Et s'il ne me manquait plus rien

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Lun 25 Mar 2013 - 21:34

Ah ah c est rigolo!!! Pour ceux qui l ont (trop intelligent pour être herbeux), j étais a la page 191 et qu est ce que je découvre a la page 193??? La réponse exacte a ce que je viens d évoquer!!!!

C est terrible ce livre. C est moi! C est incroyable!

Je voudrais que tous mes amis le lisent.. Ils sauraient tout de moi!

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Lun 25 Mar 2013 - 21:42

Je suis en train de réaliser un truc "horrible". Qu est ce que je vais faire quand j aurai fini de lire ce livre....

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Mar 26 Mar 2013 - 7:06

Tu en liras un autre sur le même thème jusqu'à ce que tu acceptes l'idée du lâcher prise Razz lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mar 26 Mar 2013 - 9:30

Je ne sais pas si je vais en lire un autre... Celui-ci me semble déjà tellement juste et complet!

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Zarbitude le Mar 26 Mar 2013 - 9:44

Amuse-toi à vivre ta douance dans la joie, ca te fera une occupation agréable en CDI Very Happy

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4306
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mar 26 Mar 2013 - 9:47

J'ai une nouvelle copine avec qui je suis en train de déveloper (je crois) une amitié. Elle est très occupée en ce moment. Elle donne moins de nouvelles. Elle me manque. Je lui ai parlé de ma zébritude. C'est la première fois que je le faisais. C'est vrmt qqch d'important. Surtout avec qqn que je connais depuis peu de temps. Elle l'a super bien pris. J'ai envie de lui dire qu'elle me manque mais j'ai peur de la faire fuir.

C'est qqch qui me manque aussi "les sentiments "amoureux"". Je mets bcp de guillemets. P193

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Sam 30 Mar 2013 - 21:17

Je parle un peu toute seule parfois Smile j ai eus 4 msg a la suite! Embarassed

Il me manque une amie qui pourrait répondre a mes attentes, qui devinerait de quoi j ai besoin.

Ajd je suis allée chez ma nouvelle "amie" a qui j ai dévoilé ma zébritude. On a parle 3h. C était super. Je me suis un peu confiée. Puis ce fut l heure de rentrer chez moi. Mtnt je ressens un manque comme si ce moment n était pas suffisant. Comme si j attendais qqch. Mais je ne sais même pas ce qu est ce qqch. Que puis je attendre de plus qu une chouette conversation?

Qu est ce qui nous manque dans nos amitiés? Qu est ce qu on cherche en fait?

Comment accepter ce perpétuel manque?

Comment accepter que notre vie ne rime a rien, ne sert a rien. On est microscopiques. Des fourmis a l échelle de l univers. Et encore!

Putain y a de quoi se tirer une balle :-/

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par virginie39 le Dim 31 Mar 2013 - 8:38

La "passion", la "folie amoureuse", c'est aimer l'autre malgré tout, mais sans se mettre en danger. C'est poser ses limites.
En amitié, comme en amour d'ailleurs, on ne peut pas attendre que l'autre devine nos besoins réels, car il va se gourer à coup sûr! Connais-tu beaucoup de personnes comprenant les zèbres?
Si tu peux pas dire à ta copine qu'elle te manque, dis lui juste que tu veux vivre plein de trucs avec elle. Et pour l'aider, dis lui exactement ce que tu veux vivre avec elle. Mais n'attends pas qu'elle le devine.

virginie39
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 309
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 39
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Zarbitude le Dim 31 Mar 2013 - 8:43

J'ai souvent ressenti cela avant. Une impression vraiment dégeu !

La parade?
Avoir toujours un projet "bis".
C'est à dire une chose à faire en cas de ressenti de cette me*de Wink

Par exemple : si après avoir vu ton amie tu ressens ca, tu trouves vite quelque chose pour occuper ton esprit. Surtout ne pas rester dans ce ressenti épouvantable!

Chez moi, ca fonctionne au poil Very Happy

Juste un peu d'imagination et hop, ca roule!

Car à ma connaissance, il n'y a personne au monde qui peut deviner ce dont j'ai besoin......à part moi!

C'est peut-être dur à envisager mais au fond, ca m'apparait comme une réalité et depuis que je l'assume, j'arrête d'espérer quelqu'un qui le ferait à ma place.
Il y a un vieux dicton que j'aime beaucoup: on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même.
C'est tellement vrai, pour moi.
Alors tu vois, au lieu d'attendre éternellement que quelqu'un me rende heureuse, je le fais moi-même.

Je me rends heureuse.

C'est vrai aussi que je suis vite contente. Un petit tour en ville ou à la campagne, écouter de la bonne zik, m'acheter quelque chose de bon à manger, etc....basique OK, mais dont l'effet est assuré Very Happy

La force est en toi!

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4306
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Dim 31 Mar 2013 - 12:59

C'est un manque "d'émotion", de passion.

Comme je te comprends, zefloflo, c'est tout à fait ce que je ressens.
je dirais même que ce qui me manque, c'est de l'intensité. Dans les relations, dans les loisirs, dans le travail, si tout est lisse, je m'ennuie et ne supporte pas.
Je conçois que ça doit être épuisant pour l'entourage, sans compter qu'ils ne peuvent pas forcément le comprendre.



Il me manque une amie qui pourrait répondre a mes attentes, qui devinerait de quoi j ai besoin.

Là c'est vrai, tu ne peux pas attendre des gens qu'ils devinent ce que tu as dans la tête, toi tu as peut être parfois la capacité de décrypter certaines choses chez les gens qu'ils ne disent pas, mais tu ne peux pas attendre des gens qu'ils en fassent autant.

Tu as l'air d'avoir trouvé quelqu'un avec qui ça se passe bien, une amie vraiment compréhensive à qui tu fais confiance, c'est rare et précieux.
Mes deux meilleurs amis sont des personnes que j'ai connues lorsque j'étais enfant et ado, je les ai tous deux perdus de vue pendant plusieurs années, et tous deux retrouvés l'année dernière, avec la même confiance, et la même envie de partager des choses.
L'amitié, la vraie, résiste à beaucoup de choses.. Bref je m'écarte du sujet.


Alors tu vois, au lieu d'attendre éternellement que quelqu'un me rende heureuse, je le fais moi-même.

C'est peut être ça le secret, finalement, on attend toujours tellement des autres, mais les autres ne sont pas là pour combler nos manques.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Dim 31 Mar 2013 - 19:39

Zarbitude: inconsciemment j utilise la même parade que toi. J ai remarqué en tout cas que m occuper faisait disparaître mon mal être et c est un peu pour ça que je déteste rester inactive trop longtemps.

Oui c est sur je ne peux pas attendre des autres qu ils devinent pas attentes. Et de toute façon ils ne pourraient pas y répondre car moi aussi ce que j attends de mes relations c est de l intensité...

Ce qui est difficile c est quand je fais comprendre a mes amis que je souffre et que j ai besoin d eux, j ai l impression qu ils ne savent pas quoi faire pour m aider. Je crois que simplement les voir et parler de moi est suffisant en fait. Mais ça ait ch.... les gens ça ;-)

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Zarbitude le Lun 1 Avr 2013 - 5:52

C'est juste, ils ne savent pas quoi faire. Je crois qu'on ne peut pas dire ces choses car on provoque la réaction contraire à ce qu'on souhaite. Ca fait fuir les gens.

Partager ma différence, j'ai remarqué que c'est rarement possible en live.
Vive les forums, pas vrai Very Happy

Je pense aussi écrire un livre....hier j'ai même trouvé le titre...mais j'le dis pas il est trop ....chouuuuuuu:sunny:

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4306
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mer 10 Avr 2013 - 20:17

Plus j'y pense plus j'ai trouvé réponse à ma question.

Si il me manquera toujours qqch et ce n'est pas ce forum qui va combler le vide mais ce forum et mon diagnostic de zèbre vont par contre m'aider à vivre avec ce vide.

Sans parler de ma petite chérie.. je crois que les enfants peuvent combler n'inporte quel vide! En tout cas tant qu'ils sont petits et qu'ils nous adorent, on peut leur donner une tonne d'amour et en recevoir autant! Bisou câlin

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Nevermind13 le Mer 24 Avr 2013 - 9:24

Je crois que je fais totalement partie du club "je vous comprends" !

Nevermind13
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 34
Localisation : Somewhere on my Path...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Nevermind13 le Mer 24 Avr 2013 - 9:46

J'ai mis un nom "zebritude" depuis peu... je ne connaissais pas... je me doutais, je me suis toujours connue intelligente mais surtout différente, j'ai grandi avec cela, pas de soucis.

Mais suite à trop d'evenements, un psy trés petinent m'a dit "essayer de faire face à vous meme, votre vide, vous aurez fait un grand pas pour vous memes). J'ai voulu comprendre ce qu'il disait et relever le défi... peu à peu sur le chemin du "connais toi toi meme"... dans la multitude de mes recherches de moi meme, je suis tombée sur la zebritude, je ne suis pas diagnostiquée, je sais juste que le livre de JSF m'a boulversée, il m'a décrite, limite envie de l'envoyer à mon entourage pour qu'ils sachent qui je suis , comment je fonctionne (parfois je sens bien qu'ils ne me connaissent pas et Dieu sait que je suis communicante !), bref,

Je ne suis pas diagnostiquée (je pense le faire sous peu), mais comme toi zefloflo, aprés le livre, la question "et maintenant?" , car aprés l'effet soulageant, qu'est ce qu'on en fait?

Pour moi la zebritude (ou non , selon le diagnostic test) fait partie d'un chemin, un chemin à se connaitre, à se developper, tout ça dans le but de trouver l'equilibre fragile d'une vie plus ou moins heureuse... je veux essayer... Il y a trop de choses qui s'imbriquent... beaucoup de sujets, je cherche comme une malade et j'essaie de trouver des solutions, des palliatifs... La connaissance de soi est un trésor fabuleux et un long chemin ! la zebritude n'est pas la fin, comme réponse, mais un gros element pour la suite disons...

Il y a un element important que j'ai découvert, que vous ne citez pas et qui pourtant, je suis sure, apporte enormement, (je suis à l'etape d'avant mais j'ai deja préparé un support) : LA CREATIVITE !

beaucoup de gens assimilent la creativité à l'expression artistique, mais ce n'est pas quelque chose de vrai, elle ne s'arrete pas là et peut etre a ton besoin de cela pour aller bien, trouver un equilibre ou une expression à ce vide, trouver un sens.... J'ai fait des recherches et un livre "libérez votre créativité" de Julia Cameron semble marcher, "la bible de l'artiste" , j'ai lu les avis et j'ai commencé les premières pages, elle aide aussi beaucoup à faire tomber les blocages creatifs... encore une piste ! à tester...

Je suis encore en recherche, et je comprends tous les posts de ce fil, que je partage... sauf que je vie beaucoup mieux depuis la connaissance de la zebritude, car ca explique bcp de choses du passé et ça mets des mots sur un focntionnement (que je pensais totalement singulier à moi meme) , mais ça doit bien aller quelque part, s'exprimer... sous peine de quoi , j'ai peur Smile

L'on m'a souvent dit que je cherchais les emotions fortes (en fait l'intensité) sans arret, et pour cela, "pragmatiquement" , j'ai établi une liste des choses qui peuvent m'apporter cela mais des pistes aussi pour découvrir, (les sports extremes, l'art, certaines rencontres, projets) , en gardant à l'esprit sans cesse que : la plupart des choses finissent par se faner, on se lasse, c'est humain.. du coup : diversification !
et puis je vis de projets en projets. Les mind map m'aident beaucoup à eclaircir mes idées et essayer de trouver un equilibre... je fais des listes des choses que j'aime faire (pour les moments d'ennuis donc je m'ennui rarement), et des listes des choses que je voudrai faire... rien n'est impossible ! il faut affronter ses peurs pour s'en libérer... Parfois, j'arrive meme à trouver nu sens à mes peurs irrationnelles, si je les affronte, j'arrive meme à avoir un plaisir plus intense , décuplé par rapport aux autres, limites que j'en profite plsu de l'activité ! (escalade par exemple).

J'ai hate de passer à l'etape : liberer sa creativité, voir ce que ça donne... La muse se présente lors du processus, non pas avant Wink

Là ou j'ai du mal, c'est lorsque j'ai ces moments de mélancolie douloureuse, mais que je n'arrive pas à l'exprimer à mes plus proches, car ils ne comprennent pas et ils ne savent pas quoi faire, maintenant je les assume seule, c'est normal et ça passe, aprés on a la patate alors !

D'ailleurs ces moments de mélancolie solitaire, parfois, m'apportent un regard spécial sur les choses, la nature surtout, limite je perçois des choses que les autres perçoivent pas...

Je n'ai pas beaucoup de points de stabilité dans ma vie, je change dés que ça fane mais bon, tout est dans le mouvement, la terre sur laquelle on repose ne bouge-t-elle pas?

P.S: J'ai lu quelque part qu'on ressent ce vide car l'on fait partie du "tout" , que nous en sommes une partie et c'est l'autre, la communion au "tout" qui nous manquent... j'ai trouvé ça joli Smile

Nevermind13
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 34
Localisation : Somewhere on my Path...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Nevermind13 le Mer 24 Avr 2013 - 9:46

pfffff, je devais ecrire deux lignes, j'ai encore fait un pavé ! désolée !

Nevermind13
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 34
Localisation : Somewhere on my Path...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Zarbitude le Mer 24 Avr 2013 - 11:27

Nevermind13 a écrit:J'ai lu quelque part qu'on ressent ce vide car l'on fait partie du "tout" , que nous en sommes une partie et c'est l'autre, la communion au "tout" qui nous manquent... j'ai trouvé ça joli Smile

A moi aussi ça me parle! Du coup j'ai essayé de communier avec le "tout". C'est comme essayer de se relier consciemment à tout ce qui existe.

Pour moi aussi nous sommes une partie du grand tout et forcément nous sommes tous reliés d'une certaine manière, nous sommes interconnectés.
Seulement voilà, c'est tellement évident par moment mais en général, je n'en ai pas conscience, je ne le "ressens" pas.
Et c'est dans ces moments-là que je ressens ce vide, cette mélancolie dont tu parles.
Alors c'est assez simple au fond, il "suffit" que je me relie conscienmment au tout. Ca marche bien si j'écoute ma respiration ou les battements de mon coeur.
Depuis que je fais ce petit exercice, je me sens de moins en moins "perdue". C'est bizarre mais ca marche Very Happy

Et dans ces moments-là de connection, ca me fait l'effet qu'il ne me manque plus rien !

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4306
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Nevermind13 le Mer 24 Avr 2013 - 11:55

Zarbitude !!!

Moi aussi, j'appelle ça être connectée !! Smile

Mais je ne controle pas dutout !!

Pour la respiration, méditation...etc, moi aussi j'ai testé et à mon grand étonnement, ça a marché... tu connais le livre "Le pouvoir du moment présent" ??

Nevermind13
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 34
Localisation : Somewhere on my Path...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Zarbitude le Mer 24 Avr 2013 - 12:00

Nevermind13 a écrit:Zarbitude !!!

Moi aussi, j'appelle ça être connectée !! Smile

Mais je ne controle pas dutout !!

Pour la respiration, méditation...etc, moi aussi j'ai testé et à mon grand étonnement, ça a marché... tu connais le livre "Le pouvoir du moment présent" ??

Oui je le connais et j'adoooore!

Comme dit un de mes auteurs préférés, if it is not now and here, it's nowhere.
Ca l'fait bien en English Very Happy

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4306
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Nevermind13 le Mer 24 Avr 2013 - 13:02

Very Happy

Mais j'ai l'impression que c'est par étape, qu'on peut pas le lire au "debut du chemin", en tout cas, y a des jours, des etats inctrolables ou j'en lis un paquet, comme de l'eau, ça va tout seul et lap erception va avec....

Y a des jours ou c'est juste pas possible :p

Je suis contente de partager ça avec quelqu'un dis !!! Very Happy

Nevermind13
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 211
Date d'inscription : 28/03/2013
Age : 34
Localisation : Somewhere on my Path...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Zarbitude le Mer 24 Avr 2013 - 18:25

C'est pareil pour moi!

J'ai l'impression de "jouer" alternativement sur les deux tableaux, l'absolu et le relatif.
Tantôt je suis complètement "en esprit" et tantôt j'aime replonger dans la matière.
Parfois ce sont juste des "pop up" dans la dimension spirituelle.
Moi aussi j'aime partager ces choses là et c'est bien rare alors merci à toi Very Happy

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4306
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Dim 28 Avr 2013 - 7:26

Nevermind13 a écrit:dans la multitude de mes recherches de moi meme, je suis tombée sur la zebritude, je ne suis pas diagnostiquée, je sais juste que le livre de JSF m'a boulversée, il m'a décrite, limite envie de l'envoyer à mon entourage pour qu'ils sachent qui je suis , comment je fonctionne (parfois je sens bien qu'ils ne me connaissent pas et Dieu sait que je suis communicante !), bref,


IDEM IDEM IDEM IDEM IDEM Smile

Que dire...

IIIIDEEEEEMMMMMM Wink

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum