 01/04/2013

http://plumeetlumieres.blog4ever.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par p'tit toutou le Mar 2 Avr 2013 - 15:25

droledezebre07 a écrit:
Cela me rend triste. Je ne peux avoir que des discussions banales, vides, et cela me frustre. Qu'on me trouve "Bizarre" cela ne me dérange pas....... mais que l'on ne me juge pas sans connaitre ma vie.


LEs autres me trouvent aussi bizzare, et me jugent, celà m'a beaucoup inquiété un certains temps.
Mais maintenant tu va me dire n'écoutes pas les autres. Mai sil y a un gros problème, rare certes, mais dont je suis victime, c'est de pervers narcissique limite psychopathe, il te trouve tellement bizarre qu'il veut absolument nuire à utiliser la force physique.

Donc avant tout il existe une catégories de gens pire que ceux que vous exposez (par mon expérience), c'est ceux qui veulent vraiment enfoncer votre personnalité.

p'tit toutou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 264
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mar 2 Avr 2013 - 16:23

droledezebre07 a écrit:Les gens m'épuisent car ils aiment se confier à moi, je sais être à l’écoute, neutre, juste, sans juger, parler sans blesser, clairement, en m'adaptant à ce que mon interlocuteur à besoin d'entendre..... mais que fais-je de toutes ces émotions, ces peines, cette colère que j'absorbe?
qui est à mon écoute à moi?

Il y pas longtemps je tennis exactement ce meme discours a quelqu'un qui a eu la gentillesse de m'ecouter. Tu sais ce qui m'est arrivé? Une fois, après avoir passé plus de deux heures a en "ecouter" une, après avoir fini, sans meme me demander "et toi comment tu vas?", Elle a dit:"ca fait du bien d'être ecoutée! Tu devrais etre psy, tu as un reel don". Et Elle est partie, Juste comme ça.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Mar 2 Avr 2013 - 16:38

Je ferais bien une hypothèse : hors tout contexte de douance :
Il y a des personnes qui ont besoin d'écoute, mais qui ne savent pas écouter.
Il y a moments où une personne a besoin d'écoute et d'autres où elle est capable d'écoute.

Il y a certainement des personnes qui sont dans la première catégorie de manière permanente.
Il y en a sans doute beaucoup plus, dont beaucoup d'entre nous, qui sont dans la seconde.
Je pense que quand une personne a besoin d'écoute 2 heures non stop, elle n'est pas capable de rendre la pareille ici et maintenant. Cela viendra peut-être plus tard, mais pas maintenant. Son ressenti, c'est un sac à poser. Et tant qu'il n'est pas posé, elle ne peut, a fortiori, pas se charger de celui de quelqu'un d'autre.

L'erreur est peut-être là : soucieux de réciproque, attendre un renvoi d'ascenseur immédiat. Mais ça ne peut marcher que quand les deux sont à des étages proches. Celui qui est au trente-sixième dessous n'en peut mais.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Mariii le Mar 2 Avr 2013 - 16:58

Alors il m'arrive de vouloir aider, et de me prendre en pleine face de l'incompréhension qui se traduit souvent en agressivité. On me voit alors comme une personne pédante, de celle qui veut toujours avoir raison, on m'a même déjà dit que j'étais fermée d'esprit (un comble pour moi !)

Comme toi j'ai longtemps eu envie d'aider, par réel souci altruiste, de faire révéler le vrai potentiel de certaines personnes qui tournaient en rond avec des problèmes dont j'avais la solution... je me suis prise des murs aussi,des claques. C'est difficile mais j'essaye de travailler la dessus, un jour mon mari m'a dit "De quel droit te permets-tu de donner de l'aide à quelqu'un qui ne t'en demande pas ?" et c'est vrai. SAUF quand la personne vient sans cesse se plaindre et pleurer sur mon épaule, il y a un moment où soit je la bouscule soit je l'évite parce que son malheur déteint sur moi et finalement quand elle est passée à autre chose (pour que ça revienne 3 mois plus tard, au même stade) et bien moi je me traîne encore ses souffrances parce que je vois qu'elle s'embourbe et ne fait rien pour arranger les choses... et qui sera là dans 3 mois pour écouter la même chose ??? Moi bien sûr.

Peut-être est-ce parce que je me parle beaucoup à moi-même et qu'avec mon mari à rayures nous discutons des heures, mais je ne parle jamais, ou très très peu de moi aux "normo-pensants" ils me demandent de parler de mes enfants, de mon travail, du temps qu'il fait, de raconter mes dernières vacances, et je n'ai pas envie de ça, je vis ma vie et je n'ai pas envie d'en parler; et puis ce qui m'intéresse vraiment ne les intéresse pas du tout donc... on parle d'eux, c'est plus facile ainsi !

Mariii
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 60
Date d'inscription : 05/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mar 2 Avr 2013 - 18:05

Je ne demande pas toujours qu'on m'ecoute. En vrai, je ne le demande jamais. N'en ayant jamais recu, j'ai fini par croire que je n'en avais pas le droit. (meme avec mon psy, les premieres seances n'ont pas ete facile : parler de moi, parler de moi mais pour dire dire quoi?).

Mais il m'arrive que parfois, au bord de la ruine, j'ai bien envie d'une oreille attentive et la quand l'autre vient avec son sac, impossible de dire non, et ensuite l'autre il repart soulagé et moi je suis encore plus remplie. C'est ca qui est frustrant.



Dernière édition par Encre sombre le Mar 2 Avr 2013 - 18:22, édité 1 fois (Raison : Du pour de la, hone a moi...)

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Invité le Mar 2 Avr 2013 - 18:07

C'est pour ça qu'il faut trouver les bonnes personnes ou le bon moment.
Ou alors faire comme tout le monde... Déverser en espérant tomber sur le bon moment de temps en temps...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les relations avec les personnes "normales", comment se protéger ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum