Hyperesthésie relationnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hyperesthésie relationnelle

Message par Invité le Ven 25 Juin 2010 - 20:08

En faisant des recherches sur l'hyperesthésie ( dont je souffre pas mal ), je suis tombé sur l'hyperesthésie relationnelle :

En psychiatrie, on parle d'hyperesthésie relationnelle pour désigner la sensibilité et la susceptibilité exagérées dans les contacts sociaux telles qu'on peut les observer chez les personnalités sensitives décrites par le psychiatre berlinois Ernst Kretschmer.

La personnalité sensitive est un type de personnalité paranoïaque marqué par un sens élevé des valeurs morales, de l'orgueil consistant en une haute estime de soi, amenant à se considérer comme toujours insuffisamment reconnu, une hyperesthésie relationnelle entraînant une grande vulnérabilité dans les contacts sociaux, une tendance à l'autocritique générant une douloureuse intériorisation des échecs et une vive susceptibilité.
Contrairement aux grand paranoïaques, que l'on surnomme paranoïaques de combat, les personnalités sensitives, surnommées paranoïaques de souhaits ne présentent ni hypertrophie du moi ni quérulence. Ce sont donc de petits paranoïaques. Ce sont d'ailleurs couramment ces personnes à qui l'on dit de cesser "d'être parano" tant leur interprétation des choses et des paroles nous semblent fausse.

Car les personnalités sensitives peuvent être carrément sujettes à des délires non schizophréniques, que l'on nomme délire des sensitifs.
Par exemple les propos, mimiques, gestes de son entourages vont être interprétés comme des signes évidents de mépris et d'hostilité à son endroit. Les thèmes du délire, c'est-à-dire le contenu des interprétations concernent des idées de persécution, de préjudice et de mépris dont le sujet serait victime, ou d'atteinte de ses valeurs morales.
Le délire est en général limité au cercle proche du patient (sa famille, ses amis, ses collègues, ses voisins, etc). Il est vécu douloureusement et de manière solitaire et se complique généralement d'épisodes dépressifs parfois sévères. L'agressivité est rare envers l'entourage mais un vrai risque suicidaire existe.

La personnalité sensitive se distingue donc par une méfiance exacerbée et une faible estime de soi intervenant sur un fond dépressif. Ce sont des personnes difficiles à fréquenter.
Tout ce qu'on leur dit est sujet à interprétation, tant et si bien que leur susceptibilité extrême les place souvent dans une situation faite de rejet et d'exclusion. Ces personnes qui comptent sur l'approbation d'autrui, se retrouvent donc le plus souvent solitaires.

Un vif désir de faire aimer allié à une extrême susceptibilité rend ces personnes très difficilement fréquentables. bien que craignant le rejet, elle finissent forcément par le susciter.

Les distinctions entre différents profils de la personnalité paranoïaque sont essentiellement dues aux descriptions désormais classiques d’E. Kretschmer.

La personnalité paranoïaque de souhait se distingue de la précédente par l’absence d’agressivité et de quérulence.

Cette description recouvre des personnalités plus idéalistes, retrouvées chez des sujets originaux, défendant une idée ou un idéal parfois parfaitement altruistes.
S’il existe toujours un sentiment de supériorité et une fausseté du jugement manifestes, l’égocentrisme et l’agressivité sont moindres que dans la personnalité de combat.

La personnalité sensitive est très différente des 2 premières par l’absence, chez ces sujets, de dimension agressive extériorisée, remplacée par une tendance asthénique et dépressive marquée.
Sensibles et impressionnables, ces sujets vivent les événements du quotidien, notamment les situations sociales, avec une sensibilité exacerbée (hyperesthésie des contacts sociaux).
Les situations d’échec et de frustrations sentimentales ou professionnelles sont en particulier vécues avec un sentiment douloureux d’incompétence et d’humiliation.
Les traits fondamentaux de la personnalité paranoïaque sont néanmoins présents, notamment la méfiance et la fausseté du jugement qui alimentent les interprétations erronées des expériences vécues.

Et je me suis rendu compte que régulièrement, sous stress intense ( et je suis vouent stressé ) j'entrais totalement dans la catégorie personnalité paranoïaque de souhait + personnalité sensitive.

Alors comment peut-on qualifier une personne paranoïaque par intermittence et qui en même temps est tout à fait consciente de son état ??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperesthésie relationnelle

Message par Wise le Ven 25 Juin 2010 - 21:23

.


Dernière édition par Wise le Ven 17 Aoû 2012 - 20:34, édité 1 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperesthésie relationnelle

Message par Invité le Sam 26 Juin 2010 - 7:05

J'ai fait un condensé, je peux posté aussi tout un article de psychiatrie beaucoup plus détaillé et nuancé sur le sujet.
Mais je ne peux nier que ce qui est décrit me ressemble régulièrement comme mode de pensée.

Ce qui est curieux c'est qu'en découvrant cela j'ai ressenti de l'euphorie, une bouffée de confiance en moi, comme si le fait de comprendre une chose de plus sur moi même me rendait plus fort. Ma psy s'est déjà interrogée déjà pour savoir pourquoi c'était si important pour moi de comprendre.

Je dirais que le savoir c'est le pouvoir, plus l'on en sait sur soi plus l'on se maîtrise, plus l'on 'est maître de soi et non victime de ce que l'on n'est vous ne croyez pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperesthésie relationnelle

Message par Wise le Sam 26 Juin 2010 - 13:57

.


Dernière édition par Wise le Ven 17 Aoû 2012 - 20:35, édité 1 fois

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperesthésie relationnelle

Message par Invité le Sam 26 Juin 2010 - 15:48

Quel en est l'adresse ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperesthésie relationnelle

Message par Wise le Sam 26 Juin 2010 - 19:23

icone rectangulaire [WWW] sous mon pseudo ; )
apres le menu sera à gauche psychologie sociologie (je met un peu de tout sur mon site).

Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperesthésie relationnelle

Message par Invité le Sam 26 Juin 2010 - 20:40

J'irais voir cela avec attention Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hyperesthésie relationnelle

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum