Anxiété saillante

Aller en bas

Anxiété saillante

Message par DeltaDuRenard le Mer 13 Mar 2013 - 19:25

Cornichon.


Dernière édition par Eii J. Fox le Jeu 21 Nov 2013 - 19:53, édité 1 fois
avatar
DeltaDuRenard
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 639
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 25
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété saillante

Message par nohaybanda le Mer 13 Mar 2013 - 19:38

Ne stresse pas en surcroît parce que tu n'y retourne pas tout de suite. Donne toi le temps, écoute ce qui doit murmurer quelque part en toi. Tu dois juste être en train d'intégrer quelque chose de neuf, et donc de casser tes repères. Essaie juste autre chose pour te détendre (nouvelle forme, nouvel art, ou juste autre chose). Ou bien retrouve l'esprit du jeu, néglige le sérieux que tu mets dans ton écriture. Et attends sans impatience.

Si ça peut t'aider. Moi j'ai même arrêté de lire un beau jour. Je suis passé aux actes sans m'en rendre compte. Mais on oublie rien, c'est toujours à portée de main, mais on se rend pas compte qu'on en a plus besoin, ou pas tout de suite.

Quelle intuition t'a donc sidéré ainsi?
avatar
nohaybanda
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 37
Date d'inscription : 02/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété saillante

Message par Lalala le Mer 13 Mar 2013 - 19:41

.


Dernière édition par Amadea le Lun 10 Fév 2014 - 3:08, édité 2 fois (Raison : Confusion de mots.)
avatar
Lalala
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété saillante

Message par Ardel le Mer 13 Mar 2013 - 19:56

Moi, quand ma co-bureau me demande conseil parce qu'elle n'arrive plus à se concentrer, je lui répond de faire une pause. Et j'en profite pour en prendre une.

Bien sur, pour toi, c'est différent, ça tient de la nécéssité, cette concentration. Mais est-ce forcément si urgent ? Ne peux-tu pas t'accorder un bon moment de procrastination (qui n'est jamais inéluctable), avec bouquins, musique, bouffe, films, sorties, amis ... ? Si tu y arrives, il y a de fortes chances que ça se réordonne tout seul et qu'après ça reparte à fond.

Conseil à la con, je sais, mais recette éprouvée. La pause, c'est la meilleure amie du travailleur efficace (si elle est bien dosée. Je ne suis pas sûr que ma pause permanente soit très bénéfique à mes travaux ...).

Et sinon, écris les bouts qui te viennent en tête sans chercher à les organiser . Ca fait beaucoup de bien de coucher sur le papier quelque chose qu'on a reformulé mentalement à l'infini auparavant : on dispose enfin d'une base assez stable sur laquelle travailler. En plus, on (enfin, "je", je ne sais pas si c'est généralisable) se rend assez vite compte qu'on s'est focalisé sur un passage qu'on avait vraiment envie d'écrire, sans forcément penser aux liens logiques, à l'environnement ... et du coup, on se voit "forcé" de les introduire, sinon l'idée si séduisante donne un texte qui ne ressemble à rien.

Ardel

(Elle en a bien de la chance, l'élue de ton coeur ...)
avatar
Ardel
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4760
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 30
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété saillante

Message par DeltaDuRenard le Lun 18 Mar 2013 - 12:10

Cornichon.


Dernière édition par Eii J. Fox le Jeu 21 Nov 2013 - 19:54, édité 1 fois
avatar
DeltaDuRenard
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 639
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 25
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété saillante

Message par Ardel le Lun 18 Mar 2013 - 13:55

Oups, mes excuses, alors. Suis-tu toujours des études/travailles-tu toujours, ou ton trouble t'a-t'il fait faire une pause ?

Dans les deux cas, c'est toujours très dur, et je n'ai pas vraiment de conseil à te donner, hors le traditionnel et tellement utile "accroche-toi", et la ferme conviction que ça finit toujours par repartir.

Sinon, je suppose que tu le fais déjà, mais n'hésite pas à tanner ton prescripteur avec tes impressions. Même si ton trouble nécessite sans doute une aide médicamenteuse, c'est tout à fait ton droit de réclamer la restauration la plus complète possible de tes moyens intellectuels.

Et elle a de la chance, parce que moi, j'aimerais bien qu'on m'aime assez pour m'écrire ou me dédier des poèmes.
avatar
Ardel
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4760
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 30
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété saillante

Message par DeltaDuRenard le Lun 18 Mar 2013 - 14:04

Cornichon.


Dernière édition par Eii J. Fox le Jeu 21 Nov 2013 - 19:56, édité 1 fois
avatar
DeltaDuRenard
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 639
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 25
Localisation : <Inserez ici un truc super métaphilosophique>

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété saillante

Message par Ardel le Lun 18 Mar 2013 - 17:48

"la restauration la plus complète possible" : ben à un moment, ta psy elle va peut-être te dire : "je suis au courant que ça peut vous abrutir (elle le dira surement de façon plus soft, on se comprend ^^), mais si on baisse les doses, ça risque d'être dangereux/que les anciens troubles reviennent ..." et là il faudra que tu voies ce que tu peux tolérer en terme de diminution de tes capactités comparé à ce que tu peux gérer de tes troubles toute seule, d'où le "possible" : des fois, des médicaments ont des effets secondaires connus et ennuyeux, mais c'est mieux que de s'en passer.

Je ne sais pas ce que tu veux reprendre comme études, mais n'hésite pas non plus à solliciter de l'aide ici ou ailleurs (au cas où, moi c'est plutôt la mécanique du solide et les maths).

Et bon, je me doute que c'est pas évident, surout avec une phobie, mais à terme, avoir un emploi du temps fixe comme celui imposé par une fac, c'est souvent beaucoup mieux pour se forcer à se lever le matin que des cours par correspondance. Ou alors trouve-toi quelqu'un prêt à se faire détester pour te botter les fesses tous les jours. Je connais très peu de gens capables de travailler efficacement uniquement chez eux. Si tu es de ceux-là, tu as toute mon admiration !

Bon courage !!
avatar
Ardel
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4760
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 30
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum