troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Aller en bas

troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Wam le Ven 8 Mar 2013 - 19:30

Hello

Dans ma démarche de la compréhension du pourquoi du comment que ça se fait que je ne parvienne pas à dénicher de semblables de moi, j'en viens à me poser la question de troubles moins connus que les habituels TDA Schizoides et Aspergers.

connaissez vous d'autres troubles qui auraient l'inadaptation sociale pour constante ? sinon symptome ?

Le tda me décrit partiellement mais ne fait qu'effleurer, les troubles schizoides ne collent pas et l'asperger les asperger (asperger-aide) eux mêmes me disent que ça ne colle pas non plus, et concernant les hqi et compagnie l'inadaptation sociale semble plus marquée que tout ce que j'ai pu lire ou voir les concernant

j'ai aussi cherché du côté de la thyroide et de trucs du genre.. bof

Sinon je ne suis actuellement diagnostiqué ni suivi, mais la premiere rencontre avec le corps médical est proche ; hqi j'en sais rien, peut être, peut être pas, obiwan kenobi, en tout cas les thqi semblent mieux maitriser leur pensée que moi, pour les capacités j'en sais rien, difficile de juger sur un terreau aussi limité qu'un forum

je parle peu, mis à part avec des gens que je connais intimement, et encore, par ex lors de ma derniere relation, sur deux semaines j'ai du lui adresser une dizaine de phrases autres que d'ordre pratique (sans pour autant que ça ne dérange mes partenaires (c'est pas moi qui vais les chercher ni ne leur demande de rester), j'ai juste comme un panneau "vos paroles sont des données parmis d'autres auxquelles je ne répondrais qu'en cas de nécessité" sur le crane)


Dernière édition par _Flo_ le Mer 13 Mar 2013 - 1:13, édité 3 fois
avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Wam le Sam 9 Mar 2013 - 1:08

bump

Je cherche juste des troubles moins courrantes, tendance èquidé ou non, quitte à tomber sur des cas non étudiés ou des trucs qui collent pas à mon profil
avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Wam le Mer 13 Mar 2013 - 1:00

bump, on sait jamais, personne qui bosserait sur le CIM11 dans l'assemblée ? un autre kryptonnien fraichement débarqué et mieux au fait de notre planette d'origine sinon ?

je précise que le trouble est présent depuis mes premiers temps, rien de tardif ni quoi, plutot dans les F80 à 89 du CIM10
avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Lalala le Mer 13 Mar 2013 - 18:18

.


Dernière édition par Lalala le Dim 14 Sep 2014 - 22:10, édité 1 fois
avatar
Lalala
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par cramique le Mer 13 Mar 2013 - 19:40

Intuitivement je pense qu'on peut avoir une partie des disfonctionnements liés à un trouble sans avoir assez de caractéristiques pour être diagnostiqué comme ayant le dit trouble.

D'autre part peut-être la réponse est-elle en toi, ton histoire, ta sensibilité ? Par ex je suis hypersensible au bruit et à la lumière. Donc les sorties bar le soir c'est pas souvent. Avant je pensais être asociale car j'étais habituée à zapper l'inconfort. Autre ex, j'ai grandi avec des parents fermés aux autres qui vivaient fortement en huis clos. Résultat : je vais plus facilement lire qu'aller sonner chez un ami.

cramique
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 308
Date d'inscription : 11/08/2012
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Wam le Mer 13 Mar 2013 - 21:00

Merci ama:)

et à toi aussi crea:) mais non la psycho traditionnelle n'explique rien, j'ai eu une enfance heureuse, ambiance ouverte à mi lieu entre cultures artistiques, scientifiques et fêtardes, j'ai connu beaucoup de choses, beaucoup d'atmospheres et de lieux différents étant enfant, j'adore le monde et l'activité avec les gens (pour tout dire les choses de l'intellect et les intellectuels m'ennuient profondément, je préfère les idiots qui s'étonnent aux intelligents qui répondent, je préfère ceux qui font maladroitement à ceux qui veulent faire bien) j'y suis juste inadapté, et les hypersensibilités n'expliquent rien non plus --'

Fin c'est pas faute de ma part d'avoir cherché, mais je n'ai encore rien trouvé qui explique pourquoi je ne peux avoir de rapports sociaux ne serais-ce qu'acceptables

j'ai déjà été sociable, même très sociable, vu de l'exterieur, mais ce n'était pas de mon fait, simplement du fait de me mettre au milieu du monde et de la fête, et de ne faire que ça (exit travail et considérations "adultes"), je ne sais avoir de rapports sociaux que par les autres, par l'action et non la parole, enchainer les frasques et laisser les gens parler et apprécier, si je ne peux me faire remarquer par les actes je n'ai plus aucun moyen d'attirer l'autre à moi... par exemple sur 7 mois au sein de mon ancienne boite, qui comptais une centaine d'employés dont la plupart marrants et ouverts, je n'ai créé de liens allant plus loin que le sourire niais en passant avec quasiment personne, la moitié me pensait débile au point de ne pas savoir communiquer, l'autre moitié pensait que je les prenait de haut/loin(enfin faut dire que ceux me présumant hautain ont souvent pu admirer mon majeur, ce qui ne joue pas à arranger les choses), quelques uns s'en foutait et m'aimaient bien parce que bossant avec moi et voyant que j'assurait et n'avais rien de stupide ni de hautain, et que culturellement ça tenait la route aussi (vis à vis d'interventions du type tu me cite un groupe je te fais ta playlist de la semaine), mais je ne leur adressait pas la parole toutes les semaines pour autant

sinon autre chose, toujours dans le cas où qqun reconnaitrait des traits, j'ai une mémoire plutot asynchrone et irréulière, je ne retrouve pas forcément l'information souhaitée rapidement, mais souvent la synthese ou le ressenti de cette information viennent en premier lieu, je ne sais pas si c'est clair, ni si d'autres fonctionnent aussi comme ça, mais c'est souvent ennuyeux

et je ne pense pas avoir un QI performance élevé, je suis naturellement bordélique et maladroit, plus que la plupart des gens (enfin je peux faire une soudure délicate sans en avoir l'habitude, mais après avoir attrapé le fer à souder par sa partie chaude et avant de renverser le café posé derriere mon coude( edit: j'ai encore mal a ma cloque et ai renversé une bouteille de coca après avoir écrit ce paragraphe --')) ; j'ai par ailleurs une bonne resistance à la douleur, aux symptomes de maladies (fievre que je remarque parce que j'ai la tete qui tourne et mal aux os par ex), et aux temperatures (pas forcément aux atmospheres lourdes cependant, mais chaud sec ou froid ça va)

et bon pour finir le topo niveau hypersensibilités sensorielles y'a juste les sons, j'ai une ouie nickel aux tests (le medecin s'étonne que j'aie déjà travaillé dans des environnements bruyants, quand je lui dit que j'ai passé nombre de soirées la tête littéralement dans les caissons de basse et ai bossé en metallurgie sans boucons d'oreilles un bon moment il comprend plus Laughing ) et les sons de frottement me genent, surtout cartons, verre et assiettes, ou trucs du genre gravier accroché aux semelles sur carrelage, c'est généralement plus amplifié au réveil, j'ai tendance à naturellement faire abstraction au fil de la journée, sauf si le bruit n'a pas encore été entendu, enfin c'est largement vivable même mes proches n'en savent rien ; tactile je sens mes vetements mais c'est tout, abstraction tout pareil quand la matiere ne me plait pas, ah si quand même, sur des boulots salissants j'ai tendance si c'est possible à me laver 15 fois les mains dans la journée car n'aimant pas la sensation de pousssiere ; lumiere ça roule, sauf que je suis astygmate et que la nuit des feux arriere sont deux gros halos ; odorat et gustatif no sé, j'ai arrêté de fumer il y a peu je commence à peine à retrouver gout et odorat


Dernière édition par _Flo_ le Jeu 14 Mar 2013 - 3:35, édité 1 fois
avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Lalala le Jeu 14 Mar 2013 - 3:33

.


Dernière édition par Amadea le Lun 10 Fév 2014 - 3:07, édité 1 fois
avatar
Lalala
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Wam le Jeu 14 Mar 2013 - 3:42

Amadea a écrit:C'est très paradoxal. Je ne vois pas de lien logique.
Moi non plus Groumph c'est bien là le probleme, personne d'ailleurs, j'attend vivement d'avoir enfin un psy `a disposition, ça devrait plsu trop tarder

Les troubles schizoides non, j'ai déjà effeuillé point par point et ça ne collait pas, je ne sais plus exactement sur quoi d'ailleurs, en grande partie sur la structure de la pensée et la manière d'appréhender les choses il me semble (ben tiens voilà bon exemple de mémoire étrange, j'ai comme l'image de ce qui ne collais pas, je sais ce que c'est, quel gout ça a quoi, mais pas les informations brutes)

enfin n'apprécie pas la companie des intellectuels c'est à relativiser, un intellectuel drole ou jolie c'est difféŕent Very Happy et les choses de l'intellect je pratique par défaut, mais je préfererais ne pas avoir de problemes sociaux et m'amuser à faire autre chose avec des gens ; un peu comme un gosse qui aurait le choix entre ses bouquins et regarder le monde par la fenetre, il adorerait etre dehors mais ne passera pas non plus tout son temps à se faire du mal et retournera donc sur ses bouquins

merci d'alimenter le topic en tout cas Smile ça me donne moins l'impression d'être tout seul dans mon bocal à analyser son architecture ^^
avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Lalala le Jeu 14 Mar 2013 - 3:56

.


Dernière édition par Lalala le Dim 14 Sep 2014 - 21:50, édité 1 fois
avatar
Lalala
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Wam le Jeu 14 Mar 2013 - 4:03

Merci:) sur ce je tombe, bonne nuit
avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par lapin le Jeu 28 Mar 2013 - 16:31

Flo, je préfèrais la photo du punk... Very Happy

je viens rarement sur ce genre de fils car j'y comprends rien...


je suis allergique à la psychologie/ psychiatrie que je ne considère pas comme fiable.


Ca fait un bail que je vois les psys mais il ne font pas de miracles... tout au plus te casent-ils dans leur nomenclature... un antidep, un anxiolytique et hop A bientôt !

Personnellement, je serais à ta place ( et j'y suis pour plein de choses) je ne me poserais pas trop de questions... la réponse "Z" me suffit car elle "m'excuse" en quelque sorte d'être ainsi.

Cela dit le contact avec les Z est loin de m'apporter le JEU. Je m'ennuis toujours autant. ..enfin...laplupart du temps



avatar
lapin
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1151
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Wam le Lun 15 Avr 2013 - 23:33

merci lapin Very Happy ben le probleme, c'est que dans la vraie vie j'ai du mal à zapper qui je suis, quand je zappe le monde ça roule, ça peut durer longtemps, mais à chaque fois y'a comme des amas de parpaings étrangement agencés en une structure plate verticale et dure, que je ne manque pas de me prendre de plein fouet... T_T sur l’écriteau y'a marqué "situation financiere et materielle"


mais sans ces structures bizarres ça irait Very Happy


et le probleme (qui n'existe donc que par l’existence de formes architecturales pernicieuses), c'est que plus ça va, plus j'ai du mal a jouer le jeu, et moins je joue le jeu plus y faudrait que je le joue pour ne pas me retrouver dans une mouise bien crasse. j'envie les gens passionnés, ceux qui croient en leur délire, pour ma part, à part m'amuser des choses je sais plus faire, et encore c'est souvent un amusement plutot morose, pas toujours mais trop souvent à mon gout, je crois qu'on appelle ça l'errance, et je cropis que c'est à ce moment là qu'on tente de se rattraper... mais à quoi.. c'est bien ça qui me fiche la frousse Shocked

le pire c'est qu'y suffirait de pas grand chose, une baraque, un atelier, un artisanat ne demandant pas de trop communiquer pour s'approvisionner, un pc et une connexion internet pour vendre par correspondance, un pays pas chiant administrativement avec des gens qui parlent pas ma langue et se foutent que je ne parle pas la leur... mais pour me payer un atelier je fais quoi, je braque ?

avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Ainaelin le Mar 16 Avr 2013 - 11:47

_Flo_ a écrit:
sinon autre chose, toujours dans le cas où qqun reconnaitrait des traits, j'ai une mémoire plutot asynchrone et irréulière, je ne retrouve pas forcément l'information souhaitée rapidement, mais souvent la synthese ou le ressenti de cette information viennent en premier lieu, je ne sais pas si c'est clair, ni si d'autres fonctionnent aussi comme ça, mais c'est souvent ennuyeux

et je ne pense pas avoir un QI performance élevé, je suis naturellement bordélique et maladroit, plus que la plupart des gens (enfin je peux faire une soudure délicate sans en avoir l'habitude, mais après avoir attrapé le fer à souder par sa partie chaude et avant de renverser le café posé derriere mon coude( edit: j'ai encore mal a ma cloque et ai renversé une bouteille de coca après avoir écrit ce paragraphe --')) ; j'ai par ailleurs une bonne resistance à la douleur, aux symptomes de maladies (fievre que je remarque parce que j'ai la tete qui tourne et mal aux os par ex), et aux temperatures (pas forcément aux atmospheres lourdes cependant, mais chaud sec ou froid ça va)
Salut, _Flo_

Bon, pour ma part, je suis tout nouveau ici et dans ce monde de la psychologie que j'ai généralement plutôt fui par le passé. De ce que j'ai llu récemment, j'ai l'impression que ce sur tu décris dans ma citation est une pensée en arborescence, avec des tendances TDA. Après, tu dis au début du topic que cela ne suffit pas à décrire tout, en particulier tes troubles schizoïdes et ton inadaptation sociale. Mais c'est là que je ne suis plus.
De ce que je comprends, tu manques de patience envers ce que tu considères de l'"intellectualisme" et tu préfères t'amuser (pourquoi ? Parce que ça t'empêche de trop penser ?), mais en même temps, tu ne te sens pas vraiment à ta place ("amusement plutôt morose").

Personnellement, je ne vois pas trop de différences avec les zèbres, avec peut-être en plus une sorte de déni de toi-même et de volonté plus forte que la majorité, et commencée très tôt, de se fondre avec les autres.

Mais bon, sans te connaître ni te voir avec d'autres, c'est encore plus difficile, et je ne suis vraiment pas psy.
avatar
Ainaelin
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Lysange le Mar 16 Avr 2013 - 12:39

Tant que je suis en plein dedans, tu peux aussi chercher côté troubles de la personnalité!

Comme dit dans mon post (http://www.zebrascrossing.net/t10554-je-ne-me-supporte-plus (merci mareilloue)), je me reconnais moi-même beaucoup dans la personnalité limite (ou borderline), sans toutefois l'extrème... Ce trouble est cité comme "trouble associé" sur douance.be, et il est dit partout que beaucoup de personnes souffrant de ce trouble, ont une intelligence singulière.

Et c'est aussi un trouble qui provoque un vif sentiment de différence. Je suppose que ce n'est pas le seul! Peut être que ça pourrait te donner des pistes!
avatar
Lysange
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 805
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : entre la chaise et le clavier

Revenir en haut Aller en bas

Re: troubles et pathologies moins communes - inadaptation sociale

Message par Wam le Mer 17 Avr 2013 - 0:16

c'est un peu ça ainaelin, les intellectuels artistes et autres penseurs me font l'effet d'un énième remake d'"un jour sans fin", me rappelant que je pense moi aussi à des trucs qui me semblent tous plus inutiles les uns que les autres à longueur de temps ; alors que les trucs droles, ça a beau être du remake, quand c'est drole c'est drole Very Happy la vieille histoire drama vs comédie

et je supporte vraiment de moins en moins les gens qui savent Suspect

Merci Lysa pour les pistes Very Happy (déjà explorées malheureusement :'()

bref, demain je prend RV avec le service psy du chu le plus proche, à l'abordaaaage la médecin que j'ai vu pour la prescription psy m'a parlé du syndrome d'asperger clown
avatar
Wam
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 966
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum