Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Roseau le Mer 13 Mar - 17:20

J'ai tendance à expliquer le pourquoi de certains de mes agissements/comportements et j'ai parfois des retours condescendants du type: "tu n'as pas besoin de te justifier". Certe, je n'ai pas besoin de me justifier, mais j'éprouve ce besoin irrépressible d'expliquer à l'autre pourquoi je me suis comporté de cette manière plutôt que d'une autre, pourquoi je ne suis pas venu la dernière fois, pourquoi je préfère ceci à cela. Je pense que du fait d'une certaine tendance à sur-analyser puis à surinterpréter, j'ai l'impression qu'il faut que je démine le terrain pour l'autres, de peur qu'ils s'imagine ce que moi je pourrais m'imaginer dans de pareils cas...  Suspect

Se faire prendre pour une personne qui a besoin de se justifier alors que je tente d'expliquer pour rassurer (mais est-ce le cas???) m'énerve profondément --> je perds mes moyens assez rapidement et tombe dans une tentative de dénégation proche du balbutiement, tout à fait pathétique.

Dois-je considérer que c'est lié à mes caractéristiques propres ou bien à une erreur de comportement? Je ne sais plus trop quoi en penser au final. Un besoin de contrôler ce que les autres pensent de moi, ou un trop plein d'empathie?  drunken

Roseau
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Invité le Mer 13 Mar - 17:42

Je fais souvent remarquer à ma femme (thqi) qu'elle est comme ça. Dès qu'elle fait un choix, elle éprouve le besoin de se justifier comme si elle avait été prise en faute, et elle le fait, tout de suite, dans la foulée, avant même que j'aie ouvert la bouche - et je ne sais plus comment lui dire qu'elle n'a pas à justifier de chaque choix, que je ne suis pas un parent-juge, etc.
Mais je sais pourquoi : c'est à cause du comportement de ses propres parents, justement.

Peut-être est-ce la même chose dans ton cas ? Un vécu t'ayant habitué à ce que chacun de tes choix soit descendu en flèche comme non conforme, t'obligeant à plaider systématiquement ta cause ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Lalala le Mer 13 Mar - 18:29

.


Dernière édition par Amadea le Lun 10 Fév - 2:07, édité 1 fois

Lalala
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par dimanche le Mer 13 Mar - 21:15

c'est exactement ça Fusain, je pense que ça vient de l'éducation mais pas que.

Je pense également que le fait de cogiter sur tout et donc de se dire "si je lui explique pas il va croire que c'est pour une mauvaise raison ou que j'ai une mauvaise intention et il va me juger etc etc".

Alors est ce que c'est en rapport avec la douance ou juste un reflexe qui s'est développé comme système de défense face à des agressions verbales répétitives vécues dans l'enfance ou face à un partenaire .

That is the question ))

dimanche
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 225
Date d'inscription : 13/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Invité le Mer 13 Mar - 21:28

Je dirais que, comme beaucoup de choses, c'est un phénomène que la douance amplifie, et c'est tout. S'il n'est pas engendré par des causes extérieures, si l'on sait s'affirmer, si l'on n'a pas été régulièrement acculé à cette défensive, on ne le vivra pas, même si on est surdoué. Et réciproquement, il n'y a pas besoin d'être surdoué pour se retrouver avec ce problème...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par dimanche le Mer 13 Mar - 21:44

tout à fait. ))

dimanche
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 225
Date d'inscription : 13/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Invité le Mer 13 Mar - 21:51

Yé souis pareil... J'entends cette phrase trois fois par semaine ("non mais t'as pas à te justifier") depuis toujours.

J'le vis pas trop mal Wink

Dans mon taf c'est super marrant parce que c'est devenu un avantage énorme: Initialement, à l'époque où je doutais de tous mes diagnostics, j'expliquais à voix haute aux patients mon raisonnement, pour me rassurer en voyant sur leur visage que je ne racontais pas n'importe quoi (débile hein?).

Aujourd'hui, je le fais toujours, en mode papotage rassurant, et j'ai droit 20 fois par jour à des "vous au moins vous expliquez super bien!!!" afro (si ils savaient!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Invité le Mer 13 Mar - 21:56

Je suis comme toi Roseau, exactement pareille à me justifier alors qu'on ne me demande rien et .. qu'il n'y a pas à le faire, puis voir qu'en face on reste un peu étonné de mes justifications (ce qui me fait penser qu'on pense que je me justifie car j'ai quelque chose à cacher donc.. je reprends différemment les mêmes explications) et du coup, je bégaie.. et je passe pour une cruche. La totale.

En fait... j'étais comme ça. Ce comportement ayant fait les beaux jours du PN avec lequel je vivais encore récemment, je pense en être vaccinée (en tous cas, je l'espère). Et c'est très bien comme ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par dimanche le Mer 13 Mar - 21:57

Je trouve que c'est une grand qualité chez le médecin, d'expliquer ce qu'il fait.


dimanche
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 225
Date d'inscription : 13/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Invité le Mer 13 Mar - 21:59

Pas que chez un médecin.
D'abord c'est respecter son interlocuteur : on le traite comme capable de comprendre.
Ensuite, c'est descendre soi-même du piédestal de l'expert.
On place l'échange sous le signe de la cohérence. C'est comme une bouffée d'air pur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par dimanche le Mer 13 Mar - 22:06

tout à fait. Je suis très frustrée lorsque je sors d'un entretien et que l'on ne m'a rien expliqué ou pas assez en détail (et que je n'ai pas voulu embêter avec mes questions). PAS VOUS ?

dimanche
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 225
Date d'inscription : 13/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Invité le Mer 13 Mar - 22:20

Oui. Par exemple, parce que je n'ai vraiment aucun élément pour juger si je me suis fait berner ou pas.
Je pourrais ne pas être capable de comprendre les explications, ou d'y lever un lièvre, bien sûr. Mais si je n'ai rien, ben là, c'est vite vu - c'est zéro.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Pieyre le Mer 13 Mar - 22:32

C'est ce que fais aussi quand je dois dépanner un parent ou un ami qui a un problème informatique. Ce n'est pas dicté par des intentions précises; je me sens obligé d'expliquer ce que je corrige, ce que j'installe, en résumant à gros traits le sens de tous ces trucs compliqués, sans cacher que je n'en comprends qu'une petite partie.

C'était le cas, d'une façon différente, quand je donnais des cours particuliers et que mon élève me posait une colle. Je réfléchissais tout haut, sans trop savoir où j'allais, avant de trouver une solution.
Le défaut de cette méthode, plutôt que de dire : ce n'est pas intéressant, ou : ce n'est pas de votre niveau... quand on ne trouve pas la solution, c'est qu'on écorne l'image du professeur qui sait tout. Mais j'ai plutôt constaté le contraire, que l'élève me savait gré de lui montrer qu'il y a autre chose que des raisonnements mathématiques faits de déductions en chaîne opérant un corpus de connaissances déjà là.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15311
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Roseau le Jeu 14 Mar - 11:19

Tout d'abord, merci à tous pour vos réponses.

@Fusain et dimanche: tout à fait d'accord (merci, ça me rassure) sur le fait qu'une frénésie de justification provient d'un manque de confiance en soi (sans doute dû à une remise en cause systématique des choix de l'enfant par des parents surement eux même en manque de confiance). Et que les caractéristiques propres à la douance risquent d'amplifier le phénomène. Mais je ne suis pas convaincu que sans l'aspect aliénant d'une éducation qui mettrait systématiquement en doute le bien fondé des choix de l'enfant, ce genre de comportement (je pense à la justification au sens large, pas seulement à celle qui serait due à la culpabilité d'un "mauvais" choix) n'existerait pas, surdoué ou non. Et je pense que l'interlocuteur joue aussi un rôle prépondérant.

@Mary Poppins: Tu parles de PN. Je crois qu'ils jouissent de leur toute puissance quand on se justifie devant eux, ils subvertissent toutes tentatives d'explication en tentatives de justification. C'est peut être avec eux que la justification est la plus aliénante, dans le sens où elle nourrit une relation malsaine de dépendance affective qui va être exploitée à 100% par le PN. Une sorte de fréquence de résonance entre eux et nous. J'ai mis du temps à accepter que certaines personnes étaient nocives pour moi et à m'en séparer (je les aime de loin Smile ).

@Pieyre et ⓗⓞⓤⓢⓔ: On est dans la justification/explication d'un choix, d'une démarche. Quand je donnais des cours de math, j'avais la même démarche explicative. Ne serait-ce pas dû au fait d'une certaine conscience que rien n'est acquis, qu'il n'y a pas de certitude, qu'il n'y a jamais de certitude? Et ce serait alors une caractéristique propre au surdoué, qui proviendrait d'une certaine vision du monde. Je ne supporte pas les gens qui affirment péremptoirement une vérité générale, et j'aurais tendance à justifier tous mes raisonnements pour que l'on comprenne bien (et moi le premier) qu'ils sont déjà passés à la moulinette et qu'ils seraient heureux d'y repasser. Ca vaut pour le diagnostic d'un malade comme pour un raisonnement mathématique ou informatique je crois.


Roseau
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Ise le Jeu 14 Mar - 12:47

Bonjour,
Je me sens tout comme toi Roseau, et j'apprécie le résumé que tu fais des réponses de chacun.
Je crois aussi qu'il y a là-dedans une part d'éducation mais pas que. En effet pour être d'urne fratrie de 4 enfants, je suis la seule (et la seule zébrée) à réagir comme ça.
Je crois aussi que ce comportement fait le bonheur de PN, et explique pourquoi tant de zèbres sont choisis par des PN...
Je trouve que chercher le positif dans notre comportement est une excellente voie d'évolution. Qui peut s'accompagner d'un lâcher-prise comme le propose Amadea

Ise
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7899
Date d'inscription : 18/10/2012
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Roseau le Jeu 14 Mar - 13:37

@Amadea: Je te rejoins, j'ai aussi passé un cap et pris conscience que les choses étaient plus simples en prenant le parti d'arrêter d'essayer de rassurer l'autre et en assumant mes désirs (solitude ou autres...). Mais les réflexes ont la vie dure... Twisted Evil

Roseau
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Invité le Jeu 14 Mar - 16:39

Pareil pour les toxiques, sauf que.. je les aime plus (même de loin) Razz

Les réflexes ont la vie dure, c'est clair ! J'espère qu'en venant ici, discuter de tout ça me fait prendre conscience de beaucoup de choses, je pourrais alors enfin mieux ME comprendre et m'accepter. Donc, faire accepter mes choix du moment où je les ai exprimés, simplement parce que ce sont les miens (sans justification autre que celle-là).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tendance à TOUJOURS se justifier : pathologie ou différence ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum