relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par cramique le Mar 12 Mar 2013 - 12:59

La semaine passée j'ai passé la journée avec une connaissance que j'ai vue trois fois en tout et jamais seule.
Elle a un passé difficile (maltraitance) qui me semble encore bien présent (en gros elle en parle à tout moment, y compris les aspects durs à entendre, ce qui me fait dire que cet épisode de sa vie n'est pas vraiment géré) . Elle a été psy. A tout moment elle évoque son passé de psy, les histoires de ses anciens patients, intervient avec sa casquette de psy dans les conversations, analyse ce que je dis par rapport à "mon passé" (qu'elle ne connait pas), etc. Bref c'est pénible parce que d'une part je n'ai pas envie d'être analysée quand je discute (ou alors ponctuellement éventuellement et de façon constructive) et je n'ai pas envie d'entendre parler des histoires pénibles des gens tout le temps, d'autant plus que ce n'est pas une amie. Avec ça j'ai l'impression intuitive qu'elle se place en concurrence avec moi et vérifie bien qu'elle a bien le dessus (volonté de pouvoir et de contrôle) , ce qui se fait sans conflit car je lui laisse volontiers la place de "psy qui sait tout" si ça peut la rassurer. Enfin, elle a des difficultés de vie pour l'instant (finances, solitude, santé). C'est une personne que je trouve peu équilibrée et presque malsaine dans sa relation avec moi. Quand je l'ai vue à chaque fois je suis lessivée et je vais dormir.

Bref, ce n'est visiblement pas une personne qui me convient.

J'en parle à la psy qui me demande par conséquent pourquoi j'ai passé une journée avec cette personne. Je ne sais pas ! Juste que j'avais envie d'y aller. Mais je suis revenue crevée psychologiquement et physiquement.

J'essaie de comprendre :
- j'ai du mal à voir une personne tout en noir. Je sens que cette personne a souffert, a travaillé sur cette souffrance, qu'il y a une forme de générosité en elle aussi
- Mais en effet si je dois réfléchir à ce qu'elle m'apporte la réponse est malheureusement : RIEN Sad.

La psy me dit que je veux la sauver (=> mode bisounours).

Je pense que : étant moi-même facilement rejetée car "bizarre" (je simplifie mais vous voyez ce dont je parle Wink ), je ne peux pas rejeter une personne différente, même si je n'en retire rien, même si je m'y risque.
Que pensez-vous de cette façon d'agir ? Ai-je tort ? N'est-ce pas quelque part essayer d'inciter les gens à accepter la différence ? Donc moi ? Et en même temps si j'ai moi même eu (ou ai encore) des difficultés je me sens nettement différente de cette personne.

Autre remarque de la psy : "vous allez quand même à chaque fois vers des gens bizarres ..." Et c'est vrai : le nombre de personnes malsaines que je peux rencontrer au fil des ans est hors du commun ! A chaque fois je dois m'en protéger, les cadrer, m'en défaire, entrer en conflit, gérer, .. J'ai été harcelée plus d'une fois, menacée et presque agressée par un chef de service, attouchements par un collègue, en rue ( => j'ai été sympa avec un gars complètement parti qui voulait papoter. Qui l'écoute ? Et bien moi ... Rolling Eyes ) ... Et c'est juste super éprouvant et fatiguant comme type de relation.

Qu'en pensez-vous ? Comment faites-vous avec ce type de profil ? Des conseils à me donner ? Je pense que si je me sors de ce type de relations ça va me libérer énergétiquement parlant au moins .. Et aussi me rendre moins méfiante avec les gens (car à force je me méfie des nouvelles personnes que je rencontre)

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par Invité le Mar 12 Mar 2013 - 13:04

.


Dernière édition par Mary Poppins le Ven 26 Avr 2013 - 20:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par Lalala le Mar 12 Mar 2013 - 13:21

.


Dernière édition par Amadea le Lun 10 Fév 2014 - 3:11, édité 2 fois (Raison : Bonjour, j'énonce des évidences.)

Lalala
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par cramique le Mer 13 Mar 2013 - 11:30

Je connais des gens écorchés par la vie (qui ne l'est pas ?) mais qui comme moi, gèrent, sans empiéter sur l'énergie, l'équilibre, le psychisme de l'autre. Je ne juge pas la personne, ni sa vie, ni sa façon de faire. Je remarque juste que ça me bouffe et que par conséquent je dois m'éloigner. Et pourtant j'y retourne drunken

Je pense aussi que j'ai encore du mal à ne pas croire que les gens font tous de leur mieux, ont tous un bon fond, vont tous naturellement me respecter et faire attention à mes limites. Et bien, non Mad A chaque fois je tombe des nues. Mais trop tard je suis touchée le mal est fait (même si je fuis bcp plus vite qu'avant). Donc oui travailler sur moi (je le fais) mais j'ai du mal à voyager dans la vie avec en tête le principe "attention untel est néfaste". Alors que je vois aussi que la personne a souffert, que c'est pas entièrement de sa faute, et que donc elle me touche.. Et je me dis que l'isoler ne l'aidera pas et la fera souffrir encore plus. Je ne sais pas si je suis logique ou si je me projette. C'est vrai aussi que j'ai tellement souffert du rejet que ça me touche aussi quand je le vois chez l'autre, donc j'ai du mal à rejeter. Parfois c'est aussi comme si je voyais clair chez les gens à leur place, je sais pas si vous voyez ce que je veux dire ... quand ils se mentent à eux-même. Par ex les gens qui parlent tout le temps de leurs soirées entre amis, sont overbookées, je sens tjs si il y a eu un manque d'amis à un moment de leur vie, une blessure.. Du coup jamais je ne vais leur dire qu'ils sont un peu lourds (je prends un ex au hasard). Merci pour vos retours.

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 11:38

.


Dernière édition par Mary Poppins le Ven 26 Avr 2013 - 20:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par cramique le Mer 13 Mar 2013 - 20:03

Mes amis hp je ne les considère pas comme des amis. C'est un réseau de personnes présentes. Là je viens de dire à l'un d'eux que j'ai besoin de décompresser, en expliquant bien pourquoi et .... il comprend, accepte. Ça fait trop du bien Smile Peut-être que ça deviendra des amis.

Avant pour avoir des amis j'étais systématiquement amie avec des gens pas comme moi avec lesquels je ne partageais rien, mais super gentils. Et puis j'ai arrêté parce que j'ai reconnu que je m'ennuyais (même si c'est génial des gens gentils). Je pense que c'est vraiment une trop grande ouverture que j'ai vers les autres : les gens peu entourés j'ai envie qu'ils ne soient pas tout seuls. Et pourtant quand on me voit je ne me précipite pas vers les autres.. Mais si une âme perdue vient me voir : je l'écoute, je suis sympa, je suis piégée et je finis par fuir en courant.

Je me rends compte aussi que je fais encore fort passer les autres avant moi. C'est naturel (ça doit être lié à une éducation basée sur l’obéissance et la culpabilité) pour moi et en même temps je suis frustrée de voir les gens avancer dans leurs projets et moi pas. Souvent j'ai pas le temps. Cette semaine je veux travailler sur des projets perso et bien je n'ai pas encore eu le temps drunken (en même temps je fais trop de choses secondaires)

Pour la mère j'ai connu mais en thérapie j'ai réussi à casser le schéma. C'est difficile car il y a le lien affectif et parce que si elle ne veut pas rompre le lien néfaste c'est super difficile de le faire soi-même. Mais c'est possible.

Merci pour l'échange ! Smile

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par Invité le Mer 13 Mar 2013 - 20:33

On m'a souvent dit que j'étais trop gentille. Petite on me demandait mon goûter, je le donnais sans comprendre que je me faisais avoir Very Happy Et puis c'est vrai qu'on a pas envie de rejeter quelqu'un quand on a souffert du rejet. Mais voilà, j'ai un peu chassé le naturel et je le maîtrise pour qu'il ne revienne pas au galop. Il m'est arrivé des choses pénibles et traumatisantes par cet excès de confiance en l'autre, cette attirance pour des personnes limites perverses... et je l'ai trop payé cher pour avoir envie de redonner ma confiance. J'ai développé un peu mon intuition là-dessus et avec l'âge, on a sans doute moins envie de perdre son temps. Je considère que les personnes qui viennent me parler pour s'épancher ne m'aime pas vraiment et si je suis la seule qui ne les rejette pas elle ne m'apprécieront que par défaut. Du coup quand j'ai discerné les intentions de la personne et que cela ne me convient pas, et surtout me fait perdre cette énergie si précieuse dont il me semble manquer trop souvent, je m'éloigne discrètement tout en restant polie. Généralement elles comprennent. Mais c'est vrai que mon entourage m'aide beaucoup pour cela, mes proches ont le recul suffisant pour me dire qu'une personne peut être toxique pour moi, car pour moi cela ne va pas toujours de soi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par cramique le Jeu 14 Mar 2013 - 16:07

J'ai une amie que j'énerve quand je suis trop sympa et qu'elle juge que j'ai tort. C'est vrai que ça aide ! Et là j'ai pris conscience que je dois d'abord avancer MOI, avant d'aider les autres (qui ne sont pas seuls et ont réussi soit au boulot, soit en famille, soit en amour). Moi pas donc je deviens un peu ma priorité .. Smile

cramique
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par Invité le Jeu 14 Mar 2013 - 18:49

cramique a écrit:

Je me rends compte aussi que je fais encore fort passer les autres avant moi. C'est naturel (ça doit être lié à une éducation basée sur l’obéissance et la culpabilité) pour moi et en même temps je suis frustrée de voir les gens avancer dans leurs projets et moi pas. Souvent j'ai pas le temps. Cette semaine je veux travailler sur des projets perso et bien je n'ai pas encore eu le temps drunken (en même temps je fais trop de choses secondaires)


Je me reconnais bien là-dessus. C'est bien d'en prendre conscience. Tu as bien fait. Moi, en fait pour m'inciter à m'aimer, et aussi pour me protéger de mon environnement, j'ai utilisé un quarzt rose que je portais autour du cou. Ça m'a beaucoup aidée, même si c'était peut-être de l'auto-suggestion. Maintenant, il me semble que je n'en ai plus besoin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: relation avec les autres (je ne sais pas quoi mettre comme titre ^^)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum