Et s'il ne me manquait plus rien

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mar 5 Mar 2013 - 21:16

J'ai lu un sujet sur le THQI auquel je ne peux répondre qui s'appelle: "Il me manque quelque chose".

Je ne suis pas THQI (je ne sais pas ce que c'est mais comme j'ai un QI de 134, je suppose que c'est bien au dessus). Mais je ressens un peu ce que la personne qui a posté le sujet ressent. UN GRAND MANQUE.

J'ai tout pour être heureuse et pourtant je ne le suis pas. Il me manque quelque chose.

Aujourd'hui, j'ai découvert ce forum. Et j'ai l'impression qu'il ne me manquera plus rien. J'ai trouvé des personnes qui me ressemblent, qui peuvent me comprendre, qui peuvent m'accepter. Je ne suis plus seule. Et si c'était ça le bonheur?

Qu'en pensez vous? Vous manque t il encore quelque chose depuis que vous êtes ici? Depuis que vous savez que vous etes zèbres?

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Mar 5 Mar 2013 - 22:09

C'est moi qui avais ouvert ce topic.
Depuis, je n'ai plus l'accès au salon THQI. C'est ainsi.

Je ne sais pas si cette phase que tu vis durera - celle où un forum suffit à combler le manque. Chez moi, elle n'a pas duré. Ce n'est qu'un passage.
Rétrospectivement, je pense que ce manque que je ressentais, était lié à des objectifs tellement idéalisés que je n'étais même plus capable de me rendre compte qu'ils étaient remplis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mer 6 Mar 2013 - 9:00

Salut Fusain,

Je pense que le forum seul ne suffira pas à combler ce manque mais que cela fait plutôt partie d'un tout. Venir sur ce forum, accepter que je suis un zèbre, comprendre que je ne suis pas seule et anormale, pourvoir parler à des personnes qui comme moi chercher quelque chose qu'elle ne trouve pas en pensant que ça peut leur apporter le bonheur, c'est sans doute cela qui va m'aider à combler ce manque. L'acceptation.

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mer 6 Mar 2013 - 13:19

Je te ferais un best of des définitions de bonheur qui trainent sur différent fil Wink
Mais ça n'a rien à voir avec le fait d'être zèbre je pense (moi sur mon fil je parle beaucoup de bonheur, quasi jamais de rayures Wink )

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16924
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mer 6 Mar 2013 - 13:26

ça doit forcément avoir un rapport car ton bonheur dépend de qui tu es Smile

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Mer 6 Mar 2013 - 13:27

Oui mais bon. Il ne faut pas croire qu'on forme une classe plus homogène qu'elle ne l'est en réalité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mer 6 Mar 2013 - 13:42

tu veux dire par là que ton bonheur et le mien sont différents, c'est ça?

I agree

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Mer 6 Mar 2013 - 13:44

Un peu plus que ça : que bien sûr, le bonheur d'un Z est fortement modelé par le fait qu'il est Z, mais qu'il ne faut pas imaginer pour autant d'énormes similitudes entre les quêtes de bonheur des différents Z. Ne pas se dire sans cesse "lui, il est Z aussi, il recherche ça, donc moi, je devrais sûrement faire pareil", quoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mer 6 Mar 2013 - 13:51

mmmh mouais, je ne vois pas trop la nuance avec ce que j'ai dit.. Question

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Mer 6 Mar 2013 - 14:05

Plus précis on va dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Mer 6 Mar 2013 - 21:16

En fait il me manque encore un truc :/

Perdre 10 kg Se tape la tête cont

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Dim 24 Mar 2013 - 16:05

Je me suis trompée. En fait même, si je pensais qu'il ne me manquait plus rien pcq j'avais trouvé ce forum, j'avais trouvé des réponses. En fait, un manque persiste. Je sais ce que c'est. C'est un manque "d'émotion", de passion.

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Dim 24 Mar 2013 - 18:05

zefloflo a écrit: un manque persiste. Je sais ce que c'est. C'est un manque "d'émotion", de passion.

Comme je te comprends... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Dim 24 Mar 2013 - 18:21

zut j'avais écris un truc, ma connexion est planté et je l'ai perdu. Se tape la tête cont

bref, je disais que ça me faisait "rire" que tu me comprennes. En fait, je voudrais créer un club avec les personnes qui me comprennent. Un fil, juste pour nous. C'est rigolo. C'est agréable.

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Dim 24 Mar 2013 - 18:25

Le Club des "J'te comprends trop là".. yo Bublegum Winner

Pété de rire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Dim 24 Mar 2013 - 18:47

Ouais... puis quand on sera vieux: Papy


(ok rien à voir mais j'ai tellement envie de le sortir ce smiley!)

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Dim 24 Mar 2013 - 19:10


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Dim 24 Mar 2013 - 20:45

Trop fort! Winner

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Lalala le Lun 25 Mar 2013 - 1:37

.


Dernière édition par Amadea le Lun 10 Fév 2014 - 2:59, édité 1 fois

Lalala
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Lun 25 Mar 2013 - 4:32

C'est très clair Amadea....

Je me demande parfois si cet état de mélancolie, dont on dit ici ou là qu'il est typiquement zèbre, n'est pas justement simplement ça.. un état dont on ne pourra jamais sortir (si ce n'est de temps en temps lorsqu'on vit des périodes faite de bonheur pur) parce qu'on est comme ça. Le penser, depuis quelques jours, m'aide à supporter cette douleur interne si intense.

Parce que je me rappelle bien que même lorsque tout allait bien, que j'étais heureuse.. il y avait ces moments où quelque chose manquait.. je l'interprétais comme une quête de sens, j'ai alors cherché du côté de la foi, la spiritualité. J'ai comblé mes manques et pourtant.. c'est toujours là.

Il semble que ce vide soit bien en moi, pas besoin que je cherche ailleurs un amour, une foi, une vie sociale trépidants pour combler ce vide.. ça ne marche pas. Il faut donc .. que j'accepte ce vide intérieur (qui fluctue et n'est pas toujours sidéral) comme faisant partie de ma personnalité, ce sera peut-être plus facile à vivre..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Lalala le Lun 25 Mar 2013 - 5:01

.


Dernière édition par Amadea le Lun 10 Fév 2014 - 2:57, édité 1 fois

Lalala
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 135
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Lun 25 Mar 2013 - 8:44

Totalement d'accord avec vous deux...

je crois qu'on arrivera jamais à combler ce vide, à trouver ce qu'il nous manque. Il faut accepter. MAIS c'est vraiment difficile. Perso je pense pas en être capable.

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Invité le Lun 25 Mar 2013 - 20:54

Amadea a écrit: Un lâcher-prise salutaire pourrait en être l'issue ?

zefloflo a écrit: je crois qu'on arrivera jamais à combler ce vide, à trouver ce qu'il nous manque. Il faut accepter.

C'est ça, un lâcher prise qui permet de s'accepter (je vous dis ça mais c'est pas encore fait pour moi.. je pense que c'est la voie à suivre, et je contrebalance cette déception de me savoir comme ça - quasi instable émotionnellement- en me disant que je suis différente. M'assumer différente, c'est accepter ce qui va avec ma douance (je ne peux pas avoir "les supers pouvoirs" Wink et pas le reste).

Je me suis longtemps combattue, j'en parlais à ma psy la dernière fois : élevée par une mère PN, y a pas plus instable.. , lorsque j'ai grandi et que j'ai vu que moi aussi j'étais "instable émotionnellement", je me suis dit que j'étais folle comme elle ! du coup, je me suis "lissée", j'ai gommé tout ce qui faisait que j'étais moi, en plus j'avais vachement moins de conflits avec les autres vu que je devenais stupide... Je n'ai fait que me construire une carapace pour me contenir dans une manière d'être "acceptable" pour ne pas qu'on voit que j'étais dingue. Sauf que.. j'étais pas dingue. J'étais surdouée.. alors certes, mes accès de joie explosive pour rien, mes retombées à plat voire dans des abîmes de souffrance "pour rien" aussi, tout ceci pouvait ressembler et me faire croire que j'étais instable mais c'était une erreur. Je me suis fait du mal pour rien, pendant longtemps..

Aujourd'hui, je dois m'accepter telle que je suis : j'ai des moments d'euphorie, des moments de mal être douloureux, trop intelligente pour être heureuse, c'est clair. Mais j'ai aussi des capacités que j'aime, que je peux partager (et que j'ai déjà partagées avec bonheur au niveau professionnel avec mes collaborateurs). Je suis surdouée et souvent triste ? oui. Mais je suis aussi surdouée et j'ai un humour qui déchire lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Lun 25 Mar 2013 - 21:12

Moi je pense que c'est notre nature profonde de vouloir "plus" et de chercher une vie "parfaite", l'extase. Et je pense pas trouver un "lacher prise" permanant. Bien sur quand je suis au boulot, quand je suis occupée, je ne pense pas à tout ça. C'est le soir dans mon lit ou quand je suis seule, que j'y pense et que je ressens un manque. Ces moments là ne vont pas disparaitre. Ils font partie de moi. Simplement, maintenant que je les comprends, je vais sans doute les vivre mieux. C'était difficile d'avoir cette grosse souffrance dans ces moments là où je me disais "je me plante complètement. Ma vie devrait être autre chose. Elle est ratée mais je ne sais pas pourquoi". Maintenant quand je sentirai que je n'ai pas atteint "le nirvana de ma vie", je pourrai me dire que c'est juste du à ma zébritude et qu'en fait ma vie n'est pas si mal...

ndlr: je me demande si y a bcp de camés chez les zèbres?!

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par zefloflo le Lun 25 Mar 2013 - 21:17

En fait, je pense que je peux réussir à accepter que ma vie est ce qu'elle est c-à-d pas si mal et pas parfaite.

Mais par contre j'ai tjs bcp de mal à accepter ne pas ressentir de l'amour en permanence. Je ne sais pas cmt expliquer. J'aimerais être amoureuse 24h/24. Vous savez les papillons dans le ventre. La joie qu'on ressent quand on recoit un mot gentil de l'être aimé.

J'ai un mari que j'aime sincèrement. Mais je n'ai pas cet état de "follie amoureuse". Alors je me reporte souvent à mes nouvelles relations d'amitié. Mais malheureusement ça ne dure qu'un temps. Comme je ne compte pas changer de mari :p je suis obligée de vivre cette passion dans des amitiés naissantes.

La passion est malheureusement pfs destructrice. Et mes amitiés durables sont comme mon amour durable: pas très passionnées ;-)

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et s'il ne me manquait plus rien

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum