Comment les zèbres rêvent-ils ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment les zèbres rêvent-ils ?

Message par Invité le Jeu 7 Mar 2013 - 22:34

Je vous propose un réflexion assez délicate à établir objectivement : à propos de nos rêves nocturnes.
Je laisse de coté nos rêves éveillés qui relèvent plus de la pensée créative, délibérément !
__________________________________________________________________________________

Le cerveau prend une liberté supplémentaire la nuit lors de notre sommeil.
Peu importe si nous croyons que son contenu est prémonitoire, ou au contraire "formaté" par les sensations de la journée. Les hommes rêvent, et les zèbres aussi.

Comment se faire une idée de la différence de contenu des deux catégories ?
Personnellement je désespère de l'effacement de mes souvenirs de la nuit. Même si ceux-ci sont magnifiques, au petit matin ils s'évaporent comme la rosée au premier soleil. Et quelque fois même je sais que j'ai rêvé en couleur. C'était très clairement différent des autre fois.

Que fait donc le cerveau aussi pendant ce temps, une sorte de "défragmentation du disque dur", une indexation de son contenu, ou bien vit-il sa vie personnelle lorsque nous, nous dormons. S'émancipe-t-il en notre absence ? Part-il "faire son loto" ? Smile

Le rêve et la mémoire semblent liés.

Le rêve n'est-il qu'une expansion incontrôlée de nos facultés, lorsque que nos codes sociaux se mettent en veilleuse ?

Et faut-il même faire un parallèle avec nos rêves éveillés, lorsque nous laissons la pensée poétique prendre le dessus devant un océan agité, un coucher de soleil, ou un simple troupeau de vaches qui pait paisiblement ?

Des fois je me demande s'il s'agit de deux portions du cerveau qui opèrent en alternance… ou en concurrence ! Une conséquence de notre évolution animale ?

Et vous que vous apportent vos rêvent, sauf quand ils sont stressants, pénibles, cauchemardesques, bien entendu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les zèbres rêvent-ils ?

Message par Noumenie Dysnomie le Jeu 7 Mar 2013 - 23:57

Autant je comprends bien que le sujet differe, autant je trouve que s'aurait ete un bon rebond a ce topic ci : http://www.zebrascrossing.net/t8322-vos-reves-ils-ont-l-air-de-quoi
(Mais en ce moment, il me semble que tout le monde y va de son "doublon")

Du coup, en plus de ce que j'ai deja pu dire, a savoir :

Noumenie a écrit:Je me souviens rarement de mes rêves.
Quand ça arrive, en général, j'me souviens des gens, pas toujours de leurs visages, mais plus que des sons, de ce qu'on s'est dit surtout. Et y a pas de lieu, comme une sensation ou vraiment la vision d'un "nulle part, en suspension".
Quand je fais des rêves plus construits, j'me souviens des batiments, mais c'est assez récent. J'peux aussi voir le ciel et en être ébloui comme à 12h.
Mais eux, sont supra rares et viennent quand je dors plus de 8h.

J'ajouterai que bon ou mauvais reve, je sais toujours que je reve et je fais de ce dernier ce que je veux.
Je fais parfois des reves/cauchemars recurrents, qui eu, du coup, je me suis amuse a les ecrire, et c'est chelou ^^
Je sais aussi que je controle donc ceux ci, que si besoin est, je fais intervenir ce qu'il me plait, des armes a volonte si y a des zombies, des lampions si je trouve l'environnement pas assez funky, faire apparaitre ou disparaitre quelqu'un, etc...
J'aime a me reveiller en riant plus qu'en pleurant (you don't say What a Face )
Sinon, generalement, je gobe un max de litterature fantastique et mes reves tournent souvent mon environnement en SF/Fantasy et du coup, pour une illustratrice, ca devient juste un super tremplin a idees de dessins.
Et comme le dessin est un reel exutoire pour moi, force est de constater que j'emprunte pour beaucoup ses codes sombres pour mieux en faire jaillir la lumiere, ses couleurs, par dessus (en tout cas, j'aime a le penser ainsi)

Smile

Je ne sais pas si ca a aide, mais tu peux toujours me recentrer etc cheers

Noumenie Dysnomie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1405
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 25
Localisation : Dans le <3 de Bibo :v

http://www.noumenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les zèbres rêvent-ils ?

Message par Invité le Ven 8 Mar 2013 - 12:06

Noumenie a écrit:Autant je comprends bien que le sujet differe, autant je trouve que s'aurait ete un bon rebond a ce topic ci : http://www.zebrascrossing.net/t8322-vos-reves-ils-ont-l-air-de-quoi
En effet, je vais dire que j'étais en train de rêver au moment de la création de ce nouveau fil ! Smile

Et c'est vrai aussi que je m'interroge sur "l'induction" de notre journée sur nos rêves. Et aussi des autres facteurs qui participent à leur création : alimentation, stress, style de vie... et j'en passe.
Mais aussi à ce que fait le cerveau pendant ce temps là. Je veux bien qu'il fasse nuit et que peu d'activités soient possibles pour tout ce qui vivant, alors autant dormir. Mais comment ce temps libre est-il mis à profit ? Pour quel bénéfice ?
Je laisse le contenu des rêves à l'intimité de chacun. Ce qui me semble plus le contenu du fil que tu m'indiques.

Noumenie a écrit:Sinon, generalement, je gobe un max de litterature fantastique et mes reves tournent souvent mon environnement en SF/Fantasy et du coup, pour une illustratrice, ca devient juste un super tremplin a idees de dessins.
Le rêve pourrait-être, dans certains cas, un remake amélioré de ce que nous avons lu avec intensité. C'est vrai aussi qu'il y a des films, ou des romans, à ne pas regarder en fin de soirée What a Face
Je le prends comme un fait.

Mais que fais le cerveau de cette "reprise" ?
Lève-t-il certaines règles sociales pour revivre un passage sans trop de contrainte ? Et pourquoi ?
Ou au contraire repasse-t-il au crible une scène d'un livre pour en révéler l'absurdité, puis la neutraliser ?

Je n'arrive pas à me convaincre que tout ce cirque nocturne ne serve à rien.
C'est plus la mécanique que le contenu des rêves qui m'intéresse.

Merci de tes infos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les zèbres rêvent-ils ?

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013 - 10:25

droleDeZebre a écrit:Et quelque fois même je sais que j'ai rêvé en couleur.

je ne comprend pas ... tu rêves en noir et blanc ou bien il y a un autre sens ?


tout ce que je sais c'est que pendant que bous rêvons, le cerveau remet ses idées, connaissances et souvenir en place, il fait "le ménage".
Lors du sommeil profond on a des rêves plutôt vagues qui n'ont aucun sens, le cerveau n'est pas très actif mais semble traité les informations pour construire la mémoire.
Pendant le sommeil paradoxal le cerveau est plus actif, il produit une réalité virtuelle. les événement impossible qui se produise dans nos rêve sont considéré comme normal quand nous rêvons car le lob frontal est déconnecter (il est indispensable à l'analyse de nos expériences).

les régions active du cerveau sont : le cortex visuel (comment rêve les aveugles... Huh avec les émotions et les autres sens ?) , l'amygdale -pour les émotions- , thalamus , l'hypothalamus , et la formation réticulée.


(ref : grand larousse du cerveau, page 185)



je ne suis pas zèbre, mais bon je répond quand même puisque je me souviens de mon dernier rêve tout les matins. 
Pour mes rêves je ne ressent pas énormément le touché, le goût ou les odeurs, il n'y à pratiquement que le sons et les images. 
Ce qui me repousse d'ordinaire ne me fait plus aucun effet dans mes rêves, par exemple j'oubli dans mes rêves certaine de mes phobies ou peurs. Ce qui fait que je fais très très souvent des cauchemars, mais bizarrement je ne me réveille ni en sueur, ni en sursautant, ni en hurlant, ni avec le coeur qui bat à fond, ni rien du tout. je me réveille juste en me "ce rêve était affreux" . 
La plupart de mes rêves respecter la logique de la réalité, mais bon il se passe quand même certaine choses absurdes. 
Quand le déroulement du rêve ne me plais pas, il m'arrive de le recommencer deux à trois fois, mais ça me parait normale de le faire, je sais que c'est un rêve et donc que je peux annuler certain événement, mais je n'en prends jamais conscience totalement au point de faire des rêves lucides... 


la plupart de mes rêves sont des choses que je n'aimerais pas vraiment vivre, comme une préparation à la vie si l'on peut dire... en tout cas, je ne "revis" jamais le passé, même si je me souviens de certaine choses, ou je me souviens de mes rêves pendant mes rêves (je me dis "tiens ce rêve ressemble à celui de la semaine dernière !" mais encore une fois, je n'en prends jamais assez conscience pour que cela devienne un rêve lucide).


Dernière édition par kimi1 le Lun 17 Juin 2013 - 10:29, édité 2 fois (Raison : la reference était écrite trop petit)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les zèbres rêvent-ils ?

Message par Invité le Dim 7 Juil 2013 - 14:25

kimi1 a écrit:
droleDeZebre a écrit:Et quelque fois même je sais que j'ai rêvé en couleur.

je ne comprend pas ... tu rêves en noir et blanc ou bien il y a un autre sens ?
Il n'y a pas de sensation de couleurs ou de NB dans mes rêves ordinaires, c'est naturel tout simplement.
Mais quelques fois, c'est rare, je sais que je rêve en couleur. C'est magnifique !

Une fois c'était la revue du Lido Smile
M... je me suis réveillé au bout d'un certain temps ! Smile
Je serais bien resté...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les zèbres rêvent-ils ?

Message par anianka05 le Dim 7 Juil 2013 - 23:54

Bien souvent je me rend compte que je suis entrain de dormir et de rêver. C'est à cette condition que je retiens mes rêves. Sinon, je n'en ai aucune trace. Rares sont mes rêves beaux. Souvent, ils sont durs, glauques, effrayants ou neutres.

anianka05
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 987
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : Toulouse, dans un corps fait de chair et d'os (je crois...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les zèbres rêvent-ils ?

Message par 16dims le Lun 8 Juil 2013 - 0:44

DrôleDeZèbre a écrit:Comment se faire une idée de la différence de contenu des deux catégories ?
Personnellement je désespère de l'effacement de mes souvenirs de la nuit. Même si ceux-ci sont magnifiques, au petit matin ils s'évaporent comme la rosée au premier soleil. Et quelque fois même je sais que j'ai rêvé en couleur. C'était très clairement différent des autre fois.

Ca alors c'est vraiment étonnant. J'avais déjà entendu des témoignages des gens qui rêvaient en noir et blanc (alors même qu'ils n'étaient pas daltoniens). Je n'ai jamais fait que des rêves en technicolor. J'ai du mal à me figurer qu'on rêve en noir et blanc ou en couleur...

DrôleDeZèbre a écrit:Et vous que vous apportent vos rêvent, sauf quand ils sont stressants, pénibles, cauchemardesques, bien entendu ?

Parfois des fou-rire au réveil, parfois des sueurs froides en pleine nuit, parfois une grande perplexité... Je n'aurais qu'une chose à dire à propos des mes rêves (qui sont aussi divers et variés que loufoques ou plus crédibles), qui me semble être une particularité que je partage avec peu:
- Je sais me souvenir de rêves que j'avais oublié en procédant par association d'idée (maison, escalier, arbre, champs, avion, etc...), je parcours mes rêves comme dans un réseau, je saute d'un rêve à l'autre comme ça, et parfois je tombe sur un rêves que j'avais oublié. Mes rêves sont tous ou presque interconnectés entre eux, quand je pense à un, j'en ai trois autres qui viennent avec.
- J'ai plusieurs fois rêvé que je mourrais (réveil instantané au moment du trépas) et à chaque fois je le prends très bien.
- Je me suis sortie (réveillé) de plusieurs cauchemars en réalisant dans le cauchemar que c'était un cauchemar.

16dims
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1218
Date d'inscription : 20/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment les zèbres rêvent-ils ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum