Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Democrite le Lun 8 Avr 2013 - 12:00

J'ai eu la même expérience qu'Ainaelin concernant la pratique de la langue anglaise. Dans un autre contexte, cependant. Après avoir fait un stage en angleterre, je suis rentrée en France et parlant des techniques d'analyses que j'avais apprise là-bas, je ne connaissais que leurs appellations anglaises... Je le précisais donc en disant que je ne savais pas le nom français utilisé. Quelques temps plus tard (1 an après je dirais), une personne m'a dit qu'il m'avait trouvé prétentieuse parce que je me mettais à parler anglais dans les conversations ! Juste pour ce que je viens d'expliquer !! Bref, je suis tombée de haut... Comment peut-on être aussi obtu ???? Sans doute m'étais-je mal exprimée ? Trop ou pas assez précise ? En tout cas, maintenant j'en ai ma claque de me remettre en cause sans cesse. Je préfère affirmer que j'ai un temps maîtrise la graphite furnace atomic absorption spectrometry, plutôt que de dire j'ai maîtrise la spectropmétrie d'aborption atomique "graphite furnace comme on dit en anglais mais je connais pas l'appelation française"....quoique maintenant je trouverai facilement sur le web la traduction correcte! Mais juste pour faire ch*, je dirai le tout en anglais ! Twisted Evil
Damned, je suis toujours pas en pleine acceptation là ...
Ouaih ... je suis en colère. Depuis des années. C'est ainsi.


Democrite
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Mowa le Lun 8 Avr 2013 - 15:16

Tout pareil. Ayant appris l'anglais très jeune, je suis bilingue (polyglotte pour être précise)... et je le cache soigneusement depuis que j'ai compris que non, tout le monde n'a pas cette capacité et oui, ça les emmerde qu'on leur mette (même involontairement) le nez dedans. Pour maintenir de bonnes relations, eh bien je la mets en veilleuse.

Mais je les comprends. Honnêtement, vous trouvez ça agréable, vous, de discuter avec quelqu'un qui balance toutes les 2 min des termes bien abscons (jargon technique, philosophique, tout ce que vous voudrez) alors qu'il SAIT que vous ne les comprenez pas, et en plus en insistant sur le fait qu'il ne fait pas exprès? Moi pas.

Si vraiment je ne connais pas un terme important, j'explique à mon interlocuteur de quoi je parle et je cherche avec lui l'équivalent français. Tant pis si le terme n'est pas très exactement le bon, au moins ça donne un langage commun dans lequel nous pouvons nous retrouver sans que l'un se sente exclu d'office. Maintenant si c'est un terme "périphérique" qui ne revient qu'une fois évidemment je le cite, en prenant au préalable toutes les précautions oratoires nécessaires...

Par contre en environnement bilingue, je me lâche avec délices... Basketball


Dernière édition par Mowa le Lun 8 Avr 2013 - 16:33, édité 1 fois

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Democrite le Lun 8 Avr 2013 - 15:31

Oui, tu as raison. L'autre se sent mal parce qu'il s'imagine qu'on cherche à le mettre mal et qu'on sait qu'il se comprend pas... Alors, que franchement, quand on se met à utiliser des termes étrangers, c'est uniquement avec des gens qu'on pense être informé. Pour revenir à mon exemple, je parlais d'une technique d'analyses avec une personne en doctorat en sciences dans le domaine... Pour moi, en parler avec lui était une façon de lui permettre de m'informer du nom de la dite technique en français... C'est donc plutôt que j'estimais ses compétences plus hautes que ce qu'elles n'étaient.

Mais franchement tout serait tellement plus simplement si l'autre, d'une bourrade dans l'épaule te disait
"comme tu y vas, c'est quoi ça parler en anglais et en plus d'un truc que je connais pas. ... "

... Mouai, à réflexion, il faudrait que l'autre soit bien modeste pour arriver à dire ça... A part Soeur Emanuelle ou Mathieu Riccard, j'en connais pas beaucoup mort ou vivant qui ont (eu) cette grandeur d'âme ... !
Héhé! Je crois bien que je l'aurai fermé aussi, mais je ne sais si je l'aurai mal pris qu'on me parle en anglais.... Sûrement ! Laughing

'tain, c'est vrai que ça fait "j'm la pète"...

Du coup, j'en reviens à la question du topic "ne plus avoir envie de partager ..."

Est-ce un manque d'empathie que de ne pas trouver le "juste partage" ?

Democrite
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Mowa le Lun 8 Avr 2013 - 16:23

Un manque d'empathie, je ne crois pas. C'est juste difficile, je trouve, de cerner exactement les contours du territoire commun, celui sur lequel l'échange est possible et hors duquel il devient hasardeux, tout pouvant être mal interprété. C'est effectivement plus facile si l'autre y met du sien en balisant gentiment ce qu'il peut ou ne peut pas entendre, mais souvent l'inconfort rend agressif...

C'est donc plutôt que j'estimais ses compétences plus hautes que ce qu'elles n'étaient.
Voilà, c'est exactement là ou le bât blesse. Quand j'ai compris ça, j'ai fait un gros progrès en termes de compétences sociales. Mais bon c'est pas facile d'avoir toujours le radar bien réglé!

@Fusain:
Fusain a écrit:
Je pense que quand on est dans la cohérence, si on insiste, dans un environnement comme un forum, on peut finir par rallier autour de soi d'autres personnes qui avaient pu elles-mêmes adopter une attitude démissionnaire et qui finissent par re-choisir l'action.
Parfois, on se sent les épaules et parfois pas. Il y a un temps pour tout.

Merci pour ta réponse, qui m'a beaucoup réconfortée. D'abord parce qu'elle est en rapport avec mon questionnement, ensuite parce qu'elle fait progresser la réflexion sans m'agresser. Alléluia c'est donc possible Wink . Même si dans le cas présent, je crois bien que je n'ai pas les épaules...


Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Un-esprit-léger le Mar 9 Avr 2013 - 23:27

Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur ce forum,
hier je suis tombée par hasard sur Zebra Crossing,
Et ca a été pour moi une grande révélation.. Je me sens différentes, perpétuellement incomprise,
Mal jugée par rapport à ce que je suis au fond de moi, ce que peu de personnes ont pu découvrir
car on ma toujours dit que j'étais "trop complexe" a comprendre, personne ne me cerne , et donc personne ne souhaite réellement s'investir dans une relation amicale avec moi
du moins c'est limpression que jai
Alors qu'au fond de moi jattends uniquement quelqun qui pourrait (si ca existe..) CHERCHER A ME COMPRENDRE
Jamais on ne ma questionnée sur qui jétais vraiment, ce que je ressentais au fond de moi
Alors que c'est le cheminement que je suis avec chaque nouvelle personne que je rencontre
je minvestis beaucoup émotionnellement ( car jai énormément dempathie pour les autres... Je les cerne très vite, jaime questionner sur lidentité profonde de la personne, et ca fait que les gens se livrent hyper rapidement à moi (ils me racontent leur plus grave probleme, alors que je ne les connais que depuis 10 mn par exemple..)
Hélas, je nai jamais de retour,
Jai le sentiment detre hyper attentive aux autres, alors que personne ne l'est avec moi
peut etre parcque que jai du mal à parler de moi...

Je voulais savoir ci certains d'entre vous rencontrent le meme problème,
ont très peu damis (je nai qu'un véritable ami Très intélligent mais vraiment hors norme, que personne ne comprend aussi..)

Ecrivez moi si vous rencontrez ce probleme là, jen serai ravie Smile

Un-esprit-léger
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par the buru le Jeu 11 Avr 2013 - 22:34




Dans ce cas je peux légitimement me poser la question du pourquoi tu viens me répondre ?
Tu peut oui.

D'une certaine manière, tu as envie qu'on entende ce que tu as à dire à ce sujet. A un tel point que tu prends la peine de répondre.
Tu pourrais tout autant ne rien dire.
Seulement tu as choisi de venir t'exprimer dans un lieu où tu sais que tu vas être lu.
Pourquoi ? Si ce n'est pour que ta parole soit écoutée.

Soit rassuré, elle l'est Very Happy
Je parles avant tout pour moi, parce que cela me fait plaisir et que j'ai envie de le faire. Cela me permet de ne pas être dérangé si tu regardes par la fenêtre ou si tu t'en fiche.
Apres c'est plus sympa d'etre écouté, c'est sur...
Mais tout ceci est bien différent de confondre Être et être écouté...Non?

Ce que je sais c'est qu'à l'époque où je consultais cette psy, j'ai été heureuse que quelqu'un écoute ma parole. Sinon pourquoi aller chez un psy?
Est ce qu'un psy a vocation à nous rendre heureux? Je ne sait pas.
Parfois avec certains patient ne pas les écouter pourra être thérapeutique...Je crois que cela dépend des gens et de leurs histoires.

Dans ce sujet, l'important me semble être le fait de faire la différence entre parler pour soi même PUIS pour l'autre ensuite ou ne parler que pour obtenir la reconnaissance de l'autre...


the buru
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Zarbitude le Ven 12 Avr 2013 - 6:28

Je ne comprends pas qu'on fasse le lien entre "être" et "être écouté".

Si je ne suis pas écoutée, je ne suis pas?

C'est pousser le bouchon un peu trop loin Very Happy

Le lien pour moi c'est être écouté ou ne pas l'être et comme tu le dis si bien, être écouté c'est plus sympa.

La reconnaissance? Oui parlons-en de la reconnaissance de nos traumatismes. Très bonne idée. On est sur ZC pour ca après tout....

Et puis tu iras dire à quelqu'un qui a été blessé physiquement, que ce n'est rien, que ca ne vaut pas la peine d'en parler, que ses blessures vont peut-être guérir un jour.
Pareil avec ceux qui ont subi des traumas psychologiques. Et d'un coup tu rayeras de la carte tous les soignants de l'âme et de l'esprit...Pas mal de gens au chomage, merci Maurice Very Happy

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4300
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par bepo le Ven 12 Avr 2013 - 7:47

Un-esprit-léger, je crois que tu t'es trompé d'endroit pour poster ce genre de message.
à Un-esprit-léger:

Un-esprit-léger a écrit:Bonjour à tous,
Je suis nouvelle sur ce forum,
hier je ... moi .. Je... je suis ...car on ma ... que j'étais "trop complexe" ... me ... avec moi
... jai
... jattends ... A ME COMPRENDRE
... on ne ma ... jétais vraiment,... je... je suis avec ... que je rencontre
je minvestis...car jai énorméments... Je les cerne ... jaime ... à moi ... que je ...
Du coup même si d'habitude tu ne parles pas de toi, pour le coup cette fois ci tu l'as fait. Va voir là: http://www.zebrascrossing.net/f5-presentations-nouveaux-venus-anciens-venus. Tu peux éditer à posteriori ton message pour remettre les choses en ordre et donner le bon exemple.Tu peux même indiquer la raison de l'edition : genre Hors sujet replacé dans Présentations. Tu m'objecteras peut être que communiquer c'est en fait parler de soi. Je suis d'accord difficile de faire autrement, mais il faut le masquer un peu plus.
PS je ne suis pas Modérateur ici mais notre forum devient ce que l'on en fait

Par définition si l'on parle c'est pour avoir une existence, tout du moins sociale. Donc c'est pour être écouté.
Affirmer que l'on peut être sans que l'on nous écoute ne peut à mon avis se justifier que si l'on a eu une expérience d’ermite.
Sinon il s'agit de conjecture.
CF Wilson dans "Seul au monde"

Il ne vous est jamais arrivé d'avoir un Wilson ?
Sinon :
http://videos.publicsenat.fr/vodiFrame.php?idE=130998
Voir 33' à 37'
Je vais essayer de faire une retranscription pour que cela reste compréhensible quand la video aura été supprimé.

bepo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2509
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par legarsenquestion le Ven 12 Avr 2013 - 8:52

Spoiler:
Mowa (zébrée) a écrit:Intéressante discussion qui fait écho douloureux à une expérience vécue récemment ici-même, sur un fil ou j'ai vu mes interventions au mieux ignorées (réponses totalement à côté de ce que je disais, à croire que je n'avais pas été lue), au pire déclencher une avalanche de fiel, soit par des attaques contre une catégorie de personnes dont on me croit faire partie (à tort, mais là n'est même pas la question essentielle), soit par sous-entendus sur ma supposée déficience intellectuelle (vive le point Kalthu!)...

Ben, j'ai eu beau peser et soupeser dans tous les sens, je n'ai pas vraiment trouvé de réponse satisfaisante. Me taire et laisser s'imposer le grandes gueules agressives? Continuer à l'ouvrir pour en reprendre une dose plein la tronche? De deux maux, choisir le moindre... Mais lequel ? L'envie de débattre pour faire avancer la réflexion (la mienne et celle des autres) a en tout cas disparu. J'ai une opinion, je m'y tiens faute de débat sensé et respectueux capable de me faire progresser. Mais c'est frustrant.

En tout cas une constatation en découle: les débats ne volent guère plus haut ici qu'ailleurs, si ce n'est qu'ils sont (en général) un peu mieux rédigés. La violence, elle, reste la même, et cela me laisse toujours aussi déboussolée.

Fusain, merci pour cette phrase-là:

Fusain a écrit:On va où, si on se met à considérer que les insultes et les coups ont autant de valeur qu'un questionnement ou un raisonnement pertinents et polis ?

Maintenant vous comprenez pourquoi Wink

legarsenquestion
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 214
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 26
Localisation : poit'

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par the buru le Ven 12 Avr 2013 - 11:26


Affirmer que l'on peut être sans que l'on nous écoute ne peut à mon avis se justifier que si l'on a eu une expérience d’ermite.
Sinon il s'agit de conjecture.

Chacun peut faire l’expérience, la prochaine fois qu'il ne se sent pas écouté/reconnu de se sentir Etre sans pour autant passer 10 ans dans une grotte il me semble.

En tout cas une constatation en découle: les débats ne volent guère plus haut ici qu'ailleurs, si ce n'est qu'ils sont (en général) un peu mieux rédigés. La violence, elle, reste la même, et cela me laisse toujours aussi déboussolée.
Si elle se transporte partout c'est probablement qu'elle est en nous...(intériorisée dans celui qui la sent...NB : je n'ai pas parlé de "faute")

the buru
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 869
Date d'inscription : 05/04/2013
Localisation : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Harpo le Ven 12 Avr 2013 - 12:26

Oui, mais un forum laisse justement le temps de réflexion. Se laisser traverser par la violence et la colère est une chose, le comprendre et la digérer en est une autre. Cela laisse le temps a la réflexion et à la rédaction d'un message intelligent.

Est-ce si difficile ?

Sinon, pour la question de l'être sans être écouté, ne peut-on pas parler de mal être à ce moment-là ? Peut-on vivre dignement sans sa part satisfaisante de narcissisme - on peut parler de narcissisme primordial alors.

Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Mowa le Ven 12 Avr 2013 - 12:51

Ce n'est même pas du narcissisme. D'un simple point de vue neurologique, l'être humain est câblé pour être en interaction permanente. Nous aimons à croire que nous sommes, chacun, indépendants, maîtres de notre vision de la réalité, etc., bref: des circuits fermés. la réalité est tout autre. Nous sommes câblés en circuit ouvert, irrémédiablement branchés les uns sur les autres. Interdépendants.

Ce qui fait que les théories du genre "tu ne vois la violence autour de toi que parce qu'elle est en toi, etc." pour séduisante qu'elles soient, n'ont en fait pas de sens. (en plus d'être ultra culpabilisantes... encore un peu et celui qui se prend une baffe dans la gu*** se l'est créée lui-même. Ben non. Le monde est fait de ma réalité, OK... mais aussi de celle de l'individu d'en face.)

Bref. Le seul choix qu'on ait, c'est de tenter de sélectionner sur qui nous nous branchons en priorité. Et même les ermites ne le sont que parce qu'ils sont reconnus comme tels, issus d'une société qui comprend et honore, ou honnit, mais d'une manière ou d'une autre réagit à leur choix de vie en leur donnant un "statut", une "position", par rapport au référentiel de norme.

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Zarbitude le Ven 12 Avr 2013 - 13:10

qwerty a écrit: Par définition si l'on parle c'est pour avoir une existence, tout du moins sociale. Donc c'est pour être écouté.
Affirmer que l'on peut être sans que l'on nous écoute ne peut à mon avis se justifier que si l'on a eu une expérience d’ermite.
Sinon il s'agit de conjecture.

Il me semble qu'il serait bon de définir "être".

Parce que même si je ne parle pas, je suis, j'existe.

Et je ressens encore plus que j'existe lorsque ma parole est écoutée. Ca bien sur, c'est mon expérience personnelle.

Celle que j'ai véçue lorsque j'étais en analyse.

Je me suis sentie exister lorsque je me suis exprimée.
Et ton exemple de Tom Hanks parlant à son ballon est judicieux car en effet, on peut parler à une personne imaginaire, ou on peut se parler à soi-même. C'est une excellente manière de se sentir exister aussi!

Mais bon, je crois que je suis hors contexte depuis un bon bout de temps......Very Happy J'avais juste envie de dire à quel point il est important de ne pas cesser de s'exprimer.


Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4300
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Pieyre le Ven 12 Avr 2013 - 13:15

Je vois certaines concordances entre ce thème et celui qui a été débattu là : Avez-vous l'impression de passer systématiquement inaperçu ?

Ici il est question d'être agressé dans l'échange, là c'était d'y être oublié. Dans l'un comme l'autre cas deux conceptions sont mises en regard, selon qu'on pense qu'il y a une origine objective ou bien subjective du problème.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15240
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Invité le Mar 30 Avr 2013 - 21:30

Je n'étais pas venue depuis longtemps sur le forum et je suis contente de voir que ce topic permet à autant de personnes d'exprimer leur ressenti :-)
Je me joindrai à vous incessamment sous peu ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Thaïti Bob le Mer 1 Mai 2013 - 0:09

J'aimerai bien dire mon avis à propos de la question initiale mais... j'préfère me taire.



Spoiler:
la blague a été déjà faite ? ^^

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par adcvh le Mer 1 Mai 2013 - 8:38

Je vois bien ce que buru veut dire, et je suis relativement d'accord avec ce qu'il dit.
Particulièrement l'exemple du viol où il est important de hurler "non", de se défendre, sous peine de le regretter plus tard.

Ceci dit... Etre et être écouté, ça ne me semble pas être le sujet ici.
A l'origine, on parlait plutôt de partage, et de la perte d'envie de partager, pour diverses raisons.

Je ne parlerais pas des cas évidents où on se heurte à un mur d'insanités. Ces cas là sont évidents, et en général, on ne.. je ne regrette pas de ne pas avoir pu communiquer avec eux.

En revanche, il y a des personnes avec qui j'aurais vraiment voulu partager des idées et avec qui cela semble impossible. Il peut s'agir de longues discussions au sujet de grandes idées. Ou il peut simplement s'agir de remarques anodines qui sont exprimées en 3 secondes et qui ne passent pas bien.
Dans ces cas là, c'est peut-être plus un problème de communication et d'intérêt suscité chez ses interlocuteurs, selon moi.

adcvh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 646
Date d'inscription : 28/09/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Uccen le Jeu 16 Mai 2013 - 8:11




Tu n'as pas le cerveau lent, et surtout tu es profondément sincère, un pur.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Uccen le Jeu 16 Mai 2013 - 8:36

Mowa (zébrée) a écrit:
En tout cas une constatation en découle: les débats ne volent guère plus haut ici qu'ailleurs, si ce n'est qu'ils sont (en général) un peu mieux rédigés. La violence, elle, reste la même, et cela me laisse toujours aussi déboussolée.

J'aurais presque dit plus violent, combats d'ego, besoin de briller...
Et les mêmes effets de groupe que dans n'importe cour d'école ou théories d'homo sapiens, cherchant des semblables pour mieux taper sur les autres, ceux qui ne sont pas, ceux qu'on annihilent.

Décevant ?
Non juste humain, banalement...

De temps en temps des figures non tâchées, des bijoux à contempler.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Uccen le Jeu 16 Mai 2013 - 8:48

qwerty a écrit:http://www.zebrascrossing.net/t10197-ne-plus-avoir-envie-de-partager-quand-les-autres-font-de-nous-des-egoistes-intellectuels#437248

J'ai du mal par contre à comprendre comment il est possible de parler pour soi ? Parler pour soi me semble relever du silence.


Mais parler avec d'autres (pour d'autres ?!) confine souvent au brouhaha.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Ainaelin le Jeu 16 Mai 2013 - 13:44

Uccen a écrit:



Tu n'as pas le cerveau lent, et surtout tu es profondément sincère, un pur.
Euh, c'est gentil, mais qu'est-ce qui te fait dire ça ? Shocked Embarassed

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Uccen le Jeu 16 Mai 2013 - 14:40

Tes interventions, ta présentation..
Enfin voilà, comme çà..

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Lilou7777777 le Dim 19 Mai 2013 - 21:11

Il me semble que c'est dû à la confrontation des égos.
Chacun sachant qu'il est intelligent... peut être plus que d'autres... est un peu trop sûr de son opinon, quelque soit le sujet et fait qu'un autre intelligent lui fasse entrevoir qu'il s'est peut-être leuré, trompé ou trop emballé, renvoie un réflex agressif.

Parcontre, quelqu'un qui maitrise très bien son sujet a beaucoup de mal à accepter que les autres puissent affirmer, voire convaincre d'autres novices de leurs bêtises.
ça, j'avoue, ça fait exploser !!! et coupe l'envie de partager.

Lilou7777777
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 126
Date d'inscription : 12/05/2013
Localisation : 64

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Invité le Dim 19 Mai 2013 - 23:04

Moonlight, je ressens la même chose, mais je ne la formulerais pas de la même manière... ou plutôt, je n'en fais pas la même chose.
J'ai décidé de ne plus lutter... et, au lieu de cela, de rechercher "ma vraie famille", c'est-à-dire de rencontrer des personnes capables de m'entendre.
Pas facile. Mais ça vaut la peine ! Very Happy Very Happy
Et ça commence un petit peu à fonctionner.

Une idée de lecture qui m'a évité 10 ans de psychanalyse : La politique du rebelle. Michel Onfray.

C'est le premier livre dans lequel j'ai lu que
Very Happy si on ne vivait pas dans "la bonne famille", il fallait en changer
Very Happy tout désir ne résultait pas forcément d'un manque.

Depuis (et de plus en plus) : je ne m'ouvre qu'aux personnes susceptibles de me reconnaître clown
Youpi afro

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par scopiton le Jeu 23 Mai 2013 - 19:10

Honnêtement, vous trouvez ça agréable, vous, de discuter avec quelqu'un qui balance toutes les 2 min des termes bien abscons (jargon technique, philosophique, tout ce que vous voudrez) alors qu'il SAIT que vous ne les comprenez pas, et en plus en insistant sur le fait qu'il ne fait pas exprès? Moi pas.
surtout il risque de passer pour un sot, comme s'il utilisait une série d'expressions toutes faites les unes à la suite des autres... Wink

pour rebondir sur le fait de devoir être écouté pour exister, cela revient au même que d'avoir besoin d’exister au travers des autres et de leur approbation (ou désapprobations).
quand on a pas besoin de grand monde pour exister, quand on a ses propres activités qui vous soutiennent et vous nourrissent d'elles-mêmes, quand le jugement des autres n'a pas beaucoup de valeur parce que leur opinion repose sur des notions à peine pensées, ou intellectuellement pauvres, ou à peine esquissées dans le langage (ce qui en soi n'est pas une tare, mais enfin le langage est là pour donner forme aux idée hein, en partie du moins), alors par exemple parler en société devient absolument superflu. car après tout, à quoi bon ?
on peut satisfaire son estime de soi, son narcissisme autrement qu'à travers les autres - du moins c'est ce qu'il me semble, parce que c'est ce que je fais... Wink


scopiton
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus avoir envie de partager - Quand les autres font de nous des égoïstes intellectuels

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum