Etre soi, c'est possible?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 24 Mar 2013 - 20:08

"Le courage d'être soi" Jacques Salomé
Vous l'avez lu?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 24 Mar 2013 - 20:30

Cilou la zebrette a écrit:"Le courage d'être soi" Jacques Salomé
Vous l'avez lu?

Moi, non.. pas lu :-/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 24 Mar 2013 - 20:40

.


Dernière édition par Mary Poppins le Sam 27 Avr 2013 - 12:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par zefloflo le Dim 24 Mar 2013 - 20:50

Mary Poppins a écrit:
zefloflo a écrit: mais je ne pourrai pas poster ça sur mon profil facebook

MDR !!! je viens de le faire lol!

Je ne poste quasi rien sur mon profil FB en fait Smile

Et surtout je n'ai pas encore le courage d'être moi ;-)

Je reste persuadé que la différence dérange et je préfère me fondre dans la masse. C'est nul je sais Smile J'ai pas envie qu'on me trouve bizarre.

Y a un stagiaire dans mon boulot (j'ai commencé y a 10j et lui était là avant) dont tout le monde se moque. En fait il est juste différent.

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 8:30

Pour l'instant, je me contente de lire en silence...
Mais ce que vous dites tous trouve une résonance étrange en moi.

Petite, j'ai été mise à l'écart, persécutée, surnommée de toutes les façons possibles. J'étais figée dans un univers fait de rêves, de grandes idées, ou d'idées de grandeur. Trop haut, trop vite, trop d'envies.

J'ai beau être au lycée, dans le fond, rien n'a changé. Anticonformiste ou atypique, désintéressée ou j'm'en-foutiste, les autres créent mon image à ma place. Je suis entourée d'attentions, bonnes ou mauvaises. Autant dire que je suis un tableau bariolé, sorti des ateliers à frustrations ou de bienveillance.

Il n'y a que quelques personnes qui acceptent de me voir telle que je suis, hors des sentiers battus, qui se refusent à me coller une étiquette.
Celles-là valent toutes les peines du monde.
Mais jusqu'à quand résisteront-elles, avant que les autres, avec leur jets de peintures, ne les effacent et ne les fassent fuir définitivement ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 10:08

Bayadère a écrit:.

Il n'y a que quelques personnes qui acceptent de me voir telle que je suis, hors des sentiers battus, qui se refusent à me coller une étiquette.
Celles-là valent toutes les peines du monde.
Mais jusqu'à quand résisteront-elles, avant que les autres, avec leur jets de peintures, ne les effacent et ne les fassent fuir définitivement ?

Bonjour belle Bayadère, tu rameutes un peu mes souvenirs de lycée. J'avais 3 amis, deux garçons doués et pleins d'humour et une jeune fille très différente de moi. Je pense que nous serions toujours en contact s'il n'y avait pas eu un cataclysme dans ma vie qui m'a emmené loin de ce monde issu d'une école privée réputée. J'ai parfois envie de chercher cette jeune fille qui n'est pas sur des sites comme copains d'avant ou facebook. L'amitié est un peu comme une plante, il lui faut son lot de lumière et d'eau, autant d'attentions quotidiennes qui la font perdurer.

Je t'encourage vivement à écrire, à publier. Tu as un certain talent, c'est beau et propre. Ta métaphore et ton avatar m'a fait pensé à la fête des couleurs en Inde.
Bon dimanche! Tchao

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 12:51

J'ai connu des amis...et des trahisons.
Une jeune fille extrêmement brillante a partagé mon quotidien pendant un an. J'allais mal, elle allait mal - mais nous nous faisions confiance. Nous nous soutenions - mais quelque chose a cassé. Cette "peinture" dont je parlais, a fini par la faire fuir.
J'avais essayé de la sortir de son anorexie. Maladroitement, certes, mais du mieux que je le pouvais. Elle s'est braquée, m'a accusée de salir sa réputation, s'est fiée aux avis des autres (pas toujours bien intentionnés). Je l'ai perdue à cause de cela. Au passage, elle m'a fait comprendre que je me donnais en spectacle ou que j'étais vraiment une fille bizarre (aujourd'hui, je sais pourquoi je suis "bizarre").

Une autre personne m'a soutenue - un adulte, un pédagogue exceptionnel, étonnant d'intelligence, débordant de gentillesse. Lui n'a pas fui - et j'espère que cette amitié-là durera toute une vie.

Les "bons copains" que j'ai réussis à sauvegarder savent que je suis atypique, caractérielle ou marginale. Ils l'acceptent, on en joue. On compose une vie à notre mesure. Oui... Comme une fête des couleurs.


Si tu as la chance de recroiser cette jeune fille de ta connaissance, surtout, ne la perds pas de vue. Il est de ces personnes que l'on ne rencontre qu'une fois, mais qui subsistent, sous forme d'interactions de champs. Un magnétisme, un mouvement, en dépit de leur absence. C'est à sa force que. L'on reconnaît la sincérité et l'honnêté. Tu as la trentaine, et toute une vie encore devant toi - vos routes se rencontreront encore, si tu le désires réellement, et agis en conséquence.

(Tu parles d'école privée... Ce genre d'établissements a parfois une amicale des anciens élèves... Ton amie, ou quelqu'un qui a gardé contact avec elle, y appartient peut-être ?).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 14:25

Merci pour ta réponse. Il devrait y avoir un moyen de la "rejoindre" oui. Je vais prendre les choses en main pour la retrouver. Par écrit, c'est nettement plus facile pour moi. C'est fou le nombre de personnes que j'ai croisés sur ma route à qui je tenais, et qui se sont évanouies. Nous ne sommes hors-sujet qu'en apparence, car il s'agit bien d'une difficulté d'être quand j'étais plus jeune, et je n'étais pas bien stable affectivement. Pourtant le souvenir est toujours là, bien présent, comme si je n'avais jamais cessée d'être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par zefloflo le Dim 14 Avr 2013 - 20:26

Pas tout à fait hors sujet Smile

Pour moi, car être soi dans une relation d'amitié est indispensable. Je ne peux concevoir une amitié avec qqn si je ne suis pas moi même avec cette personne. Pour moi l'amitié repose là dessus. Accepter l'autre tel qu'il est.

Et je sais que quand je me montre comme je suis, si l'autre fuit, alors nous ne pourrons être amis. Mais... et oui y a un mais.. j'apprends à accepter les différences des autres et entre autre qu'ils n'arrivent pas à assumer mon hypersensibilité, mon honnêteté,... mais alors je les garde dans mon cercle en sachant que je ne peux trop attendre d'eux..

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Ainaelin le Dim 14 Avr 2013 - 20:34

J'avoue qu'il y a longtemps que je ne me pose plus la question de savoir si je suis moi ou non. La majeure partie du temps, je vis dans des limbes grisâtres, où la notion d'identité n'existe pas. Et pourtant, enfouie quelque part en moi, elle est là, même si je n'en suis pas conscient.
Elle ne surgit que lorsqu'on me demande de faire quelque chose qui ne me plaît pas, quand on me pousse à faire quelque chose alors que je n'en ai pas envie.
Le reste du temps, je fais ce qu'on me demande de faire, en vrai caméléon, pas grand chose ne me dérange. Je subis passivement la vie.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 14 Avr 2013 - 21:24

Une chose qui m'a toujours répugnée - devoir jouer un rôle. C'est une composition - au fil du temps, j'ai appelé ça ma "valse mascarade".
Sourires, repas forcés, mensonges...
Valse, valse, danse, comme si de rien n'était !

Je ne veux plus subir, je ne veux plus vivre dans l'indifférence que je me suis construite. J'ai vomis mes tripes, je me suis gavée, j'ai pris des médocs, j'ai bu trop de café, j'ai passé des nuits blanches, j'ai bu, j'ai erré, j'ai fermé les yeux, j'ai prié pour que tout s'arrête.
"L'enfer, c'est les autres", disait Sartre.
Il n'avait pas tort.
Il avait seulement omis de préciser que l'autre, le plus impitoyable, c'était l'autre que l'on s'imposait à soi-même.

Les autres... Je tiens à ceux que j'aime.
Il y en a que je ne laisserai jamais tomber - ils ne le savent pas encore.
J'ai l'habitude de la solitude, mais je veux avoir le choix entre compagnie et silence. En ce moment, je me terre dans les silences que je n'ai pas choisis.
C'est aussi pour ça, se forum : m'obliger à m'ôter les doigts du c*l (pardon pour l'honnêté) et voir que l'on peut s'en sortir et se battre.
C'est un premier pas - d'une valse qui sonne vrai.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Juno le Lun 15 Avr 2013 - 14:13

zefloflo a écrit:Pas tout à fait hors sujet Smile

Pour moi, car être soi dans une relation d'amitié est indispensable. Je ne peux concevoir une amitié avec qqn si je ne suis pas moi même avec cette personne. Pour moi l'amitié repose là dessus. Accepter l'autre tel qu'il est.

Et je sais que quand je me montre comme je suis, si l'autre fuit, alors nous ne pourrons être amis. Mais... et oui y a un mais.. j'apprends à accepter les différences des autres et entre autre qu'ils n'arrivent pas à assumer mon hypersensibilité, mon honnêteté,... mais alors je les garde dans mon cercle en sachant que je ne peux trop attendre d'eux..

Hola! Celui-ci est un de mes premiers messages sur le forum, je veux juste citer ce paragraphe de zefloflo puisque j'y me reconnais tout à fait!!! C'est énorme à quel point ça soulage de lire les conversations sur ce forum et voir qu'il y a d'autres personnes qui ont les mêmes questionnements.

Eh oui, qu'est ce que c'est horrible de s'ouvrir aux autres, dire ce que l'on pense ou ce que l'on ressent, et les voir se regarder entre soi comme pour dire "celle-là elle est bizarre". Moi aussi je les accepte dans mon cercle mais je baisse automatiquement toutes mes attentes vis-à-vis de ces personnes.

Je partage mon expérience: moi ça fait quelque temps que je sens que je vis à 50%, en plus du décalage que je vis avec les autres maintenant je ressens également un décalage avec moi-même, avec celle que j'étais adolescente, très spontanée, "grande-gueule", passionnée, hyper-active... pendant longtemps j'ai mis ça sur le compte de la France (mon pays d'adoption) mais ce n'est peut être pas cela! J'ai cru que j'avais du adapter mon fonctionnement plus chaleureux et "latino" au mode de vie français. Mais à vous lire, j'ai l'impression que vous vivez tous dans vos pays de naissance et vous avez aussi développé une personnalité plus "calme" pour s'adapter aux autres. Ce n'est peut être pas le pays alors?

Juno
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 28/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Lun 15 Avr 2013 - 17:06

On me ressent "bizarre", "décalée" au premier abord aussi. Quand on me connaît mieux les préjugés s'en vont. Mais pour ma part je ne fais plus de compromis. On m'accepte/ m'aime avec mes défauts ou pas. Si ce n'est pas le cas, je ne parle pas aux personnes. Certes, ça n'a pas toujours été le cas, plus jeune je voulais plaire à tous le monde, je me forçais, me malmenais, je me connaissais mal dans le fond et je voulais ressembler à quelqu'un d'autre.
Combien d’années à tenter d’être l’inverse de ce que je suis, à me couper en quatre pour être acceptée par les autres, à me chercher, tout ça pour me rendre compte que je suis très bien comme je suis et qu’il est beaucoup plus reposant et épanouissant d’être soi-même. J’ai arrêté de m’acharner sur mes défauts, ça ne sert à rien, autant essayer d’en faire quelque chose de bien… Mes défauts, qui sont en fait de belles qualités.
Bien sûr on en apprend tous les jours, on s’enrichit, on ajoute une pierre après l'autre au lieu de constamment tout défaire parce que Pierre, Paul, Jacques vous disent que c'est moche.
Je me force à donner mon opinion, mon compagnon m'encourage et à ne pas revenir sur ce que j'ai dit même s'il a des mécontents. A assumer coûte que coûte, même mes égarements... plutôt en rire qu'en pleurer. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Miko_ le Sam 27 Avr 2013 - 10:37

Je lis, je lis, je lis..
Je participe.

C'est rassurant de se retrouver dans les propos des autres même si finalement, et malgré les masques que l'on met et que l'on ôte, nous sommes différents de part nos personnalités et caractères.
Et je me demande justement où est la frontière entre la zebritude et le caractère? On est à peu près tous d'accord sur ce post pour dire qu'on n'est pas pas soi-même en société mais est-ce que c'est dû à la zebritude ou à notre caractère? Ou les deux? Ce qui expliquerait pourquoi certains sont plus gênés que d'autres, plus spontanés que d'autres, etc. Les deux sont sûrement liés mais je me demande toujours à quelle mesure ce "potentiel" peut prendre le pas sur notre caractère, ou si c'est l'inverse.

Personnellement je ne suis moi-même qu'avec moi-même. Le reste du temps ça varie en fonction des personnes avec lesquelles je me trouve. Je m'adapte constamment, j'ajuste, mes réflexions, mon humour, mes remarques, parfois même ma personnalité.
Je suis ce que l'on attend de moi. Je réagis comme on attend de moi que je réagisse. Personne ne me trouve jamais de défaut puisque je m'arrange pour être la personne idéale avec tout le monde. Comme si il y avait des conventions bien précises que je connaissais par cœur: quand il dit ça-il faut répondre ça, quand elle fait ça-il faut agir comme ça,.... Je les connais par cœur, je les devine très vite, les gens sont transparents pour moi.
Je pense que derrière tout ça, et comme certains de vous l'ont relevé, il y a la peur du rejet. L'appartenance à quelque chose est tellement importante qu'on se bride pour y rester. Ou pour avoir l'impression qu'on y est, du moins.

Il y a bien des amis avec qui je suis moins bridé mais y a des limites. Je teste constamment. Je peux parler de sujets profonds avec une de mes amies jusqu'à ce qu'elle décroche subitement en parlant d'autre chose parce qu'au bout d'un moment ça la saoule et je la comprends, puisque je m'auto-saoule quand je vais trop loin. Parfois c'est plus discret, c'est le regard qui s'en va pour s'intéresser à autre chose, là je comprends qu'il faut que j'abrège. Etc. Etc. Etc.
Quand je passe le pas de la porte de chez moi, d'un coup d'un seul, le sourire que j'arbore avant le paillasson s'en va, une fois celui-ci franchi. Mes pauvres parents. Ils ont du mal à croire que je suis calme et posé quand avec eux je troue une porte avec une cross.. Oups.
J'ai la chance pour ma part d'avoir des parents "intellos", dont une mère zèbre d'ailleurs, avec qui je peux parler, vraiment. Mais malgré ça, et là ça relève plutôt de son caractère et sa vision les choses, il y a des des idées qu'elle saisit mal.

Bref tout ça pour dire que c'est devenu naturel chez moi, j'en souffre qu'à moitié. C'est surtout quand un sujet est vif en moi et que je remarque que je n'ai plus personne à qui en parler (*sortez les violons* mon ex était aussi ma meilleure amie et confidente, mais si je dis mon ex, c'est que. *rangez les violons*).
Aujourd'hui je ne saurais pas faire autrement, j'ai l'impression que ça fait partie de moi, même si je remarque que je ne sais plus vraiment qui je suis au bout d'un moment. Il suffit de faire les magasins avec moi, 35h plus tard, je suis incapable de faire un choix parce que je remarque que je ne connais plus mes goûts, à force de les adapter à ceux des autres (tiens j'aime bien ce pull! Je crois.. C'est peut-etre parce que X aimerait bien ce pull.. Ou moi.. ?!?!?)

Bref, et c'est pour ça que je me pose la question, n'est ce pas lié au caractère, cette adaptation à l'autre? Ce souci de l'autre, de ce qu'il pense? D'être soi et de ne plus accorder autant d'importance aux regards des autres..?

Miko_
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Bouclette le Sam 27 Avr 2013 - 10:53

Est-ce-que je vais arriver à exprimer mon opinion sur ce sujet...

Hum, je crois que si tu tente d'être vraiment toi-même avec quelqu'un, à arriver à communiquer, à faire en sorte qu'il y ait un déclic, une entente, quelque chose qui fasse que tu te sente TOI avec cette personne, t'as rencontré une bonne personne (je pense Gêné dieu que je m'exprime mal..).
En revanche si tu sens qu'elle est mal à l'aise avec toi, qu'il y a une distance, un décalage, c'est dommage, mais il ne faut pas laisser tomber. Enlever le masque et se mettre à découvert, si tu sens que cette personne, en face de toi, cherche à te comprendre et à être en accord avec ta façon de penser, de parler, d'être... Et un beau jour, ça ira mieux. Non ? Wink

après peut-être que ce que j'exprime là, ce n'est qu'une simple opinion (insignifiante) Pas sûr

Bouclette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Wise le Sam 27 Avr 2013 - 12:55


Etre quelqu'un d'autre, c'est possible ?


Qui d'autre que vous-mêmes pouvez-vous être ?





Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Bouclette le Sam 27 Avr 2013 - 21:54

Être quelqu'un d'autre, ce n'est pas le premier pas vers la schizophrénie ? (ok je me tais Embarassed )

Pas forcément être quel'qu'un d'autre... Mais cacher une partie de soi que l'on a peur de mettre à découvert. Ou alors... on peut prendre quelqu'un comme modèle et tenter de lui ressembler, car on ne sait pas qui on est nous, ou bien parce qu'on refuse d'être ainsi... (Mais ce serait alors se mentir à soi-même, non ?).
Mais je pense que le mieux c'est d'essayer d'être soi-même avec les gens que l'on connaît bien... Mais s'il y a un problème, une mésentente, essayer d'en parler , sinon... ben voilà non

Bouclette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par zefloflo le Dim 28 Avr 2013 - 7:35

Bouclette, je vais te rassurer: on peut se répéter sans cesse qu'on n'est pas soi-même (et même si c'est moi qui est créé ce post, je vais me contre-dire), on EST nous même. Il n'est pas possible autrement. Simplement, on se sent contraint de s'adapter, on croit devoir se cacher, mais tu décides de ce que tu exposes de toi comme facette, celles que tu montres, celles que tu caches. Ton "faux-self", c'est le tien, pas celui du voisin. Donc même si tu n'est pas "toi même" à 100%, c'est quand même toi, tous les jours qui passent, c'est toi.

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Invité le Dim 28 Avr 2013 - 8:07

Le titre du fil aurait pu être donc: "être débarrassé de son faux-self, c'est possible?" Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par zefloflo le Lun 29 Avr 2013 - 11:25

Yes indeed Smile

zefloflo
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 340
Date d'inscription : 05/03/2013
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Bouclette le Lun 29 Avr 2013 - 14:08

Ou quelle part de faux-self chez les zèbres ?? Question

Bouclette
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 65
Date d'inscription : 26/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Etre soi, c'est possible?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum